Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qui est Alain Finkielkraut ?

Pour E&R par la revue Faits & Documents

Note de la rédaction

À l’occasion de l’entrée d’Alain Finkielkraut sous la coupole de l’Académie française ce jeudi 28 janvier 2016, nous republions cet article de la revue Faits & Documents, initialement diffusé le 10 avril 2014.

Ce jeudi 10 avril, l’ancien militant maoïste libertaire devenu un philosophe néocon (pro-américain, ultrasioniste), à l’instar de son maître Benny Lévy, a été élu au fauteuil laissé vacant par Félicien Marceau à l’Académie française. Positionné au cœur de l’intellocratie française, ce familier des plateaux de télévision et animateur de Répliques sur France Culture a su conquérir une large partie du public conservateur à l’aide de formules brillantes (« l’antiracisme est le communisme du XXIe siècle »). Exaltant aujourd’hui les racines de la France (« j’ai la nostalgie de la France »), il en fut pourtant l’un des contempteurs, participant largement à la destruction des valeurs identitaires. Comme quoi, les donneurs de leçons d’un jour seront les donneurs de leçons de demain, même en s’étant plus que souvent trompés.

 

« Je suis très nostalgique de la gauche mendésiste. »

Alain Finkielkraut, Le Point (10 octobre 2013)

 

« Il appartient à la gauche sioniste qui ne supporte pas qu’on attente au rêve d’Israël. »

Philippe Gumplowicz, Le Nouvel Observateur (17 octobre 2013)

 

« Il fait honneur à l’intelligence française. »

Nicolas Sarközy, 4 décembre 2005

 

« Pour Finkielkraut, défendre la France revient à défendre Israël et vice-versa. »

Le Figaro Magazine (23 août 2013)

 

« Dès 2003, il écrit que les enfants des cités pour lesquels il défilait au nom de l’antiracisme portent l’antisémitisme d’aujourd’hui. »

Marianne (5 juin 2010)

 

Une famille de « juifs de Kippour »

Alain Finkielkraut est né le 30 juin 1949 à Paris. Son père, Daniel Finkielkraut (1904-1998), maroquinier rue Jean-Pierre-Timbaud (Paris XIe), était né à Varsovie, où il fut inscrit au Maccabi (club de sport juif). Arrivé en France dans les années trente, il sera déporté en juin 1942 tandis que sa future femme, une juive allemande née en 1920 à Lwow (autrefois en Pologne, aujourd’hui en Ukraine), passa l’Occupation à Anvers avec de faux papiers. Mariés en 1948, ils furent naturalisés en 1950, en même temps que leur fils, qui avait alors un an. On parlait yiddish à la maison et le père, sioniste de la première heure, recevait chaque matin le quotidien yiddish Unser Wort (« Notre parole »).

Ne fréquentant pas la synagogue et ne célébrant que Roch Hachana et Kippour, Alain Finkielkraut n’a pas été élevé dans la religion stricto sensu, n’ayant même pas été circoncis. Le Point du 10 octobre 2013 indique :

« Timide, il ne vous regarde pas au visage, il regarde juste en dessous […]. On ne le connaissait pas guilleret, ce grand bonhomme de 1,83 mètre voûté par le poids du monde, de l’étude et de l’intelligence. De l’“intellijuiverie”, selon le mot d’Albert Cohen. Finkielkraut n’est pas circoncis (ses parents tenaient à ce que leur fils unique soit “assimilé”), il ne met presque jamais les pieds dans une synagogue et il ne fait pas Kippour, mais, en bon “juif imaginaire”, il a un rapport viscéral à Israël, et ça lui plaît d’être surnommé “mon Rabbi” par l’une de ses amies. »

Ses parents l’inscrivent à l’école élémentaire des Récollets (Paris Xe) sous le nom de Fink pour éviter les jeux de mots et l’éduquent en langue française : « Ils avaient une telle haine de la Pologne qu’ils n’ont pas voulu me refiler la langue » (Libération, 19 avril 1999). Comme le résumait L’Evénement du jeudi (16 janvier 1992) :

« Il a gardé “une nostalgie inépuisable pour la vie juive d’Europe centrale” dont ses parents sont originaires. Autrefois on aurait dit de lui : c’est un juif de gauche. »

Vis-à-vis du judaïsme, Alain Finkielkraut a donc toujours nourri un complexe, se voulant à l’intérieur alors qu’il était, comme non-circoncis, à l’extérieur : « La culture juive lui reste extérieure, il est dans un effort permanent d’affirmation. Il y a chez lui une jouissance inavouée à croire revivre ce que ses parents ont vécu », dit à son propos Théo Klein, ancien président du CRIF (décembre 2005). Ce qui le conduit à tout mélanger allègrement. Dans l’hebdomadaire officiel du PS, L’Unité, il écrivait en 1987 (n° 593) :

« Il y a toujours un dérapage possible, il y a toujours l’ambiance de pogrom, qui s’installe dans un pays quand le racisme, au lieu de n’exister que dans le secret des consciences ou dans les conversations particulières, trouve un écho massif dans la vie publique. Le rôle de la politique ici, c’est d’endiguer les pulsions agressives, l’abjection individuelle. Le Pen fait l’inverse. Au lieu d’endiguer, il flatte. Il est le courtisan des passions basses […]. Il n’en reste pas moins qu’en disant tout haut ce que d’autres pensent tout bas, ou ce que lui-même pense tout bas, donc en abolissant les frontières entre le public et le rentré, Le Pen fait un travail de sape, un travail d’anticivilisation, de décivilisation, très grave. Sa formule tant appréciée, c’est la formule même de décivilisation. »

Dans Actualité juive (1er mai 2002), « Finkie » racontait :

« En juin 1985 j’étais en Israël. Je suis passé à la télévision lors d’une émission tardive. On m’a demandé si j’étais marié. J’ai répondu : “Non.” On m’a posé une question rituelle : “Épouseriez-vous une non-juive ?” J’ai répondu que la mère de la femme que j’aimais avait porté l’étoile jaune alors même qu’elle n’était pas juive selon la halacha. J’ai ajouté : “Je serai très heureux que cette femme (juive par son grand-père) accepte de m’épouser.” Le lendemain elle venait me rejoindre en Israël. Je suis allé la chercher à l’aéroport. Sur le chemin du Kibboutz où j’habitais nous nous sommes retrouvés à un arrêt d’autobus au milieu de nulle part comme il y en a beaucoup en Israël. Un homme est arrivé avec un sac de plastique à la main. Il nous a dévisagés, puis s’adressant à la jeune femme qui était à mes côtés et qui n’était au courant de rien, il a dit : “You should marry that man.” Je dois beaucoup à Israël ».

C’est ainsi qu’il a épousé Sylvie Topaloff (1985), une ex-gauchiste rencontrée en 1980. Ils militaient alors tous deux pour une candidature de Michel Rocard (Marianne, 5 juin 2010). Avocate, Sylvie Topaloff a, par exemple, défendu la CGT lors des procès de l’amiante ou encore plaidé en faveur d’Yvette Sultan, médecin transfuseur mis en examen, par le juge Marie-Odile Bertella-Geffroy, dans l’affaire du sang contaminé. Alain Finkielkraut exprimera d’ailleurs publiquement tout le mal qu’il pense du juge en question, qui « prend fait et cause pour les victimes » avec un « zèle compatissant (Le Point, 7 mars 2002). Ils ont eu un fils, Thomas, à la fin des années 80. Ce dernier chronique ses sorties aux matchs de football en compagnie de ses parents et de Yasmina Reza dans le mensuel Causeur d’Élisabeth Lévy, une amie de la famille (« Toi aussi, encule les Niçois ! », octobre 2011). À propos du mariage mixte on rappellera ce propos récent de « Finkie » :

« Le métissage, c’est le mariage mixte ! Vraiment ! En tant que juif je ne devrais pas dire ça… Le juif en moi n’aime pas ça. Il y a cette idée que ce peuple juif, aussi vieux que le monde continue à vivre. Je le souhaite. Mon fils épouserait une non-juive, je n’en serais pas malheureux comme l’auraient été mes grands-parents, mais je ne sauterais pas de joie !. » (Nouvelles d’Arménie Magazine, décembre 2013)

Alain Finkielkraut : de Mao à Moïse

Fils unique, Alain Finkielkraut est passé par le lycée Henri IV. Il a d’abord très longuement milité à l’extrême gauche, au sein des rangs maoïstes, dans la Gauche prolétarienne de Pierre Victor, de son vrai nom Benny Lévy, pro-palestinien fanatique qui fera sa téchouvah, deviendra un juif orthodoxe et se fera professeur dans une yeshiva fondamentaliste à Jérusalem (et que Finkielkraut rejoindra en 2001 pour assurer l’État d’Israël de son soutien entier, en compagnie de Bernard-Henri Lévy) :

« Le mythe fondateur des gauchistes français, toutes tendances confondues, ce n’est surtout pas la révolution de 1917. Le mythe fondateur, c’est l’Affiche rouge, le combat contre Hitler. Nous avons tous eu honte d’être nés après. » (Les Juifs dans la politique française, 1991, p. 181)

En mai 1968, il chante Bella ciao, manifeste boulevard Saint-Michel, s’époumone dans les AG. Plus tard il s’essaiera au pétard et au LSD, non sans jouir « d’occuper la place inexpugnable de l’accusateur » comme il devait plus tard le reconnaître (Libération, 29 décembre 2005). « Alain Finkielkraut a donc fait son gauchisme comme on doit réussir ses versions latines » (Le Monde, 12 novembre 2013). Il expliquait dans Passages (juillet-août 1988) :

« J’avais l’impression que le fait d’être juif faisait de moi le porte-parole naturel des opprimés : les Black Panthers aux États-Unis, les peuples colonisés. Je croyais qu’il y avait a priori une sorte de fraternité des victimes de l’histoire.
– Je suppose que vous vous sentiez solidaire des Palestiniens ?
– Non, jamais. »

À cette époque, il ne rechigne pas aux longues heures de palabre avec Gérard Miller. Il gardera de solides amitiés comme Jean-Claude Milner, qui aura un parcours relativement parallèle à celui de Finkielkraut (son positionnement sur l’école étant largement inspiré par Milner) et qui prendra d’ailleurs la tête de l’Institut d’études lévinassiennes après le décès de Benny Lévy en 2003. En septembre 2007, lors d’une conférence intitulée « Les Ruses de l’universel, étude de cas : mai 68 et le gauchisme », Milner déclarait : « Moyennant la gauche prolétarienne, le gauchisme français est aussi une histoire juive » (rapporté par Le Monde du 29 avril 2008).

 

Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy et Benny Lévy à Jérusalem :

 

Ayant effectué ses études supérieures à l’École normale supérieure de Saint-Cloud où il a été admis en 1969 (et non celle plus prestigieuse de la rue d’Ulm comme on le trouve parfois écrit), tout en suivant les cours de yiddish de Rachel Ertel à Paris VII, il passera finalement une agrégation de lettres modernes (1972), rejoignant alors le lycée technique de Beauvais. Il passe ensuite, comme visiting professor, à l’université de Berkeley (1976-1978). En novembre 1989, il est nommé professeur au département Humanités et sciences sociales de l’École polytechnique (le poste avait été promis à Jacques Attali, lequel sera rattrapé par des affaires de plagiat au moment de la nomination, cf. le livre La France du piston). Alain Finkielkraut sera remplacé à la rentrée 2014 par un autre « philosophe » d’État officiant sur France Culture, Michaël Foessel. C’est dans la même station que « Finkie » anime depuis 1985 Répliques, où sont parfois invitées des personnalités non-conformistes, notamment critiques de l’immigration massive (comme Richard Millet ou encore Renaud Camus, qu’il a soutenu dans la tourmente) ou de la modernité (Jean-Claude Michéa), mais aussi des marxistes repentis (Pascal Bruckner, Jean-Claude Milner, Bernard-Henri Lévy). Ce disciple d’Emmanuel Lévinas, mais aussi nourri d’Hannah Arendt, lancera aussi sa propre revue intellectuelle, Le Messager européen, en 1987 (disparue depuis), tout en participant à de nombreuses émissions, colloques et débats.

Finkielkraut et Israël, une radicalisation progressive

Spécialiste de l’antisionisme (une valeur qu’il a un temps partagée et défendue) et de l’antisémitisme, celui qui va devenir « le porte-flingue parisien d’Israël » (Philippe Lançon, Libération, 12 avril 2002) va donc virer sa cuti au fil des années comme nombre de ses amis d’extrême gauche et d’origine juive, devenant des militants sionistes rabiques et oublieux de leurs amours pro-palestiniennes. « Il n’a pas changé : le juif imaginaire est devenu un Israélien imaginaire. C’est tout », dira de lui Eyal Sivan (Libération, 29 décembre 2005). C’est lors de la guerre du Kippour (1973) que se produit une première rupture avec le gauchisme en raison du peu de compassion de ces milieux pour la cause sioniste. Il avait pourtant demandé à Emmanuel Levinas si l’Autre dont il était le chantre n’était pas « d’abord le Palestinien » et a longtemps soutenu les thèses de Shalom Archav (La Paix maintenant), qui préconisait le retrait de Tsahal des Territoires. Il a fréquenté le cercle Gaston Crémieux (« juif, laïque, diasporiste de gauche », du nom de ce communard marseillais) jusqu’en 1980. Membre du Comité de solidarité avec les juifs d’URSS, il rencontrera sur place des refuzniks avant d’être arrêté et expulsé (1985). De cette expérience, « Finkie » publiera une série d’articles sur l’évolution de l’URSS à la lumière de l’antisémitisme, obtenant dès l’année suivante le prix de la Fondation du judaïsme français (1986).

 

(Ouvrir l’image dans une nouvelle fenêtre pour l’agrandir.)

Alain Finkielkraut fut membre du
Comité de soutien avec les juifs d’URSS

 

En 1988, il déclarait encore : « Les colons (israéliens) représentent un risque d’OAS » (Actualité juive, 26 février 1988). En 2002 (Actualité juive, 2 mai), cela devient : « À nous de garder le cap, de défendre le peuple israélien quand nous le sentons en danger. ». Le « juif imaginaire » fait désormais techouvah à chaque sortie, comme ce 22 juin 2010 où il haranguait la foule lors d’une manifestation organisée par le CRIF en soutien au soldat israélien Gilad Shalit :

« La haine planétaire d’Israël est le nouveau visage de l’antisémitisme. C’est pourquoi ceux, juifs et non juifs qui ne veulent pas pactiser avec l’antisémitisme, doivent revendiquer cette appellation devenue infamante et dire fièrement face à la haine : nous sommes tous de sionistes. »

Annonce de l’intervention d’« Alain Frikenfraut » par Enrico Macias :

 

Extrait de l’intervention d’Alain Finkielkraut :

 

Depuis l’Intifada dans les territoires occupés, il a accru son engagement, tenant une chronique hebdomadaire sur Radio communauté juive, Qui vive (2000-2006). Il fera son grand retour à l’antenne en 2013 avec L’Esprit d’escalier en binôme avec Élisabeth Lévy. Ce soutien inconditionnel à Israël est cependant paradoxal, comme l’explicite Libération (29 décembre 2005) :

« Le philosophe qui ne parle pas hébreu, va régulièrement en Israël. “Il a un rapport passionnel et idéalisé à Israël, explique Rony Brauman, comme certains tiers-mondistes avec Cuba. Il ne connaît pas le pays profond.” Comme pour le reste, il connaît Israël à travers les livres. »

Le Nouvel Observateur (4 avril 2002) revient sur ces changements :

« L’évolution de Finkielkraut est symptomatique. Défenseur de la langue française, contempteur de la modernité, il a longtemps voulu penser en dehors de ses origines. Il y a vingt-cinq ans, il expliquait, dans Le Juif imaginaire, que la figure du Juif victime appartenait au passé. Aujourd’hui, il dit “nous”, pour parler des Juifs. Samedi dernier, dans l’émission Tout le monde en parle, Finkielkraut a contesté l’actrice Juliette Binoche, qui avait manifesté aux côtés de militants pro-palestiniens. L’actrice a pleuré. “Pour moi, Finkielkraut parlait comme un sharonien. Il ne ressentait pas la souffrance des autres !” Après l’émission, le philosophe s’est accroché avec Robert Ménard, président de Reporters sans frontières qui lui reprochait de dire “un tissu de conneries” en soutenant Israël. Ménard : “Vous ne savez pas ce qui pousse les gens à devenir des terroristes.”
Finkielkraut : “Les Juifs aussi sont désespérés, ils n’ont jamais agi de la sorte.”
Ménard : “On ne peut pas toujours se poser en victime éternelle !” »

Finkielkraut fonctionne donc à l’emporte-pièce, pratiquant l’amalgame et la généralisation outrancière :

« Il n’est plus dans l’analyse mais dans le combat : rapidement, critiquer Sharon revient à vouloir la fin d’Israël. Avec le 11 Septembre, tout fini par se connecter : des ZEP aux banlieues de Karachi, en passant par Gaza, c’est l’occident humaniste et ses valeurs qui sont menacés. Ça y est, le choc des civilisations qu’il voyait venir depuis longtemps est là, partout […]. Il dit s’inscrire dans l’espace du dialogue mais traite Rony Brauman de “caniche des goys”. » (Libération, 29 décembre 2005)

Alain Finkielkraut a été l’unique témoin des parties civiles dans le procès contre Roger Garaudy et son livre Les Mythes fondateurs de la politique israélienne.

« Sous l’apparence d’une pure enquête empirique, le discours de M. Garaudy est chargé de haine […]. Le thème de l’extermination des juifs n’est pas un sujet tabou. Mais la négation d’un fait ne peut pas entrer dans le cadre du débat. Il n’y a de liberté d’opinion que si l’on ne confond pas les faits et les opinions. »

Dans L’Arche, il écrivait déjà il y a une trentaine d’années qu’il savait depuis son engagement dans les rangs gauchistes en 1967 que « l’antisionisme est la forme contemporaine de l’antisémitisme ». Il appartient, dès l’origine, au comité éditorial de la revue Passage, laquelle entendait « porter un regard juif sur l’actualité », et siège au sein du bureau de l’Association des abonnés et des amis de L’Arche.

 

JPEG - 146.6 ko
Association des amis de L’Arche, novembre 1995

 

C’est une figure de la communauté juive sollicitée pour participer à bon nombre d’événements communautaires intimistes (les cinq ans du Mouvement juif libéral de France Paris-Est en 1996 par exemple) ou plus rassembleur (l’université d’été du B’nai B’rith en juillet 2006) et plus généralement pour la défense d’Israël.

 

JPEG - 108 ko
La Dépêche du Midi, 13 janvier 1998

 

Après avoir été un chantre de l’immigration, il a donc dénoncé le tiers-mondisme et l’immigration comme des facteurs potentiels d’antisémitisme :

« Les avocats de nazis – un Arabe, un Noir africain, et un Français d’origine vietnamienne– se lèvent alors et plaident tour à tour pour Goering, pour Hess, pour Ribbentrop, Rosenberg, Keitel, Kaltenbrunner…, en citant Le Voyage au Congo d’André Gide et en invoquant avec flamme leur propre expérience du racisme et du colonialisme européen. Grotesque n’est-ce pas ? Ce scénario inimaginable il y a quarante ans, vient de se dérouler à Lyon sans provoquer ni désarroi ni indignation excessive […]. On m’objectera que sans Israël on n’en serait pas arrivé là, et qu’il est difficile aux peuples du tiers monde de se sentir concernés par le souvenir d’un génocide que l’État juif utilise dans la logique et la perspective de son projet national. » (À propos du procès Barbie, dans Le Nouvel Observateur, 17 juillet 1987)

Bernard-Henri Lévy, l’ami des vrais combats

Invité régulier des plateaux de télévision, il bénéficie de tous les relais médiatiques, ayant été ou étant un collaborateur du Nouvel Observateur, de L’Express ou du Débat. En collègue de Bernard-Henri Lévy, Alain Finkielkraut n’hésite jamais à faire valoir son expertise en matière de géopolitique mondiale. En 1991, il écrit à propos de ceux qui ne soutiennent pas l’intervention américaine contre l’Irak, comme le philosophe Michel Serres :

« Ceux qui proclament aujourd’hui que nous sommes asservis aux Américains sont ceux qui préconisent une politique de conciliation. On peut appeler ça une sorte de pétaino-gaullisme. »

Durant le conflit en Yougoslavie, il défendra la cause croate (signant « Comment peut-on être croate ? ») puis bosniaque (comme Bernard-Henri Lévy) et appuiera l’intervention de l’OTAN contre le peuple serbe. Avec Bernard-Henri Lévy (Le Point du 3 juin 1995), Finkielkraut montera au créneau contre la Palme d’or du Serbe Emir Kusturica en publiant dans Le Monde du 2 juin 1995 « L’Imposture Kusturica ».

 

(Ouvrir l’image dans une nouvelle fenêtre pour l’agrandir.)

En 2007, Bernard-Henri Lévy témoigne en faveur
de son « pote » Alain Finkielkraut au procès
qui l’oppose au cinéaste israélien Eyal Sivan
(Actualité juive, 22 février 2007)

 

Il reconnaîtra piteusement ne pas avoir vu le film. Il soutiendra encore l’intervention américaine en Irak (2003) et participera, avec, entre autres, Bernard-Henri Lévy, Jack Lang et Marek Halter, à un rassemblement au Trocadéro, pour soutenir les manifestants iraniens qui défilent contre le président antisioniste, Mahmoud Ahmadinejad, fraîchement réélu (juin 2009). Il avait déjà été des premiers signataires (avec Bernard-Henri Lévy, Enrico Macias, Ariel Wizman, Elie Wiesel, Bernard Kouchner, Serge et Beate Klarsfeld, Marek Halter, Roger Hanin, Anne Sinclair…) d’une pétition lancée en mai 2006 par Tribune juive contre la venue d’Ahmadinejad au Mondial de football en Allemagne. Le texte était adressé à Angela Merkel :

« Madame la chancelière […], les signataires de cet appel vous prient de déclarer de déclarer persona non grata M. Ahmadinejad, dont les affirmations publiques répétées nient la réalité de l’Holocauste et insultent les peuples d’Europe. C’est parce qu’ils veulent se souvenir des six millions de morts du génocide et participer à l’éducation des nouvelles générations que les peuples des vingt-cinq pays de l’Union plaident pour que nulle part, désormais, de tels crimes ne puissent se reproduire. »

En 2009, il prendra d’ailleurs la défense de Roman Polanski avec ardeur. Ce dernier avait brièvement été incarcéré en Suisse pour avoir eu une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans :

« Polanski n’est pas le violeur de l’Essonne […]. Souvenons-nous quand même de ce qu’il a vécu, il est un enfant du Ghetto de Cracovie. » (France Inter, 9 octobre 2009)

 

Dans ses émissions, le philosophe fait preuve de plus en plus d’agressivité au cours du temps et d’emportement, comme en témoigne Le Point du 10 octobre 2013 :

« Quand il marine, rumine enrage contre la bêtise, toutes les bêtises, quand il a l’impression d’être “fini intellectuellement”, cela provoque “de la prostration, de l’effondrement narcissique et du dégoût de vivre”. “Les antidépresseurs ont fait des miracles”, confie-t-il. […] Ses doigts s’impatientent devant son menton, puis tourmentent ses yeux, ses lèvres psalmodient, il grimace, soupire, souffre, il cherche avec intensité, comme toujours, on ne sait jamais vraiment quoi. »

Le Monde (12 novembre 2013) ne le lui fait pas dire :

« La télégénie de ses emportements lui assure une couverture médiatique qui cadre peu avec sa posture de victime du système. »

 

Un philosophe de la droite des valeurs ?

Désormais étiqueté « néo-réac », il prétend défendre une pensée non-conformiste, se piquant de critiquer les thèses de SOS Racisme et d’approuver la réforme du Code de la nationalité durant la première cohabitation.

 

JPEG - 142.4 ko
Alain Finkielkraut défenseur de l’identité française dans Actualité juive du 12 décembre 2013

 

« Alain Finkielkraut joue dans le monde intellectuel le même rôle que Sarközy dans le monde politique » écrira Pascal Bruckner (Le Nouvel Observateur, 1er décembre 2005). On notera qu’il a défendu le « oui » à Maastricht (Libération du 1er septembre 1992, cf. « “Oui” à Masstricht contre la nuisance française »). Avec Élisabeth Badinter et Élisabeth de Fontenay, entre autres, il a publié en 1989 « Profs : ne capitulons pas ! », contre le port du voile islamique. Défenseur de la laïcité, membre du très maçonnique Comité Laïcité République, il intervient régulièrement devant les « frères », comme le 15 avril 2008, dans une tenue blanche fermée organisée par les loges Maximilien l’incorruptible, Saint-Just 1793 et L’Équité Ezio Collaveri du Grand Orient de France, sur le thème « L’école de la République : la laïcité ».

 

(Ouvrir l’image dans une nouvelle fenêtre pour l’agrandir.)

 

Plus étonnant, il participe le 5 juin 2012 à Tel-Aviv au forum-débat intitulé « Démocratie et religion », organisé par l’Institut français en liaison avec l’ambassade de France, au théâtre Habima.

 

 

Lors de la soirée d’inauguration sur le thème, « Laïcité à la française, laïcité à l’israélienne » (sic), notre philosophe se livre à un véritable numéro d’équilibriste :

« À ceux, en France, qui disent [à propos d’Israël] il ne peut pas y avoir un État juif puisque “juif” est une religion, je crois qu’en France, on est amené à répondre : oui, mais la religion juive a donné du judaïsme une définition nationale c’est-à-dire, au bout du compte, laïque. »

On omet souvent de dire qu’Alain Finkielkraut a été et est toujours engagé dans l’antiracisme, participant en avril 1989 à un colloque organisé au Lycée Montchapet de Dijon. Il expliquait alors : « Nous devons nous armer contre toute résurgence de racisme et de xénophobie et arracher l’antiracisme dominant à la sentimentalité. »

Toujours membre du comité d’honneur de la LICRA, il signait une pétition contre le racisme anti-Blancs (Le Monde, 1998), tout en donnant un discours place du Panthéon « contre l’extrême droite », au plus fort de la « quinzaine anti-Le Pen », le 28 avril 2002.

