Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

A La Courneuve, les barres tombent, les dealers restent

"La maison ne fait pas crédit." Avertissement ou trait d’humour, l’inscription qui ornait, il y a encore un an, l’un des halls d’entrée de la barre Balzac, montrait combien les dealers y étaient installés sans crainte. La destruction de cette HLM de quinze étages et de 185 mètres de long, emblématique de la cité des 4 000 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) a commencé mercredi 20 juillet.

Grignotée par les mâchoires d’une grue géante, elle aura disparu en septembre. Une étape majeure du vaste projet de renouvellement urbain financé par l’Agence nationale de rénovation urbaine dans le quartier.

Jusqu’à 2010, "Balzac", comme on l’appelle là-bas, était un haut lieu du deal en région parisienne, principalement de cannabis. Une économie tout sauf souterraine : de grandes flèches noires guidaient les acheteurs depuis la gare RER toute proche.

Lire la suite : lemonde.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ah bon ? et moi qui croyait naïvement que leur construire des "petits pavillons" allait tout changer...
    36 milliards d’euros sur 10 ans pour la "rénovation" des "quartiers sensibles" ou pour les plus anciens 238 milliards de francs...Ah ! ça rapporte l’immigration...

     

    • OV : c’est un peu biaisé ce que tu dis. Ce ne sont pas des pavillons, mais des immeubles aux normes (je te conseille d’aller sur place, c’est très accessibles). Le but premier n’était pas la chasse aux dealers, mais assainir tout ça qui a été construit à la va vite dans les années 60 et très mal entretenu depuis (le fait que ce soit surpeuplé aggrave la situation).

      Concernant l’argent généré par le trafic des quartiers, je te propose de faire une estimation sur combien ça représente par rapport à l’argent généré par les exemptions d’impôts pour les amis du fouquets décrétés par sarko ou celui des fausses déclarations (dont les siennes à lui). Vas-y, enquête. Ensuite, rappelle toi de où va cet argent...


  • #34631

    Tant que tous ceux là qui sont dans les barres continuent à voter pour l’UMPS en échange d’un appartement moderne et spacieux pour toute la famille, c’est vraiment que cela qui compte, ah merci grand chef blanc, donne moi encore argent !


  • #34648
    le 01/08/2011 par Raphaël Kaliyuga
    A La Courneuve, les barres tombent, les dealers restent

    Ahlala la Courneuve, tout une époque qui s’en va... C’était une sorte de la bohème des temps modernes, le 93 à la place de montmartre, et les baskets remplaçait les lilas.


  • #34715

    le problème n’est pas l’urbanisme,mais la population qu’on y met,c’est aussi une question de menatlitéles pays de la cei en savent quelque chose