Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

11 septembre 2001

Le coût de la guerre

Le projet "Le Coût de la Guerre" vise à évaluer le coût total des conflits engagés en Irak et en Afghanistan suite aux attentats du 11 septembre 2001. A ce jour,ces coûts sont estimés à plus de 300 000 morts et 4 000 milliards de dollars.

Ces estimations sont régulièrement mises à jour. Catherine Lutz co-dirige le Projet de recherche Eisenhower qui a produit le rapport sur "Le Coût de la Guerre". Les conclusions de ce rapport, élaboré à l’Institut Watson d’études internationales de l’université Brown (ndt : L’université Brown, située à Providence dans l’État de Rhode Island, fait partie de la Ivy League, un groupe d’universités privées américaines parmi les plus anciennes et les plus prestigieuses du pays) sont régulièrement utilisées par les journalistes qui écrivent sur l’impact des guerres engagées en Afghanistan et en Irak en réponse aux attentats du 11 septembre 2001.

Une équipe internationale d’économistes, de politologues, d’anthropologistes, de juristes et de représentants d’organismes humanitaires a été constituée pour évaluer le coût de la guerre en termes de pertes humaines et sur le plan économique dans ces deux pays ainsi qu’aux États Unis, au Pakistan et au Yémen. Ce projet a pour but de fournir une vision globale et compréhensible sur les coûts internes et internationaux liés à ces guerres ainsi que sur les conséquences de ces guerres. Cette étude est actualisée en permanence.

A ce jour, les conclusions suivantes ont été établies :

• Ces guerres sont directement responsables de la mort d’au moins 300 000 personnes dont plus de 180 000 civils.

• Les conflits armés au Pakistan et au Yemen ont fait plus de victimes que le conflit en Afghanistan.

• Le nombre de morts indirectes, notamment celles causées par la malnutrition, les infrastructures médicales endommagées et la dégradation de l’environnement, est beaucoup plus élevé que celui résultant directement des combats. Bien que ces morts soient difficiles à comptabiliser du fait de l’absence d’éléments statistiques sur la mortalité, on estime que dans les conflits contemporains, le ratio est d’environ 4 morts indirectes pour une mort directe, ce qui porterait le nombre de victimes total à plus d’un million.

• Des millions de personnes ont été déplacées et vivent dans des conditions extrêmement précaires. En mars 2012, le nombre de réfugiés de guerre et de personnes déplacées s’élevait à 7,4 millions, soit l’équivalent de la totalité des habitants du Connecticut et de l’Oregon.

• Ces guerres ont entraîné une érosion des libertés civiles en Amérique et de nombreuses violations des droits de l’homme à l’étranger.

• Certains coûts de guerre continueront d’augmenter jusqu’au milieu du siècle. Beaucoup de ces coûts, noyés dans des budgets multiples et variés, sont invisibles aux yeux des américains et n’ont donc pas été pris en compte ni évalués. Par exemple, alors que la plupart des gens pensent que les crédits de guerre du Pentagone sont équivalent au coût budgétaire des guerres, ils sont en fait deux fois supérieurs et la totalité des coûts économiques des guerres est encore plus élevée. Pour l’année fiscale 2012, le montant de la facture pour le gouvernement fédéral des États Unis s’élèvera à 3 700 milliards de dollars, en dollars constant. L’intérêt de la dette contractée pour financer la guerre est estimé, selon un scénario raisonnable, à 1 000 milliards de dollars d’ici 2020.

• Comme pour les précédentes guerres, le montant des soins médicaux pour les anciens combattants représentera une part importante du coût global de la guerre.

• Plus de 6 500 soldats américains sont morts dans ces guerres et le nombre de blessures et de maladies parmi ceux qui sont rentrés est alarmant avec 250 000 demandes de pension d’invalidité enregistrées par l’administration des anciens combattants. En outre, de nombreux morts et blessés parmi les entreprises travaillant pour le gouvernement n’ont pas été recensés.

• Les répercussions sur l’économie américaine ont également été significatives avec notamment des pertes d’emploi et une hausse des taux d’intérêt, mais elles ont été sous-estimées.

• Alors qu’on avait promis que l’invasion américaine apporterait la démocratie en Afghanistan et en Irak, ces deux pays se situent toujours à un niveau très bas en termes de libertés fondamentales. En Afghanistan, ce sont des seigneurs de guerre qui exercent le pouvoir avec le soutien des États Unis et en Irak, les différentes communautés ethniques sont encore plus divisées qu’avant la guerre.

11 septembre 2001 : l’enquête de Thierry Meyssan sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #318560
    le 31/01/2013 par Thémistoclès
    11 septembre 2001

    Ce serait très intéressant d’avoir l’URL du site s’il existe.
    En outre, il me semble que le chiffre des victimes en IRAK est fortement inférieur à d’autres chiffres.

     

  • #318611
    le 31/01/2013 par Capitaine Tran.
    11 septembre 2001

    Bien, mais il y a plus intéressant que le coût de la guerre : ce sont les profits de guerre !

    La raison est simple :
    - Le coût de la guerre n’empêche pas les guerres.
    - Les profits de guerre provoquent les guerres.

     

    • #318776
      le 01/02/2013 par Seb
      11 septembre 2001

      Completement d’accord !!
      On peut avancer sans trop de risque que ce qui a été dépensé par les uns a été encaissé par les autres... de ce simple constat on pourrait réécrire exactement le meme article : "11 Septembre 2001. Les profits de la guerre" ou on pourrait mettre en face les 3700 Milliards de $ dépensés par les US, les milliards de $ encaissés par les grands groupes militaro-industriels, ainsi que leur marge bénéficiaire.... on saurait exactement a qui profite le crime et dans quelle proportion...


    • #319760
      le 01/02/2013 par sulayman
      11 septembre 2001

      Faut tout de même savoir que le sous sol afghan est estimé en milliard de milliards de dollars.....mine d’or,de diamants,gisements gaziers et pétroliers,cette abondance est non seulement du à un sous sol d’une incroyable richesse,mais surtout au fait qu’il n’ai jamais pu être exploité,entre les guerres et la corruption de l’état,et pendant ce temps les réfugiés afghan crèvent la dalle.
      Mais malgré toutes ces richesses,je ne suis pas convaincu que l’aspect minier soit la raison principale de cette guerre,le but est plus d’assurer une lourde présence militaire sur place vu que c’est dans cette région que doit se lever l’armée du Messie pour combattre celle de l’antéchrist et ça c’est un évènement qu’ils tenteront de contrer quel qu’en soit le prix et quelle qu’en soit les pertes.
      Pour ceux qui ne comprennent pas de quoi je parle,il faut se référer à l’eschatologie Islamique,on y parle d’une armée qui émergera du khourassan(Afghanistan/Pakistan) portant le drapeau noir,vous savez,le même que l’empire à donné à ses mercenaire berbère qui prétendent instaurer le Charia en Afrique en coupant des mains et en lapidant des coupable d’adultère pour bien salir ce drapeau ainsi que tout ceux qui pourrait le porter.
      Pour moi le plan de l’empire est on ne peut plus clair sur cette occupation,elle n’est là que pour tenter d’avorter la naissance de cette armée au nom de la lutte contre le terrorisme, après,les richesses,ils prendront le temps de les piller une fois leur mission première accomplie (si on considère qu’ils puissent contrecarrer un plan d’ordre divin,évidement^^).
      Donc à mon humble avis,je crois qu’on est loin d’être au bout du compte pour ce qui concerne la "facture Afghane",bien au contraire !!!
      Quand au coûts....c’est les peuples des pays attaquants qui assument,les US et leurs larbins.....oupsss,on en fait parti.....les profit par contre,c’est une autre histoire^^


  • #318772
    le 01/02/2013 par Bleno
    11 septembre 2001

    American Dream...


  • #318785
    le 01/02/2013 par sergentgarcia
    11 septembre 2001

    Oui tout ça d’accord, n’empêche que "c’est bon pour israel" !!!!!


  • #318796
    le 01/02/2013 par lauburu
    11 septembre 2001

    Les Américains ont perdu 4000 soldats en Irak : on est prié de sortir les mouchoirs. 4000 morts en 9 ans de guerre, c’est rien comparé aux pertes françaises de 14-18 : en moyenne 1000 morts par jour,pendant 4 ans, c’est a dire qu’en seulement 4 jours de combat la France a perdu autant d’hommes que les américains en 9 ans d’occupation (très sanglante pour les Irakiens).


  • #319135
    le 01/02/2013 par Hervé
    11 septembre 2001

    USA—>"érosion des libertés"
    aillleurs—>"violation des droits de l’homme"

    L’impérialisme droit-de-lhommiste dans toute sa splendeur.

    Hervé


  • #319151
    le 01/02/2013 par le concombre masqué
    11 septembre 2001

    4000 milliards, soit la somme que couterait une instal verte (photovoltaique et éolien)qui couvrerait la totatlité des besoins electrique des USA pour les prochaines 30 années au minimum.
    plus besoin de faire la guerre pour l’énergie, mais les USA s’en moquent, ils preferent donner leurs dollars au marchands d’armes et leurs lobbys.


  • #319339
    le 01/02/2013 par lauburu
    11 septembre 2001

    Elle Nous a couté autant qu’elle a rapporté à ceux que vous savez .


  • #319645
    le 01/02/2013 par bravo l’islande
    11 septembre 2001

    d’accord avec capitain tran sur les profits de la guerre
    c’est l’état américains qui paye(le peuple) et les groupes militaro-industriel qui touche donc les élites hyper riche.
    et puis 4 000 milliards de dollar qui a perdu 98% de sa valeur en 100 ans c’est pas si énorme ,surtout avec les QE illimité . faut bien les utiliser avant d’atteindre les 100 % de perte de valeur cette monnaie monopoly .