Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alstom vendu à General Electric : plus de 10 000 emplois menacés

On est loin de « l’alliance entre égaux » et du « zéro licenciement », promis par Arnaud Montebourg, puis par Emmanuel Macron.

Le rachat de la branche énergie d’Alstom par General Electric (GE), qui attend le feu vert de la Commission européenne pour le 11 septembre, était bien un marché de dupes. Selon des informations confidentielles révélées par le cabinet d’audit Secafi aux syndicats d’Alstom début juillet, l’Américain prévoirait de supprimer 10.300 postes dans le monde, dont 2.000 en France, sur les 65.000 emplois concernés par l’opération.

Interrogée en comité d’entreprise le 8 juillet, Clara Gaymard, la patronne de GE dans l’Hexagone, n’a pas démenti. Elle a seulement réitéré l’engagement de créer « 1.000 emplois nets en France ». De son côté, le service de communication de GE, que nous avons consulté, conteste le chiffre de 10.300 emplois menacés mais reconnaît qu’il y aura des suppressions de postes.

Lire la suite de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants