Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aller aux putes, c’est mal... surtout quand on est pauvre

Nous y voilà ! En ces périodes de grande misère où nécessité fait loi, chacun va devoir se serrer la ceinture pour contribuer à l’effort de guerre. La nation est en vrai danger alors avec le peu d‘argent qu’il nous reste, un seul réflexe citoyen possible : acheter français.

C’est Bayrou qui l’a dit et je ne serais pas surpris si le même humaniste éclairé qui avait vu depuis longtemps cette crise arrivée, rejoignait le chœur des bonnes consciences hygiénistes s’attaquant à cette horreur absolue qu’est la prostitution. 90% de ce commerce hideux et dégradant est, nous dit-on, d’origine étrangère. Les réseaux mafieux, les mineurs exploités comme du bétail, le trafic humain, qui ne serait pas favorable à une législation renforcée assortie des sanctions les plus sévères contre les organisateurs et profiteurs de ce système ?

Oui mais voilà, comment faire, comment enrayer la traite des personnes fragiles à qui on a confisqué les passeports, comment lutter contre le flux de cette nouvelle prostitution barbare dont l’augmentation n’est qu’une des conséquences de la mondialisation sur les biens et les personnes au point de confondre les 2 ? Et puis comment freiner les ardeurs de ces consommateurs obscènes dont la misère sexuelle les a poussés jusque là ?

Et bien, aux mêmes maux les mêmes remèdes. Faire payer encore et toujours à commencer par le prolo du sexe, pervers moyen qui lui va aux putes a défaut d’aller chez les putes. C’est lui le responsable de ces commerces indignes qui tournent avec le main d’œuvre pas chère pour lui permettre d’y aller un peu quand même mais à découvert, au bois, sur les boulevards. Le même qui va acheter des lecteurs de DVD chinois au prix d’un sandwich, parce que lui aussi, il veux pouvoir mater les films sur écran plat. On a les orgasmes qu’on mérite !

…pour les autres veinards au désir plus respectable, il reste les escortes girls à 300 € la passe. Ni vu ni connu et donc pas de risque pénal pour ce type de clients. Je les imagine d’ailleurs très bien adhérer dans leurs diners en ville à ce projet de loi à la con, ressemblant à s’y méprendre à ces bobos qui dénoncent les inégalités sociales et encouragent la diversité dans l’école publique… tout en mettant leurs rejetons à l’école alsacienne…..

Alors, messieurs les députés moralistes qui n’avez que ça à faire en ce moment, plutôt de d’aller pénalisez le prolo qui va aux putes parce en lui opposant que c’est mal et parce qu’il est toujours facile de raquetter de petites sommes mais de nombreuses fois , allez un peu plus loin et faites un petit effort d’imagination : si vous voulez vraiment taxez ceux qui vont voir les moldaves pour une pipe à 20 €, alors encouragez ceux qui consomment français ! C’est tout bénef car :

- ça fera bosser les 10 % de dames qui continuent de travailler à l’ancienne

- ça fera plaisir à Bayrou

- ça donnera du boulot à SOS Racisme qui ne manquera pas de crier à la stigmatisation des putes étrangères, encore un coup de Guéant !

Oui mais ce ne ferait qu’aggraver les inégalités devant le cul. Alors que faire ?

De grâce, Bachelot et consorts, taisez-vous à jamais sur les sujets de société…et sur le reste aussi !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le programme pour l’an prochain après les présidentielles :
    - Autorisation du mariage gay.
    - Interdiction de la prostitution.
    - Et puis allez ! encore un petit effort : Interdiction de l’hétérosexualité.

     


    • - Et puis allez ! encore un petit effort : Interdiction de l’hétérosexualité.



      C’est la moindre des choses dans un pays qui a participé à l’Horrible. Le Devoir de Mémoire mes amis, n’oubliez pas.


    • Ils n’ont que ça à faire. ..
      Mais plus ça va, plus je suis 100% d’accords avec Franck Abed.Retour de la monarchie catholique. C’est la seul solution pour la France. Car la France a une vocation surnaturel(F.Abed a apporté les preuves scientifique, j’étais bluffé)
      Je suis réaliste ça va pas se faire maintenant et en plus il faut gérer l’urgence...
      En tout cas je voterais Lepen, rien que pour faire plaisir à Soral , si je peux le remercier de cette façon pour tout ce qu’il nous apporte, cela ne coute rien.


  • Et les 577 prostituées de l’Assemblée Nationale,"représentants" du Peuple,grassement rétribuées afin de le BAISER !
    Non mais je vous l’demande ma p’tite dame,que fait la Police ?


  • C’est comme pour la pédocriminalité qui n’est admise que pour la pourriture maçonoligarque. Pour le peuple, on préfère l’inventer comme à Outreau.
    La Justice est même récompensée dans les deux cas.
    Sinon, ainsi que je l’ai entendu hier soir chez Taddeï, tout ceci n’est que de l’importation (vichiste) du puritanisme (idéologique) américain (et sioniste).
    Le plus dégénéré et le plus hypocrite qui soit.


  • je suis absolument d’accord avec cette article,ce sont bien les mafieux etrangers qui sont à l’origine de la prostitution:strauss khan !
    apres les putes l’alcool,les clopes,la peche,la chasse,etc,etc,
    m’en fous !j’vais pas aux putes....


  • Cette loi a la con me fait penser a la prohibition aux états-unis des années 20. Interdir l’alcool, pour finalement faire exploser la contrebande (et la gnole de papy qui te dégommait en moins de 2). Interdire la prostitution, c’est la dégrader de plus en plus. Demain, les seules prostituées seront en fait des esclaves du sexe, dont les macs seront probablement proches des milieux politico-industriels, histoire de se faire un peu plus de blé. Ce ne sera pas l’abolition, mais le monopole en sous-main de la prostitution.


  • J’ai pas bien compris l’article ; faut demander à la gonzesse sa carte d’identité avant de monter ?
    Les putes françaises devraient ptet organiser des soldes.


  • Si le prolo de base doit payer, j ’espére que certains ministres de base ou ceux qui seraient intouchables paieront aussi : c ’est la démocratie je crois, alors qu’elle soit appliquée pour tout le monde.
    Ce genre de loi est dangeureuse car elle risque de faire augmenter la criminalité sexuelle, viols ...
    Où est la belle époque des maisons closes ?

     

    • Ouais, mais la avec l’interdiction d’un truc immoral.

      T’as l’impression de faire dans le progressisme et donc dans un truc de gauche (certe sociétal et pas social).
      Si ça peut faire un peu la différence aux urnes ...


  • En réalité la prostitution est vivement encouragée par l’oligarchie mondialiste. D’ailleurs dans la novlangue on appelle cette activité "le plus vieux métier du monde".
    La lutte contre la prostitution est du même ordre que la lutte contre l’immigration ou contre la drogue : une supercherie.
    Il s’agit avant tout de faire croire que les autorités luttent activement contre ces phénomènes en augmentation constante alors que le système lui même encourage ces derniers.
    Toutefois il est évident que la prostitution "artisanale" est fortement réprimée. La "bonne" prostitution est celle des réseaux mafieux trafiquant de chair humaine et non pas celle d’une femme indépendante, sans maquereau, ayant décidé de faire usage de ses charmes afin d’arrondir les fins de mois.

     

    • #73280

      Tout à fait d’accord, et je me permet d’ajouter :
      Réseaux qui blanchissent leurs gains dans les banques d’affaire et qui corrompent. Tous les traders vous diront qu’en période de crise il est bon d’investir dans le vice. Des fonds spécialisés (pornographie, jeux et paris, alcool) ont été créés pour cela. D’ou l’hypocrisie mentionnée ci-dessus puisque ces business profitent d’une façon ou d’une autre à la finance.


  • "90% de ce commerce hideux et dégradant est, nous dit-on, d’origine étrangère."
    "...alors encouragez ceux qui consomment français !"

    Ceux qui cherchent de l’inspiration pourraient en trouver dans le livre "Socrate à St-Tropez", où Soral nous rappel l’existence de la bonne pute Bretonne.

    ça ressemble à quoi au juste une bonne pute bretonne ?

     

  • Empêcher la prostitution volontaire des françaises pour faire chuter le crime ? On se fout de la gueule de qui ? Résultat : importation de putes africaines qui travaillent de manière forcées pour des réseaux criminels. Beau résultat.

