Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alexandre Latsa analyse la situation en Biélorussie

Entrepreneur et analyste basé à Moscou, Alexandre Latsa est un spécialiste de la politique et de la géopolitique de la Russie et des États voisins. Il replace les événements biélorusses dans leur contexte, et les relativise.

« Loukachenko a le pouvoir et je pense que les manifestants vont être réprimés. Mais enfin on est sur des degrés de violences, des volumes d’arrestations qui sont infimes par exemple par rapport à ce que la France a connu avec les Gilets jaunes, où la violence policière était beaucoup plus importante. On est sur des volumes de violences bien plus faibles que ce qui se passe actuellement aux États-Unis. »

Une révolution biélorusse ou orange ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2524165

    « Loukachenko a le pouvoir et je pense que les manifestants vont être réprimés. Mais enfin on est sur des degrés de violences, des volumes d’arrestations qui sont infimes par exemple par rapport à ce que la France a connu avec les Gilets jaunes, où la violence policière était beaucoup plus importante



    Justement, c’est ça le risque : en France, l’état a donné dans une violence décuplée et sans borne contre des gens qui ne le menaçaient même pas et ne faisaient pas trop de mal. Là, on est face à des mercenaires de Soros qui ne reculeront devant aucune violence, aucun sacrifice, aucune pleurniche, etc.

    Si Loukachenko n’agit pas avec la dernière des violences contre ces gens qui ne sont pas des manifestants mais bien des agitateurs payés par l’occident pour plonger leur pays dans la guerre civile et le livrer à l’occident pieds et poings liés, s’il n’agit pas avec la plus grande des fermetés comme aurait dû le faire Ianoukovitch sur le Maïdan : la Biélorussie sera plongée dans la même situation que l’Ukraine.

    C’est triste à dire, mais finalement, les seuls qui ont compris quelque chose contre les manipulations pleurnichardes de l’occident et des sorosites : c’est la Chine. Le soit-disant "massacre" de la place Tien’an Men était, je suis désolé, nécessaire pour empêcher la Chine de sombrer dans le même état d’anarchie que les républiques socialistes d’Europe de l’est qui aurait tué bien plus.
    C’est d’autant plus triste de constater que le totalitarisme Chinois (le permis de citoyenneté à point) est justifié par la sauvagerie occidentale qui n’hésite pas à envoyer des enfants en 1ère ligne pour justifier l’impérialisme (voir les enfants gazés lors du bombardement de la Gouttha orientale qui a failli faire plonger le monde dans la 3ème guerre mondiale).

    Personnellement, si Loukachenko, qui a été élu légalement, si on se fie aux normes occidentales (coucou Macron), fait tirer sur, non-pas le "peuple" mais la foule des agitateurs et autres antifa : je pense que ce sera une excellente chose. Après, je peux comprendre qu’il ne le fasse pas pour éviter que son pays soit envahi mis à l’index par l’occident énucléateur de Gilets Jaunes.

    Bref, la situation est périlleuse, l’arme de l’antifa est vraiment dangereuse.



    On est sur des volumes de violences bien plus faibles que ce qui se passe actuellement aux États-Unis. »



    Le degré est le même, aux USA : la violence est le fait avant-tout des manifestants et des racialistes noirs.


  • #2524200

    Il manque le principal dans cette analyse faite au petit bout de la lorgnette : l’homogénéité ethnique et culturelle de la population biélorusse, caractéristique qui la distingue de la population ukrainienne.


  • #2524270

    Comme toujours nos médias corrompus nous cachent la vérité.
    Loukachenko l’a dit lui même, l’OMS lui a proposé des millions de dollars de corruption pour qu’il confine la population de son pays, il a dit Non.
    Voilà encore un président courageux et soucieux des gens.
    C’est pourquoi la mafia globaliste infiltre les mouvements contestataires, pour amener une révolution comme dans tous les états qui lui résistent et détruire le pays.
    Comme ils ont fait avec l’Iraq, la Lybie, le Yémen, la Syrie et le Liban.
    Détruire la société et instaurer un nouvel ordre mafieux.
    OMS sous contrôle de l’ONU.
    ONU sous contrôle du Lucis Trust, anciennement Lucifer Publishing Companies
    Que vient faire le Prince du mensonge et de l’illusion si ce n’est tirer les ficelles.


  • #2524290
    le 12/08/2020 par nicolasjaisson
    Alexandre Latsa analyse la situation en Biélorussie

    Les rivaux de Lukashenko auraient porté un projet de fusion de la Biélorusse avec la Russie. c’est un peu étrange quand on sait que le principal opposant au président en exercice est un partisan du rapprochement avec l’Europe de Bruxelles. En l’occurrence, il vivait sous les barreaux et était représenté par sa femme aux élections. L’intervenant aurait pu en profiter pour éclaircir les bases de fonctionnement de la communauté économique eurasiatique présidée par V Poutine qui fait de moins en moins les affaires de la Biélorussie. Il faudrait rappeler que l’organisation économique héritée du Comecon et de la CEI était justement basée sur le principe d’organisation des chaînes de production en fonction des avantages comparatifs de chaque Etat membre, le tout étant supervisé par le Gosplan et financé par la Gosbank. ce modèle a été repris à quelques variantes libérales près par l’Europe de Maastricht. Or cette intégration a été considérablement bousculé depuis le démembrement de l’URSS et la mise en place de la mondialisation qui a dérangé la fixation des prix servant de base aux échanges entre les partenaires eurasiatiques. La Biélorussie notamment a perdu une grande partie de son rôle dans la construction des équipements stratégiques de défense, notamment les ICBM, le spatial, et les engins de transport des missiles mobiles. Lukashenko est en conflit permanent avec Poutine pour la fixation des prix du brut qui est livré par la Russie aux raffineries biélorusses qui vendent leurs hydrocarbures aux occidentaux. On pourrait aussi citer les biens de consommation courantes livrés par les entreprises russes dont les prix et la qualité ne sont pas jugés compétitifs par la clientèle biélorusse. Inversement le prix des exportations de fruits et légumes par les producteurs biélorusses vers la Russie sont jugés insuffisants. Les principes mêmes de l’économie administrées par la Russie au désavantage de son partenaire stratégique trop en position marginale dans l’union eurasiatique demandent donc à être corrigés dans la perspective d’un repositionnement géostratégique de la Biélorussie dans l’espace européen. A ce titre il est significatif que les relations diplomatiques de la Biélorussie avec les Etats-Unis aient été rétablies au plus haut niveau. Les Etats baltes cherchent aussi un nouvel équilibre de concert avec l’arrière-pays biélorusse et l’Ukraine qui pourrait prendre la forme d’une union économique destinée à relier les Etats de la mer noire à la Baltique.

     

    • #2524953

      Quel rêve si une France indépendante de l’UE pouvait commercer et établir des relations diplomatiques avec cet admirable pays qu’est la Biélorussie ! On y trouve quelques vestiges de la forêt primaire, une sorte de forêt vierge européenne ou
      circulent les animaux sauvages.
      Lukashenko a multiplié par quatre le PNB depuis son arrivée au pouvoir. son pays est propre, les transports publics fonctionnent, des espaces verts partout, une certaine reconstruction des beaux monuments de Minsk détruits par la 2GM a pu se faire. L’architecture de reconstruction de type soviétique abrite correctement la population restée biélorusse, sans enrichissement racial ou culturel d’aucune sorte, et qui s’en porte fort bien. La population ne débourse rien pour des soins de bonne qualité.
      Toutefois les bas salaires mécontentent de jeunes professionnels. Des entreprises européennes et américaines sont celles qui paient le mieux.
      Les agriculteurs sont assez satisfaits. Luka a distribué des terres aux jeunes pour encourager l’agriculture. Le pays produit du matériel agricole.


  • #2524821

    C’était des provocations supportées par tous les pays de l’occident, qui aiment mettre le désordre partout et qui font de l’humanitaire hypocrite. Ces provocateurs, beaucoup sont des nazis parasites qui ne travaillent pas pour leur pays, mais qui défendent les intérêts d’autres puissances étrangères, étaient payés et armés pour tirer sur la police et des gens afin d’accuser le président Biélorusse qui a largement remporté les élections, d’être un dictateur criminel. Également, on voit apparaître un mouvement féministe, nommé les dames en blanc, un mouvement élaboré par le département d’état américain et toutes les ONG étrangères, qui prend ampleur dans tous les pays de l’ex URSSS et ses satellites, Cuba, Venezuela, Biélorussie, Russie, Ukraine, Nicaragua, etc...
    Ces femmes s’habillent en blanc pour faire des manifestations d’opposition contre un gouvernement, contre des forces de polices, d’ailleurs cette fameuse opposante soutenue par l’occident en Biélorussie qui a fuit le pays, était membre de ce nouveau mouvement féministe. Tous les infos sur vos médias, sont des mensonges et de la propagande pour satisfaire une minorité de parasites. La police a uniquement fait des sommations de coup de feu pour disperser les gens, sans tirer sur eux, d’ailleurs ce sont les policiers qui se faisaient tirer dessus.
    https://brest.mvd.gov.by/ru/news/2812
    https://youtu.be/-d5aLJsS6oA

     

    • #2524982

      d’habitude je pense facilement aux manipulations de l’étranger etc. Mais pour le Belarus pas du tout, j’en connais bcp, y vais souvent, ma femme est biélorusse, et ils en ont tous juste marre du moustachu, et le niveau de mensonge (les médias sont une blague), de triche (faux résultats, ou absence d’affiche de resultats de bcp de bureaux de vote, sans compter les opposants sérieux tous mis en prison avant l’élection) est ahurissant. pas de manipulation étrangère ici, juste des gens qui en ont ras le bol


  • le système n’a pas hésite a abrogé les sanctions pour l’éloigner du voisin russe.


  • #2524979

    ma femme est biélorusse et ses parents y sont encore. toute la famille et leurs amis en ont marre du moustachu, les élections sont hyper falsifiées (et même sans ça, les candidats sérieux ont tous été mis en prison, et les médias sont très contrôlés, ils ne parlent même pas de l’opposition, sauf pour dire des trucs très biaisés, je sais que la france n’est pas un modèle, mais là c’est vraiment une autre planète). la répression policière est très forte. le centre de minsk a été complétement bloqué par la police, les métros aussi, et Internet a été coupé pendant 3 jours (et le téléphone marche mal également), pour éviter justement aux manifs de s’organiser. comme le centre est bloqué, les gens sont dispersés dans la périphérie, c’est pour ça qu’il peut sembler qu’il y a peu de monde.
    les bureaux de vote ont l’obligation d’afficher leurs résultats le soir de l’élection. Dans le bureau de mon beau-frère, c’etait affiché : 86 % pour Tsikhanouskaia, 6% pour Loukashenko. Dans le bureau voisin, encore plus.
    Mon beau-père est allé voir pour son bureau de vote : les résultats n’étaient pas affichés, au contraire de la loi (les dirigeants des bureaux de vote hésitent à tricher ou à afficher leur triche. Leurs noms sont connus et des mouvements se lancent pour afficher publiquement leur photo avec les anomalies observées lors du vote). il a poireauté pour voir, ils étaient une vingtaine de citoyens ordinaires comme lui (il n’est pas du tout militant, c’est un type à la retraite gentil comme tout). la police est arrivée, a violemment pris un type au hasard pour l’emporter dans un fourgon, et a dit que tout le monde part d’ici 10 min sinon ils embarquent tout le monde.
    les gens ont peur de manifester car la police est HYPER violente, ça n’a rien à voir avec la france.
    les employés de la boite du beau-frère ont été provisoirement délocalisés en ukraine (il y est alors que sa femme reste sur place), en prévision du fait qu’internet sera coupé alors que c’est indispensable pour leur business. Il y a tant de violence et d’histoires d’amis emprisonnés, frappés, etc qu’ils ne veulent plus rentrer pour l’instant.

     

    • #2525539

      Le discours type des étrangers cherchant une forme d’exotisme avec une femme dans ces pays, bien souvent une femme qui cachera son mode de vie, pour prouver qu’ils savent tout : "je vais souvent dans ce pays et j’ai une grande famille". Connaissez vous justement, cette manifestation féminine des dames en blanc (port d’un vêtement blanc) qui apparaît en Biélorussie et en même temps en Russie, Cuba, Venezuela.
      Connaissez vous les démarches prises par ce moustachu que vous n’aimez pas, qui consiste à trouver immédiatement un travail pour ceux qui ne travaillent pas ou qui vivent dans ce pays comme des parasites, et qui furent les personnes détenues en plus grand nombre. Les gens qui manifestaient, c’était des jeunes, des alcooliques marxistes qui refusent de travailler, des féministes et des bourgeois. Le prolétaire, même si il n’est pas d’accord avec le moustachu, votera pour lui, au lieu de voir de nouveaux bourgeois du capitalisme au pouvoir qui détruira sa vie, soi disant vous connaissez bien le pays, je ne vis pas dans ce pays, mais vos mensonges m’ont fait réagir. Justement, l’opposition pense toujours gagner les élections, en se basant sur cette structure, la même chose se passe en Russie, pays où je vis. Ces occidentaux, toujours dans leur médiocrité électorale, adorent faire une propagande en se déclarant expert. Vous êtes loin de comprendre la structure du pouvoir dans les pays de l’ex URSS, ce que vous voyez ou entendez, c’est juste une façade pour maintenir une pression sur une personne au pouvoir, ces gens ne voudront jamais voir une larve diriger le pays, les libéraux pro occidental pensent toujours qu’une manifestation sera en leur faveur. Restez coucher près de votre femme pour ne pas avoir de surprise, au lieu d’aborder des sujets sans connaissance des pays de l’ex URSS.


    • #2525665

      D’accord avec toi , Jeromi ! Ma compagne est aussi Biélorusse et j’y suis allé. Elle est rentrée voter et voir sa famille cet été. J’ai peur pour elle. Elle travaillait au sein du ministère de la Justice (je n’en dis pas plus pour qu’elle n’ait pas d’ennuis) et elle m’a raconté comment cela se passait. Tous les gens qui déplaisent au pouvoir se retrouvent en prisons pour au minimum 8 à 15 ans avec de fausses accusations montés de toute pièces. D’autres disparaissent purement et simplement. Le fait de réussir professionnellement notamment des les Télécom et internet est mal vu par ce régime et peut t’attirer des ennuis. Car une personne riche et indépendante est une menace potentielle. Il y a du travail pour tous mais le salaire moyen est de 470 € par mois, tandis que les meilleurs postes sont réservés aux proches du pouvoir. Certains comme Serguei sont de grands spécialistes et des donneurs de leçons, sans jamais avoir bougé de derrière leur ordinateur. Au final, ils ne sont plus capable de voir un éléphant au milieu de la pièce à cause de leur pensée unique biaisée.


  • #2525011

    S’il y a bien un pays ou il n’y a aucune interférence étrangère c’est bien la Biélorussie qui est coupé de tout contact et influence étrangère sur son territoire. Loukachenko se méfie même de la Russie. Il a fait arréter nombre de journalistes Russe et de soit disant paramilitaire Russe avant en pendant les éléctions. Si vous ne savez pas faire la différence entre un peuple qui ne supporte plus 80 ans de dictatures (Comunisme et Loukachenko compris) avec les révolution Arabes, l’arnaque Israelo/Américaine de Daesh au moyen Orient, ainsi que la situation en Ukraine, vous n’avez rien compris !!!


  • #2525341

    Et ce bon Vladimir, depuis son kremlin moscovite, qu’en pense t-il, de tout ça ? Ne me dites pas qu’il ferme les yeux en regardant la carte !