Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

48 h avant la Manif pour Tous, Manuel Valls tente d’amadouer les défenseurs de la famille

Dans un entretien au quotidien La Croix paru aujourd’hui, le Premier ministre affirme son intention de rester ferme sur la question des mères porteuses :

« Il faut affirmer des positions claires  : la GPA est et sera interdite en France. C’est le choix très ferme du président de la République et de son gouvernement. La France n’a jamais varié sur ce sujet. Elle est opposée à la légalisation de la GPA qui est, il faut le dire, une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes. »

Sa position était différente en avril 2001, lorsque le magazine pour homosexuels, Têtu lui posait la question suivante :

« Justement, dernièrement, il y a eu un débat au PS sur la gestation pour autrui (GPA), avec deux groupes qui se sont opposés. Le débat a été finalement tranché par la négative. Quelle était votre position sur le sujet ? »

Manuel Valls : « [...] au-delà de ces précautions (ndlr : le problème de la transaction financière avec des femmes souvent pauvres), c’est une évolution qui est incontournable, à condition qu’elle soit encadrée. Contrairement à ce que disent ceux qui sont par principe hostiles à la GPA, je crois que si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable, et j’y suis donc favorable. À terme, je suis favorable à une évolution législative, mais contrairement au mariage, ce n’est pas la position du PS. »

Enfin, Valls se moque du monde lorsqu’il affirme à La Croix :

« Le gouvernement exclut totalement d’autoriser la transcription automatique des actes étrangers, car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA. »

En effet, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a tranché et condamné la France en juin dernier a reconnaître la filiation d’enfants nés par GPA. Le gouvernement avait trois mois pour demander un renvoi de l’affaire devant l’instance suprême de la CEDH, la Grande Chambre, or, rien n’a été fait car à aucun moment, il n’a été question de contester cette décision.

Voir aussi, sur E&R :

En savoir plus sur Manuel Valls avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants