Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Macron–22, un virus mortel pour la France

Et en exclusivité mondiale, les noms des membres du gouvernement mondialiste

Des origines du Covid-19 aux conseils de défense sous McKinsey...

L’affaire d’État (le terme scandale est un peu faible) McKinsey–Macron permet de comprendre mieux encore le rôle profond du Président, élu de manière inexplicable le 7 mai 2017 et qui cherche malgré le désastre objectif de son quinquennat à se faire réélire, éventuellement pour 7 ans.

 

 

Mais avant de nous replonger dans cette affaire d’État, intéressons-nous aux origines du covid à partir d’un article que nous aurions pu écrire... il y a deux ans de cela. Il émane du Monde, totalement aligné sur la ligne Buzyn-Véran en matière sanitaire, c’est-à-dire la ligne Kinsey-Pfizer, pour résumer. Eh bien Le Monde, cet organe des Lobbies et des Marchés qui se dit « indépendant », qui ne fait pas de politique mais qui appelle à voter contre Marine Le Pen dans un édito ravageur de Jérôme Fenoglio, s’est aligné sur une théorie qu’il qualifiait tranquillement de « complotiste » en mars-avril 2020.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, une ONG américaine, l’alliance EcoHealth, et le zoologue britannique qui la préside, Peter Daszak, chantre de la stratégie « One Health », sont sous les feux des critiques. Vouée à la recherche sur la prévention des épidémies, cette ONG a collaboré activement avec l’Institut de virologie de Wuhan, en Chine – là où semble avoir démarré la pandémie.
Cette collaboration implique aussi les Instituts américains de la santé (NIH). En 2014, ils ont accordé une subvention de 3,7 millions de dollars à EcoHealth pour un projet, « Comprendre le risque d’émergence des coronavirus de chauve-souris », visant à dépister la présence de ces virus chez des chauves-souris sauvages ou captives en Chine, à analyser en laboratoire leurs séquences génomiques et à évaluer leur risque d’infecter les humains.

Le clou américain (et non plus français) arrive dans le 3e paragraphe :

L’Institut de virologie de Wuhan était un acteur-clé de ce projet, mais « les travaux menés là-bas ont été suffisamment controversés pour que les NIH suspendent leur subvention en juillet 2020 », rappelle la revue Vanity Fair dans une récente enquête sur Peter Daszak. Il semblerait, en effet, que cette subvention ait notamment servi à construire deux coronavirus « chimériques » (c’est-à-dire combinant des fragments de différents virus) similaires à celui qui provoque le SARS-1. Or cette maladie respiratoire, apparue en 2002, est d’une grande sévérité : l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que son taux de létalité est de 15 % et peut dépasser 50 % chez les plus de 65 ans.

Le reste de l’article est payant, nous respecterons donc le contrat de non-divulgation de l’information, mais la chute est savoureuse :

Une chose apparaît certaine : si les preuves définitives en faveur d’un scénario ou de l’autre font défaut, la piste d’une fuite de laboratoire, à l’origine de la plus vaste pandémie humaine jamais connue, n’est plus, aujourd’hui, balayée d’un revers de main.

 

Ce virus chimérique mortel à 50 % pour les plus de 65 ans est peut-être ce prochain virus dont nous a parlé Bill Gates et ses servants de l’OMS : l’entrée par prophéties auto-réalisatrices successives dans un feuilleton de plus en plus létal, et prévu de A à Z par les tenants de la nouvelle gouvernance mondialiste qui ne se cache plus. En 2015, déjà, la chose était sur les rails...

 

 

À sa tête, Bill Gates, ou Jacques Attali, si l’on veut rester dans une certaine fierté nationale. En d’autres temps, le système médiatico-politique français était fier comme un coq d’avoir DSK à la tête du FMI, puis Lagarde... On a vu le résultat.

Dans le GM (gouvernement mondial), on voit évidemment Bancel & Bourla à la Santé – sinon Fauci – ou à la Réduction de population, c’est kif-kif ; à l’Économie, Schwab ou Lagarde ; à la Défense, Stoltenberg évidemment, l’OTAN étant déjà de facto le nom de l’armée mondialiste ; aux Finances, un Rothschild, forcément ; aux Affaires étrangères, un Soros (père ou fils), sinon un BHL ; à l’Intérieur, Sarkozy, bien dans l’axe américano-sioniste, ou la dingue Jacinda Ardern, capable d’enfermer toute une ville pour UN cas de covid ; au Divertissement (plus proche de la réalité que la Culture), un représentant des progressistes des César et des Oscars élu à la majorité, on pense à Omar Sy ; et enfin aux Mœurs, ou directement à la Sexualité sans tabous (la SST), la paire Macron-Trudeau, flanqués de leurs premières… euh… dames.

On l’admet, ça fait un peu équipe du Monde très française, mais notre sentiment national a du mal à se cacher.

La paire de mondialistes sublimes Macron-Trudeau nous permet de revenir à McKinsey, avec une nouvelle révélation dérangeante pour le pouvoir visible français.

 

 

Que fait un cabinet de conseil (privé) dans le Conseil de défense (sanitaire) d’une République une et indivisible ?
La réponse gouvernementale est simple : expertise. Cependant, la pieuvre McKinsey est reliée aux plus grandes multinationales de la planète, du Big Pharma au Big Tech, qui toutes engrangent de gigantesques profits sur la politique sanitaire (désastreuse pour nous, juteuse pour eux) de la Macronie.

 

 

La responsabilité personnelle de Macron

 

 

 

Ne soyons pas naïfs, l’objectif de la Direction de la santé et du ministère était double : enrichir les multinationales de l’injection qui ont les moyens de corrompre tous les gouvernements ou presque, et détruire la santé publique française, afin de privatiser le soin en France. Les grands assureurs français (qui tiennent les cliniques privées) et les riches fonds de pension américains sont à l’affût, prêts à se jeter sur le cadavre encore tiède, encore vivant !

 

 

Le ver (bancaire) est dans le fruit (public)

Emmanuel Macron, issu de la banque Rothschild, est bien la passerelle, le chaînon manquant entre le public et le privé, entre les multinationales et la République, entre la nation et le mondialisme, d’où son grand écart permanent entre actes et paroles, la schizophrénie comme politique.

C’est le virus politique concocté dans les laboratoires du mondialisme par lequel notre pays est altéré, soumis, racketté, disloqué.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2942467
    Le 14 avril à 18:44 par Domino
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    De nombreuses personnes sont malades du Covid après un séjour à l’hôpital. C’est compréhensible dans la mesure où ils ne rencontrent quasiment que des injectés. Les "vaccins" créent (vraie) pandémie.
    https://numidia-liberum.blogspot.co...
    Nous sommes dans un engrenage complètement fou...

     

    Répondre à ce message

  • #2942471
    Le 14 avril à 18:51 par Domino
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Encore un cadeau de la macronie aux Français...
    Aujourd’hui est paru au JO, une ordonnance (donc un texte de loi pris par le gvt sans discussion au Parlement) :
    Ordonnance n° 2022-533 du 13/04/2022 définissant la nature, les conditions et les modalités d’octroi par le Gvt de privilèges, immunités et facilités à des organisations internationales, des agences décentralisées de l’UE et à certaines associations ou fondations...
    https://www.legifrance.gouv.fr/jorf...

    Donc, par ex, la Bill&Melinda Gates Foundation ?...

    « Les privilèges, immunités et facilités ... peuvent être octroyés par décret en Conseil d’Etat, à titre temporaire, à une organisation internationale qui installe son siège principal ou un bureau en France, dans l’attente de l’entrée en vigueur d’un accord international entre la France et cette organisation lui conférant de tels privilèges, immunités et facilités.. »

    Ils préparent l’occupation effective de la France...

     

    Répondre à ce message

  • #2942475
    Le 14 avril à 18:55 par anonymous19
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    "L’Assemblée mondiale de la Santé convient d’entamer un processus visant à élaborer un accord mondial historique sur la prévention, la préparation et la riposte face aux pandémies"
    https://www.who.int/fr/news/item/01...

     

    Répondre à ce message

  • #2942479
    Le 14 avril à 19:04 par Picaros
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    "La piste d’une fuite de laboratoire n’est plus, aujourd’hui, balayée d’un revers de main".
    On n’a pas la preuve qu’on s’autorise, dans la presse de référence, à se foutre de notre gueule, mais on tient un bon indice. Merci Le Monde

     

    Répondre à ce message

  • #2942498
    Le 14 avril à 19:31 par nico
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Insister autant avec un poison inutile qui cause des morts et d’innombrables problèmes de santé a des gens qui n’en avait aucun avant.
    Vouloir généraliser cette injection a des enfants qui n’ont aucun risque avec le blague Covid ..

    Je reste juste sans voix devant tous ces gens qui ne voient toujours pas ou est le problème la dedans mais veulent "sauver la France de l’extrême droite"
    Ils méritent largement ce qu’on est en train de leur préparer.

    Pour ma part je quitte la France si Macron passe, car ici je crains pour ma vie.

    On en est la, on a un dangereux psychopathe génocidaire au pouvoir qui n’a aucune limite et obéira a tous les ordres que les êtres démoniaques qui le contrôlent lui donneront.

     

    Répondre à ce message

  • #2942629
    Le 15 avril à 04:07 par david
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Le principal, c’est qu’on lutte ensemble et que personne ne baisse son froc !

     

    Répondre à ce message

  • #2942713
    Le 15 avril à 09:12 par guy
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Vu de suffisamment haut, les seules vraies questions qui subsistent, sont de savoir combien de temps peut perdurer une tyrannie, et comment elle se termine. Concrètement, l’Histoire enseigne qu’une tyrannie n’a aucun avenir, et qu’elle finit dans un bain de sang. Il appert de ces considérations, qu’ici-maintenant, la seule inconnue qui reste est le temps. Mais, il semblerait que les premiers marqueurs soient en place, et que leurs signes précurseurs se manifestent. Il faut bien constater que cela semble de l’ordre de la routine pavlovienne dans ce domaine également ; ce qui trace/dessine/révèle les limites intrinsèques du bipède comme forme de vie, en matière de modalités psychocomportementales comme de potentiel réel. Le Monde des Hommes Comme Vue de l’Esprit ne se superpose désormais sur le Monde Réel que de façon beaucoup trop approximative, pour ne pas catalyser constamment les inconvénients dommageables des erreurs qui s’y commettent ; avec la destruction et le meurtre de masse comme acmé. Dommage...

     

    Répondre à ce message

  • #2942728
    Le 15 avril à 09:41 par derf
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Les tridosus maskus ne comprennent pas que Le "vaccin" ne combat pas le virus, il lui met seulement des embûches pour générer en lui sa mutation et pour lui faire changer de gueule afin de lui faire échapper au système immunitaire en créant un variant.
    Du coup le vaccin sert seulement à fabriquer des variants, c’était déjà le cas avec la grippe classique saisonnière, c’est à dire que si il n’y avait jamais eu de vaccin non plus pour ça, la grippe n’existerait tout simplement pas.

    La grippe espagnole, encore plus facilement manipulable en terme de propagande à l’époque, c"est la même arnaque que le Covid et c’est aussi le vaccin qui tuait, sans compter les morts qui sont morts d’autres choses, plus les chiffres bidonnés etc.

     

    Répondre à ce message

  • #2942994
    Le 15 avril à 18:44 par Laflippe
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Barbara Stiegler arrive à dire des choses intéressantes tout en restant totalement dans le sérail. C’est peut-être un cas unique dans son genre.

     

    Répondre à ce message

  • #2943000
    Le 15 avril à 18:52 par Franc 69
    Le Macron–22, un virus mortel pour la France

    Le seul virus dangereux pour la France, c’est Macron ! La France est réellement en danger ! Ce type est fou, il est capable de tout, rien ne l’arrête.
    Ce psychopathe n’a pas d’humanité, c’est un criminel. Comme Hitler ! Je ne fais pas de différence.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents