Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À visage découvert : Bachar el-Assad

Un reportage diffusé sur France 5 en 2009

Le documentaire À visage découvert : Bachar el-Assad de Ludovic Fossard, diffusé sur France 5 en 2009 (et une première fois sur E&R en août 2011) :

 

La vérité sur Bachar el-Assad et la Syrie, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #41711

    Je me souviens d’un reportage de ces deux clampins, j’ai beaucoup de mal avec leur mise en scène à deux balles qui décribilise le mot documentaire.

    Sinon, contenu révélateur dans le reportage dans la partie 2, vers 8:10.
    Si j’enlève les (petits développements), ça donne ceci :
    Premier reporter : "Il a subi une certaine influence occidentale".
    Réponse de l’autre : "L’homme est très éduqué"

    Il y a donc lien de corrélation entre l’influence occidentale et l’éducation d’un homme, ou tout du moins un lien logique entre les deux propositions puisque l’une repond à l’autre.
    Je suis blanc et je vais pas faire un speech Indigènes de la République mais l’Occident qui detient l’education, on sait d’ou ca vient...sauf qu’ a la diffusion de ce reportage y’ pas eu de tollé !
    Normal c’est pas de l’antisémitisme (ou pas celui qu’on attend en tout cas).


  • #41715
    le 29/08/2011 par fabrice
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    les 3 premières minutes m’ont suffit pour comprendre :
    1.la Syrie est prête a s’ouvrir ?
    s’ouvrir à quoi ? immigration, prise en main des ressources par des transnationnales ?
    2.On montre des barbellés, des armes, comme un regime militaire autoritaire comme ils le prétendent au début. On fait passer le message que ça craint un peu de vivre en Syrie.
    3.La syrie est un point stratégique politique qui a au sud Israel. On ne cite pas la Palestine. J’ai compris le message...
    4. Le régime est autoritaire et son président comporte beaucoup de zones d’ombre. Il serait intéressant que les reporters se mettent a critique la pseudo démocratie occidentale avant de donner un avis sur un régime qu’ils ne comprennent pas.
    Reportage alignés pour ma part, je coupe. Même si l’on pourrait voir des témoignage en faveur du président, ces 3 prémière minutes m’ont suffit à comprendre la position hypocrite du reportage sionard.

    Pov israel qué toujours pazen pè.... bandes de connards.


  • #41716
    le 29/08/2011 par fabrice
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Pour la musique on reconnait la clarinette typique des musiques juives.
    Reportage sioniste.

     

    • #41969
      le 30/08/2011 par géomètre
      A visage découvert : Bachar el-Assad

      En voilà une stratégie de désinformation ! Qu’on en entend souvent de ces discutions puériles entre journaleux préformatés, dont la seule ambition est de répéter avec un « style » tantôt gentil tantôt sérieux ce que tous les autres journaleux expriment en permanence. Par exemple, dans la présentation et les commentaires de ce documentaire, toujours le même caractère binaire, et par là manichéen, des enjeux : les problématiques sont constamment résolues par une dialectique ou opposition sans prémisses, c’est-à-dire sans l’appui formel de la définition des termes. On verra que partout on s’interroge, de « bonne foi », sur la « réelle » nature de Khadafi : dictateur ou légitime ? ; de Bachar el-assad : conservateur ou réformateur ? Et même Marine Le Pen : fasciste ou... ou... efficace ? Autrement dit, plus Satan ou plus Dieu ? Plus Nation ou plus Ordre Mondial ? Il ne faut pas oublier que la vérité rationnellement comprise dépend toujours d’une quantité d’informations préalables, et nécessairement prouvées par la démonstration. Ces Journaleux, dont la transmission de la vérité est leur fonction (observer, vérifier/structurer et transmettre), sont tombés dans les filets de leurs ennemis, car ils ont renoncé à penser. Ils ont abdiqué devant le devoir d’être honnête et prudent avec le contenu de leur tête. Cette évidence se retrouve elle-même dans le traitement de l’information en général qu’on pourra un jour démanteler, comme on démantèle un réseau criminel. Je dis que c’est contrevenir à la pensée, et par là aussi la liberté, que d’employer la réduction, c’est-à-dire une simplification grossière, d’un problème extrêmement complexe et souvent pathologique. Il est dangereux de réduire indûment un tel problème à une dialectique binaire et donc simpliste. C’est une attaque hostile à la pensée même, dont le corollaire, mes amis, rappelons-nous, est la matière ! Enfin, tel est le sionisme ? Un faux problème ? Un problème mal posé ?


  • #41717
    le 29/08/2011 par fabrice
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Joli le clin d’oeil maçonnique à 3:20


  • #41718
    le 29/08/2011 par fabrice
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Un chirurgien président ne peut vouloir que du bien à son peuple... Un homme d’affaire non, dsk est dans les affaires, sarko avec son cabinet d’avocat et son ancien poste dans la finance en fait un homme d’affaire, etc...


  • #41751
    le 29/08/2011 par ARADIA
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Le Capitaine du navire Syrie tient la barre
    l’Eternel problème du monde :Israel
    LA SOlution :
    Le Palestinien sur sa terre LA PALESTINE

    Salut le CONverti !


  • #41759
    le 29/08/2011 par Goldinkraut
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    A 2:30 dans la 4ème vidéo, l’ex-conseiller à la Maison-Blanche pour le Moyen-Orient (qui est bien entendu un sionard), prétend que l’Occident avait de fortes attentes concernant Bachar El Assad quand il a déclaré qu’en musique il aimait beaucoup Phil Collins... C’est pour dire le niveau mental de l’Occident aujourd’hui si c’est ça le critère principal !
    Il continue en disant que ça donnait l’espoir qu’il allait moderniser le pays qui passe par "l’occidentalisation".
    Ils se foutent vraiment de la gueule du monde ! Tous ces termes "ouvrir le pays", "l’occidentaliser" ne veut dire qu’une chose : baisser son froc et renoncer à sa souveraineté, laisser les entreprises et les banques US prendre le contrôle des richesses du pays, faire allégeance totale à l’Empire.
    Et si Kadhafi avait dit aimer beaucoup Lady Gaga, ils n’auraient pas colonisé le pays non plus ?


  • #41766

    Les deux guignols ou l’art de ne pas voir la poutre qu’on a dans l’oeil.
    La Syrie à la croisé des chemins... ? Livrera t-elle son peuple aux oligarques mondialistes et banquaires ou continuera t-elle de le protéger au prix d’un certain conservatisme ?
    Bashar Al-Assad semble être un homme sage. Et au vu des évenements actuels, il semble qu’il ai courageusement choisi la deuxieme option.
    Il risque de lui en couter cher.
    Faire de la politique sérieusement c’est choisir le moindre mal. Encore une fois en accord avec le Président Soral, puisse la Syrie tenir bon !
    Le grand malheur de cette région du monde étant definitivement et pour ceux qui en douterai encore, l’arrivé des sionistes.


  • #41787
    le 29/08/2011 par Downtime
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Il faudrait que bashar al asad parte du pouvoir, car depuis qu’il est au pouvoir, il n’y a pas vraiment ut de changement,
    je suis de ceux qui pensent que les révoltes en Syrie on tout simplement dégénéré afin d’épuiser le mouvment.
    c’est se qu’on l’appelle la création d’un feu et d’un contre feu, un peu dans le concept de weakyleaks , ont créer un faux mouvment pour affaiblir le vrai qui devrait normalement changer la donne dans le pays et au moyen orient et aussi avoir un réel axe avec les pays arabe qui l’entoure , mais aussi dans le soutien du peuple palestinien qui lui se fait chaque jour de plus en plus dépossédé de ses terres, mais aussi de sa jeunesse.
    bashar va bouger, et la stratégie US/France/GB/israel ne pourra rien y faire.

     

    • #42186
      le 30/08/2011 par anonyme
      A visage découvert : Bachar el-Assad

      combien même ne feront-ils rien pour empêcher bashar de sauté, puisque c’est ce qu’ils essayent de faire...
      sérieusement, le moindre mal pour le moment c’est qu’il maintien encore la stabilité du régime (le plus longtemps possible).
      néanmoins, les grandes craintes commencerons dans les réformes risqués qu’il va entreprendre (s’il en a le temps).
      soyons donc patient, on va pas tarder à connaître la suite des evènements les amis


  • #41788
    le 29/08/2011 par Shiro
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Un « lévitte » est un « Lévy » qui ne dit pas son nom.


  • #41843
    le 29/08/2011 par jasmin indien
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    dès les 1ères secondes
    on pose le problème et donc le lieu de l’échange "Bachar est-il un facteur bloquant ou un facteur des progrès vers la paix"
    Et voilà le travail d’hypnose.
    Sonnez les clarinettes.
    reportage nazioniste.
    end of vidéo


  • #41893

    Je ne connais pas trop le contexte de la syrie ou du moins pas plus que ce que les média en disent mais ce documentaire me laisse plutôt l’impression d’un homme plus équilibré que beaucoup de dirigeants occidentaux.

    Il a visiblement une politique plus ouverte et mesuré (ce qui dérange grandement les usa qui eux ont clairement choisi leur camp) qui semble tout de même plus proche d’un De Gaulle que d’un Sarkozy...

    Sur les reproches d’autoritarisme de la Syrie , je trouve qu’il a des propos très lucide en rappelant le contexte historique du pays chose que les occidentaux ont tendance à avoir à géométrie variable et très largement partisan...

    A la vue des évènements en cours là bas, cela me donne franchement l’impression que la Syrie au même titre que la Libye est face à une déstabilisation et une belle manipulation venue de l’extérieur...


  • #41926
    le 29/08/2011 par Chavez
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Franchement Bashar ca à tout de même plus de gueule que ca :

    http://www.dailymotion.com/video/x1...

    Noté la différence dans la maitrise de l’anglais, d’education etc...
    La Syrie dirigés par un homme qui à fais des études de medecine, un homme qui soigne, bien eduqué....
    En France.... un mediocre avocat du diable... un sauvageons, sous eduqué.....un autre
    exemple ? en Inde : Regarde le tout le monde en rit la presse Indienne en premier lieu.... ça, ca represente la France dans le monde ? Ca c’est le niveau du savoir vivre des élites francaise et bien ont vole bien bas.... http://www.youtube.com/watch?v=OwBh...

    Avouer qu’il part de loin face aux d’hommes d’etats que sont Bashar ou Ahmadinejad(ingenieur) : Carismatique cultivé qui ont gardé un contact réelle avec leur population, leur origine sociale souvent modeste.... ce qui prouve que l’ascenseur sociale fonctionne dans ses pays..... etc... etc....


  • #41936
    le 29/08/2011 par Bérenger
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Cette vidéo devrait être mise en lien dans le dictionnaire pour la définition de condescendance.


  • #41939
    le 29/08/2011 par benny
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    journaliste verreux au service d’israel,. ils ne regardent même pas les interêt de la Syrie, juste ceux d’israel.


  • #41987
    le 30/08/2011 par le visiteur
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Après ce reportage on a du mal à imaginer Bachar sortir un truc du genre "casses-toi pov con"...


  • #42153
    le 30/08/2011 par karimbaud
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    rien de nouveau sous le soleil sioniste !.....en gros, bachar est sommé de faire allégeance au sionistan universel pour avoir l’agrément des nations !......éternel manichéisme à sens unique......sinon bachar ainsi que sa femme, qui vivent en appart et conduisent leur voiture sans pour autant mettre à contribution l’ensemble des forces de sécurité du pays, sont infiniment plus respectueux de leur peuple, des deniers publics et de leur pays, que l’agent hautement pathogène qui nous sert de président !


  • #42199
    le 30/08/2011 par géomètre
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    En voilà une stratégie de désinformation ! Qu’on en entend souvent de ces discutions puériles entre journaleux préformatés, dont la seule ambition est de répéter avec un « style » tantôt gentil tantôt sérieux ce que tous les autres journaleux expriment en permanence. Par exemple, dans la présentation et les commentaires de ce documentaire, toujours le même caractère binaire, et par là manichéen, des enjeux : les problématiques sont constamment résolues par une dialectique ou opposition sans prémisses, c’est-à-dire sans l’appui formel de la définition des termes. On verra que partout on s’interroge, de « bonne foi », sur la « réelle » nature de Khadafi : dictateur ou légitime ? ; de Bachar el-assad : conservateur ou réformateur ? Et même Marine Le Pen : fasciste ou... ou... efficace ? Autrement dit, plus Satan ou plus Dieu ? Plus Nation ou plus Ordre Mondial ? Il ne faut pas oublier que la vérité rationnellement comprise dépend toujours d’une quantité d’informations préalables, et nécessairement prouvées par la démonstration. Ces Journaleux, dont la transmission de la vérité est leur fonction (observer, vérifier/structurer et transmettre), sont tombés dans les filets de leurs ennemis, car ils ont renoncé à penser. Ils ont abdiqué devant le devoir d’être honnête et prudent avec le contenu de leur tête. Cette évidence se retrouve elle-même dans le traitement de l’information en général qu’on pourra un jour démanteler, comme on démantèle un réseau criminel. Je dis que c’est contrevenir à la pensée, et par là aussi la liberté, que d’employer la réduction, c’est-à-dire une simplification grossière, d’un problème extrêmement complexe et souvent pathologique. Il est dangereux de réduire indûment un tel problème à une dialectique binaire et donc simpliste. C’est la marque d’une hostilité sur la pensée même, dont le corollaire, mes amis, rappelons-nous, est la matière ! Enfin, tel est le sionisme ? Un faux problème ? Un problème mal posé ? (D’où l’efficacité d’Alain Soral, d’ailleurs, dont la formation principale est hégélienne.)


  • #42525
    le 01/09/2011 par silemmo
    A visage découvert : Bachar el-Assad

    Bassel "le dauphin désigné par son père meurt dans un accident de voiture" alors que Bachar a dit qu’a aucun moment son père n’a désigner un successeurs.