Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

28 juin 1914 : l’attentat qui précipite la guerre

Le 27 juin 1914, quelques heures avant de tirer contre l’archiduc héritier d’Autriche François Ferdinand et son épouse deux coups de feu mortels qui vont déclencher la Première guerre mondiale, Gavrilo Princip et ses complices avaient fait la fête dans des cafés de Sarajevo. Alors âgé de 19 ans, le jeune étudiant nationaliste serbe bosniaque a même eu un rendez-vous galant avec une jeune fille, Jelena Jezdimirovic, raconte l’historien bosnien Slobodan Soja.

Le 28 juin, il y a cent ans tout juste, « Sarajevo vit un jour ordinaire malgré la présence de l’archiduc », note l’écrivain et chroniqueur Valerian Zujo, auteur d’un livre sur l’attentat. Venu en Bosnie pour assister à des manœuvres de l’armée impériale dans les environs de Sarajevo, l’héritier du trône a insisté pour maintenir sa visite dans la capitale de la Bosnie – annexée six ans plus tôt seulement par l’empire austro-hongrois – en dépit d’un climat d’agitation nationaliste et d’indications sur des complots visant à l’assassiner.

Un incroyable concours de circonstances

Armés de bombes et de pistolets, Gavrilo Princip et ses camarades se sont disséminés parmi les badauds le long de l’itinéraire que doit emprunter l’archiduc. Trois complices de Princip, paralysés par la peur, laissent passer le cortège sans réagir. Puis un autre, Nedeljko Cabrinovic, lance une bombe en direction du convoi près du pont Cumurija qui enjambe la Miljacka. Mais Cabrinovic est nerveux et manque d’expérience, et l’engin explose après le passage du véhicule dans lequel se trouvent l’archiduc et son épouse. Cabrinovic est aussitôt appréhendé. Alors que l’affaire semble perdue pour les conjurés, un incroyable concours de circonstances va en décider autrement.

« Je suis venu vous rendre visite et on lance des grenades sur moi ! » : l’archiduc, énervé, interrompt le discours de bienvenue du maire. Et décide de repartir en voiture vers l’hôpital pour rendre visite aux blessés, sans que la sécurité ait été renforcée.

Le convoi reprend l’itinéraire par lequel il est arrivé. Mais à un moment, le conducteur du véhicule de tête se trompe de chemin, s’arrête, veut faire machine arrière, un bouchon se crée, le cortège est immobilisé. « Ce fut une erreur fatale ! », s’exclame Valerian Zujo. Car Gavrilo Princip, qui traîne toujours parmi les badauds, se trouve par hasard à proximité. Le jeune homme maigre au visage émacié, ne va pas laisser échapper une deuxième fois l’opportunité. Et ses deux coups de pistolet font basculer le destin du monde.

Princip, immédiatement arrêté, affirmera lors de son procès que les conjurés ont agi de leur propre initiative, et que l’attentat n’a pas été commandité par Belgrade, qui va de son côté démentir énergiquement toute responsabilité.

Pourtant, un mois plus tard, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. En quelques jours, par le jeu des alliances, c’est toute l’Europe qui va se retrouver à feu et à sang, et bientôt le monde entier.

Gavrilo Princip échappera à la peine de mort car il est âgé de moins de 20 ans. Mais, malade, il mourra en prison en 1918, quelques mois avant la fin du conflit sans précédent que son geste a provoqué.

 

Sarajevo : le coup de feu qui a changé l’histoire :

 

Querelle mémorielle à Sarajevo pour le centenaire de 14-18 :

 

Le souvenir de François-Ferdinand :

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • M’ouais, il fallait une flamme pour allumer la mèche du feu d’artifice qui avait été bien préparé des années durant. Si ça n’avait pas été cette allumette, les vrais bénéficiaires de la conflagration mondiale auraient utilisé un briquet, une torche, un lance-flamme. Bref... à qui profite le crime ?

     

    • #875267

      Exact, tout le monde voulait la guerre, cet attentat, probablement préparé en haut lieu, n’a fait qu’allumer la mèche (il y a d’autres cas d’attentats contre des têtes couronnées qui ne se sont pas terminés en guerre, que je sache ; lorsque henri IV a été assassiné par ravaillac ; il n’y a pas eu de nouvelle guerre de religion en france sous prétexte que l’assassin était catholique)

      La france voulait récupérer l’alsace-lorraine, les russes voulaient s’étendre à l’ouest, l’allemagne se sentait entourée de puissants empires coloniaux hostiles, l’angleterre estimait que l’allemagne était devenue trop puissante, les serbes voulaient leur indépendance, les trucs sentaient que les anglais avaient des vues sur leur empire, les italiens voulaient récupérer des régions qui leur semblaient essentielles et qui étaient sous domination autrichienne, les vendeurs de canons comptaient faire de gros bénéfices, les démocrates voulaient abattre les empires autocratiques, les rois et les empereurs se rêvaient en roi conquérant comme leurs ancêtres
      Absolument tout le monde en europe, monarchistes ou républicains, nationalistes ou partisans de grand empire, catholiques, protestants, juifs, athées ou musulmans, absolument tout le monde, même les soldats, la voulait cette guerre qui allait tuer spirituellement l’europe avant de la faire crever physiquement quelques décennies plus tard
      Les empires coloniaux n’ont été construits que dans l’optique de préparer cette guerre, par le pillage généralisé des dominions, qui déciderait enfin quel royaume barbare (pays) deviendrait la nouvelle rome qui règnerait sur l’europe


    • tout a fait d’accord avec toi , c’est d’ailleurs pareil aujourd’hui un presque rien plongera la France dans un KO.
      oui a qui profite le crime ?


    • Oui, pas besoin de le rendre responsable des millions de morts que cette guerre à fait, celle-ci serait arrivé à cause d’un autre incident si Princip n’avait pas tiré.


    • Les propos lénifiants du type "de toute façon ça devait arriver", "tout ça se vaut", "tout est dans tout" etc. ne servent qu’à empêcher toute analyse de l’origine véritable de ces événements. Il est douteux qu’une Allemagne conquérante sur le plan économique ait eu quelque envie que ce soit de se lancer dans une guerre qui mettrait fin à coup sûr à son développement. A contrario, il est clair que la Grande-Bretagne menacée économiquement par l’Allemagne pouvait considérer attractive la perspective d’une guerre continentale qui aurait ce résultat. Il est clair également que certaines puissances "progressistes" pouvaient considérer qu’une guerre continentale serait nécessaire pour mettre fin aux monarchies d’Europe centrale et orientale. Quant à Princip, il faut au contraire s’intéresser de près aux bonnes fées qui se sont penchées sur le petit royaume Serbe tout juste sorti d’une domination Turque de plusieurs siècles. La façon dont celui-ci a été récompensé à la fin de la Grande guerre donne une bonne indication sur la nature de ses "parrains".



    • Les propos lénifiants du type "de toute façon ça devait arriver", "tout ça se vaut", "tout est dans tout" etc.




      Est-ce à moi que tu prêtes ces propos ? Je ne me souviens pourtant pas les avoir prononcés.
      .
      Qui plus est ton analyse de la situation d’alors est assez succincte.


    • "La Croix Rituelle de la Main Noire.
      Remarquez le crane et les os en croix…symbole de Skull and Bones.Ce symbole relie la Main Noire directement aux Illuminati..et au nazisme."

      Les pirates et corsaires seraient donc les ancêtres des illuminatis et des nazis ! Vraiment pas sérieux comme littérature...


  • #875102
    le 28/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    28 juin 1914 : l’ attentat qui précipite la guerre

    Ce qu’il a de bien avec le roman officiel c’est qu’il est toujours plus esthétique que la vérité historique !


  • L’article aurait pu préciser ce qui a clairement été établi lors du procès ; Gravilo Prinzip était de confession juive et l’attentat avait été commandité par la franc-maçonnerie !

    Cet oubli est plus que regrettable et interroge sur l’objectif réel de son auteur !!! Non la guerre de 14/18 n’est pas la conséquence d’un pur hasard !...elle a été, bel et bien, voulue par cette sté secrète qui gouverne encore aujourd’hui la France et qui fête aujourd’hui pour des raisons qui lui sont propres le centenaire du début de remodelage franc-maçon de l’Europe

    Depuis quand fête-t-on des déclarations de guerre ????

    L’on comprend donc vite qu’au travers de ces cérémonies du centenaire, c’est bien Gravilo PRINZIP et la secte maçonne qui sont honorés !!!

     

    • #875163

      Exactement. L’un des meilleures livre à ce sujet c’est ’’Le traquenard de Sarajevo’’ de Léon Degrelle


    • Lis L’imprévu dans l’Histoire de Dominique Venner au lieu de raconter n’importe quoi .La France avait pour objectif de récupérer l’alsace et la lorraine , la russie voulait mettre la main sur la partie balkanique de l’empire austro-hongrois que l’allemagne ne pouvait pas laisser tomber . Tous les ingrédients étaient réunis pour que ça pète , je sais que c’est plus facile de mettre tout sur le dos de Zorg ça facilite la réflexion .


    • Si E&R nous invite à réfléchir sur les verdicts du procès de Nuremberg ou sur ceux du TPI, ce n’est pas pour croire, comme parole d’Évangile, les conclusions d’un tribunal d’occupation.

      Concernant les origines juives de Gavrilo Princip, c’est fortement improbable. La famille Čeko (Princip étant à la base un surnom donné à sa famille) était des paysans originaires du village d’Objaj, majoritairement habité par des serbes et où il n’y a pas une synagogue à des kilomètres à la ronde. Les juifs de Bosnie (des descendants des séfarades espagnoles) habitaient en très grande majorité les centres urbains tels Sarajevo ou Višegrad (Ivo Andrić les mentionne dans ses œuvres) et ne travaillaient pas la terre. La thèse de Gavrilo Princip le "sabbatéen" est aussi à écarté. Les juifs étaient autorisés à pratiquer leur culte par les ottomans puis par les austro-hongrois, nul besoin de cacher sa foi. En outre, les sabbatéens s’étaient converti à l’islam et non à l’orthodoxie. Bref, cette théorie ne tient absolument pas debout.

      Celle de l’influence de la franc-maçonnerie cependant n’est pas à négliger. Il existait un important cercle d’influence franc-maçon à Belgrade autour de Nikola Pašić et du parti radical serbe au pouvoir à cette époque. Il se dit que le Roi de Serbie lui-même était très proche de la maçonnerie du fait de sa jeunesse en France. Mais l’appartenance à la franc-maçonnerie du colonel Dragutin Dimitrijević Apis, chef de la société secrète nationaliste "la Main Noire" et qui commandita l’attentat de Sarajevo, n’a toujours pas été prouvé. Et son élimination par Pašić en 1917 laisse à penser qu’il n’était pas initié au 33ème degré et ne rentrait pas dans les plans des loges. L’influence de la Russie tsariste dans ces événements n’est pas non plus à négliger et ce n’est sans doute pas un hasard si Apis fut condamné à mort après la révolution de Février et l’abdication de Nicolas II. La situation est beaucoup trop complexe pour être résumé à la va-vite.

      Pour en finir avec Gavrilo Princip (et non pas "Prinzip" qui est l’affreuse graphie allemande) il n’est absolument pas glorifié. Loin de là. Il n’y a guère que chez les serbes et les yougo-nostalgiques qu’il l’est encore. Le monde entier le qualifie de "terroriste".
      Pour ma part il s’agit d’un héros ayant lutté contre l’occupation austro-hongroise sur la Bosnie et les terres légitimes des slaves du sud.


    • @fred-c : exactement, chaque pays avait un intérêt dans cette guerre, que ce soit les américains (rattraper les européens qui à cette époque, dirigeaient encore le monde), la France ou tout les pays que vous avez cité.


    • Parlons de la 2ème guerre, Ante Pavelic n’avait-il pas une femme juive, et le fondateur du nationalisme croate Josip Frank n’était-il pas juif dans la lignée de Jacob Frank et Sabbatai Tsevi ?


    • N’essayez pas de changer de conversation cher ami. Nous parlerons de la 2ème guerre mondiale une autre fois, là c’est du début de la première dont il est question.


    • @ Lambo : Les dénigreurs de Princip ne sont-ils pas les alliés des Oustachis exemple Léon Degrelle ?


  • Si j’etais conspirationiste je dirais que sa ressemble à un False Flag.


  • François Ferdinand !!!
    La quenelle planétaire, et puis comme c’est tendance, c’est encore les musulmans, en fait se cachait derrière cela la main AL-QAÏDA, chuuut.


  • #875220

    JE RECOMMANDE CHAUDEMENT LA LECTURE DE " 1914 - UNE TRAGEDIE EUROPEENNE " de Yves-Marie Adeline aux editions Ellipse ( editions dirigées par Aymeric Chauprade ) pour une approche historique - géopolitique .

    Pour ce qui est des arrières-plans , il existe toute une littérature... nauséabonde comme le dirait la synagogue de Satan qui peut se trouver sur le net ! Sans commentaires !


  • Tout le monde sait que cet element déclencheur n’est rien d’autre que de la poudre aux yeux... un peu comme Pearl Harbor. Ce ne sont que des prétextes ...

     

    • Au contraire, l’archiduc était vu comme un danger bien réel, de par ses idées progressistes, à la fois par les nationalistes serbes et leurs commanditaires.


    • #877552

      reponse a Lambo . Progressiste ? A ce que je sache il n etait pas pour l independance des peuples balkaniques mais bien pour leur soumission ! Son "progressisme" n etait que de la poudre aux yeux pour les imbeciles....


  • sans cet attentat, on aurait trouvé bien d’autres prétextes pour démarrer la Grande Guerre.
    Plus interessant est de voir la distance et l’incompréhension entre un souverain de droit divin et un peuple annexé. Il est bien evident que venir assister aux manœuvres d’une armée d’occupation, c’était de la provocation de la part de l’Autrichien.


  • Les sionistes ont demandé à Abd-Ul-Hamid de leur VENDRE la Palestine : il refuse, ce qui explique qu’il sera déposé en 1909 . Les Jeunes Turcs, Juifs (donmeh) et Francs-Macs ont bien pris le pouvoir , mais l’opinion turque n’est absolument pas prète à accepter l’abandon de la Palestine . Dès lors les Juifs n’hésiteront pas à déclencher une guerre mondiale dans le but d’arracher la Palestine aux Turcs : la Turquie étant l’alliée de l’Allemagne, il faut donc provoquer une guerre Franco-Allemande, et permettre à la France et à ses alliés de vaincre l’Allemagne et ses alliés à commencer par l’Empire Ottoman . L’étincelle, c’est le Juif Prinzip qui va la produire à Sarajevo . Ce sont les JUIFS qui ont permis à la France d’etre "victorieuse" en 1918, pas Verdun ni les Américains, les Juifs et leur immense puissance financière . Au sommet de chaque monument aux morts il devrait y avoir une étoile juive , car la guerre de 14 fut une guerre juive et 1918 une victoire juive . 1 500 000 Français sont morts pour que soit créé le "Foyer National Juif" en Palestine , combien de Français le savent aujourd’hui ?...

     

    • Problématique intéressante mais, est-ce réellement la raison ou une des raisons de cette guerre ? Y a t-il des références pour ce que vous dites ?

      D’autre part, si il peut être admis que Gavrilo Princip a servi seulement de briquet pour la mèche agitée devant son nez qui reliait tous les barils de poudre bien installés de toutes parts, de même l’inconscience de ce jeune homme dans les répercussions mondiales si l’on considère seulement son acte, par rapport à la problématique ou l’affirmation que vous avancez il y a un problème de taille, il est véritablement très peu probable que Gavrilo Princip soit de confession juive...


  • #875294

    Dans son livre " Jean Moulin", l’auteur, Laure Moulin, la soeur du grand homme, nous écrit ceci :
    "Jean avait 15 ans en 1914 quand la guerre éclata. Nous étions à Saint-Andiol, dans l’euphorie des vacances, quand soudain la situation s’aggrava. .... On trouvait un peu fous les Anglais, qui dès leur entrée en guerre, avaient loué, dans la région, des prés pour leur cavalerie pour une durée de quatre ans !!! "
    Où l’on voit, à posteriori, un crime perpétré par un mineur, en zone sensible, déclenchant une réaction - planification par le pays d’enface.


  • On "fète" l’attentat du 28 juin car c’est un attentat commis par un Juif, le Juif Prinzip ! Et les Allemands ont été forcés de signer le "Diktat" de Versailles exactement 5 ans plus tard, le 28 JUIN 1919, pour les humilier mortellement ! Guerre juive, diktat juif ! Toutes les célébrations et fètes "occidentales" sont des célébrations et fètes juives, comme le débarquement du 6 juin et MEME LE 14 JUILLET qui annonce l’émancipation des Juifs de France de 1791 ! " Vous ne croyez tout de meme pas, misérables goyim, que l’on va célébrer des fetes en votre honneur !!! " .

     

    • Une bonne fois pour toute : Gavrilo Princip n’était pas juif...
      De plus, les juifs vivaient comme des coqs en pâte en Allemage et en Autriche, émancipés depuis le XIXème siècle. Ils étaient tout particulièrement influent à Viennes. Je ne vois pas ce qui les aurait poussé à scier la branche sur laquelle ils étaient si confortablement installé.


    • #875919

      Il n’y a pas de certitude sur les origines juives de G.Princip, cette assertion s’est développée sous le IIIème Reich , les dignitaires nazis avaient offert à A.Hitler la plaque de bronze marquant, à l’époque l’emplacement de l’attentat .Cette plaque , ainsi que l’empreinte des pas de l’assassin ont régulièrement été démontés et changés tous les 25 ans depuis 1918 , au gré des occupations et changements de régime .Maintenant, il est certain que Princip et ses amis n’étaient que des porte flingues, et , trop jeunes, n’avaient aucune maturité politique, ni idée des conséquences de leur acte , ni de la personnalité de l’archiduc .Il y avait donc une autorité derrière qui a inspiré l’attentat et, curieusement sur ce sujet , médias, historiens, experts ne sont pas très diserts .


    • #876572

      "serbon", t’as vraiment rien compris au complot judéo-maçonnique, ou tu le fais exprès ???

      ....des gens tels, Hollande,Coppée, Woerth, Jacob, Valls, Peillon, Hamon, Karoutchi, Jégo, Morin, Borloo, Kouchner, Lang, Delanoé.....etc, vivent également comme des coq en pâte ; ils agissent pour la destruction de la France et s’agitent pour te faire croire le contraire !!!!...mais les faits concrets, les prises de décisions et le bilan font apparaitre la triste réalité !

      Poses-toi donc les questions basiques suivantes :

      1) quelles sont depuis 30 ans les principales mesures prises pour réduire le chômage ???
      2) quelles sont depuis 30 ans les principales mesures prises pour améliorer notre système social ?
      3) quelles sont depuis 30 ans les principales mesures prises pour diminuer la pauvreté en France ?
      4) quelles sont depuis 30 ans les principales mesures prises pour améliorer le pouvoir d’achat ?
      5) quelles sont depuis 30 ans les principales mesures prises pour affirmer la souveraineté de la France ?

      Il y a vraiment un univers entres les propos tenus par tous ces politiques et les prises de décisions concrètes qui vont curieusement toujours dans la direction opposée des valeurs qu’ils disent défendre !!!!


  • L’assassinat d’un archiduc qui provoque 15 à 20 millions de morts c’est, effectivement, un incroyable concours de circonstances !
    Qu’ils sont méfiants ces négationnistes.

     

    • Ouai bah 30 millions de morts "au rabais"pour la grippe espagnole d’après l’institut Pasteur et 100 millions pour les plus pessimistes !!!

      Pas mal pour un autre concours de circonstances de ces décennies......


  • Attentat de Sarajevo, exemple d’un nationalisme violent utilisé par les Rothshilds...
    Extrait d’un pdf anonyme qu’on trouve sur sur le net en googlant Main noire + Rothschild :
    « COMMENT METTRE EN SCENE UNE GUERRE MONDIALE ? L’alliance des Etats allemands sous Bismarck troubla l’ "équilibre des forces" qui existait depuis plus de deux siècles en Europe. Jusqu’en 1871, l’Angleterre avait régné sur le continent européen, cette suprématie avait été maintes fois remise en cause par l’Espagne et la France mais l’Angleterre en était toujours sortie victorieuse. Les Allemands qui devenaient plus puissants par l’acquisition de colonies et aussi par l’extension de leur force militaire, représentaient une lourde menace économique et militaire pour les Illuminati et aussi pour l’Angleterre et sa suprématie en Europe. Pour y remédier, les banquiers internationaux qui étaient exclus à cette époque, du développement économique de l’Allemagne recherchèrent par tous les moyens possibles à freiner son essor et à la contrôler. Entre 1894 et 1907, on signa traité sur traité pour que la Russie, la France, l’Angleterre et d’autres nations se liguent en cas de guerre contre l’Allemagne. De plus, la tâche du "Comité des 300" était d’entamer les préparatifs scéniques pour la Première Guerre mondiale. Une organisation de front surgit du groupe de la "ROUND TABLE", le "RIIA" (Royal Institute for International Affairs = Institut royal pour les affaires internationales). Le RIIA, connue aussi sous le nom de "Chatham-House", avait parmi ses membres fondateurs, entre autres, Albert lord Grey, l’écrivain H. G. Wells, lord Tynbee, l’éminence grise du MI6, lord Alfred Milner, le dirigeant de la "Round Table" et H. J. Mackinder, l’inventeur de géopolitique. Le RIIA fut mandaté par le "Comité des 300" pour étudier en détail la mise en scène de cette guerre. En furent personnellement chargés lord Northcliff, lord Rothmere, tous deux membres du "Comité des 300" et Arnold Toynbee du MI6. Ce travail fut mené à la "WELLINGTON HOUSE" où se déroulaient des scéances de brainstorming : on y développait les techniques qui devait modifier l’opinion du peuple et l’amener à faire la guerre. Des "spécialistes" américains tels qu’Edward Bernays et Walter Lippman étaient de la partie. (...) Leur dessein était de convaincre ces ouvriers d’envoyer par milliers leurs fils à la mort. »
    Autres liens :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Attent...
    http://www.herodote.net/28_juin_191...

     

    • #876067

      Merci pour cet éclairage.


    • C’est en effet une piste très intéressante. L’implication directe du jeune royaume Serbe dans l’assassinat de l’archiduc, longtemps masquée, étant aujourd’hui un fait établi, cela conduit à présent - en deuxième ligne de défense - à "charger" systématiquement la Russie du rôle de "commanditaire". Or si, cette dernière est bien un allié naturel de toutes les nations orthodoxes, on voit mal quel aurait été son intérêt à déclencher une guerre continentale dans laquelle elle ne pouvait qu’être en première ligne, ce dans une période politique déjà très troublée.


  • Qui pense que cet attentat a permis aux Blakans de se libérer des siècles de domination turque et austro-hongroise (version serbe) ?

    Qui pense que cet attentat était un complot maçonnique (version croato-musulmane) ?

     

    • Les croato-musulmans pensent plutôt que c’était un attentat pan-serbe et la mise en pratique de l’idéologie "grande-serbe" théorisée quelques décennies plus tôt par Ilija Garašanin et Vuk Stefanović Karadžić (auteur de l’expression "Serbes, tous et partout" au sujet des locuteurs du dialecte chtokavien sans distinction de religion). L’attentat a été commandité par des officiers serbes depuis Belgrade sous l’œil bienveillant de la Russie tsariste désireuse d’affaiblir l’Autriche et avoir son débouché sur la mer adriatique via une Serbie aux frontières étendues jusqu’aux côtes.
      Les croato-musulmans n’ont donc cure des agissements maçonniques dans cet événement.


    • Serbon, on va parler de nos intellectuels ici en France, parce que ce qui nous intéresse c’est la position des nationalistes français de l’époque, et indirectement d’aujourd’hui dans cette affaire.

      Par exemple, l’abbé Ernest Jouin de la Revue internationale des sociétés secrètes http://fr.wikipedia.org/wiki/Mgr_jouin, ami de Léon de Poncins (si cher à certains catholiques traditionalistes pro-serbes ?!? en 2014) voit dans cet attentat un complot maçonnique et affirme que Princip et les autres étaient liés à la franc-maçonnerie. Certains même continuent à le penser dans le milieu catholique traditionaliste et en faisant des analogies jusque dans les années 90’s avec la guerre Serbie-Croatie on retrouvera des gens comme Romain Marie qui ont soutenu la Croatie face aux Serbes ou encore Thibaut de La Tocnaye qui partira combattre en Croatie avec les croato-musulmans contre les Serbes et pourtant ce sont des nationalistes français.

      Dans la logique, ce qu’on peut conclure c’est que la France patriotique pas forcément ultra-catholique soutient les Serbes et la France ultra-catholique soutient les Croates mais ne sait pas qu’elle s’allie aux alliés des Croates que sont les Musulmans et les Albanais ainsi que tous les sionistes français depuis les 90’s.

      La question est de résoudre cette schizophrénie dans laquelle peut se trouver un patriote français catholique traditionaliste, comment se positionne-t-il en cas de conflit Serbo-Croate, son patriotisme le fait soutenir les Serbes mais son catholicisme romain le tourne ne serait-ce que culturellement vers les Croates, Léon Degrelle n’a-t-il pas dit que les Serbes étaient des escrocs ? Le patriote français catholique romain, tout en gardant sa liturgie tridentine, ne devrait-il pas favoriser un patriarcat de France dans le cas où Rome déconnerait et le forcerait à soutenir les Croato-Musulmans et Albanais ?

      Comment être pro-Serbes et rester catholique romain ? Comment être pro-Russe alors que la France est spirituellement liée à la Pologne (Jean-Paul 2 était aussi tout sauf pro-Serbes bien au contraire) qui est tout sauf pro-Russe ? Bref comment réunir Rome et Byzance ? Les nationalistes français doivent-ils se séparer de Rome, doivent-ils devenir orthodoxes car les Serbes sont loin d’être tenus pour des alliés dans les autres pays catholiques romains, bizarrement la France est le seul pays catholique romain qui a soutenu officiellement les Serbes avant Vatican 2 ???


    • #876100

      D’abord il est quelque peu étrange de parler de domination Austro-Hongroise, alors que cette union est née d’un jeu d’alliances successives asymétriques entre Hongrie, Croatie, puis Autriche comme seule stratégie possible de défense contre une invasion Ottomane inexorable. Sur les terres situées à l’Est (Grèce, Roumanie, Serbie, Bulgarie, Albanie et Bosnie) l’occupation Ottomane s’est prolongée durant près de 5 siècles. L’effacement de l’empire Ottoman au XIXe siècle a été immédiatement suivi de guerres balkaniques menées en bonne part par la Serbie contre ses voisins. Il n’est donc pas surprenant que celle-ci ce soit acquise dans la région une mauvaise réputation. Enfin, si l’implication du gouvernement Serbe via la main noire dans l’organisation de l’attentat de 1914 est un fait historiquement établi, l’influence de la franc-maçonnerie anglo-saxone sur ce gouvernement issu d’un coup d’état sanglant contre l’ancien souverain légitime du pays est rarement mentionnée. Quant à considérer la Serbie comme une alliée historique de notre pays, c’est effectivement une idée promue avec constance depuis la fin du XIXe siècle par les francs-maçons (a fortiori depuis 1914 pour légitimer notre entrée en guerre). Dans les faits, ne serait-ce qu’en raison de 5 siècles d’occupation Ottomane complète du territoire serbe, ces prétendus liens sont inexistants avant le milieu du XIXe siècle. Le premier témoignage marquant de ces relations finalement récentes, c’est justement la participation de la Serbie à ce complot maçonnique qui a coûté la vie à plus de 4 millions de Français, ce dont notre pays ne s’est jamais relevé (en 1914 la France avait 40 millions d’habitant, chiffre assez proche du nombre de Français d’origine européenne habitant notre pays un siècle plus tard).


    • @Chrestien : Dans ce cas pourquoi tant de nationalistes français et monarchistes soutiennent les Serbes ?


    • D’un point du vue serbe post-occupation ottomane il n’est pas du tout étrange de parler de "domination austro-hongroise" sur les terres de Voïvodine dans un premier temps puis de Bosnie-Herzégovine.
      Concernant les guerres balkaniques, la première a été une coalition entre serbes, monténégrins, bulgares et grecs contre les ottomans pour l’annexion de la Macédoine et de l’Albanie. Les bulgares se sentant lésés par le partage territorial au traité de Londres provoquèrent la seconde guerre balkanique en 1913 contre la Serbie et la Grèce. Si la Serbie a acquis "une mauvaise réputation" suite à ces conflits c’est presque uniquement auprès de la Bulgarie à cause de ses revendications territoriales insatisfaites et de l’Autriche-Hongrie qui convoitait les anciennes possessions ottomanes et voyait d’un très mauvais œil l’expansion serbe au sud. Et pour aller plus loin, l’existence même de la Serbie en tant que nation alliée à la Russie et porte étendard du panslavisme dans les Balkans lui était insupportable.
      Il est également assez réducteur de voir uniquement la main de la fanc-maçonnerie anglo-saxonne dans la destitution du roi Alexandre Ier Obrenović. Tout d’abord, sa légitimité sur le trône ne faisait pas l’unanimité et il existait de farouches partisans de la dynastie des Karadjordjević. Ses tendances conservatrices et pro-autrichiennes mécontentaient également les russes, les nationalistes serbes au sein de l’armée et les francs-maçons locaux partisans d’une politique libérale. Néanmoins, l’appartenance de l’officier Dragutin Dimitrijević "Apis", leader du putsch contre le roi et instigateur de l’attentat de Sarajevo, à une quelconque obédience maçonnique n’est toujours pas clairement établi. Mais son éviction de l’armée, et celle d’autres membres de la Main Noire, ainsi que sa condamnation à mort par le régent et franc-maçon Alexandre Karadjordjević en 1917 tend à prouver qu’il ne mangeait pas vraiment de ce pain là.
      Il est vrai que le successeur d’Alexandre Ier Obrenović, Pierre Ier, était franc-maçon et francophile du fait de sa jeunesse en France ; où il a servi dans la légion étrangère et où il a été initié à la franc-maçonnerie. Que la monarchie constitutionnel serbe de l’époque était "libéralo-compatible". Il est aussi vrai que le parti radical serbe alors au pouvoir était un copié-collé de son homonyme français, et donc composé de maçons. Mais ça n’enlève en rien l’amitié franco-serbe né sur les champs de bataille.


    • Et alors Vienne était-elle vierge de franc-maçons et de juifs ? La Turquie ne s’est-elle pas finalement alliée avec les austro-hongrois ?


  • #875526

    Rétroactivement, l’Histoire révèle des secrets, l’Humanité instruite sait à présent qu’une guerre mondiale est un acte d’euthanasie prémédité, l’acte prémédité d’un Etat nazi.


  • #875641

    +1 avec Fred C
    Lire "L’imprévu dans l’Histoire" de Dominique Venner avant de partir en vrille avec le complot judéo-maçonnique...

     

    • C’est sûr qui pourrait soupçonner les Francs-maçons de comploter ? Ne tiennent-ils pas leurs réunions en toute transparence ? Leur mouvement n’est-il pas d’abord une organisation de bienfaisance, dénuée de toute idéologie ? Et puis si cette guerre a réalisé leurs rêves les plus fous en détruisant les dernières monarchies européennes, en quoi en sont-ils coupables ? Non, vraiment, l’histoire n’est que le fruit du hazard qui se joue d’acteurs passifs, attendant de constater les bras ballants si le sort leur sera ou pas favorable.


  • Quelques rappels que M. Soja "oublie" de mentionner :
    Le 28 Juin est dans l’histoire du peuple serbe la plus grande fête nationale (cf. la bataille de Kosovo Polje), appelée le Vidovdan. La visite de l’Archiduc François Ferdinand relevait de la provocation pure et simple.
    Parmi les complices de Princip, le premier protagoniste, celui qui se débina, s’appelait Mehmed Mehmedbashitch, musulman donc... Le groupe "Jeune Bosnie" (Mlada Bosna) était composé de Serbes ET de Musulmans, les seuls à se réjouir de l’occupation autrichienne de la Bosnie et à collaborer avec Vienne étaient les Croates.
    Enfin, le chef d’Etat major du Royaume Habs., le Gal Conrad von Hetzendorf, recommanda dés 1908 et 1913 (à plus de 25 reprises) de provoquer une crise menant à la guerre contre la Serbie et d’adresser à son gouvernement un ultimatum impossible à accepter.

     

    • Mon cher Optop, voulez-vous dire que les représentants d’un Etat souverain n’avaient pas le droit de se déplacer sur leur territoire au prétexte que le même jour un royaume voisin tenait sa fête nationale ? Vous rendez-vous bien compte de ce que vous écrivez ? Vivez-vous toujours avant 1914, voire même sous un joug Ottoman imaginaire ? Quant à l’organisation de cet assassinat, personne ne conteste plus de nos jours qu’il est le fait de la Main noire, directement liée au gouvernement Serbe. A vous lire, il apparaît que loin de regretter cette implication dans le déclenchement d’une guerre qui a mis l’Europe à feu et à sang pour le seul bénéfice de ses ennemis, vous êtes plutôt fier du rôle joué par votre pays dans ce drame.


    • @ Lambo : Sur son propre territoire on oubliue que la Bosnie est considérée comme serbe par les monarchistes serbes... Toi qui a l’air de regretter la chutte de la dernière monarchie (? !?), il y a pourtant bien eu une autre monarchie grâce à cela, le Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes n’est-ce pas ? Et toi qui a l’air d’être monarchiste français les monarchistes français ne sont-il pas justement pro-monarchistes serbes dans l’histoire ?


    • #877524

      Reponse a Lambo : je vous cite : "...les représentants d’un Etat souverain n’avaient pas le droit de se déplacer sur leur territoire ...". Un Etat souverain certes (l Autriche) , mais ce que vous appelez "leur territoire" , c est tout de meme une Bosnie- Herzegovine annexée militairement par Vienne en octobre 1908 , et dans laquelle la majorité de la population etait constituée de serbes , musulmans bosniaques et une minorité de croates.
      L Allemagne d Hitler fut aussi un Etat souverain, mais l annexion de la France par Berlin ne put en aucun cas transformer cette derniere en territoire allemand.

      Gavrilo Princip a assassiné le representant de l occupation , l envahisseur. Si il y avait eu un Gavrilo Princip pour assassiner Hitler lors de sa visite a Paris, je ne pense pas qu on lui cracherait dessus aujourd hui comme vous le faites.
      Croire que la responsabilité de la 1ere guerre mondiale est due uniquement a cet assassinat est d une stupidité monumentale ! Va falloir se renseigner un peu plus sur les annees 1908-1914 et ne pas se limiter a une seule date !


  • #875783

    "On croit mourir pour la Patrie, on meurt pour des industriels" avec Michel Collon, à voir sur AgoravoxTV.


  • Cette guerre à fait dire à Guillaume II, après la débacle de 1918 : " je n’aurais jamais du écouter mes conseillers francs-maçons"


  • #876225

    @ Serbon + @ Voronine :

    Si : Gabrilo Prinzip était un Juif ! De plus, un attentat commandité par le Grand Orient de France à Paris !! Preuves à l’appui citées plus bas.
    La (dés)Education "Nationale", ainsi que la télé et les médias, n’arrêtent pas de nous marteler un "nationaliste" et un "serbe" (voire un "Bosniaque"). Tout est fait pour alourdir le côté "nationaliste" et "identitaire". Or, il se trouve qu’on devait probablement avoir affaire à un militant internationaliste, mais très certainement à un Juif manipulé dans sa fougue adolescente.

    Il se trouve que l’Historien et Essayiste dissident estonien, Jüri Lina, exilé en Suède sous l’URSS, a sorti un livre dans les années 1980 ( "Under The Sign of the Scorpio" / "Sous le Signe du Scorpion" ) où TOUT est expliqué, prouvé, sourcé, documenté. Ce livre a fait l’objet, quelques 20 ans plus tard, d’un documentaire intitulé (en Français) "Sous le Signe d’Hermès : Les Secrets du Communisme " ; un document média que je me suis efforcé de traduire et sous-titrer ici : www.dailymotion.com/video/xy....
    La version suédoise sous-titrée en anglais est ici (pour vérification du sens).

    Ce documentaire est donc un résumé du livre qui est disponible en PDF ici.

    Ecoutez ce documentaire et allez chercher le moindre nom propre ou la moindre notion dans le PDF pour de plus amples vérifications. Vous constaterez à la fin qu’ils étaient tous juifs et qu’ils faisaient tous partie d’organisations terroristes et/ou occultistes. Prinzip était Juif et il a été commandité par le Grand Orient de France. Ce sont les archives qui le disent ; pas moi ni Jüri Lina. Lina a été disséquer les minutes du procès de Gabrilo Prinzip et on a même la marque et la provenance du flingue. Le G.O.d.F. est à tous les niveaux de l’affaire.
    (lire la page 177 du PDF ; chapitre "The Background of the First World War" où l’on lit : "it was he who gave the Jewish assassin Princip a Browning pistol").
    Sources : archives déclassifiées URSS issues de trésors de guerre IIIe Reich (1939-40).

    Sorry...

     

    • @ agent_001 : donc selon toi il fallait laisser les Habsbourgs et les ottomans aliés continuer à régner sur les Balkans ?


    • #877835

      En quoi un texte ou une vidéo sur internet pourraient-ils démontrer que Princip était juif, alors que tout le monde s’accorde pour dire qu’il était d’une famille orthodoxe (et très pauvre) ?

      Et quand bien même le serait-il, comment, à 19 ans, pourrait-il être tenu responsable d’une gigantesque machination aux visées géopolitiques immenses ? Qu’on cherche dans ses fréquentations d’éventuelles mauvaises influences qui auraient commandité son geste, je veux bien, mais là, vouloir ramener son acte à une judaïté fantasmée qui l’expliquerait, c’est juste du n’importe quoi...


    • Mille mercis pour ce travail , et surtout pour l’ info sur ce livre . Je ne connaissais pas, et pourtant j’ ai éclusé ce genre de bibliographie .


  • #876350

    William Pelley, journaliste d’investigation américain contemporain de cette époque, affirme que les assassins ont été financés par l’homme d’affaires juif Herbert Samuel, de Grande-Bretagne, propriétaire de Shell Oil.

    "The payment was made directly through the Serbian Legation stationed at London. In proof of this statement, John Bull, an English publication, printed a letter written on the official sheet of the Serbian Legation at London, date April 5, 1914 — note that date ! — which, decoded, read as follows —

    For the elimination of F. F. (Franz Ferdinand,) the sum 2,000 pounds sterling, will be paid as follows : 1,000 pounds on your arrival in Belgrade (capital of Serbia) by the hands of Mr. G and the rest of 1,000 pounds on finishing the work paid as above. The sum of 200 pounds for expenses and to pay agents.

    In other words, the young Jew Princip, who fired the shot that started the world war and in due course of time made you American Legionnaires when your country had been propagandized into joining all the brilliant business, got ten grand in American cash for the murder, and one grand for the expense of getting to Belgrade from London."

    Vous trouverez confirmation de toutes ces informations sur le site de David Duke (article en date du 29 6 2008) Quand à William Dudley Pelley se reporter par exemple à Wikipédia, de préférence en version américaine car moins censurée que la version française !

     

    • #877147

      Précisions : William Dudley Pelley dans son ouvrage "Dupes of Judah" précise que la famille Samuel était à l’époque de la Première Guerre Mondiale dirigée par Herbert Samuel, politicien et "diplomate". Marcus Samuel quant à lui présidait Shell Oil, et non directement Herbert Samuel comme indiqué dans le premier commentaire.


  • Bonjour,

    Il y a effectivement débat sur la judéité ou du moins sur les origines juives de Gavrilo Princip. Il est clair que si il était vraiment d’origine juive ou même partiellement, les sionards auront tout fait pour en effacer les traces durant ces 100 dernières années.

    Ce qui est sur c’est que certains officiers allemands le considéraient comme juif avant la seconde guerre mondiale. Certains écrivains "conspis" le mentionnent comme étant juif et franc-mac.Toutefois je n’ai pas trouvé de source fiable pour le moment quant à ses origines juives.

    Selon Guido van Hengel dans son livre "de Dagen van Gavrilo Princip" Gavrilo est enregistré comme serbe bosniaque orthodoxe dans son cours de commerce. Néanmoins il nous informe aussi que près de 30 % de la classe était composée de juifs sépharades et ashkenaze.

    Gavrilo était donc en contact avec des juifs durant ses études. A-t-il découvert à cette occasion qu’il serait d’origine juive ? Son vrai nom serait Ceko ce qui indiquerait une éventuelle origine tchèque.

    On nous dit qu’il venait d’une famille de paysans très pauvre ...mais son père était postier.Moi je crois que ce n’était pas très courant d’avoir un fils dans une école de commerce en 1900 surtout lorsqu’on était très pauvre. Je ne dis pas qu’il était riche mais je ne sais pas si il était vraiment très pauvre.

    Lors de l’attentat il sortait juste du café Moritz Schiller’s delicatessen qui ne fait pas très bosniaque comme nom

    Il est intéressant de voir qu’il était soigné par un médecin Juif Jan Levit(Levin ?) qui l’aurait suivi depuis 1916 lorsqu’il dut intégré un hopital militaire dont le directeur était Edouard Mazel (tov ?). On apprend aussi que depuis avril 1916 Gavrilo n’était pas retourné en prison et serait mort en avril 1918 et son corps aurait été enterré dans un endroit secret ...
    Les rapports médicaux sont inexistants depuis 1916 à l’exception de la date de sa mort par tuberculose selon son médecin juif Levit ...

    On apprend aussi qu’au moins deux des complices de l’attentat ont été transferrés en hopital militaire et que la plupart sont "morts" avant 1918 et enterrés dans un endroit secret !

    Enfin un des conseillers de l’archiduc assassiné était Max Warburg qui traita au nom des goys allemands avec son frère Paul Warburg qui lui traita au noms des goys américains au traité de Versailles  !

     

  • #876678

    Un type, qui était destesté dans son propre pays , se fait butter dans le trou du c.l du monde, et presque toutes les nations europeennes entre en guerre a cause de l´ étudiant qui l´ a assassiné ???!!! Y a vraiment que des imbeciles qui peuvent encore croire a cette farce !
    Une guerre ne se concoit pas sur un coup de tete ! Il faut s interresser minutueusement aux quelques annees precedents le(s)conflit(s) et aux interets geo-politico-strategiques.
    Il est evident que l Allemagne et l Autriche etaient freinés considérablement par les anglais , les francais et les russes quant a l´ elaboration tant recherchée d´ un empire colonial allemand.
    Bloqué a l ouest (barriere franco-anglaise) et a l est (russe) , l expansionisme germanique ne pouvait que deboucher sur les balkans et le sud est europeen, vers l´allié turc, et surtout vers un acces a la mer via le port de Salonique. (il n est pas etonnant que les turcs sont les immigrés les plus nombreux en Allemagne, il n est pas etonnant non plus que se soit l Allemagne qui achete tout ce qu elle peut en Grece , pays qu elle tient economiquement et qu elle reduit en esclavage economique).
    Les autrichiens , les allemands ont de tout temps reconnu que leur expansion passait d abord par l´ aneantissement total de la Serbie, seul pays et peuple de la région (soumission absolu et seculaire des croates, bosno-musulmans, albanais devant les differents maitres qu ils soient turcs, austro-hongrois, et plus tard italo-fascistes et nazis, aujourd hui otanien) a résister devant chaque envahisseur. D´ ailleurs , les serbes ont toujours payer le prix fort pour leur independance et liberté.
    Sans cette guerre, la frontiere allemande serait toujours a 250 km de Paris et non a 500 !
    Alors on peut voir des complots partout , mais il est indéniable que toutes les aprties enguagées souhaitaient un conflit limité pour assouvir leurs interets. Il reste neanmoins le fait que la responsabilité des allemands dans la premiere et deuxieme guerre mondiales est flagrante du fait de leur expansionisme systematiquement agressif. Encore aujourd hui, l Allemagne n a pas renoncé a cet expansionisme qu elle a fait muter de militaire a economique. Si elle est aujourd hui le pays europeen le plus puissant, c est qu elle a ete le seul pays a profiter de l expansionisme europeen a l est , region qu elle considere toujours comme sa chasse gardée. N oublions pas non plus que l Allemagne a tenu le premier role dans la destruction yougoslave.

     

    • Il s’agit d’un règlement de compte des anglo-saxons. Le but était de détruire les derniers Empires centraux. Ils ont fait miroiter à la Russie un expansionnisme pan-slave. La réalité c’est que l’Allemagne était en train d’avoir la meilleure flotte, avait l’industrie la plus performante et les accès à la mer suite à ces alliances, et l’autarcie directement dérivée de la pensée de List ont finit par pousser les anglais à leur meilleure stratégie : diviser pour mieux régner. Ils feront la même chose en 40. Vous trouvez pas bizarre que le communisme se soit implanté partout dans la zone, sauf en Grèce, chasse gardée des britanniques ?
      Quant aux Etats Unis, l’opinion était pro-allemande. Comme en 40, il faudra "monter des bateaux" pour entrer en guerre.


  • Selon l’historien US William Pelley, un antisémite, c’est "Lord" Herbert Samuel, un escroc milliardaire juif "anglais" qui aurait financé le groupe de juifs terroristes auquel appartenait Prinzip : or c’est ce meme Herbert Samuel qui sera nommé - tenez-vous bien - Haut Commissaire dans la Palestine Mandataire, en 1919 !... Hallucinant ! Il savait que l’attentat allait déclencher la guerre afin qu’à son terme les Juifs puissent s’emparer de la Palestine !


  • Bonsoir,

    Etonnant que je sois modéré car je n’ai rien vu (de vraiment) répréhensible dans mes propos.
    Je dis que le café Moritz Schiller ou était attablé Gavrilo Prinzip n’a pas de "consonnance" bosniaque.

    Je dis que Max Warburg était le conseiller de l’Archiduc d’Autriche et que durant le traité de Versailles il traitait avec son frère Paul Warburg (fondateur de la Fed ) mais dans des camps différents l’un pour l’Allemagne l’autre pour les States.

    Je dis qu’il y a en effet discussion sur les origines juives de Gavrilo et que des officiers Allemands en étaient convaincus mais que je n’ai pa trouvé de source fiable.

    Je laisse entendre sans l’affirmer que la mort de Gavrilo Prinzip est suspecte et a lieu à un hopital militaire près de Prague dont le directeur était Edouard Mazel (tov ?) et qu’un médecin juif Jan Levit (Levin ?) suivait Gavrilo.

    Ce que je n’ai pas pu dire faute de place c’est que Prinzip serait mort dans la salle 33 dans cet hopital situé au numéro 13 qui fait drolement penser à certains symboles maçons comme si on voulait faire passer des signes aux initiés ...

    Je dis que plusieurs complices ont été comme Prinzip envoyé dans un hopital ou un asile après avoir été en prison et seraient "morts" pour la plupart en 1916.

    Ce que je n’ai pas pu dire faute de place c’est qu’ayant déjà connaissance des complots sionistes je suis également au courant des intriges que certains banquiers juifs auraient fait pour provoquer une guerre mondiale pour permettre la naissance du Sionistan.

    Ce que j’ai voulu dire mais qu’a dit Bébert c’est que Herbert Samuel , que certains soupçonnent d’avoir financé le complot, était en effet Commissaire dans la Palestine Mandataire en Angleterre.

    Il est clair qu’il est dans l’intérêt des sionards que nous ne révisions pas trop cette période de l’histoire ( pour 1914 on peut pas pour 40 ...)

    Je pense avoir apporté une contribution originale et intéressante pouvant ouvrir la discussion et peut être même ouvrir de nouvelles pistes .... Prinzip est-il vraiment mort en 18 ou a-t-il été exfiltré par ses frères (judéo)maçons de la main noire ?.... dont il est vrai le sceau fait penser aux Skulls and Bones et dont le vrai nom est l’union ou la mort et non la main noire.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Mai...)

     

    • BONSOIR,

      Canal plus va diffuser un documentaire pour salir la dissidence au système atlanto-isoniste.

      Kassovitz réapprend l’histoire sionocompatible des 2 guerres mondiales pour les goys (pour les nuls ?) à la TV .

      Pourtant rien qu’en ayant passé quelques heures sur l’assassinat de l’Archiduc d’Autriche j’ai senti que cette histoire puait à des mlliers de kilomètres même 100 ans plus tard.

      Kassovitz selon toi c’est qui Gavrilo Princip celui la ?

      http://narwhal8915.wordpress.com/ta...

      OU celui la ?

      http://oelder-anzeiger.de/wp-conten...

      Tous les deux sont soi-disant la même personne mais mon cerveau de goy me dit que ce sont 2 personnes différentes.

      Pourquoi tous les médias "Main Stream" et même le petit journal ne voit pas ce qui saute aux yeux quant on a encore deux neurones en bon état ? Ces deux personnes ne sont pas les mêmes !!!!

      L’autre chose qui m’a marqué dans cette histoire c’est que sur la vingtaines de personnes jugées par le Kaiser ou les français à Thessalonique (à majorité juive à l’époque) seul 3 auraient été executés.

      Donc je t’explique alors même que la boucherie mondiale (1ère guerre mondiale) avait lieu les tribunaux trouvaient des circonstances atténuantes pour ne pas tuer les comploteurs sous prétexte que soi-disant certains n’avaient pas 20 ans (encore à prouver) .Donc la plupart reçurent des peines de prison et une grande partie de ceux ci se trouvèrent à l’hopital militaire car (soi-disant) malade puis une grand partie d’entre eux mouru de tuberculose ou de foutagedegueulose
      et furent enterré dans un endroit secret !...

      Les juges étaient des sentimentaux en fait, trop sensible ou bien les frères (judéo ?) maçons protègèrent les franc-macs ?

      Il y a également une piste vers Toulouse

      "c’est aussi à la terrasse du Bibent que trois étudiants serbes, inscrits à la faculté de lettres et affiliés à la société secrète panslave la Main noire, conçurent au début de l’année 1914 les plans de l’assassinat qui devait coûter la vie à l’archiduc d’Autriche "

      http://madame.lefigaro.fr/art-de-vi...

      Jaurès était aussi un familier de ce café. Il fut assassiné juste un peu avant le déclenchement de la guerre lui le pacifiste qui voulait éviter la boucherie mondiale


  • Revenons-en à la France mes chers amis puiqu’en grande majorité nous sommes des patriotes français n’est-ce pas ?

    Quel camps aurait soutenu les patriotes français aujourd’hui dans leur combat contre l’impérialisme et la perte d’identité nationale, les austro-hongrois alliés aux ottomans OU les Serbes, essayons de voir toujours la question dans l’intérêt de la France et pas dans celui de Rome, du Croissant ou de la judéo-maçonnerie ???

     

    • @nick

      Cher ami,
      Malheureusement pour Elle, la France a cessé d’être une nation indépendante après Waterloo en 1815. Elle est alors tombée sous la coupe d’ Albion et de la City... En 1914, Elle était déjà une nation vassale qui n’était déjà plus maître ni de ses décisions ni de ses mouvements. C’est un constat certes terrible, mais c’est ainsi. Il suffit de se renseigner pour le comprendre, sans perdre l’espoir de retrouver un jour la souveraineté de notre pays telle qu’elle existait encore au temps de Louis XIV ou de Louis XV (après, tout a très mal tourné pour notre chère nation, y compris avec Napoléon bien sûr).


    • @ Ludovic : La France n’a-t-elle pas aussi intérêt à affirmer un certain gallicanisme comme à l’époque de Louis XIV justement, car même si la France redevenait souveraine je doute du fait que le Pape le soit ce qui n’empêche pas la communion, que pensez-vous de la création d’un Patriarcat de France, la Franc aurait le mérité d’être totalement souveraine au sens maurrassien, n’oublions pas l’excommunion de l’Action Française,je doute qu’un Patriarche de France aurait fait cela de plus lorsque je parle d’un Patriarcat de France, il va de soi qu’il serait en communion avec Rome mais indépendant politiquement ce qui lui permettrait d’être aussi en communion avec les Patriarcat de Moscou, Serbie etc... puisque l’on sait que le schisme de 1054 était politique, il va encore plus de soi que la liturgie resterait tridentine ?


    • @ nick
      A propos de Charles Maurras, ce sont les autorités françaises qui ont demandé à Rome, l’excommunication. L’initiative ne venait pas de Rome. Pour le reste bien qu’ayant été éduqué dans le catholicisme, je ne puis vous répondre précisément, mais je puis vous inviter à lire "La profession de foi du vicaire savoyard" de J.-J. Rousseau ou l’article de Wikipedia consacré au "Théisme philosophique" de Voltaire... Vous voyez, nous en revenons toujours au XVIIe et XVIIIe siècles qui marquent l’apogée de la civilisation française.


  • J’ai surtout l’impression que cet assassinat ne fut qu’un prétexte pour déclencher la guerre.

    Comme si un simple gosse de 19 ans par un concours de circonstances pouvait déclencher une guerre comme ça.


  • Toute personne qui a un peu étudié la genèse de cette guerre , comprend à quel point l’ histoire officielle et les raisons données sont une escroquerie sur l’ abattage de plusieurs centaines de millions de vies humaines . Ici ,cet attentat de Sarajevo joue le rôle des avions dans les tours du 11 sept . Le premier false flag ? Mais on se fout bien , de qui a allumé la mèche . La vraie genèse de ce crime se lit sur cent ans de préparation . Un plan à très longue échéance comme seul, le groupe privé des fils de Meyer Amshel Rothschild a été capable d’en accepter l’ horreur . Ces gens ,d’intelligence assez moyenne, sont unis par une haine commune, une cupidité absolue et une totale absence de scrupules qui leurs donnent une redoutable efficacité . Chantage ,corruption & assassinats sont les deux pattes sur lesquelles ils ont fabriqué leur puissance . Et quand un groupe piétine toutes les lois et les règles que les autres respectent, il est normal qu’il triomphe. Comme un assassin qui grille les feux rouges et écrase les passants triomphe banalement des flics qui ,eux , respectent la vie des gens .

    Le véritable polar, histoire de cette famille, montre comment le banditisme , si il n’est pas exterminé, fini inexorablement au sommet du pouvoir . Mais , ça, c’est notre Sarajevo à nous, gens de 2014 !
    Feront nous mieux que nos grand pères , il y a 100 ans ce mois ci ??? Moins de 200 bandits à éliminer pour sauver des centaines de millions de vies ... ce n’est pas un problème insoluble .


Afficher les commentaires suivants