Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Anti-eugénisme salutaire

Pour la 3e édition de la Journée internationale de la trisomie 21, le 21 mars 2014, la Fondation Jérôme-Lejeune participe à une campagne de communication européenne « Chère Future Maman ». Une quinzaine d’acteurs, porteurs de la trisomie 21, s’adressent à une mère qui vient d’apprendre que l’enfant qu’elle porte est atteint de cette pathologie. Leur message va la rassurer.

Cette campagne a pour objectif de transmettre un message réconfortant et fort aux femmes enceintes qui attendent un enfant atteint de trisomie 21 et s’interrogent sur son bonheur possible.

Ces informations sont essentielles en France en raison de la course à l’hyper-diagnostic prénatal, soutenu par l’État, qui laisse à penser que cette pathologie est insupportable à vivre, et qui conduit à l’élimination de masse des enfants trisomiques avant leur naissance.

Lire la suite de l’article sur libertepolitique.com

 

 

Voir aussi, sur E&R :
- Nouveau dépistage de la trisomie : vers l’eugénisme ?
- Vladimir Poutine sur l’effondrement moral en Occident

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

208 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #758728
    le 16/03/2014 par Spada
    Anti-eugénisme salutaire

    Superbe vidéo, merci.


  • #758745
    le 16/03/2014 par françois
    Anti-eugénisme salutaire

    98% d’avortements en cas de diagnostic. A part ça, il n’y a pas d’eugénisme...

     

    • #758882
      le 16/03/2014 par Fostermax
      Anti-eugénisme salutaire

      Je ne vois pas le problème...


    • #758965
      le 16/03/2014 par François(un autre)
      Anti-eugénisme salutaire

      En fait, je ne pense pas que l’on puisse parler d’eugénisme, car ce n’est pas un problème de gène, c’est un problème de chromosome en trop.

      Dépister les trisomies entraînent peut être 98% d’avortement, mais c’est 98% des 1% qui ne finissent pas naturellement en fausse couche.

      Et d’ailleurs je me demande s’ils ne sont pas stériles.

      Si c’était pour un problème comme la mucoviscidose ou la progéria, là on pourrait parler d’eugénisme, car le patrimoine génétique est normal, même porteur de gènes délétères.

      Au delà de ces définitions, pour donner mon avis sur la question, j’éprouve un certain écœurement à l’idée de vouloir faire culpabiliser des parents sur ce choix, que ce soit dans un sens ou dans l’autre.


    • #758969
      le 16/03/2014 par matrix le gaulois
      Anti-eugénisme salutaire

      C’est marrant, quand les nazi font la même chose : tout le monde râle !

      Mais quand ce sont des gens en blouse blanche, là, c’est normal !

      C’est peut-être l’accent allemand qui doit déranger...je ne vois que ça.


    • #759036
      le 16/03/2014 par françois (le même)
      Anti-eugénisme salutaire

      @ françois (un autre) : le terme "eugénisme" ne se réfère pas aux gènes. Il s’agit d’un mot issu du grec dont la signification littérale est en gros "bien naître". L’élimination systématique (ou quasi systématique) d’enfants trisomiques est donc parfaitement de l’eugénisme. De toutes façons, une trisomie consiste en la présence d’un chromosome supplémentaire, donc en un plus grand nombre de gènes. Il y a donc bien des gènes là-dedans.
      Concernant les fausses couches, le risque décroît très fortement à mesure que la grossesse avance. Un foetus de 6 mois a de grandes chances de naître. Pour la stérilité, je ne sais pas vraiment ce qu’il en est, mais toujours est-il que le darwinisme n’est qu’une facette parmi d’autres de l’eugénisme. Une autre facette consistant à dire que l’entretien de personnes handicapés draine les forces vives de la nation, les empêchant d’avoir des activités plus productives.
      Concernant les deux maladies génétiques que tu cites (qui provoquent souvent la stérilité, ne serait-ce que parce que les malades ne vivent pas assez longtemps ou arrive à l’âge adulte dans un état de santé incompatible avec une grossesse), le matériel génétique des malades n’est pas sain, puisqu’il y a une maladie.
      Pour finir, histoire de situer le point où on en est rendu, il faut savoir que l’avortement est suggéré et pratiqué pour toutes sortes de particularités (même pas sûr qu’on puisse parler de maladies) parfois relativement bénignes.


    • #759606
      le 17/03/2014 par François(un autre)
      Anti-eugénisme salutaire

      @ françois (le même)
      Problème de définition, la mienne est plus moderne.

      Pour moi, depuis Mendel et Darwin, l’eugénisme rend compte de la possibilité "d’améliorer" l’espèce humaine, médicalement parlant.

      On pourrait imaginer un eugénisme qui permettrait d’augmenter dans la population des gènes responsables de certaines maladies, la mucoviscidose pour reprendre le même exemple. Ou on pourrait faire un eugénisme qui le réduirait : dépister tous les fœtus, et avorter même les porteurs sains, pour faire disparaître les allèles de l’espèce, comme méthode pour éradiquer la maladie. Là on pourrait parler d’eugénisme en mon sens. C’est médicalement possible, mais d’une éthique non acceptable (pour l’instant craindront certains).

      Or, je ne pense pas que ce soit envisageable avec la trisomie, sauf à identifier un gène la prédisposant, mais il n’existe pas à ma connaissance. Et de toute façon, pour moi on ne pourrait parler d’eugénisme qu’en interdisant aux parents d’avoir d’autres enfants... pour ne pas transmettre le ou les gènes en question, alors que là on les encourage plutôt à en faire un autre.

      Pour les histoires de fausse couche, le risque de trisomie augmente avec l’age de la mère. De mémoire, le dépistage est obligatoire à partir de 35 ans, car on estime que la probabilité de provoquer une fausse avec l’examen de dépistage, est inférieur au risque de voir le corps de la mère accepter le développement d’un trisomique. Enfin bon, ça c’est la théorie de mon époque, je ne sais pas si elle est encore d’actualité.


    • #760908
      le 19/03/2014 par lili
      Anti-eugénisme salutaire

      @ François (un autre )
      "Pour les histoires de fausse couche, le risque de trisomie augmente avec l’age de la mère. De mémoire, le dépistage est obligatoire à partir de 35 ans, car on estime que la probabilité de provoquer une fausse avec l’examen de dépistage, est inférieur au risque de voir le corps de la mère accepter le développement d’un trisomique. Enfin bon, ça c’est la théorie de mon époque, je ne sais pas si elle est encore d’actualité"

      Le dépistage proposé à l’époque n’était pas "obligatoire" mais "remboursé" par la Sécurite sociale qui se devait de le proposer aux futures mères enceintes à 35 ans . C’est une situation trés difficile à vivre .


  • #758751
    le 16/03/2014 par Christian 4TT4LI
    Anti-eugénisme salutaire

    On a tout à fait le droit de faire le choix de mettre volontairement un enfant handicapé au monde, mais il faut savoir que c’est une lourde responsabilité, que l’on peut être amené dans le courant de la vie à ne pas pouvoir l’assumer et que cette responsabilité entièrement personnelle ne doit pas se muer en prise en charge par la collectivité.

     

    • #758795
      le 16/03/2014 par zuton
      Anti-eugénisme salutaire

      Je ne vois pas sur quels motifs la collectivité ne viendrait elle pas en aide à ces enfants ? Sous prétexte qu’ils ne seront jamais des consommateurs et des travailleurs ? On octroie bien des droits supplémentaires (ou plutôt des charges en moins)aux mutilés de guerre, pourquoi faut il attendre que l’on vous tire dessus pour que votre handicap soit mieux perçu en France ?
      Cela révèle bien l’idéologie Darwiniste à l’état pur qui règne sur l’hexagone : marche ou crève !
      Je rappel d’ailleurs, que l’avortement légal se cache derrière ce genre de prétexte fallacieux pour se donner bonne conscience. C’est étrange, quand les Nazis exterminaient les Handicapés ont trouvé cela horrible, et maintenant c’est tellement cool et moderne.
      En lisant votre réaction,Christian, je crois bien qu’on peut vous vendre des pantalons à une jambe sans problème.


    • #758796
      le 16/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      D’accord. On a tout à fait le droit de baiser à tort et à travers et de choper le SIDA
      mais cette responsabilité ne doit pas se mure en prise en charge par la collectivité.
      On a tout à fait le droit de fumer comme une cheminée et de choper le cancer
      mais cette responsabilité ne doit pas se mure en prise en charge par la collectivité.
      On a tout à fait le droit de se droguer et de devenir schyzophrène
      mais cette responsabilité ne doit pas se mure en prise en charge par la collectivité.
      On a tout à fait le droit de bouffer comme un porc et de devenir diabétique et malade du coeur
      mais cette responsabilité ne doit pas se mure en prise en charge par la collectivité.
      On a tout à fait le droit de faire le mariole en voiture et de se retrouver tétraplégique
      mais cette responsabilité ne doit pas se mure en prise en charge par la collectivité.

      T’as pigé ou je continue ?
      Mais ce que ’as pas pigé c’est que les enfants handicapés eux n’ont RIEN fait pour l’être. Leurs parents non plus.


    • #758801
      le 16/03/2014 par Benoit
      Anti-eugénisme salutaire

      Et pourquoi donc la collectivité ne pourrait elle pas soutenir la difficulté que peut représenter l’accueil de ces êtres en l’humanité ? Avortez ou assumez ? Triste société.


    • #758809
      le 16/03/2014 par seber
      Anti-eugénisme salutaire

      C’est vrai. Mais une fois de plus, un problème individuel et personnel, voire intime, se transforme en arme idéologique à cause des mêmes fous furieux.
      Cela dit, le clip est futé car il joue sur l’émotionnel "positif" et renvoie les marchands de vie et de mort à ce qu’ils sont.


    • #758819
      le 16/03/2014 par Amélie
      Anti-eugénisme salutaire

      Je suis peut-être un peu cruche, mais je n’ai pas compris si votre commentaire relevait ou non du second degré (votre pseudo sème habilement le doute...). De mon point de vue, bien sûr que si, il doit y avoir, en plus du choix personnel, une certaine prise en charge par la collectivité : accompagnement réel des futurs parents par le corps médical (aujourd’hui, ils orientent SYSTEMATIQUEMENT vers l’IMG, c’est-à-dire l’élimination prénatale), possibilité de prise en charge scolaire, formation de personnel des crèches, recherche médicale de traitements, aide aux associations qui soulagent de temps en temps les parents en emmenant les enfants handicapés en week-ends (comme A Bras Ouverts, assoce catho). Si on supprimait la pluie de subventions qui arrose les coquilles vides que sont les lobbys LGBTs, ça donnerait une marge de manœuvre conséquente...


    • #758886
      le 16/03/2014 par anonyme
      Anti-eugénisme salutaire

      ne doit pas se muer en prise en charge par la collectivité.




      ça dépend.
      ça dépend su type de société ; de quelles valeurs se réclame ladite collectivité. Si c’est une Société qui se veut chrétienne, pas de problème il faut qu’elle prenne en charge, c’est évident. Si c’est une société guidé par les principe des nazis (vous savez ceux qui diffusaient cette affiche : http://fxeuzet.free.fr/blog/1939/allemagne/01-10.jpg ) c’est différent ! là on calcule combien ça coûte.


    • #759075
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @zuton et les autres

      Concernant un foetus sain, l’avortement de complaisance, l’avortement de détresse, l’avortement par ignorance, il y a tout les types de psychologies et de situation de la mère qui décide de ne pas garder l’enfant qu’elle porte, quand bien même serait ou est à l’oeuvre derrière l’avortement et sa légalisation, une idéologie mortifère ou décomposée.
      Concernant un foetus pour lequel a été diagnostiqué une maladie qui ne lui laisse aucune chance de devenir un individu à part entière car le cerveau est dès le départ irrémédiablement atteint, c’est un choix d’une extrême gravité pour les parents. Nous ne sommes plus à l’époque où il n’y avait aucune alternative par absence de dépistage précoce et où il était tout à fait normal que la société prenne en charge ces enfants. Aujourd’hui les parents ont le choix. Ce qui pose problème, sont les prises en charge, souvent lourdes, exigées de la collectivité lorsque ces enfants sont jeunes, et les demandes de certains parents qu’elles se poursuivent lorsqu’ils ont atteint une limite d’âge. Leur choix personnel ne doit pas être rejeté sur la collectivité.
      Ceux qui citent le Général de Gaulle, d’une part le diagnostic précoce n’existait pas, et il est presque certain qu’ils auraient fait le choix de la garder, mais ils avaient aussi tous les moyens financiers et matériels d’assumer ce choix. De même pour la famille Chirac.
      Les enfants handicapés mentaux et les mamans montrés dans cette vidéo font très nettement partie d’une bourgeoisie aisée. Or, n’en déplaise à certains, la trisomie ne choisit pas le milieu social, que deviennent les enfants de milieux défavorisés ? Comment les familles en difficultés peuvent-elles assumer une telle charge, aussi bien psychologique que matérielle ?
      Il y a beaucoup d’angélisme dans cette vidéo, qui fait l’impasse sur les cas lourds. Tous les trisomiques ne sont pas également atteints et il est assez malhonnête de n’avoir montré que les cas les plus légers.
      L’état se dirige vers une économie de la prise en charge lourde des instituts spécialisés et intègre les trisomiques dans le cursus normal de l’école grâce à des aides scolaires dont le maintien et la pérennité ne sont pas assurés, tout en intégrant également les handicaps physiques et les enfants en difficultés, voire grande difficultés, psychologique.
      Garder ou non un foetus atteint de trisomie est un chois qui doit être posé.


    • #759198
      le 17/03/2014 par marre
      Anti-eugénisme salutaire

      J’espère pour vous qu’il ne vous arrivera strictement rien dans la vie qui nécessite l’aide de "la collectivité", comme vous dites ... ne serait-ce qu’une grippe !

      Cher Christian (beau prénom, plein de sens), cela s’appelle le "bien commun" .... sortez un peu de votre bulle !


    • #759277
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @marre
      cher ami,
      à l’âge canonique que j’atteins, je vous souhaite d’avoir aussi peu pesé sur l’aide de l’état, la sécurité sociale et l’aide des autres tout en ayant un sens notable de l’utilité collective.
      Et c’est justement le sens de la collectivité qui fait que doit se poser la question du choix de mettre au monde un enfant trisomique que certains ici justifient comme "de l’amour en plus", objectif qui peut se révéler des plus égoïstes et ne pas tenir compte de l’enfant.
      L’intégrisme de votre propos le disqualifie : tous les autres handicaps qui ne portent pas atteinte aux facultés intellectuelles, les handicaps en cours de vie, l’aide, l’assistance font partie intégrante d’une société civilisée. Le diagnostic précoce de trisomie doit laisser aux parents le CHOIX tout en considérant que ce choix engage leur responsabilité personnelle et considérant qu’un nombre élevé de ces enfants est laissé à la seule charge d’instituts. L’angélisme béat n’est pas une option.


    • #759543
      le 17/03/2014 par marre
      Anti-eugénisme salutaire

      réponse de marre à Christian :

      nous n’avons pas le CHOIX entre tuer un enfant ou ne pas le tuer, c’est tout.

      C’est peut-être trop difficile à comprendre pour quelqu’un qui se croit d’une intelligence supérieure ...


    • #759551
      le 17/03/2014 par Rikita
      Anti-eugénisme salutaire

      @Marre.
      Il y a une grande différence entre Christian et le futur petit trisomique, c’’est que Christian a ou va cotiser.


    • #759634
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @marre
      Il s’agit d’un foetus au stade de développement précoce muni d’une grave atteinte cérébrale. Que penser de tous les spermatozoïdes et de toutes les ovules pour qui le devenir s’ arrêtera au stade le plus court.
      Rappelons également qu’il s’agit de choix et non pas d’obligation.
      Il peut s’avérer être plus humain et plus courageux de ne pas donner la vie, plutôt que d’astreindre au malheur.
      Toute limitation de naissance, quel que soit le procédé, selon votre raisonnement est un acte de mort ? Qui êtes vous pour juger à la place des parents ?


    • #759786
      le 17/03/2014 par Tulipe
      Anti-eugénisme salutaire

      La collectivité a parfaitement les moyens de prendre en charche des handicapés (ce n’est même pas une goutte d’eau dans l’océan). La France est riche mais elle est colonisée par la mafia étrangère sioniste (avec des noms bien français bien sûr !) qui bloque, détourne et pille notre argent pour nous asservir et orchestrer des génocides masqués par de fausses bonnes intentions. C’est là le problème !!! et certainement pas les trisomiques qui (contrairement à l’idée répandue) sont plus souvent une source de joie pour les parents que l’inverse. Alors si vous n’assumez pas la vue d’un trisomique, c’est votre problème et non celle des autres.


    • #759875
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @Tulipe
      Ne projetez pas vos interprétations personnelles, qui tombent d’ailleurs on ne peut plus à coté.
      Que le pays soit pillé par une mafia prédatrice qui n’obéît qu’à ses intérêts égoïste et cupides, c’est certain, mais la collectivité par essence même, fonctionne ou devrait fonctionner sur l’assujettissement volontaire et bien compris de ses membres pour le bien collectif, en cas contraire, on retombe sur cette même mafia qui s’extraie du bien collectif pour son bien personnel sans contrepartie, voire son effondrement.
      Les parents subissant le diagnostic de trisomie concernant leur futur enfant sont en droit de se poser la question de la place et de l’apport de leur enfant dans la société telle qu’elle est et de faire un choix personnel en fonction de la responsabilité qu’ils prendront, envers leur enfant et envers la société.


    • #760001
      le 18/03/2014 par Tulipe
      Anti-eugénisme salutaire

      Ne projetez pas vos interprétations personnelles, qui tombent d’ailleurs on ne peut plus à coté.



      Je crois surtout que c’est vous qui projetez "votre malaise non assumé" vis à vis des trisomiques...
      Une collectivité digne de ce nom fonctionne toujours en incluant la solidarité avec les plus faibles et avec l’approbation bien comprise de ses membres et OUI ! cela pour le bien collectif justement !...Osez comparer les parents ayant choisis d’assumer et d’aimer leur enfant trisomique à des mafieux égoïstes est juste indécent et profondément malhonnête. Personne n’est à l’abri des aléas ou accident de la vie et la contrepartie justement c’est que la solidarité soit ouverte à tous en cas de coup dur. Je ne vois pas en quoi cela remet en cause le bien collectif ou encore votre bien personnel !!!...
      Bien sûr les parents sont en droit de se poser des questions sur l’avenir de leur enfant trisomique mais ils sont aussi en droit d’attendre des réponses pratiques et positives pour les soulager et les aider dans leur choix et non toute cette propagande mafieuse polarisée sur l’élimination de l’enfant.


    • #760669
      le 18/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @chère tulipe
      Je suis désolé de clore la polémique qui ne serait possible qu’avec quelqu’un comprenant le sens des mots. Cependant, pour ouvrir votre champs de réflexion, j’ai été élevé ( de part la profession de mes parents) dans un centre pour enfants handicapés physiques lourds( paraplégiques, tétraplégiques, polytraumatisés, malformations congénitales) et mes copains avaient parfois ni jambes, ni bras, certains ne s’exprimaient qu’avec des clignements d’yeux, les plus valides étant les "polyo". Aussi les attaques sur "l’insupportabilité" de la différence sont d’une pertinence des plus limités.


  • #758774
    le 16/03/2014 par redsnipper06
    Anti-eugénisme salutaire

    Bien sur que les enfants trisomiques peuvent vivre une vie heureuse !!! car toute vie est sacrée, et bien souvent ces personnes sont beaucoup plus "intéressantes" et inoffensives que tous les politiciens véreux et corrompus qui nous gouvernent !!!......Considération et déférence pour tous ces témoignages émouvants..........

     

    • #758910
      le 16/03/2014 par anonyme
      Anti-eugénisme salutaire

      Et Jésus leur dit : laissez venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez point ; car le Royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.
      Matthieu 19:14


  • #758779
    le 16/03/2014 par Lovyves
    Anti-eugénisme salutaire

    Bonsoir
    Ah ! Si tous les enfants étaient trisomiques, et, donc tous les parents trisomiques, nous serions dans une autre humanité !
    Non !
    Je ne serais pas dans cette humanité, pour m’exprimer !

    Accepter ce qui est, c’est bien, normal !
    Mais, de nos jours, et plus demain, la science a remplacer la loi de la nature ; il nous faut en prendre la responsabilité.


  • #758783
    le 16/03/2014 par Jay
    Anti-eugénisme salutaire

    Au sujet des maladies génétiques et du Syndrome de Down (trisomie 21). Il existe des recherches sérieuses sur l’étiologie de cette maladie génétique. Ces découvertes sont révolutionnaires car elles apportent du sens sur l’origine de ces maladies et les thérapies qu’elles inspirent permettent de résoudre certains handicaps. L’exemple d’Anna, enfant trisomique de 4 ans et demi qui est parvenu à guérir de son handicap lourd grâce à l’implication de ses parents :
    _



    En 1998, Anna, née avec le syndrome de Down, a surmonté ce « désordre génétique » par l’application de la Nouvelle Médecine Germanique.

    Avant la thérapie GNM, Anna était considérée comme très handicapée, autant physiquement que mentalement. Les médecins ont diagnostiqué chez elle un déficit physique d’environ 60%. Cela incluait une paralysie partielle des jambes. À l’âge de 4 ans et demi, son développement mental et ses habiletés verbales étaient ceux d’un enfant de douze mois. Les parents d’Anna avaient essayé toutes les thérapies officiellement reconnues pour les enfants ayant des besoins spéciaux, mais ils n’avaient obtenu aucun résultat.

    En 1998, la mère d’Anna, médecin elle-même, contacta le Dr Hamer pour avoir son avis.

    La suite à partir de la page 13 de ce document : http://learninggnm.com/documents/Un...




    Son histoire racontée dans le magazine suisse « Zeitenschrift » en 2000 :
    En français :http://learninggnm.com/documents/Te...
    En anglais : http://learninggnm.com/documents/ge...

     

    • #759154
      le 17/03/2014 par Frédérick
      Anti-eugénisme salutaire

      Les bras m’en tombent !...

      Je ne sais pas encore trop quoi en penser car il s’agit d’un témoignage : une enquête plus poussée est nécessaire.

      Cependant, si ces rapports s’avèrent véridiques, ça veut dire que non seulement le syndrome de Down est curable, mais au delà de ça, ce sont nos perspectives sur la génétique qui doivent être révisées du tout au tout.
      Et sans parler bien sûr de notre entendement de la grossesse.

      Ceci vient à point pour le message que je pensais laisser : si le darwinisme est ambigu, c’est principalement dû à ce que l’on appelle "the survival of the fittest" -la maxime darwiniste- et qui peut être comprise comme "la loi du plus fort".
      Ce que cela veut dire réellement, c’est "la loi du plus apte", c’est à dire "la prévalence de la meilleure stratégie".
      Et c’est bien là le problème de l’eugénisme : de croire que d’éliminer les "faibles" -la loi du plus fort- améliorera la race humaine.
      Cependant la meilleure stratégie d’évolution pour l’espèce humaine a été aussi la solidarité et l’aide envers les plus "faibles".
      On peut bien comprendre que l’un des facteurs principaux pour le développement de cette stratégie, c’est tout simplement que le petit de l’humain tarde beaucoup de temps avant d’être autonome et indépendant. Il est nécessaire de l’aider car sans cet altruisme naturel, c’est l’espèce qui disparaît.
      Pour des raisons similaires, les anciens aussi sont protégés dans une société normalement constituée.
      Ainsi que les membres considérés "faibles"...

      Bien sûr que personne ne souhaite avoir un enfant trisomique.
      Mais vouloir s’en débarrasser avant qu’il ne naisse me paraît être du pur narcissisme.

      Souvenons-nous que c’est l’inaptitude de l’homme qui lui a fait développer son intellect ainsi que sa richesse émotionnelle, et que son habileté technologique est née de son apparente faiblesse face à son environnement.


    • #760643
      le 18/03/2014 par Bertrand
      Anti-eugénisme salutaire

      Pour rebondir sur ce qu’à dit Frederick, je vais prendre le cas de l’obésité . Cette maladie à pour origine, en plus d’une mauvaise hygiène alimentaire , la présence d’un gène . Ce gène fait que le rendement énergétique est excellent et qu’une alimentation très limitée suffit à couvrir les besoins. Les personnes naturellement minces, voir maigres (hors anorexie mentale ou organique) ont, elles un rendement énergétique déplorable .

      Supposons que l’on souhaite éradiquer l’obésité par l’eugénisme, et non simplement par l’éducation alimentaire . Dans ce cas, on élimine du patrimoine génétique humain le gêne de rendement optimal. Ce qui va impliquer, la persistance uniquement des individus ayant un mauvais rendement énergétique et donc, qui ont besoin de grandes quantités de nourriture pour survivre. Et en cas de disette, les conséquences en seront terribles avec une mortalité énorme .

      Soit-disant en voulant améliorer notre espèce, en fait pour éviter d’avoir à assumer les maladies liées à l’obésité (diabète , maladies cardiovasculaires ...), on va en fait la dégrader et la rendre inapte à survivre à une pénurie alimentaire.


  • #758823
    le 16/03/2014 par Biquette
    Anti-eugénisme salutaire

    ce qui me dégoute c’est qu’ils pronent l’avortement alors que c’est leur systeme capitaliste
    qu’ils nous forcent a avaler qui est la cause de tout ca, et ensuite on force les parents a tuer leur gosse

    en tout cas, moi je l’euthanasie
    c’est pas une video gentilette et 2 3 notes de piano qui me feront croire que c’est cool d’etre
    trisomique

    qu’on change le monde , ce qu’on bouffe et qu’on respire et apres on en reparle


  • #758834
    le 16/03/2014 par histoire vecu
    Anti-eugénisme salutaire

    Bonjour, je souhaite partager avec vous mon experience. Lorsque ma femme était enceinte de mon fils les medecins ont detecté une anomalie et ils ont tous dit qu’il y a 90 % de chances que le bébé soit trisomique. A l’hopital ils ont proposé un avortement mais comme on a refusé ils voulaient faire des test qui pouvaient mettre en danger la vie du bébé (prelever des choses dans le ventre de la mere avec seringue) pour nous prouver qu’il s’agit de trisomie 21. Comme nous avons tout refusé on était mal vu et mal traités, on voulait un enfant trisomique parce que c’est le notre et c’est la vie. A la naissance c’était un bébé de 3,9 kg avec aucune trisomie en pleine santé. Maintenant il a 2 ans et n’a jamais était malade et les medecins ont dit on ne sait pas comment expliquer ça. Ce que je veux dire c’est que les medecins racontent parfois des conneries, faites vos choix avec votre conscience.

     

    • #758960
      le 16/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      Merci pour ce témoignage. Vous vous êtes faits culpabiliser parce que vous refusiez une amniocentèse , les parents d’enfants trisomiques eux se font fréquemment agresser verbalement dans le bus, dans le metro, par des gens qui leur reprochent de ne pas avoir avorté. C’est ignoble.


    • #759082
      le 17/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      Merci pour votre témoignage.

      Une sage-femme m’a raconté une scène à laquelle elle avait assisté et qui l’avait profondément choquée. Dans sa maternité, des médecins et le personnel soignant se sont honteusement moqués de jeunes parents qui avaient décidé de garder leur enfant diagnostiqué trisomique, elle en avait les larmes aux yeux... Pauvre société malade !

      Et encore, cet autre fait. Comment expliquer la rage de cette femme qui se précipite sur un enfant trisomique dans sa poussette et lui crache dessus en insultant la mère, lui hurlant que c’est inadmissible et irresponsable de laisser vivre cet enfant ? C’est l’expérience vécue d’une jeune maman, lue dans un courrier des lecteurs. Pour avoir une telle haine, une telle hargne, cette femme aigrie et probablement meurtrie, comme toutes les plus enragées pro-IVG, a dû certainement faire l’expérience d’un avortement et, cet enfant représentait, à lui seul, un insupportable reproche à ses yeux.


    • #759886
      le 17/03/2014 par rémi
      Anti-eugénisme salutaire

      Merci pour votre témoignage .


    • #759953
      le 17/03/2014 par L’incorruptible
      Anti-eugénisme salutaire

      J’avoue être sidéré par votre témoignage.
      Elle illustre l’idéologie qui s’est imposée dans le milieu médical.
      Je ne suis pas concerné par cette maladie, n’étant pas moi-même atteint et n’ayant dans ma famille aucun parent touché de près ou de loin.
      Cependant je pense que si tant de parents confrontés à cette maladie choisissent d’interrompre la grossesse, cela est du en partie à la place de l’enfant dans notre société et à la Vie en général.
      Aujourd’hui, on doit être "performant" dans son travail mais aussi maintenant dans la chambre à coucher, dans ses relations sociales etc tout en offrant le meilleur visage possible, la meilleur "image".
      Compte tenu de cela, iI est donc évident qu’un couple intègre inconsciemment cette idée de performance et d’image dans la construction de sa vie de couple qui doit de plus suivre un plan défini dasn lequel l’enfant est un étape, une case à cocher sur un calendrier, un agenda.
      Notre société s’est petit à petit éloignée de l’essentiel pour le remplacer par le superflu et faire passer le superflu pour l’essentiel.
      La question de l’enfant rejoint évidemment celle de nos anciens que nous envoyons terminer leurs jours dans des maisons de retraites aseptisées, montrant ainsi tout notre mépris pour la vieillesse que notre société ne peut envisager que comme une déchéance.
      Sur ces sujet, nous avons beaucoup à apprendre des sociétés primitives acceptent leurs enfants tels qu’ils sont et vivent avec leurs anciens. Nous l’avons oublié, c’est notre erreur.


  • #758836
    le 16/03/2014 par urbain
    Anti-eugénisme salutaire
  • #758866
    le 16/03/2014 par L
    Anti-eugénisme salutaire

    Il faut arrêter de délirer, et regarder la vérité bien en face.
    Un enfant trisomique est un handicap qui ruine complètement la vie des parents.
    C’est bien beau d’avoir ses petits principes en étant éloigné de la réalité... J’ai vu des trisomiques, j’ai même essayé de communiquer avec quelques uns, et j’en ai conclu que je préfèrerai mourir plutôt que de vivre en étant amputé ne serais-ce que d’une partie de mes facultés mentales.
    En réalité, en avortant ce genre d’erreur génétique, vous sauvez vos vies et vous empêchez une rupture conjugale.

     

    • #758955
      le 16/03/2014 par Mali
      Anti-eugénisme salutaire

      C’est virulent mais dans le fond je suis d’accord.

      Le choix des parents doit être respecté. Mieux vaut éviter de prendre ce genre de responsabilités si c’est pour ne pas l’assumer correctement.
      Si vous souhaitez aller au terme de la grossesse et élever un enfant trisomique, c’est votre choix et c’est respectable. Mais je ne vois pas pourquoi vous voudriez l’imposer. La morale de toutes les affaires récentes à propos de la famille ont quand même démontré que l’enfant est d’abord sous la responsabilité de ses parents.


    • #758962
      le 16/03/2014 par Autrui
      Anti-eugénisme salutaire

      "En réalité, en avortant ce genre d’erreur génétique, vous sauvez vos vies et vous empêchez une rupture conjugale."

      O.O... On ne sauve pas sa vie en supprimant une autre, que l’on porte en plus... Pour la rupture t’en sais rien, ça peut aussi souder la famille...


    • #758963
      le 16/03/2014 par Vent Couvert
      Anti-eugénisme salutaire

      Ce que vous dites est absolument ignoble.


    • #758978
      le 16/03/2014 par JULES
      Anti-eugénisme salutaire

      Tu n’es pas trisomique toi-même, comment peux tu te mettre à leur place ??


    • #758982
      le 16/03/2014 par Coraline
      Anti-eugénisme salutaire

      Garde pour toi ce genre de réflexion. La grossesse, la parentalité sont une chose que l’on vit à 3 : l’enfant à naître, la mère et le père. Toute discussion est futile. Personne n’a le droit d’interférer dans cette triangulaire. Laisse-les faire leur choix, mener leur vie. En toute conscience.


    • #758986
      le 16/03/2014 par Rondoudou
      Anti-eugénisme salutaire

      Message ignoble d’une toute petite personne. On s’en fiche de vos aléas psychiques ! Tuer un enfants suis prétexte qu’il est trisomique : c’est abjecte ! Apparemment, monsieur pense que le couple passe ses journées à baiser ...vous avez peur de ne plus baiser tranquillement avec vote femme si vous avez un enfant trisomique ? Quelle pauvre personne vous êtes ! Les enfants et les parents ne sont pas responsables de la trisomie. À l’avenir faites preuve de tact humain j’ai un cousin, trisomique et ma tante et mon oncle n’ont pas divorcé...

      L’héroïsme c’est de composer avec ce don de Dieu, un enfant différent ne mérite pas le meurtre, les ruptures dans le couple sont souvent la raison de relations adultérines ! Pufff, c’est outrageant de lire des messages aussi peu sensibles et dénoués d’humanisme.


    • #759000
      le 16/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      @L.

      Vous dites : "Un enfant trisomique est un handicap qui ruine complètement la vie des parents". Qu’en savez-vous ? Il détruira sûrement la pauvre petite vie étriquée de parents qui ne vivent que pour le paraître et redoutent le qu’en dira-t-on... Pour les autres, cela sera un énorme challenge, une chance de pouvoir dépasser ce stade puéril et matérialiste et aller à l’essentiel, découvrir le vrai sens de la vie et de l’amour...


    • #759068
      le 17/03/2014 par dav
      Anti-eugénisme salutaire

      Que penses-tu des parents très bien (pieux musulmans j’en connais) qui ont enfant, un as de la délinquance, qui semble irrécupérable ? Ils doivent finir leur gosse à coup de fusils à pompe, pour éviter l’enfer ?

      ps : quoique ça me rappelle un vieille vidéo vu ici, du sheik Imran Hosein, ou il parle d’une barque et d’un enfant diablotin qui coule et il n’en fait pas un drame :)


    • #759073
      le 17/03/2014 par Angelo
      Anti-eugénisme salutaire

      Il faut évidemment que l’Etat providence aide financièrement et socialement l’éducation de ces enfants, mais je me demande si une société où tout le monde a les mêmes capacités mentales à la naissance (à peu de choses près), où l’on ne sélectionne que les meilleurs éléments, est forcément bonne. Quand j’étais au collège, il y avait une section pour trisomique/handicapés mentaux. C’est assez étrange mais moi personnellement ça me stimulait, je me disais que j’avais la chance d’être né avec une tête correcte, alors il fallait que je sois bon.


    • #759079
      le 17/03/2014 par frederic
      Anti-eugénisme salutaire

      C’est ignoble de dire cela et je parle en connaissance de cause. Mon fils est atteint dusyndrome de klinfelter et même si cela n’est pas aussi lourd qu’une trisomique, cela constitue un gros handicap et beaucoup de travail et de suivie pour s’en occuper (classes spéciales, psy, orthophoniste).

      Maxime à 16 ans, il est parfaitement heureux je l’aime, sa mère et sa grande sœur aussi (nous somme séparés mais en excellent termes).

      En conclusion je dirais ceci de ma propre expériences, les larmes aux yeux "Heureux sont les simples d’esprit car le royaume des cieux leur appartient !" en voyant Maxime je puis vous dire qu’il se contente de si peu de chose pour être heureux que cette citation décrit parfaitement la situation. Il ne savait même pas quoi demander pour son anniversaire cette année et m’a réclamé un cadeau à 10€ pour son noël.

      Je l’aime du plus profond de mon cœur et même si je dois le soutenir jusqu’à mon dernier souffle, je serai heureux, OUI HEU REUX, de le faire.

      Évidemment vu de l’extérieur c’est autre chose et je comprends que l’on puisse penser cela.


    • #759097
      le 17/03/2014 par JohnWinston
      Anti-eugénisme salutaire

      Vous devez être aux abois et mentalement très fermé pour écrire pareille sottise. A la limite j’aurais pu admettre un discours sur le fait qu’on ne peut pas supporter un enfant trisomique en condition de survie, mais de là à dire qu’il n’y a pas de communication votre sensibilité d’être humain doit être morte... justement je profite d’avoir une personne trisomique parmi mes proches pour faire le tri parmi mes "amis" et éliminer les faibles qui ne l’acceptent pas, par peur ignorance ou insensibilité. Et si vous vous souciez de ses parents tout va très bien, au contraire de ce que vous dites il a des facultés de simplicité et d’amour qui ont rapproché le couple.


    • #759101
      le 17/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      Je savais que ce message en ferait sursauter plus d’un.

      @Autrui
      Souder la famille ? Non, au contraire. L’éducation d’un enfant c’est lui transmettre des valeurs. Dans le cas des gens trisomiques c’est impossible.
      Je vous met au défit de trouver des parents qui s’occupent de leur enfant trisomique en affichant un sourire.

      @Vent Couvert
      Ce que je dis est ignoble ? Effectivement. Comme beaucoup de vérités.

      @JULES
      Comment je peux me mettre à leur place ? En observant et en écoutant.

      @Coraline
      Si personne n’a le droit d’interférer dans ce triangle, alors ceux qui encouragent de mener à terme ce genre de grossesses n’en ont pas d’avantage de droits que moi, et devraient garder pour eux leurs réflexions... Ce n’est pas par ce qu’un discours déplais qu’il doit être muselé.

      @Rondoudou
      Tuer un enfant sous prétexte qu’il est trisomique est abject ? Effectivement. Mais le garder en suivant un principe contraire à ce que dicte son cœur peut se révéler tout aussi abject, mais à long terme.
      Vous me parlez d’humanisme... C’est bien par pur humanisme que je défend mon point de vue. Le bonheur du conjoint importe le plus dans ce genre de situation. Votre tante et votre oncle sont ils heureux ? Si garder cet enfant n’a pas été vu comme une épreuve, et que c’est un choix commun, alors tant mieux, sincèrement. Mais dans le cas inverse, je crains qu’il n’y ait pas de réel amour filial. Ou du moins il en est diminué.
      L’épreuve est source d’héroïsme, mais accepter certaines épreuves pour de mauvaises raisons peut être une forme de lâcheté. C’est relatif selon les situations particulières.
      Et concernant les ruptures dans le couple, la raison principale est la précipitation. Les gens se marient sur un coup de tête, sans trouver la personne qui leur correspond réellement, dans la différence. Petite pensée pour la tradition Indienne, dans laquelle le mariage est considéré comme un lien pour 7 vies. Mais là c’est un autre sujet.

      @Marie59
      Ce n’est pas une question de paraitre et de qu’en dira-t-on. C’est une question de sincérité et de responsabilité envers son conjoint. Cacher une amertume derrière un sourire ne colle pas avec la sincérité, élément essentiel de l’amour.
      C’est une question de choix.

      Interrogez vous. Si on vous déclare que vous aurez un enfant trisomique, quel sera votre réaction ?


    • #759103
      le 17/03/2014 par Grz
      Anti-eugénisme salutaire

      J’ai connu un trisomique quand j’étais adolescent.
      On a fait du sport ensemble, et puis des compétitions.
      J’en garde des souvenirs géniaux. La communication n’était pas un problème.

      Après, à chacun sa vérité. La mienne est là.

      Mais si on me demandait de choisir entre la meute de zombis décérébrés que je croise tous les jours et un seul trisomique, et bien... je préfère ne rien dire, ma réponse vous déplairait.

      Je vous laisse consommer votre si précieux bonheur normalisé. Bonne chance pour trouver le vrai bonheur, par contre.


    • #759108
      le 17/03/2014 par ANDROMAQUE
      Anti-eugénisme salutaire

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.


    • #759158
      le 17/03/2014 par Affreuxjojo
      Anti-eugénisme salutaire

      préfèrerai mourir plutôt que de vivre en étant amputé ne serais-ce que d’une partie de mes facultés mentales.
      Je suis d’accord avec vous en ce qui vous concerne !


    • #759278
      le 17/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      @ L

      Réfléchissez sérieusement. On a vu que ces enfants ne sont pas malheureux, bien au contraire et qu’ils peuvent parfaitement mener une vie normale et épanouie. On a vu que ces enfants sont doués d’une grande capacité d’empathie et d’amour, ils sont incroyablement attachants et sensibles. Dès lors, qu’est-ce qui pourrait empêcher cette famille d’être heureuse sinon le regard accusateur et plein de pré-jugés des autres ?


    • #759311
      le 17/03/2014 par Starkamanda
      Anti-eugénisme salutaire

      Je connais un trisomique parfaitement autonome, le problème a toujours été les autres.
      Moi ce qui me scandalise ce sont ceux reproduire dans la misère et qu’à la fin un couple soit obliger de demander des aides sociales à la CAF pour s’occuper de l’enfant qu’il soit sain ou malade. Mais quand le couple a les moyens financiers de garder un enfant même malade où est le problème ?
      En France les prisons de femme ont des pouponnières, ... Comment peut on laisser ce genre d’individu faire des gosses ??
      Je connais un ami, ingénieur qui n’arrive pas à avoir de gosse, avec une bonne situation financière, et dans le même temps, je crie d’injustice à la vue de ces gosses dans les poussettes de gamine tout juste sorti de l’adolescence, toute fière de se faire entretenir par la CAF, avec l’arrogance d’avoir réussi à se reproduire ( techniquement donné à tout le monde ), aucun diplôme en poche ou un CAP sanitaire tout au plus, le papa ayant abandonné le navire pour continuer à papillonner.
      Pour conclure un couple solide peut garder son enfant tant que ce couple est autonome.


    • #759533
      le 17/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      Vie normale, peut importe. La normalité n’est définie que par la masse.
      Vie épanouie, là par contre j’émet un sérieux doute. Un trisomique parfaitement autonome, est un trisomique qui n’a pas besoin de fréquenter les hôpitaux psychiatriques, qui a une vie sociale, et qui ne représente pas un fardeau pour quiconque. L’autodétermination est primordiale à l’épanouissement (à mon avis).
      C’est bien beau de prendre un cas particulier d’intégration autonome, ou montrer une vidéo qui joue sur l’émotionnel, mais considérez bien qu’il ne s’agit que de cas particuliers.

      Cette vidéo ne fait que cacher le réel.

      Une trisomie est provoquée par une calcification interne de la boite crânienne, empêchant le développement complet du cerveau. Rien que d’évoquer cet aspect est révulsant.
      Vous avez déjà vu un trisomique totalement déconnecté, bavant comme un pittbull avec des ficelles de bave ? Ou courant à poil dans la rue ? La vérité quotidienne elle est là...
      Après je n’en ai pas côtoyé, ce ne sont que des observations à bonne distance, mais je ne pense pas être dans l’erreur.

      Le reste c’est une question de choix... Que les parents fassent ce qu’ils veulent, tant qu’ils sont conscients du réel, et non pas baignés dans une propagande qui joue sur la sensiblerie primaire.


    • #759563
      le 17/03/2014 par Rikita
      Anti-eugénisme salutaire

      L , tu n’es pas tout seul, j’en pense pas moins.
      Quant à ceux qui ont connu des trisomiques avec qui ça s’est bien passé, tant mieux.
      Moi, mon expérience est sensiblement différente.
      1ère expérience :
      La fille d’une amie de ma mère venait jouer avec ma sœur et moi vers l’âge de 10 ans. Cette enfant pétait les plombs souvent, elle nous tirait les cheveux , nous mettait des coups quand on ne faisait pas ses quatre volontés, genre la laisser gagner. En fait , on sentait clairement qu’elle avait conscience de sa différence et en souffrait terriblement, du coup elle se vengeait en nous brutalisant car elle savait que de ce point de vue elle était plus forte que nous. ( elle avait une force incroyable)
      2ème expérience :
      La voisine de ma meilleure amie , à deux enfants déficiants. Ils ont 35 et 40 ans. L’un est très calme mais depuis peu est traité pour dépression. Le deuxième , est violent, il faut le surveillé comme le lait sur le feu car mon amie à de jeunes enfants , et il pourrait péter les plombs sur eux.

      Conclusion, tout ceux qui défendent bec et ongle la vie à tout prix, vous me faites bien marrer car vous changeriez surement de discours si ça vous tombait dessus car il ne faut pas oublier que c’est du 24 H de soin et d’attention qu’il faut apporter à ce genre d’enfant et ça peut durer pendant 50 ans. Bref, heureux les parents de Tanguy en comparaison.


    • #759649
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @L
      Votre commentaire est tout à fait recevable, d’autant qu’il s’agit d’un choix de mettre au monde ou pas un enfant trisomique et non pas d’une obligation. Le choix des parents, et d’eux seuls doit être respecté.
      J’ai rencontré de nombreux parents d’enfants trisomiques en difficulté avec leur enfant lorsque la limite d’âge de la prise en charge en institut spécialisé est atteinte. Il faut le savoir, la collectivité ne peut pas tout et nous ne vivons ni dans un monde idyllique, ni dans un avenir rassurant pour eux.
      Ceux qui sur ce site s’intéressent aux positions de Piero di san Gorgio, sont tout à fait informés des difficultés qui pourraient advenir à toutes les personnes munies d’un handicap volontairement accepté par les parents.
      Le handicap mental n’est pas un handicap comme les autres et ne peut être traité comme tel.


    • #759683
      le 17/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      @ L et @Rikita

      Vos commentaires viennent confirmer le mien ; c’est votre regard sans compassion et plein de pré-jugés qui rend la vie de ces personnes difficile. En fait, et vous le dites, vous n’avez pas vraiment connu ces personnes trisomiques, vous les avez juste côtoyées un peu et portez sur eux un jugement très superficiel et navrant.

      Je ne sais pas comment aurait été ma vie avec un enfant différent, mais ce que je sais, c’est que j’ai refusé tout test pré-natal pour mes enfants, car je savais que je n’aurais jamais avorté quoi qu’il arrive, c’est une conviction profonde et inébranlable. Et cette conviction n’avait rien à voir avec ma foi, ma conversion est récente...


    • #759880
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @marie 59
      Il faudrait arrêter de prendre ses opinions personnelles pour une généralité. On parle de CHOIX assumé et non pas d’OBLIGATION.


    • #759929
      le 17/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      @Marie59
      Essayez d’imaginer la deuxième situation décrite par Rikita.
      Gérer 2 éternels enfants de 35 et de 40 ans, pour des parents... de 60/70 ans. Je ne sais pas comment vous vous représentez la chose, mais cette situation n’est pas des plus positives me semble-t-il. Vu l’age des "enfants", il n’est pas vraiment question d’autonomie et d’insertion sociale...
      Souder le couple, bonheur... Vous y croyez vraiment ?
      De plus, comme l’a précisé Christian 4TT4LI, ce ne sont pas les couples en difficulté qui manquent... Et il faut traduire "couple en difficulté" par "couple qui n’arrive plus à gérer leur situation".
      La Véritable sagesse n’est pas d’apprendre de ses erreurs, mais des erreurs des autres.
      Ce que vous appelez manque de compassion et préjugés, c’est dans le cas présent regarder la vérité en face.
      Et effectivement, laisser la collectivité gérer cette situation, n’est pas une solution. De plus, j’imagine que ces enfants sont assommés par des traitements lourds à base de psychotropes, rien que pour laisser du répit au personnel des institutions (comme dans les maisons de retraite).

      Après, refuser les différents tests radiologiques est une bonne chose en soit (radio = irradiations, il faut bien en être conscient). Mais pour ceux qui ont un doute, vu que c’est un test sanguin...


    • #760104
      le 18/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      @Christian 4TT4LI et @L

      Attention, je ne fais pas ici le procès de ceux qui n’ont pas eu la force d’assumer un enfant trisomique, on ne peut pas les juger, on ne peut pas se mettre à leur place. C’était mon choix personnel de ne faire aucun test, même le sanguin qui m’avait été proposé (bien qu’il n’y avait aucune raison de le faire) et je me souviens bien de l’étonnement de ma gynécologue remplaçante, c’était à New York, elle était probablement féministe et je n’ai pas aimé ses reproches qui étaient presque du mépris. Et, quand, plus tard, j’ai accouché d’un magnifique petit garçon, je ne l’ai même pas avertie, elle qui m’avait suivie durant toute la grossesse... Non, ce qui me dérange ici, ce sont vos commentaires plein de pré-jugés alors que vous n’êtes pas confrontés à cette situation, vous ne faites que rapporter ici la mentalité de cette société égoïste et individualiste, bien en accord avec ce qu’elle est devenue, ayant perdu tout sens des vraies valeurs et hédoniste...


    • #760188
      le 18/03/2014 par Xav
      Anti-eugénisme salutaire

      L’avortement est un meurtre. La peine de mort est un meurtre. L’euthanasie est un meurtre.

      On peut justifier tous les meurtres du monde avec un peu de mauvaises fois, mais on a le droit de vouloir les rejeter quel que puisse en être le prétexte, même si cela peut sembler idéaliste ou bisounours.

      Des enfants immatures, violents et qu’il faudrait surveiller 24h/24 si l’on était des parents vraiment responsable, nos prisons en sont pleines. Et ils ont un nombre pair de chromosomes !

      Dans votre monde où les forts n’ont pas à protéger les faibles, quel qu’en soit le coût pour la collectivité, ne croisez jamais ma route, ou je risquerai de vous manger tout cru.

      Dieu, reviens, ils sont devenus fous !


  • #758869
    le 16/03/2014 par slip
    Anti-eugénisme salutaire

    C’est l’existence de ces enfants et le fait que nous les prenions en charge qui nous rend de meilleurs humains. Avorter, euthanasier, au motif d’un sentiment fraternel est une hérésie. Une société fraternelle soigne ses malades jusqu’au bout, et prends soins des plus faibles et des moins armés face à la vie.

     

    • #758916
      le 16/03/2014 par anonyme
      Anti-eugénisme salutaire

      exact, la voix du bon sens.
      Le monde moderne devient cynique et glacé, il fait l’effet inverse, nous rendre de moins bons humains.


    • #758937
      le 16/03/2014 par Serge
      Anti-eugénisme salutaire

      voilà qui est bien parlé !


    • #759671
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      Que savez-vous du sentiment de différence que perçoivent les handicapés mentaux ? est-ce vouloir leur bonheur que de leur imposer une situation que toute personne saine refuserait pour elle-même.
      Oui, une société digne de ce nom doit prendre en charge les plus faibles, mais ici il ne s’agit pas de faiblesse mais d’une atteinte à ce que l’être humain a de plus fondamental.
      Les parents confrontés à cette situation ont le droit de choisir ce qui leur semble le plus humain et le plus réaliste.


  • #758912
    le 16/03/2014 par esperanza
    Anti-eugénisme salutaire

    Je vous invite à lire ce témoignage d’une ex bobo mère d’une petite fille trisomique dont le père s’es fait la malle à l’annonce du diagnostic. C’est parmi les plus belles choses quon puisse lire sur l’amour maternel, je crois :

    http://www.slate.fr/story/66121/tri...

    ... et puisqu’on est entre patriotes, je vous engage aussi à lire ça et là ce qui reste en témoignage de l’immense amour que de Gaullle portait à sa petite Anne, et sur la manière dont cette petite fille a influencé sa vision du monde... Par exemple, dans la biographie d’Yvonne de Gaulle par Frédérique. Nau :

    "Anne sera de ces enfants sans lesquels il y aurait sans doute moins d’amour sur terre" écrit André Frossard biographe du Général)]. Charles de Gaulle ne dit pas autre chose lorsqu’il confie en 1940 au père Lenoir, aumônier militaire : "Pour un père , croyez moi, Monsieur l’aumônier, c’est une bien grande épreuve. Mais pour moi cette enfant est aussi une grâce, elle est ma joie, elle m’aide à dépasser tous les échecs et tous les honneurs, et à voir toujours plus haut".

     

    • #759016
      le 16/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      Et dans cette même biographie de Mme de Gaulle, toujours au sujet de la petite Anne, ce bel exemple de la "complémentarité des sexes" pour laquelle se bat notre magnifique Farida :

      "La complémentarité entre la mère assommée par le choc , épuisée par les exigences liées à la petite infirme, et le père plus en retrait du fait de ses fonctions professionnelles, et de ce fait capable de distanciation, est salvatrice. Elle permet à Yvonne de surmonter l’épreuve, accrochée à la Foi de son époux. Pour la jeune femme, prisonnière de son tourment maternel et chargée au quotidien de s’occuper de cette enfant difficile, le comportement de son mari est déterminant. Son époux lui indique la voie. Il lui montre, au delà des soucis et de l’accablement causés par Anne, au delà des contingences, qu’une autre vision est possible. A Yvonne tentée par le renoncement, il transmet sa foi en l’impossible. Il y a un peu déjà du 18 juin 1940 dans ce défi lancé contre l’évidence. Oui, cette enfant est digne d’amour. Et plus encore, elle est un signe du Ciel. Aux yeux de ce grand croyant, elle relève de l’épreuve divine. Dépourvue de raison, privée d’intelligence, elle figure l’être humain dans toute sa faiblesse et s’inscrit dans la lignée évangélique [...] Par sa présence muette, elle vient rappeler qu’aucune vie n’est vécue en vain. "

      Bonne semaine à tous.


  • #758914
    le 16/03/2014 par réveillez-vous
    Anti-eugénisme salutaire

    Emotion , émotion , émotion...toujours l’émotion

    du piano , des violons et des handicapés...Les syndromes d’une société malade

     

    • #759057
      le 17/03/2014 par Mich
      Anti-eugénisme salutaire

      C’est la réflexion que je me fais. Le Système est friand des trucs qui forcen sur les émotions, suffit de voir ce que donne Hollywood... La vaseline du Système, c’est de jouer sur la corde sensible, pour mieux endormir les peuples. Oui OK, soyons contre l’eugénisme, mais ne tombons pour autant pas dans les bons sentiments, le piège facile.


    • #759168
      le 17/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      Certains jouent sur l’émotion là où elle n’a pas lieu d’être (la politique, l’Europe...) .
      D’autres comme vous la refusent là où elle a évidemment toute sa place.
      .
      Pauvre monde perdu.


  • #758915
    le 16/03/2014 par Rb
    Anti-eugénisme salutaire

    Quelle chance que la technologie moderne permette d’éviter ce genre de calamité. Ce draper dans de l’idéologie à 2 balles pour dénoncer un avortement ou un diagnostic qui évite ce genre de choses, c’est vraiment être très loin de la réalité.

     

    • #759080
      le 17/03/2014 par Autrui
      Anti-eugénisme salutaire

      Abjecte... Vraiment...
      Vous parlez d’êtres humains mon chère... L’innocence de ces "calamités", comme vous les appelez, me parait bien plus digne de respect que votre cynisme...


    • #759152
      le 17/03/2014 par QuoVadis
      Anti-eugénisme salutaire

      @rb
      Jerome Lejeune, immense scientifique et homme pieu, découvreur du gène de la trisomie a sauvé des milliers d’enfants que vous traitez de "calamités" ou "genre de chose". Il est reconnu dans le monde entier et en voie sanctification. Je préfère voire en l’être humain, quelqu’un de sa grandeur plutôt que de votre bassesse. Sortez-vous les doigts de votre réalité de merde et aérez-vous l’esprit !


    • #759226
      le 17/03/2014 par Pappy
      Anti-eugénisme salutaire

      Vous réagissez en monstre.
      Vous aussi vous ne devriez pas exister car vous êtes totalement imparfait : vous tombez malade, vous n’êtes pas un génie, vous êtes totalement dépendant des autres pour survivre (= boire, manger, vous vêtir, vous chauffer,...), ...

      Bref, vous êtes un assisté permanent qui, d’après vos propres critères, ne devrait pas exister sur terre car vous êtes inutile... !

      http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Documentaires-premium/Grands-temoins/Nicolas-Buttet-La-puissance-de-l-eucharistie


    • #759664
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @pappy
      Vous n’avez pas bien compris la différence entre mettre VOLONTAIREMENT un enfant handicapé mental au monde et devenir INVOLONTAIREMENT un handicapé.


    • #760391
      le 18/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      @Pappy

      Merci d’avoir partagé une vidéo du Père Nicolas Buttet que je connais bien ! Il était la semaine passée à Paris pour une conférence, si vous avez l’occasion d’y assister je vous le recommande, c’est un homme extraordinaire ! Avocat et plus jeune politicien de Suisse, il a tout quitté et est devenu moine, il est allé vivre 5 ans en ermite dans une grotte. Il est vraiment cohérent et sa vie est un témoignage à elle-seule. Mon mari, qui n’est pas croyant, a vraiment été impressionné lorsqu’il l’a rencontré la première fois, c’est même une des rares personnes qu’il admire...

      Voici un de ses témoignages, il parle de son expérience avec un jeune grand criminel et un handicapé lourd :

      http://www.youtube.com/watch?v=Emx6...


  • #758942
    le 16/03/2014 par Nicolas
    Anti-eugénisme salutaire

    ahhhhhhhh bordel de monde. Le cul entre deux chaises entre la société, les normes etc, et la vie tout court qui vient faire exploser tous les carcans et moules préconstruits...


  • #758943
    le 16/03/2014 par Marie59
    Anti-eugénisme salutaire

    Il pourra aussi devenir un tout jeune virtuose du violon, conférencier polyglotte, champion de golf et de natation...

    http://www.leforumcatholique.org/pr...

    98 % des fœtus diagnostiqués trisomiques sont avortés. Dommage, c’est les plus doués pour les câlins et la tendresse...


  • #758974
    le 16/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Anti-eugénisme salutaire

    Que de certitudes dans certains commentaires ! Celui qui n’a jamais été personnellement confronté à cette anomalie n’a aucune légitimité pour juger des choix de chacun.
    Maintenant, le respect de la vie doit demeurer dans les fondamentaux d’une société civilisée.
    Accompagner les parents pour les aider à assumer les difficultés associées à la trisomie 21 chez leur enfant est un devoir moral, comme il est juste de faire en sorte que les trisomiques ne puissent procréer.
    Pour ce qui est de l’évolution de ces enfants, elle dépend particulièrement du milieu dans lequel ils sont élevés. Ils sont bien plus exigeants que les enfants dits normaux, et c’est cela bien souvent qui est difficile à assumer. En effet, ils ont une sensibilité affective exacerbée et il est impossible de tricher avec eux, ils imposent à leurs parents d’être toujours meilleurs.
    Notre société qui ne supporte pas la différence, les exclut à tort alors qu’ils peuvent pourtant lui apporter une contribution utile, leur perception du monde pouvant nous être précieuse.
    Repenser notre approche de ces enfants nous fera grandir, eux qui génétiquement ont quelque chose en plus, il faut cesser de les voir comme s’ils avaient quelque chose en moins...

     

    • #759183
      le 17/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      Salut Ulysse,
      1)pour dire que les raisons que tu invoques pour la vie de tous sont aussi valables contre l’avortement.
      2)que lutter contre l’eugénisme implique le respect du sacré et du non-marchand. C’est la logique libérale de la vidéo qui est abjecte : trisomique ayant un salaire avec des millions de chomeurs derrière..
      3)c’est peut-être la force des trisomiques et leur richesse : ils en ont rien à foutre des PIB des US ou de la France. Ils sont hermétiques aux conneries économiques.
      4) toute personne qui pèse sa décision gravement, en conscience par rapport au sacré de la vie, a mon respect. Son choix lui appartient.
      5)Je n’ai plus de larmes : d’autres chialeries comme l’alzheimer (me souviens jamais comment ça s’écrit), le cancer, la faim dans le monde, viendront en vidéo dans mon foyer. Ce procédé de prendre en otage les bons sentiments n’est fait que par des salauds.

      la trisomie n’est pas le sujet de cette vidéo. C’est l’incohérence :
      1)avortement de confort généralisé contre pudibonderie envers le trisomique (le normal, tu le tue sans sourciller) !!!!
      2) pudibonderie envers le trisomique justifiée par l’amour , la vie et...la logique mortifère du salaire et du boulot..
      2 incohérences => cette vidéo est abjecte.


    • #759885
      le 17/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Anti-eugénisme salutaire

      @ coyoterevolte

      Je ne suis pas loin d’avoir le même avis que vous sur la méthode, mais parfois le résultat attendu peut primer.
      Faire venir le nombre à E&R par un slogan vide de sens n’est peut-être pas plus honnête intellectuellement, mais si cela fonctionne et permet une rééducation salutaire des esprits, où est le problème ?
      Qui peut reprocher à Alain Soral son côté "populiste" lorsqu’il lui sert de hameçon pour guider ceux qui doutent vers une pensée structurée et argumentée qui n’a rien de superficielle ? Vous remarquerez d’ailleurs que l’inertie accumulée (lui assurant de ne plus prêcher dans le désert) induit une sérénité nouvelle dans le discours et renforce ainsi son efficacité alors que le fond ne varie pas.


    • #759969
      le 18/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      salut Ulysse
      je sais pas pourquoi tu me parles de la sérénité de Soral mais je crois que t’as raison et ça fait plaisir à voir.
      Soral a très bien pris la vague "merci manu", tout en souplesse et sérénité devant les caméras, avec séance de rattrapage pour ceux qui prendraient le wagon en route et entretien nature sur la colline.
      Il a ratissé large en rappelant les analyses clés. Impeccable.

      Bonne route à toi.


    • #760063
      le 18/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Anti-eugénisme salutaire

      @ coyoterevolte

      J’évoque la sérénité nouvelle d’Alain Soral parce qu’elle est révélatrice de son état. Il est ulcérant pour un juste de n’être jamais entendu par ceux qu’il veut sauver. La plénitude arrive quand le mouvement engagé se suffit à lui-même et n’a plus besoin de breloques et de grigris pour prendre de l’ampleur. Nous en sommes là, Alain Soral peut s’offrir le luxe d’être lui-même (Cf. conférence de Bordeaux) et n’a plus besoin de convaincre, il est devenu celui qui explique, et cela fait toute la différence.
      Pour ma route, sachez qu’elle m’a mené aussi loin que l’on peut humainement aller dans la compréhension de ce monde ci, mais il ne se réduit pas aux meilleures et aux plus pertinentes analyses que l’on trouve sur E&R, il faut voir (beaucoup) plus large. Beaucoup de pièces du puzzle sont sous nos yeux mais les liens sont difficiles à établir. C’est toutes ces vérités (exactitudes comme le dirait Robert Faurisson) qu’il faut apprendre à (r)assembler, c’est ici que commence la véritable compréhension, deux faits dissociés a priori peuvent pourtant être intimement liés. Il faut aussi et surtout apprendre à décoder, et seules les grandeurs physiques le permettent...


  • #759006
    le 16/03/2014 par alilalou
    Anti-eugénisme salutaire

    Il faut être déterminé en 2014 pour élever un enfant trisomique sachant qu’on peut l’éviter.

    Est-ce égoiste ?

     

    • #759058
      le 17/03/2014 par Jeff
      Anti-eugénisme salutaire

      "sachant qu’on peut l’éviter" ou tu veux sans doute dire "sachant qu’on peut le tuer"

      "égoïste" sans doute, "cruel" c’est certain

      Et puis demain on tuera tous ceux qui ont une petite malformation, et puis demain on euthanasiera les vieux de + de 80 ans et après 70 et après 60. Et puis après on trucidera celui qui sera assimilé à un dissident.

      Ouaip, t’as sans doute raison, elle serait belle cette société, il suffit de décider de trucider, de choisir celui qui aura le droit de vivre ou non. Prochaine étape : le soleil vert, c’est ça ?^^


    • #759123
      le 17/03/2014 par sylvano81
      Anti-eugénisme salutaire

      ça dépends si on considère qu’il n’y a aucun espoir pour un trisomique d’etre quelqu’un de bien non ! C’est vrai que dans ce monde la gentillesse n’est plus une qualité ! On n’aura peut être plus de trisomique à l’avenir, mais on aura de plus en plus de personne immorale et sans humanité et peut être qu’un jour en y réfléchissent on arrive même a regretté les trisomiques !


    • #759163
      le 17/03/2014 par D.
      Anti-eugénisme salutaire

      "Est-ce égoiste ?"

      Oui.


    • #759304
      le 17/03/2014 par Eric H.
      Anti-eugénisme salutaire

      Tu as raison. Tuer est une solution. En tuant, on peut aussi éviter de rembourser un créancier, mettre fin à la pension de son ex-femme, ou résoudre pas mal de conflit.

      Mais "c’est pas pareil", car "la loi" des hommes autorise certains meurtres et pas d’autres. Mais la loi des hommes ça change. En juillet 2001, on est passé du délai de meurtre infantile de 10 à 12 semaines. On peut espérer que d’ici quelques années on puisse repousser cette limite à 20 semaines, et pourquoi pas jusqu’à la naissance ? Et pourquoi pas un peu après ? Ou jusqu’à la majorité !

      Ca serait tellement pratique de pouvoir tuer son enfant de 10 ans qui développe une maladie sachant qu’on peut l’éviter.


    • #759889
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @eric H
      si vous ne faites pas la différence entre un foetus atteint d’une altération fondamentale du cerveau et un enfant de 10 ans, il est vain de chercher à vous faire comprendre la différence qui existe entre des parents qui craignent de mettre au monde un être des plus diminué intellectuellement et ceux qui passent outre.


  • #759012
    le 16/03/2014 par kika
    Anti-eugénisme salutaire

    Je confirme que les équipes médicales poussent les futures mères au diagnostic puis à l’avortement si suspicion il y a. Maman de 3 enfants (Dieu merci en bonne santé) j’ai été très mal jugée lorsque je refusais à chaque fois le dépistage malgré un acharnement systématique.
    J’estime qu’avoir un enfant handicapé (çà n’engage que moi) c’est un risque qu’il faut prendre et une responsabilité qu’il faut assumer surtout lorsqu’on est CROYANT.
    C’est vrai que cette vidéo joue sur le sentimentalisme mais c’est important de respecter la vie.


  • #759022
    le 16/03/2014 par Guillaume
    Anti-eugénisme salutaire

    Moi président, je serai l’exemple qui démontrera aux futurs mamans qu’un enfant trisomique peut réussir dans la vie, même en politique...surtout en politique =D


  • #759023
    le 16/03/2014 par nanana
    Anti-eugénisme salutaire

    Très intéressants les commentaires de cette vidéo. D’un côté les partisans de la Vie a tout prix, de l’autre des personnes pour qui il est insurmontable d’avoir un enfant différent.

    Je suis du côté de la Vie.

    l’avortement est un crime que j’ai commis étant au lycée car, paniquée par cette grossesse inattendue, je me suis tournée vers les mauvais organismes (Planning familial). A aucun moment on ne m’a proposé de garder l’enfant, ou de m’orienter vers des associations qui aident les très jeunes mamans (17 ans). On m’a envoyé me faire avorter sans m’expliquer en quoi cela consistait et comment cela se passait exactement. Quel ne fut pas mon choc lorsque j’ai vu le documentaire : le cri silencieux
    https://www.youtube.com/watch?v=toF...

    Pourtant élevée sans aucun fondement religieux ni aucune valeur chrétienne, j’ai très très mal vécu cette expérience, sachant au fond de moi que ce que je faisais était mal. Je voulais tellement garder cet enfant (dont je ne savais rien) mais je n’assumait pas ce choix devant la société qui me poussait à l’IVG.

    J’ai aujourd’hui un mari et 2 enfant, je suis une jeune catéchumène. Avec le recul je me dis que j’aurai mieux fait de pousser la porte d’une église que du planning. Cette blessure restera à tout jamais gravé en moi alors que j’étais à moins de 12 semaines de grossesse. J’imagine la douleur d’une femme enceinte de 4 mois ou plus. Si lors de ma prochaine grossesse j’apprenais que mon bébé a un problème je l’accueillerais avec tout l’amour possible et imaginable et je me battrai comme une lionne pour qu’il soit heureux, comme on le fera pour tous nos enfants. Il y aura juste des efforts en plus c’est certain.

    Jamais je ne reprendrais une décision aussi grave que de mettre un terme à une vie, tout simplement parce que je n’en ait pas le droit. Maintenant je le sais.

     

    • #759184
      le 17/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      Merci pour ce magnifique témoignage !

      Une femme qui demande un avortement est avant tout une femme qui demande de l’aide, de l’attention, même si elle n’en a pas forcément conscience. Et la seule réponse à cette détresse, de cette société, est de lui proposer l’avortement en lui faisant croire qu’elle avait le choix. Or, il n’en est rien, on ne lui propose pas d’autre alternative, et dans la plupart des cas, elle subi même des pressions pour avorter. Pour que les femmes aient réellement le choix, il faudrait que l’Etat développe des structures qui aident ces femmes, qui les informent sur les autres solutions et qu’un véritable soutien financier et accompagnement soient mis en place, afin de réellement venir en aide à ces mamans. Les seules structures qui existent sont privées et ne reçoivent aucune subvention.


  • #759035
    le 16/03/2014 par MG 42
    Anti-eugénisme salutaire

    L’âge de la mère paraît être le facteur exclusif de la trisomie 21. La fréquence de l’apparition d’une trisomie 21 augmente de façon exponentielle en fonction de l’âge de la mère.

    Si l’apparition du mongolisme augmente régulièrement en France (1 cas sur 700 naissances), cela peut être dû à l’âge de la maternité qui augmente régulièrement depuis quelques décennies




    TABLEAU DE FREQUENCE EN FONCTION DE L’AGE MATERNEL :
    - à 20 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 1.500 naissances,
    - à 25 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 1.200 naissances,
    - à 30 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 1.000 naissances,
    - à 32 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 700 naissances,
    - à 34 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 500 naissances,
    - à 35 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 400 naissances,
    - à 36 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 300 naissances,
    - à 38 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 180 naissances,
    - à 40 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 100 naissances,
    - à 42 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 60 naissances,
    - à 44 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 35 naissances,
    - à 46 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 20 naissances,
    - à 48 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 12 naissances,
    - à 50 ans le risque est d’environ 1 cas de trisomie sur 7 naissances.




    Un âge paternel avancé est la source majeure de nouvelles mutations dans l’espèce humaine et pourrait ainsi être associé à un risque accru de développer, dans la descendance, une schizophie




    Par contre, les enfants nés de pères âgés présentent un risque accru de maladies génétiques mais également de malformations congénitales. Il a pu également être mis en évidence une augmentation de certaines pathologies multifactorielles (cancers de l’enfant, cancer de la prostate, diabète de type I, sclérose en plaques, schizophrénie, troubles bipolaires, autisme, maladie d’Alzheimer, QI plus faible)



    conclusion logique :
    du point de vue médical, pour le bien des génération futures, il faut interdire toute reproduction passé 30 ans.
    plus on avance en age, plus les gamètes comportent d’erreur dans leur adn.

    il est pathogène de faire des enfants a l’age d’être grands parents.

     

    • #759143
      le 17/03/2014 par Jay
      Anti-eugénisme salutaire

      Et moi je répondrai par ceci pour expliquer la part importante de fœtus trisomiques en gestation chez les femmes au-delà d’un certain âge :



      La recherche autour du développement du fœtus ne laisse aucun doute sur ces faits : durant la grossesse, le fœtus a la même sensibilité que le nouveau-né et se comporte comme lui. Et cela inclut la réaction du fœtus au bruit. Les femmes enceintes sentent souvent un sursaut ou un coup de pied dans l’utérus après un bruit fort et soudain, comme une porte qui claque par exemple. Donc, le son que le fœtus entend dans l’utérus durant les échographies pourrait être beaucoup plus dommageable qu’on ne pense. Le Dr Fatemi, chercheur du laboratoire de recherche sur l’échographie de la Fondation Mayo à Rochester, Minnesota, a découvert que « durant les examens par échographie, les foetus sont dans un état réel d’agitation en raison des bruits forts qu’ils entendent », et que « les vibrations des ultrasons sonnent comme les notes aiguës du piano, au volume d’une rame de métro qui approche ».
      (« Ultra Hearing Fetus », ACF NEWSOURCE).

      Comme on suppose habituellement que les femmes de plus de 35 ans ont beaucoup plus de risque d’avoir un enfant souffrant du symptôme de Down, les mères plus âgées ont tendance à avoir plus d’échographies que les femmes plus jeunes. Les échographies répétées pourraient ainsi expliquer pourquoi les femmes de ce groupe d’âge ont plus de chance de donner naissance à un enfant trisomique.

      Source : http://learninggnm.com/documents/Un...



      Concernant certains commentaires cyniques : prenez garde à la déshumanisation grandissante en ces temps d’effondrement de notre civilisation. Ce serait dommage de perdre son âme en tentant de sauver sa peau.


    • #759207
      le 17/03/2014 par Alicia
      Anti-eugénisme salutaire

      "du point de vue médical, pour le bien des génération futures, il faut interdire toute reproduction passé 30 ans"

      comme quoi, on peut dire beaucoup d’âneries sans être trisomique...

      D’un point de vue médical, il serait bien plus intéressant qu’on évolue dans la médecine génétique afin de supprimer ce gène, sans passer par l’avortement, comme ça tout le monde serait content, au lieu de toujours priver certains de leurs choix (parce que dans ce genre de "grande idée", une femme de 25 ans mariée à un homme de 40, ne devrait plus concevoir car l’homme trop âgé ??)


    • #759291
      le 17/03/2014 par sylvano81
      Anti-eugénisme salutaire

      "il faut interdire toute reproduction passé 30 ans" n’importe quoi !! Pourquoi pas 25 ans, pour un homme ce n’est pas beaucoup 30 ans, la nature nous permet d’avoir des enfants jusqu’à très vieux et on devrait ne plus avoir le droit d’en avoir des 30 ans ! Moi je pars du principe que si un homme peut avoir des enfants jusqu’à un âge très avancé c’est qu’il y a une raison, bien que c’est mieux de ne pas trop attendre.


    • #759312
      le 17/03/2014 par MG 42
      Anti-eugénisme salutaire

      Les échographies répétées pourraient ainsi expliquer pourquoi les femmes de ce groupe d’âge ont plus de chance de donner naissance à un enfant trisomique.



      faux ! sinon ca voudrait dire que les échographies peuvent emménager l’ADN comme les rayons x des radiographies et de la radioactivité en général, alors qu’ils s’agit d’ultra sons.

      (par contre d’autres risques liés a cette technologie seraient peut être possibles )


    • #759316
      le 17/03/2014 par MG 42
      Anti-eugénisme salutaire

      D’un point de vue médical, il serait bien plus intéressant qu’on évolue dans la médecine génétique afin de supprimer ce gène




      il faut savoir : si on est contre les OGM peut on s’autoriser a pénétrer au cœur de la création pour modifier un gène ?




      D’un point de vue médical, il serait bien plus intéressant qu’on évolue dans la médecine génétique afin de supprimer ce gène, sans passer par l’avortement, comme ça tout le monde serait content, au lieu de toujours priver certains de leurs choix (parce que dans ce genre de "grande idée", une femme de 25 ans mariée à un homme de 40, ne devrait plus concevoir car l’homme trop âgé ??)



      en effet, il a et l’age d’être grand père....et pratiquement celui d’être le père de sa femme.


    • #759339
      le 17/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      Il ne faut pas oublier l’hygiène de vie.
      Alcool, tabagisme, alimentation, drogue, sédentarisation, vaccination, médicaments, pollution, etc...
      Tous ces éléments ont une influence sur le développement de l’embryon.


    • #759502
      le 17/03/2014 par Jay
      Anti-eugénisme salutaire

      @mg42 :



      faux ! sinon ca voudrait dire que les échographies peuvent emménager l’ADN comme les rayons x des radiographies et de la radioactivité en général, alors qu’ils s’agit d’ultra sons.




      Je pense que tu n’as pas compris le sens de mon message. C’est le bruit infernal et répété de ces ultrasons qui est susceptible de traumatiser l’embryon en pleine croissance (et le phénomène est amplifié par la résonance du liquide amniotique dans lequel il baigne), et in fine de causer des dommages sur son développement biologique. Et cela expliquerait cliniquement pourquoi par le passé l’incidence de la Trisomie 21 était plus importante chez les femmes enceintes au-delà d’un certain âge : on leur faisait subir des échographies à répétition et les fœtus ne supportaient pas cet examen qui venait perturber brutalement leur environnement ! Tu aurais compris mon propos si tu avais lu l’exemple plus haut avec le cas d’une enfant trisomique dénommée Anna. On a découvert que durant sa gestation, la maman exerçait sa profession dans un environnement en contact direct avec des bruits assourdissants (marteaux piqueurs en activité constante dans un lieu voisin où elle travaillait), et le papa utilisait régulièrement des scies circulaires pour tailler des arbres et fabriquer des orgues dans l’environnement proche de sa maison. Quand tout cela fut compris par les parents et que l’enfant trisomique avait 4 ans et demi, alors une thérapie salvatrice était enfin possible pour aider cet enfant en difficulté (retard mental et handicap physique).

      Autrement dit : l’environnement immédiat de la femme enceinte joue un rôle fondamental dans le développement de l’embryon.
      Les bruits environnants, comme les bruits de tondeuse, de circulation, de bricolage, les cris, les disputes, tout cela n’est pas sans risque pour la parturiente, et surtout pour sa progéniture qui dans son milieu aquatique, reçoit ces signaux de manière démultipliée au cours des premières semaines de grossesse...


    • #759668
      le 17/03/2014 par Jay
      Anti-eugénisme salutaire

      Erratum dans mon dernier message. Lire femme enceinte et non plus parturiente (femme en train d’accoucher) :



      Les bruits environnants, comme les bruits de tondeuse, de circulation, de bricolage, les cris, les disputes, tout cela n’est pas sans risque pour la femme enceinte, et surtout pour sa progéniture qui dans son milieu aquatique, reçoit ces signaux de manière démultipliée au cours des premières semaines de grossesse...



  • #759045
    le 16/03/2014 par cruz
    Anti-eugénisme salutaire

    Ma fille a une déformation de la main (pince de homard) détectée à 4 mois de grossesse,les médecins ont insisté jusqu’à’ 7 mois pour l’avortement.Je crois qu’on aurait pu interrompre la grossesse a plus de 7 mois selon ce que le médecin ma laissé comprendre après notre dernier rendez-vous.
    Pensais que 3 mois c’était déjà trop tard pour avorter, apparemment il n’y a pas de limite quand il y a anomalie sur le fœtus.


  • #759106
    le 17/03/2014 par goy pride
    Anti-eugénisme salutaire

    Quand j’avais 6 ans j’avais un pote mongolien que je rencontrais dans le square près de chez nous. Il me fascinait car au début sans savoir ce qu’il avait je percevais qu’il était différent des autres d’ailleurs c’est lui qui m’apprit qu’il était mongolien ! A l’époque j’étais trop petit pour savoir ce que c’était. J’avais de grandes conversations avec lui pendant lesquelles je lui demandais pourquoi il était comme ça ! Lui il aimait me dire qu’il connaissait l’alphabet et savait lire, il était fier de cela. Gentil mais émotionnellement instable, parfois il piquait des crises de nerf... C’était un gosse beaucoup plus âgé que moi, il devait avoir entre 12 et 15 ans. C’est marrant bien que tout petit à l’époque ce gosse a laissé un des souvenirs les plus vifs de mon enfance !

    Bien sur qu’avoir un trisomique n’est pas la panacée ! C’est un drame car bien entendu on souhaite tous des gosses beaux, intelligents...mais franchement un trisomique est mille fois plus désirable que les sous-merdes d’adolescents que l’on voit aujourd’hui ! Quant à justifier l’eugénisme sous prétexte que c’est mieux pour eux est d’une hypocrisie abjecte ! Avouez simplement que vous n’êtes pas capable d’aimer un mongolito et n’avez pas l’énergie nécessaire pour en prendre soin ! A chaque fois que je vois des parents avec un mongolien je suis admiratif car ce qu’éprouvent ces gens pour leur enfant est de l’amour à l’état pur ! Un amour qui ne demande rien en retour car un trisomique ne donnera jamais rien d’autre en retour que de l’affection ; pas de potentialité d’une descendance, pas la fierté d’un fils ou d’une fille faisant de brillantes études...
    Quelle époque immonde où chacun cherche à cacher ses turpitudes derrière ce prétexte très droit de l’hommiste "Les éliminer pour leur bien" !

     

    • #759215
      le 17/03/2014 par fredo
      Anti-eugénisme salutaire

      J ai remarqué que les familles aisées prennent la décision d élever un enfant trisomique car la mère ne devant pas travailler saura s occuper de l enfant,ce qui n est pas le cas dans une famille ouvrière ou les deux parents doivent travailler pour subvenir aux besoins de la famille.
      Hélas nous retrouvons encore et toujours le problème financier dans la décision à prendre en plus de celui de savoir quel sera l espérance de vie plus courte de l enfant à naître.


    • #759709
      le 17/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      à goypride
      j’avoue, j’ai peur de ne pas être "capable d’aimer un mongolito et n’avoir pas l’énergie nécessaire pour en prendre soin !"
      Et toi ? T’’as pas peur de mal faire ? T’es sûr d’aimer et de te faire aimer ? T’es sûr que t’auras l’énergie nécessaire ?

      Je n’ai pas de certitudes à ce sujet.

      Amicalement, Camarade.

      ps pour tous : "expériences et avis du moment" :
      Si un mongolien vient me casser les couilles, je le remballe direct comme les autres ("normaux"). C’est comme ça que je vois le respect. De mon expérience, les mongoliens partagent cette notion du respect. Dés qu’ils arrêtent de jouer leur numéro de débile et de me prendre pour un con, j’ai pu discuter, échanger. Je ne suis pas certain que ces gars apprécient la pitié plus que moi. Et moi, j’aime pas la pitié. Pitié dans le sens de pitié de condescendance.
      Autre chose : il ya des gars trisomiques que j’aime bien et il y en a que j’aime pas.


  • #759121
    le 17/03/2014 par sylvano81
    Anti-eugénisme salutaire

    Je suis assez partager c’est pas si simple ! Je trouve que certains tranche trop dans un sens et d’autres trop dans l’autre ! Evidement en voyant l’espoir de ces enfants dans cette vidéo on ne peut pas être pour l’avortement et on voit plutôt çà comme de l’eugénisme, on pourrait voir ça comme une insulte faite aux enfants né comme cela, maintenant tout les trisomiques ne sont pas pascal duquenne certains doivent vivre dans une douleur affreuse, après je sais pas si des analyses on été faite pour savoir si les trisomiques arrive a être aussi heureux que les autres dans le fond ! Ceci dit on peut être "normal" et être très mal psychologiquement ce n’est peut être pas toujours lier ! Enfin l’important c’est l’enfant et non pas de savoir si les parents vont avoir une bonne image ou pas y a pas contre un côté superficiel qui me gène un peu donc à l’a réflexion je serais plutôt contre ça s’approche quand même pas mal de l’eugénisme s’il fallait avorté chaque fois qu’il y aurait un risque que l’enfant ne soit pas dans la norme on s’apercevrait qu’il y aurait énormément d’avortement ! Je pense même qu’un hermaphrodite même d’apparence normal souffre plus qu’un trisomique, déjà le fait d’avoir plus conscience de son état.


  • #759137
    le 17/03/2014 par Terroir2France
    Anti-eugénisme salutaire

    Depuis que me femme est enceinte , la vie est plus belle , plus sérieuse , j’ai peur pour la première fois de ma vie alors que jusque là , j’était un peu casse cou et ouvrait ma grande gueule presque aussi bien que Alain .

    Et puis voilà que vient le professeur en blouse blanche . Diag’ clair : il va être handicapé ce petit . Ah , et donc . On veut prendre du liquide pour faire des test . Refus de notre part . Bon alors deux écho’ en plus pour bien voir . Et puis un mois avant le terme , il nous donne un rendez vous chez une généticienne . Elle nous dit qu’on a rien à faire ici et que ce petit ne montre pas plus de signe que ça . Mais vous êtes sur que vous voulez le garder , par ce que un enfant ... et tataati et blablabla . Niet ! Il viendra au monde , Jésus le veut .

    J’abrège . Il a bientôt 5 mois , se porte comme un charme etc ...

    5 mois ou ma femme avait peur , elle dormait mal , le petit n’as pas bien grandit car elle mangeait moins . Il s’est bien rattrapé depuis . 5 mois d’inquiétude d’une grossesse qui aurai pu être heureuse !

    Je ne fait la morale à personne , mais l’avenir s’écrit avec beaucoup de larmes et de sueurs . Au bout , c’est beau quand on baisse pas dans la vérité .

    La justice et la sainteté ; qui sont les filles de la vérité .

    La médecine part franchement en vrille . Dommage , comme Matt Damon dans la ligne verte , on veut pourtant croire qu’il y a des docteur qui font le boulot .

     

    • #759294
      le 17/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      C’est bien cela le problème. Avec ce nouveau test de dépistage sanguin, peu fiable, de la trisomie qu’ils proposent à toutes les femmes dès le 1er trimestre, ils angoissent inutilement les femmes qui doivent alors attendre jusqu’au 4ème mois pour faire une amniocentèse. Beaucoup choisissent alors d’avorter avant. Un grand nombre de fœtus sains sont ainsi avortés. Il vaut mieux refuser tout test dès le départ s’il n’y a pas de vrais risques, et c’est ce que j’ai fait...


  • #759156
    le 17/03/2014 par QuoVadis
    Anti-eugénisme salutaire

    "Pour ne pas passionner le débat, je remonterai beaucoup plus loin et je citerai les Spartiates, qui furent les seuls à éliminer à la naissance les enfants qu’ils estimaient incapables de porter les armes ou d’engendrer de futurs soldats. Sparte fut la seule cité grecque à pratiquer un tel eugénisme, une exclusion aussi systématique. Or de Sparte il ne reste rien. Elle ne nous a laissé ni un poète, ni un musicien, pas même une ruine ! Sparte est la seule cité grecque qui n’a rien apporté à l’humanité ! Est-ce fortuit ou directement lié ? Les généticiens se posent la question : sont-ils devenus stupides parce qu’en tuant leurs petits qui n’étaient pas beaux ils ont tués leurs futurs penseurs, leurs futurs artistes ?"
    Jérôme Lejeune était un ami personnel de Jean-Paul II, son procès en canonisation s’est ouvert en 2007. Il y a des êtres qui vous réconcillient avec cette foutue nature humaine.

     

    • #759281
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      Quid des romains qui pratiquaient l’élimination des enfants mâles déficients selon leurs critères et qui ont laissé une civilisation remarquable ?
      Tant qu’à citer, il faut le faire avec intégrité.


    • #760038
      le 18/03/2014 par QuoVadis
      Anti-eugénisme salutaire

      Les Romains ont laissé une civilisation remarquable ? Ça s’est votre point de vue, la Rome antique de Caligula, Néron, Tibere, Vespasien, Hadrien et bien d’autres empereurs fut une décadence civilisationnelle et la marque d’une élite dégénérée avec ses incestes, ses infanticides, ses empoisonnements, ses meurtres, ses sacrifices aux divinités païennes, ses mœurs déliquescentes orgiaques (Pompéi, Herculanum...). Cette société sataniste (qui ressemble beaucoup à notre époque) ne pût perdurer et s’essoufla, pour preuve l’Empereur Constantin Ier qui se convertit au christianisme et imposa la chrétienté et le message d’amour universel de Jésus sur l’Empire romain, faisant au passage de Rome le siège de l’Eglise chrétienne. Tu aimeras ton prochain comme toi-même" de Jésus, n’est certes pas la maxime la mieux partagée au vu des commentaires exprimés ici. Être chrétien, c’est être pour une culture de la vie, et maintenant cela c’est de la dissidence et de la résistance à la culture mortifère prônée par ceux dominateurs et sûrs d’eux-mêmes. CQFD du quid.


  • #759176
    le 17/03/2014 par coyoterevolte
    Anti-eugénisme salutaire

    Sujet délicat : eugénisme, égoisme ; respect de la vie...
    J’ai pas d’avis dessus : se marrer avec un trisomique (il est aussi plein d’autres choses), c’est pas s’en occuper 24hsur24 : que dire alors ?

    la vidéo est puante et mensongère : un trisomique léger ne peut pas accéder à l’emploi avec des millions de chomeurs qui en demandent !!!
    Si la vidéo avait parlé vie et amour comme au début : c’est niais mais c’est vrai.
    Mais rassurer une maman sur l’autonomie professionnelle de son enfant trisomique avec des millions de chomeurs : c’est rédibitoire pour moi...
    A croire que cette vidéo a été faite pour l’eugénisme...Quand on accepte la logique du plus fort économique, qu’on parle boulot et salaire, ça n’a plus aucun sens de nous parler sentiment ou de s’occuper d’un plus faible que soi (plus faible dans des domaines particuliers, non en général)..

    ps : film à voir : "le 8e jour". C’est pas un film génial, plutôt petit film avec ses défauts mais au final , il est bien et il parle d’un trisomique.

     

    • #759238
      le 17/03/2014 par fidèlovaleurs
      Anti-eugénisme salutaire

      Je viens te contredire, car je connais des mongoliens qui travaillent,, ils ont des postes en cdi et ils ont une vie heureuse !
      Par ailleurs, j’ai eu connaissance qu’il existe une loi qui impose pour les sociétés de autant de personnel d’engager un certain pourcent de personnes handicapées.

      Si on pousse ton résonnement jusqu’au bout, tu devrais alors être contre avoir des enfants tel qu’ils soient car si tu as peur qu’ils se retrouvent sans emploi, c’est aussi vrai pour les personne valides !


    • #759366
      le 17/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      salut fidèlovaleurs
      merci de ton commentaire qui confirme le mien :
      1-soit tu parles du sacré de la vie et tu peux me dire qu’un trisomique a le droit de vivre.
      2-soit tu me parles matérialisme économique et là, tu le tues. Et le fait que l’empire fasse travailler des trisomiques plutôt que des normaux, c’est absurde selon leur rentabilité et leur logique.

      Quand cette vidéo dit que les trisomiques peuvent s’assumer professionnellement, tu as 2 choix :
      1-soit tu considères que c’est vrai et cela implique automatiquement que les chomeurs sont jugés comme moins compétents qu’un trisomique. C’est la logique libéral du plus fort et la sélection de l’embauche. Avoue que c’est absurde donc ça dégage.
      2-soit tu considères que les trisomique ayant un emploi bénéficie de la générosité des autres, et cela implique que le trisomique n’assume pas sa subsistance et donc l’argument de la vidéo est fallacieux.

      Toute vidéo prônant le sacré de la vie doit, par cohérence, s’extraire de toute logique capitaliste (impérialiste, libérale,etc..) qui dénie ce sacré de la vie (cf pierre berger et cie). C’est ce que je voulais dire.

      Pour le reste, je respecte les décission s de chacun quand elles sont réfléchies et prises en conscience.
      Je suis toujours fasciné par ceux qui sont sûrs de rendre heureux les autres. Que ce soit pour moi ou pour le mome, je me poserais la question du bonheur.
      Toujours ce problème d’aller-retour entre l’individu et l’universel. La décision individuelle exercée sur ce même individu vs la décision politique exercée sur la collectivité.

      Cette vidéo a été faite par de mauvaises personnes (mauvaises par ignorance ou volontairement).

      ps : proner l’anti eugénisme par l’idéologie libérale : c’est comme mesurer la productivité économique de l’amour : c’est incohérent et dangereux. (voire insultant pour les chomeurs).


    • #759884
      le 17/03/2014 par fidèlovaleurs
      Anti-eugénisme salutaire

      Merci pour ton message, je comprends à présent mieux ta pensée.
      Je comprends ce que tu me dis et d’un certain point de vue, je suis d’accord.

      Cependant, ne crois-tu pas qu’on est tout de même dans une société humaniste, et pas seulement capitaliste ?
      La société fonctionne aussi avec la solidarité. (ex : indemnisations pour les chômeurs)
      Pourquoi ne pas confier un boulot à un trisomique si il est dans ses capacités ? Un trisomique à des besoins comme tout être humain (voir les 14 besoins de Henderson), notamment de s’occuper et de se réaliser.

      Je ne pense vraiment pas que les trisomiques peuvent aggraver le chômage en France, de plus que proposes-tu pour ces gens ? Ils doivent être enfermé toutes leur vie dans des centres aérés ? Dans le passé, quant le monde était moins libéral et libéré, les trisomiques assistaient dans les travaux manuels, on leur confiaient des tâches. Pourquoi plus aujourd’hui ?

      J’ai l’impression que tu penses trop capitalisme, productivité et rentabilité.

      Quant à la question du bonheur, c’est tellement délicat et subjectif. Le bonheur n’est pas de ce monde mais dans l’autre ;-)


    • #760186
      le 18/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      Salut fidèlovaleurs,
      Dissident veut dire, pour moi, anti capitaliste (libéraliste ou impérialiste ou banquiériste).
      En tant que dissident, je rejette le salariat de condescendance et la logique libérale pour les normaux et pour les mongoliens.d’où une de mes critiques de la vidéo.
      Je n’ai jamais exclu une autre forme de société où chaque homme s’accomplirait par l’utilité de son travail à rendre heureux sa famille et la collectivité : c’est même l’objectif. et je pense, je peux me tromper, que les gars trisomiques s’accompliraient et seraient heureux en effectuant des tâches simples mais réellement utiles (pas un faux travail pour les prendre pour un con).
      S’il te plait, ne me prête pas trop des pensées ou des propos que je n’ai pas tenus.

      cordialement


  • #759177
    le 17/03/2014 par Damas
    Anti-eugénisme salutaire

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_d...
    "Maintenant, elle est comme les autres."

    Les enfants atteints de trisomie 21 apportent très souvent quelque chose à leurs parents et à leur entourage...
    Oui, c’est vrai, ils n’apportent pas un gain de productivité et ils ne seront jamais ingénieurs ou soldats... Ce n’est sans doute pas un gain quantifiable, c’est quelque chose de plus qualitatif.
    Je ne dis pas que c’est quelque chose de simple à gérer, avoir un enfant handicapé, mais il y a eu des époques où l’on considérait ça comme possiblement enrichissant... Mais bon, en Europe, cette vision là, c’était à l’époque de l’obscurantisme catholique criminel. Heureusement, aujourd’hui l’Europe est moderne !


  • #759180
    le 17/03/2014 par Jean-Pierre
    Anti-eugénisme salutaire

    Ce débat soulève un problème éthique très intéressant.
    Je ne me prononcerai pas sur ce sujet car je n’y ai jamais été confronté.
    Pour essayer de le comprendre, je vous confie ici un témoignage personnel :

    Il y a quelques années ma position quand à l’avortement était claire : j’étais contre.
    Puis j’ai rencontré une fille avec laquelle j’ai vécu 4 ans.
    Nos rapports sont devenus à la fin très conflictuels et une séparation devenait inévitable.
    C’est là qu’ elle m’annonce qu’elle est tombée enceinte de moi et me demande si je souhaite garder cet enfant à venir : cruel dilemme….
    Après mûre réflexion, j’ai choisi de lui proposer l’avortement qu’elle a accepté à contre coeur.

    Cet humble témoignage que je vous ai livré explique le complexité que soulève le dépistage précoce de cette anomalie génétique qu’est la trisomie 21.
    J’ai un très profond respect pour les personnes qui sont confrontées à ce terrible choix.

    Pour finir sur une note plus légère, ce serait un très grand progrès scientifique si on pouvait détecter avant la naissance les cons.
    Là mon choix serait évident quand à l’éventuelle naissance d’un cukierman, d’un vals,d’un bush…. mais j’arrête là car la liste est bien trop longue.

     

    • #759287
      le 17/03/2014 par fidèlovaleurs
      Anti-eugénisme salutaire

      Ce que vous dites est terrible !

      Je vais pousser votre réflexion plus loin, pourquoi ne pas tuer les "cons" ? Car ce qui sépare un bébé dans le ventre de sa maman et un enfant né ou encore un adulte "con", c’est juste l’apport de nourriture quand on pense ! La vie est là, pourquoi ne tue t’on pas les "cons " qui nous dérange, comme on avorte des enfants qui ne nous conviennent pas ?

      Je vous encourage à demander pardon à cette femme que vous avez connu, car je suis persuadé qu’elle en souffre encore aujourd’hui. Et aussi et surtout à Dieu, si vous n’y croyez pas, pensez qu’il existe peut-être et que dans le doute, vaut mieux tenter d’entrer au paradis plutôt que de tenter de brûler en enfer ! Désolé d’être, peut-être, dure mais il faut que quelqu’un vous le dit !

      Je suis maman de deux enfants et pour moi, l’accouchement n’était qu’une étape dans la vie de bébé, certes importante, marquante, mais une étape. Bébé est là bien avant de naitre ! Il nous rend malade, il bouge en nous, il est là dès la fécondation, c’est pourquoi les relations sexuelles ne sont pas juste un moment de plaisir, la société nous persuade du contraire mais le retour à la réalité est inévitable !


    • #759565
      le 17/03/2014 par Jean-Pierre
      Anti-eugénisme salutaire

      @fidèlovaleurs
      Je suis sincèrement désolé de vous avoir choqué mais je n’enlèverai rien à mon commentaire.

      "Ce que vous dites est terrible !"

      Votre interprétation de mon commentaire ne regarde que vous.
      Si vous pensez que j’appelle à tuer les cons, je vous laisse ce délire.
      vous ne connaissez mon histoire avec cette femme que par le petit résumé que j’en ai fais.
      Alors s’il vous plait ne me jugez pas sans savoir.
      Si c’était à refaire, je le referai !
      Figurez-vous que j’en ai souffert et que j’en souffre encore maintenant.
      Mon ex-copine a eu un bébé peu de temps après notre séparation et j’en ai été très content pour elle.
      Je suis athée et partisan de l’avortement dans certaines conditions.
      D’après ce que j’ai compris vous êtes croyante et contre l’avortement : je respecte vos points de vue alors respectez les miens.

      "les relations sexuelles ne sont pas juste un moment de plaisir, la société nous persuade du contraire mais le retour à la réalité est inévitable !"

      Etes vous contre la contraception ?…pas moi.

      Pour en finir relisez le dernier paragraphe de mon commentaire en essayant d’y trouver une note d’humour (si vous en avez).

      Cordialement, mais sans plus


    • #759919
      le 17/03/2014 par fidèlovaleurs
      Anti-eugénisme salutaire

      Bien loin de moi l’idée même de vous juger, ce droit et devoir revient à Dieu seul.

      Ce que je trouves terrible, c’est votre histoire et les choix que vous avez fait (oui, on a le droit de juger les actes, d’ailleurs si vous postez ce message, c’est tout de même que vous voulez bien en parler et nourrir le débat, la discussion)

      "Si c’était à refaire, je le referai !"
      Ca, c’est aussi terrible. Ne croyez-vous pas que si vous en souffrez encore aujourd’hui, c’est peut-être parce que ce n’était pas une bonne décision ? On a le droit de faire des erreurs, mais il faut tout de même les reconnaître pour avancer et progresser dans la vie, ne croyez-vous pas ?
      Si votre ancienne amie continue sa vie, cela n’efface certainement pas son passé, il est des plaies qui ne se referment jamais. Un enfant ne peut en remplacer un autre.

      Je me doutes bien que vous athée, c’est pourquoi, je me dois de vous informer. J’étais moi même athée avant de me convertir, il y a de ça 4 ans. J’ai voulue rechercher "la vérité", j’ai commencé par m’intéresser au monde (Soral, histoire de la franc-maçonnerie,...) et j’ai compris au fil du temps que tout convergeait vers Dieu. J’ai alors fait des recherches et c’est le cercle parfait, tout est logique, la vie est devenue plus facile et plus heureuse, j’ai compris beaucoup de choses dans cet angle de vue du monde ! (oui, je suis à présent contre la contraception après en avoir utilisé de nombreuses années, ce n’était pas facile de changer cela dans ma vie mais c’est devenu tellement logique pour moi et ma vie s’en retrouve plus belle même pour mon mari et pourtant lui aussi était dans une toute autre mentalité à notre rencontre, peut être comprendrez-vous un jour)

      S’il vous plait, soyez honnête avec vous même et posez-vous les bonnes questions. (je ne vous connais pas et l’on ne se rencontrera probablement jamais), faites-le pour vous !
      Vous savez, on ne choisit pas la réalité, on choisit juste de suivre la voie du père ou la voie de la rébellion.

      Je vous citerai juste pour terminer un passage des fleurs du mal de Baudelaire :

      " Il est plus difficile d’aimer Dieu que de croire en lui.

      Au contraire, il est plus difficile pour les gens de ce siècle de croire au Diable de l’aimer.

      Tout le monde le sent et personne n’y croit. Sublime subtilité du diable"


    • #760055
      le 18/03/2014 par Jean-Pierre
      Anti-eugénisme salutaire

      Dernier avis avant réddition.

      Chère Madame, je crois que nous avons exprimer nos points de vue divergents, mais malheureusement force est de constater qu’ils ne sont pas conciliables.
      On pourrait les résumer par ces 2 phrases :
      "ce que vous dites est terrible" et "si c’était à refaire, je le referai"
      j’ai eu une expérience inverse à la vôtre :
      je suis issu d’une famille catholique et mes parents étaient pratiquants, c’est ainsi que j’ai été baptisé, j’ai fait mes communions, j’ai suivi un enseignement au catéchisme et allais tout les Dimanches à la messe avec mes frères et soeurs.
      Quand j’allais à confesse j’étais persuadé que le curé qui recevait mes confidences était un représentant de "Dieu".
      Avançant dans l’âge, j’ai eu l’occasion de choisir entre cette croyance et une autre forme de recherche mystique.
      Et là j’ai eu une illumination (si vous voulez croire qu’elle vient de vôtre "Dieu", libre à vous).
      J’ai notamment compris que les représentants de ce Dieu sur terre étaient le pape et tout ses sbires et que le Vatican (un des états le plus riche au monde) abritait en son sein une poignée de cardinaux où autres dont les concepts me dérangeaient et me dérancent encore :
      - le droit de participer à cette mascarade est uniquement réservé aux hommes.
      - la contraception est péché.
      - l’avortement est un crime.
      Je ne développerais pas non plus leurs positions quand au sida, la pédophilie ou autre approche politico-financière de leurs statuts...
      Je suis depuis cette époque athée et fier de l’être !
      Pour finir je vous soumet une question :
      d’après vos croyances, quand commence la vie ?
      Quand un spermatozoïde féconde un ovule (et de là une cellule commence à se diviser) ? après (à combien de jours, de semaines ou de mois du développement de l’embryon) ?
      ou avant… ?
      Ou peut-on avoir une autre approche, comme je l’ai, c’est a dire une vision mystique ou le mot "Dieu" (quelqu’il soit) ne fait pas partie de mes bases de compréhension.
      Cela conclura ma participation à ce dialogue.

      Bonne continuation à vous.


    • #760177
      le 18/03/2014 par fidèlovaleurs
      Anti-eugénisme salutaire

      Merci de m’avoir expliquer votre parcours.
      Votre choix ce fait donc en pleine connaissance, chaque Homme est doté de son libre arbitre.
      Je ne me réjouis pas de votre choix et je mets mon espoir dans les grâces et les providences de Dieu, le bon pasteur trouvera peut-être le moyen de retrouver sa brebis égarée.

      Quant au Vatican, la perfection n’est pas de ce monde, les Hommes sont imparfait et peuvent faire des erreurs, des erreurs graves et annoncées ! Cependant permettez moi de vous envoyer une piste celle de la tradition catholique (Fraternité Saint-Pie X, Institut Mater Boni Consilii,...).
      Et pour tout le reste, on découvre le sens des décisions qui peuvent sembler dure, il existe de très bon prêtres qui pourront répondre à toutes vos questions voyez dans la tradition, peut-être songer aussi aux exercices de Saint-Ignace si vous voulez vraiment trouver des réponses !

      Bon cheminement à vous.


  • #759181
    le 17/03/2014 par b
    Anti-eugénisme salutaire

    Ce sujet ne peut être tranché aussi simplement que certains commentaires semblent le faire.

    Les gens confrontés à cette situation doivent avoir le choix de recourir ou non à l’IVG sans risquer d’être jugés trop hâtivement par ceux qui ne l’ont pas vécu.

    Toutefois ce clip est salutaire car c’est un message d’espérance et de tolérance qui va à contre-courant de l’idéologie consumériste et faussement jouisseuse qu’on nous vend toute l’année.

    Cela dit, comme le dit Alilalou, il faut être déterminé en 2014 pour élever un enfant trisomique sachant qu’on peut l’éviter.


  • #759182
    le 17/03/2014 par ta
    Anti-eugénisme salutaire

    Encore une fois de plus, l’homme est tellement supérieur à la nature, nous sommes certainement le centre de l’univers, tous les dieux de toutes les galaxies n’ont que nous comme sujet de préoccupation... Ce géocentrisme est pathétique !

    La nature a TOUJOURS raison, pas d’exception !
    Il ne s’agit pas de la combattre, mais de la comprendre pour l’apprivoiser...

    La premiere bonne question est : pourquoi cette nature ne permet à des êtres vivants n’ayant pas toutes leur capacités de survivre ?

    Bien sur que c’est triste , mais ne devrions nous pas consacrer toute notre énergie aux seules enfants qui disposent de toutes leurs facultés, et dont 300 000 d’entre eux, meurent de faim chaque mois.

    Dire que ce n’est pas incompatible est imbécile car, comme nous le constatons, nos moyens sont limités

    Deuxieme bonne question : Compte tenu de l’état de ressources de notre magnifique planète, ne vaudrait t’il pas mieux limiter le nombre d’enfants pour circonscrire la population humaine, qui prolifère tel un virus, plutôt de de tenter de faire survivre ceux qui ne le devrait pas ?

    Je crois hélas, que si nous étions amenés à disparaitre, nous serions les seuls à nous regretter !
    L’homme "Intelligent" a, allez au prix de gros, 15 000 ans d’existence, une insignifiante durée par rapport à notre planète, et nous sommes en capacité de la détruire.

    Les dinosaures ont régnés combien de temps ?

    Il serait vraiment temps de se poser les bonnes questions, mais ce n’est que mon humble avis.

    Bonne journée à tous, pas trop polluée j’espere !


  • #759192
    le 17/03/2014 par sanctificetur
    Anti-eugénisme salutaire

    Ces enfants ont un gène en plus .... celui de l’amour !

     

    • #759395
      le 17/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      Alors pourquoi la vidéo parle de boulot et de salariat pour les trisomiques ?
      c’est ça que je comprends pas : juxtaposer deux arguments antinomiques :
      1-l’amour et le sacré de la vie
      2-la logique libérale qui combat ce sacré de la vie et dont l’application conduit à l’eugénisme généralisé. ???

      Vidéo trop simpliste et donc dangereuse, alternant chialerie sentimentaliste et matérialisme tronqué.
      Vidéo malsaine car mettant dans la bouche de personnes jugées faibles ou déficient intellectuellement, les mots d’autres personnes : c’est du mépris : est ce que tu aurais laissé ton enfant trisomique jouer là-dedans ?
      Si ton "amour" te fait répondre non, alors tu peux comprendre ma crispation.

      ps : notons que la vidéo ne parle pas d’activité productive et utile mais de salaire et de boulot. on peut se demander si le projet n’est pas l’esclavagisme des trisomiques comme les epsilons (ou les autres) du meilleur des mondes. Cette vidéo peut être très contre-productive.


  • #759210
    le 17/03/2014 par une-fois-qu’on-a-passé-les-bornes
    Anti-eugénisme salutaire

    Je trouve que certains, ici, ont des raisonnements de ... sionistes sur ce sujet !

    On a bien lavé les cerveaux de tout le monde, dans l’ordre (parce qu’il y a un ordre dans le désordre !) : divorce, pillule, avortement, mariage homo, euthanasie, et j’en passe, et des meilleures !

    Il faudrait peut-être faire des connexions dans les synapses de vos cerveaux tellement plus intelligents que ceux des trisomiques que vous voulez tuer (appelons les choses par leur nom)
    et réaliser que si vous êtes sur ce site, c’est parce que certaines manipulations vous déplaisent, alors, allez au bout de votre raisonnement !

    La vie humaine que l’on vit, ce n’est pas seulement l’esclavagisme de certaines "puissances occultes", elle peut aussi être ce que l’on en fait dans sa propre famille, si le mot vous dit encore quelque chose !

    Reprenez les rênes de votre propre vie et n’épousez pas les thèses de vos pires ennemis.


  • #759229
    le 17/03/2014 par kevorkian
    Anti-eugénisme salutaire

    "Heureux les simples d’esprit car le royaume des cieux leur appartient."

    Au moyen-âge un enfant handicapé était considéré comme une grâce, car ils allaient directement au ciel.

     

    • #760422
      le 18/03/2014 par guenz
      Anti-eugénisme salutaire

      En réalité il y a une erreur ou une imperfection de traduction dans cet extrait de spaume. Il faut lire et comprendre "Heureux ceux qui ont l’esprit de pauvreté (clairement les pauvres, les modestes et ceux qui ne sont pas obsédés par l’accumulation des richesses), car le royaume leur appartient."
      Mais nul doute que Jésus ouvrait ses bras et son cœur à ceux que nous nommons des trisomiques.


  • #759237
    le 17/03/2014 par Réveillez-vous
    Anti-eugénisme salutaire

    A tous les grands émotifs , les romantiques de salons , les chrétiens de bénitiers , les adeptes du violons...J’ai une très mauvaise nouvelle pour vous...LA NATURE EST EUGENISTE !

    L’homme cet abruti se croit au dessus de la nature...Il en subit les conséquences..

    Et puis faut aussi que les grenouilles de bénitiers et les pleurnicheuses aillent au bout de leur logique qui n’est en fait que de l’égoïsme " Mon enfant , Mon petit , Mon bébé , Mon trisomique , Mon handicapé "...ouvrez grandes les portes de votre maison , de votre frigo ...puisqu’il faut aider , aider , comprendre , sauver , chérir la vvvvviiiiieee , trémolos dans la voix...les larmes aux yeux...

    Société de femelles....sociétés pleine de fric , d’auto-compassion pour ses propres tares , de violonistes hypocrites prêts à nous sortir leur arpèges larmoyants ...Société décadente
    dans laquelle on nous fait de beaux clips léchés et pleins d"émozzzzionne" sur quelques handicapés...pendant que l’on bombarde au phosphore blanc des enfants bien normaux EUX !

     

    • #759547
      le 17/03/2014 par Rikita
      Anti-eugénisme salutaire

      Excellent commentaire.


    • #759871
      le 17/03/2014 par lafrousse
      Anti-eugénisme salutaire

      merci ! je commençais à culpabiliser (je suis peut-être la réincarnation d’un ancien nazi ?) d’être entourée de gens purs,bons, parfaits et droits sur ce site...qui me font sentir si mauvaise, si mesquine...imparfaite !


    • #760040
      le 18/03/2014 par Autrui
      Anti-eugénisme salutaire

      On peut vous reconnaitre un certain talent d’écriture, certes, à la Nabe disons, mais votre commentaire est sans fond... Commencer par insulter tout ce qui bouge ne rend pas votre opinion meilleure (au contraire)...
      Si la nature était eugéniste, les médecins n’aurait pas à avorter les trisomiques, réflechissez cinq secondes s’il vous plait.. Et quand bien même elle le serait pour les animaux, nous ne sommes pas des bêtes... Bref argument en toc...
      Vous parlez de "conséquences"... Lesquelles ? L’homme n’a jamais autant dominé la nature et sa population n’a jamais été aussi nombreuse...
      Le paragraphe du frigo me laisse sans voix... Un approfondissement s’impose et un retour à un argumentaire cartésien serait salutaire parcequ’on pige que dalle à c’que vous voulez nous expliquer avec tant d’emphase...
      Une "société décadente" est celle où on ne laisse pas vivre les plus faibles justement parcequ’ils sont faibles...
      Et pour votre réference au drame gazaoui, ça n’a strictement, mais alors strictement, rien à voir...


    • #760041
      le 18/03/2014 par Affreuxjojo
      Anti-eugénisme salutaire

      Pendant que l’on bombarde au phosphore blanc des enfants bien normaux eux.
      Alors adresse-toi aux vrais responsables que nous subissons tous et ne fais pas d’amalgame ou rendors-toi !


    • #760296
      le 18/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      @Autrui

      En nous suggérant d’ouvrir nos frigos et nos maisons (puisque nous sommes assez bêtes et bisounours pour cela...) ce que je pense @Réveillez-vous voulait exprimer, est que toute aide et forme de compassion autre que celle pour les Palestiniens (je ne savais pas que cette région avait le monopole du malheur humain... !) n’a à ses yeux aucune valeur et mérite, ce n’est que de la charité de femelle... ! Lui, c’est un dur... un vrai, un homme quoi.... (sic !)


  • #759239
    le 17/03/2014 par ananas split
    Anti-eugénisme salutaire

    Bonjour à tous...c’est toujours la même histoire depuis quelques années du coté de l’être humain : blablabla comme les débats télémerdiés..oui oui/ non non, j’ai des valeurs et toi non, non c’est moi ! Que nous arrive-t-il ? Ma petite réflexion de crétin : comment cela se passait-il il y a une 30aine d’années (voire moins et encore parfois) ? Le gynéco de ma petite mère lui avait dit : vous irez jusqu’a terme mais s’il est triso ou non viable, il m’échappera des mains... Oui, c’est dur. Comment cela se passe-t-il dans la nature ? Que font tous les animaux quand un petit nait non viable pour se débrouiller tout seul, et etre un être à part entiere dans la communauté ? Oui, c’est dur. Attention, je ne juge personne et c’est une situation tres difficile que je ne voudrais pas vivre car les témoignages que j’ai pu reçevoir sont en général triste...ceux qui idéalise (mais ne sont pas touché) doivent savoir que c’est tout de même une souffrance pour les parents et aussi l’enfant, une souffrance moral et sociétale pour faire accepter leur enfant et tacher de lui donner quelques choses car il y a les discours : "oui, nous allons développer les prises en charges"..et il y a leurs actes...pas grand choses (oui, comme d’hab’). Je pense toujours à la manipulation et au fait de casser les citoyens... Pour finir (oui, j’aurais mieux fait de me taire), je pense que je serais..dur..je pense. C’est bien difficile de vouloir se prononcer sur ce sujet, c’est dur, comme la vie. Pleins de pensées positives aux parents et aux familles concernés (pour moi, c’est un cousin). Salut


  • #759242
    le 17/03/2014 par Réveillez-vous
    Anti-eugénisme salutaire

    Et quelle "coïncidence" , tous ces petits trisomiques sont bien blancs , bien proprets sur eux , bien bourgeois...bien "plus belle la vie"....

     

    • #759330
      le 17/03/2014 par beau-temps-belle-mer
      Anti-eugénisme salutaire

      Ben oui, toto !

      Les autres, on leur demande pas leur avis ... c’est du bétail qui passe à la boucherie ! interdit de discuter avec ça, menaces à peine voilées et compagnie !


  • #759252
    le 17/03/2014 par fidèlovaleurs
    Anti-eugénisme salutaire

    J’ai une connaissance qui attendait un bébé, on lui à dit que son enfant était handicapé et que c’était mieux pour lui d’avorter.

    Une chance, cette dame est catholique ! Elle refuse et limite doit se battre pour le garder car à chaque rdv chez le gynécologue, est une propagande pour l’avortement !

    Vers le sixième mois, le gynécologue lui apprend que le bébé lui semble normal, qu’il s’est peut être trompé.

    Le bébé est né en décembre et il est tout à fait normal. Combien d’enfants ont été tué alors qu’ils n’étaient pas handicapé ? Qu’en aux autres c’est tout autant un assassinat, n’ayons pas peur des mots !

    Dieu rendra justice, et au jour de jugement dernier, tous ces enfants demanderont à leur parents criminel des comptes mais le mal sera fait, la justice sera en route et toutes ces petites victimes innocentes seront aux paradis. Il est essentiel de se rependre si vous avez commis un crime, Dieu peut pardonner si on lui demande par la confession, par une vraie contrition et par la pénitence et alors vous pourrez être toute l’éternité auprès de votre enfant dans le paradis !

    A bon entendeur...

     

    • #759407
      le 17/03/2014 par omerre
      Anti-eugénisme salutaire

      il a rien compris le gyneco , c’est lui qui est handicapé et il devrait s’avorter tout seul


    • #759799
      le 17/03/2014 par coyoterevolte
      Anti-eugénisme salutaire

      Dieu rendra justice, et au jour de jugement dernier, tous ces enfants demanderont à leur parents criminel des comptes



      "ça devait être sympa d’être dans ta classe" (Sid dans l’âge de glace 2)


  • #759265
    le 17/03/2014 par Guillaume
    Anti-eugénisme salutaire

    Quand les parents disent oui on le garde ça retombe sur toute la famille et dans certains cas ça peut pourrir la vie de ceux qui n’ont rien demandé mais je vais m’expliquer.
    Dans mon entourage, un couple qui avait déjà une fille "normale" à eu un enfant trisogol qu’ils ont décidés de garder. Jusque là tout va bien et ils s’étaient promis de s’en occuper et de ne jamais le "placer". Ces fameux parents ont eu la bonne idée de décéder d’alcoolisation massive, entre autre.
    Moralité, la gamine avait même pas 40 ans, pas en couple et pas d’enfant mais obligé de s’occuper de "l’héritage", son frère malgré tout, jusqu’à la fin de l’un des deux. Pour le moment elle tient bon et comme c’est une fille bien et qui a les moyens elle s’est aussi jurée de ne pas le placer à son tour.
    En conclusion faut bien peser le pour et le contre car garder un enfant "pas comme les autres" a bien souvent des retombées qu’on ne prévoit pas forcement et qui peut dire comment il réagirait ...


  • #759295
    le 17/03/2014 par Djé
    Anti-eugénisme salutaire

    Bouddha était trisomique.
    Mongolien...

    La trisomie est une perfection émotionnelle jamais parasitée par le mental, fluide... De l’esprit pur !
    Du pur sang avec une apparence déviant de la "norme". Voilà tout.

    Jean-Louis Costes prend l’animal comme modèle parfait vers lequel essaient de tendre les hommes. Les chiens ont quelques conditionnements mentales pavloviens avec le temps mais ils échappent à la mentalité. Les chiens sont chiants parfois mais leur enthousiasme permanent est un modèle d’humanité.

    Les handicapés mentaux échappent aux mensonges de la mentalité eux aussi, c’est pourquoi on les considère comme handicapés.
    Ils sont toujours vrais dans la bonne comme dans la mauvaise humeur.

    Ils ne savent pas mentir, comme les chiens.
    Attention ! Comparer (en partie) les handicapés mentaux aux chiens n’est pas méprisant, c’est tout l’inverse !

    Les enfants, les animaux et les handicapés mentaux touchent au divin car ils sont libres par nature de tout conditionnement mental. Alors que pour nous le combat permanent c’est justement de se libérer de notre conditionnement mental...

    Les trisomiques sont des boussoles émotionnelles pour les déboussolés par les moeurs à la mode. Comme Bouddha...

    Il n’y a pas de plus beau voyage pour revenir vers soi quand on s’est perdu que de partager des moments de vie avec des émancipés mentaux par nature...
    Avec des handicapés mentaux comme on dit...

    Libres par nature et à vie de tous préjugés tel est le seul tort des trisomiques !

    C’est pas comme le syndicat de la magistrature, ce modèle procédural de préjugés pétris dans l’inhumanité et la froideur.
    Ce qu’ils appellent l’objectivité mentale. Un mensonge...

    Les lois des hommes éloignent de la compréhension des lois de la Nature et ne ramènent pas vers l’équilibre.
    L’animosité sera éternellement moins cruelle que le Droit.

    Les magistrats ? Des pompiers pyromanes !
    1,3 millions de pères séparés de leurs enfants en 40 ans et 80% des délinquants issus d’un foyer monoparental qu’avec la mère...

    Les trisomiques ? Des chamans !
    Intercesseur entre l’homme et l’esprit de la Nature...

    "Ayez pitié des forts", disait Nietzsche.
    Ayez pitié des trisomiques !

     

    • #759371
      le 17/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      Faire la promotion de l’handicap mental équivaut à faire la promotion des jeux paralympiques.

      Pour faire une comparaison sérieuse avec les animaux, il faudrait observer un chien qui a un handicap mental du même ordre.

      Vos arguments me font penser à la propagande du "mariage pour tous".
      "Mieux vaut un mariage gay qu’un mariage triste" ==> "mieux vaut un gentil trisomique qu’un mauvais saint d’esprit"

      Si vous invoquez les lois de la nature, alors dans ce cas là il faut abandonner tout assistanat.
      De plus, rien ne garantit que ces handicaps soient de l’ordre du naturel. Des facteurs extérieurs peuvent intervenir : drogues, vaccinations, médicaments, pollution, etc...

      Quand à vos certitudes concernant Bouddha, je demande des sources, qui ne se basent pas juste sur une impression comportementale.


    • #759459
      le 17/03/2014 par Djé
      Anti-eugénisme salutaire

      Je ne hiérarchise pas et je ne fais pas, comme pour les jeux paralympiques, la promotion télévisuelle de la laideur de nombreux trisomiques (mais pas besoin d’être handicapés mentales pour être laid, pas dormir suffit !... Demande à Cendrillon...), je fais juste la louange de leur richesse émotionnelle intérieure...
      Et l’objectif des jeux paralympiques n’est-il pas au final le même que le mien ?
      L’élan vital au-delà des apparences...
      Bref.

      Les trisomiques sont-ils tous du même groupe sanguin, ça c’est une question intéressante ?
      Et y a-t-il un lien entre d’éventuelles carences de sommeil ou du sommeil décalé chez la mère lors du début de grossesse et la trisomie ?

      Ceci dit, je ne confonds pas le diapason de la note émotionnelle juste (l’handicapé mental, l’enfant et l’animal) et le compositeur d’une symphonie (le génie)...

      Quant au reste...
      Le problème ce n’est pas le mariage pour tous, c’est l’escroquerie qui est passée par le PACS pour nous amener vers la PMA et la GMA. Mais si l’homosexualité permet à quelqu’un de trouver l’équilibre tant mieux !

      Ceci dit, il ne faut pas oublier pour autant que l’homosexualité est la moins pire de toutes les erreurs certes, mais une erreur quand même, qui ne doit pas être punie évidemment mais qui ne permettra jamais d’enfanter.
      La loi de la Nature est la même pour tous.

      Et lorsque le droit des homos s’impose sur le droit des enfants à naître d’une mère et d’un père, pour en faire des orphelins artificiels, là c’est grave et comme toujours quand c’est grave c’est parce que c’est hors Nature...

      Et pour Bouddha...
      Rester sans bouger sous un arbre pendant des heures et des heures au pays des nomades de sang B, mis à part un hypothyroïdien congénital, je vois pas, espèce de mongolien de l’ordinateur !...
      Comme moi d’ailleurs...

      Demain tous noctambules, cancéreux et bouddhistes du Web ?!
      La trisomie est l’avenir du geek !
      ( ;oD)


  • #759314
    le 17/03/2014 par Duke de Pouille
    Anti-eugénisme salutaire

    Et voilà ! J’ai pleuré.

     

    • #759382
      le 17/03/2014 par importateur
      Anti-eugénisme salutaire

      moi aussi !


    • #759433
      le 17/03/2014 par Leïla
      Anti-eugénisme salutaire

      Moi aussi tu m’a fait pleuré @Djé.


    • #759719
      le 17/03/2014 par Djé
      Anti-eugénisme salutaire

      Il faudrait que des couples homosexuels s’associent avec des couples hétérosexuels qui donnent naissance à des enfants handicapés pour s’en occuper à quatre (autisme, trisomie...), ça c’est mieux que la PMA ou la GPA...
      Ça cartonnerait !


  • #759326
    le 17/03/2014 par thunderheart
    Anti-eugénisme salutaire

    Peut-être un peu larmoyant ... Cependant, il faut toujours avoir à l’oeil ce qui compose l’EUGENISME ... A l’endroit comme à l’envers, dans une époque où l’inversion des valeurs masque le bon-sens naturel d’une civilisation attaquée par le Sanédrin qui flirte avec la Svastika inversée.


  • #759338
    le 17/03/2014 par moderateur
    Anti-eugénisme salutaire

    Dans la doctrine catholique, l’assassinat est un péché qui crie vengeance devant Dieu.
    Cela veut dire que l’homme se permet d’intervenir dans la création qui est naturellement réservée au Créateur.
    L’avortement, l’eugénisme sont des logiques de "mooi jee". Ce "moi je" est un dogme du libertarisme et donc du gauchisme.
    Les arguments sur la prise ou non en charge par la collectivité sont fallacieux, cette (toute) petite logique comptable n’est, quoi qu’on en dise, qu’une gouttelette d’eau dans l’océan des rackets financiers de l’oligarchie satanique depuis 300 ans au moins. Pas besoin, donc, de chipoter en disant qu’un petit bambin handicapé, qui a le droit sacré de la vie, est un poids pour la société (c’est vrai que l’oligarchie pédophilo-satanique n’est pas un poids pour la société !) me semble être un argument de très mauvaise foi.


  • #759343
    le 17/03/2014 par Poll en
    Anti-eugénisme salutaire

    Si des parents sont informés rapidement que l’enfant sera trisomique, s’ils sont désemparés, et puisqu’on leur en laisse la possibilité, je conçois aisément qu’ils fassent le choix de l’interruption de grossesse.
    Contraints de faire face, dans une société prohibant cette option radicale par définition, ils ne pourraient faire autrement que s’adapter comme tant d’autres du reste dans ce cas de figure.
    Le problème venant pour l’essentiel du regard des autres, une certaine banalité du handicap le rend forcément moins "terrible". Je vis et ai vécu dans un endroits du monde où il n’est pas rare de croiser des albinos, des unijambistes ou des...fous. On s’y fait.
    Dans la France d’aujourd’hui décider de garder un enfant trisomique est une résolution importante, souvent, mais pas toujours, liée à des questions religieuses. Un cadre de réflexion solide pour un cadre affectif où le mot "amour" prend tout son sens.
    S"agissant des frères et soeurs, ils ont l’occasion très tôt de se fritter avec les moqueurs, tous ces lâches tellement prompts à ricaner sur les plus fragiles. Cela peut endurcir le cuir plus que le coeur à l’âge où l’on commence à naitre au monde.


  • #759393
    le 17/03/2014 par Renaud
    Anti-eugénisme salutaire

    Bonjour à tous,

    J’adore égalité et réconciliation parce que c’est un lieu de ré-information. En conséquence, on y trouve un peu de tout, des bonnes idées, des idées intéressantes, des idées neuves, des idées oubliées . . . mais de moins bonnes aussi.

    La vrai question n’est pas de savoir si c’est de l’eugénisme, à l’évidence c’en est. La question est de savoir si c’est souhaitable ou pas.

    Cette vidéo me paraît hautement malsaine. Pas parce qu’un trisomique ne peut pas être heureux, il le peut, mais parce que c’est un instrument de propagande. Bien sûr, des enfants mentalement ou physiquement handicapés peuvent être heureux, mais nier que leur vie sera, en moyenne, plus dure que celle des autres est un mensonge odieux.

    L’un de mes oncles élève depuis des années un enfant physiquement ET mentalement déficiant. C’est mon cousin, je l’adore, et sa vie est, à mon sens, relativement heureuse. Mais quand on lui demande de faire un voeu, il fait toujours le même, il voudrait être normal ... puis tout le monde pleure.

    Réfléchissez avant de vous prononcer sur un sujet dont vous ne savez rien. Elever un enfant handicapé et vivre en étant handicapé est admirable, mais tout le monde n’a pas cette force. Dans une société saine, chaque parent est libre d’évaluer ses propre forces et de prendre ses décisions librement, sans fanatisme, ni dans un sens, ni dans l’autre. A l’heure du choix, chacun est seul face à lui même et à un avenir incertain et je ne condamne personne.

    Si j’apprenais que mon enfant va naître gravement handicapé, j’ignore comment je réagirais, mais je pense que je ne voudrais pas prendre le risque de rendre tout le monde malheureux. Je suis Athée, mais je suis un grand admirateur du Christ et de la morale chrétienne. Tout le monde veut le meilleur pour son enfant et c’est normal. Mettre au monde est de toutes façon une décision terriblement égoïste, alors autant mettre toutes les chances de son côté.

    Bref, pour conclure je dirai ceci : La vie de parent est faite de choix difficiles et en définitive chacun est libre de choisir ce qu’il pense être le mieux pour les siens, quelles que soient ses convictions.

     

    • #759652
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      Témoignage intelligent, sincère et sensible sans mièvre sensiblerie.


    • #759771
      le 17/03/2014 par Gabriel
      Anti-eugénisme salutaire

      Vous ne saisissez vraisemblablement pas toute la signification du sacré.

      Le sacré fait office de variable indépendante dans la morale. Qu’on puisse choisir de respecter la vie quand cela nous convient revient à faire du sacré un autre plaisir dont on jouirait à sa guise.

      « Je vomirai par ma bouche les tièdes » -J.C.

      On a du courage, ou on en a pas.


    • #759872
      le 17/03/2014 par Déclassé social
      Anti-eugénisme salutaire

      @ Renaud,

      Très intéressant témoignage.

      Je suis aussi athée et de ton avis.

      Je supporte les commentaires inspirés du religieux qui s’affichent ici, mais cela s’arrête là.

      J’aime aussi écouter et lire Alain Soral à part quand il nous parle de religion.

      Mais bon, par rapport à bien d’autres penseurs et gens des médias il est incontestablement très au-dessus.


    • #759920
      le 17/03/2014 par Gerard John Schaefer
      Anti-eugénisme salutaire

      @ Renaud

      Tu n’es pas dans la chair de l’autre, que tu ne connais pas.

      Dans cette vidéo, au-delà de son orientation, du montage, il y a des regards et des sourires qui ne trompent pas.

      Bordel, qu’est-ce que c’est que d’être "normal" !?
      Une société "saine" ne concerne pas les handicaps physiques ou les déficiences mentales, une société humaine saine est une société dans laquelle les sociopathes, les prédateurs, n’ont aucune possibilité de nuisance.


  • #759453
    le 17/03/2014 par STEF de MARS
    Anti-eugénisme salutaire

    On a bien laissé vivre Arno Klarsfeld...

     

    • #759507
      le 17/03/2014 par saucecarp
      Anti-eugénisme salutaire

      Très drôle, mais lui il a été élu, ce n’est pas le même handicape... Cependant je me demande ce que feront les couples homosexuels en adoptant un enfant d’une mère porteuse, en apprenant que l’enfant risque de ne pas être "normal" ?
      Pourquoi mr Berger n’ouvrirait-il pas des instituts pour nouveaux nés aryens...


    • #759550
      le 17/03/2014 par Julien
      Anti-eugénisme salutaire

      Les trisomiques sont gentils...

      Merci de ne pas les comparer à ce dégénéré...


    • #759678
      le 17/03/2014 par saucecarp
      Anti-eugénisme salutaire

      "les trisomiques sont gentils" Là n’est pas le problème, ce sont des êtres humains, il y en a des gentils et d’autres moins, comme chaque être... Et puis il y a les autistes, les siamois etc... Ce n’est que récement que l’on peut déceler les maladies
      avant la naissance, comment faisaient les gens il y a un siècle ... On les noyaient ? On en faisaient quoi de ces êtres humains ? Je pense qu’il faut relativiser, et respecter toutes les familles qui s’occupent de ces enfants avec amour, car ils sont le fruit de la nature... Alors bon , maintenant on peut changer la nature mais vers quoi ?


  • #759473
    le 17/03/2014 par cocagnus
    Anti-eugénisme salutaire

    C’est une video qui appuie la loi anti-avortement en Espagne (puiqu’en langue espagnole).
    Donc loi partisane et rétrograde.
    Quand les parents meurent, qu’advient-il de ces adultes ? Leur sort est cruel autant que la hantise de leurs parents qui redoutent cette issue fatale : la solitude , la détresse, l’abandon de cet être qu’ils ont chéri toute leur vie............


  • #759494
    le 17/03/2014 par coyoterevolte
    Anti-eugénisme salutaire

    un sketch sur les trisomiques (et c’est pas timsit) ou plutôt sur les réactions bizarres, hypochrites et contradictoires des "normaux".
    http://www.youtube.com/watch?v=q2pX...

    "Des handicapés, j’en veux !!!"

    ps : rire ou vomir...bouah, tu peux faire les deux...successivement car, en même temsp, tu risques de t’étouffer.
    2e ps : je préfère une fausse méchanceté à une fausse bonté.


  • #759501
    le 17/03/2014 par Lucccio
    Anti-eugénisme salutaire

    imparrable !


  • #759561
    le 17/03/2014 par beau-temps-belle-mer
    Anti-eugénisme salutaire

    Quand on lit les commentaires, nombreux, qui discutent, derrière leur clavier, de l’utilité de laisser (ou non) vivre ces enfants malades, on se croirait sur un forum "mainstream" .... on est chez les monstres froids, chez les immatures, chez les "moi-je" ... ce sont eux, les malades !

    à croire qu’Alain Soral ne leur a rien appris !

     

    • #759688
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @beau temps etc
      Qu’est ce que vous croyez, que les personnes sur ce forum ne sont pas des êtres de chair et de sang qui expriment leur sentiment profond souvent issu du vécu le plus intense ?


    • #760705
      le 18/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      @ Christian etc : non c’est juste le contraire, beaucoup de gens n’expriment que leur PEUR, la peur de ce qu’ils ne connaissent pas et les met mal à l’aise, et non leur expérience. La plupart de ceux qui connaissent ou ont connu des enfants trisomiques écrivent ici qu’ils ne supportent pas l’idée qu’on les élimine désormais systématiquement sous la lourde pression de ceux qui ont pourtant prêté le serment d’Hippocrate. .


  • #759686
    le 17/03/2014 par SickSadWorld
    Anti-eugénisme salutaire

    Ben merde, je pensais pas chialer en regardant une vidéo sur ER !!!

    En tout cas, enfin une bonne initiative vidéo, mais à quand de réelles actions pour vivre ensemble ?

    J’ai l’impression que plus les années passent, plus les personnes différentes sont exclus sous couvert d’être mises en "instituts spécialisés", mais qui ne font que les couper du monde au final... Quant aux gens pseudos normaux, à force de ne plus voir d’aveugles, de sourds, de muets, de boiteux, de trisomiques, ne peuvent que se sentir à mille lieux de l’intérêt de les rencontrer, les connaitre et apprendre d’eux, vu qu’ils ne les voient et ne les côtoient plus. Je trouve cela assez effrayant...

     

    • #759865
      le 17/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      Très juste. Ma fille a fait une partie de sa scolarité dans une classe qui accueillait des enfants autistes et cela lui a énormément apporté. Ces enfants différents l’ont enrichie humainement , elle n’a plus peur de différence, elle est à l’aise avec tout le monde, plus patiente et tolérante envers la différence .


  • #759755
    le 17/03/2014 par Hitler dream
    Anti-eugénisme salutaire

    Je suis profondément dégouté et écœuré des commentaires de certaines personnes, à croire que j’ai bien vérifié sur la barre d’adresse que j’étais sur le site d’égalité et réconciliation.
    On croirait lire les expériences et les relents du docteur Mengele.
    Je n’arrive pas à comprendre comment on peut décider de vie et de mort sur des enfants, sous prétexte qu’ils sont trisomiques, ça me dépasse ! Je suis frère d’un enfant porteur trisomique et ma vie n’a jamais été un calvaire, ni pour moi ni pour mes parents. Mon frère est d’une rare bonté et sincèrement, je le préfère à n’importe quel autre hypocrite d’être humain bien portant génétiquement. J’ai littéralement le vomi quand j’entends certaines personnes s’auto arroger le droit de vie ou de mort sur mon frère.
    J’ai l’impression de lire des nazis, c’est grâce aux mères allemandes que les handicapés ont -partiellement- échappés à un triste sort et que lis-je en 2014 ? Euthanasions les malades !
    Qu’est-ce que ça sera demain ? L’euthanasie de nos grands-parents devenus inutiles en maison de retraite ? Euthanasie des sans diplômes, des malades qui squattent la CMU ?

     

    • #759854
      le 17/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      La pondération, vous connaissez ?
      Personne à par vous, ne tombe dans l’ excès que par ailleurs vous dénoncez. Dans un esprit externe aux expériences personnelles antinomiques : certains ont ou vivent des situations lourdes à tragiques, d’autres les vivent bien, un certain nombre d’internautes, dont moi, pensent que le CHOIX doit être laissé aux parents et à eux seuls, sachant que le poids psychologique et matériel leur incombe.
      Il y a loin entre un être humain déficient mental par malformation génétique et une personne âgée, malade ou sans diplôme qui sont des situations normales à factuelles ne provenant pas d’une altération génétique irrémédiable.
      Jusqu’à nouvel ordre, le votre peut être, "l’humain" se situe dans le cerveau, ni dans les pieds, ni dans la rate qui sont des organes de fonctionnement au service du cerveau. L’exemple de Stephen Hawking vous aidera peut être à mieux comprendre hors champs de votre vécu personnel.
      Les confusions extrêmes décrédibilisent votre argumentaire, personne ne cautionne les assassinats perpétrés sous le régime nazi envers les handicapés, il s’agit ici d’un choix pré-natal sur la décision légitime de parents s’interrogeant sur le bonheur et le devenir d’un enfant trisomique dans la société telle qu’elle est et non fantasmée.


    • #760123
      le 18/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      Oui, si même sur E&R il y a tant d’eugénistes, on peut craindre que l’eugénisme ait hélas vraiment gagné. On voit que beaucoup de gens en réalité ont PEUR. ¨Peur de la différence, peur d’être incapables d’assumer, peur d’être confrontés à ce qu’ils sont vraiment...

      Or , cette peur grandit à mesure qu’il y a moins d’handicapés dans la société : on a peur de ce qu’on ne connait pas. Comme je le dis ailleurs, ma fille était plusieurs années dans une classe qui accueillait des enfants autistes et elle n’a plus peur. Je ne remercierai jamais assez ces enfants pour ce qu’il lui ont donné, c’est inestimable.

      Cette peur grandit aussi à mesure que la société devient plus dure, plus individualiste... Au lieu de se battre contre cette évolution, on s’y résigne et on en reporte les inconvénients sur les plus faibles, toujours, en espérant qu’on n’en fera jamais partie...

      Certains parlent de l’aspect "repoussant" des enfants dans cette video. Non, certains sont mignons, d’autres non, mais toujours leur sourire les rend beaux, ils sont solaires. Plus beaux dans l’ensemble que la moyenne des humains, je ressors toujours du metro accablée par la laideur des gens..L’espèce semble s’être terriblement empirée depuis les années 50, où au sortir de la guerre les gens étaient si minces et si élégants... Je n’ai pas des envies d’euthanasie pour autant...


    • #760429
      le 18/03/2014 par Mali
      Anti-eugénisme salutaire

      @ esperanza
      Vous tenez exactement le même discours que d’autres sur le métissage. Jouer sur la "peur" de l’autre, nier la différence au point de mettre sur un même niveau scolaire des enfants atteints de déficience intellectuelle et des enfants en bonne santé. La même stratégie de déni du handicap qui poussent aux JO paralympiques. A.S en a déjà parlé...

      Bref, c’est complètement malhonnête et cessez de faire culpabiliser les gens par rapport à leurs choix.


    • #760710
      le 18/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      Mali : c’est un beau bordel dans ta tête. Le métissage c’est "on se mélange tous, et la différence doit à terme disparaitre". Le métissage n’est pas une valeur de la différence, mais une valeur de l’indifférenciation , dans la grande Babel mondiale Or Il ne s’agit ni de se reproduire avec les trisomiques (!) ni de vouloir abolir leur différence. Au contraire, justement. Il s’agit juste de ne pas en avoir peur. Par ailleurs l’idéologie du métissage a une composante culturelle (brassage et dissolution des cultures) qui n’est évidemment pas plus présente ici. Les trisomiques sont nos enfants, pas des aliens débarqués d’un vaisseau spatial avec leur langue et leurs moeurs qu’ils prétendraient nous imposer.

      Si tu veux, ne pas avoir peur d’eux, ne pas se moquer d’eux , c’est un peu comme pour un explorateur respecter une tribu pygmée qu’il découvre dans ses périgrinations : ne pas les exterminer parce qu’ils sont petits et ont (pour lui) un drôle de facies. Ca ne veut pas dire ramener les pygmées en Europe ni faire des bébés avec une fille pygmée. Toi y en a piger ?


    • #760716
      le 18/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      .... Ah, et certains des enfants autistes dont il est question dans mon post avaient des QI très élevés, de l’ordre de 150. Sans doute supérieurs au tien. Ils n’en étaient pas moins handicapés.


    • #760912
      le 19/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      @esperanza
      Ne mélangez pas autisme et trisomie.

      Un autiste est arrivé au terme de son développement, mais présente une dysfonctionnement des connections neurologiques, ce qui génère un effet de compensation, chose qui rend un bon nombre d’autistes particulièrement brillants dans un domaine précis (celui qui est sur-compensé).
      C’est le même principe des gens qui perdent l’usage d’un sens, les autres gagnent en acuité (récupération de certaines connections neuronales).

      Les trisomiques, quand à eux, ne peuvent pas arriver au terme de leur développement. Des parents qui attendent un enfant, d’instinct, veulent l’élever (dans le sens ascensionnel du terme) au moins au niveau de leurs acquis communs. Les parents, toujours instinctivement, posent un regard d’ambition sur leurs enfants. Tout comme Dieu pose un regard d’ambition sur sa créature (histoire de citer un illustre personnage).
      Prenant en compte cet aspect psychologique, oserez vous encore critiquer ceux qui renient une créature qui n’est pas à l’image de leurs parents ?

      Certains vont vouloir me dire que Dieu ne renierait aucune de ses créatures. Mais Dieu ne fait pas d’erreurs.


    • #762115
      le 20/03/2014 par esperanza
      Anti-eugénisme salutaire

      @ L : je ne mélange rien. C’est toi qui mélanges tout. Je ne fais que répondre à un commentaire de "Mali" qui critique le fait que je rende compte positivement de l’expérience de ma fille scolarisée avec des autistes, et qui écrit que
      mélanger des enfants normaux et des autistes c’est "nier la différence au point de mettre sur un même niveau scolaire des enfants atteints de déficience intellectuelle et des enfants en bonne santé"

      Et je réponds en précisant que si ces enfants étaient incontestablement handicapés (sur le plan de la perception sensorielle, de l’expression, de la capacité relationnelle), ils n’étaient pas "déficients intellectuellement" puisqu’ils avaient souvent des QI que beaucoup ici envieraient. Le commentaire non pertinent de Mali illustrait à ce titre parfaitement mon propos, qui était que de nombreuses personnes ne connaissent pas le handicap car ils ne connaissent pas de handicapés (car ces derniers sont éliminés, ou sinon cachés, élevés dans un monde parallèle), ce qui est la raison pour laquelle ils en ont si PEUR. Non seulement ces enfants n’ont pas pesé négativement sur la scolarité de ma fille (comme beaucoup de parents le craindraient... ) mais ils lui on apporté énormément de bien. Je leur en suis reconnaissante.
      J’adore ER mais dommage qu’il y ait tant de commentateurs qui ne sachent pas lire. C’est lourd, LOURD...

      Dans mon village de 1000 habitants on a encore l’idiot du village, tout le monde le connait, tout le monde l’aime, il sert la messe , il passe sur son velo en faisant des petites remarques rigolottes, c’est un peu la mascotte, et ça c’est BON coco. Le monde auquel vous semblez presque tous résignés, je n’en veux PAS.Il me fait horreur.


  • #759843
    le 17/03/2014 par akrobustia
    Anti-eugénisme salutaire

    ’pas grand chose à voir, mais c’était l’occase de placer cette statistique qui -si elle ne veut rien dire- est pourtant très parlante :
    http://www.24hgold.com/francais/act...


  • #760015
    le 18/03/2014 par passant
    Anti-eugénisme salutaire

    En fin de compte ce n’est pas très compliqué. Soit vous êtes croyant et donc avec vos principes indiscutables vous acceptez toute la création de Dieu sans chercher un interet en acceptant des nuisances comme une epreuve, soit vous ne croyez pas et avec votre logique darwiniste vous éliminez les faibles parce que vous vous considerez comme des animaux dont l’arriere grand pere est un singe. Les deux visions sont logiques donc chacun vient avec ses arguments.

     

    • #760652
      le 18/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @passant
      Nous n’avons pas du lire le même Darwin, dont l’oeuvre traite de l’adaptation au milieu et non pas de "la liquidation de ceux qui ne s’adaptent pas au milieu" ce qui n’aurait d’ailleurs aucun sens et aurait amené à la destruction de toutes les espèces, dont la notre.
      Vos convictions religieuses tout à fait légitimes et respectables ne sont pas incompatibles avec le minimum de réflexion.


    • #760729
      le 18/03/2014 par passant
      Anti-eugénisme salutaire

      d’apres darwin l’adaptation c’est aussi l’élimination des faibles par les plus forts, pas seulement tiens je vais voir ce que ça fait si je me met debout et aussi si je me laissé pousser un oeil meme si je ne sais pas ce que veut dire la vue et à quoi ça sert...


    • #761134
      le 19/03/2014 par Thib
      Anti-eugénisme salutaire

      L’élimination des plus faibles par les plus forts, mais inter-espèce, et pas intra-espèce

      Donc non, l’eugénisme ne fait pas partie de la théorie de l’évolution


    • #761349
      le 19/03/2014 par passant
      Anti-eugénisme salutaire

      en faite je m’en fiche de darwin, ce qui m’interesse c’est qu’aujourd’hui les gens puissent affirmer avec certitude que leurs ancetres ce sont des singes alors que les plus competents dans le domaine disent que c’est une theorie, en plus qui n’a rien de scientifique. cette theorie pour ceux qui l’approuvent est juste une excuse pour ne pas suivre les lois de Dieu. En gros je pense que nous savons tous que quelque chose de superieur existe et c’est Dieu mais vous vous dites si jamais y a le jugement derrnier alors je dirai c’est darwin qui avait dit...et bien non c’est à vous de vous poser ces questions, vous serez fautifs et je suis la preuve que vous êtes prevenus.


    • #761428
      le 19/03/2014 par Christian 4TT4LI
      Anti-eugénisme salutaire

      @passant
      L’évolution darwinienne n’est pas incompatible avec l’idée de Dieu, il faut juste admettre qu’il y a eu une évolution (comment pourrait-on réfuter) et que le dessin de Dieu est peut être de partir d’atomes pour arriver à une finalité qui nous échappe.
      L’homme s’extrait du monde animal par la pensée, la pensée fait l’homme, or la trisomie ou toute autre grave altération irrémédiable du cerveau détectée chez le foetus, fait échec à cette adéquation. Tout un chacun n’étant pas sensible à l’argument religieux, peut néanmoins être sensible à la souffrance projetée quant à cette incapacité de devenir un être doué de raison. Les parents qui font le CHOIX de ne pas mettre un enfant trisomique au monde ne sont pas exempts d’une forte humanité qui leur fait refuser ce qu’ils peuvent considérer comme le pire destin.


    • #761673
      le 19/03/2014 par passant
      Anti-eugénisme salutaire

      vous venez de dire que le trisomique est un animal qui ne reflechi pas donc n’est pas un homme et vous vous êtes un animal qui reflechi donc un homme. Mais c’est dingue ça ! Et c’est pas parce que il y a une evolution que la theorie est valide, c’est completement inverifiable, peut etre qu’il a eu des hommes differents avant et les singes ont toujours été des singes sans aucune evolution. Je veux bien que les gens puissent ne pas vouloir croire en Dieu mais il faut aussi arreter avec les hypotheses de darwin. ce serai plus sincere de dire pour les non croyants je ne crois pas puis c’est tout, ça ne m’interesse pas, tout ça n’est qu’un grand hasard sans reponses et je suis libre je fais ce que je veux.


    • #764868
      le 22/03/2014 par François(un autre)
      Anti-eugénisme salutaire

      @passant

      Le darwinisme ne remet pas en cause Dieu, Dieu est une réponse à "pourquoi existe il quelque chose plutôt que rien ?"

      Et moi qui pense que les principes de la sélection naturelle qui expliquent que des individus les plus adaptés (et non pas les plus forts, les plus forts ne sont pas forcément les plus adaptés) influencent l’évolution de leur espèce (car ayant plus de descendants) sont vrais. Je ne peux pas prétendre que Dieu n’existe pas, mais qu’il est hors sujet.

      Après je ne dirais pas non plus que l’Homme descend du singe. C’est inexacte, plus précisément, l’Homme et les singes ont un ancêtre commun relativement proche, je dirais donc qu’ils sont cousins. Mais je remarque que l’Homme n’est pas "le but" de l’évolution, c’est une solution parmi d’autres, la solution qui a investi un maximum dans la communication (et non dans la force cqfd), à travers toutes sortes de langages, de moyens expressions, de cultures. Je me dis qu’il n’y a pas besoin d’âme pour expliquer la conscience de soi car la conscience de soi vient de la conscience de l’autre comme un autre soi, ce qui est concomitant du fait culturel, comme l’est la conscience de la mort, celle des autres, mais celle de la sienne en particulier. Et que si les hommes ont créés les dieux et leurs mythologies c’est qu’ils en avaient besoin pour des raisons spirituelles et politiques. Mais lorsque quelques millénaires plus tard j’entends des arguments comme "il faut le faire parce que Dieu l’a dit", il ne faut pas s’attendre à ce que ça me touche personnellement.


    • #765613
      le 23/03/2014 par passant
      Anti-eugénisme salutaire

      bon, vous dites des banalités en plus avec des erreurs. Moi j’ai fais des études sur ce sujet et résultat : soit vous pouvez dire c’est Dieu soit vous dites je n’en sais rien. Mais venir parler des hypotheses de darwin comme un dogme ça pose un probleme. ça ne m’interesse pas de savoir si vous croyez en Dieu ou pas, c’est votre probleme, je veux juste dire posez vous la question qui ça interesse si vous croyez en Dieu ou si vous vous considerez comme des animaux consommateurs sans but en haut de là.


    • #770806
      le 28/03/2014 par François(un autre)
      Anti-eugénisme salutaire

      Quoi d’autre que des banalités pour un sujet réchauffé vieux comme Internet ?

      Je suis le premier qui apprécierais qu’on arrête de parler de Dieu, chacun a le droit à son opinion, qu’il la garde pour lui, vive sa vie avec du mieux qu’il puisse, mais se garde bien de le ramener dans un débat comme si ça faisait avancer le problème. Car non, ça ne fait rien avancer, au contraire ça cherche à tout arrêter.

      Par exemple, qu’on veuille défendre la vie avant tout, je peux comprendre, et il y a de bons arguments, la religion n’en fait pas partie, citer la bible ou Jésus n’apporte rien en soit.

      Dire qu’à une époque, en tenant ce discourt, une société humaine s’est améliorée, expliquer comment et dans quelle mesure, là on pourrait discuter. Sauf si la grille de lecture c’est "ça s’est amélioré parce que on a fait ce qui était écrit", car on en arriverait à faire des religions, et vivre comme des amish ou des talibans, selon le livre et l’interprétation.

      Penser qu’il faut commencer par faire croire en Dieu et que le reste suit est stupide.

      Par extension, j’apprécierai également qu’on arrête de torturer Darwin et sa "théorie" en lui opposant des religions, qui sont dans leur nature bien plus théoriques que les conclusions de Darwin.

      "Croire en Dieu" ou "animal consommateur" ?

      Je ne vois pas en quoi ces deux notions sont en contradictions, on peut opposer l’homme à l’animal dans tout un tas de contextes sans oublier que l’homme reste biologiquement un animal, avec ses spécificités humaines. Très variées, certainement plus que celles des autres espèces pour sa capacité à créer et dépendre de ses cultures.

      Et qu’il consomme ou non, une la croyance en l’au-delà, au satanisme, en la réincarnation, au nihilisme, en la science, au communisme, au sionisme, à Raël, à la scientologie, en la télévision etc, ne sont que des épiphénomènes. Que ça fasse d’eux des hommes bons ou mauvais, que ce soit pour de bonnes ou mauvaises raisons, est une chose qui n’est pas biologiquement pertinente.

      Personnellement, l’observation du monde et la compréhension que j’en ai, m’ont rendu bien trop humble pour me croire au dessus de la nature. J’ai compris que les seules choses qui resteront de moi après ma mort, outre quelques kilos de matière organique en décomposition, seront ce que j’aurais construit de ma vie, quelques souvenirs chez ceux qui m’auront connu et survécu, quelques commentaires sur Internet, et qu’au final, on n’est pas beaucoup plus que ça. Mais bon, c’est hors sujet.


  • #760080
    le 18/03/2014 par Issrafil
    Anti-eugénisme salutaire

    Bonjour camarades,je vais me permettre de vous parler de mon grand frère.Oh oui ! qu’il est grand mon frère et trisomique.Il à aujourd’hui 42 ans et moi 33,et il est pour moi la lumière qui éclaire mes plus sombres pensées,douleurs,doutes....bref il me rapproche de Dieu..Ils sont une miséricorde pour nous de la part de notre seigneur afin que l’ont s’interroge sur notre propre condition..Ils sont naturellement bons,doux,aimant,chaleureux....et pour aller encore plus loin je vous dirais cher camarades que non,ce ne sont pas des handicapés,c’est nous les handicapés par rapport à eux.. N’avez vous pas remarquer que de part le monde ils se ressembles tous ? serait-ce un hasard selon vous ?je ne le crois pas.et quand à ceux prèt à me faire un cours de biologie,je vous arrette car je suis déjà très au fait. Ces personnes sont des anges à mon sens.Sans mon frère j’aurais sans doute été bien plus con.Et quand à sont devenir,je ne m’inquiète pas.Dieu s’en occupe.. Je t’aime de tout mon coeur mon grand frère.

     

    • #760160
      le 18/03/2014 par QuoVadis
      Anti-eugénisme salutaire

      Bonjour camarades,je vais me permettre de vous parler de mon grand frère.Oh oui ! qu’il est grand mon frère et trisomique.Il à aujourd’hui 42 ans et moi 33,et il est pour moi la lumière qui éclaire mes plus sombres pensées,douleurs,doutes....bref il me rapproche de Dieu..Ils sont une miséricorde pour nous de la part de notre seigneur afin que l’ont s’interroge sur notre propre condition..Ils sont naturellement bons,doux,aimant,chaleureux....et pour aller encore plus loin je vous dirais cher camarades que non,ce ne sont pas des handicapés,c’est nous les handicapés par rapport à eux.. N’avez vous pas remarquer que de part le monde ils se ressembles tous ? serait-ce un hasard selon vous ?je ne le crois pas.et quand à ceux prèt à me faire un cours de biologie,je vous arrette car je suis déjà très au fait. Ces personnes sont des anges à mon sens.Sans mon frère j’aurais sans doute été bien plus con.Et quand à sont devenir,je ne m’inquiète pas.Dieu s’en occupe.. Je t’aime de tout mon coeur mon grand frère.




      Il fallait encadrer ce commentaire, voilà qui est fait. Je vous en remercie. Que vos détracteurs retournent à leur piano et autres violons. Gloire à Jésus.


    • #760251
      le 18/03/2014 par Marie59
      Anti-eugénisme salutaire

      MERCI !!!!

      Tout est dit ! Et si joliment... ! Oui, c’est nous les handicapés... !!!


  • #760085
    le 18/03/2014 par c’estpaspasséloin
    Anti-eugénisme salutaire

    J’aimerais demander aux personnes qui, ici, pensent qu’il est possible d’éliminer (=tuer) des enfants sous prétexte qu’ils sont malades trisomiques, si :

    - le jour où l’on trouvera un gêne responsable de la fragilité qui rend schizophrene (la question est soulevée par certains scientifiques)

    (grosse souffrance pour le malade et pour les parents) il faudra également éliminer ces enfants ?

    et puis telle maladie ... et puis telle autre imperfection... vous réalisez la logique de votre raisonnement ?

    ou alors, il y a quelque chose dont personne n’a osé parler ici : l’aspect physique rebutant de ces enfants !

    et finalement, quand on creuse, on veut les tuer ... parce qu’ils ne sont "pas beaux" !
    Tout un programme !

    Il y en avait un qui ne supportait que la race aryenne et qui faisait de la sélection sur le physique des gens ... je ne vous fais pas de dessin ...

    "Pas beaux" et "pas intelligents", ça en fait du monde à éliminer !!!


  • #760121
    le 18/03/2014 par akrobustia
    Anti-eugénisme salutaire

    Le problème de fond n’est pourtant pas tellement le droit des uns ou des autres à vivre, mais plutôt le droit généralisé à se reproduire...


  • #760387
    le 18/03/2014 par gogeric
    Anti-eugénisme salutaire

    Sur sept enfants mes parents en ont adoptés deux handicapés, et pour l’instant ce qui les a empêche le plus de vivre la vie qui est la leur, c’est l’état et son habitude nauséabonde a placer tout le monde dans des cheptels... Ainsi les observateurs auront remarque que Fillon a Exigé que les enfants ne soient plus scolarisés a la maison parce qu’ils ne doivent pas recevoir les idées névrosées de leurs parents, sauf... sauf... je vous le donne en mille !! Les handicapés dont on ne veut pas a l’école parce qu’ils n’apprennent pas comme tout le monde parce qu’ils coutent trop cher, parce qu’ils ne sont pas endoctrinables (allez dire a un petit trisomique ou un petit autiste qu’un garçon peut être une fille et une fille un garçon vous allez voir ce qu’il va vous répondre (si il ne vous tape pas dessus pour tenter de détruire les seules certitudes qu’il avait quant a sa condition...))

     

    • #760896
      le 19/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      Ils on fait le choix d’adopter. Ce choix étant fait en conscience, ils savaient à quoi s’attendre.
      Il est légitime que les parents sur qui ça tombe par mauvais coup du sort puissent eux, avoir aussi le choix refuser ce genre de chose.


    • #767342
      le 25/03/2014 par cabriolet
      Anti-eugénisme salutaire

      Le "droit" de refuser ? De refuser quoi ? Lorsqu’on fait des gosses on est conscient des possibilités en tout genre. Tout le monde voudrait l’enfant "parfait", n’est-ce pas. Mais aucun ne l’a (ou plutôt, tout le monde l’a). Le problème réside dans le fait que l’on est de plus en plus habitué à vivre dans un monde plat, lisse, homogène et synthétique, et que tout ce qui dépasse un peu est considéré comme un problème, une écharde qu’il serait mieux de retirer. Les parents chanceux qui ont des enfants viables atteits de trisomie devraient plutôt prendre conscience de leur chance plutôt que de réclamer le droit de le tuer. Ctrl-Z ? Sérieusement.


  • #760642
    le 18/03/2014 par lo
    Anti-eugénisme salutaire

    Quel est le message de ER en postant cette video ?? je capte pas et tout le monde est un peut divisé... moi j’ai pas vraiment d’avis car pas concerné mais sa me générer d’avoir un enfant T.21. Le poids de la pathologie serait trop lourd à supporter pour ma part déjà que c’est pas facile...

     

    • #760898
      le 19/03/2014 par L
      Anti-eugénisme salutaire

      Il ne faut pas en vouloir à E&R, vu la quantité d’informations que brasse ce site, c’est normal qu’un sujet moins approprié sorte de temps en temps.


    • #761495
      le 19/03/2014 par Vincent L.
      Anti-eugénisme salutaire

      Ça gênerait tout le monde d’avoir un enfant handicapé. Le problème n’est pas la gêne (qui est naturelle), mais l’avortement de ces enfants encouragé par les pouvoirs publics.
      Je connais une femme de quatre-vingt ans qui vit depuis plus de cinquante ans avec sa fille trisomique. Alors forcément ce n’est pas facile, mais la chose juste est rarement la chose facile (une vérité que ce peuple devrait réapprendre un jour).


  • #760942
    le 19/03/2014 par barkmann
    Anti-eugénisme salutaire

    Mon ami d’enfance, Franck, est trisomique.
    Il est issu d’une famille modeste française, son père était un simple ferrailleur.
    Pas de traitement, pas d’accompagnement médico-social ... Juste la vie à la campagne, comme nous, comme moi, comme n’importe quel gamin de Dordogne dans les années 80.
    Et nous étions tellement heureux !.. Sa gentillesse, sa bonté naturelle déminait systématiquement tous les conflits ; Un commentateur précédent à parlé d’angélisme ... Je suis absolument de cet avis !


  • #761008
    le 19/03/2014 par colombe
    Anti-eugénisme salutaire

    "Il y a dans l’humilité, une force terrible, qui, bien sûr, vient de l’Idiot"

    Dostoïevski


  • #761047
    le 19/03/2014 par comtewollaston
    Anti-eugénisme salutaire

    Bonjour a tous.
    Ma grand-mère a un enfant handicapé (X fragile) et j’ai grandi avec la trouille d’avoir un jour un enfant handicapé.
    a 40ans je suis devenu papa d’une petite trisomique. je peut vous dire que oui, les médecins vous poussent consciemment ou inconsciemment sur le chemin de l’eugénisme (jusqu’à nous proposer un avortement "thérapeutique" à 8mois.
    je ne l’ai pas fait pour conviction religieuse (on est Chrétien ou on ne l’est pas).
    aujourd’hui cette enfant a 3 ans et je peut vous dire que pour rien au monde je ne regrette mon choix. C’est une petite formidable qui nous comble de joie.
    Ma conclusion : Les lois biblique sont a l’image de leur auteur, pleines d’amour et au final toujours pour notre bien.
    Amicalement.

     

  • Afficher les commentaires suivants