Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

22 552 Gilets jaunes prisonniers ont perdu le droit de voter pendant 5 ans

Mais ouf ! on n’est pas sous Le Pen

L’information semble incroyable, alors comme disait un certain professeur, « si c’est incroyable, pourquoi devrais-je le croire ? ». Aussi, dans ce souci d’exactitude toujours renouvelé, nous sommes allés chercher si nous étions dans une énième élucubration de ces crasseux fumeurs de gauloises qui roulent au diesel ou si cela pouvait revêtir une quelconque réalité – ce qui serait énorme, mais plus rien ne nous étonne du gouvernement Macron qui sera pourtant réélu avec toutes les voix des anti-Macron de gauche, allez comprendre.

 

Tout d’abord la vidéo nous parle de 22 552 prisonniers Gilets jaunes. Il nous semble qu’il s’agirait probablement plutôt de 22 552 condamnés. Ou alors des prisonniers mais probablement libres, voire sous surveillance, les prisons françaises étant déjà surpeuplées. Il y a environ 70 000 prisonniers en France (pour 60 000 places, ce qui est déjà un problème), y aurait-il 22 552 Gilets jaunes parmi ceux-là ? La question reste en suspens.

Mais, au-delà du statut réel de ces Gilets jaunes, qu’en est-il d’une éventuelle interdiction de voter ? Voici ce que dit la loi :

Une personne reconnue coupable d’avoir commis une infraction est punie d’une peine d’amende et/ou de prison. Dans certains cas, la personne peut se voir infliger en plus une ou plusieurs peines complémentaires. Par exemple, le retrait du permis de conduire, la privation des droits civiques, l’interdiction de travailler avec des mineurs, etc. Les peines complémentaires varient en fonction de la nature et de la gravité de l’infraction commise : contravention, délit, ou crime.

Alors quelles peuvent donc être ces « peines complémentaires » ? Ici encore le site du gouvernement nous répond :

La peine complémentaire est en lien étroit avec le type de délit commis. Par exemple, le retrait de permis est possible pour un excès de vitesse, mais pas pour un vol. Les peines complémentaires applicables aux délits se divisent en plusieurs catégories.

Retrait d’un droit

Il y a des peines complémentaires qui visent à retirer au condamné le bénéfice d’un droit :

- Retrait des droits civiques, civils et familiaux. Ce retrait entraîne notamment l’inéligibilité, la perte du droit de vote et du droit d’être tuteur. L’interdiction peut durer au maximum 5 ans pour un délit.

- Retrait de l’autorité parentale, en cas de délit commis par un parent sur son enfant

- Interdiction d’émettre des chèques pour 5 ans maximum

- Suspension du permis de conduire pour 5 ans maximum

- Retrait définitif du permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant 5 ans maximum,

- Interdiction de détenir une arme pour 5 ans maximum

- Interdiction définitive ou pour 5 ans maximum de détenir un animal, l’interdiction pouvant se limiter aux chiens jugés dangereux

- Interdiction de territoire pour les étrangers y compris les ressortissants d’un pays de l’Union européenne, définitive ou de 10 ans maximum. Cette interdiction s’applique dès la sortie de prison.

Dès lors, pour ceux qui n’auraient toujours pas compris (suivez notre regard vers la gauche), la répression féroce, sanglante même, contre les Gilets jaunes était bien une répression politique. Les soustraire de leur droit de vote est une preuve encore fumante du caractère politique de la condamnation et de la volonté de désactiver – sans même encore le crédit social, cela arrivera – un citoyen qui pense mal, et donc votera mal.

Les gauchistes du syndicat de la magistrature n’ont pas dû beaucoup résister à une telle proposition du gouvernement ultra-libéral LREM, puisque ni l’un ni l’autre n’œuvre pour le peuple.

Mais heureusement, la démocratie d’Emmanuel Macron résistera le 24 avril prochain aux coups de butoir du fascisme de Marine Le Pen. Ouf !

 

Vite la démocratie Macron contre le fascisme Le Pen :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • 22552 voix de gagnées....incroyable comme le pourvoir en place se maintient en place.

     

    Répondre à ce message


  • mais plus rien ne nous étonne du gouvernement Macron qui sera pourtant réélu avec toutes les voix des anti-Macron de gauche, allez comprendre.



    Je connais une dame de confession Juive, moitié républicaine Espagnole par son père, moitié Marocaine par sa mère, qui a toujours voté à gauche, a toujours vu des "facho" à chaque coin de rue et qui m’a dit, texto, les yeux dans les yeux qu’au second tour, elle allait voter Lepen sans aucun état-d’âme...

    Donc, oui, hélas, le freluquet a de grosses chances de repasser ... Mais des gauchistes et des mélenchonniens qui n’obéiront pas aux directives de frère Méchancon (pas une voix pour MLP), je peux vous assurer qu’il y en a plein, y compris issus de la "diversité".

    En fait, le second tour de ces élections est un pari pour le système : qu’est-ce qui sera le plus fort chez les Français ? L’anti-lepenisme ou l’anti-macronnisme ?

    Sachant que s’il l’emporte, ce sera peut-être son dernier tour de piste... les partis "modérés" ou du centre, le bloque élitaire ou bloque bourgeois (LR, PS, LREM) a perdu 11% entre 2017 & 2022...avec un taux de participation moindre, donc, en réalité, le bloque bourgeois a même perdu un peu plus. Cela signifie donc qui si la tendance se poursuit (or, elle risque fort d’être même accentuée pendant les 5 ans qui viennent avec la crise inflationniste) de déclassement des CSP+ et de départ dans la tombe des boomers les plus égoïstes, le bloque bourgeois pourrait ne pas être capable de qualifier quelqu’un au second tour dans 5 ans. Même en trichant, même avec des machines à voter, au Hâvre où l’on utilise le vote électronique (ce qui a permis à Edouard Philippe d’être réélu) Macron n’est pas arrivé en tête.
    Pareil pour le sempiternel grand remplacement et le vote des immigrés : on peut leur reprocher beaucoup de choses, mais la plupart de ceux qui ont voté ont choisi un parti classé populiste de gauche au 1er tour et non directement le vote bourgeois.

    Donc, ne pleurez pas trop longtemps sur le résultat de dimanche prochain : si MLP est élue, tant mieux...mais si c’est le freluquet, il devra diriger avec des équipes toujours plus nulles dans un contexte d’hyper-inflation mondiale.

    Le sens de l’histoire va dans le sens des "populistes" et ça, ce sera peut-être la seule bonne nouvelle de ces élections. Continuez de voter, continuer à vous intéresser à la politique, on a une classe politique odieuse parce qu’il y a encore des boomers endormis voir nuisibles.

     

    Répondre à ce message

    • Le Pen va gagner. Elle est prévue par Attali, au besoin ils bourreront les urnes pour elle car elle n’yarrivera pas toute seule. Attendez la plantade de Macron mercredi face à elle. Iln’a pas annoncé la retraite à 65 ans pour des prunes 15 jours avant le premier tour...Sans compter les scandales relayés par la presse...ben tiens... Et ensuite, le grand chaos...Hyperinflation, guerre, famine, morts d’injection, c’est elle qui va gérer...Puis elle sera virée, et remplacée par Chalgoumi, comme dans le livre de Houellebecq. Tout se tient.

      Suivez donc la chute de la Bourse dès mardi prochain.

       
    • Si Marine Le Pen passe ils lui colleront la responsabilité des dégâts causés par son prédécesseur.. Les Antifas sponsorisés par le pouvoir profond casseront à tout va sous le regard bienveillant des experts agréés de la meute médiatique, ils organiseront des opérations sous faux drapeaux.. La pègre macroniste du cinéma français organisera des pétitions, de la propagande en agitant les épouvantails du retour des heures les plus sombres etc.. c’est couru d’avance mais après tout n’est ce pas le prix à payer pour les prémices d’un changement ?

       
    • D’après Charles Gave, il y a des électeurs (vrais libéraux) qui se sont abstenus au premier tour et qui voteront MLP au second. Macron a trop piétiné les libertés...

       
  • Cependant Macron ne doute pas un instant de la haine qu’il engendre depuis sa prise de fonction avec une sorte de fierté à accomplir le mal....et de plaisir à persister.
    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_...

     

    Répondre à ce message

  • Je pense que MLP devrait se servire de cet argument pour l’envoyer à la face de macrotte et toutes les journalopes de ce pays

     

    Répondre à ce message

  • #2943272

    En France les handicapés mentaux ont le droit de vote . Ils votent comme leur père quand c’est lui qui les accompagne, comme leur mère si c’est elle qui les accompagne . Démagogie oblige il ne m’étonnerait pas qu’ils nous prépare un Bac "allégé" pour débiles légers . " On votera pour Macron car grâce à lui notre fils trisomique est bachelier " .

     

    Répondre à ce message

  • Je viens de la gauche j’aurais voté lepen sans problème. J’ai été radié des listes, et je ne suis pas le seul, pour cause d’absence de déclaration de changement d’adresse. J’ai déménagé plusieurs fois sans que ça pose problème. Étonnant, ou plutôt non, logique.

     

    Répondre à ce message

  • d’où vient ce chiffre de 22552 ? Aucun leader des GJ, ni même Philippot n’ont évoqué ce chiffre jusqu’à présent ? pourtant çà ne passe pas inaperçus 22500 citoyens français

     

    Répondre à ce message

  • #2943387

    Si Marine Le Pen avait été présidente à la place de Macron ces cinq dernières années et qu’elle aurait fait le quart de la violence de la tyrannie de Macron, ses opposants auraient demandé à ce qu’elle soit traduite devant la cour pénale internationale.

    Si Marine Le Pen avait été présidente à la place de Macron MSC Kinsey ces cinq dernières années et qu’elle aurait fait le dixième des magouilles et malversations de la tyrannie de Macron, ses opposants auraient demandé à ce qu’elle soit condamnée à la prison à perpétuité.

    Si Marine Le Pen avait été présidente à la place de Macron antisémite des lâches (AS) ces cinq dernières années et qu’elle n’aurait fait ni loi Darmanin séparatisme, ni multiplié les fermetures administratives des mosquées, ni provoqué la colère de nombreux pays musulmans dans le monde, la double peine elle aurait été traitée de mole et aurait eu droit à de multiples manifestations anti-racistes là où Macron a toujours été épargné.

     

    Répondre à ce message

  • #2943599
    Le 17 avril à 01:42 par Jean-Edouard Schmaltzberg - #OnEstDegaule !
    22 552 Gilets jaunes prisonniers ont perdu le droit de voter pendant 5 (...)

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Toute la bêtise des adeptes de la secte Demokratia en un regard...

     

    Répondre à ce message

  • Paris c’est vote Macron bobomo à 90%. Faudra mettre la capitale sous tutelle.
    Ile de France c’est Mélenchon qui déchire tout. Les français de papier savent pour qui voter....

    Au niveau de la France, l’Ouest est perdu ! Avant c’était vote socialiste, là c’est macroniste. Toute la partie ouest de la France est abjecte. De la Normandie aux Pyrénées c’est un ramassi de punks à chien immigrationnistes, une véritable anti France.
    On y ajoute le centre et la région Rhône-Alpes, et on a la France macromélenchoniste.

    Seuls le Nord, l’Est et le Sud-Est sont éveillés.
    Ce ne sera pas assez...

    Si les résultats ne sont pas truqués, quelque chose est mort en France : son peuple. Un peuple qui a survécu aux Romains, aux Huns, aux Goths, aux Sarrasins, à la peste noire, aux Rosbifs, au régicide et sa révolution bourgeoise, aux saignées napoléoniennes, à Bismarck, à Verdun, à Hitler... Ce pays s’effondre sous les coups de boutoir d’un gamin capricieux qui a épousé sa mère.

    Vraiment ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents