Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Après la condamnation de ses harceleurs, Mila visite la grande Mosquée de Paris

Mila, l’appât du national-sionisme

Mila, pour faire court, c’est la nouvelle Marianne des nationaux-sionistes, des identitaires, de cette nouvelle frange nationaliste qui ne veut pas d’ennuis avec le sionisme. Elle est, sans le vouloir, devenue une égérie zemmourienne, un symbole républicain mais au sens de Charlie, c’est-à-dire un produit bien inconscient de l’idéologie franc-maçonne, qui vire aujourd’hui islamophobe.

« Mercredi, 11 des 13 personnes jugées pour le cyberharcèlement de l’adolescente – aujourd’hui âgée de 18 ans – ont été condamnées à des peines allant de quatre à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. » (France Info)

Au centre d’un conflit aussi ouvert que dangereux, elle a pris le risque de jeter de l’huile sur les feux intercommunautaires et interconfessionnels, ce qui correspond à la stratégie du pouvoir profond. Malgré les insultes qu’elle a pu proférer à l’encontre de la religion musulmane, et celles qu’elle a reçues en retour qui ont conduit au procès de ses harceleurs, Mila est devenue l’objet d’un enjeu politique, et de civilisation.

 

 

« Le fait qu’elle vienne ici est source d’espoir »

 

Un peu comme les « antisémites » – selon la définition des gardiens du Système – font le voyage à Auschwitz ou subissent une leçon de conduite au Mémorial de la Shoah pour expier leur faute, Mila a été invitée à visiter, auprès de son recteur, la grande mosquée de Paris. Goguenarde, elle a souri lorsque Chems-Eddine Hafiz lui a offert un exemplaire du Coran :

 

 

Cependant, derrière cette réconciliation médiatique, des forces sont à l’œuvre qui ne militent pas toujours pour la paix entre les confessions, les communautés, les sensibilités politiques. C’est ainsi que Richard Malka, avocat entre autres du journal martyr Charlie Hebdo, mais aussi opportuniste défenseur de Mila, revient à cette occasion, depuis le 3 juin 2021, sur le devant de la scène. Officiellement, pour apaiser les conflits.

« C’est une pure, elle est pure... C’est un esprit libre, ça lui coûte cher. »

« "Cette démarche était évidemment une démarche d’apaisement", ajoute-t-il, "c’est une manière de dire : je n’ai absolument rien contre les musulmans. L’islam c’est autre chose, c’est une religion. On peut avoir l’avis que l’on veut sur les religions. (…) Ça montre qu’on dialogue entre personnes qui ne sont pas d’accord, qui n’ont pas la même vision du monde, qui n’ont pas la même religion, et ça n’empêche pas de se serrer la main, de se rencontrer, et de mieux se parler ensemble".

Richard Malka y voit une "image de fraternité, d’ouverture, que l’on doit au recteur de la Mosquée de Paris qui est un grand humaniste, qui a du courage et qui donne une image de l’islam qui tend la main, une merveilleuse image qui, je pense, correspond davantage à la réalité de l’immense majorité des musulmans de France, plutôt que celle que véhiculent ceux qui envoient des messages haineux réclamant des lapidations et des décapitations". » (France Info)

On ne jouera pas à la concurrence des meurtres, entre les décapitations des islamistes et les bombardements massifs des sionistes. Quant à Malka, il passe de la défense du journal islamophobe Charlie à celle d’une jeune étourdie manipulée par des forces qui la dépassent. Comme positionnement d’apaisement, on fait mieux, mais ça n’empêche pas l’avocat de donner des leçons d’humanisme, toujours du même côté.

Mila et la haine en ligne, ou l’occasion de resserrer
la vis de la liberté d’expression

 






Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Mila est en fait Boy George ..

     

    Répondre à ce message

  • Et sinon ils sont devenus quoi les quarantenaires qui se tenaient derrière l’ado de 15 ans qu’elle était à l’époque ? Les mentors de l’ado...
    Ils ont subitement disparu de la circulation.
    Pour le reste, la communauté musulmane aurait pu chercher des points de jonction avec ceux qui s’étonnent de voir une gamine manipulée par des quarantenaires.(hypersexualite, etc)
    La protection de l’enfance, et aurait pu rappeler à cette occasion que Satan se cachait derrière cette gosse. Angle de "tir" (guillemets, hein...) beaucoup plus pédagogique. Ces quarantenaires qui convonquaient un journaliste belge pour lui dire que c’est la gosse qui était venue les chercher et pas l’inverse.
    Au jour de la résurrection, en islam, Satan se défaussera de ses responsabilités..."je n’ai fait qu’insuffler, etc"
    Ainsi on aurait pu faire le rappel pour appeler chacun à prendre ses responsabilités.
    Vraiment, cette affaire était une bénédiction de Dieu le Magnifique pour peu qu’on l’eusse maîtrisée.
    1/ en appeler toute la France aux valeurs de protection de l’enfance, des jeunes filles
    2/ laisser tomber le voile que représentait Mila et s’occuper des satanistes quarantenaires
    3/ montrer ces clowns comme ils sont, des lâches irresponsables

     

    Répondre à ce message

  • Faut rien lui expliquer, elle ne sait pas ! Elle pourrait même entrer au Panthéon sans comprendre qu’elle n’est plus vivante !

     

    Répondre à ce message

  • Offrir un coran rose est une signature.
    J’ai l’impression qu’une réforme de l’islam façon LGBTQ+, tout comme il y a eu chez les catholiques, est en préparation, le tout avec la couardise du CFCM.

     

    Répondre à ce message

    • le rose symbole des homosexuels, c’est très récent, c’est venu avec le cinéma et les gay pride . C’est aussi très occidental . Pas sur que le rose ait les mêmes significations dans les pays orientaux ou asiatiques

       
    • @leDen

      Non, tu rêves de ça, mais ça n’arrivera pas.

      Tu rêves que l’Islam devienne comme le Christianisme car ça te casse les pattes arrières que l’Islam soit toujours très vivant aujourd’hui.
      Mais, ne te sert pas de cet argument de Mila qui visite une mosquée pour dire qu’on nous préparerait un Islam pro-lgbtisme et que ça serait susceptible de fonctionner chez les musulmans de France ahah !

      Aucun vrai musulman n’accepterait ça.
      C’est comme les pseudos Coran réformés. Ils faudrait déjà que les masses musulmanes du monde acceptent ça et se soumettent à ça, et ce sera jamais le cas.
      Tu crois que les musulmans du monde accepteraient comme ça un « nouvel Islam » tout droit sorti d’Occident et du cerveau des francs-maçons et compagnie ?

      Je sais que vous en rêvez toute les nuits, mais l’Islam ne va pas disparaître les gars.
      Faites vous y.

       
    • A sa place je mettrais le bouquin en vente sur le "BON COIN" : cède bas prix , livre bibliothèque ROSE , jamais ouvert ,

       
    • Moi j’en ai rien à foutre que l’islam existe ou pas à l’étranger , ce que je veux c’est ne plus le voir en France. Cela fait plus de 30 ans que je vois mon pays partir en couille avec tous ces soumis qui nous ont gouverné .

       
    • @ Kassim :
      Toi t’as pas la lumière à tout les étages, à aucun moment je n’ai fait le souhait de quoi que soit, je ne fais qu’emmètre une hypothèse.
      Ton commentaire est désagréable et pu l’intégrisme à fond, toi t’es visiblement pas pour une entente avec les autochtones et avec des gus dans ton genre, je t’assure que l’islam ne sera jamais la religion de cette nation. Faudra t’y faire !

       
    • #2761515

      @Kassim
      Bien avant Vatican 2 le christianisme était fort, puissant et viril
      Aujourd’hui, c’est des terroristes au non de l’islam qui tuent le plus les musulmans, aujourd’hui c’est les musulmans eux-mêmes qui se font du mal théologiquement, médiatiquement, politiquement
      Chalghoumi, Ramadan, Ludovic Mohamed Zahed, Abdelaziz Chaambi, CFCM, UOIF, recteurs de mosquées comme Dalil Boubakeur, ou Hamza Boubakeur (1957-1982), « agréé par Guy Mollet comme directeur de l’institut musulman de la mosquée de Paris... Je passe sur les guignols comme Kery James et autres rappeurs de supérette, sans oublier les trompettes manipulées comme ceux qui font chier avec le burkini, les horaires de piscine, le halal dans les cantines...
      Tous les trous du cul retournés de Farid Benyettou à Salim Laïbi...
      C’est les musulmans eux-mêmes qui font le plus de mal à l’islam, comme ce fut pour l’église catholique, l’ennemi est venu de l’intérieur
      Après tu peux me dire oui mais.... blablabla... ceux que tu cites sont pas de vrais musulmans
      Et je te réponds les catholiques disaient pareil à l’époque des clercs libéraux (tradis, modernos, libéraux, ralliés, sedevacs....)
      C’est exactement ce qu’il vous arrive
      Et fut un temps où, des catholiques disaient comme toi camarade
      Ce n’est point un commentaire de mépris envers toi
      Mais pour en arriver à l’église de Saint Pierre, de Clovis, de Saint Louis, de Charlemagne, l’époque de Jeanne D’Arc, d’Isabelle la catholique... pour en arriver à Bergoglio et tous les scandales actuels, il a fallu 2000 ans, camarade, ça ne s’est pas fait en 1 jour, il en a fallu des saloperies, des traîtres, des trahisons...
      On a eu de très grands catholique comme Saint Pie X, vous avez des Nasrallah, des Cheikh Imran Hossein... mais l’ennemi est puissant

      Le modernisme, l’égout collecteur de toutes les hérésies selon le terme du pape saint Pie X dans son encyclique Pascendi
      Reste très peu qui luttent est ont compris la douille, comme Youssef Hindi, mais il n’est pas la majorité, il n’est pas le musulman visible... on préfère nous montrer des connards radicalisé-e-s, qui passent de dealers sodomites à fou d’Allah, des Chalghoumi qui va en Israël voir des juifs et ne visite même pas les palestiniens, on préfère nous faire chier sur BFM RMC de longue avec des histoires à la con sur les piscines, les cantines, le burkini, le voile etc..
      Comme on nous bassine de longue avec les catholiques soi-disant intégristes
      C’est un fait, non ?
      Bon courage
      Amicalement

       
  • S’agit-il d’une énième et vicieuse manœuvre afin de dé-diaboliser le RN, tout en mettant les (bons) musulmans au pli comme le souhaite la maison mère du pays des ananas ?

     

    Répondre à ce message

  • #2761259
    Le 10 juillet à 10:09 par N’est pas Soral qui veut
    Après la condamnation de ses harceleurs, Mila visite la grande Mosquée de (...)

    Pauvre gamine, vatant savoir comment tout ça va finir ?? 
    Je serais elle, je me méfierais de mes nouveaux amis 
    Malka, RMC et toute cette clique
    Ces gens sont ignoble, elle ne sait pas dans quoi elle se trouve 
    Ça sent mauvais cette histoire 
    Ses parents devraient la sortir de là 
    Et la faire oublier 
    Ça pu

     

    Répondre à ce message

  • #2761463
    Le 10 juillet à 15:23 par Rire et Chanson le lobby
    Après la condamnation de ses harceleurs, Mila visite la grande Mosquée de (...)

    Espérons que Daniel Conversano fasse pareil

     

    Répondre à ce message

  • Heureusement, ce n’est pas une mosquée. Quand on connait le pourquoi de sa construction - par la franc-maçonnerie et la finance cosmopolite - et de son inauguration en 1926 - avec la crème de la crème de la laideur -, on s’épargne beaucoup d’égarements et de confusions.

    Oui Malka, tu peux jubiler mais tes impératifs moraux - blasphémez ! Soyez grossies, vulgaires ! Insultez et salissez votre imagination ! - réservés aux animaux, aux goys, aux chandalas,... sans possibilité de rachat, ne sont écoutés que par des inconscients. Il y en a beaucoup, oui, et cela change quoi ? Jurer sur Dieu et balancer des obscénités dans la même phrase, tout en se retrouvant sur Instagram - une vitrine de la prostitution affirmait le FBI - pour chercher un Plan Q, c’est un symptôme du nihilisme. C’est généralisé et ce n’est pas nouveau.
    Cette Mila, je ne sais pas c’est quoi. La Fourest l’a présentée comme une punk. On est en 2021 et les Ramones, c’est terminé depuis longtemps...

    Comme Alain Soral avait parlé longuement du très déroutant David Bowie, voilà de quoi mesurer le tout :

    https://twitter.com/davidjmanktelow...

    https://twitter.com/the_real_iman/s...

    J’aimerais que chacun d’entre nous, Ramones, ait été cool. Mais on ne savait pas faire ça. On a laissé le business nous pousser à bout. C’est un système qui contrôle la rébellion pour en tirer du profit, un peu comme le font les barons de la drogue. Joey Ramone, de parents juifs...

    Et pour la " réconciliation ", quoi de mieux pour ces gens que de danser sur du Goldman ou du Sardou dans cette " mosquée " :

    https://www.youtube.com/watch?v=XZb...

    Bon courage.

     

    Répondre à ce message

  • Tout d abord,que les gens qui insultent des gens sur les réseaux sous couvert d anonymat soit condamné est un bonne chose ! ( mm pour eux, si t pas éduquer chez tes parents)...on ne peut insulter qu’ en face, pour avoir direct la monnaie de sa pièce
    Surtout, que tt le monde a le droit d exprimer ses opinions !! Mm ds l islam bien compris !!!
    aussi, de façon taquine : cette femme risque de se convertir ( à la frange radical de l islam, vu qu’ elle est radicale !! Si elle me permet cette observation hypothétique )

     

    Répondre à ce message

  • Ma petite voisine de 15 ans avait sur sa table de chevet le livre de cette gamine. J’ai tenu jusqu’à la page 24. Aucun intérêt. Objectivement Mila est une pauvre petite gamine de 17 ans qui passe son temps à exhiber ses peu gracieuses fesses sur Instagram, à moitié saoul, en arguant qu’elle est libre et fière de le faire et fière de son corps. Voilà son slogan. L ère du vide. Rien. Le néant.
    Narcisse à cheveux verts sans le talent. Narcisse qui cherche les gentils commentaires des petites ados paumées mais aussi de (vieux) messieurs de 50 ans à moitié dépressifs avec du bide, qu’elle fustige à tour de commentaires alors qu’elle se met en scène de la plus pathétique des façons pour faire gonfler leur braguette.
    Cependant, tout ce bad buzz lui permet de s’offrir des tribunes afin de faire les poches des mamans de ces gamines tarées et décadentes. 17 ans et paumée rien de nouveau au fond. Ce qui est plus inquiétant en revanche, c’est que ce triste modèle aux allures de Joker sans talent devienne le parangon de cette France effondrée.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents