Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Fournas-Bilongo : LFI tient enfin son député RN raciste !

Jeudi 3 novembre 2022, c’est l’heure des questions au gouvernement à l’Assemblée. Au tour du député LFI Carlos Martens Bilongo... Soudain, le drame. Bilongo évoque les bateaux de migrants qui viennent d’Afrique et soudain, on entend, dans l’hémicycle : « Qu’ils retournent en Afrique ! »

 

Une phrase terrifiante prononcée par Grégoire de Fournas, le député RN qui monte, et qui du coup est un peu redescendu, sur terre, puis plus bas que terre, puisque toute l’Assemblée – sauf les 88 RN – lui est tombée dessus.

Vous pensez, la gauche NUPES et la droite bourgeoise Renaissance en mal d’indignation tenaient enfin leur député RN raciste ! La chance ! Même si Fournas évoquait les bateaux plutôt que les migrants, et que l’Assemblée est un espace de discussion, voir de dispute, tout le monde a poussé des hauts cris, et la droite comme la gauche, la main sur le cœur, l’autre sur le portefeuille, ont crié au racisme, au scandale, aux « événements ».

La voix brisée par l’émotion, la très communautaire Braun-Pivet, comme si un missile hypersonique s’était abattu sur l’Élysée, pose la question de l’avenir de Fournas. Nous sommes le lendemain du drame. Les salves d’applaudissements ponctuent à chaque demi-phrase le courage de la présidente de l’AN.

« Compte tenu de la gravité des faits... »

 

La loi de l’Assemblée dit qu’un député peut être sanctionné s’il a « troublé l’ordre » ou provoqué « une scène tumultueuse ». Or, ce sont les députés NUPES qui ont tumultué. Donc Véran qui a pété les plombs pendant le covidisme, cette série de mensonges gravissimes du gouvernement, ça n’a pas troublé l’ordre ni provoqué de scène tumultueuse ? Il a pourtant insulté Wonner.

Malgré ses explications et excuses, Fournas a écopé [ici, placer une vanne sur les bateaux de migrants] de la plus lourde sanction jamais vue pour un député depuis 1958 : une exclusion de 15 jours, certains demandant désormais sa tête.

On devine ici toute la détresse antiraciste du sympathique Corbière, le député de la 7e circonscription du 9-3 (soit tout Montreuil), élu majoritairement par la France des quartiers et des bobos :

 

 

Véran, l’ex-ministre du Big Pharma, en a profité, et c’est la stratégie présidentielle, pour essayer de couper tous les liens possibles entre LFI et RN, cette alliance des populistes dont le pouvoir profond ne veut pas entendre parler.

 

 

Peu importe que Fournas a dit « qu’ils retournent en Afrique », et pas « qu’il [Bilongo] retourne en Afrique », le mal est fait, l’entreprise de dédiabolisation s’effondre, le RN redevient un parti raciste, nazi et tueur de migrants. C’est à peu près le discours des bonnes âmes antiracistes, surtout celles qui sont élues par les banlieues.

Le problème, c’est que la phrase de Fournas, une majorité de Français y souscrit.

Alors, ce petit scandale devient une conséquence de la crise de la représentativité du Système dit démocratique : et les médias, et les politiques ne reflètent pas les opinions profondes du peuple français. Le Système a fait en sorte que l’Assemblée consacre la politique du Président, qui lui-même est élu sur une base extrêmement douteuse. Le Système est verrouillé, l’opposition réelle à la politique de Macron, même si elle est majoritaire, n’a pas voix au chapitre, et encore moins aux manettes. Le pouvoir profond ne change jamais de mains. De ce côté-là, pas d’alternance !

La citation du jour : « Le racisme n’a pas sa place dans notre démocratie » (Élisabeth Bornstein)

Le jeune Tanguy a beau défendre Fournas, rien n’y fait : l’impudent sera condamné.

 

 

Cette affaire en or pour Braun-Pivet a un peu occulté le changement de tête au RN, puisque Bardella a été élu nouveau président du parti fondé par Jean-Marie Le Pen.

 

 

On s’étonne qu’à gauche, personne n’ait pensé à renommer le RN le Racemblement national. Ce serait bien pour Charlie et les affiches de campagne de LFI, non ?
La gauche, qui n’a plus de programme social, n’a plus qu’un programme antinational.

L’analyse de Juste Milieu

Les analyses de Juste Milieu à trop vouloir se situer au milieu restent un peu justes.

Tout d’abord, feindre de croire que les propos sont racistes, c’est aller dans le sens du jeu politicien qui se joue ici en toute hypocrisie, manipulation et récupération. Les propos du député RN ne sont évidemment aucunement raciste, mais logistique (que le bateau, ou les migrants, reparte(nt) en Afrique). Dire ensuite que cela doit se jouer devant les tribunaux est une erreur : protégé par son immunité parlementaire, le député ne peut pas – en l’état – être poursuivi.

Notre youtubeur, déjà catalogué malgré lui à l’extrême droite pour avoir soutenu les Gilets jaunes et les antivax, cherche à tout prix la respectabilité en diffusant de l’eau tiède. Mais, comme l’avait dit Jean-Marie Le Pen à François Bayrou : « à trop faire le grand écart, on déchire son pantalon ».

 

Ben alors, personne ne dit rien sur le pouvoir ultra raciste à Tel-Aviv ?
Où est l’indignation de gauche ?

 






Alerter

131 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Qu’il retourne (le bateau de migrants) en Afrique ou qu’ils retournent (les migrants) en Afrique, c’est ce que l’on devrait entendre au bénéfice du doute quand on ne cherche pas l’occasion de faire la bagarre et de se diviser.
    Mais pour ceux qui veulent entendre : "retourne en Afrique", là il s’agirait forcément du député, une belle occasion qui arrange Macron.
    Divisons, divisons, il en restera toujours quelque chose qui arrangera le système au détriment du peuple comme toujours pour une fois qu’il y a une opposition majoritaire contre Macron. C’est décourageant !

     

    Répondre à ce message

    • #3059332
      Le 7 novembre à 00:24 par Gauthier Perlouze
      Affaire Fournas-Bilongo : LFI tient enfin son député RN raciste (...)

      D’abord Fournas ne s’est pas adressé à Bilongo mais avec la gauche sioniste et les libéraux-libertaires on est comme toujours dans le procès d’intention et le décryptage partisan de l’adversaire mais même au cas où il se serait adressé non pas aux migrants mais au député en personne,en quoi lui dire de retourner dans le continent d’où il est issu serait-il raciste ?
      Ce serait juste pas politiquement correct et certes un peu xénophobe et encore...
      "Africain" c’est donc devenu une race maintenant ??
      Si encore il l’avait traité de singe ou de sale nègre je comprendrais mais là...
      La France est en train de crever de son politiquement correct qui va aujourd’hui encore plus loin que celui des anglo-saxons (on n’exporte pas nos moeurs ni notre mentalité mais on est champions du monde pour singer celles des autres).
      Je crois que ce pays est gravement malade de son hypocrisie et de son ethno-masochisme,je ne pense même plus qu’on pourra un jour redresser la barre car quarante ans de marxisme culturel et vingt ans de déconstructivisme radical ont tué l’esprit,l’identité et les particularités culturelles de nos compatriotes.
      Pourra -on peut-être tout au plus freiner un certain temps la chute finale du pays mais je suis presque sûr qu’en tant que peuple et nation bientôt on disparaîtra...

       
  • On cherche à nous faire oublier quoi avec cette petite polémique ? L’affaire de la petite Lola, le prix du carburant, les magasins qui se vident, l’application de l’allongement de l’âge de la retraite à coup de 49 3... ? Où on se dépêche de diviser la France en deux par ce qu’on sent gronder la colère sociale ?

     

    Répondre à ce message

  • #3059310
    Le 6 novembre à 22:34 par Bernard Lapotre
    Affaire Fournas-Bilongo : LFI tient enfin son député RN raciste (...)

    Il a dit tout haut ce que des millions de gens pensent tout bas.

     

    Répondre à ce message

  • #3059334

    L’élection de Jordan Bardella est une très bonne chose et on peut le féliciter à la fois pour le taux de participation et le score obtenu ! De plus, il est jeune et brillant.

    Sa présence dans les médias estompera et rafraichira le PPF (Paysage Politique Français), peuplés de retraités comme les Bayrou, Lang, Mélenchon, et autres sangsues professionnelles de la Politique Française depuis tant d’années.

    Cela dit, les conseils du président nouvellement élu et ses « community managers et autres dress coder » devraient veiller, à mon sens, à lui faire éviter des mimétismes insupportables qui rappellent la gestuelle et les postures de Macron : même couleur de veste et cravate, même mains jointes bouddhistes, mains sur le cœur… Un jour, mains jointes en triangle ?

     

    Répondre à ce message

    • Bof , sa prise de position concernant l’Ukraine est plus que foireuse .
      Je ne sais pas ce que le FN cherche a tout le temps se mettre dans les pas de l’oligarchie qui lui crache à la gueule en retour.
      Ou putôt non, je le sais, il cherche uniquement des postes confortables et des salaires généreux .

       
  • #3059356

    Cette histoire veut nous dire quoi en réalité ? Elle nous que refuser a quiconque d’entrer sur le territoire français et donc par conséquent lui donner l’ordre de rentrer chez lui est raciste. Pour continuer dans cette logique, et si nous devions nous comporter comme des non-racistes (humanistes droits de l’hommistes), il conviendrait donc de ne refuser l’entrée a personne et donc de faire entrer tout le monde. La nous serions des gentils.
    Verran nous parle de compassion et tente de nous faire chialer avec "les pauvres migrants qui quittent leur pauvre pays dans des conditions déplorables et ca serait un crime contre l’humanité de ne pas les accueillir blablabla". Il n’a pas honte ? Une telle malhonnêteté crasse ! Il y a des morts tous les jours du a sa politique mais ca n’a pas l’air de l’empêcher une seule seconde de dormir ! Il me file la nausée !

     

    Répondre à ce message

  • #3059372

    Dans ce pays l’état de droit n’existe plus, le référendum , la destitution de Macron par les parle-menteurs, les élections non truquées réclamés par certains ne sont qu’illusions ! La seule façon de faire tomber toute cette mafia criminelle au service de la synagogue de satan, sera comme le dit et le répète AS, par les burnes et non par les urnes !

     

    Répondre à ce message

  • #3059482

    Peut-être que certains représentent du RN ne sont pas racistes mais la majorité de leurs adhérents le sont ou le sont devenus....

     

    Répondre à ce message

    • Le racisme est pratiqué partout dans le monde, et en plus décomplexé et violent , et le blanc l’esT le moins, si tant est qu’il le soit. Faut sortir du cliché. Le racisme antiblanc, soutenu, encouragé, voire organisé par certains, n’a jamais été aussi pratiqué par ceux là même qui se plaignent de racisme , comme quoi, la logique, c’est pas leur point fort !

      Et puis, comme certains ont dit qu’il n’y a pas de race, il n’y a donc pas de racisme ! Toujours leur logique à 2 balles.

       
  • #3059744

    Total soutien à Fournas. Pour une fois je vais voter aux législatives si Macaron dissout .

     

    Répondre à ce message

  • #3059962
    Le 8 novembre à 05:54 par Caréssage de hamsters
    Affaire Fournas-Bilongo : LFI tient enfin son député RN raciste (...)

    Les deux ont dû faire les cours Florent

     

    Répondre à ce message

  • #3059973

    L’Immigration ,moteur inoxydable du capitalisme financier .

    Sous couvert d’humanisme "chrétien" ,le système le plus anti-chrétien
    de l’histoire ,sous sa forme "marxiste" ,ou sous sa forme "libérale" ,
    organise la manipulation générale des populations mondiales .
    L’hypocrisie et le cynisme , ont libre cours dans les médias
    aux ordres des faux monnayeurs .
    Les fossoyeurs du peuple français enragent contre toute forme
    de résistance à leur ultime tentative de faire disparaître toute forme
    d’indépendance et de souveraineté des nations .
    La dictature destructrice et sanglante des "démocraties mondialistes"
    est à l’œuvre .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents