Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Victoire du lobby éolien sur les défenseurs du patrimoine

L’Assemblée supprime la disposition sur les monuments historiques

Illustration : Saint-Jean-d’Angély (Charente-Maritime)

 

No limit… L’espèce de slogan automatique de la modernité a balayé la réflexion parlementaire, dont les représentants ont finalement décidé que le secteur éolien ne serait pas bridé – en tout cas pas par des questions de patrimoine historique, comme les sénateurs en avaient le projet. Désormais donc le projet de loi « Liberté de création, architecture et patrimoine » se voit libéré de toutes nouvelles contraintes au développement de ces turbines. Autant en emporte le vent !

De fait, le mois dernier, le Sénat avait décidé de rendre obligatoire sur la question de l’implantation éolienne l’avis de l’architecte des bâtiments de France afin que les projets d’installations éoliennes, visibles depuis un immeuble classé, un monument historique ou un site patrimonial protégé, ne puissent être envisagés dans un rayon minimal de dix kilomètres.

Il va de soi que cette disposition aurait limité le développement de ce secteur, la France comptant quelque 44.000 monuments historiques effectivement recensés.

Afin d’essayer de trouver un compromis entre l’histoire et la modernité, l’Assemblée nationale avait proposé en deuxième lecture que l’on substitue à cette procédure assez restrictive un simple avis de la commission régionale du patrimoine et de l’architecture pour tout projet de développement éolien.

Et, en définitive, la disposition a été purement et simplement supprimée au terme du débat du 22 mars…

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Voir aussi, sur E&R :

Parer à toutes les pannes d’électricité avec Prenons le maquis !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est moins pire qu’un minaret une éolienne, c’est pour ça que ça passe crème à l’assemblée. Une éolienne c’est grand, c’est beau, ça donne de l’energie, ça demontre la maitrise de l’homme sur son environnement. Un minaret c’est plus bas, c’est moche et c’est archaïque. Je pense même qu’on devrait raser les " monuments historiques " pour éviter qu’il fasse de l’ombre aux eoliennes.


  • Les éoliennes c’est une gigantesque escroquerie dont sont victimes TOUS les Français, à l’exception des très rares qui n’utilisent pas l’électricité ! En effet aucune éolienne n’est concurrentielle face au nucléaire et aux centrales thermiques : la loi OBLIGE EDF a acheter l’électricité des éoliennes DEUX FOIS plus cher que celle des centrales nucléaires et thermiques . Le surcoût est payé par cet éternel cocu d’abonné qui s’étonne de la hausse du tarif de l’électricité . Il serait intéressant de connaître le % des Elus parmi les actionnaires des éoliennes, on aurait des surprises . "On s’en fout du peuple français, on s’en fout du patrimoine architectural des Français, ce qui compte c’est la thune" .

     

    • #1428619

      Bonjour,
      Avant de parler de l’escroquerie des éoliennes, vous devriez peut-être vous renseigner un peu sur ce que vous racontez. A savoir, le coût du nucléaire est faussé à l’heure actuelle, car on ne prend pas encore en compte dans le tarif de l’électricité le coût de démantèlement des centrales.
      Vous pensez que ce coût est négligeable ? En fait, il est astronomique, au point où on ne peut pas vraiment le chiffrer pour la simple et bonne raison qu’on ne sait pas démanteler une centrale. On a essayé une fois, englouti 30 milliards pour cela, et le résultat n’est pas acquis.
      Ensuite il y aura aussi le coût des déchets. Le coût pour nous, et pour ceux qui devront les gérer pendant les 100 000 prochaines années.
      C’est le nucléaire qui est une gigantesque escroquerie, et je pense, je suis sûr que vous n’avez pas idée à quel point c’en est une.
      En face vous avez des éoliennes, qui ne vous plaisent pas mais qui sont l’avenir de la production électrique, et qui en plus de produire de plus en plus chaque année, sont faites en béton et métal, des matières inertes, qu’on peut démonter facilement et sans aucunes conséquences pour l’environnement.
      Si elles vous ennuient tant que cela, dites-vous que plus il y en aura, moins il y aura de ces horribles pylones qui servent à transporter l’électricité partout, puisque les productions seront localisées.


    • @Bashing Bouzouk ;

      Les eoliennes presentent des defauts redhibitoires : 1) Elles produisent trop peu, ne peuvent jamais qu’etre une source d’appoint. En Angleterre, petit pays avec de vastes surfaces maritimes utilisees pour l’implantation d’eoliennes, leur production plafonne a 11% de la consummation totale du pays. 2) Les eoliennes ne sont pas fiables : leur production disparait en absence de vent.

      Vous pouvez penser ce que vous voulez du nucleaire francais, que personnellemt j’admire, mais comparer les eoliemnes au nucleaire c’est comme comparer une charette a chevaux au TGV. Cordialement.


    • #1429033

      Bonjour Iris,
      Je pense qu’il y a certains faits qui devraient être portés à votre connaissance qui démontrent que vous avez tort.
      Je vous laisse faire un tour sur ce site : http://environnementdurable.net/men... , qui sous couvert de défense de l’environnement, s’en prend exclusivement aux éoliennes.
      Si vous grattez un peu, vous découvrirez que ce site est une création d’un monsieur très proche de Valery Giscard D’estaing, lié par sa femme aux grandes familles de l’atome en France.
      Si l’éolien n’était pas la solution, je ne pense pas que ces gens se donneraient tout ce mal pour le dénigrer autant.
      Si vous êtes un tant soit peu sensible à l’humour au second degré, vous pourrez vous rendre compte à quel point ces gens nous prennent pour des débiles, et pour conclure sur le nucléaire, je ne sais plus quel physicien disait "C’est une façon diabolique de faire bouillir de l’eau". Peut-être retrouverez-vous l’auteur de cette citation ?

      Cordialement.


  • Je connais un cas réel, et de toute façon je pense qu’on est plus que nombreux dans ce cas, où quelqu’un s’est vu refusé un velux sous pretexte qu’il y avait un batiment classé à je sais plus genre 800mètres ... bref le truc que de toute façon personne n’aurait remarqué...

    Et de mémoire c’était bien par le même "service" => "architecte de France"

    Non mais j’hallucine !!!
    Après que des éoliennes aussi énormes soit quand meme acceptées, bon "why not" pour toutes les raisons possibles et imaginables, je résume pour aller à l’essentiel.
    Mais quand tu penses que, et là encore j’insiste, je parie qu’on connait tous quelqu’un qui a du subir des refus pour des trucs totalement insignifiants comme des velux, une fenetre standard,etc ... par les mêmes en prime.

    Non mais sérieux, c’est pas juste énérvant de manière "égoïste", c’est bel et bien la preuve qu’on se fout de notre gueule et qu’il y a des lobbys qui font "ce qu’ils veulent eux !!"


  • Ces saloperies d’éoliennes défigurent de plus en plus nos paysages et elles vont finir par faire baisser le nombre des touristes qui visitent la France . Ex : les étangs de Thau et de Sigean offraient un paysage unique, aujourd’hui gâché par ces éoliennes à la con .

     

  • Hidalgo va demander que des éoliennes soient installées sur les tours de Notre Dame, "afin de rentabiliser le site", cette nullité en serait bien capable .


  • #1428489

    Le lobby éolien sue la haine du patrimoine chrétien de la France.


  • Au point où nous en sommes, on devrait construire ces jolis moulins sur le haut des tours de certains châteaux ou sur les clochers n’ayant point leur flèche.
    Leur position sur les hauteurs en général en fait une situation idéale.
    Ce serait un moyen de rapprocher producteurs et consommateurs.

    Pourquoi attendre une réponse qui nous plairait de Mme Azoulay ?
    Elle n’est là que pour arranger les affaires de la haute finance, comme ses collègues.


  • Savez vous combien touche un "agriculteur" pour la pose d’éoliennes ? Moi si, preuve à l’appui on verse entre 3000 et 15000 euros par ans (vous avez bien lu) par éolienne pendant 30 ans, période à l’issue de laquelle, si l’éolienne tiens toujours on démonte tout et on remet de la terre végétale... CQFD

     

  • plus de fukushima ou plus d’éoliennes en arrière plan de photos souvenir.
    il y a un lobbie éolien, celui du nucléaire est bien plus puissant.
    mais vous vous rendez pas compte du gachis de tchernobyl et fukushima vous etes complètement inconscients.
    une éolienne çà se monte et démonte facilement, vos déchets radioactifs vous devez les surveiller contre les fuites dans les nappes phréatiques, contre les terroristes qui pourraient en faire des bombes sales. pendant des millions d’années.
    les lignes haute tension çà vous dérange pas, vous êtes habitués, pourtant c’est bien plus moche qu’une éolienne.
    on n’a pas le choix vous comprenez ? alors vos velux on s’en bat les cahuètes, vous voulez avoir du jus pour faire fonctionner vos automatismes domotiques de velux.
    c’est temporaire, quand on trouvera une technologie plus propre rentable
    plus esthétique !! puisque que c’est ce que vous préoccupe en priorité.
    alors on les démontera et basta.
    je ne parle même pas des couts, meme sans les tarifs abusés de rachat l’énergie éolienne est moins chère que l’epr.
    sans inclure démantèlement et stockage retraitement des déchets.
    les technologies de stockage de masse arrivent bientot et ne représentent que 10% du prix de revient.
    il y a des trolls chez les bobo écolos mais pas que.

     

    • Non, une éolienne, ça ne se démonte pas facilement, et son socle, de plusieurs milliers de mètres cube de béton, est inamovible.


    • bien sûr qu’il y a un socle, mais bien loin des chiffres que vous avancez.
      le volume d’1 maison enterrée pour alimenter 500 foyers.
      vous prenez les allemands pour des billes ?
      on n’est pas obligé d’enlever le socle et ce béton, il n’est pas radioactif pour des millions d’années lui.


    • Le socle de béton est in-a-mo-vi-ble. Le paysage est bousillé. Et pour rien (sauf quelques intérêts privés), parce que les éoliennes ne produisent que trop peu d’énergie. Sans les subventions publiques et les magouilles politiques, elles n’auraient aucun avenir.


  • La fondation d’une éolienne s’étend sur une surface comprise entre 100 et 300 m² selon les modèles et les puissances, et jusqu’à 3,20 m de profondeur pour une éolienne de 2 MW si le sol est stable. Cette emprise au sol est ramenée à moins de 100 m2 lorsque le chantier est terminé et les fondations recouvertes de terre et d’un empierrement.

    Le volume de béton dans les fondations d’une éolienne est comparable au volume d’une grande maison (de l’ordre de 400 m3 pour une éolienne de 2,5 MW). Le charroi lié à l’installation d’une éolienne est assuré par environ 100 camions. Le plus souvent, l’accès à un chantier éolien emprunte les routes et chemins existants : l’impact est ainsi limité et moins coûteux.

    Au terme de l’exploitation du parc éolien, chaque éolienne est démantelée. Cela se fait généralement par grue ou, dans certains cas, par implosion de la base du mât. Les deux techniques sont très sécurisées et non polluantes. Dans le cas contraire, elles ne seraient pas acceptées par la région wallonne.

    Quelle que soit la méthode employée, les responsables du parc ont l’obligation légale de remettre la parcelle de terrain utilisée entièrement en état, ce qui inclut même le raclage des fondations en béton de l’éolienne.




    Quand vous faites construire et que vous avez un sous-sol de 2m de haut minimum, vous avez presque déjà l’équivalent du trou d’une éolienne, certes il est entièrement rempli de béton, mais rien d’insurmontable techniquement. je m’inquiéterais plus de la bétonnisation, et de l’extension urbaine que du socle d’une éolienne.
    si c’est pour éviter de crever de cancer du aux radiations.

    comment pouvez-vous oser contrebalancer le risque, clairement avéré, pour la santé du nucléaire et vos misérables arguments sur l’esthétique ou la masse de béton dans un trou.


  • Et les études sur l’environnement portant sur l’impact des vibrations dans le sol sur les animaux vivants dans la Terre ? Renard, belette, campagnole, mulot, hérisson, taupe, blaireau, lapin et même les autres, biches, chevreuil, sanglier, écureuil et oiseaux ? dorment-ils bien ? Leur quiétude est-elle respectée ? Le vacarme assourdissant des éoliennes est perceptible à 10 km à la ronde ! Certains le ressente, d’autres moins et on dirait que tous n’ont pas tous leurs sens éveillés !
    Quand aux vibrations que perçoivent les animaux de batterie...

     

  • De toutes manières ,dans les 2 cas c’est pour gagner de l’argent ,mais le problème est de savoir ,si cet argent est gagné proprement et sans magouilles ,d’un coté le nucléaire c’est dangereux mais ça fonctionne plutôt bien, de l’autre on ne sait si c’est rentable ?, fiable ? ,productif ? moche ? c’est tout le temps pareil ,il faudrait chiffrer la productivité de l’éolienne par rapport au nucléaire et faire une approche réaliste ,mais vraiment réaliste ,sans essayer d’arnaquer le contribuable ,cet ça le plus compliqué .


  • C’est que le "lobby" citoyen doit souffler moins fort...


  • #1429722
    le 27/03/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Victoire du lobby éolien sur les défenseurs du patrimoine

    Difficile de distinguer les idiots des manipulateurs parmi ceux qui encensent ces trucs qui brassent effectivement beaucoup de vent !
    Il n’y a aucun argument sérieux en faveur de ces saloperies aussi inefficaces que coûteuses, il convient donc d’en chercher mais surtout d’en comprendre le pourquoi...


Commentaires suivants