 

(Ouvrir l’image dans une nouvelle fenêtre pour l’agrandir.)

La manifestation racontée à l’époque par Libération (29 mai 2002)

 

L’interview donnée dans Haaretz du 19 novembre 2005 aurait valu l’ostracisme à n’importe qui d’autre, avec des formules telles que « l’antiracisme sera le communisme du XXIème siècle » (formule qui vaudra a Finkielkraut d’être cité par Anders Breivik dans son manifeste) ou des considérations sur l’équipe de France « black-black-black » qui « fait ricaner toute l’Europe ». Le 23 novembre 2005, conscient du cadre du débat public, « Finkie » pensera sa carrière de philosophe médiatique terminée : Le Monde daté du lendemain vient de publier des extraits de son interview au journal israélien Haaretz. « Il ouvre le journal et s’effondre : “Je suis foutu”, murmure-t-il. Il pense à son cours à Polytechnique. À son émission de France culture. À sa vie… » (Le Nouvel Observateur du 1er décembre 2005). Dans un exercice de pilpoul dont il a le secret, il présentera ses excuses sur Europe 1, le 25 novembre, se disant « victime d’un immense malentendu », le temps que le MRAP renonce à porter plainte, pour finalement déclarer « J’assume » dans Le Monde du 27 novembre. On remarquera que la grande presse, indignée, a fait mine d’oublier un passage pourtant révélateur :

« Je suis né à Paris, mais je suis fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et assassinés à Auschwitz. Mon père est revenu d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. Qu’a-t-il fait aux Africains ? Il ne leur a fait que du bien. »

Dans la foulée, il se rendra à la conférence-débat donnée en son honneur par la LICRA sur le thème « Vivre ensemble en France » (janvier 2006). Il faut dire que dés la parution du Monde, Élisabeth Badinter l’avait appelé pour lui remonter le moral : « [...] sa voix est précieuse. Je ne veux pas qu’elle soit interdite. » Et Nicolas Sarközy de décréter qu’« il fait honneur à l’intelligence française ». D’ailleurs, les deux hommes se sont rencontrés quatre fois depuis (dont le 6 février 2012 à l’Élysée avec les représentants du Jcall) et Finkielkraut, qui avait voté Mitterrand en 1981, sera convié au meeting de Bercy de Sarközy en 2007 (il déclinera l’invitation). Il sera encore l’invité d’un « petit-déjeuner inattendu » au siège de l’UMP, le 23 janvier 2014, en présence de Jean-François Copé pour présenter L’Identité malheureuse. Le même livre lui vaudra trois jours plus tard le « Prix du courage intellectuel » (créé pour l’occasion) de l’Union des patrons juifs de France (UPJF). On notera qu’il considère d’ailleurs Marine Le Pen comme « infréquentable » (Le Point du 10 octobre 2013) : « Bien sûr, il faut ne passer aucun compromis avec les hommes de l’appareil du FN qui sont racistes, nostalgiques, rancis, mais leurs électeurs doivent être l’objet de toute notre attention. Il faut leur tendre la main, les réintégrer » disait-il déjà en 2002.

Cet habitué du Rostand (en face du jardin du Luxembourg), a signé de nombreux ouvrages comme Le Nouveau désordre amoureux (avec l’ancien militant d’extrême gauche Pascal Bruckner, il dénonce les nouvelles normes prétendument « révolutionnaires » de la libération sexuelle tout en se proclamant libertin), Au coin de la rue, l’aventure (toujours avec Pascal Bruckner), La Défaite de la pensée (contre le renoncement des sociétés contemporaines au projet universalistes des lumières), La Sagesse de l’amour, Le Juif imaginaire, Ralentir : mots-valises, L’Avenir d’une négation (où il critique philosophiquement les thèses historiques des révisionnistes, ce qui est évidemment un non-sens), Le Petit dictionnaire illustré, La Réprobation d’Israël, Le Mécontemporain. Péguy lecteur du monde moderne (sur Charles Péguy), La Mémoire vaine (il présentera ce livre sur le procès de Klaus Barbie, dont il critique la surmédiatisation, à l’Avant-Garde maçonnique en mars 1990. L’ouvrage sera traduit en hébreu en 2007), L’Humanité perdue, Internet, l’inquiétante extase (paru sous l’égide de la Fondation du 2 mars, ex-Fondation Marc Bloch, dont il est un pilier), L’Ingratitude, conversation sur notre temps, Une voix vient de l’autre rive (où il stigmatise l’instrumentalisation de l’Holocauste par piété envers les disparus), L’Imparfait du présent, Entretiens sur la laïcité (avec Benny Lévy), Un cœur intelligent (prix de l’essai de l’Académie française 2010), L’Interminable Écriture de l’Extermination, (sous sa direction, transcription des émissions Répliques de France Culture), L’Identité malheureuse (écrit en « cinq ans » et « trois épisodes dépressifs » (Le Point du 10 octobre 2013).

 

Cet article a été écrit en exclusivité pour Égalité & Réconciliation par la revue Faits & Documents d’Emmanuel Ratier.

Visiter le site de la revue : faitsetdocuments.com.

 

 

Voir aussi :

31 octobre
Qui est Éric de Rothschild ?
Par la revue Faits & Documents
17
1er juillet
Qu’est-ce que la DILCRA de Gilles Clavreul ?
Par la revue Faits & Documents
38
6 mai
Qui est Renaud ?
Par la revue Faits & Documents
149
7 mars
Qui est Roger Cukierman ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
87
1er février
Qui est Raphaël Glucksmann ?
Par la revue Faits & Documents
27
Avril 2015
Qu’est-ce que StreetPress, le web-magazine de Jonathan Myara ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
41
Mars 2015
Qui est Léa Salamé ?
Par la revue Faits & Documents
94
Février 2015
Qui est Hassen Chalghoumi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
76
Janvier 2015
Qui est Richard Malka ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
62
Décembre 2014
Qui est Patrick Drahi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
33
Novembre 2014
Qui est Edwy Plenel, patron de Mediapart ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
75
Septembre 2014
Qui encadre le mouvement pro-palestinien institutionnel en France ?
Portraits : Houria Bouteldja, Youssef Boussoumah, Alain Pojolat – Pour E&R par la revue Faits & Documents
125
Août 2014
Qui est Emmanuel Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
86
Mai 2014
Qui est Jean-Vincent Placé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
115
Avril 2014
Le Vrai Visage de Manuel Valls : la bande-annonce
288
Avril 2014
Qui est Jean-Christophe Cambadélis ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
38
Mars 2014
Qui est Pierre Bergé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
37
Février 2014
Qui est Vincent Peillon ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
77
Janvier 2014
Qui est Alain Jakubowicz ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
80
Décembre 2013
Qui est Alain Soral ?
Par la revue Faits & Documents
92
Décembre 2013
Qui est Ruth Elkrief ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
119
Décembre 2013
Qui est Bertrand Delanoë ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
65
Novembre 2013
Qui est Serge Halimi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
22
Octobre 2013
Rappel : qui est Pierre Moscovici ?
Par la revue Faits & Documents
68
Octobre 2013
Qui est Ian Brossat, nouvel allié d’Anne Hidalgo aux municipales ?
105
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

204 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #575577
    le 03/11/2013 par Durandal
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Ou comment faire pilpoul à l’échelle d’une vie.


  • #575581
    le 03/11/2013 par MaxdeCannes attention aux quenelles boomerang quand même !!!
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    En voyant le portrait d’Alain F., je croyais que c’était les dessins de la semaine !
    Plus sérieusement, il lui arrive d’écrire de bonnes choses.
    Sur Péguy par exemple qu’il a réhabilité à lui seul ou presque, je dis ça mais c’est intellectuel, mon corps lui n’est pas à vendre.

    Donc séquence commentaire sur Charles Péguy, si ça peut donner envie de le lire, je remercierai Alain F. : et Alain Soral

    "Péguy, que certains philosophe hâtifs ont voulu voir comme un penseur à l’origine d’un fascisme made in France, est effectivement l’homme de tous les paradoxes, l’incarnation de traditions contradictoires mais se révèle, au bout du compte, d’une surprenante cohérence intellectuelle. C’est ce qu’on pourrait appeler, dans le domaine des idées, le miracle français comme il y a, dans le domaine diététique, un miracle crétois. Péguy fut à la fois l’adepte de Jaurès et Maurras, le chantre de l’école laïque et un catholique fervent, et il fit écrire dans ses Cahiers de la quinzaine les frères Tharaud et Anatole France, un peu comme si une revue aujourd’hui pouvait faire se côtoyer les penseurs de La République des idées et ceux de L’Encyclopédie des Nuisances, Pierre Rosanvallon et René Riesel1. Péguy, ce socialiste qui a écrit le plus beau poème qui soit sur Notre-Dame de Chartres, ce dreyfusard qui vouait un culte à Jeanne d’Arc était en fait un mystique, un visionnaire. De Dieu et de la République. Les clivages idéologiques de son temps, il avait bien compris qu’ils ne passaient pas entre celui qui croyait au Ciel et celui qui n’y croyait pas mais entre ceux pour qui la tradition est la clef de l’avenir et de l’émancipation et ceux pour qui la sacro-sainte modernisation est une fin en soi et suppose que l’on nie le passé, voire qu’on le réécrive à la manière de Winston Smith dans 1984. “Nous aimions l’Eglise et la République ensemble, et nous les aimions d’un même cœur.”"

    http://www.causeur.fr/a-demain-pegu...

    Il vaut mieux lire Péguy sur L’Argent dans le texte et non les contextes quand même !!!

     

    • #578115
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Péguy est parfaitement connu des petits académiciens poussiéreux et qui gardent jalousement les vrais écrivains dans leurs cercles pour qu’ils ne soient pas accessibles à la plèbe.


  • #575583
    le 03/11/2013 par Michèle
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Pourquoi ce retournement de veste en 1988 ? Passer de l’antisionisme au sionisme ?
    Faudrait m’expliquer...

     

    • #575705
      le 03/11/2013 par Rayan
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Je crois que vous n’avez pas encore comprit que ces gens sont des fourbes. Leur existence n’est que ruse. Il vous font croire qu’ils sont pour quelque chose, mais tout est faux. La seule cause valable pour cette vermine, c’est Israël et le judaïsme. Il y a quelques années ils soutenaient et manipulaient les immigrés contre la France. Aujourd’hui sentant que les immigrés commence à se réveiller du piège tombé dedans. Il retournent leur veste à nouveau pour faire croire au français de souche qu’ils sont de véritable patriotes français qui lutte contre les immigrés. Comment croyez-vous qu’ils ont passé les siècles ?


    • #575826
      le 03/11/2013 par Edom
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Rayan, vous ne croyez pas si bien dire : "Comment croyez-vous qu’ils ont traversé les sicècles ?"

      C’est tout à fait ça.

      Savez-vous qu’en 711 en Espagne, ce sont les Juifs qui ont ouvert les portes des villes espagnoles aux envahisseurs maures ? Donc si vous voulez SOS racisme ce n’est pas nouveau. C’est une tradition millénaire de ce peuple : semer la zizanie parmi les goyim qui les haïssent, en espérant qu’ainsi ils pourront mieux bénéficier du désordre. Et jouer les uns contre les autres. Ils font ça depuis des millénaires, partout.

      En Espagne ça a duré 8 siècles 711 - 1492. A la fin ils ont été chassés. Mais je pense qu’ils ont retenu la leçon. On peut créer la trouble ethnique et identitaire, causer des guerres civiles, jouer double, triple, quadruple jeu, retourner sa veste comme aujourd’hui Finkielkraut, mais pendant que les goyim subissent cette souffrance, il peut se passer très longtemps. Et pendant ce temps les Juifs espérent prospérer sur le dos de la nation qui les accueille.

      En Espagne ça a duré 8 siècles, avant qu’ils doivent payer les conséquences.

      Ils rêvent de refaire le même coup. Ils en ont toujours rêvé.

      En Algérie ils ont essayé avec le décret Crémieux, qui date sauf erreur de 1870. Ils ont été chassés d’Algérie par le FLN en 1960. Donc là, leur politique de bisebille n’a marché que pendant 90 ans. C’est un échec si on compare avec l’Espagne mediévale.

      Aujourd’hui en France, manifestement ils essayent de refaire le même coup encore une fois.

      Déjà aujourd’hui on a en France les mêmes haines qui existaient en Algérie du temps de la colonie et du décret Crémieux. Ca c’est leur oeuvre, intégralement. Combien de temps ça prendra avant qu’ils doivent payer le prix de leur action déstabilisatrice en France ?

      L’histoire le dira. En tous cas ils ont déjà réussi à être haïs, alors que dans les années 70 ils étaient entourés d’une réelle sympathie. Bravo MM. Jean Pierre-Bloch & Co. (Cohn-Bendit, Attali, Finkielkraut, Julien Dray, Fabius, BHL et toute la bande). Vous avez fait du beau travail ! Vous avez ressuscité l’antisémitisme vous mêmes, exprès.

      Ne venez pas nous dire que nous ne l’avez pas fait volontairement et à dessein !

      Arrêtez de vous foutre du monde !

      Ca ne prend plus. Tout le monde a compris. Vous êtes démasqués.


    • #575875
      le 03/11/2013 par Michèle
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      J’ai lu dans les protocoles des sages de Sion "qu’il n’y avait rien de mal à sacrifier une partie de leur propre population dans le but de sauvegarder l’ensemble du peuple élu, car sinon, ils ne pourraient jamais passer un certain cap. Ils auraient tous disparu."
      En gros le sacrifice de leurs propres frères ne leur pose aucun problème de conscience tant que leur but ultime est atteint. C’est la communauté dans son ensemble qui prime et non l’individu. Ils disent aussi que c’est ce qui les distingue des goyims largement inférieurs à eux intellectuellement, corruptibles, matérialiste et individualistes au possible. En gros c’est ce qui est dit et qui rejoint ce que vous dites bien au final.


    • #576049
      le 04/11/2013 par Edom
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      C’est juste, mais il faut quand même avouer, meme si on n’aime pas les feuges, qu’ils ont une qualité. Ils ont plus de capacité que les goys pour résister aux influences. Nous les goys on est trop mous. On se laisse vivre, on se laisse bouffer. On se laisse manipuler. Par eux. Les feuges ils rendent toujours soup sur coup, ils sont implacables et impitoyables. Ils sont capables de propager des idéologies comme celle des droits de l’homme, de la liberté - égalité - fraternité, de la diversité, de la tolérance, sans en croire un mot, mais juste pour désarmer les goys, qui eux sont tellement bêtes qu’ils y croient et tombent dans le panneau en laissant les feuges les mener par le bout du nez. Alors que les feuges quand ils disent droits de l’homme, ça s’applique à eux. Ils exigent les droits de l’homme pour eux. Pareil pour la tolérance. Mais quand ils ont le pouvoir, jamais ils n’accordent les droits de l’homme ni la tolérance aux goys, chrétiens ou musulmans, européens ou arabes palestiniens. Personne. Les non feuges-ils les oppriment et les dépouillent sans aucune pitié. Les droits de l’homme c’est un mensonge. Ca veut dire le droit des feuges. Ca ne s’applique qu’aux feuges. D’ailleurs les non-feuges, pour eux, ce ne sont pas des hommes. Le talmud répète ça à chaque page.

      Et aussi ils sont capables de suivre un plan subversif pendant des siècles, sans se décourager même quand ils traversent des désastres. Nous on est beaucoup plus mous en comparaison, beaucoup trop mous, trop gentils. On n’a pas de volonté à long terme, pas d’instinct de conservation. On se fait toujours avoir par ces salauds.

      Quand donc est-ce que les goys vont se réveiller et remettre ces feuges à leur place !


    • #578119
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Trop mous... ouais, parlez pour vous.

      Leur vraie force est leur solidarité entre eux et leur haine anti-goyims. Si les goyims étaient solidaires entre eux, les juifs n’auraient pas toute cette puissance.
      Peut-être qu’ils ne rechignent devant aucun sacrifice, sûrement même (de toute façon, il doit être honorable pour eux de mourir pour israel), mais c’est la différence respective d’attitude qui leur donne cette force, pas leur attitude dans l’absolu. Mais bon, entre être parmi les marchands d’armes et banquiers ou parmi les cons qui se font systématiquement avoir, je préfère encore la seconde possibilité.

      Les juifs du lobby doivent vraiment se fendre la gueule en voyant tous ces cons de goyims tomber dans tous les pièges qui leur sont tendus. Pas étonnant qu’ils nous méprisent.


    • #784243
      le 11/04/2014 par allonzenfants
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @Edom
      Je rejoins tout à fait ton analyse historique sur l’errement des juifs dans les nations au cours des siècles et leurs facultés intrusives au détriment des organismes les ayant intégrés. Pour l’Espagne ce fut très long avant que le roi Ferdinand II et la reine Isabel la Catholique les prient de déguerpir. En espagnol, juif et juive se disent judios et judias, ce qui pour ce dernier terme signifie également haricot blanc ou fayot, et on connaît les effets intempestifs de ce féculent !


    • #784441
      le 11/04/2014 par soralien
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Le cheminement intellectuel se déroule sur une vie : regarde Alain, de l’extrème à l’extreme droite pour finir à E&R


  • #575594
    le 03/11/2013 par anonyme
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Finky est un vrai "patriote" . D’ailleurs, son coeur ne bat-il que pour la France ?


  • #575595
    le 03/11/2013 par suid
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Je suis né à Paris, mais je suis fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et assassinés à Auschwitz. Mon père est revenu d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. Qu’a-t-il fait aux Africains ? Il ne leur a fait que du bien.

     

    • #783631
      le 10/04/2014 par Alibaba
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      C’est bien pour cela qu’ils haïssent la France et veulent détruire ses fondements culturels et religieux.
      Ne jamais oublier ce qu’a dit BHL :
      "Je suis un cosmopolite résolu. J’aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à « la Marseillaise ». J’espère que le cadre national sera un jour dépassé. Et l’un des principaux mérites de l’Europe, à mes yeux, est de fonctionner comme une machine à refroidir cette passion nationale."
      et surtout :
      "Bien sûr, nous (les juifs) sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux."

      Voila et c’est pour cela qu’il va falloir à tout prix freiner leur domination sur la France.


  • #575602
    le 03/11/2013 par Stev
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Comme Zemmour, il a fait l’analyse que les thèses nationalistes, le sentiment identitaire, gagnait l’Europe et la France, et que, plutôt que s’y opposer, il fallait mieux tenter de le canaliser. Le meilleur moyen de le canaliser est de l’orienter vers le rejet de l’Islam. En l’accompagnant d’un discours réactionnaire classique. Ce discours plaît beaucoup à nombre d’électeurs et de militants FN, faut pas se leurrer !

     

    • #578120
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Faux.

      Discours classique des semeurs de discorde pour diaboliser le FN.

      Le FN ne lutte pas contre l’Islam mais contre la charia en France.


    • #784635
      le 11/04/2014 par Abdallah93
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Lutter contre la "charia", c’est lutter contre l’Islam, car la charia est la législation islamique tirée du Saint-Coran et de la Sunna... C’est comme ci je disais je ne lutte pas contre les catholiques, mais juste contre le nouveau-testament, contre le vatican et contre Paul de Tarse qui est un imposteur... Et bien si j’affirmai cela, tous les catholiques se sentiraient attaqués... On ne peut dissocier une religion de son Texte Sacré... Et Il ne faut pas se leurrer, le FN lutte contre l’Islam et les musulmans, Robert Ménard l’a prouvé en interdisant les menus de remplacement sans porc dans les écoles de sa ville... Le FN lutte contre le communautarisme musulman, il le dénonce et le combat avec véhémence, pourtant, le communautarisme musulman est faible (les musulmans demandent juste à pouvoir pratique leur religion en paix, sans être ni stigmatisés ni diabolisés) et ne pose pas de problème, mais par contre, le FN ne pipe mot sur le communautarisme judéo-sioniste, qui lui, à la main mise sur la France... Philipot lui-même, devant Valls, a affirmé que le FN n’est pas antisioniste, au contraire, et que le FN est pour une solution à deux Etats en Palestine... Et, pour démontrer que le Fn et ses électeurs sont bien anti-musulman (sans connaître ni l’Islam et son Histoire, ni le Saint-Coran, ni la biographie du Prophète Muhammad pbsl, son nom n’étant pas "mahomet", comme le disent les catholiques depuis le 10 eme siècle), il suffit de voir ce qui se dit sur les forums pro fn et les sites catholiques, c’est abject tellement c’est insultant pour l’Islam et cela ne donne pas du tout envie de se réconcilier... Tant que le FN tiendra ce genre de discours et en fera des tonnes sur le communautarisme musulman (tout en fermant les yeux sur le communautarisme judéo-sioniste), et bien les musulmans ne voteront jamais FN, moi le premier... Je préfère m’abstenir lors des élection, car l’abstention est la seule chose que ce système redoute, car, à plus de 50 pour cent d’abstention, le pouvoir devient illégitime et je pense que beaucoup de musulmans l’ont compris car, la claque qu’ont reçu les socialistes aux municipales vient du fait qu’ils ont perdu l’électorat musulman, ce dernier ayant préféré s’abstenir...


  • #575607
    le 03/11/2013 par tshussdelmort
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Un sioniste, tout est dit !


  • #575610
    le 03/11/2013 par Amalek
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    En parlant de la France cette ordure raciste déclare : " Ce pays mérite notre haine " . Quand les patriotes seront au pouvoir, il sera le premier à etre expulsé du territoire et mis dans un avion pour Israel (il devra payer le billet) .

     

    • #578121
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Dis pas ça, tu sais bien que payer le billet, radin comme il est, lui causera une attaque cardiaque. Dire ça revient souhaiter sa mort, c’est antisémite !


  • #575611
    le 03/11/2013 par vélo
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Tiens, tiens... normalien... de la même promotion que Bernard-Henri Lévy ?...


  • #575612
    le 03/11/2013 par karima
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    sacré Enrico , et ben lui c’est chaque jour qu’il nous confirme sa bêtise avec son histoire de droits de l’homme, rigolo va ! et comment il a appelé son ami le philosophe comique ,c’est les sages de la tribu en live

     

  • #575615
    le 03/11/2013 par iznogoud
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Pour ses propos Herr Hynkel-kraut mérite notre haine ... j’en ai plus que marre de me faire expliquer l’identité de mon pays par des étrangers haineux mais voyez plutôt :

    Contre l’agression de Soral ce petit filou-sophe de mes deux ne trouve rien de mieux comme justification que de dire que c’est un cadeau qui lui a été fait, le "cadeau de la victimisation" - cadeau qu’Hitler offrit aux juifs alors ? Donc en gros, agressé Soral c’est un geste de bonté qu’il ne mérite pas : inversion des valeurs dans toute sa splendeur !

    Que vive la France libre !

     

    • #578123
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Faudra la ressortir aux dîners du CRIF celle-là, si un jour on se fait inviter pour le dernier, juste avant leur dissolution.


  • #575618
    le 03/11/2013 par bas72
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Finkielkraut symbolise totalement le retournement des alliances théorisé par Soral mais aussi l’adage selon lequel les derniers convertis sont les plus extrémistes.


  • #575619
    le 03/11/2013 par Caltech
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Vous écrivez au début " ...devenant des militants sionistes et rabiques..."
    L’adjectif rabique se rapporte à ce qui touche à la maladie virale appelée rage (vaccin anti-rabique par ex.)
    Pour ce qui a lien avec les rabbins ou le rabinat on dira "rabbinique".
    Si vous pouviez en tenir compte car on entend souvent cette faute dans des exposés fort brillants d’ailleurs, ce qui aux yeux de vos ennemis peut offrir le flan à une certaine ironie...Mais peut-être qu’inconsciemment le fait de parler de ces sionistes rabbiniques vous met en rage ?!
    Merci.

     

    • #578124
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      T’as rien compris, mon pauvre. Tu crois qu’un type comme toi va donner des leçons à Monsieur Ratier ? Lol.


    • #783772
      le 10/04/2014 par Aster
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Mais si très cher Magna Veritas, Calltech a très bien compris que l’auteur de l’article a commis une erreur qui porte le très joli nom de "paronyme".
      Les leçons de bon français sont à prendre tout le temps, ça fait du bien. Il se trouve que dans le cas présent M. Ratier avait une leçon de français à prendre.
      Pour toi aussi il y a une leçon à tirer de ça, c’est pourquoi je te le dis, in nomine satanis, quand on ne sait pas de quoi il est question on se doit de rester discret ça évite de passer pour le roi.


    • #783907
      le 10/04/2014 par firenze
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @Caltech

      "Spécialiste de l’antisionisme (une valeur qu’il a un temps partagée et défendue) et de l’antisémitisme, celui qui va devenir « le porte-flingue parisien d’Israël » (Philippe Lançon, Libération, 12 avril 2002) va donc virer sa cuti au fil des années comme nombre de ses amis d’extrême gauche et d’origine juive, devenant des militants sionistes rabiques et oublieux de leurs amours pro-palestiniennes."

      Il n’y a pas dans le texte le "et" de liaison entre "sionistes" et "rabiques" que vous rapportez, donc le sens est bien sioniste rabique (enragé) et oublieux...


    • #783939
      le 10/04/2014 par Théo
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      « Militants sionistes rabiques. » Militants sionistes enragés, peut-être ?


    • #784194
      le 11/04/2014 par allonzenfants
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @ aster
      Pour toi aussi il y a une leçon à tirer de ça, c’est pourquoi je te le dis, in nomine satanis, quand on ne sait pas de quoi il est question on se doit de rester discret ça évite de passer pour le roi.

      Je pense comme beaucoup, que M. Ratier à dessein, faisait bien allusion au "sionisme rabique" c.-à-d. au juif enragé et non à l’intégriste empapillotté, cela s’appelle un calembour.
      Quant à ta sentence finale et définitive, je crois que tu devrais la méditer, cela s’appelle "l’effet boomerang".


    • #784320
      le 11/04/2014 par Aster
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @ allonzenfants

      Je ne suis pas "comme beaucoup" !
      Je dirais même que mon principal but dans la vie est de ne pas être un mouton !
      Le texte de M. Ratier est, comme à l’habitude, très sérieux et très fouillé, comme toujours c’est du lourd, du factuel et M. Ratier na pas l’habitude de se la jouer façon Felix Niesche, il "Kose correct la France" lui. Ce serait quand même bien le pompon si la seule plaisanterie de ce texte portait sur ce mot.
      C’est très bien d’avoir du respect et de l’estime pour certaines personnes mais ça n’empêche pas de critiquer et de corriger ces personnes... Aussi "célestes" soient-elles.
      Sinon, ça porte un nom, ça devient du culte de la personnalité.

      L’effet boomerang tu disais ?


    • #784336
      le 11/04/2014 par kevorkian
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Rabique est très bien utilisé ici puisqu’il s’agit de signifier "enragé" (sinon ça ne va pas avec "devenant" qui précède). Aucune ambigüité.


    • #784518
      le 11/04/2014 par allonzenfants
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @aster
      Je ne suis pas "comme beaucoup" !
      Je dirais même que mon principal but dans la vie est de ne pas être un mouton !

      A priori tu as plutôt décidé d’être un âne pontifiant, tu réponds à côté de la plaque. Je ne me réclame pas d’un quelconque groupe moutonnier ni ne porte personne en adoration. Je te dis simplement que t’as tord, tu te gourres dans l’interprétation des termes et que tu as voulu donner des leçons à la terre entière tel un Trissotin de pacotille. Tu t’es pris ton boomerang dans les dents et t’as les gencives qui saignent. Je t’ai exposé mes arguments et au vu de ton niveau je ne peux attendre que des insultes.


  • #575632
    le 03/11/2013 par Mattbi
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    La dernière intervention relève quasiment de l’esthétique ...


  • #575644
    le 03/11/2013 par Gerard John Schaefer
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    A propos de Finkie, difficile de parler de "pensée", il s’agit plutôt d’une rumination malmenée.
    Mon Dieu ! que l’accouchement est pénible chez lui...

    Son émission hebdomadaire sur France Culture ne fait, au fond, qu’alimenter une pensée négative envers les juifs, dont il prétend représenter la "souffrance". Certains "souffrant" plus que d’autres, et par là-même demandant des "comptes" préalablement truqués.

    Finkie, tu es mal à propos opportunément. Et c’est toi qui en souffre, pas les "autres", que tu te refuses de connaître.

    On périt aussi par ce qu’on vit.


  • #575646
    le 03/11/2013 par thihen42
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Voilà ce qu’est ’’être juif’’ !


  • #575652
    le 03/11/2013 par Thot
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Ai-je bien entendu les paroles du chanteur-humaniste-juste-pour-Israël : "je vais passer la parole au grand philosophe Fricandfrot" ?????

     

  • #575653
    le 03/11/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Merci, cela fait du bien de mettre des guillemets au "philosophe", peut-être pas autant qu’une bonne tarte venue du Plat Pays, mais c’est un bon début...


  • #575662
    le 03/11/2013 par Sered-dz
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Elle me parait louche sa vie.
    déja on peut largement penser que des juifs en France avant la seconde guerre mondiale était plutôt du côté de l’U.G.I.F collabo que des déportés.
    Seconde chose, si les parents à finki sontvrevenu d’Auschwitz c’est que soit "l’extermination n’était pas si réelle que ça, soit que le traumatisme est vite passer pour mettre bas le petit finki et lui donner un bon avenir, soit encore une vie pleine de miracles.
    ça serait bien une petite vérification ;)


  • #575675
    le 03/11/2013 par j-f
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    MDR la façon de Finkielkraut de lire !!


  • #575677
    le 03/11/2013 par scania
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Je n’ai jamais pu m’empêcher, en pensant à lui (ou à son acolyte "B.H.ié) de l’imaginer en société mondaine, s’inventant une origine aristocratique, et distribuant des cartes de visites à ses invités en leur disant de sa belle et douce voix (son unique qualité ?) : "je suis Alain Finkiel de la Kraute, philosophe fécal pour vous servir...’


  • #575678
    le 03/11/2013 par seber
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Dire que toute une partie des CrétinsdeSouche soutient ce représentant de l’anti-France. c’est comme si je me mettais à soutenir Harlem-Tel-Aviv-Désir parcequ’il tiendrait un discours patriote. On y croit.


  • #575679
    le 03/11/2013 par Bé Hache Elle
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Je n’ai pas lu l’article, j’ai tiré la chasse d’eau directement.

     

    • #575747
      le 03/11/2013 par dara
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Auriez-vous certains symptômes ? Sinon je vous le recommande chaudement.


    • #575880
      le 03/11/2013 par Bé Hache Elle
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Je ne doute pas que cet article est excellent, mais c’est en voyant la photo de cette merde de Finkelkraut que j’ai tiré la chasse d’eau par réflexe sanitaire.
      Et puis tout le monde connait le personnage et le contenu avarié de son message : haine de la France, Haine des musulmans, défense d’Israel de façon inconditionnelle, haine du goyim en général ...


  • #575683
    le 03/11/2013 par firestome
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Il y aurai beaucoup plus à dire sur ce clown névrotique, ce sophiste pathologique....

    Je me suis tapé certains de ces bouquins (uniquement à la bibliothèque municipale, je n’allais pas lâcher un euro pour enrichir ce fou !!!)

    Il a une haine de la France qui défie celle de BHL, et son seul combat si tant est qu’on ne soit pas mort avant d’avoir laborieusement entrepris une synthèse de son activité tout azimut, c’est de comprendre qu’il en arrive à la méthode très connu chez les sionistes, qui est de monter les gens de culture et d’origine différentes, les uns contre les autres pour diviser la société, conforter la domination de la communauté juive en France et surtout d’exacerber la haine anti-musulmane car il sais mieux que personne qu’Israel a perdu tout crédit sur le terrain de la morale.

    Le salut de cette "état mafia" est de passer pour le rempart occidental au M-O.

    Comment faire accepter la logique racialiste et sécuritaire d’un "état" qui n’a aucune légitimité ? réponse : faire exploser le ressentiment et la haine envers celui qui résiste à l’ oppression de la mafia sioniste !

    Ne vous y trompez pas Finky déteste autant le français de souche que l’immigré d’où qu’il viennes, car NON JUIF !!!

    Ce pauvre type est un névrosé incurable, un sophiste à interner !

     

    • #578126
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Je ne trouve pas que ce genre de merdes doive être réfuté sur le plan intellectuel, c’est encore leur donner trop d’importance et leur faire trop d’honneur.
      C’est tout simplement un sayan, comme BHL. Ce simple fait discrédite toute leur production définitivement.


  • #575684
    le 03/11/2013 par jonnyrabit
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Petit commentaire sur les propos de Finkielkraut ;
    tout en soulignant des choses que l’on peut entendre, à propos de la distance qui nous sépare des évènements, tragiques sans doute, relatés notament par Primo Levi, mr Finkielkraut remplace sans en avoir l’air la notion de peuple élu par celle de peuple éternel, ce qui justement est pour partie la critique faite par Soral, à savoir contester cette notion de peuple élu, cette même contestation qui désigne donc pour le coup Soral comme un antisémite notoire, ce qui explique pourquoi l’agression contre Soral, qu’il faut regréter mais qu’il faut comprendre et réfléchir, et qui incite donc à s’inquiter que ce genre de chose ai pu se produire, et donc en définitive prendre des mesures, former un mur comme il dit, afin que cela ne se reproduise plus, donc finalement enfermer Soral et ceux qui critiquent dans une zone de silence, soit donc un camp en quelque sorte. Magnifique jeu de passe passe intello, un peu facile, mr Finkielkraut s’il vous plait vous pourriez faire mieux peut être ?


  • #575687
    le 03/11/2013 par Mister Mayo
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    J’ai condamné cet artiiiiicle ! Je l’ai condamnééééé !


  • #575688
    le 03/11/2013 par toto la ciboulette
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Sur les nervis ayant agressé AS, Finkie dit ils se racontent des histoires, mais lui aussi, puisque sur le premier texte qu’il lis et qui est une suite de questions pertinantes, il répond par l’accusation d’antisémitisme. C’est la réduction ad hitlerum systématique. Depuis quand on le voit penser on a la facheuse impression qu’il a les fils qui se touchent. Depuis dans les commentaires, il y a plus d’ampathie que de férocités de la part des dangereux antisémites qui envoient leurs texte.
    Conclusion, il faut qu’il arrête de phantasmer et de regarder son tribal nombril.


  • #575689
    le 03/11/2013 par giangrasso
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    un grand malade.....


  • #575691
    le 03/11/2013 par Totote25
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Taiseeeeeeeeeeez vouuuuus !!!!! Taiseeeeeeeeeeeeez vouuuuuuuuuuuus !!!


  • #575692
    le 03/11/2013 par dara
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Merci monsieur Fine Gueule Croute de nous désigner où se trouve le visage de la Haine. Qu’une sainte commission se charge de le faire élire en tant que prix Nobel de la Paix !


  • #575694
    le 03/11/2013 par solaine
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Assez, assez, Mr Finkielcrotte, si vous ne savez pas quoi dire alors taisez-vous !

    La France, aimez-la ou alors quittez-la ! (paroles d’un ancien président français). j’ai fait miennes ces paroles et je m’y tiens.

    Alors Mr Finkielcrotte, y en a marre de la même rengaine sur la shoah et patati et patata...
    Emancipez-vous de cette secte tribale qu’est le sionisme, qui vous maintient sous son joug... sinon restez-y assujeti de votre plein gré, "peuple élu" ou soi-disant "juif", mais dans ce cas, arrêtez de pleurnicher, c’est pas la faute des "gentils"... vous ne l’ignorez pas.
    Les "gentils" veulent vivre, en France comme ailleurs dans le monde, en paix.
    Cette supercherie n’a que trop durée !
    Merci.

     

  • #575727
    le 03/11/2013 par voronine
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Finkielkraut...".fils de maroquiniers polonais" ...Genre de raccourci agaçant, en Pologne, comme dans les autres pays d’Europe centrale, ils n’étaient pas considérés comme polonais, souvent ils ne parlaient que le yidish, et ne se considéraient pas comme polonais, ils ne participaient pas aux luttes contre les russes et les autrichiens pour l’indépendance, la sauvegarde de la culture et de la langue polonaises, ils se contentaient de planquer la camelote et de fermer la boutique quand les cosaques arrivaient.Ils ne sont devenus polonais que sur papier, lorsqu’il leur a fallu un passeport pour venir en France ou aux USA.

     

    • #575981
      le 03/11/2013 par Benoît
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Cher ami bonjour, désolé de te contredire, c’est très bien d’avoir des opinions et de se positionner, cependant qu’au moins elles se fassent sur des bases historiques tangibles http://fr.wikipedia.org/wiki/Berek_...
      ce n’en sera que plus crédible, y compris pour tout ce que je lis sur le site d’Alain Soral. Je pense en effet que tout le monde a des choses à dire et qu’il serait dommage de gâcher le peu d’observations et d’analyses que je partage avec Alain Soral par ces genres d’approximations récurrentes basées sur des préjugés ; jetons pas l’eau sale avec le bébé voyons..


    • #783768
      le 10/04/2014 par Szczebrzerzyszczykowski
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Berek Joselewicz est-il sans doute une exception – ou un cas rare qu’on brandit volontiers, très beau au demeurant, mais je ne suis pas persuadé que cela soit de notre fait à nous, les Polonais ; je veux dire que le désintérêt des Juifs pour le sort de la Pologne, ou carrément leur hostilité, n’est pas forcément la conséquence de leur exclusion de la part des autres composantes de la société.
      Durant des siècles, la Pologne fut un grand pays, multi-ethnique comme on dirait aujourd’hui, multi-confessionnel et sans doute plus tolérant que la moyenne, une sorte d’îlot de liberté entre le totalitarisme schismatique (Russie) et le totalitarisme hérétique (Prusse).
      Le ressentiment de certains juifs envers les Polonais en est d’autant plus une ÉNIGME (même s’il date surtout du XXe siècle). Souvent dans le passé, les Juifs persécutés dans l’Europe entière ont fui vers la Pologne et y ont trouvé refuge… Ils y ont prospéré - ils y étaient quasiment tous, ou la majorité au moins. Ils appelaient la Pologne "Paradis Judeorum", le paradis des juifs…

      Mais c’est peut-être le même mécanisme que leur ressentiment envers la France ("ce pays mérite notre haine…"), la Couronne polonaise (tradition jagellonne) étant non-ethnique, assimilatrice (par l’exemple et non par contrainte) et donc universaliste comme la France, et donc par essence anti-TRIBALE. Là est peut-être le nœud du problème…


  • #575741
    le 03/11/2013 par Salah
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    @ Seber :

    Je plussoie ton commentaire :)

    Vive ER !
    Vive la France d’Alain Soral !


  • #575770
    le 03/11/2013 par takaya
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    il cherche juste une guerre entre Chrétiens et Musulmans, ça grève les yeux, il tourne autour du pot ça fais des années.... donc il ne faut pas être philosophe pour comprendre pour quelle chapelle il prêche.


  • #575782
    le 03/11/2013 par katapugon
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    il a un côté émouvant Finky ... On sent chez lui la volonté de bien faire, d’y croire.
    je l’ai vu dans un docu prêt à casser la gueule à un type qui l’injuriait de la berge d’en face. Ses énervements sont authentiques et il ne dit pas toujours que des conneries ...
    il constate par exemple avec ’effarement ’ (sic) que le communautarisme va tout emporter chez nous. Il comprend la contradiction d’avec son propre engagement mais il constate !

    Je l’aime bien quelquepart et sur ce point ne croyant pas à la Réconciliation, bataille en retard d’une guerre, je suis plus proche de lui que de Soral.
    Et, moi, vous savez le conflit israélo-palestinien, je m’en fous un peu ! Seul importe mon pays .

     

    • #575914
      le 03/11/2013 par Kamika
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Si tu te sens plus proche de qqu qui a dit que la France merite la haine des juifs que d’un Soral qui risque sa vie pour ses idées .qui est persécute sans cesse par ces judaistesionnistes qui sont champion pour dénoncer le communautarisme qu’ils voient partout alors qu’eux même sont les plus communautaristes et les plus fascistes qui sioent qu’est ce que t’attends pour aller rejoindre ces lâches qui ont des passes droits et qui squattent les merdias dominants ou ils prennent sans cesse la parole pour escroquer intellectuellement les petits naïfs de ton genre et ils ont raison puisqu’ils y’a suffisamment de faibles d’esprits pour croire que ces sophistes talmudistes défendent réellement les intérêts de la France !!! Ces manipulateurs bien connus retournent leurs vestes au grès des alliances qui profiteront à l’État sionistes mais quand des energumaines de ton genre finiront par le comprendre ça sera trop tard ,en tout les cas y’a pas photo seul Soral et tous les dissidents défendent réellement les intérêts du pays y’a qu’a voir comment ils sont sans cesse diaboliser ce n’est pas le cas de ces judaistes et sionistes !!! Et pour ton information les palestiniens ne t’ont rien demander !!!


    • #575944
      le 03/11/2013 par Kamel
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Je crois que là où il a été le plus sincère c’est quand il a dit "ce pays (la France) mérite notre haine (les juifs)" Confession intracommunautaire exige (Haaretz quotidien israélien).. Je pense que tu te goures complètement sur le personnage..


    • #575956
      le 03/11/2013 par fay
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Et ce peuple qui domine ton pays et le pousse au clash pour des interets qui ne sont pas les tiens tu t’en fou ? Parce que c’est aussi ca le sionisme.


    • #575978
      le 03/11/2013 par sidi
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @Katapugon

      Les français ont plus donné à Israël que les Etats-Onus et sans les français les israélites radicaux n’auront pu se procurer l’arme suprême avec laquelle ils feront chanter les occidentaux et ça soyez-en assurés ; Je trouve que les anglo-saxons sont plus prudent dans leur relation avec Israël .

      En plus le conflit israelo-palestinien nourrit beaucoup de rancœurs dans le Monde arabo-Islamique et nous donne à nous orientaux une vision floutée de l’Occident .

      La Déclaration Universelle des droits de l’Homme a le même age que l’état d’Israël , est-ce une coïncidence ?

      Autre chose : l’Occident accuse mon pays la Mauritanie d’être esclavagiste au moment ou notre cher occident couvre les méfaits d’un état , Israël qui à lui seul et en moins d’un demi-siècle a commis plus de crimes et d’atrocités que les tatares , les Huns , les vandales , les communistes et les nazis réunis .

      Et on ose appeler ça une démocratie


  • #575807
    le 03/11/2013 par Camille Rostand
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Très bien cet article en forme de piqûre de rappel, car je m’étonnais avoir pu lire sur ce site des commentaires qui reprochaient à certains de n’être pas tendres envers la fiente krotte philosophale. Sur FdeSion également, certains vont même jusqu’à encenser le filousophe, bon sur FdeSion, c’est plus normal, ils sont nombreux à tomber dans le panneau et plutôt plus proches des idéaux de l’english defense league haranguée par un rabbin ou le parti de Geert Wilders, invité récurrent d’Israël, et préfèrent se faire promener en laisse et muselière par les sionistes qui leur montrent où faire leur crotte, tellement embourbés qu’ils sont dans leur obsession anti-muzzs.

    Mais sur E&R, il faut avoir la mémoire bien courte ou ne pas avoir compris ou connaître le personnage pour émettre une forme de soutien compassionnel pour Finky car pour lui, je pense que l’on peut appliquer leur propre maxime, ni pardon ni oubli.

    Je me posais la question cet après midi si il n’avait pas été juif aurait il été aussi tordu dans son esprit et obsédé par la question raciale qui a gouverné l’ensemble de sa vie, son oeuvre, ses pensées malades et torturées, une intelligence presque masochiste, pour ainsi dire ? Pensée torturée qui est visible jusque dans ses tocs nerveux qui ne datent pas d’hier et qui vont en s’empirant.

    Est ce que la judéité incombe t’elle, comme une sorte de malédiction, chez certains qui s’en revendiquent, de se pourrir la vie et celle des autres par la même occasion, en restant enfermés et confinés dans un espace temps victimaire et immunitaire de toute critique, un cocon temporel confortable, presque matriciel, un refuge foetal, une position idéale pour étiqueter ses adversaires avec des mots infamants renvoyant perpétuellement à cette parenthèse historique, pour tuer tout débat public sérieux et ainsi continuer à se foutre impunément de la gueule du monde goy pour encore au moins cent ans, pour paraphraser François Mitterrand ?

     

  • #575823
    le 03/11/2013 par Blackheath
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Mr Finkielkraut, Ce sont les Rothchilds qui ont finance Hitler, nous Français on a rien fait.

     

    • #575931
      le 03/11/2013 par safunk
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Bien dit !Faudrait qu’on lui rappelle ça un de ces 4 !!!En tout cas, ce ne seront pas ces corrompus de journalistes, ayant vendu leur âme qui le feront !


  • #575830
    le 03/11/2013 par sosoz
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    J’ai du mal à supporter les fourberies de ce personnage, le pire étant de voir tous les nationalistes gober ses paroles, comment peut-on dans le panneau ?


  • #575832
    le 03/11/2013 par thunderheart@orange.fr
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Il est Sioniste . Point sans barre. c’est impardonnable. Ses potes nous foutent dans la MERDE. C’est un intello chiant . Et les Palestiniens d’aujourd’hui sont les Vendéens d’hier. C’est un Khazard ! A éradiquer et ne pas confondre avec les 20% de vrais juifs dont il ne fait pas parti et qui subirent l’extermination pour Balfour et Co... On ne parle pas de la France sans se soucier de la Palestine. Sans les Merdialopes, il est inconnu au bataillon ! Quenelle pour le Khazard bobo ziono gaucho et menteur.

     

    • #575946
      le 03/11/2013 par safunk
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Tout à fait !Ce gars est sioniste et pour moi pas juif du tout. Les vrais juifs savent que seul le Messie pourra leur donner Israël .Ils savent selon la Thorah qu’ils ont été bannis et doivent errer de patrie en patrie. Des rabbins anti-sionistes brûle le drapeau d’ Israël en pleurant pour leurs frères juifs qui tombent dans le piège du sionisme.Que pense toute cette intelligentsia et M.Finkielkraut ????Ces rabbins sont-ils considérés comme anti-sémites (sachant que ce terme est très mal approprié car les vrais sémites sont les arabes, mais bon nous sommes habitués à l’usurpation de la part de ces sionistes, tout comme l’a été la Palestine) ??Faudrait leur poser la question à ces ursupateurs véritables sionistes !( de plus ces gens se déclarent juifs alors qu’ils ne pratiquent aucun précepte de la religion :mange du porc, du non-casher,et j’en passe)


  • #575958
    le 03/11/2013 par baltazar
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    ces fous se prennent collectivement pour dieu.d’ailleurs je crois que le seul moment ou ils invoquent dieu c’est en disant l’idée de dieu.c’est encore plus clair,en les écoutant entendre l’antichrist en arrière plan.


  • #575959
    le 03/11/2013 par Matthieu80
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Finkielkraut ("la fiente à lunettes" en yiddish) ou le virtuose du pilpoul ! Une caricature antisémite à lui tout seul ! Juif international et multicartes, il défend tantôt les immigrés au nom de l’antiracisme, tantôt il les combat au nom de l’islamisation. Tantôt antisioniste défenseur de la cause palestinienne, tantôt sioniste et parfait défenseur des intérêts d’Israël. Tantôt francophobe, tantôt patriote français...il incarne parfaitement ce que la communauté ashkénaze a produit de pire...et c’est peu dire ! La place de ces gens est en clinique.


  • #575988
    le 03/11/2013 par Benoît
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    A Voronine 575727.
    Cher ami bonjour, désolé de te contredire, c’est très bien d’avoir des opinions et de se positionner, cependant qu’au moins elles se fassent sur des bases historiques tangibles http://fr.wikipedia.org/wiki/Berek_...
    ce n’en sera que plus crédible, y compris pour tout ce que je lis sur le site d’Alain Soral. Je pense en effet que tout le monde a des choses à dire et qu’il serait dommage de gâcher le peu d’observations et d’analyses que je partage avec Alain Soral par ces genres d’approximations récurrentes basées sur des préjugés ; jetons pas l’eau sale avec le bébé voyons..

     

    • #576177
      le 04/11/2013 par Gunsbourg
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      A Benoît & Vorovine

      J’ai été sur le site proposé par Benoît !
      J’ y découvre un officier juif qui crée une armée exclusivement juive qui s’isole de son pays et adapte son combat au gré des alliances qui lui conviennent : j’appelle cela une armée de mercenaires puisque payée par ceux qu’elle sert comme le faisait déjà les Suisses ! En fait, on peut dire avec humour que cette armée est l’ancêtre de TSAHAL !
      Donc Vorovine n’ a pas du tout tort d’écrire ce qu’il écrit !


  • #576001
    le 03/11/2013 par Ken
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Le pauvre il m’ a l’air accablé de nous voir insensible à ses manipulations !!! Non, ou il faut qu’on fasse semblant desormais... !!!


  • #576026
    le 04/11/2013 par goy pride
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Combien faudra-t-il encore de preuves factuelles pour que certains camarades naïfs réalisent la supercherie Finkielkraut ?


  • #576075
    le 04/11/2013 par ben
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Je suis désolé d’en arriver là, j’ai dans ma vidéothèque ’’ la liste de schindler’’, film ô combien émouvant, que j’ai conservé, je viens de la gauche anti-raciste et ouvriériste, quand je vois tout ça, j’ai des remontées antisémites incontrôlables, ces gens me font vomir. Il m’arrive de plus en plus de faire l’économie de la distinction entre sionisme et judaïsme surtout depuis que j’ai entamé ’’La controverse de sion’’ de Douglas Reed. Hitler, que j’abhorrais m’apparait progressivement comme un homme providentiel venu pourfendre l’infâme république de Weimar livrée aux juifs... Venant de cette gauche Lang Dray DSK je me vois parfois accusé de retournement de veste néo-crypto-fascite dans les discussions de comptoir. Il est vrai que ma prise de conscience correspond à une rupture dans ma vie, mais, est-ce source de discrédit ? peut-être ... Pour autant je me sens et me sentirai toujours de gauche, au moins sur le plan social. Combien de temps va-t-on supporter des macias et cie. J’ai peur. Peut-être qu’en 33, j’aurais vu la venue d’Adolph comme une bénédiction. Pour moi c’est désormais clair. L’extrême droite, ce sont eux et tout ce qui prétend les combattre est à gauche. Qu’ils disparaissent, ils sont la lie de l’humanité, j’en suis convaincu. Ils me donnent la gerbe et je comprends parfois que, comme le dit si bien Dieudo, l’allemand, il a pas la patience ....


  • #576108
    le 04/11/2013 par gogo
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Jésus disait à ses disciples : « Jamais un bon arbre ne donne de mauvais fruits ; jamais non plus un arbre mauvais ne donne de bons fruits. Chaque arbre se reconnait à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces. L’homme bon tire le bien du trésor de son coeur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son coeur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du coeur..

     

    • #577195
      le 05/11/2013 par markus rigg
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Mais mon pauvre si on se laisse aller a des paraboles tel que celle si il faut quand meme se demander si tout ces jeunes immigres ingrats des banlieues portent de bon fruits et ca nous le voyons quotidiennement sous nos propres yeux pas sur le net ou la tv. On a beau repete qu’ils sont manipules a mon avis on a pas besoin de les manipuler plus que ca pour liberer leurs pulsions criminels


    • #783638
      le 10/04/2014 par Scipion
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Manichéisme, quand tu nous tiens...


  • #576169
    le 04/11/2013 par tim
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Je l’ai entendu chez Ruquier, il parlait de son dernier livre. Et bien je suis content, car il dit globalement ce que je pense, ouf ... Moi je m’en balance totalement des problèmes Israel palestine, désolé je suis français, et mon pays a tout donné aux étrangers, qui nous pissent à la face. Soyons honnête qui a fait passer Hollande, la majorité de français musulmans dont il avait besoin. Et ils ont voté pour le mariage gay ! Des musulmans, des gars j’en connais, qui jamais oh grand jamais n’auraient voté pour un tel candidat dans leur pays d’origine.(et surtout une telle loi) ! Alors quand il y a un Finkelkraut qui commence à se réveiller et à parler, moi je lui dit merci. Les français (de souche) souffrent, moi je souffre, mon pays est cassé. Vous publiez si vous voulez. Bonne journée.

     

    • #576257
      le 04/11/2013 par sosoz
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Vous souffrez mais la faute à qui ? Ce sont les amis de Finkielkraut qui dirigent la France depuis 50 ans, pas Mohammed et Fatou qui sont tout autant victimes que vous .La communauté organisée doit boire du petit lait en voyant votre crédulité d’esclave goy, j’ai honte pour vous honnêtement.
      Finalement votre souffrance vous la méritez mais le problème est que vous nous faites couler avec vous.


    • #576598
      le 04/11/2013 par joseph( le vrai)
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      faire les poubelles de l’intelligensia parisienne et dénicher Finkielkraut pour parler au"nom des français" qui souffrent, c’est fort de café !!! c’es comme si on pétitionnait pour élire Dracula à la présidence de la Banque du Sang !!!! avec des zozos tels que vous, la victoire n’est pas pour demain....


    • #578130
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @ sosoz :

      Non, notre souffrance, nous ne la méritons en aucun cas. Nous n’avons rien décidé. Vous, en revanche, les immigrés chouinards, vous méritez la vôtre puisque vous en êtes responsables.

      Si vous prenez les choses comme ça, vous le paierez très cher. Car malgré vos invasions, nous sommes toujours en supériorité numérique. Et nous redeviendrons maîtres chez nous quoiqu’il arrive.

      @ tim
      D’accord avec toi sur le fond, mais hors de question de laisser ce sous-homme parler en notre nom. Ni les parasites ni les ploutocrates ne sont nos alliés.
      Nous combattons seuls et avec les immigrés sincèrement patriotes et non-communautaires. Que les autres aillent tous se faire foutre.


    • #578131
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Mohamed et Fatou sont beaucoup moins victimes que nous puisqu’ils ont choisi d’émigrer (de même que leurs parents ont choisi leurs prénoms). Nous souffrons infiniment plus que vous et nous exigerons réparation.


    • #578205
      le 06/11/2013 par sosoz
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      MagnaVeritas , contrairement a vous, je n’ai pas la même vision belliqueuse des choses et je ne me sens pas en affrontement avec les "de souche".
      Je suis française comme vous et depuis deux générations ma famille a mis tout autant de sueur pour ce pays que la votre.
      Cordialement, paix et réconciliation.


    • #783756
      le 10/04/2014 par Salim
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      merde les mecs, cessez cette victimisation loll sa abuse, on est tous humains, et partout sur Terre de toute les races et toutes les couleurs des gens crèvent de faim, vous jouez le jeu des multinationales et des banquiers internationaux en vous accusant réciproquement d’être les plus grandes victimes lol, l’immigration cesseraient si les multinationales cesseraient de piller les pays du tier-monde pour que ici en Occident on vivent comme des pachas, l’immigration cesseraient si le FMI(la pire organisation criminel du monde) cesserait d’arnaquer et de maintenir dans la pauvreté les pays en développement... Ne jouez pas le jeu de ces connards en haut de la pyramide en vous divisant les mecs !! Soyons UNIS contre le sommet de la pyramide !!


    • #783822
      le 10/04/2014 par lapraline
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Tim voila comment il l’aime la FRANCE

      "Je suis né à Paris mais je suis le fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et ont été assassinés à Auschwitz. Mon père est rentré d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents fut bien plus violent que ce qu’il a fait aux Africains."

      Dans un entretien accordé au journal israélien Haaretz : 17 novembre 2005

      C’est juste un partisan du conflit de civilisation qui il y a 30 ans disait que Mamadou était une chance4 SOS Racisme - LICRA, etc...) pour la FRANCE et maintenant c’est une menace pour la France tout en ayant la haine de celle-ci et en montrant le Français de souche pour un collabo, un facho, un raciste, etc...Il ce plaint des conséquences, des causes qu’il chérissait avant. C’est pour cela qu’a mon avis qu’il est proche de la pathologie psychiatrique, trop de pilpoulisme est nuisible à la santé mentale....


  • #576434
    le 04/11/2013 par tim
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Momo et Fatou ont voté Hollande, ils ont trahi mon pays et leur religion (musulmane) en votant la loi (mariage pour tous). C’est un fait, et puis je réfléchis et je dis ce qui me plait, vos critiques sosoz me glissent dessus. Vous m’invectivez, j’ai touché juste !

     

    • #577285
      le 05/11/2013 par Le nouveau
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Momo et Fatou ont eu le choix tu crois ? Entre Sarko qui les insultent pendant 5 ans et un Hollande qu’ils n’ont pas encore vu à l’oeuvre, le choix était vite fait. Comme si cela importait d’ailleurs...


    • #578142
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Bien-sûr que cela a une importance cruciale puisque cela met en évidence le niveau de crédibilité de la communauté musulmane. Double trahison, c’est exactement comme le dit Tim. Vous ne ferez pas table rase du passé et de vos compromissions.
      Le choix c’était pas sarko ou hollande. Le choix à faire, c’était Marine Le Pen. Et oui, tous ceux qui ont voté autre chose que FN, même les bulletins blancs, même l’abstention, sont des traîtres. Il va falloir mettre les choses au clair à ce propos, quoique Niesche l’a déjà fait. Nous sommes en guerre, alors les bras-cassés et les indécis et les traîtres ne sont pas les bienvenus dans nos rangs.


    • #783732
      le 10/04/2014 par Candide
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @ MagnaVeritas et tim,
      c’est curieux le manque de discernement dans vos propos, accuser Momo et Fatou de tous les maux de la société et appeler au secours Alain Finkielkraut, l’ultra-sioniste ?!!! A l’heure où les sionistes n’ont jamais été aussi dominateurs et arrogants ! Ils nous pissent à la gueule à longueur de journée, mais pourquoi devraient-ils s’en priver, avec des enemis comme vous, ils n’ont plus besoin d’amis !
      A moins que vous soyez de simples Trolls qui essayent de foutre la merde.


    • #783804
      le 10/04/2014 par julien de
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      « Le choix à faire, c’était Marine Le Pen. Et oui, tous ceux qui ont voté autre chose que FN, même les bulletins blancs, même l’abstention, sont des traîtres. »
      Je suis entièrement d’accord avec toi MagnaVeritas. Ne pas voter pour le Front National, c’est faire le jeu des sionistes, c’est d’une évidence. Tu sais, il ne faut pas trop leur en demander, car après avoir été lobotomisés par la droite puis les socialopes, ils deviennent séniles. Pour les traites, le FN sera un parti de nazillon ad vitam æternam, c’est cela le pouvoir des suggestions seringuées via la matrice politico-médiatique sioniste.

      Et pour se « laver les mains » de leurs traîtrises, nous aurons droit à des « Cordialement, paix et réconciliation » d’une profondeur abyssale.
      À bon entendeur.


  • #576462
    le 04/11/2013 par loulou
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Quand on pense que ce type qui déclare hair les Français a enseigné la philosophie à Polytechnique pendant 15 ans, c’est à dire à la fine fleur de l’élite Française, on croit rever !

     

    • #578143
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Surtout, la philo à poly... faudra m’expliquer. Ce serait pas un emploi fictif ?


  • #576712
    le 04/11/2013 par daniel albert
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    bonjour
    il sert bien ses maîtres, lui aussi aura sa place sur l’Arche quand tout pétera... Quand même !!


  • #576962
    le 04/11/2013 par Sarahel
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    « Mon père est revenu d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. Qu’a-t-il fait aux Africains ? Il ne leur a fait que du bien. »

    Vous avez un seau ? J’ai envie de vomir ?
    Comment peut-on se prétendre un intellectuel et avoir de telles pensées ?

     

    • #578146
      le 06/11/2013 par MagnaVeritas
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Il y en a plein, des intellos comme ça. Être intello ne signifie pas être quelqu’un de bien.


    • #783642
      le 10/04/2014 par Free
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      En vérité il est terriblement égaré... La philosophie ne demande pas de parti pris. C’est à la fois sa grande valeur et sa plaie béante. C’est justement ce qui explique qu’un homme puisse être à la fois prof de philo à polytechnique et complètement con sur les sujet où la vérité relève d’un choix... Le choix d’admettre que les juifs peuvent aussi être des connards et cela en dépit des heures les plus sombre de l’Histoire qu’on nous a raconté...


  • #578139
    le 06/11/2013 par anonyme
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Passages instructifs dans la 2eme video

    BHL citant son maître Levinas à 15’30, à 15’45 avec lapsus, à 24’10. A 35’45, BHL nous fait un aveu appuyé d’une citation d’Arthur Rimbaud (les françaises et français apprécieront).

    Benny Levy à 26’40 nous rappelle la sagesse talmudique.

    In vino la vinasse !


  • #783597
    le 10/04/2014 par rectificateur
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Merci pour ce portrait fouillé.

    Bon, en bref : anti-philosophe névrosé. En toute logique, c’est ce qu’on devrait dire de lui avant de passer à autre chose de plus intéressant.


  • #783598
    le 10/04/2014 par laurent
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Enrico fait un lapsus en présentant Finky :
    "Je passe le micros au grand philosophe " Fric and Fraude" .

     

    • #783882
      le 10/04/2014 par cabotin
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Je ne crois pas que Finki ait déjà été impliqué dans quelconque affaire financière ni de fraude ...


  • #783606
    le 10/04/2014 par Alibaba
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Finky sur l’affaire Polansky :
    "Depuis le déclenchement de cette affaire infernale, je vis dans l’épouvante. La France est en proie à une véritable fureur de la persécution, et il ni a pas que la France, c’est toute la planète internet qui est devenue comme un immense foule lyncheuse."

    Tout simplement des propos de malade psychopathe.


  • #783609
    le 10/04/2014 par laurent
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Finky a dit : "L’amalgame c’est le péché capitale ".
    Pourquoi alors amalgamez-vous l’antisionisme et l’antisémitisme ?


  • #783651
    le 10/04/2014 par laflippe
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    maladie mentale héréditaire dont les symptômes sont l’hystérie, la mythomanie, la manipulation ainsi qu’un racisme incommensurable.


  • #783657
    le 10/04/2014 par AGRI
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    les mêmes qui hurlent à l’antisémitisme, qui poussent le juif anonyme à faire son alya, s’accrochent à la vie en France, à tous les titres, honneurs et pensions, que la communauté française leur accorde si généreusement.
    Je me demande souvent, de quel coté se trouve l’ingratitude. Avez vous entendu Finkelkraut défendre notre pays, notre nation, ne serait ce qu’une seule fois ?


  • #783661
    le 10/04/2014 par Enculade
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Un intellectuel juif, sioniste, dont la peur atavique du pogrom et de la colère populaire vis a vis des idées qu’il prêche l’amène a retourner sa veste au gré des ébullitions du peuple et tendances politiques dictée par le réel.

    Le genre de mec à être capable de taper très fort a la porte d’E&R pour nous rejoindre si BHL venait un jour à être victime d’un malheureux accident.


  • #783678
    le 10/04/2014 par revolutionnaire2salon
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Umpsfn : Union des Mouvements Pro Sioniste et faux nationaliste !!!!
    Finkelcrotte un bon sayanim !!!


  • #783704
    le 10/04/2014 par bas72
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Voir ce type jadis brillant mais qui a complètement pété les plombs promu de la sorte à l’Académie Française c’est tout le symbole du déclin d’une France qui se ratatine et pourrie par la tête.


  • #783794
    le 10/04/2014 par fernand naudin
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    pour répondre à certains... !
    n’importe quoi !!!!!!! jamais Finkielkraut ne représentera la France et les français de souche !!!
    je préfère, et de loin Farida Belghoul qui elle, femme d’origine immigrée, représente le génie français !!!
    vive Farida Belghoul
    vive la France et la Palestine libres !!!!


  • #783796
    le 10/04/2014 par Bernard
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Un ressortissant de l’État Juif au nom d’ Israël "immortalisé" au sein de l"Académie "française" dans la logique des équipes De Nagy-Bosca puis Flamby "alternant" au "pouvoir" de ce qui fût l’ État Français...


  • #783832
    le 10/04/2014 par lib__
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    A la limite, ce guignol de PPDA, çà aurait été, au final, moins choquant... Là, carrèment, trop (im)mortel !


  • #784012
    le 10/04/2014 par Loulou
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Rien que pour le plaisir d’en rire, je ne peux m’empêcher de remettre le lien de cette intervention inattendue. "Jette-toi dans le canal, Finkiel !!! Merdeuuu ahaaaeu !!!"

    http://youtu.be/jPdr87auP7Q


  • #784077
    le 11/04/2014 par Mojo Risin
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Les enquêtes de Faits et Documents sont tout simplement remarquables. Chapeau bas !


  • #784092
    le 11/04/2014 par Dam Ned
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    N’essayez pas de me faire détester Finkelkraut, je n’y arrive pas :) C’est vrai quoi, c’est pas un haineux Finkelkraut, il est intelligent et sincère. Je pense qu’il veut honnêtement le meilleur pour les Juifs et Israël (ce qui n’est pas une tare en soi)... je veux dire, contrairement à ceux qui utilisent une cause comme une carte de visite.

    Enfin voilà, on est pas obligé de détester Finkelkraut quand on apprécie Soral.

    Félicitations à Finkelkraut pour son entrée à l’Académie Française !

     

    • #784186
      le 11/04/2014 par Leïla
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      C’est fous ! C’est pathologique ce vampirisme-spoliatif ! Cet acharnement contre le droit de vivre des "goy", à vouloir envers et contre toute logique, prouver qu’ils ont le droit de vouloir BOUFFER l’humanité. Sont-ils humains ?.


  • #784124
    le 11/04/2014 par réponse
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    « Je suis né à Paris, mais je suis fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et assassinés à Auschwitz. Mon père est revenu d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. Qu’a-t-il fait aux Africains ? Il ne leur a fait que du bien. »

    Mon pauvre Finki et après tu viens te dire patriote Français tu te fous du monde...Je sais que les gens peuvent changer mais vois tu ton changement c’est comme le slogan de campagne "le changement c’est maintenant" d’Hollande pour la présidentielle, j’y ais jamais cru et je pourrais jamais y croire... D’ailleurs,c’est marrant l’un a des ancêtres juifs expulsé d’Espagne réfugié en Hollande puis en France c’est monsieur Hollande et l’autre des ancêtres juif viré de Pologne c’est monsieur Finkielkraut... Incroyable coïncidence...


  • #784157
    le 11/04/2014 par Alibaba
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Qui est Alain Fielkielkraut ?
    Un homme qui, viscéralement n’aime pas la France.
    Comment peut-on élire un tel personnage à l’Académie ? Est-ce une nouvelle étape dans le "Grand Remplacement" de nos élites en France ?

     

    • #784618
      le 11/04/2014 par KARAGEORGES
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Comme Valls a ete nommé premier ministre par le CRIF pour services rendus, il en va de meme pour ce personnage a l Academie Francaise. Malgré les "taisez vous", malgré son soutient a l apartheid israelien, sa haine des goys,....en devenant academicien, il devient intouchable et pourra donc continuer a rendre service a la communauté tout en rabaissant les institutions et l histoire de France !


  • #784176
    le 11/04/2014 par alexandrian
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Ca se voulait grand,ca se voulait philosophe,par la pensée maitriser le "tout" tendre a l’universalisme dans une logique implaccable,etre l’egal des Hegel et des Kant...,mais ca n’a pas pu,alors,au lieu d’accepter son sort,ses insuffisances et de devenir Francais moyen,honnete travailleur,c’est devenu tribaliste plein d’aigreur,de rancoeur raciste et puis ca fini par compter les joueurs noirs dans les equipes de foot.Ca manque d’elegance.


  • #784259
    le 11/04/2014 par Mehdi
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Ce type à l’Académie...
    valls PM....
    Flamby Président....

    Ce n’est pas un déclin, c’est une chûte dans l’abysse.

    Je maudis les Français blancs catholiques de souche de s’être fait voler leur terre, leur richesse, leur histoire et leur avenir.

    Maudits soyez-vous de tant de lâchetés, Ô peuple aveugle et sourd !

    Creverez-vous comme des larves infectes, ou bien saurez-vous répondre à l’appel de Soral qui fait écho à celui de la Sainte Jeanne ?

    Nous verrons bien.


  • #784332
    le 11/04/2014 par kevorkian
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    J’sais pas pour vous mais perso je fais une surdose de la "communauté" (surtout en lisant un excellent article comme celui-ci). Ce monocentrisme... on dirait qu’il n’y a qu’eux et que tout tourne autour de leur petit monde. Je serai toujours stupéfait de voir comment un si petit nombre parvient à accaparer à ce point l’espace médiatique.

    Finkie c’est le type qui tente de doubler les électeurs frontistes par la droite afin de les ramener dans le giron de la bienpensance, en leur donnant du Barrès etc... mais l’objectif final est toujours le même : Israël !

     

    • #785658
      le 12/04/2014 par André
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Et c’est sur E&R que vous vous plaignez d’une "surdose de la communauté" ? Mais qui en parle autant ?

      Alors celle-la, elle est vraiment drôle...ahahah !


  • #784362
    le 11/04/2014 par bullit
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    L’un des plus âpres défenseurs du sionisme et l’un des plus gros moteurs de l’anti-sionisme en France. Sacré Finky, quelle ambiguité quand même ! Avec un ami comme celui-là, on a pas besoin d’ennemi.

    Chevalier puis officier de la légion d’honneur. Aujourd’hui académicien. Demain au Panthéon !

     

    • #785498
      le 12/04/2014 par palsecam
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      on s’en cogne de ton sionisme ou ton antisionisme. Finkie aujourd’hui roule pour la France. vous les sionistes et antisionistes vivez pour les peuples sémites des sables
      Mon choix est vite fait


  • #784620
    le 11/04/2014 par bas72
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    "Ce pays mérite notre haine".

    Comment peut-on faire un académicien de celui qui a dit ça de la France ?

     

    • #785497
      le 12/04/2014 par redsnipper06
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Parce que le français est con !!!......... plus on l’enc... plus il en redemande !!! on l’a vu aux dernières élections avec la vague bleu UMP et après nous aurons la vague rose PS et ainsi de suite !!!................et Olé Manouel el blancos !!!, la tête de c.. la plus aimée des français !!!...........Le proverbe dit "comme on fait son lit ,on se couche"........et bien tant qu’il restera des abrutis de télé, ignorants et contents, hé bien la France se couchera chaque soir dans la merde !!!..........


  • #784843
    le 11/04/2014 par machin
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    L’aveux de Finkielkraut sur la domination juive en France :
    http://robertfaurisson.blogspot.fr/...


  • #784855
    le 11/04/2014 par machin
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Sans oublier son plaidoyer immigrationniste tiré de son livre L’Humanité perdue :

    Le risque mortel que fait peser sur le monde le culte de l’appartenance, la segmentation de l’humanité et l’enfermement des individus dans leur race ou dans leur culture ne saurait être conjuré que par l’instauration des sociétés pluriethniques”.


  • #784887
    le 11/04/2014 par Mardochée
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    En France, comme dans tout l’Occident, toute la Culture, tous les Arts sont en train d’étouffer, presque complètement recouverts d’une énorme couche de ces merdes sionistes .


  • #784940
    le 11/04/2014 par Franky
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Il est moins choquant de donner la Légion d’Honneur à Johnny Hallyday que d’élire ce monsieur haineux à l’Académie Française, c’est une honte.
    Ces israéliens qui se disent français détruisent tous les symboles français. Ils se sont accaparés la direction de la France et s’amuse avec elle...cela prouve le mépris (et la haine) qu’ils ont envers la France.


  • #785016
    le 12/04/2014 par queufloche
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    "Au grand philosophe Monsieur Alain Fric and Frotte" Enrico Macias. Du grand comique ;)


  • #785104
    le 12/04/2014 par marcoxxx
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Un très bon résumé de la pensée de Finky.
    Cherchez le "taisez-vous show" sur Google (4 minutes)


  • #785134
    le 12/04/2014 par Alcalus
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    C’est un personnage très complexe, comme le prouve ce portrait. Tout n’est certes pas bon chez lui, mais tout n’est certainement pas à jeter.

     

    • #785335
      le 12/04/2014 par Roger
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Si ! justement, tout pour la poubelle ....


    • #785361
      le 12/04/2014 par Nico 1er
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      @Alcalus
      Je respecte ton avis, mais pourrais-tu nous dire ce que tu gardes ? Parce qu’un avis aussi passe-partout, pouvant être écrit sur n’importe qui, ça n’apporte pas grand chose.


    • #785510
      le 12/04/2014 par AK47
      Qui est Alain Finkielkraut ?

      Si ! justement, tout pour la fosse a purin !


  • #785286
    le 12/04/2014 par orus
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Un article qui convient de diffuser auprès de tous ceux qui voient en Finkielkraut un défenseur de la France éternelle, de la frontière et du Français de souche. Une arnaque.


  • #785592
    le 12/04/2014 par André
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    « Je suis né à Paris, mais je suis fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et assassinés à Auschwitz. Mon père est revenu d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. Qu’a-t-il fait aux Africains ? Il ne leur a fait que du bien. »

    Toujours la même malhonnêteté intellectuelle car si vous citiez ses propos en entier nous lirions la suite qui est le plus important :

    "Mon père, il lui a fait vivre l’enfer pendant cinq ans. Et on ne m’a jamais enseigné la haine. Aujourd’hui la haine des noirs est encore plus forte que celle des arabes."

    Signé par un Juif de France qui pourrait en dire autant et qui pourtant sera toujours du côté d’Astérix le Gaulois.


  • #785593
    le 12/04/2014 par Démasquons les sophistes, les manipulateurs, les fabulateurs
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Tous les musulmans ne sont pas des"Merah", fort heureusement tous les juifs ne sont pas des "BHL" ou des "Finkielkraut" ; ces gens là sont la honte de leurs communautés, il y a aussi des vrais patriotes.
    Voici la preuve ( il ne faut pas généraliser) :

    http://youtu.be/618xTGiSru0
    http://youtu.be/g4vz1AX5WuI
    http://youtu.be/kdjmKdm2muA


  • #786142
    le 13/04/2014 par JJI
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Ce type a déclaré dans un journal Israelien que l’équipe de France de foot est "black-black-black". Il n’a jamais été inquiété par la Justice. Osera-t-il un jour dire la même chose du monde des médias, d’Hollywood, de l’univers de la Banque, du monde de l’édition,... ?


  • #786144
    le 13/04/2014 par armouf
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    A lire cet édifiant article, le parcours de cet et de ces individus, on ne peut que constater le degré de perversion profonde de "l’intellect français nouveau". C’est une désolation, c’est un état de fait dont la France, plus largement l’Europe, ne pourra se débarrasser sans une intervention radicale, sans doute violente. Malheureusement violente, mais comment faire si le système en arrive à légitimer ce Finkelkraut à l’académie française... avec petit "a", petit "f" ??


  • #786507
    le 13/04/2014 par citazioni
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Cher Emmanuel Ratier, citation à rajouter au personnage :

    Suite à son élection à l’académie française, en parlant des académiciens qui n’ont pas voté en sa faveur :

    "mon attachement à l’état d’Israel leurs est difficilement tolérable, mais il faudra qu’ils s’y fassent" Alain Finkielkraut

    Interview de Ruth Elkrief sur BFM TV, 10/04/2014


  • #791267
    le 18/04/2014 par Frank
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    Je me demande comment les autres académiciens vont accueillir cet homme qui ne cache pas son amour inconsidéré pour Israël et sa politique expansive...
    Ce n’est pas tant qu’un juif accède au panthéon qui me gène, bien au contraire. Il y a des penseurs juifs d’excellente qualité, à n’en point douter. C’est juste qu’en guise de patriotisme et de faits d’arme pour la culture et la langue française, je cherche encore ou il a pu le mériter...


  • #791424
    le 18/04/2014 par Bourru
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    J’ai le sentiment que l’universalisme chrétien pourrait résoudre une bonne partie des conflits qui le rongent de l’intérieur.

    Les antidépresseurs ne sont pas une solution. Quand je le vois se mouvoir de façon anarchique, se "perdre en contracture" et se tétaniser à la moindre émotion, je me prends de pitié pour cet homme. Il ne doit jamais avoir de repos.


  • #796397
    le 24/04/2014 par porporino
    Qui est Alain Finkielkraut ?

    votre présentation est tout simplement intellectuellement indigne et consternante. Vous n’êtes pas encore au niveau de la personne que vous caricaturez.


Afficher les commentaires suivants