Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Antisémitisme impensable" : un carnaval belge rend dingue les organisations juives du monde entier

Parmi les silhouettes carnavalesques qui ont défilé lors des réjouissances d’Alost, en Belgique, l’exécutif européen a condamné la présence de caricatures d’hommes juifs défilant sur un char décoré avec des machines à sous et des sacs d’argent.

 

Le carnaval d’Alost, qui s’est déroulé du 3 au 5 mars en Flandre-Orientale, dans le nord de la Belgique, s’est attiré les foudres de la Commission européenne. Pour quelle raison ? La présence, sur un char dont le décor reproduisait des machines à sous et des sacs d’argent, ainsi que de caricatures d’hommes juifs aux papillotes apparentes et coiffés de Shtreimels.

« C’est impensable que de telles parades aient lieu dans les rues européennes », a ainsi déclaré le 5 mars, Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne. « La position de la Commission a été, est et restera très claire, nous nous opposerons à toute forme d’antisémitisme [...] Il incombe aux autorités nationales de prendre les mesures qui s’imposent sur la base du droit applicable », a-t-il ajouté.

Comme l’explique le site belge Sudinfo.be, le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) et le Forum der joodse Organisaties (FJO) avaient la veille dénoncé « la présence de marionnettes représentant des juifs au nez crochu et aux coffres remplis d’argent dans le défilé du carnaval d’Alost ».

Un reportage d’Euronews montre les images du char en question.

 

 

Rituel vieux de 600 ans, le carnaval est notamment réputé pour ses chars qui représentent chaque année des profils caricaturaux de tout type. En 2015, il avait par exemple été au cœur d’une polémique après avoir accueilli en son sein de faux djihadistes munis d’armes factices et de drapeaux noir et blanc semblables à ceux de l’organisation terroriste État islamique.

 

 


 

Carnaval d’Alost : le char associant juifs et argent condamné par l’UNESCO et la Commission européenne

 

Le char du carnaval d’Alost caricaturant des juifs orthodoxes assis sur des sacs d’or a suscité l’indignation de l’UNESCO, qui a dénoncé mercredi une « représentation antisémite » et appelé les autorités belges à réagir.

 

« L’esprit de satire du carnaval d’Alost et la liberté d’expression ne sauraient servir de paravent à de telles manifestations de haine », a fustigé dans un communiqué l’agence des Nations unies pour l’éducation et la culture.

L’UNESCO rappelle que ce carnaval a été inscrit en 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

« Au-delà des valeurs de respect et de dignité portées par l’UNESCO, ces indécentes caricatures vont à l’encontre même des principes fondateurs du patrimoine immatériel de l’humanité », estime Ernesto Ottone Ramirez, sous-directeur pour la culture, cité dans le communiqué.

Le char incriminé, qui a participé au défilé de carnaval dimanche dans les rues d’Alost, devant des milliers de personnes, avait déjà suscité les protestations de plusieurs associations juives et de l’exécutif européen.

« C’est impensable que de telles parades aient lieu dans les rues européennes 74 ans après la Shoah », avait réagi mardi un porte-parole de la Commission, rappelant la nécessité de lutter contre l’antisémitisme dans l’UE.

Lire la suite de l’article sur sudinfo.be

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça aurait été plus drôle des prêtres catholiques tripotant le zizi de petits garçons nus.
    La commission européenne "de mon cul sur la commode" et l’UNESCRO n’aurait rien dit !


  • Et une fake news :



    "plusieurs dizaines de milliers de manifestants à Paris" !...



    Il y a eu tout au plus quelques milliers de manifestants contre l’antisémitisme à Paris ! Même les médias officiels s’accordent là-dessus.

    Cette journalope ment, donc !

     

    • Oui les médias mentent.

      Ce qui est plus remarquable dans ce reportage , c’est que la journaliste se sente obligée d’utiliser une Manif secondaire sur Paris pour appuyer sa démonstration...(En oubliant de préciser comme d’hab la cause principale qui a conduit certains à appeler à manifester place de la république)


  • Indignation de l’UNESCO, qui a dénoncé mercredi une « représentation antisémite » et appelé les autorités belges à réagir. !!
    Deux poids ,deux mesures comme d’habitude ! Il ne me semble pas avoir entendu dire que L’UNESCO ou autre organisme s’étaient indigné quant à la "Nuits des noirs" du Carnaval de Dunkerque ?
    En Belqique ça avance quand même ! .. ; Quand je pense que certains Français font passer les Belges pour des cons !!!! A méditer non ?
    http://lavdn.lavoixdunord.fr/544796...

     

  • On fait certes, défiler des chars caricaturaux pendants les carnavals, mais le reste de l’année on n’ensevelit pas les populations, au phosphore blanc, sous les ruines de leurs villes dont on spolie le territoire, on ne les tire pas avec des snipers, à travers ses frontières, on n’extorque pas à la taxe carbone non plus ect...ect...L’indignation, c’est bien, il faut juste clarifier les niveaux d’importance et de priorité. Au risque de manquer à la plus élémentaire pudeur et de se discréditer.


  • Alors qu’il suffisait de faire un char avec le Pape ou le Prophète se faisant enculer à la Charlie par un lbgtqixxxx déguisé en clebs...
    Succès médiatique assuré !


  • « Carnaval » vient d’Italie. Etym. latine : « carnis levare = enlever, ôter la viande, la chair ».

    « C’’est une récupération par le christianisme de très anciens cultes dont les Lupercales romaines et les Saturnales :

    « Chaque année le 15 février, les Luperques, vêtus seulement des peaux des boucs sacrifiés, couraient à travers la ville en frappant avec des lanières de peaux de boucs tous ceux qu’ils rencontraient notamment les femmes. Celles-ci ne cherchaient pas à se soustraire aux coups, parce qu’elles croyaient que cela favorisait la grossesse.
    _ »

    « Ces Lupercales, assurant le départ d’une nouvelle année, symbolisaient l’intrusion du monde sauvage dans le monde civilisé, celle du désordre dans la vie réglée, celle du monde des morts dans celui des vivants. »

    « Il marque les festivités de la fin et du recommencement d’un temps cyclique annuel : les hommes inscrivent leur vie dans ce monde qui se reproduit chaque année.

    Le temps s’écoule normalement pendant l’année puis repart brièvement en sens inverse pendant la durée festive, c’est pour cela que l’on va trouver des phénomènes d’inversion des rôles. L’écoulement normal de l’année (ou de la saison) qui va suivre reprend alors. »

    Les ultra-riches masqués n’organisent-ils pas des soirées privées très select ? Voir « Eyes Wide Shut » de Stanley Kubrick ...

    Seuls journées où il est permis d’inverser les rôles : j’veux bien être banquier ! J’mettrai une kippa et des nattes comme Rabbi Jacob :)

    Les Saturnales avaient lieu aux solstice d’hiver et duraient trois, cinq ou sept jours. On organisait de joyeux banquets, où le maître de maison allait jusqu’à servir ses esclaves à table.

    Un roi de fantaisie élu par le sort était le maître des réjouissances pendant ces journées où l’on prenait parfois de grandes libertés… Comme quoi la démocratie participative chère à Etienne Chouart avait trouvé place de manière éphémère ...

    Que les banquiers zélés prennent le rôle des débiteurs à vie au moins pendant 3 jours !

    Les fêtes populaires traditionnelles non encadrées par le système sont devenues trop dangereuses pour lui, parce qu’elles contiennent des symboles (étym. ce qui réunit) liés au Commencement donc au chaos. L’ordre naturel reprend sa place.

    Le carnaval est une fête qui, à vrai dire, n’est pas donnée au peuple mais que le peuple se donne à lui-même.  » Goethe

    En France, Gilets Jaunes pour tous. Vive la Belgique. :)


  • Le carnaval, encore une superbe tradition du Moyen-Age européen qui a tendance à disparaître, incroyable catharsis populaire qui pouvait se moquer des religieux et des puissants au moins une fois dans l’année.

    Tout comme le fou du Roi transgresseur qui avait une fonction de messager et d’intermédiaire entre le Roi et la Cour.

    Une fête des fous était même aussi organisée par les ecclésiastiques après Noël.

    Tout cela était bien plus subversif que n’importe quel numéro de Charlie Hebdo.


  • Concernant le carnaval belge - en fait, les flamands prétendent que ce n’était qu’un gay pride renversé.


  • Il y avait le "césar de carnaval". On a failli avoir des "juifs de carnaval". Il était temps ! Ouf ! Il était temps pour le monde de réagir contre le "Grand Pire"

    Exemple saisissant du paradoxe de toute censure : on dénonce, on poursuit, on condamne mais ce faisant, ON MONTRE !

    Personne, en tous les cas très peu de gens, quelques dizaines de bourgeois rigolards sortis d’un tableau de Bruegel, ne devaient voir cette parade carnavalesque locale. Et maintenant toute l’Europe l’a vue. Messieurs les censeurs, merci !

    La censure empesée, frénétique et délirante déportée sur les choses qu’on ne devraient pas évoquer (des "choses" du sexe aux "choses" des races, dont on ne sait pas si elles existent ou pas, et qui existent seulement pour permettre aux tribunaux de condamner) se ridiculise toujours. Mettre des jupes aux jambes des pianos inspirait des pensées obscènes sous la reine Victoria. Et tout interdit ne repose nullement sur l’affirmation d’une chose qui n’existe pas, mais bien au contraire sur une chose qui existe bien, s’agite, frétille et résiste à tout comme diablotin. Tout ce qui est interdit est fort.

    Mais il faut se demander si cela n’est pas un leurre pour les naïfs : on interdit les carnavals hérétiques ridicules mais on ne parle pas des écrits et des travaux sérieux des vrais dissidents, des intellectuels sérieux. Ceux là ont droit à une censure préalable, discrète, à huis clos, plus efficace. Et à une féroce répression (prison)


  • L’unescro ne s’est jamais offusqué des gay pride où on mime l’enculade devant un jeune public ! Que cette organisation aille donc se faire enc.... !!!


  • Par contre ça c’est autorisé (Kaczynski et Orban et les autres, tous les "méchants" sous forme de larves) :
    https://ocdn.eu/pulscms-transforms/...

    et cela également (Pologne "libérale" crucifiée) :
    https://d.wpimg.pl/797245482—11954...

    Ou le char Trump ordurier :
    https://ocdn.eu/pulscms-transforms/...

    Toujours des sujets autorisés et un sujet interdit…


  • Pourquoi écrire "au nez crochu", quand indéniablement les marionnettes n’ont pas le nez crochu ?
    ’Faut vraiment forcer l’indignation...


  • J’ai bien ri !
    Merde alors, je n’y ai pas vu Charlie.
    Vous ne l’auriez pas vu par hasard ?


  • Il faut rappeler à ces "juifs organisés" et extrémistes hystériques, que le carnaval est une tradition répandue dans toutes les nations chrétiennes, remontant au Moyen Age, lors de laquelle les fêtards sont totalement libres de tout dire et tout caricaturer …..
    A titre d’exemple, lors des défilés carnavalesques on voyait souvent un âne coiffé d’une mitre d’évêque, qu’on promenait dans toute la ville y compris sous les fenêtres dudit évêque !!!
    Durant ces journées, les hiérarchies étaient tout simplement inversées. Donc que ceux qui s’imaginent être les maitres aillent se faire voir !!!


  • La Shoah par carnaval ! Ils s’enfoncent chaque jour un peu plus dans l’absurde et le grotesque avec leurs revendications d’exception démesurées. Heureusement pour eux que l’hystérie et le ridicule ne tuent pas.


  • Le carnaval est une fête catholique essentiellement.
    Chez nous on se moque de qui on veut,que celà plaise ou pas.
    Il n’y a pas de police de la pensée,et tout le monde sait que le monde réel n’a pas commencé avec la shoah,il n’y a pas de loi Fabius-Gayssot,et on sait depuis la nuit des temps l’amour de l’argent des juifs,ce n’est un mystère pour aucun pays où on a pu les voir,on aime rire et boire,on aime le cul et les seins,on aime les femmes,on est aussi un peu grivois,on est pas des coincés,ce qui nous différencie des juifs,des arabes et des protestants,on est chez nous,on fait comme bon nous semble...En Allemagne catholique par ex,encore aujourd’hui,une femme peut tromper son mari au carnaval et personne s’en offusque..sauf les coincés bien sûr,elles prennent bien soin de se déguiser pour pas que leur mari les reconnaisse,
    c’est çà le carnaval,c’est la fête et on emm..ceux qui ne pensent pas comme nous !

     

  • Le carnaval d’Alost (Aalst en néerlandais) est une grande fête de la dérision qui bat son plein trois jours durant, quelle que soit la météo. Tourner en dérision la communauté chassidique, qui est fortement présente tout autour de la gare centrale de la ville d’Anvers, est bien sympathique car cette dérision carnavalesque leur attribue des traits bien plus joyeux que dans les quartiers qu’ils occupent intensément. Chiourmes, bambins, adolescents, adultes et vieilles personnes, tous sont pour ainsi dire uniquement vêtus de NOIR. Quant aux femmes, elles portent toutes, des jeunes aux grands-mères, une perruque, souvent surmontée d’une légère coiffe toute aussi noire. Ces femmes ont donc la tête obligatoirement rasée !
    Anvers a de plus la triste renommée d’être une des plus importantes plaques tournantes du diamant au monde. Autrement dit, il y circulent des sommes considérables d’argent, grâce à l’esclavage des travailleurs dans les mines diamantaires.
    Par ailleurs, toutes les écoles hébraïques d’Anvers jouissent de la protection militaire et policière au quotidien. Ce qui entretient forcément, d’une part une angoisse hystérique, d’autre part un dégoût profond entretenu par ce traitement de faveur, puisqu’une infime communauté religieuse bénéficie d’une protection rapprochée aux frais de la population entière qui maintient et nourrit un élitisme communautaire illégitime que l’on ne dit pas et qu’il est interdit d’exposer.
    Quel est finalement le degré de caricature, de dérision, de raillerie et partant, d’antisémitisme quand tous les symboles de cette secte sont naïvement repris de la réalité quotidienne anversoise, et habillés de couleurs joyeuses et gaies, pour ne pas dire guillerettes ?
    Je sais très bien de quoi je parle, puisque j’y travaille comme ouvrier dans une entreprise sise en plein quartier chassidique !!!


  • Si le bateau prend de l’eau de toues parts,ce n’est pas faire de grande sagesse de s’en prendre à l’océan. Le réflexe de survie,conforté par le bon sens,doit dicter à l’équipage de s’occuper sérieusement de la structure du vaisseau...


  • La gay pride par contre, pas de problèmes.....


  • Allez vous faire ......... avec votre chantage et votre répression de la pensée !!!

    C’est fini, ça ne marche plus cette dictature !


  • Comment ça ils ne sont pas Charlie ?


  • Le carnaval des juifs orthodoxes s’appelle Pourim...Chez eux ce jour là on a le droit de se déguiser, de se moquer des goyim et d’inverser toutes les valeurs pendant une journée !
    Eux c’est normal qu’ils aient le droit de déconner, mais pas nous...


  • moi, ce que je vois ce sont des caricatures des statues de l’Ile de Pâques


  • #2156416

    je croyais que c’etait la gay-pride à Tel Aviv


  • « Ça ne fait aucun doute que c’est un acte intentionnel. On a voulu effacer le souvenir de la synagogue du quai Kléber en la détruisant deux fois », s’est indigné Thierry Roos, le porte-parole du Consistoire israélite du Bas-Rhin. Donc est-ce que ce type va nous pondre des excuses pour ses propos mensongers odieux ? LOL Quenelle de 375 !
    https://www.20min.ch/ro/news/monde/...


  • Une très grande fête populaire, très belle et très riche, à voir et revoir :

    https://www.youtube.com/watch?time_...

    De l’art, au plus-que-parfait ! La culture, la vraie ! Universellement admirables !

    Il faut être plus que malhonnête pour réduire cette très grande fête populaire à ça, au lieu d’en dire tout le bien qu’elle mérite tant !


  • C’est une blague..... belge ???
    Ah l’humour belge


  • L’An prochain, ce sera suivi d’un lancer d’Ananas.....en tranche !


  • J’espère que le char de carnaval n’avait pas un crochet de remorquage..... Car c’est une circonstance aggravante !


  • Il n’y a pas plus caricatural que ce qui prête à la caricature. Les comportements rigoureusement stéréotypés à l’identique sont, à cet égard, des sources d’inspiration toutes trouvées, qui mettent en avant les particularités uniformément et pragmatiquement constatées. Les stéréotypes se forment sur ce principe et l’effet caricatural de loupe amplifie et déforme une réalité tangible. S’inscrire dans cette optique à des fins humoristiques ne signifie pas pour autant l’hostilité mais parfois la dérision, deux choses différentes, surtout lors de manifestations publiques organisées autour de ce principe. Si nous ne voulons pas être caricaturé, gardons-nous de prêter à rire ou à pleurer. L’indignation n’est d’aucun secours quand la réalité conforte la caricature, elle ne fait que démasquer l’hypocrisie. Quant à extirper la moquerie du genre humain...


  • " et dans 100 ans encore !"
    Déjà en 2009 il y avait eu une polémique identique, et en 2013 encore où l’Unesco avait aussi condamné. Quand une obsession vire à la paranoïa. Faites une petite recherche photos et vidéos sur le net pour comprendre ce carnaval du politiquement incorrect. Vive la Belgique ! Am Belgik haï !


  • Est-ce que l’on hurle au racisme anti-français (voire anti-américain - parodie de Captain America) lorsque le très talentueux Gotlib (français juif qui n’a jamais mis sa judaïté en avant) dessinait Super Dupont ? Ce personnage tourne en ridicule la paranoïa et la xénophobie qui considèrent l’étranger et l’inconnu comme une menace. Le physique de Superdupont est très caricatural : il porte un béret, des charentaises, une ceinture de flanelle tricolore tenue par une simple épingle de sûreté (« l’épingle de sûreté nationale), une cape bleue et un maillot de corps de type « Marcel » sur lequel sont imprimées les initiales S et D inscrites dans une cocarde tricolore, il aime le camembert, la baguette et le litron de rouge. La caricature digne d’un carnaval.


  • Alors !!! Qui est dans le négationnisme là ?


  • Dans le film "Snatch" cette caricature là va beaucoup plus loin dans une scène au début du film ... Pourquoi l’UNESCO n’a-t-elle jamais rien dit sur ce sujet à la sortie d’un film qui a pourtant touché un bien plus large publique que ce petit carnaval ? Racisme anti-Belges ?


  • Ce qui est impensable , c’est de condamner et sanctionner un spectacle de carnaval ,juste parce qu’un chart représente des juifs assis sur des sacs d’or ! ça s’appelle nourrir et répandre l’antisémitisme que de montrer toujours les juifs dans la victimisation et d’en faire un scandale .


  • Rien ne permet d’affirmer que ce sont des Juifs, ce n’est pas écrit.

    Les accusateurs véhiculent des stéréotypes antisémites en croyant que des barbus avec un tas d’or représentent des Juifs.


  • C’est évident que la provocation a été sciemment mise en scène. La machine est bien huilée et permet l’inversion accusatoire. Le maintien de la tension par tous les moyens. Est-ce que le directeur du défilé a été inquiété ?


  • Mais où y a t’il de la ’’ haine ’’ ???
    Sont ils déjà tombé sur un type vraiment haineux ?
    Ont ils déjà vu comment on traite les Palestiniens aux checkpoints dans leur propre pays ?
    Oui, là il y a de la haine... !!!


  • Oh ils ce sont vexés c’est mignon ! Ça doit être des hypersensibles !


  • DES caricatures juives avec des machines à sous est une forme d’antisémitisme, un caricature du prophète Mahomet et des femmes ou des bombes à la tête est une liberté d’expression.... d’où vient le problème ? j’ai la tête qui va exploser...


Commentaires suivants