Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À Lyon, le cardinal Barbarin relève le père Benoît de ses fonctions

En cause, une comparaison entre le terrorisme et le satanisme occidental

Le prêtre lyonnais avait signé une tribune virulente dans laquelle il qualifiait les victimes des attentats du Bataclan de « frères siamois » des terroristes.

Sept jours après sa diffusion de la tribune scandaleuse sur le site traditionaliste Riposte catholique, le père Benoît, qui office à la basilique de Fourvière de Lyon, a finalement été relevé de ses fonctions par le cardinal Philippe Barbarin. « Après avoir pris le temps de le rencontrer et de l’écouter, j’ai décidé, en accord avec son évêque Mgr Armand Maillard, de le relever de ses différentes charges pastorales dans le diocèse de Lyon. Je demande au père Benoît de se retirer immédiatement dans une abbaye pour prendre un temps de prière et de réflexion », écrit le cardinal Barbarin dans un communiqué daté du 27 novembre. Il poursuit sa condamnation de la tribune de son prêtre intitulée « Les aigles (déplumés) de la mort aiment le diable » en indiquant : « Dans le contexte qui est le nôtre, il n’est pas acceptable que des chrétiens, à plus forte raison des prêtres, ne s’appliquent pas toujours (...) à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice. »

Le cardinal Philippe Barbarin a attendu une semaine avant de sanctionner le père Benoît, laissant s’enflammer les réseaux sociaux contre cette voix totalement dissonante dans la marée internationale de soutien aux victimes et à leurs familles.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faudrait nettoyer la maison,
    Quand en ville vous avez des dizaines de curés pour une paroisses ( à la pointe du train de vie citadins) et pendant ce temps un désert dans les campagnes,

    ou quand le curé ne veut pas ce déplacer pour l’enterrement d’un fidèle et que c’est à un autre fidèle de le remplacer pour donner l’onction

    Tous ces agissements sont incompréhensibles et font qu’il ne faut pas s’étonner que les français trainent les pieds (pour beaucoup) à revenir au sources
    en face ils n’attendent que ça quand ils ne transforment pas nos églises en boites de nuit


  • Crucifié sur l’autel de la vérité. Il aurait mieux fait d’être pédophile, ça lui aurait causé moins de problèmes. Total soutien au père Benoît.


  • Honte à l’église catholique nouvelle preuve de son arnaque, et à ce cardinal inculte qui porte bien son nom.
    " Barbar (hein ?) "


  • L’homélie du Père Hervé Benoît est excellente et place toute la bien-pensance en PLS, à partager sans modération. (Vous pouvez notamment la lire sur Riposte Catholique : http://www.riposte-catholique.fr/ri...



  • « Après avoir pris le temps de le rencontrer et de l’écouter, j’ai décidé(…)




    Menteur, c’était déjà décidé avant.



    laissant s’enflammer les réseaux sociaux contre cette voix totalement dissonante dans la marée internationale de soutien aux victimes et à leurs familles.




    Seulement contre ? Moi je m’enflamme pour cette voix totalement dissonante qui a le grand mérite de ne pas se concevoir de tiédeur. L’Eglise conciliaire est tiède, volontairement, car soumise au monde, à la volonté de plaire au plus grand nombre. Au fond le but est d’éviter qu’en des temps difficiles le peuple renoue avec la religion, car avec elle se charrient des remises en cause bien trop radicales du système en place. Et il ne faut pas que les âmes soient sauvées.


  • Soutien total à ce prêtre. La prochaine fois, allez à l’Opéra.


  • Je suis Benoît. A bas le terrorisme du Vatican !


  • Alors que le curé qui a renversé une statue religieuse lors d’une messe, là çà n’est pas du satanisme - simplement un léger burn-out...


  • Compte tenu de tout le pathos qui submergeait la France, il aurait pu attendre le moment opportun pour faire ce genre de déclarations, le prêtre Benoit ; et puis quoiqu’on dise c’était des propos déplacés. Jérôme de Rivarol a encore fait mieux. Il carrément dit que les gens qui se trouvaient à l’intérieur n’ont eu ce qu’ils méritaient. Bravo !

    Gelindo, le congo-belge

     

    • Pouvez-vous rapporter, en precisant date et lieu, les propos exacts qu’a tenus Jérôme Bourbon concernant les victimes de ce concert ?


