Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’axe mondialiste veut imposer la destruction des retraites à la française

Pendant que les Français ont les yeux rivés vers la guerre en Ukraine, et pour certains, les plus jeunes ou les plus crédules, vers le climat qui nous réchauffe, malgré le climat politique qui va nous refroidir cet hiver, Macron poursuit sa transition de la France : il veut absolument, et il a été placé sur le trône par les puissances mondialistes – Attali, Minc, UE, Blackrock – pour ça, réformer les retraites. On traduit, parce qu’on vit depuis 2017 en Orwelland : imposer les retraites par capitalisation qui affolent les compteurs des grands argentiers comme Blackrock ou Vanguard. Une fois qu’on a pigé ça, le reste est assez simple.

 

On peut bien sûr entrer dans les calculs complexes de la Macronie ou de l’opposition contrôlée, mais ça ne changera rien au résultat : tabassé par les terrorismes successifs, le peuple, selon l’élite, n’aura plus la force de s’opposer à une énième dégradation. C’est un calcul politique tendu. Et parce que les fusibles de la Macronie grillent les uns après les autres, quoi de mieux qu’une technocrate toute fraîche pour mener à bien cette transition, pardon, cette trahison sociale, trahison de l’esprit du CNR, qui a permis à la France se se développer harmonieusement pendant quatre décennies, jusqu’à ce que le Parti de l’alternance choisisse le Marché contre le peuple ?

À tout seigneur tout honneur, c’est le JDD, la courroie de transmission macronienne dans la presse résiduelle du fils Lagardère, qui lance les hostilités, en nous vendant une nouvelle Cazeneuve, Marguerite de son prénom.

 

 

Certains font de la prose sans le savoir, Wikipédia fait de la dénonciation de réseau sans le savoir :

Elle est la fille de Jean-René Cazeneuve, député du Gers et de Béatrice Cazeneuve, cadre chez Eli Lilly France.
Elle est en couple avec Aurélien Rousseau, membre du Conseil d’État et directeur du cabinet de la Première ministre depuis le 17 mai 2022.
Elle est élève à HEC Paris de 2008 à 2013, où elle se fait élire présidente du Bureau des élèves. Elle fait des stages à Procter & Gamble (fin 2010) et à McKinsey (2011). Elle se spécialise lors de son cursus (master « médias, arts et création »).

Une femme au volant

C’est donc celle qui a assuré « le pilotage de la crise du covid en France » qui va piloter le pilonnage des retraites en France. On serait salariés, on serait inquiets.

Près de dix ans après la dernière réforme du système de retraites, les Français sont une majorité (55 %) à ne pas vouloir que ce débat soit relancé, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro. Seuls les sympathisants de Renaissance (84 %) et des Républicains (60 %) souhaitent que cette réforme aboutisse. Aux deux bords de l’échiquier politique, ce rejet est particulièrement marqué : seuls 21 % des proches des Insoumis et 29 % de ceux du Rassemblement national souhaitent que cette réforme soit relancée. (Le Figaro)

Les Français sont majoritairement opposés à cette « réforme », mais on a vu comment le nudging, cette méthode douce de pression (ou de chantage) oligarchique, peut faire passer les pilules les plus énormes. Macron ne s’en cache même pas : ça commence toujours par un « si », c’est-à-dire une menace.

 

 

L’opposition à l’Assemblée n’a pas l’air très claire sur le sujet, la droite LR trahit le peuple, comme d’habitude, la bourgeoisie macronienne aussi, par définition, mais le mur populiste de gauche et de droite peine à se former.

 

La Macronie vue par E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • marguerite.... ?....marguerite... ? comme la fleur ? C’est effectivement une fleur que fait le gouvernement à tous les futurs retraités de les voir quitter la vie active pour...une fin de vie dans la pauvreté. De toute façon comme dirait un autre très grand dirigeant que la vrounze a enfanté : le changement c’est maintenant. Oui pourquoi attendre la retraite pour devenir pauvre ? L’hyperinflation mettra tout le monde d’accord...
    ... on a vraiment les "gouvernants" que nous méritons...

     

    Répondre à ce message

  • #3035168

    Les retraites actuelles sont beaucoup trop élevées. Les retraités ruinent littéralement le pays. Au lieu de mentir aux gens, il vaudrait mieux leur dire la vérité sur les retraites.
    Défendre les retraites actuelles, c’est cracher sur les travailleurs, sur les chômeurs, sur les jeunes (qui n’auront pas de retraite, en tout cas certainement pas comme celles des boomers).
    On s’inquiète du niveau de vie des retraités alors que nous sommes dans le seul pays au monde dans lequel ils vivent bien mieux que les actifs, c’est délirant.
    C’est au trentenaire français, travailleur, père de famille, qu’il faut donner l’argent, ou plutôt : ne pas lui prendre.
    On marche vraiment sur la tête, et 90% de la population n’y comprend rien.

     

    Répondre à ce message

    • #3035326

      Savez-vous à combien se monte la retraite de la SS à taux plein quand on a cotisé au maximum ? Ceux qui bénéficient de retraites confortables sont en général les cadres grâce à leur retraite complémentaire - dont les cotisations sont très élevées. Pour ce faire, des provisions ont été faites, il n’y a aucun problème là-dessus.
      Demandez aux agriculteurs ou aux commerçants si leur retraite est élevée...

       
    • #3035354

      Moi, c’est 764€ par mois (retraite par capitalisation étrangère) mais je possède ma maison et un grand terrain, mon voisin éleveur de bovins, c’est 800€, il ne va pas mourir de faim n’ont plus, mais pas plus. Pierre je te souhaite bien du plaisir pour tes vieux jours, Cet hiver, pour moi à 67 ans c’est Espagne, Portugal à vélo, dodo comme dab dans mon bivy sac de couchage.

       
    • #3035554

      @Domino et Nakhuda

      Je souhaite la suppression totale des retraites mais pas celle du minimum vieillesse, qui se monte actuellement à 950 euros net par mois pour un célibataire de + de 65 ans.
      L’état (= les travailleurs, via leurs impôts) n’a pas les moyens de donner plus.
      Cela vous semble peu ? Renseignez-vous sur le niveau de vie médian et moyen des moins de 40 ans.
      Sortez de votre mentalité de soixante-huitard, le pays est en train de s’effondrer.

       
  • #3035172

    Quand je vois que 90% des français sont pour "faire travailler les jeunes au RSA" et qu’ils sont également 90% à vouloir une augmentation des retraites, je comprends pourquoi 90% des français se sont fait vacciner.

    A ceux qui défendent les retraites, comparez donc la vie et les finances d’un jeune père de famille moyen à celle d’un retraité (ou couple de retraités) moyen. Le niveau de vie n’a rien à voir, le couple de retraités est bien plus riche (en patrimoine évidemment mais souvent également en revenus "hors charges"), avec beaucoup moins de charges (enfants, crédit, loyer...). Comment peut-on accepter ça ? Êtes-vous bien conscients de la réalité économique actuelle ? Comprenez-vous où cela nous mène ?

     

    Répondre à ce message

  • #3035188

    La retraite par répartition est la raison pour laquelle Macron a été réélu.

     

    Répondre à ce message

    • Le problème c’est que nous sommes dans un système mixte : pour le financement c’est bien la répartition, les cotisations des actifs ne sont pas capitalisées, mais dans la minute où elles sont prélevées elles sont données aux retraités . Mais pour le calcul de la pension versée, nous sommes trés proche de la capitalisation, puisque la retraite est proportionnelle aux cotisations versées dans la carrière, sauf pour les régimes spéciaux . Ainsi :
      - la retraite des fonctionnaires est calculée sur les 6 derniers mois de cotisations (donc les 6 meilleurs mois de la carrière ; puisque les fonctionnaires ont un salaire qui augmente avec l’ancienneté )
      - la retraite des salariés du privé est calculée sur les 25 meilleures années
      - la retraite des agriculteurs ou de certaines professions indépendantes est calculée sur l’ensemble des années de cotisations ( y compris les mauvaises années d’aléas climatiques , ou de mauvaises conjonctures, ou de crises sanitaires comme la vache folle..... aucune des mauvaises années ou l’agriculteur n’est même pas responsable de sa chute de revenu , n’est exclue du calcul de la retraite d’un agriculteur ).

      Dans un régime de vraie répartition, tous les retraités devraient toucher la même pension : il suffirait de diviser chaque année le total des cotisations prélevées ( qui seraient plus assimilées à un impôt sur le travail , en faveur des personnes agées ) et de le diviser par le nombre de retraités . Du coup la retraite versée varierait en fonction de la conjoncture économique et diminuerait dans les années de récession . Ce serait un système trés équitable, mais avec le gros défaut de trop récompenser ceux qui n’ont jamais ou peu travaillé dans leur vie.
      Ceci dit est ce équitable dans le système actuel, quand on a un cheminot qui a une retraite 3 fois plus élevée qu’un agriculteur qui a travaillé 40 ans et plus dans sa vie, àen faisant 60h par semaine ....(quand je dis 3 fois plus, ce n’est pas par mois , mais pendant la durée de la retraite, puisque le 1er a droit à la retraite, 10 ans avant le 2ème )

       
  • #3035199

    Quand on sait aussi que l’étymologie de macron signifie intermédiaire.... entre nous et l’Argent....

     

    Répondre à ce message

  • L’opposition => lol, ils ont planté racine pour végéter au maximum, pas trop de vague, on s’excite un peu lors d’élections, mais sans plus... Les flammes de la guerre commence à faire monter la température grâce aux sycophantes mondialistes dont fait partie l’autre qui se croit digne d’un président de la France, mais non il n’y a pas trop de voix qui s’élèvent, je propose que l’on aille à l’assemblée nationale avec des contrats d’engagement dans l’armée française et quelques prospectus de la Légion, pour qu’ils puissent motiver leur progéniture à participer à l’effort fraternel envers l’Ukraine contre les vilains nazis russes mangeur d’enfants, qui, il faut le dire se prennent une tôle par les vaillants et très professionnels soldats bleus et jaunes, tels des tournesols bombés devant le soleil lumineux d’une journée d’été sous le ciel azur regardant passer les ailes de la victoire d’une colombe made in USA...

     

    Répondre à ce message

  • Vu le nombre d’homosexuels au RN et à la NUPES
    ( sans compter les féministes) qui se regardent le nombril ;
    il ne va rien se passer !
    Cette partie transversale et communautaire a ses propres intérêts
    de bobo et se fout de la France.

     

    Répondre à ce message

  • #3035501
    Le 24 septembre à 13:46 par Jean-Jacques bourrin
    L’axe mondialiste veut imposer la destruction des retraites à la (...)

    Le problème vient du vol des habitants par le capital. Quand c’est pour payer les milliardaires y a toujours du pognon, au besoin on en imprime et à coups de milliers de milliards hein, là plus question de déficit des charges patronales. Le gouverneur actuel a multiplié la dette par 2, personne n’en parle nulle part, sans compter les commerces qui multiplient leurs prix par 3 et la bourse qui se porte très bien. Pour ceux qui radotent sur le mauvais veaute, personne ne sait qui a choisi qui dans les urnes, tout ça c’est du tripatouillage.

     

    Répondre à ce message

  • #3035815

    Vous inquiétez pas ! celzéceux que Macron veut répartir sur notre territoire vont payer nos retraites !

     

    Répondre à ce message

  • #3035927

    Reponse à Pierre.
    Ily a des lustres que le minimum vieillesse n’existe plus.
    Aujourd’hui c’est L’A S P A avec la loi solidarité de Sarkozy. Si tu es propriétaire, alors il est remboursable par tes déscendants à ta succesion. Par contre pas remboursable pour les étrangers ni pour les paysans et leur femme qui on travaillé au noir ou même pas du tout de toute leur vie ; là pas de problème. Aucun remboursement à la succession. ARRETEZ DONC DE PLEURNICHER SUR LES AGRICULTEURS CA SUFFIT CETTE PROPAGANDE COMMUNAUTAIRE !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents