Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

2010 : Alain Soral lance la piste du pétrole abiotique

Suite à la pire marée noire survenue aux États-Unis, à l’occasion d’une explosion en avril 2010 sur la plateforme de forage Deep Water (le puits le plus profond jamais foré en offshore), à soixante kilomètres au large des côtes de la Louisiane, Alain Soral nous parle du pétrole abiotique, dans un entretien du mois de juillet de la même année.

 

 

À ne surtout pas manquer sur le sujet :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2702518
    Le 8 avril à 21:22 par René F.
    Alain Soral : le pétrole abiotique

    Inutile d’avoir du pétrole abiotique quand on a le moteur à eau (qu’on nous cache aussi).

     

    Répondre à ce message

    • #2702825
      Le 9 avril à 12:41 par derf
      Alain Soral : le pétrole abiotique

      Tu essaieras de fabriquer des pneus ou tes baskets avec de l’eau

       
    • #2703208
      Le 9 avril à 20:03 par julot
      Alain Soral : le pétrole abiotique

      Alors il n’existe pas de moteur fonctionnant à l’eau à proprement parler mais plutôt une forme d’électrolyse produisant de l’hydrogène utilisant comme composant principale de l’eau.
      Un certain Stanley Meyer condamné pour fraude en 1996 par la cour qui a jugé que son invention n’est qu’une électrolyse classique, s’éloignant fortement du rendement annoncé et que les investisseurs qu’il a entraîné dans son aventure ont porté plainte suite à son échec.
      Le seul système qui semble viable sur le papier c’est le système PMC Pantone ou Gillier Pantone, breveté en 1998, un procédé d’injection non conventionnelle qui consiste à vaporiser un mélange d’eau et de carburant en exploitant un système de pulvérisation (cette étape se déroule dans ce qu’on appelle un « bulleur »).
      Là encore son efficacité exploitable soit par électrolyse ou thermolyse de l’eau, vapocraquage ou encore par formation de plasma comme forme de production de gaz à combustion (comme l’hydrogène) n’a jamais été démontré bien que des recherches aient été entreprise en ce sens et qu’elles se sont toutes soldés par des échecs.
      Le seul moteur à eau comme vous dîtes reste le bon vieux moteur à vapeur qui nécessite de toute façon un combustible comme autrefois le charbon.
      Sans parler des problèmes de corrosion de la mécanique, le moteur à eau est enfin de compte une manière d’exploiter l’hydrogène en tant que gaz et non sous sa forme liquide eau (H2O).
      L’hydrogène pose surtout des problèmes de stockage et de coup de production-consommation supérieur à celui du pétrole, avec en prime un rendement moindre, ainsi qu’une pile à combustible donc de métaux rares etc etc etc... !
      Bref faîtes des recherches et vous vous apercevrez vite que c’est au mieux une piste de recherches, au pire une énième chimère comme beaucoup de technologie dîtes vertes qui ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients pouvant se résoudre peut être par la combinaison de toutes.

       
  • #2702545
    Le 8 avril à 22:01 par Yuri G.
    Alain Soral : le pétrole abiotique

    La première fois que j’ai entendu parler de cette théorie, c’était dans un bouquin de Louis Kervran sur les transmutations biologiques à faible énergie. Thèse fascinante dont les preuves en géologie abondent. C’est tout à fait probable que le pétrole ne soit pas issu du carbonifère mais produit en temps réel à des profondeurs considérables dans des conditions de pression et de température qui rendent possible la "transmutation" des éléments chimiques. La présence de micro-organismes (qui seraient responsables de la décomposition de la matière organique selon la théorie de l’origine fossile) seraient en fait intégrés au pétrole lorsque les nappes rejoignent des zones moins profondes (cavités rocheuses, etc.) Merci à A. Soral de nous remettre tout ça en tête.

     

    Répondre à ce message

  • #2702586
    Le 8 avril à 23:33 par fajs
    Alain Soral : le pétrole abiotique

    Quelques scientifiques avaient dit à l’époque, que cette catastrophe avec le pétrole flottant entre deux eaux,
    à cet endroit, allait modifier le gulf-stream qui règle le climat sur l’europe de l’ouest.
    [ mais les réchauffistes ont une autre version débile du climat ]

     

    Répondre à ce message

    • #2702773
      Le 9 avril à 11:36 par Mid
      Alain Soral : le pétrole abiotique

      Cela expliquerait les gelées persistantes et destructrices de ces derniers jours ?

       
    • #2703571
      Le 10 avril à 10:31 par Anako
      Alain Soral : le pétrole abiotique

      Il est possible qu’avec le décalage astronomique les saints de glace puissent se trouver actuellement aux alentours de la St Didier !
      Les gelées tardives destructrices peuvent être neutralisées avec des préparations à base de valériane.
      Dans la formation des paysages et biotopes (paravents, points d’eau, végétaux, animaux et "tampons" thermiques), même sans serres, il est possible de favoriser les micro-climats permettant d’allonger la saison du début du printemps à la fin de l’automne.

       
  • #2702633
    Le 9 avril à 03:47 par Avlula
    Alain Soral : le pétrole abiotique

    Alors je n’ai jamais entendu parler de ce sujet (qui date de bien avant que je ne suive E&R), et pourquoi est-ce que vous le remettez en avant ? Il s’est passé quelque chose ?

     

    Répondre à ce message

    • #2702804
      Le 9 avril à 12:14 par Eric
      Alain Soral : le pétrole abiotique

      Je dirais que c’est en lien avec un volet de l’émission sur le « Great Reset » (avec A. Soral, Monsieur K. ainsi que l’auteur Jérôme Halzan) et plus particulièrement sur le volet « écologique » et toutes les arnaques auxquelles nous faisons face dans ce domaine comme dans tant d’autres.

       
  • #2702692
    Le 9 avril à 09:28 par on s’éclate en Macronie
    Alain Soral : le pétrole abiotique

    Compléter par le film DEEPWATER pour l’aspect divertissant de la question !

     

    Répondre à ce message

  • #2702748
    Le 9 avril à 11:16 par cousin
    Alain Soral : le pétrole abiotique

    cela ne suinte plus . Cela se saurait si cela coulait encore dans la mer .

     

    Répondre à ce message

  • #2702782

    Ou sont passé les études faites sur le pétrole à base d’algues en décomposition ,dans d’énormes tubes en verre .A l’époque ils avaient réussi à fabriquer du pétrole ,et aujourd’hui ,silence radio (toujours pareil)

     

    Répondre à ce message

    • #2702877
      Le 9 avril à 13:29 par Gaulois
      2010 : Alain Soral lance la piste du pétrole abiotique

      Comme d’habitude avec ce genre "d’invention/découverte" c’est racheté par des grands groupes
      (souvent on promet un développement du projet alors qu’évidemment non)

      Et pour les gens qui ne cèdes pas à la ’corruption’ , un petit événement malheureux

       
    • #2702907
      Le 9 avril à 14:12 par Apostrof
      2010 : Alain Soral lance la piste du pétrole abiotique

      Pff faut se réveiller on a de l’éthanol depuis plus de 10 ans en France, les carburants alternatifs existent depuis tellement longtemps voir le carburant synthétique utilisé par les Allemands pendant la 2nd guerre mondiale.

      Mais il y a des lobbys, financiers et appareil étatique ultra puissants, souvent des mêmes familles et croyances d’ailleurs... qui ont bien cachés ou empêchés la diffusion par situation monopolistique. Pourquoi le pétrole s’est effondré récemment ? Parceque le pétrole, ressource non infinie mais c’est tout comme, est en train de devenir de moins en moins important, en demande et donc en volume, sans parler de l’électrification (restreint à certains usages pour le transport personnel sur court trajets et de masse avec le train).

      Le Brésil est indépendant depuis bien longtemps. Le blocage du transport aérien avec la pseudo crise sanitaire joue un certain rôle par ailleurs On peut même penser qu’ une mini bulle spéculative a été programmée intentionnellement lors du bloquage du canal de Suez pour faire partir artificiellement à la hausse les prix... Ils ne veulent rien lâcher...suffit de comprendre pourquoi en Chine ou aux EU il n’y a pas de diesel quasiment en véhicule particulier (sans parler de toxicité des particules fines et NOx). Seules les voitures essences peuvent utiliser de l’essence de synthèse. Certains diesels eux peuvent tourner avec des huiles usagées mais bon pas très viable en production de masse et d’approvisionnement.

      C’est d’ailleurs pour cette raison que l’eau (potable) a été introduite en bourse, l’énergie vitale pour les récoltes et créer cette énergie que ce sont les biocarburants demande de l’eau. Et de nombreux pays en ont besoin pour être autosuffisant.

      Prenons la Chine, leur réserve d’hydrocarbures et gazs sont à proximité de la Mongolie (tiens tiens les Ouïghours) et pour l’eau bien évidemment l’Everest et donc la région du Tibet.(tiens tiens...).

       
    • #2703245
      Le 9 avril à 20:45 par white spirit
      2010 : Alain Soral lance la piste du pétrole abiotique

      @ Apostrof

      en quoi l’eau de mer déssalée ne serait pas compatible avec l’eau d’arrosage ?

       
  • #2703575

    Le saviez-vous ?

    1-le film Prédiction prédisait, en 2009, l’explosion d’une plateforme offshore..... très étrangeu..

    2-le Venezuela a discrètement abreuvé la Chine de pétrole pour mieux "lubrifier" les délocalisations européennes... "Viva El Ponpon !" mdr

    3-Rien n’est là par hasard (si ?), le fossile est le liquide synovial de l’exosquelette terrestre, la corrélation entre exploitation et séisme est avéré depuis un bail dans les milieux autorisés (pétro-minier en gros)

    4-BP, Shell et Total, c’est ni américain, ni israélien, ni chinois, ni arabe, ni papous, c’est comme le communisme et le libéralisme ;)

     

    Répondre à ce message

  • #2704474
    Le 11 avril à 15:36 par Archibald
    2010 : Alain Soral lance la piste du pétrole abiotique

    https://educate-yourself.org/cn/pea...

    Pas mal d’articles intéressants sur le sujet sur ce site...

     

    Répondre à ce message