    Mais qu’ont ils dans la tête ? Les Français seront ils assez bêtes pour se faire avoir ainsi ?


  • la pedalocratie occidentale et ses messages subliminales est incroyable.

    "c’est interdit d’aller aux putes désormais, mais ne vous en faites pas vous avez encore le droit d’aller vous faire enculer dans une cave sordide du marais, ou de défiler en pleine rue avec les immondes travelos de la gay pride."

    si on part du principe que l’avenir sous égide talmudo-maçonnique se sera des humanoïdes esclaves qui naitront en batteries, il faudra d’abord criminaliser l’hétérosexualité sous toutes ses formes pour pouvoir valider toutes ses "avancées" technologiques.

    la première étape c’est ça, la deuxième étape sera de considérer le simple fait de s’adresser à une femme comme une forme de harcèlement et qu’il faudra réprimer durement.

     

    • Je ne connais pas bien le sujet mais, j’ai entendu que chez les ricains, tu prends pas l’ascenseur seul avec une bonne femme. Sauf être jeune avocat en mal de reconnaissance...
      ...ou barbu avec une ceinture plombée à la nitro. (humour, humour...)


  • Bonjour, c’est mon premier message sur ce site, je vais me dépuceler en quelque sorte, et tenter d’éviter deux mois ferme et 4000 euros d’amende.

    Ce projet de loi est inapplicable, en Suède en 14 ans il y a eu à peine 10% d’amendes et aucunes condamnations pour une peine de prison, alors dans un pays latin comme le notre sans trop de discipline, je vous laisse imaginer.
    Je ne reviens pas sur la prétention de ces pseudo députés de vouloir “abolir” la prostitution. La prostitution est souvent la fille de la pauvreté et du déclassement, ainsi vouloir abolir la prostitution c’est avoir le souhait de mettre un terme à la pauvreté... Je sais que nous sommes en période de Noël, mais je pensais que les énarques à l’Assemblée avaient dépassé le stade des contes pour enfants.

    Pour conclure cette mascarade, les députés n’ont pas écouté une seule fois, les clients et les prostitués, ils ( les députés) sont tombés dans le manichéisme : prédateurs de clients contre les victimes putains.
    La vérité est tout autre, vous le savez... je prêche pour des convertis.

    Ce projet de loi est un projet de confort : cacher la misère aux bobos. Ils feront une grosse descente à Belleville, et au journal de tf1, la classe politique avec un large sourire annoncera que la prostitution vit ses derniers jours.
    La prostitution s’adaptera, au lieu de traîner dans les rues, les filles deviendront masseuses dans leur studio. Le client se fera massé et voyant finalement que le policier n’est pas sous le lit, il finira par obtenir son coup de rein tarifé.

    Bref c’est un projet de loi de lâche, car il ne s’attaque pas aux réseaux, et préfère taper sur les clients pauvres ou des classes moyennes, et donc en définitive menace la survie des putes. C’est comme si vous rouliez à 140 sur l’autoroute et que vous disiez au gendarme : " c’est pas de ma faute, c’est à cause de Peugeot et Renault qui élaborent des véhicules roulant à plus de 200... toujours ce déni de la réalité, et des responsabilités.
    C’est un projet archaïque et dangereux, il ne faudra pas pleurer si les crimes sexuels augmentent, et que les morgues se remplissent de filles poussées au desespoir ne pouvant plus se loger et manger... mais ça c’est secondaire...


  • C’est mal d’aller aux putes quand on est pauvre : c’est en substance ce que j’ai pensé en lisant l’article du parisien !!!

     

    • il y a un an le parisien faisait deux pages sur la localisation des putes à Paris, c’est limite si il donnait pas des numéro de téléphone.
      Le parisien c’est pratique pour absorber le liquide de verres renversés sur la table de cuisine.


  • On voit tout et n’importe quoi sur ce sujet.

    Tiens j’ai vu un client témoigner à visage découvert à la télé.
    Il était pas en tenue très embourgeoisé.
    Le mec à dit :
    "si j’ai l’impression qu’elle ne le fait pas de son plein gré, je refuse" ... ben voyons