Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Attal sûr de lui-même et dominateur : "Nous ferons la réforme des retraites"

Dans un entretien au Journal du dimanche, le ministre de l’Action et des Comptes publics n’a pas donné d’indication sur la méthode choisie par le gouvernement pour mener cette importante réforme.

 

Le gouvernement est déterminé à mener à bien la contestée réforme des retraites. C’est le message qu’a fait passer, dimanche 25 septembre, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gabriel Attal, dans un entretien au Journal du dimanche. « Oui, nous ferons la réforme des retraites. Notre régime est déficitaire. Je préfère dire la vérité aux Français, même si elle peut parfois être difficile à entendre », martèle-t-il dans cette interview.

Le ministre s’est en revanche bien gardé de préciser la méthode retenue, entre amendement au budget de la Sécurité social ou futur texte de loi, alors que la question agite la majorité.

(...)

« Les oppositions elles-mêmes nous ont dit que le 49.3 était probable. En tout état de cause, la France ne peut se passer d’avoir un budget », a-t-il argumenté.

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

Comme prévu, voir sur E&R :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3036255
    Le 25 septembre à 21:27 par Vince Malum Bono
    Attal sûr de lui-même et dominateur : "Nous ferons la réforme des (...)

    A dire vrai, on s’en tape le coquillart. Ça m’en bouge une sans toucher l’autre… TOUT, et je dis bien TOUT ce que vous avez détruit nous le reconstruirons, et TOUT, je dis bien TOUT, ce que vous avez construit nous l’exterminerons.

     

    Répondre à ce message

  • #3036259
    Le 25 septembre à 21:37 par pa$trique brumherd
    Attal sûr de lui-même et dominateur : "Nous ferons la réforme des (...)

    Le capital étant de plus en plus inefficace il doit maintenant braquer les retraités et les convidiots.

     

    Répondre à ce message

  • Il ne ment pas, son régime est déficitaire en tout et il le dit :
    "Notre régime est déficitaire"
    Après cet aveux, je comprends mieux pourquoi ils vont nous piquer le pognon de la caisse de retraite.
    [ les mots ont un sens ! ils perdent la guerre et pillent le pays ! ]

     

    Répondre à ce message

  • #3036315

    « Oh Gabi, Gabi,
    Tu devrais pas te toucher la nuit
    Tu peux pas dormir, tu dis qu’des conneries
    Oh Gabi, Gabi, tu veux qu’j’enchante ta mère ? ♩ »

    Pour avoir un budget, comme tu sais - hors arnaque SARS-CoV-2 - combien d’anciens vont partir à la retraite et combien vont casser leur pipe, à 10% près, d’une année sur l’autre, tu réactualises, pour partie mais à peine, les cotisations en ce sens, tout en commençant par limiter les retraites à 5.000 balles, ainsi que celles des députés et sénateurs qui n’ont dormi que cinq ou six ans et tu taxes les intérêts du Kapital (spéculatif) jusqu’à l’équilibre, foncier spéculatif compris.
    Tu anticipes cela à N-1 et tu ajustes à N+2 et l’on n’en parle plus.
    Sinon tu récupères nos milliards donnés à l’Europe et à l’Ukraine, cela devrai faire un bon matelas en attendant l’ajustement.

     

    Répondre à ce message

  • #3036350

    quand on voit combien la bienveillance et la déconne illuminent son doux visage , comment ne pas lui dédier cet hymne à la convivialité , écrit par P. Sébastien :
    "et quand il pète , il troue son slip.. lala lala lala !!"

     

    Répondre à ce message

  • #3036398

    Parions que ces enculés ne toucheront pas aux régimes spéciaux du Sénat et de l’Assemblée nationale !

     

    Répondre à ce message

  • Est ce que ces destructeurs de nations ont ils toujours eu ce faciès et cette constitution de méchante petite fiotte envieuse, méchante et pathétique ou est ce que c’est l’évolution logique du standard de la (fin de) race ?

     

    Répondre à ce message

  • #3036433

    Voilà la réponse à Quiqui MacNolan :
    “Retraites, salaires, temps de travail : la grogne monte chez les cadres"
    https://www.lesechos.fr/economie-fr...

    "..., 82 % veulent avoir la garantie d’« une pension au moins égale à 75 % du salaire en fin de carrière ». Un sur deux demande même le retour au départ à 60 ans avec prise en compte des années d’études. Deux scénarios hautement improbables."

    J’ajoute la durée du service militaire doit être comptabilisée dans la durée de cotisation : je ne vois pas pourquoi je ferai ce cadeau à l’état puisqu’il ne m’en a fait aucun voire le contraire...
    Ben ouais avec tout le "pognon de dingues" que nous leur avons fait gagner : il faut tout négocier sans cesse jusqu’à leur renoncement, il faut les pousser, fabriquer leur consentement comme pour le refus de l’injection d’ARNm, il faut mettre en échec ce management ordurier par tous les moyens.

    Soit ils casquent soit ils vont se faire enlec.

     

    Répondre à ce message

  • d’abord n’appelons pas réforme, une simple allongement du départ en retraite des actuels actifs . Appelons çà une couillonnade, car pour rappel en 1981, on a augmenté les cotisations retraites, pour financer le départ à 60 ans, de ceux qui avaient cotisé dans leur carrière à de faibles taux et en jurant au nouveaux cotisants que la retraite à 60 ans était un acquis social irréversible .
    Pour moi l’urgence, c’est d’abord la réforme du chomage, car trop de jeunes ont compris comment çà marche en alternance : 6 mois en CDD , puis 6 mois à pole emploi....et on en a tous des comme çà dans notre famille ou nos relations !

     

    Répondre à ce message

    • #3036633

      Bien sûr qu’on en connait tous.

      Par contre ces jeunes n’ont pas envie d’être les couillons de la farce. Ils voient leurs "potes" au RSA qui si on cumule la somme de l’assistanat arrive à avoir le même train de vie que celui qui gagne entre 1400 et 2000 € .

      Le système des 0.1 % les plus riches s’appuie sur les improductifs (retraites / rsa / aah / immigrés ) pour dominer électoralement et donc écraser d’impôts et de taxes ceux qui font tourner le pays.

      J’inclue dans les travailleurs mêmes ceux qui par le statut ont une situation légèrement améliorer ( fonctionnaire - sncf - RATP - société privé à monopole asf - suez etc etc ) CAR bon gré mal gré ils bossent.

      Que l’on tape sur les 0.1 % qui gèrent mal le pays ET qu’on redonne aux improductifs ce qu’ils méritent .

      Les 1er acheteurs de voitures neuves et de camping car : retraités
      Les possesseurs de tous les bords de mer : retraités
      Les 1er en patrimoine : retraités
      Les premiers en revenus : les retraités ce qui est proprement inédit dans l’Histoire humaine...

      Après avoir rétabli les équilibres la société pourra exiger des jeunes un peu de sérieux.

       
    • #3036742

      Ca va être mon cas, j’ai cravaché pendant 4 mois, deux boulots, je vois le peu d’argent que mon dur labeur m’a permis de mettre de coté, j’ai besoin de lever le pied...bon je dis ça mais y a plus de boulot accessible pour l’instant d’autant que comme ça joue la carte des économies globalement, on demande aux employés déjà en place de faire le boulot de deux personnes.

      Commence déjà par ça, ajoute un vrai salaire et dégage les mauvais éléments qui t’irradient la zone de travaille la rendant irrespirable quand tu bosses. Je mets mes deux mains à couper que le chômage va fondre à vu d’œil.

       
  • #3036714

    Les retraites sont un des outils les plus puissants et les plus coûteux de la corruption en France.

    Grâce à cela l’état achète (avec l’argent des travailleurs) les votes des retraités, créé la division entre les vieux (rentiers) et les jeunes (pauvres), détruit la famille (les seniors n’ayant plus besoin de leurs enfants), détruit l’avenir des jeunes, détruit l’entrepreneuriat et le salariat (à cause des impôts), créé du vice et de l’immoralité chez les retraités.

    Il faut supprimer intégralement les retraites.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents