Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Areva en situation de faillite

L’ex-patron de PSA [Philippe Varin] veut s’inspirer de ce qui a été fait voici 20 ans pour éviter la faillite du Crédit lyonnais : une société de défaisance reprendrait les activités les plus déficitaires d’Areva.

Au cours des prochains jours, la société Areva va annoncer un important profit warning sur ses résultats. Une perte de plus de 1 milliard d’euros est envisagée, pour un chiffre d’affaires 2013 à peine supérieur à 9 milliards d’euros. Au-delà du bras de fer politique entre le chef de l’État et son Premier ministre, ce désastre à venir explique largement la décision de Manuel Valls et d’Emmanuel Macron de renvoyer Pierre Blayau, président du conseil de surveillance, qui ne sera pas nommé président du conseil d’administration, à l’occasion du prochain changement de statut.

Depuis 6 mois, Blayau avait pourtant mis en garde ses autorités de tutelle. Mais le gouvernement a trop longtemps considéré que ces avertissements d’un homme connu pour son caractère difficile, s’inscrivaient dans une querelle avec Luc Oursel, président du directoire aujourd’hui démissionnaire pour raisons de santé comme avec le directeur financier du groupe, accusé d’avoir caché la poussière sous le tapis.

Se débarrasser des branches pourries

Manuel Valls et Emmanuel Macron ont donc chargé Philippe Varin, ancien président du directoire de PSA Peugeot-Citroën de sauver l’entreprise qui, selon un proche du dossier, « serait en faillite si elle n’était pas publique ». Les mesures attendues sont radicales : l’État pourrait injecter 2 milliards d’euros dans Areva, grâce à des sommes provenant de la vente d’actifs dans d’autres sociétés de la filière nucléaire.

Lire la suite de l’article sur challenges.fr

Sur l’intervention de l’État dans l’économie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1033091
    le 18/11/2014 par Substance2004
    Areva en situation de faillite

    En clair, il s’agit, en "chargeant la mule des mauvais résultats", de solder le bilan désastreux d’Anne Lauvergeon, présidente d’Areva, de 1999 à 2011.



    On se souviendra de son "à compétence égale, et bien désolé, on choisira la femme ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc pour être clair".

    Mme Lauvergnon peut elle, dire merci à Dominique Strauss-Kahn alors ministre de l’Économie qui la choisit pour diriger Areva.

    Plafond de verre dites-vous ???

     

    • #1033379
      le 18/11/2014 par Philippe de Macédoine
      Areva en situation de faillite

      Vous parlez sans savoir...

      Mme Lauvergeon avait été nommée à l’époque à la direction de COGEMA pour deux raisons :
      1 - il y avait une folle délirante au ministère de l’écologie à l’époque qui s’appelait Dominique Voynet et qui agitait le chiffon rouge de la misogynie à tout bout de champ. Pour éviter le piège en instaurant l’épreuve de force nécessaire, ils ont désigné une femme.
      2 - Il fallait une personne du Corps des Mines. Tout le nucléaire français, ce fleuron inimité est là par l’insistance et la pugnacité de cette coterie qui s’appelle le corps des mines et qui regroupe les polytechniciens qui ont fait l’école des mines de Paris en école d’application. Les anciens de cette coterie (dont le directeur à l’époque était M. Syrota patron de COGEMA) étaient des industriels patriotes. Ce n’étaient pas les nomades que je croise aujourd’hui malheureusement. M. Syrota fut celui qui adouba Mme Lauvergeon. Sans son accord, rien n’aurait pu être possible pour elle.

      Maintenant, à titre professionnel, j’ai eu l’occasion de la croiser et de travailler avec elle. J’ai eu l’opportunité de croiser un grand nombre de très grands patrons mais aucun ne m’a impressionné autant qu’elle. Certes, elle a fait des erreurs, mais elle n’est pas seule responsable.

      Il faut savoir qu’elle a pris la direction de COGEMA qui devint TOPCO après avoir racheté Framatome ANP et un morceau d’ALSTOM (déjà) puis devint AREVA dans un moment creux du programme nucléaire : plus de centrales en construction depuis 5 ans, le programme La Hague en phase de finalisation. Tous les pionniers du nucléaire étaient à la retraite et on disait tous à l’époque à Framatome qu’on ne saurait pas reconstruire de centrales avec autant de génie que dans les années 80.

      Les problèmes d’AREVA sont essentiellement liés à cette disparition des ingénieurs du temps de jadis et de ces industriels patriotes. Ils ont été remplacés par des ambitieux vulgaires et stupides qui cherchent par tous les moyens de se balader à New York, Tokyo et Shanghai aux frais de la maison. Ils ont été remplacés par des index qui appuient sur les boutons de souris et qui ne comprennent rien à ce qu’ils calculent.

      AREVA (Framatome ANP à l’époque) s’est banané en Finlande parce qu’ils ont vendu à perte et parce qu’ils se sont fait assassiner par leur partenaire allemand Siemens (ex KWU). Les sociétés qui ont fini le projet leur ont fait les poches.

      Il y en a tellement à raconter sur le nucléaire....


    • #1033439
      le 18/11/2014 par robotech
      Areva en situation de faillite

      @ philippe de Macédoine

      juste pour te dire que j’aime beacoup ton pseudo, mais je préfère encore plus celui d’Alexandre le Grand son illustre fils.

      Pour ce qui est du nucléaire, je m’abstiendrai de tout commentaire, je ne connais pas le dossier.

      cordialement.


    • #1033570
      le 19/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Areva en situation de faillite

      @ Philippe de Macédoine

      Cela fait plaisir de lire vos mots ou en tout cas permet de se sentir moins seul. Oui, le génie français dans ce domaine comme dans tant d’autres a été contraint à disparaître par les traîtres qui nous dirigent car les hommes à la connaissance réelle sont trop dangereux car trop libres pour un pouvoir illégitime. En effet, il serait impossible aujourd’hui de produire ce que nous étions capables de produire trente ans plus tôt. Certes nos meilleurs éléments sont à la retraite ou ont disparu mais l’industrie et le savoir-faire qui permettaient les grandes réalisations n’existent plus non plus !
      Qui, pour produire maintenant les dissolveurs de La Hague ? Où trouver un "métallo" en capacité d’œuvrer sur du zirconium dont on sait l’expérience qu’il faut rien que pour l’usiner sans qu’il ne s’embrase ?
      Finalement, c’est peut-être mieux ainsi, alors qu’il nous avait fallu des décennies pour tutoyer l’excellence, nos cadors du clic croient être en mesure de concevoir des ouvrages d’exception alors qu’ils ont perdu tout contact avec le réel et n’ont plus aucun rapport charnel à la matière... cela donne Airbus et tout le reste, de l’insipide aseptisé sans aucun panache, de la vulgarté donc.


    • #1034024
      le 19/11/2014 par Philippe de Macédoine
      Areva en situation de faillite

      à Ulysse... Comme quoi les grands esprits s’affublent de surnoms grecs...

      Savez vous que Framatome voulait dire quelque chose comme FRance AMérique ATOME ? Au début, c’était une PME de 40 personnes dirigées par un M. Lévy qui s’est vu dépositaire du brevet Westinghouse pour la réalisation du Réacteur à Eau Pressurisé américain. Elle a grossi et grossi, avait développé une politique industrielle qui fut un succès. Le début de la chute fut lors de sa fusion avec la division nucléaire de Siemens (KWU). Le désastre survint lorsque COGEMA la racheta pour fonder AREVA.

      Une des grandes fiertés de notre nucléaire c’est que nous avons dépassé notre maître. Au début, comme je l’ai dit, après avoir tâtonné sur des réacteurs graphite gaz, la France a décidé de mettre en place le programme de réacteurs à eau le plus ambitieux du monde. Environ 60 réacteurs construits en quoi... 20 ans...

      Le brevet était propriété de Westinghouse. Ils nous ont tout "donné" clé en main. Nous n’avions plus qu’à copier leurs procédés et leurs normes de fabrication. En matière de chaudronnerie, Framatome (et EDF) a appliqué l’ASME. Mais petit à petit, dans le cadre d’un programme d’amélioration et de contournement du brevet (pas fous à l’époque), nos ingénieurs ont ré-écrit un standard (le RCC-M) absolument fabuleux. Les Américains, par curiosité, ont lu le RCC... Ils ont trouvé les améliorations si brillantes et si ingénieuses qu’ils l’ont traduit et renommé ASME. C’était un temps où nous savions collaborer... et ce sans Union Européenne de mes fesses.

      Au milieu des années 90, lors d’inspections de routines, EDF s’est rendu compte qu’il y avait des criques micrométriques sur les couvercles de cuves. Ils ont informé l’autorité comme cela ce doit. Le résultat ne se fit pas attendre... EDF a été sommée de remplacer tous les couvercles - 300 millions de francs pièce.

      Un jour, les Américains ont posé la question à Framatome : "pourquoi il y a des criques en France et pas aux USA sur des équipements fabriqués exactement à l’identique". Réponse : "parce que vous n’utilisez pas les bons moyens de détection". Un exploitant américain a importé en France un détecteur, l’a testé sur une de ses cuves et ce fut un désastre... Elle était fissurée de partout. Après s’être battu pour faire qualifier la mesure par les autorités américaines (NRC), il a importé en urgence un couvercle de cuve et l’a transféré.

      Depuis les cuves de l’EPR sont fabriquées par Mitsubishi.


    • #1034201
      le 19/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Areva en situation de faillite

      @ Philippe de Macédoine

      Pour nos esprits qui seraient grands, je vous laisse seul juge, mais pour la pensée élaborée occidentale, les Grecs occupent effectivement mon Panthéon.
      Oui, et je vous rejoins, les apports industrieux de la France dans le domaine du nucléaire civil furent innombrables, mais ces temps sont révolus. Avant (et je sais de quoi je parle), les hommes de l’art pouvaient approcher mentalement le calcul des épaisseurs de tôles d’un appareil à pression, aujourd’hui, si vous parlez d’une virole à un ingénieur fraîchement démoulé, il vous répond qu’il n’a pas de MST !... le pire est qu’on en est presque là.
      Cette impasse est fondamentale pour la compréhension des réactions de nos contemporains, raison pour laquelle il faut sans relâche remettre l’ouvrage sur le métier en espérant que quelque chose en sorte. La difficulté est que le temps presse et celui que l’on perd à expliquer qu’un avion de ligne ne peut pas effondrer une tour de béton et d’acier de cent étages n’est plus dédié à l’essentiel. Il faut tout reprendre car les fondamentaux ne sont plus maîtrisés et l’orgueil des uns ou la paresse des autres complique encore la tâche. Les générations qui nous arrivent prétendent savoir sans jamais avoir fait l’effort d’apprendre ! Tenter, au surplus, de leur faire percevoir ce qui est caché mais bien réel devient effectivement très compliqué...
      Cordialement.


  • #1033114
    le 18/11/2014 par boby
    Areva en situation de faillite

    voila une industrie à l’agonie que seul la France essaye de sauver à travers le monde ....
    Areva à plus de sang sur les mains que les nazis ....
    triste monde


  • #1033126
    le 18/11/2014 par Roger Marin
    Areva en situation de faillite

    Anne Lauvergeon en est en partie responsable ; cette mégère qui témoignait publiquement son mépris pour "le male blanc occidental" a acheté à des Juifs canadiens des mines d’uranium (Uramin) - qui ne contenaient pas... d’uranium : escroquerie à 2 milliards d’euros . Virée d’Areva, elle sera repéchée par Rothschild et nommée au conseil de surveillance de...Libération !

     

    • #1033488
      le 19/11/2014 par Nicolas Tesla
      Areva en situation de faillite

      C’est marrant mais toutes ces boites dirigées par des femmes font des résultats médiocres ou pire se cassent la gue*le en beauté :
      IBM, GM, AREVA, PETROBRAS et la pire de toutes : YAHOO avec la célèbre Marissa Meyers, si il existe un plafond de verre c’est qu’il y a une raison...
      Ça pourrait presque devenir une stratégie d’investissement : si le PDG d’une boite devient une PDG : Vendez !


  • #1033170
    le 18/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Areva en situation de faillite

    le 18/07/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...

    Areva : un possible sabotage a provoqué le déraillement d’une locomotive

    « Ma boule de cristal, encore elle, me dit que le plan visant à stopper le programme nucléaire de production d’électricité accélère son allure... seulement quelques jours après l’épisode Greenpeace (cela va finir par se voir, ou pas) !
    La prochaine étape sera un "accident" dans une centrale ou mieux (faut tout de même que cela ait de la gueule) une explosion d’ITER à l’horizon 2020 ; cela colle ! Le temps de préparer l’opinion à la fin nécessaire du nucléaire et il n’y aura plus qu’à organiser un "référendum démocratique", pour sceller le destin de cette industrie bien gênante...
    Et dire que l’enfumage fonctionnera !
    Personne ne comprendra, sauf la postérité... »

    le 04/10/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...

    Jean-Pierre Petit sur l’accident nucléaire de Fukushima

    @ ClemDVR

    « ...Pour perturber un peu plus les "penseurs" autoproclamés, j’affirme sans mentir qu’il nous faudra sortir du nucléaire mais que nous devons nous battre à tout prix pour conserver nos centrales en fonctionnement, c’est notre assurance-vie ! Ceci est le résultat d’une analyse rationnelle du risque, pas un postulat...

    La fin, par toutes les méthodes de manipulation les plus ignobles, du nucléaire civil et militaire de la France est programmée car nécessaire à l’accomplissement du projet de l’Empire, et ce n’est pas pour notre bien ! "Accident" ou "acte terroriste", tout sera mis en œuvre en revanche pour nous en convaincre.
    Pensez plus large, plus haut, plus grand, bref, pensez ! Vite !
     »

    Si on ajoute l’épisode des drones, on peut légitimement se dire que cela pue...

     

    • #1034040
      le 19/11/2014 par Jus provocationis
      Areva en situation de faillite

      Très intéressant.

      Pensez vous que ce plan correspond à la "découverte" d’une nouvelle source d’énergie dont on suppose qu’elle ne serait pas libre et dont "certains" disposeraient déjà du monopole ?

      Cette / ces nouvelles énergies auraient elle déjà été analysées par le très brillant Jean Pierre Petit.

      Jean Pierre Petit, que vous citez, est un génie malmené, son parcours est très significatif de la nullité française et de la manière dont l’Empire manipule les pseudos élites françaises.


    • #1034212
      le 19/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Areva en situation de faillite

      @ Jus provocationis

      Ce que je pense n’a aucun intérêt mais ce que je sais me dit que vous êtes dans le vrai ! Je complèterai cependant en vous disant que nous n’en sommes plus là et que cette vérité est déjà de l’histoire ancienne au regard du projet qu’elle conditionne.
      Pour JP Petit, j’ai de sérieux doutes sur le personnage ou en tout cas ses intentions, la prudence m’imposerait de ne pas avoir confiance et de le considérer comme un agent de l’Empire, mais je puis me tromper.


  • #1033425
    le 18/11/2014 par oiax de sparte
    Areva en situation de faillite

    Anne Lauvergeon
    la Blythe Masters française
    (pour ne pas dire la Blythe Masters du pauvre).


  • #1033767
    le 19/11/2014 par max
    Areva en situation de faillite

    Avec le pillage de l’uranium africain en particulier au Mali ,au Niger,en RDC ,tous sous domination Française,il serai étonnant qu’ Areva fasse faillite ? A moins que le fric soit ne soit radioactif et que des électrons libres qui dirigent la boutique ne le mettent en sureté dans des conteneurs fiscaux !!!


  • #1033841
    le 19/11/2014 par Chris
    Areva en situation de faillite

    Et pour les employés du groupe areva en France comme le recyclage que vont ils en faire virer ?
    Comme quoi en France on est bon en rien