Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ambiance insurrectionnelle à Bruxelles lors d’une manifestation anti-restrictions sanitaires

Dimanche 23 janvier, une manifestation contre les mesures « sanitaires » prises par le gouvernement belge avait lieu à Bruxelles, par ailleurs capitale de l’Europe européiste. Raison pour laquelle de nombreuses nationalités étaient présentes.

 

Un cortège calme, mais avec comme à l’accoutumée une certaine tendance à dégénérer sur la fin. Les heurts avec les forces de l’ordre (parmi lesquelles des agents du désordre ?) montrent que la tension monte clairement. Les peuples entendent de moins en moins se laisser entraîner dans cette tyrannie sanitaire et mondialiste.

 

 

 

Vers une redéfinition des gestes barrière :

 

 

Piqûre de rappel, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2892646

    Ce spectacle prévisible des miliciens (j’écrirais à nouveau police et gendarmerie quand ces individus auront retrouvé les voies de l’honneur), pris à partie sans réel souffrance pour eux tellement les moyens qu’ils déploient sont disproportionnés, induit trois questions de ma part :

    1, ont-ils conscience pour les moins stupides, qu’ils défendent avec acharnement une organisation criminelle internationale mafieuse, qui détruit leurs compatriotes tant dans leur chair que dans leurs moyens d’existence ?

    2, ne sont-ils pas las de savoir qu’ils sont vomis par les peuples et considérés dans leur ensemble comme des traîtres et des collaborateurs, y compris par nombre de leurs anciens ?

    3, ont-ils l’intention de défendre encore longtemps ces criminels, sans craindre que des comptes très sérieux leurs soient demandés, au risque de payer le prix fort comme l’ont payé avec excès les miliciens et autres collabos dès 1944 ?

     

    Répondre à ce message

  • #2892675

    Ils n’ont pas l’air en forme les flics. Ils ont choppé la grippe du poulet ?

     

    Répondre à ce message

  • #2892687

    Y’a quand même plus d’ambiance en Belgique !

     

    Répondre à ce message

  • #2892690

    Résistance !!! Une amie empêchée désormais de travailler au "Fronstalag 122" Mémorial de la Résistance et de la Déportation de Compiègne-Royallieu m’informe que cet ancien Camp de transit d’où partirent les convois pour les camps de’Allemagne et Pologne exige désormais le pass de la honte ! Quel symbole en ce lieu désormais "pédagogique" où on explique aux jeunes générations le mécanisme d’exclusion qui conduisit, le 27 avril 1944, dans le même convoi que mon oncle Georges, le poète Robert Desnos vers la mort ! Monsieur Marini, Maire de Compiègne et fidèle soutien de l’imposteur, alias époux Trogneux, peut être fier ...Vive la France Libre et merci à ceux qui ne veulent pas subir !

     

    Répondre à ce message

  • J’y étais et désolé de le dire mais nous étions heureux de voir les gens se défendre de la police agressive. Quand on a vu les mouvements de foule, il n’y avait pas que des antifas, mais bien une foule en colère. Le peace and love c’est mort. Et s’il faut passer par la loi martiale en réprimande, alors allons-y. Ils veulent vacciner les enfants, et bien c’est la ville qui va brûler. Ce n’est qu’un début. Plus rien à foutre, allons les chercher maintenant, on les connait tous. En une journée ça peut être réglé. Il faut être radical.

     

    Répondre à ce message

    • #2892754

      @Davror

      Vous avez raison, nous ne sortirons pas de cette dictature de plus en plus violente et assassine, que les miliciens traîtres et collabos continuent à protéger mieux qu’ils ne protégeraient leur famille, encore longtemps par le pacifisme.

       
    • Les antifas, c’était surtout en ville et comme casseurs. Dans le parc, c’était plein de jeunes ordinaires qui ont tenté de repousser les flics le plus longtemps possible pour qu’un maximum de citoyens puissent partir sans se faire frapper et gazer. D’ailleurs les canons à eau sont criminels avec ce froid !

       
    • #2892978

      J’y étais aussi et habillé en noir et en aucune facon je ne suis d’extrême gauche. C’est juste une question de camouflage.
      Moi j’ai vu des hommes et femmes courageux a mes côtés et de toute nationalité.
      J’ai vu des personnes ne parlant pas la même langue être solidaire dans la lutte et surtout qui ont compris que les vrais lieux de pouvoir sont à Bruxelles et pas a Paris.

       
    • #2893290

      aller manifester à Bruxelles en masse, qui n’est pas loin ni pour les Allemand ni pour les Français ni pour les Hollandais frontaliers, aux cotés des Belges, et qui est un réel centre de pouvoir, est une très bonne stratégie, qui montrerait aussi une union des peuples contre les projet de tyrannie, de quoi bien les faire flipper, sans pour autant bouder les capitales respectives de chacun, il faudrait aller en masse au parlement Européen à Strasbourg aussi.
      si je n’était pas dans le sud c’est la bas que j’irai.

       
  • De toute façon nos gouvernements ne sont que des sous-fifres...l’origine du mal c’est l’UE. C’est Leyen et sa clique qui doivent apprendre à craindre les peuples !

     

    Répondre à ce message

  • #2892751

    Comme la vaccination massive commence à faire douter ceux qui refusent la 3é dose... et en gardant à l’esprit que les chiffres des "vaccinés complets" ne sont si élevés que ce qu’ils espéraient... "ils" veulent déclencher de la violence via les antifas / black bloc pour inciter la foule à se déchainer...

    ... et ainsi passer au plan B : la loi martiale.

    Les flics et les militaires pourront venir embarquer les récalcitrants / les non-vax / les contaminés / les [au_choix] vers des camps.

     

    Répondre à ce message

    • #2892826
      Le 26 janvier à 05:20 par Gauthier Perlouze
      Ambiance insurrectionnelle à Bruxelles lors d’une manifestation (...)

      @jeanjean,de toutes façons quoi que nous fassions ils le feront car c’est déjà planifié dans les hautes sphères de l’oligarchie mondialiste...
      Quitte à mourir mieux vaut mourir debout que gazés ou piquouzés dans des camps de concentrations !!!

       
  • Si je peux définir le pouvoir : je dirais " ce qui me permet de diriger l’autre"
    Donc je peut le contrôler.
    On dit que le pouvoir est tyrannique par nature or il n’existe ni de pouvoir ni de tyran dans la nature.
    Un dirigeant utilise ces larbins à sa guise : le pouvoir c’est donc les larbins.
    Sans les larbins ,plus de dirigeant.

    Si la France est dans le trou c’est la faute des forces de l’ordre car ils ont empêché la France de prendre une autre direction.

     

    Répondre à ce message

    • #2892963
      Le 26 janvier à 11:14 par Jean-François Vidocq
      Ambiance insurrectionnelle à Bruxelles lors d’une manifestation (...)

      @SR.F

      "Si la France est dans le trou c’est la faute des forces de l’ordre car ils ont empêché la France de prendre une autre direction."

      Vous avez tout a fait raison. Et cela fait un moment que je le dis et le répète à l’envie.

      Tout est de la faute de la "collaboration" outrancière, servile, et aveugle, des milices qu’avant on pouvait appeler gendarmerie et police, mais qui ne méritent plus ce titre désormais.

      Il n’est que voir en Guadeloupe, deux abrutis de miliciens couchés en prise de visée avec des fusils d’assauts sur nos compatriotes des Antilles.

      Ces individus recrutés à 5/20 de moyenne par la dictature mondialiste, sont tellement stupides qu’ils sont mêmes prêts à sacrifier leur famille si la hiérarchie archi corrompue leur demande.

      Les personnels de ces milices, sont les meilleurs "collabos" de la mafia mondialiste, et les plus grands ennemis des populations, officiers compris.

       
  • Un peuple en colère est inarrêtable ,ils pourront faire ce qu’ils veulent lorsque la population est déterminée elle fera ce qu’elle voudra .La masse l’emportera comme une vague emporte un paquebot ,et je plain les flics qui voudront jouer les héros .

     

    Répondre à ce message

  • #2892878
    Le 26 janvier à 09:13 par toto l’asticot
    Ambiance insurrectionnelle à Bruxelles lors d’une manifestation (...)

    orum omnium, fortissimi sunt Belgae
    De tous, les plus forts sont les belges
    Jules César dans la guerre des gaules.
    .
    Accessoirement, lors de la bataille de Stonne dans les Ardennes (facile à retenir Stone & Charden ) les Français avaient arrêté les panzer division en mettant des draps sur les postes de pilotages pour aveugler les tanks.
    Un drap pour le pare brise, un sécateur pour la valve des roues et la maréchaussée est contrainte à la reddition devant le nombre.
    .
    Un millier d’hommes déterminés pour STOPPER les Black Blocs et le système tombe sous son propre poids.
    .
    Ainsi le système jette les flics du peuple contre le peuple en payant des casseurs pour justifier la répression.
    Empêcher la répression du côté agresseurs ( stopper les BB )
    Empêcher la répression du côté système (draps et sécateur )
    Et manifester le nombre !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents