Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le transport aérien : une activité condamnée ?

L’IATA (Association internationale du transport aérien), comme je le disais hier, atteint 18,7 milliards de dollars de bénéfices pour l’année 2014. La moitié se situerait aux USA. Exit, donc, les compagnies du Golfe, et tout le reste, structurellement incapables de faire du profit.

Examinons le cas des États-Unis. En 2001, dix compagnies se partagent le marché, et toutes vont déposer le bilan, licencier, faire l’impasse sur leurs dettes et fonds de pension.

Il n’en reste que trois grandes, définition même de l’oligopole, ayant considérablement élagué leur réseau sur les liaisons les plus rentables. Exit, donc, la concurrence, et place à l’entente sur les prix, entente tacite ou, plus vraisemblablement, explicite.

Voilà le secret de la rentabilité retrouvée et provisoire des compagnies aériennes étasuniennes, à laquelle il faut ajouter, sur le continent nord-américain, l’absence d’alternatives pour le transport lointain.

Le prix des billets a baissé dans la crise. Le secteur a sauvegardé son activité, aux dépens de sa rentabilité, et même la presse Pravda s’aperçoit que ce secteur est sous perfusion de survie, de manière constante.

Bien sûr, on peut nous dire, « le low cost, gnagnagna... ». En réalité le low cost s’appuie encore plus sur les subventions, les aéroports inutiles (subventions aussi), et la réduction des normes sociales. Une fois les compagnies classiques alignées sur ce modèle-là, le low cost prendra le bouillon, parce qu’ils n’ont pas les bons aéroports à leur disposition.

Au niveau des économies d’énergie, on est en train de racler les fonds de tiroirs. Sans changer, véritablement le problème qui est que pour transporter, il faut du pétrole.

212 milliards de kérosène, contre 210 en 2013 et 208 en 2012, on voit donc que toutes les mesures d’économies ne font que freiner les coûts, sans les inverser.

Le secteur se comporte strictement comme un secteur soviétisé, sans préoccupation ni de rentabilité, ni d’économie, dans un monde soi-disant globalisé et mondialisé, dont il est la clé de voûte principale.

C’est dire si le monument est vicié à la base. La perte est la règle, la rentabilité provisoire est l’exception, et le comportement des agents économiques, politiques, non-rationnel.

Revenir aux bases de l’économie avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #862751
    le 18/06/2014 par Veritas liberabit Vos
    Le transport aérien : une activité condamnée ?

    Tout semble véritablement indiquer la fin d’une époque.
    Les prix du transport aérien vont exploser,
    ce qui est peut-être bénéfique,
    vu que la production mondiale du pétrole décline.
    L’humanité va à nouveau se sédentariser,
    et il se pourrait même que la planète recommence à respirer,
    et que nous recommencions à nous déplacer à cheval.
    Ce qui est certain, c’est que cela se fera dans la douleur.

     

    • #862947

      oui car sans préparation des populations , çà risque d’être pour le moins cahotique , laborieux , au plus déchaînant des flots de violence !


    • #862983
      le 18/06/2014 par marlon branleux
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      Tout à fait d’accord avec vous ; je ne suis pas certain que l’automobile disparaisse complètement, à condition que ça soit remplacé par des mini-bus, mais la fin de l’aviation commerciale forcenée va peut être freiner la volonté d’être apatride de certains et surtout du transport de marchandises fabriquées de l’autre côté de la terre par des esclaves, au détriment de nos ouvriers et au seul bénéfice de quelques actionnaires
      Vive les sédentaires enracinés (pléonasme)


    • #863441

      D’où les travaux sur la décroissance qu’il faudrait envisager d’appliquer très rapidement, si ce n’est déjà trop tard.

      Je m’étonne d’ailleurs que le côté politique de la décroissance ne soit pas plus repris sur ce site, car de nombreux points convergent entre cette idéologie et le concept de "droite des valeurs, gauche du travail". Après il est vrai que je n’ai jamais entendu non plus AS remettre en cause le concept de croissance infini et les tenants de la décroissance parler d’ "empire américano-sioniste"...


  • #862833
    le 18/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le transport aérien : une activité condamnée ?

    Il ne viendrait donc à personne l’idée que les dirigeants des compagnies aériennes reçoivent des financements occultes pour d’autres missions plus "opaques"... qui n’existent pas, bien entendu, quand même !

     

    • Soit tu en as trop dit, soit pas assez. Allez, Ulysse, développe... please.


    • #863566
      le 19/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ pff

      Parfois les évidences sont ce qu’il est le plus difficile de percevoir dans la pratique.

      Imaginons par exemple, simple spéculation bien entendu, qu’un groupe d’individus altruistes mais pudiques ait décidé de répandre la paix et le bonheur à la surface de la planète.
      Il lui faudrait donc des moyens pour le faire, non ? Quand ces moyens sont a fortiori des technologies coûteuses, il faut donc des artifices comptables pour qu’ils passent inaperçus aux yeux des bénéficiaires de toute cette bienfaisance dissimulée.
      Imaginons maintenant que ces bons sentiments durent depuis une quinzaine d’années, nous devrions logiquement voir statistiquement apparaître depuis la fin des années 90 un nombre important ou nouveau d’acteurs voués à cette discipline, non ?
      Toujours dans ce même souci de la discrétion, comment feraient ces grands philanthropes pour équilibrer leur budget avec la simple aumône dont ils bénéficient de la part des pauvres payeurs sans être subventionnés ? A votre avis ?


    • #863586
      le 19/06/2014 par marlon branleux
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      Je pense qu’il veut parler de ces avions-pénitentiers, ou avions tortures, de la cia qui transportent autour de la planète des prisonniers dans lesquels ils leur font subir les pires sévices

      (ironie) M’est avis que voilà encore un délire conspirationniste du même style que la nsa qui espionnerait tout le monde, le 11 septembre qui serait un inside job ou les armes de destruction massives en irak qui n’existeraient pas

      (notre : cette phrase est ironique)


  • #862876
    le 18/06/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
    Le transport aérien : une activité condamnée ?

    Le transport aérien : une activité condamnée ?

    A la bonne heure ! Que disparaisse l’Horreur qu’est devenu le transport aérien en moins d’un demi-siècle.

    Examinons le cas des États-Unis. En 2001, dix compagnies se partagent le marché, et toutes vont déposer le bilan, licencier, faire l’impasse sur leurs dettes et fonds de pension.

    Il n’en reste que trois grandes, définition même de l’oligopole, ayant considérablement élagué leur réseau sur les liaisons les plus rentables. Exit, donc, la concurrence, et place à l’entente sur les prix, entente tacite ou, plus vraisemblablement, explicite.

    C’est faux.

    Les Etats-Unies ont deux types de compagnies aériennes : Les Majors, qui assurent le transport à toutes les échelles ( Intercontinental, Continental, Regional, Liaisons entre villes - petites ou grandes - )

    Exemple de Quelques Majors ( Disparues ou non ) : Pan Am, TWA ( un bonjour à @ Heureux qui, comme Ulysse... ), American Airlines, Delta Airlines, Northwest Airlines, United Airlines, Continental Airlines.

    Puis tout un tas d’autres compagnies qui se spécialisent sur un seul ( ou plusieurs ) segment de marché : Les Caraibes, l’Amérique Centrale et du Sud, le Pacifique, Hawaii, l’Alaska, Tel Région des Etats-Unies...

    Et la, le nombre de compagnies aériennes est si important que le mieux reste Wikipedia :

    http://en.wikipedia.org/wiki/List_o...

    Cette liste est intéressante parce que 1- Vous avez le nom des compagnies ( donc déjà vous avez une petite idée de la ou opère la compagnie... Alaska Airlines ne va surement pas proposer des Londres-New York... ), vous avez leur période d’existence, 2- Si vous descendez de la page, vous avez une fenêtre avec les compagnies aériennes encore en opération aux Etats-Unies et désolé mais 14 Compagnies Principales, 23 Compagnies Régonales, 27 Compagnies Cargo... C’est tout sauf un oligopole ( Grâce à la deregulation act des années 70 c’est vrai ) .

    A titre indicatif, lorsque l’Aeroflot Soviétique a explosé en 1991, plus de 300 compagnies ont vu le jour. Ceci est bien résumé dans un documentaire disponible sur YouTube : Airplaneski.

    Béret Vert Marius,
    Vous Perdez déjà du Temps !
    Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion.

     

    • #863304
      le 19/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet

      Bah, de toute façon, une bétaillère Air France ou une bétaillère Delta Airlines, cela reste une bétaillère !
      Mais le sujet est tout de même sensible, je remarque que l’Empire nous envoie son armée de "trolls" dès que nous abordons la question aéronautique. Je ne sais pas pourquoi mais cela énerve en haut-lieu.
      Avez-vous vu celui qui vient de nous donner une leçon d’aérologie sur un autre sujet ? Allez-y, cela vaut le détour même si c’est rédigé dans une langue très approximative !
      Ce "scientifique" nous explique que 740 km/h, c’est plus que 600 km/h !... ou qu’une norme retenue constitue une constante physique ! Faut dire qu’il a lu tout "Wikipédia"...
      Et sa "démonstration" sur les "chemtrails", du grand art (n’importe quoi donc !), faut dire qu’il fait partie de ceux qui se déplacent à 850 km/h par heure, de cette espèce de crétins dont le cerveau rame à "20 nœuds à l’heure" donc !
      Mais bon, nous finirons bien par en ramener quelques-uns à la raison sur ce thème aussi central. Quand on pense que les USA avaient détruit tous les outillages permettant la construction des A12, on se demande bien ce qu’ils voulaient nous cacher... ou pas en fait, il suffit juste de réfléchir un peu !

      Amitiés.


    • #863720
      le 19/06/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonjour cher ami,

      Bah, de toute façon, une bétaillère Air France ou une bétaillère Delta Airlines, cela reste une bétaillère !

      Ah ça je ne suis pas d’accord ! On ne peut pas appeler ça une bétaillère ! :
      https://www.flickr.com/photos/12548...
      https://www.flickr.com/photos/12548...

      Oui je sais que c’était l’age d’or de l’Aviation, mais en tout cas ça c’est ce que j’appelle voyager avec élégance et sobriété, pas besoin de ces cages en faux Or et Acajou ( comme dirait l’autre : " Non la cagette madame ! Des bois de récupération il faut penser à la Planète ! ) à la Emirates.

      Oui je constate que l’Empire, de manière pitoyable essaie d’envoyer ses trolls dans l’Aviation mais c’est peine perdue car l’Aviation comme les Mathématiques, ce n’est pas l’Armée du Salut.
      Ici pas de place pour le mensonge, les rumeurs, les approximations. Si dans le domaine Historique, Juridique on peut se permettre de mentir, de falsifier, essayez de faire la même chose avec une quelconque opération Mathématique ou lorsque vous complétez votre Take-Off Data Card : Dans les Mathématiques vous obtiendrez toujours zéro ou un mauvais résultat et dans l’Aérien une mauvaise configuration Flaps/Slats - Trim - E.P.R - Vitesses de Décollage vous apportera la Mort.

      Dans un Cockpit, pas de place pour les Communautés Organisés, les Chantages et autres mesquineries, ce qui en fait un excellent exutoire pour moi lorsque je veux échapper à toutes ces saletés qui gangrènent notre Vie, et un Domaine ou les Trolls sont condamnés pas avance à échouer car ils n’ont en aucun cas la formation, la culture, le savoir ou l’expérience pour pouvoir essayer de créer le doute sur un sujet ou le sérieux et l’honnêteté sont parmi les premières qualités requises, bien que vous n’êtes pas devenu navigant ( encore une fois malheureusement ), je suppose que vous serez d’accord avec moi sur ce point, et c’est pour cela que j’ai grandement apprécié votre déclaration :

      Allez, ne vous fatiguez pas, l’aéronautique n’est pas une chose que l’on vit sur internet !

      Concernant votre " " " débat " " " avec @ F.D, qui se présente comme un pilote, je l’ai lu en effet et j’ai ri lors de la lecture de certains passages, que je vais reprendre dans mon deuxième message, pour pouvoir citer les parties intéressantes.

      Béret Vert Marius


    • #863782
      le 19/06/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Commençons tout d’abord par :

      Pendant la guerre du golfe, la première, au large de l’Egypte ( ... ) Mais seulement au simulateur.

      Déjà deux choses : 1- Soit cet homme était un Navigant Militaire mais j’ai vraiment du mal à y croire en voyant le niveau de rédaction et surtout le fait que un militaire puisse venir aussi facilement écrire sur E&R, ou alors 2- Soit cet homme est un Navigant mais étant donné que la Guerre du Golfe a déclenché une grande crise dans le Monde du Transport Aérien et que les vols vers le Moyen-Orient devait tendre vers zéro, le seul moyen de se trouver en vol près de l’Egypte était de travailler pour les Compagnies Civiles qui avaient décroché des contrats avec les Militaires ( comme la TWA qui transportait les Soldats U.S ), mais dans ce cas j’aurais préféré qu’il nous partage ses expériences lors de ces expéditions.

      Ensuite, Au pire premiére chose qu’on apprend en devenant pro c’est de voler avec la b... et le couteau
      La fin, en plus d’être vulgaire est complètement incompréhensible et ne veut rien dire. Puis à ce que je sache, la navigation au NDB/ADF s’apprend lors du PPL, on a mieux à faire lorsque on passe son CPL ou ATPL .

      En aviation on s’entraine toujours pour les pires conditions y compris celle là avec la moitié des moteurs en panne en prime. Mais seulement au simulateur

      ( C’est mal formulé " avec la moitié des moteurs " )
      Oui, le couplet magique à la Airbus : Les Pilotes sont parfaitement entraînés, connaissent leur avion comme leur poche, n’ont peur de aucune condition... Mais entre temps on a le droit à des Asiana 214, à toutes les Catastrophes impliquant des Airbus, ou à des Turkish 1951.
      Tous des hommes d’exception, brillants scientifiques, surentraîné au simulateur, connaissant les procédures par cœur...
      Mais lorsque le Concret revient, c’est à dire le Pilotage en Manuel, alors ces Hommes deviennent parfaitement inutile et incompétent.

      Par contre, le seul point ou je suis d’accord avec F.D, c’est le niveau d’amateurisme et d’inculture des pro-Chemtrails, parce que utiliser Flight Simulator X ou X-Plane, prendre des Photos de Airliners.net qui sont parmi les plus connus dans le Monde de l’Aérien ; revient à se décrédibiliser totalement et à passer pour des rigolos.

      En attendant votre réponse,

      Amicalement,

      Béret Vert Marius,
      Vous Perdez déjà du Temps !
      Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion.


    • #864181
      le 19/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet

      Je reconnais volontiers que certains aménagements de cabines "à l’ancienne" avaient quelques avantages, d’ailleurs, ayant énormément voyagé sur des A300/A310, je dois dire que je les préfère aux avions plus modernes exception faite du 777 que je trouve remarquable en termes d’espace à bord.
      Pour tous les guignols qui viennent se frotter au domaine de l’aéronautique, ils nous donnent effectivement du fil à retordre, mais cela montre que le sujet est sensible.
      Comme je l’ai déjà évoqué à maintes reprises, il n’est pas de domaine où les grandeurs physiques sont mieux ressenties, et cela fabrique des hommes vrais, ceux qui ne trichent pas. Une phrase, un geste, et tous se comprennent, pas besoin de baratin. Cet esprit est heureusement encore vivace, pour notre plus grande joie. J’ai l’autre jour adressé un pouce levé bien haut à un pilote de Pilatus qui venait de se poser à la hussarde après avoir largué sa fournée (encore une tiens) de plongeurs du ciel. Cela cisaillait à mort au sol mais ce gamin de 55 berges au moins voulait absolument poser sa grosse bestiole avant que ses amis lâchés 4000 m plus haut ne touchent le gazon ! Je sais, c’est puéril, mais tellement bon, et là, nulle envie pour moi d’être accroché à un champignon pour faire la descente mais plutôt de faire ce piqué vertigineux dans cette horloge suisse de 750 chevaux... est-ce si grave docteur ?


    • #865326
      le 20/06/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Je reconnais volontiers que certains aménagements de cabines "à l’ancienne" avaient quelques avantages, d’ailleurs, ayant énormément voyagé sur des A300/A310

      A310 ?... Vous n’auriez pas voyagé avec Swissair ou la Sabena par hasard ?
      Mon professeur de Guitare avait l’Habitude de voyager avec leur 747 et leur A310 vers l’Afrique.
      Bien que n’ayant jamais eu la chance de voyager sur ces deux appareils, je pense que les avions ayant la meilleure cabine sont le Lockheed L-1011 et le McDonnell Douglas DC-10 : Comme toujours, les Tri-Réacteurs sont les Meilleurs.

      Pour tous les guignols qui viennent se frotter au domaine de l’aéronautique, ils nous donnent effectivement du fil à retordre, mais cela montre que le sujet est sensible.

      Moi non, je n’ai même pas besoin de les affronter, tant leurs mensonges et leur thèses sont pitoyables et ridicules., et tant leur mauvaise foi est évidente.

      Comme je l’ai déjà évoqué à maintes reprises, il n’est pas de domaine où les grandeurs physiques sont mieux ressenties, et cela fabrique des hommes vrais, ceux qui ne trichent pas.

      Vous avez absolument tout dit, chapeau.

      Je sais, c’est puéril, mais tellement bon, et là, nulle envie pour moi d’être accroché à un champignon pour faire la descente mais plutôt de faire ce piqué vertigineux dans cette horloge suisse de 750 chevaux... est-ce si grave docteur ?

      A mon tour de vous donner mon diagnostic, vu que vous m’aviez déjà donné le votre à propos des marches militaires Allemandes, cher ami !
      Et mon diagnostic vient de l’Aviateur Richard Bach, dans son livre ( qui est une expérience authentique, vécue par l’auteur ) " Mission de Nuit sur la France " :

      J’adore la vie ; Alors, pourquoi voler vite et bas juste pour le plaisir ? Pourquoi ces tonneaux au ras des marguerites après la ressource qui succède au piqué ? Pourquoi céder au défi muet qu’adresse chaque pont à chaque aviateur pour l’inciter à passer dessous sans y laisser sa peau ?

      Pourquoi ?

      Parce que c’est amusant. Aucun pilote ne le niera. Mais est-ce une explication suffisante ? Si je trouve cela amusant, c’est que j’aime à faire le malin. Et pourquoi est-ce que j’aime à faire le malin ? Cette fois, la réponse vient du fond du cœur : parce que je me sens libre. Pour un temps, j’échappe à ma propre pesanteur et à toutes les servitudes du Monde terrestre dont l’Homme est prisonnier !

      Amicalament,

      Béret Vert Marius


    • #865850
      le 21/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le transport aérien : une activité condamnée ?

      @ Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet

      Je demeurerai donc incurable de cela... tant mieux ! Ceci dit, vous aussi, vous êtes très mal engagé, fallait pas mettre le doigt dans le pot de confiture !
      Maintenant, vous êtes aussi à la croisée des chemins, vous avez le choix entre rester ignorant et globalement "heureux" où aller quérir des vérités qui ne sont pas très belles quand on les aborde sans la spiritualité nécessaire. Je peux parier quelle sera votre option mais, simple conseil, ne vous laissez pas submerger par la solitude qu’elle impose : on ne guérit pas celui qui veut rester malade.
      Toute la poésie d’un Saint Ex’ vient de là, s’extraire de sa condition de "rampant" en fait un être réellement supérieur mais nécessairement transcendant pour supporter la misère intellectuelle et spirituelle ambiantes, ce que vous avez parfaitement saisi. J’ai même l’intime conviction que la chute de son P-38 est un renoncement, pas un accident...
      Sinon, pour SABENA, les mauvaises langues disaient "Such A Bad Experience Never Again", mais je ne suis pas de cet avis, question de point de vue sans doute. Pour Swissair, j’ai effectivement pratiqué, et c’est lorsque j’ai constaté que les prix de leurs prestations commençaient à baisser (concurrence il paraît) que j’ai compris que la propreté clinique de leurs appareils (leur maintenance parfaite en général) et l’excellence des équipages (elles étaient très jolies en plus les hôtesses) allaient les mener à la catastrophe comptable, et ce fut le cas ! J’ai même eu une belle émotion un jour avec eux quand une jeune femme pilote qui achevait sa formation a bien failli nous envoyer jardiner en bout de piste (certes très courte à Berne) mais bon, comme toujours, personne n’a compris en cabine !

      Amitiés à vous donc.


  • On ne sait pas s’ils font du profit mais ce dont on est sûr c’est qu’ils cachent le soleil avec les traînées de leurs avions. Entre les épandages de lisiers qui pourrissent l’air, les éoliennes qui pourrissent les paysages, les traînées d’avions qui pourrissent le ciel, les moteurs à explosion qui pourrissent le silence, les engrais qui pourrissent l’eau, les maffieux en cols blancs relayés par les ’zidéologues’ qui pourrissent la vie...ça commence a devenir plus que pénible ’l’existence’(si on peut encore appeler ça comme ça...) avec tous ces ’pourrisseurs’. Et il y a des cons pour appeler ça le progrès.

     

  • #862913

    Les trainées blanches dans le ciel vont donc disparaitre.


  • En tout cas, ça ne les dérange pas de faire construire des aéroports gigantesques au budget illimité, pour afficher au grand jour du satanisme :
    https://www.google.fr/search?safe=o...

     

  • #863425

    Le transport aérien n’est pas condamné, sous couvert du transport de passagers, il sert surtout aux gouvernements pour approvisionner leurs pays en cocaïne et autres drogues.


  • #863612

    Il faut donc s’interroger sur le vrai intérêt de nos élites pour le transport aérien...visiblement c’est pas le fric puisque pas rentable. Et ces traînées persistantes de "con...densation" remplaceraient elles le goût du fric ?


  • #864159

    Content de retrouver les analyses du père Patrick sur E&R !