Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël : le gouvernement face à une contestation sociale sans précédent

Entre 80 000 et 120 000 manifestants ont pris part, samedi 30 juillet, à la contestation contre la cherté de la vie et pour la "justice sociale", dans dix villes israéliennes, selon les estimations de la police ou celles des médias.

En majorité des jeunes laïcs, les manifestants ont pour principal slogan "le peuple veut la justice sociale pas la charité". Ils réclament un retour à un "Etat providence" tel qu’il avait été mis en place par la gauche sioniste dans les premières années de l’Etat.

Lire la suite : lemonde.fr

A lire aussi : leparisien.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai envie de dire : Justice bien ordonnée commence par soi-même...


  • il semblerait qu’en israel il n’y est pas que des "etres humains foncierement bon"et que leur gouvernement les traites comme tous les gouvernements traitent leur classe moyenne,avec mépris.ou alors !ce serait encore un pretexte pour coloniser d’avantage la terre palestinienne,plus de logement,baisses des tarifs,retour au calme ?
    les juifs mizrahim du moyen orient...les descendants direct de sem ? des canaanéens ?d’abraham ?


  • Voici les limites de leur communautarisme :)
    Ils récoltent ce qu’ils ont semé sur toute la planète ; les effets pervers du capitalisme à outrance !
    Bien content, vivement que les USA les lâchent financièrement, histoire de les voir s’enfoncer encore davantage dans leur État théocratique.


  • La question est de savoir si cette crise immobilière ne va pas mener au pouvoir les travaillistes qui, sous réserve de considération sociale, accéléreront la colonisation voire l’expansion territoriale pour respecter les droits de l’homme élu à se loger pas cher.
    Ça serait dans la même veine qu’Obama, successeur de Bush et prix Nobel de la paix !


  • On a oublié qu’au début, Israël était présenté comme un idéal socialiste, avec un Etat providence fort, avec ses kibboutz, ça faisait rêver pas mal d’idéalistes de gauche dans les années 50/60, même des non-juifs... L’image d’Israël a commencé à changé en 1967, puis avec l’apparition de Yasser Arafat et de l’OLP, une partie de cette gauche a découvert les palestiniens... Ce n’est qu’au début des années 80, avec l’invasion du Liban, puis la répression de l’Intifada, en 1987, que l’image idéalisée d’Israël, comme utopie collective socialisante, a définitivement volé en éclat. C’est alors qu’il a eu une reprise en main des lobbys sionistes pour contrecarrer cette image qui se dégradait à vitesse grand V dans l’opinion.