Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

À fête sauvage, répression sauvage ?

C’est ce qui est arrivé aux 1 500 teufeurs de Redon, la rave qui s’est terminée en pugilat jeunes contre flics. Castex et véran ont dit qu’au-delà de 1 000, on n’avait pas le droit de s’amuser, sauf si test PCR, QR code et pass sanitaire, ces nouvelles marques du bon citoyen. Malheureusement, dans notre France lardée d’interdits, il est encore des jeunes qui veulent danser sur les millions de morts du covid (ou d’autre chose, surtout d’autre chose). Comment peut-on vouloir s’amuser pendant que des gens meurent sur Terre ? Cette insouciance dépasse l’entendement.

 

 

Évidemment, le Messiha va nous dire que cette armée de crasseux qui fout plus le merdier qu’un troupeau de charolaises défoncées ne mérite qu’une bonne guerre, mais avouez, détruire 100 000 euros de matos pour punir une électro-partie, il faut le faire. Le préfet est tout fier de son action :

 

 

 

Ces jeunes n’ont qu’à aller dans les boîtes de nuit autorisées, diront les droitistes. Sauf que les clubs ont fermé pendant un an et demi, et qu’ils ne rouvriront, par la grâce du prince des ténèbres de l’intelligence Jean Castex, que le 9 juillet (2021, on précise). Et puis les boîtes, c’est cher, et on ne choisit pas sa musique. En plein air, ça ne coûte rien, l’alcool et la came circulent – eh oui, les gauchistes se dopent pour barboter tout le week-end dans la gadoue – et on est « entre nous ». L’entre-soi, ça compte, demandez à Finky & Attali.

Sur E&R, vous le savez, on ne fait pas dans le jeunisme, on ignore ce genre de fausse catégorie. Mais pourquoi envoyer deux divisions blindées (400 gendarmes !) pour écraser un Woodstock du pauvre ?

 

JPEG - 558.5 ko
Le bodycount, les gars ?

 

Les Français sont un peu comme ces teufeurs qui ont envie de liberté, de légèreté, dans un monde qui s’assombrit, dans une France qui s’assombrit. Autrefois patrie des libertés et des droits de l’homme, elle est devenue celle des droits de l’oligarque, qui a tout pouvoir sur les gens, les pauvres, les résistants. On a ajouté les pauvres dans la liste parce que si l’on n’est pas riche aujourd’hui, on a toutes les chances de goûter à l’une des branches de la répression.

Car elle tombe de tous côtés :

- sociale avec la destruction des services publics, ce patrimoine du pauvre ;
- économique avec l’inflation maousse qui vient, voir celle de l’essence qui va faire regretter aux Gilets jaunes d’avoir déposé les armes ;
- médiatique avec la chasse aux pensants, on n’a pas écrit malpensants parce que ce sont tout simplement les Français qui pensent qui sont persécutés ;
- juridique parce que la justice incarnée par Dupond-Outreau-Moretti a littéralement abandonné la protection du peuple au profit de celle de l’oligarchie ;
- politique parce que le choix binaire laissé aux Français dans les élections, truquées de A à Z [1], exclut tout changement réel.

 

 

Alors on peut ignorer la violence quotidienne des injonctions des dominants en se farcissant les oreilles de gros son industriel, on peut aussi réfléchir tranquillement, ouvrir un bouquin Kontre Kulture et écouter une petite sonate par Stéphane Blet. C’est un remède très efficace contre la folie oligarchique.

 

Bonus : le score céleste de Laurent Saint-Martin à Bagnolet (93),
candidat LREM en Île-de-France

 

Notes

[1] Mettre en regard les 66 % de votes Macron en 2017 et les 66 % d’abstention en 2021, ou considérer tout simplement le score réel 10 % de LREM sur les 15 millions de votants, à peine 1,5 million de Français sur 48 millions inscrits sur les listes électorales...

Une France tourneboulée, sur E&R

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2750238
    Le 22 juin à 05:30 par douxàcuire
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Autre fête mais non réprimée celle-ci : la fête de la musique à l’Élysée. Vous n’y étiez pas ? C’était super, on s’est éclatés !

    https://www.youtube.com/watch?v=r8T...

     

    Répondre à ce message

  • #2750240
    Le 22 juin à 05:39 par douxàcuire
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Mon avis est que l’on doit attendre que les gens arrêtent de mourir tout court pour commencer â faire la fête car sinon ce n’est pas moral. Ca tombe bien : l’Élite oligarchique aurait trouvé le secret de l’immortalité via la génétique. Le hic est que pour que tout cela soit viable selon elle, il faut en parallèle massacrer 7 milliards de gens pour ça car 7,5 milliards de personnes immortelles sur Terre et qui, en plus, se reproduisent, c’est ingérable !

     

    Répondre à ce message

  • #2750279
    Le 22 juin à 08:24 par Anno
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Ce pays est un poulet sans tête, qui fait n’importe quoi qui courre dans tous les sens, comme avec une OD de coke ... Après avec un président qui a épousé sa mère qui aime jouer avec la farine qui invite des baltringues sous les dorures de la république payé par le peuple et qui se prend une claque par ce même peuple ... C’est sûr que la nostalgie du Général même si je n’étais pas né, me gagne méchamment ...

     

    Répondre à ce message

  • #2750293
    Le 22 juin à 08:55 par Macronie-malaise
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Quelle armée !
    On a jamais vu un tel déploiement dans aucune cité pour chasser les dealers ou faire revenir l ordre.
    Mention spéciale au préfet et à son operation "sans anicroche" qui aura couter une main à un fêtard et 100 000 euros de dégâts...
    Ainsi on" légalise" le refus d obtempérer a sarcelles en interdisant formellement les policiers de prendre en chasse un contrevenant en survet lacoste pour éviter l accident ;
    Mais, on chasse, on traque et on fait mal aux jeunes qui voudraient s amuser faire la fete

     

    Répondre à ce message

  • #2750343
    Le 22 juin à 10:32 par Jean de tramecourt
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Répression , répression , ... pendant ce temps on incendie les commissariats , on viole , on tabasse , on vole , on mutile , chaque semaine , souvent accompagné de cris prônant la suprématie d’une religion en particulier ! Tout ceci relayé et filmé par les réseaux , et là : quasiment aucune forçe de l’ordre à l’horizon ! Le tout n’étant que très peu retransmis par les médias ! ... MAIS ceux là servent d’une certaine manière le système ! Les autres pas du tout !
    JMLP eût pu dénoncer avec raison ce "deux poids deux mesures " ... aujourd’hui , tout le monde est désormais dans le " moule " , donc , circulez , y a rien à voir ! Et la vraie dictature mondialiste a de beaux jours devant elle !

     

    Répondre à ce message

  • #2750368
    Le 22 juin à 11:00 par PACKGIL
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    le journaliste : étiez-vous obligé de casser le matériel, ? réponse du préfet : nous les avons neutralisé... le journaliste : vous auriez pu confisquer le matériel ? réponse du préfet : nous les avons neutralité ...aaaah si Dieudonné était là il en ferait un super sketch

     

    Répondre à ce message

  • #2750730
    Le 23 juin à 07:16 par alençon
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    il faut saluer sous cette gouvernance Macron, une amélioration de l’ expertise de l’ action publique, qui se contonnait jadis à la seule persécution fiscale...aujourd’ hui, les troubles à l’ ordre public, les dégradations de biens privés, ainsi que les violences parfois mortelles, font partie des nouvelles compétences de l’ état policier.
    le régime républicain est au service des intérêts de quel peuple ? le peuple français ? à l’ évidence, ce régime combat la France de toutes ses forces.

     

    Répondre à ce message

  • #2750767
    Le 23 juin à 09:18 par RonSwanson
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Rassemblement de teufeurs venus en J5 aménagés (diesel), pour écouter du son à proximité des groupes électrogènes (diesel).
    C’est parce que leur bilan carbone est mauvais que le préfet a tiqué :)
    Blague (et caricature) à part, la question se pose du nombre de participants qui y ont pris des merdes chimiques nocives tout en s’opposant aux vaccins parce qu’ils sont bourrés de merdes chimiques nocives... (la paille dans l’oeil du voisin, je suis fumeur et pas prêt à me faire vacciner, héhé).
    Cela dit, c’est le son électrifié qui permet les rassemblements d’ampleur, nan ? Dans la campagne bretonne des 90’s, j’ai des souvenirs de soirées au fond des bois avec 2 guitares et un harmonica, on n’a jamais été emmerdés, alors que les potes qui avalaient des km d’une free party à l’autre étaient régulièrement nez-à-nez avec la maréchaussée à un moment ou l’autre de leurs soirées.

     

    Répondre à ce message

  • #2751894
    Le 24 juin à 20:05 par yan
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    Bonjour,

    Pour être un ex-teufeur (fêtard) qui à progressivement arrété (car réelement passionné par le son).

    Etant l’un de cette minorité de teufeur qui a fait beaucoup pour les autres (des milliers (10 000 ?) d’euros dépensser et des heures de constructions, avoir prêter de l’argent a des teuffeur "en galère" qui 10 ans plus tard ne m’ont rien remboursé (malgrès leur belle paroles comme quoi la free c’est l’unité et le partage et toutes ces belle valeurs)

    concernant les évènements recents,
    évidement que des choses comme une main arraché est triste et que du matos cassé c’est regrétable et qu’il faut essayer de n’utiliser la violence qu’en dernier recours.
    Surtout que ce ne sont principalment que des jeunes qui essaient de découvrir la vie et trouver leur place dans une société qui semble tout aussi paumé.
    après, il ne faut pas non plus essayer de faire passer les teufeurs pour des martyrs qui auraient été persécutés car essayant de répandre la vérité ou autre,
    enfin je veux dire, même si il y a de belle choses, comme le fait de sortir en pleine nature (quand ce n’est pas un champ plein de pesticides =s) et de récontrer du monde, la free party c’est principalement la défonce, la défonce et la défonce,
    Autant j’imagine très bien une free party sans son (juste un feu de bois ou un jeu de lumière), autant si demain l’état décide d’arrêter de vendre de l’alcool et d’approvisionner toute la France en prod (et notament en crack)... la free c’est finit, on se retrouverait à 3 devant le son ^^
    Donc quand on organise des évenements de 50 ou même 100 personnes et que l’on est capable de gérer, et que l’on fait gaffe de ne pas embêter les riverains, il n’y a pas de souci,
    après quand on fait des trucs de 1500 personnes à l’arrache, qu’on emmerde la population et les gens qui bossent toute la nuit, et qu’on laisse un terrain degoutant et des histoires d’overdose et de viol, et que des mecs déchiré et irespectueux parlent mal aux promeneurs le lendemain matin...
    evidement que ce n’est pas comme ça qu’on change le system en mieux
    voila la free, le concept est EXCELLENT, après dans les fais... c’est quand même un milieu vachement égoîste ou les gens viennent pour se proder sans passer pour des drogués (le son servant d’excuse), pour fuir ou oublier leur soucis au lieu de les affronter.
    Et niveau prods et alcool les teufeur sont quand même d’excellent clients de se que l’état leur met sous le nez (donc avant de niquer le system il y a de la marge)
    Donc voila, ce qu’il

     

    Répondre à ce message

  • #2751895
    Le 24 juin à 20:06 par yan
    À fête sauvage, répression sauvage ?

    [suite et fin de mon précèdent message]
    c’est passé c’est qu’il y a eu plusieur grosses free ou l’état n’a plutot rien dit,
    après à vouloir trop être en mode "fuck le system", "c’est nous qui avons la plus grosse", ba l’état a prouvé le contraire, et a fait comprendre que ce n’est pas par ce moyen là qu’il sera changé ou détruit
    Donc oui le system actuel à un problème, non ce n’est pas par la free tel qu’elle est pratiqué actuelement que l’alternative va venir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents