Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Delon tire son chapeau à Morano

Et quelques boulets sur le Système

TV Magazine a rencontré l’acteur chez lui à l’occasion de la diffusion ce lundi 2 novembre sur France 3 d’Alain Delon, cet inconnu.

 

 

France 3 diffuse Alain Delon, cet inconnu, un portrait plutôt flatteur. En êtes-vous fier ?

J’en suis surtout heureux. D’autant qu’on ne m’a demandé ni mon avis ni d’y participer. J’ai appris l’existence de ce portrait par mes avocats suisses, contactés pour des problèmes de droit. Et, quand j’ai vu ce film, j’ai dit bravo. Je l’ai trouvé remarquable, magnifique. J’ai été très sensible au titre : Alain Delon, cet inconnu.

 

Pour quelle raison ?

Les gens ignorent beaucoup de choses sur moi... Ils vont découvrir ce que je n’ai jamais montré.

 

Par exemple ?

Combien sont-ils à savoir que j’ai passé mon enfance en prison ? Du moins dans la cour de la prison de Fresnes – mon père adoptif y était gardien –, où je jouais avec d’autres enfants de gardiens. En revoyant ces images, j’ai ressenti de l’émotion. J’étais vraiment secoué... Ça m’a mis la larme à l’œil. [...]

 

On dit que vous faites peur...

C’est une connerie ! Ça m’a suivi toute ma vie, mais c’est une connerie noire ! J’ai l’habitude de dire que je ne fais peur qu’aux imbéciles. Il n’y a qu’eux qui ont peur moi. Je n’ai jamais fait peur à Visconti, à Clément, à Melville... Cela m’a même empêché de tourner avec certains réalisateurs, Truffaut par exemple. [...]

 

En parlant de migrants, Nadine Morano a dit récemment que la France était un pays de race blanche. Qu’en pensez-vous ?

Je n’ai pas envie de juger ou d’en discuter. Juste une question : « Le Kenya est un pays de quelle race ? ». Les gens sont noirs. C’est une polémique ridicule, grotesque, qui n’a aucun sens. Elle a des c... de tenir comme elle tient et de dire : « Je vous emmerde tous, je dis ce que je pense et je continuerai à le dire ». Chapeau !

 

Que pensez-vous de la politique menée par François Hollande et Manuel Valls ?

J’ai connu la France du général de Gaulle et c’était autre chose. Depuis, elle a été plutôt en se dégradant. Gauche, droite, tous les coups sont permis. Ce qui se passe est dégueulasse, d’où le désintérêt des Français pour la politique.

 

Vous vous étiez déjà exprimé sur la montée de Front national. Aujourd’hui, qu’en pensez-vous ?

Je suis un ami de Jean-Marie Le Pen depuis cinquante ans. Mais, sur le Front national, j’ai simplement dit que je trouvais ça normal que les gens se rapprochent de ce parti parce qu’ils en ont marre. Marre de tout ! Et c’est pour ça qu’ils sont prêts à aller n’importe où. Je le confirme : les gens ne savent plus où ils en sont, alors pourquoi pas le Front national...

Lire l’intégralité de l’interview sur tvmag.lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Rendre hommage au bon sens des aînés avec Kontre Kulture :

Un cinéma qui échappe aux radars médiatiques,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1303708

    Après Ventura, Gabin, Blanche, Blier, un des derniers "à l’ancienne" avec Bébel...
    Respect !


  • #1303710
    le 28/10/2015 par matador
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Ce type est vraiment une icône...il reste beau comme une image ....idéalisée ; parce que l’interview ,bof ; très moyen. BFM tv, des banalités, mais çà reste néanmoins DE-LON, à ranger avec Bardot ,Belmondo, Gabin et une belle brochette de nos stars mythiques.
    Une VRAIE star , quoi..

     

  • #1303711
    le 28/10/2015 par Xavier57
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    "Mélodie en sous-sol" avec Jean Gabin, "Les Félins" de René Clément... Immortel et français.

     

  • #1303720
    le 28/10/2015 par delphin
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    A lire juste pour le passage sur Hanouna....d’un savoureux !

     

    • #1303819

      la réponse de ces guignols est affligeante, allez la voir....
      et le gros Doumbia qui ce permet de le mettre en garde alors qu’il n’en à pas le CV
      nie t’il qu’en Afrique la souche de base est dite "noire"

      soral a raison "..avec Hanouna c’est pas la peine de parler, deux mondes..."


    • #1304085
      le 29/10/2015 par delphin
      Alain Delon tire son chapeau à Morano

      Oui, j’ai vu....c’est éloquent !
      Ou comment une bande de nullos (Verdez, ce démago à 2 neurones qui se bave littéralement dessus) ridiculisent sans aucun respect un mythe.
      Delon veut dire que les séries prennent les gens pour des cons (depuis les séries AB et la télé réalité, ça fait un certain temps !). Hanouna, à la tête d’une machine à décérebrer se prendrait-il pour jacques Chancel ?

      Soral a raison....mieux vaut ne rien dire.


  • #1303737
    le 28/10/2015 par Libre de penser ce que je veux
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Un grand acteur avec un palmarès cinématographique a en faire pâlir plus d’un comédien sans talent à l’affiche aujourd’hui.

    Mélodie en sous-sol, Jeff, Le guêpard, Paris brûle-t-il ? Adieu l’ami, la piscine, le toubib, soleil rouge, scorpio, Mr Klein, le gitan (...) = que de chefs-d’oeuvre, une prestance scénique, un regard qui vous transperce, qui vous fige. Il a joué, aussi, avec les plus grands noms du cinéma italiens, français, américains et a été dirigé par les plus grands : Lautner, Clément, Visconti, Verneuil, Melville, Deray, Herman, Losey...


  • #1303790

    Un film qui m’a particulièrement marqué de Delon : M.Klein...

    Regardez-le, c’est un film exceptionnel, d’une intelligence absolue sur l’identité, la "question juive", la "collaboration". Un film qui serait probablement jugé aujourd’hui très subversif...

     

    • #1309408
      le 05/11/2015 par karimbaud
      Alain Delon tire son chapeau à Morano

      @mtz.........oui, c’est un film qui suscite toujours beaucoup d’émotion, avec cette anxiété sourde relative à la quête d’identité, ce doute qui plane, lourd des menaces propres à une époque troublée...on est en pleine Occupation, ambiance nocturne, sombre de ce Paris " mouillé " !...à noter aussi la présence du génial et sempiternel Michel ( ou Michaël ) Lonsdale, et du non moins remarquable Jean Bouise !


  • #1303798
    le 28/10/2015 par bruce marine
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Content qu’il l’ouvre ! Ce n’est pas une petite fiotte lui ! Un scorpion pur jus, tous dans le regard ! Purée le bol, d’avoir eu de tels stars, Gabin, Delon, Bardot, De Funès ! Et vive le cinoche ancien !

     

  • #1303832
    le 29/10/2015 par goy pride
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Delon est un des derniers français vivants du show-biz avec Depardieu et Galabru. Quand ils disparaîtront il n’y aura plus de français dans ce milieu. Belmondo ? Ce dernier est un peu trop mondain. Delon est aussi un des rares qui vieilli bien et qui ne s’est pas transformé en crapaud difforme sous l’effet du temps qui passe. Ce mec est encore une vedette en Asie (enfin dans une certaine proportion, ce n’est pas Madonna non plus...) où l’on trouve des marques de slips, bijoux...à son nom !


  • #1303878
    le 29/10/2015 par Fredo le prolo
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Bien !.... pour une fois qu’un membre ou ex membre du monde du cinéma ne me chie pas dessus, moi, Français électeur du front national...c’est sans doute une des seule célébrité même si le terme de " légende" lui convient mieux si l’on considère que Arditi ou Cluzet par exemple sont des célébrité...
    De plus il a toujours été assez distant avec les traitres de l’inteligencia politico-mediatique c’est pas maintenant qui va viré de bord ... Bravo... Bel esprit de logique et d’indépendance... Du grand Alain Delon.


  • #1303933

    Une belle interview, sans fioritures et avec beaucoup de franc-parler. J’ai apprécié le passage où il parle de sa petite chapelle et de sa relation avec ses chiens. Le fait qu’il puisse être enterré là est une chose assez unique et une belle preuve de fidélité envers sa terre, sa famille et ses toutous. C’est assez touchant parce qu’on ne voit plus ça aujourd’hui. Alain Delon ne se reconnaît plus dans le monde actuel. Comme je le comprends...


  • #1303937

    Quant je regarde un film de ces années ,j’aurais envie de rentrer dedans ,dans cette époque de liberté ,ou la vie avait un sens ,mon époque ,la belle époque,quel pied .
    Si les jeunes d’aujourd’hui avaient connus ça ,demain ce serait la révolution.
    Autrefois nous avions des Acteurs ,aujourd’hui ????????

     

    • #1304001
      le 29/10/2015 par Xavier57
      Alain Delon tire son chapeau à Morano

      Merci d’enfoncer le clou ! J’ai récemment revu mon film préféré, "Il Sorpasso" de Dino Risi avec le génial Vittorio Gassman et Jean-Louis Trintignant. Cette "époque de liberté" dont vous parlez a été magnifiquement retranscrite dans ce chef-d’œuvre absolu. (Merci au passage à Criterion pour l’avoir ressorti en Blu-ray). Heureusement qu’il reste encore tous ces films et toutes ces images pour que les jeunes de vingt-deux ans comme moi puissent rêver encore un peu...


  • #1303956

    J’ai vu Alain Delon, cet inconnu hier soir sur la rtbf (désolé) et j’ai appris beaucoup de choses. L’émission est bien faite, ne parle que de sa vie et de cinéma, pas de politique, donc pas de polémique inutile. Respect Monsieur Delon !


  • #1304112
    le 29/10/2015 par Nettoyeur
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Delon c’est du lourd, quoiqu’on en dise, surtout quand on voit le cinéma d’aujourd’hui et pire le petit écran. Il a raison et il a le recul nécessaire pour affirmer que la France n’est plus tout à fait la même ... Les gens sont dégoutés, on traverse une époque morose et c’est dommage.
    Je pense que ces quelques derniers grands acteurs français représentent une France disparue, ils sont comme les derniers témoins de cette France heureuse, insouciante et belle.


  • #1309413
    le 05/11/2015 par karimbaud
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    @xavier 57..........ah " Le Fanfaron ", c’est vrai que là c’est symptomatique de ce que le richissime cinéma Italien a offert !...tout y est charme ( avec une fin qu’on attend pas et qui tranche d’autant plus vu le climat passionnel du film ), Gassman, comme souvent, est égal à lui-même c’est à dire génial, en effet !...comment qu’il t’entraine ce pauvre étudiant ( Trintignant ) dans une folle virée, en pleine Dolce Vita...rien que marcher dans les rues au hasard, à cette époque, devait être excitant et passionnant...un film-tourbillon, un petit chef-d’oeuvre, c’est vrai .


  • #1309424
    le 05/11/2015 par karimbaud
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Alain Delon se tient loin de toute la merde actuelle, il a raison !...mais alors par pitié, qu’il ne salisse pas ses paroles en prononçant le nom de cette dinde de Morano...elle que l’on pourrait bombarder égérie de la vulgarité actuelle, tant elle en est un des symboles...oui, je sais elle n’est pas la seule ( époque médiocre oblige ), c’est pas une raison pour rendre l’atmosphère encore plus irrespirable !...parenthèse fermée en ce qui me concerne, je préfère évoquer les nombreux chefs-d’oeuvre que monsieur Delon a marqués de son empreinte de tigre .


  • #1310336
    le 06/11/2015 par MagnaVeritas
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Le vieux lion ne manque pas de cran. Encore une preuve que la beauté, la grandeur et l’honneur sont convergentes.


  • #1319906
    le 16/11/2015 par anonyme
    Alain Delon tire son chapeau à Morano

    Reste la tradition de la gauloiserie !
    Comme dans "Ange et Gabrielle" (par la réalisatrice de "Fais pas ci, fais pas ça") : Ange (Patrick Bruel), patron d’une agence d’architectes seduit Gabrielle (Isabelle Carré), pharmacienne des beaux quartiers, qui, comme dans la rengaine de Goldman, a fait un bébé toute seule.
    http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/...

    Un peu de mauvais esprit en ces jours de fêtes ne fait pas de mal. Sandrine Kiberlain et Édouard Baer forment un couple bourgeois a problemes dans le film "Encore heureux". Avec : Carla Besnaïnou, Mathieu Torloting, Benjamin Biolay...
    http://linfotoutcourt.com/encore-he...


Afficher les commentaires suivants