    • D’où tirez-vous cette information ?
      Dans son éditorial paru dans Rivarol n°3211 du 19/11/2015, Jérôme Bourbon déclare :" il est terrible de voir où en est aujourd’hui notre monde partagé entre des islamistes fanatiques ayant le mépris de la vie humaine (...)et un occident décadent , apostat, matérialiste et dégénéré se réclamant de la mort, du sexe, de la drogue et de Satan et qui, après la tragédie, ne sait qu’entasser des bougies et des fleurs sur les trottoirs et ne sait même plus prier".
      Il parle plus haut du groupe (sain et sauf) et de "ses malheureux fans,affreusement massacrés"...
      Ses analyses rejoignent d’ailleurs - avec toutefois moins de virulence- les propos exprimés par le prêtre Hervé Benoît dans sa Tribune Libre de "Riposte Catholique".


  • Quand les cloches de Notre-Dame sonnent le glas pour Charlie Hebdo et que ses orgues résonnent de la Marseillaise, on ne s’étonne plus de rien. Le conformisme des évêques français et leur obséquiosité à l’égard des pouvoirs en place est une donnée importante de la vie politique française. N’oublions pas qu’un évêque, étymologiquement, un surveillant (épi-scopoï), doit nécessairement son poste ultra confortable non au pape (comme les pigeons de "fidèles" le croient naïvement en leur "sancta simplicitas"), mais au ministre de l’intérieur et à son "bureau des cultes" bourré de francs-maçons des plus virulents. Tout informé le sait depuis des lustres. Leurs pirouettes sont effarantes. Après avoir oublié le drapeau, maintenant, ils l’arborent. Et ainsi de suite.

    Un évêque est donc un agent électoral d’une redoutable efficacité. Pour être simple, pour l’instant (car cela peut changer) celui qui vote FN va en enfer. Voter communiste ? Aucun problème. C’est bien vu. On est "en recherche". Alors.. Et cela n’est pas marginal dans les élections qui se jouent à la marge, sur des pourcentage très faibles..

    Or la déchristianisation de la France a eu au moins un bon côté : les électeurs cagots qui ont peur de l’enfer sont devenus plus rares à voter dans le sens du pouvoir et ils ont repris leur liberté. Ils se foutent de ce que dit Vingt-Trois et Barbarin car l’enfer, ils le vivent tous les jours.

    Quant à ceux qui tremblotent devant la mitre de leur évêque (le "pointu" en argot parisien) ou de leur archevêque ("l’archi-pointu" et pour Paris, "de Notre-Dame"), prenons les pour ce qu’ils sont : des grenouilles qui annoncent à l’avance le futur en politique. Pas besoin de sondages ou de boules de cristal ;

    On demande aux catholiques de se renier, d’être des protestants américanisés, de faire du Gospel foireux et d’oublier tout ce qui a fait le fond de leur doctrine pendant deux cents ans. Ils le font ! Bientôt, il y aura des messes pour Staline et Trotski, Mahomet et Bouddha, le Dalaï-Lam (très bien vu, celui-là), Ban-Ki-Moon (en forme), Obama, sa femme et que sais-je encore.. Il y avait les déclinologues, ce sont des récupératologues.

    Un grand "décrochez-moi-ça" religieux. Ils ont tout en boutique ! C’est mieux qu’au sentier.

     

  • Le texte complet du père Hervé Benoit ici http://www.riposte-catholique.fr/pe...


  • C’était prévisible !
    Barbarin s’est bien mis sur son dos ! (cf. mon com. du 25 /11 - 16h54)

    Il ne fallait pas attendre autre chose que cette décision à l’encontre du Père Benoît : depuis 1905 la hiérarchie ecclésiastique se sent obligée de cirer les pompes du pouvoir laïc en place...Dramatique ! Les évêques comme les cardinaux agissent comme tous les chefs de partis politiques : il faut que les ouailles restent dans les clous : pas le droit privé de penser et de dire...


  • #1332473

    ...à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice



    .. sur la Justice et le mensonge aurait été plus exact.


  • Je pense que son article manque de nuances et qu’il fait de grosses erreurs d’appréciation, cependant, je ne comprends pas l’attitude de ses supérieurs. C’est complètement dingue...


  • C’est à se demander quel sort l’Eglise aurait réservé à Jésus Notre Seigneur s’il leur tenait deux trois mots.
    Ce prêtre mérite bien des prières.

     

  • Voila autre chose !
    J’ai lu l’article du père Benoit qui, à mon humble avis, fait sens. Il fut une époque à laquelle j’ai moi-même déversé tout mon argent durant un temps trop conséquent à ces rentiers du heavy-métal en disques-concerts et panoplies. Comme le note le père Benoit, je pensais que ce n’était que folklore dénué de tout asservissement, dénué de conséquences fâcheuses. Grave erreur. Funeste méprise.

     

    • Il suffit de connaitre le titre et les paroles de la "chanson" interprétée par le groupe au moment de l’attaque pour constater que , hélas , le père BENOIT n’est pas dans l’erreur .Ils ont voulu" embrasser le diable" , c’est un choix ! je penserai au père BENOIT dans mes prières .


  • S’il y a un scandale dans le massacre du Bataclan, c’est que la BRI a mis DEUX HEURES et a attendu que 80 Français soient assassinés pour intervenir et mettre un terme à l’abattage . Pourquoi ?...

     

  • Quand des laïcards gauchistes et athées demandent l’excommunication du père Benoît de l’Église Catholique pour « intégrisme et intolérance » on comprend où sont les vrais fanatiques. Leur bêtise est sans limite.


  • Pour ceux qui ne comprennent pas l’importance des mots et l’alchimie...toute une matière ( âme à tiers) . C’est déjà étrange que Barbare Un est pris la décision de relever le père Benoît de ses charges !
    sur YouTube Patrick Burensteinas - La langue des oiseaux, ou l’art d’entendre les mots autrement...

    Soral Dieudonné Saura le Dieu donné


  • Soutient total au Père Benoit .......

    L’Eglise catholique est bien assise sur une planche pour.....qui arrivera à se casser complètement


  • C’est dommage qu’ils n’aient pas compris ( ou qu’ils aient fait semblant de ne pas comprendre ) le message qui est simplement une remise en cause de nos civilisations vide de sens et sans spiritualité.


  • Comme Pr Faurisson, Père Benoît dit la Vérité !

    N’en déplaise aux prélats Barbarin et Maillard qui ne peuvent que réjouir Satan. Quel droit appliquent-ils là ? (C’est-à-dire quel-s verset-s biblique-s ?).


  • Il appartient au grand sanhédrin ce Barbarin ?
    Pas de doutes l’Eglise est bien infiltrée...


  • Pendant que ce prêtre est qualifié "d’extrémiste" et "d’intégriste" par toute la presse et ses zombies suiveurs, lui qui n’a usé que de mots, rappelons que tout est normal pour cette même presse et son troupeau lorsque notre ministre des affaires étrangères qualifie de "modérés" et de "résistants" les décapiteurs du front al-nosra qui eux usent du sabre.


  • le cardinal pourrait se rappeller les paroles de JESUS : je suis venu rendre témoignage à la Vérité (et non tenir compte de l’Opinion ).


  • j’ai adoré sa citation de fin :



    Grégoire de Nysse (père de l’Eglise né entre 331 et 341) : « Quand on dit que Dieu inflige un châtiment douloureux à ceux qui font un usage pervers de leur liberté, il convient de comprendre que c’est en nous-mêmes que ces souffrances ont leur principe et leur cause » (La vie de Moïse, 2, 87).



    C’est la plus belle et la plus juste définition de la justice immanente qu’il m’a jamais été donnée de lire.

    C’est, en outre, l’illustration sans fards que nos penseurs actuels ne sont souvent que des nains vis à vis de leurs aïeux, dans une société actuelle qui s’auto-glorifie en permanence en professant que le dernier qui a pensé l’a obligatoirement fait de façon plus juste que ses prédécesseurs puisqu’il est le reflet de son époque, donc "moderne".

    C’est vite oublier que les faiblesses de pensée et de caractère traversent les époques par la nature des individus.

    Cet épisode illustre éloquemment la pensée de gauche qui s’imagine souvent, avec l’apport souvent complice des mignons du pouvoir que sont les journalistes, qu’on gagnerait tout débat d’idées en occultant la parole adverse sous un chahut médiatique, ou quand, de guerre lasse, l’autre cesse de gâcher son verbe, couvert et coupé sans relâche par les aboiements agressifs de chiens de garde dépourvus de considération et de respect (valeurs que ces éructeurs réclament d’autant plus fort pour eux-mêmes qu’ils en sont cruellement dépourvus envers autrui).

    C’est oublier qu’une pensée affirmée, sûre de sa force et de son bon droit, ne craint jamais l’expression des autres pensées.
    Toute tentative d’étouffer une pensée adverse par ces moyens spécieux n’est jamais qu’un patent aveu de faiblesse, donc d’échec .

    Respect à ce prêtre pour sa pensée qui transcende le matérialisme et sa dénonciation du pathos commercialement instrumentalisé par des politiques pervers et des artistes dénués d’honneur.
    Comme toujours, c’est par l’émotion que le pouvoir de ce temps s’efforce de museler toute réflexion contraire à ses vues, tant il est bien connu que la première étouffe souvent la seconde comme le lierre cherche à asphyxier la plante qu’il enserre.

    Le cardinal en cette affaire démontre que son statut temporel et matériel a prévalu sur sa dimension spirituelle car il a craint d’avoir mauvaise presse auprès des hommes plus qu’auprès des Cieux.
    Cela saura lui être rappelé lors de la pesée de son âme, à son grand désarroi.


  • #1332711

    Selon moi si le Père Benoît s’est fait viré, c’est bien parce qu’il s’est mis au service de la VERITÉ. Connaissant le groupe et les morceaux de musique proposés ce soir-là au Bataclan, le courageux Père Benoît a 100% juste mais bon il a seulement oublié que si la France est catholique, la République est socialo-siono-maçonique jusqu’au bout des ongles.

    Quand aux paroles de l’Arch. Barbarin, il invoque une raison de JUSTICE mais non de VERITE : « Dans le contexte qui est le nôtre, il n’est pas acceptable que des chrétiens, à plus forte raison des prêtres, ne s’appliquent pas toujours (...) à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice. » - De quelle justice parle-t-il ? Et la défence de la VERITÉ n’est elle pas le devoir de tout chrétien et d’un prêtre tout particulièrement ?


  • La dogmatique soixante-huitarde : " ce que j’ai apporté à mes enfants est bon, complet, juste, et il n’y a rien à remettre en cause. "

    Le cardinal n’allait tout de même pas les exciter plus... Vous savez raisonner, discuter avec des zombis hashishins ? Non ! Ben, là, c’est pareil !


  • Soutient total au Père Benoit .......

    Il fallait bien s’attendre à ce que les francs-maçon de l’Eglise luciférienne interviennent et corrigent le tir !!!!

    Depuis Peccorelli, la fameuse "liste" des FM, s’est bougrement allongée !


  • Quand l’église est infiltrée par la franc maçonnerie,
    que voulez-vous espérer ?

     

  • Moi je pense qu’ils ont bien fait de le virer. Même si on n’est pas pour la débauche d’émotions qui sert à masquer des incompétences et peut être d’autres choses, il y a quand même des gens innocents qui se sont faits tuer.
    Les gens qui allaient voir ce groupe n’étaient pas forcément des satanistes pour autant.
    En plus ce groupe fait de la bonne musique, ils ont une reprise de Duran Duran :p

    Dans tous les cas il aurait pu attendre 1 mois ou 2 pour écrire son truc.

     

  • Soutien au père Benoît.

    Au passage, les Eagles of Death Metal jouaient Kiss the Devil quand le carnage a commencé. Je ne sais pas si c’est satanique mais je suis sûr que c’est un plagiat grossier d’un titre enregistré en 1927. Je préfère l’original, évidement.


  • il est pas lyonnais il est de chez moi...http://www.leberry.fr/cher/actualit...


  • La sanction ne fait pas du Père Benoît un non-prêtre puisque l’ordination est un sacrement donc éternelle en conséquence c’est juste un effet de manche pour calmer les esprits. De toute façon JESUS aurait dit la même chose donc le cardinal Barbarin doit savoir qui est le patron.


  • Les juifs religieux disent la même chose. C’est même plus corsé. Mais je trouve intéressant.
    https://www.youtube.com/watch?v=KMckNgWX-mU

     

  • L’archi- pointu (archevêque en argot parisien) de Lyon joue le "moderne", prêche "l’ouverture à l’Autre" (ah ! le "Grand Autre" !), le "Vivre Ensemble", mais il serait le premier à s’insurger si on parlait de lui retirer son titre proto-médiéval de "Primat des Gaules". Car la Gaule existe encore, mais à Lyon ! "C’est la tradition !" Tu parles. Les Eagles Metals Devil machin truc, c’est de la tradition ecclésiastique gallicane, peut-être ?

    Formulons, nous parisiens, toutes "obédiences" confondues, une belle pétition, une supplique au Pape, pour que notre Éminentissime archi-pointu de Notre-Dame récupère enfin la primature des Gaules, et qu’on rigole un peu. Réformons l’Eglise de France, que Diable !


  • En tous cas, je n’ai pas eu le malheur de perdre un de mes enfants à ce type de concert (Dieu les préserve de ce genre d’activité !), mais il est certain que mon chagrin serait multiplié si je les avais su faisant le signe fourchu juste avant l’attentat (la photo existe, hélas) !
    Prions pour eux !
    mais je soutiens le Père Benoît dans sa dénonciation qui est aussi un avertissement pour les autres ! comme un père pour ses enfants lorsqu’ils risquent leur vie (éternelle) !

     

    • arrêtez un peu avec le signe fourchu, en langage des signes cela veut dire "je t’aime" , (voila entre autres pourquoi on a une photo d’ un pape faisant ce signe à la foule).
      tout ça pour bien montrer que les abrutis sont vraiment légion, quand on bouffe n’importe quoi sans jamais vérifier.


  • Ce vilain petit canard a été prié, par sa hiérarchie, de rentrer dans les rangs. Ça faisait désordre ! Mais quelle idée, voyons, de faire ainsi peur aux gens en leur parlant du diable et de l’Enfer ? C’est tabou. De nos jours, on l’a occulté, tout comme la mort... Imaginez-vous un seul instant s’il y avait un massif réveil des consciences ? Si les gens se préoccupaient, dès à présent, de leur futur éternel ? Ils reviendraient à une vie plus sobre, plus simple, limitant leur superflu... Cela est vu d’un très mauvais œil par le Grand Capital (notamment l’industrie de la pornographie, de l’alcool, du tabac et...des armes). Service rendu à Mammon par quelques grandes familles franc-maçonnes qui tirent les ficelles de ce monde... La Franc-Maçonnerie qui a infiltré l’Église aujourd’hui, jusqu’au Vatican... Et le drame est là, qui se joue en ce moment, sous nos yeux, en pleine lumière, au vu et au su de tous ! Rome s’accommode des hérésies de certains de ses cardinaux, mais supporte mal les "pas assez progressistes" qui sont sanctionnés sévèrement. Les Franciscains de l’Immaculée, par exemple, en ont fait les frais. Ils ont eu le tort de continuer à dire la Messe en latin et, oh horreur ! de porter, cousue sur leur soutane, une Médaille Miraculeuse de la Sainte Vierge, qu’ils ont été priés d’enlever. Ceci, entre autres persécutions que subissent ces pauvres moines...

    Et moi, je me demande qu’est devenue mon Église ? Assurément, elle ne se trouve plus au Vatican... L’Église, aujourd’hui, c’est ce petit reste qui prie, jeûne et veille. Une journaliste, bien informée, a très bien décrit ce malaise dans cet excellent article, malaise que tous les catholiques authentiques ressentent aujourd’hui :

    "En Mars 2013, j’ai assez bien compris ce qui se passait, et je savais déjà que le temps de me tenir à distance et de rendre compte des évènements touchait à son terme. Je l’ai ressenti très fortement sur la Piazza, en cette froide soirée de crachin, bien qu’il fallût encore du temps pour que les détails viennent s’y ajouter. Je savais alors que rendre simplement compte de ce qui se produisait, littéralement devant moi, n’était plus la réponse appropriée. Une des plus fortes certitudes que j’eus ce soir-là, c’est que quelque chose de nouveau commençait, la phase suivante..."
    À lire ici :

    "Toi, fou que tu es, pose ton I-Phone, car ce soir c’est ton âme qui t’est demandée"

    http://benoit-et-moi.fr/2015-II/act...


  • L’industrie musicale a toujours soutenu activement la sorcellerie. Petite selection "vintage" :
    - Louise Huebner : "Seduction Through Witchcraft" (Wonskolaser Brothers).
    - Alex Sanders : "A Witch Is Born" (Alpert & Moss).
    - Nathanael Freedland : "The Occult Explosion" (United Artists/Max Youngstein).
    - Anton LaVey (Levy) : "Satanic Mass" (autoproduit).
    http://www.patheos.com/blogs/panman...


Commentaires suivants