Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Audition de Jean-Marc Jancovici sur le changement climatique

6 février 2013

 

En version écrite, sur le site de l’Assemblée nationale

 

Survivre aux bouleversements futurs avec Kontre Kulture :

 

Et avec notre partenaire :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

140 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Du bon comme d habitude avec mr jancovici.Avec 2 ou 3 remises en place bien senties.."je pourrais dire a ma fille que j ai recontré un champion olympique..."..ca détend.Si ca pouvait passer sur une grande chaine ca en reveillerai peut etre quelques unssalutations

     

    • Vue la quenelle qu’il adresse à Attali dans cette vidéo à 1 h19 min 49 sec, je ne pense pas qu’il soit un adepte du NOM. Quenelle aussi à Fillon à 52 minutes et grosse mitraille sur le système médiatique à la fin de son exposé.

      Les médias, explique-t-il, en substance, ne doivent pas faire peur aux citoyens, au risque de perdre leurs annonceurs. Et c’est parfaitement prouvé.

      http://www.youtube.com/watch?annota...


  • Si quelqu’un peut en faire un bref résumé ?
    Il faut avoir le temps de regarder les 2 heures de vidéos.
    Merci bien !

     

    • De rien. Je vous fais çà dès que je trouve le temps, et du coup l’énergie. (un indice : il y a la version écrite en-dessous !)

      Moi je me demande pourquoi Jancovici n’a pas parlé de la FUSION FROIDE ? Ou suis-je à côté ?...

      En tout cas je suis d’accord sur la vision : il faut savoir ce qui nous est utile et indispensable et ce qui ne l’est pas. Mais des choix de cette nature doivent avoir l’approbation d’une majorité de citoyens et ne doivent pas être issus de scénarii imaginés par les politiques. Donc la cause des causes reste pour moi avant tout la démocratie PUIS la question énergétique . Mais bon : à suivre !


    • Un homme parle. J’ai résumé au maximum !


    • C’est une audition/conférence de M.JANCOVICI. Il a profité d’une invitation de la Commission sur le développement durable pour donner son point de vue aux parlementaires, non pas sur le changement climatique comme il y était invité, mais sur le volet "en amont" du changement climatique à savoir les limites physiques du système énergétique - grosso modo la combustion des fossiles - limites qui vont s’appliquer avec sévérité à la génération "jeune".
      La première heure est consacrée à ses conclusions et leur démonstration.
      Ensuite 40 minutes de questions et remarques idiotes de la part de nos chers parlementaires (passage qui révèle malheureusement leur faible niveau de connaissances, leur incompétence, et parfois une attitude déplacée, hautaine et critique face à quelqu’un qui les domine complètement sur l’ensemble des sujets). Un dernier quart d’heure est laissé au conférencier pour essayer de faire passer le message principal à cette clique de cancres - qui nous dirigent pour notre malheur.
      Il faut quand même un minimum de connaissances sur les sujets pour tout appréhender car comme il le dit, ce n’est pas en 1 heure qu’on peut débattre de choses "à la marge".
      Pour les néophytes, je vous invite à aller écouter ses 16 heures de cours, histoire de savoir de quoi on parle et faire la part des choses.
      http://podcast.paristech.fr/groups/...


    • @ Chouardien
      Il n’a pas parlé de Fusion froide parce presqu’aucun scientifique n’en parle jamais. Il doit y avoir 10 personnes au monde qui travaillent sur la fusion froide ; ce sont au mieux des savants tournesol bien gentils mais vraiment isolés et un peu allumés, au pire des escrocs en recherche d’investisseurs-gogos à arnaquer. Et pour cause : On n’a jamais montré l’ombre d’une preuve de la veracité de l’existence de la fusion froide. Evidemment si vous formez votre opinion en vous fiant à une quelconque vidéo comme il doit y en avoir sur internet, filmée par des journalistes non scientifiques (qui ne connaissent pas leur sujet ni n’ont de recul) interrogeant un savant tournesol persuadé de son fait (et il en faut : il faut bien des acharnés un peu fous pour innover, mais tous les acharnés n’ont pas raison, loin de là), alors vous allez être persuadés que l’on "nous cache un truc génial à cause du complot patati patata" mais bon des fois il faut savoir multiplier les sources et les piocher au bon endroit pour se faire une idée, ou faire des études de science.


    • @SAgr
      Bonjour,
      Quand on ne connais pas son sujet : je parle de la fusion froide,
      le mieux est de ne pas en parler et vraiment se documenter scientifiquement.
      Donc savoir quel est le processus exacte. En avez vous une idée ?
      Pour info, les recherches dans les énergies dites libres, ne sont subventionnées par personne, car non rentable.
      Voilà la raison, pour laquelle, ce sont des marginaux et des passionnés qui entreprennent ces recherches, donc pas crédible au niveau médiatique.
      Mais, on pourrait parler aussi des générateurs à courant pulsés ( Bedini, Adams, Tseung, Tesla et autres) et le commun des mortel penserais qu’aussi ces recherches sont des affabulations, ce qui n’est pas le cas.
      Une petite recherche internet serait profitable ( en anglais en général ). En français,il n’y a quasiment rien, à part, un petit peu, le site à Jean-louis Naudin.
      Le "Gap power" est intéressant :
      http://www.gap-power.com/index.html
      Ceci n’est qu’un exemple facile à appréhender.
      Merci


    • @Yvo
      D’abord ma première réponse portait sur la fusion froide. Vous me parlez des "énergies dites libres", ce qui n’a rien à voir.
      L’"énergie libre", c’est une fonction d’état en thermodynamique quantifiant la quantité maximale de travail récupérable sur un système thermodynamique. C’est la fonction F = U - TS avec U l’énergie interne, S l’entropie. Après il y a toutes une série d’expériences un peu en vogue chez les bricoleurs s’attachant à fabriquer un "moteur à énergie libre" reprenant en cela le nom de la fonction d’état tout en jouant sur son sens (libre = pas asservi par le système ou je ne sais quelle histoire). Toutes ces expériences sont en générale des équivalents de "machines à mouvement perpétuel" qui ne sont que des blagues, car un tel moteur violerait tout simplement le premier principe de la thermodynamique.
      Concernant la fusion froide les annonces de résultats positifs de fusion froide sont tout le temps faites en dehors des publications scientifiques à évaluation par les pairs (à comité de lecture) : elles sont controversées et sont sujettes à caution, en tout cas pour le moment très disqualifiées. Après tout cela n’empêche pas quelques scientifiques de se pencher dessus : ils ont encore une liberté de choix dans leur sujet d’études.


  • #341802

    Voici le lien de la video,
    Audition sur le changement climatique de Jean-Marc Jancovici, à l’Assemblée Nationale [CC] [SD] http://www.youtube.com/watch?v=xxbj...

    et d’autres videos du même auteur sur le même sujet, mais avec de ci de là des compléments d’information et des réponses à d’autres questions en fin de conférences.
    >
    Jean-Marc Jancovici "Commission d’enquête sur le coût réel de l’électricité" Sénat [CC] [SD] http://www.youtube.com/watch?&v...

    Jancovici "Enjeux climatiques et énergétique : que faire face à la contrainte carbone ?" OMP [SD] http://www.youtube.com/watch?v=Mu2v...

    Jean-Marc Jancovici à l’ENS "Gérer la contrainte carbone, un jeu d’enfant ?" [HD] http://www.youtube.com/watch?v=KV33...

    Et enfin le site du monsieur :
    http://www.manicore.com/
    http://www.manicore.com/documentati...

    Très éclairant, San Giorgio a dû entre autres prendre connaissance de ces travaux,
    Jancovici est dans le paysage depuis au moins 10 ans.

     

    • Je pense que tu as oublié le lien vers le site internet de son entreprise spécialisée en bilan carbone : carbone4
      http://www.carbone4.com/

      Un mec qui est consulté sur la rédaction d’une norme, qui fait un audit au sénat sur le changement climatique et qui en même temps a fondé une entreprise spécialisée dans le bilan carbone pour le greenwashing des entreprises, ça s’appelle du conflit d’intérêt

      Rappelons aussi que M. Jancovici est diplômé en TELECOMMUNICATION !
      Sa reconversion dans l’énergie et le climat (discipline qui n’a rien à voir !) prouve que c’est un incompétent et un arriviste


    • pidmdb

      Tu as le nez fin.
      Bravo !


    • Tout à fait d’accord avec @pid..
      Qu’E&R me pardonne. J’apprécie la plupart des choses qu’ils publient mais là cette vidéo me gêne.
      Ce n’est pas parce qu’un type qui n’est même pas un spécialiste, vous balance avec aplomb une série de chiffres tirés d’on ne sait où, qu’il faut le croire.

      Le réchauffement climatique est une belle arnaque qui aide bien le passage au NOM. 
      Il faut creuser un peu pour voir qui il y a derrière .... et vous trouvez " La fondation Rockefeller" et d’autres milliardaires dont un plutôt verreux, à vous la surprise.
      Je rappelle la belle arnaque à la taxe carbone en faisant jouer la TVA en France. Plusieurs milliards envolés. C’est pas du CO2 ça.
      Le réchauffement climatique n’est absolument pas prouvé, même s’il est possible. Il faut savoir aussi que depuis 2001 la terre ne se réchauffe plus et qu’ elle irait même en sens inverse et je défie ce Monsieur de me prouver le contraire.
      Quand à l’effet du gaz carbonique sur la température les premières courbes donnaient une superposition de l’évolution, mais maintenant avec des mesures plus précises on observe un décalage qui montre que l’augmentation de température fait augmenter le gaz carbonique et non l’inverse sauf hypothèse abacadabrante que rien ne justifie.
      Cherchez ne partez pas avec d’idées préconçues vous aurez des surprises. C’est le chemin que j’ai suivi ayant d’abord été convaincu par le réchauffement.
      Les raison d’un écroulement du monde actuel ne manquent pas, pas besoin de rajouter celle là.


    • Jancovici est diplomé en Télécom... et alors ? Sachez messieurs qu’en France la formation d’ingénieur est avant tout GENERALISTE (je parle des écoles agréées par la charte des écoles d’ingénieur, pas des écoles d’informatique) ; donc tout ingénieur a fait pas mal de tout (en sciences) dans son cursus (des maths, de la physique, des sciences de l’ingénieur, de la comptabilité, des langues, un peu d’économie, etc...) avec une spécialisation finale dans un domaine. Ce qui autorise une reconversion (si on a la motivation bien sûr) dans un autre domaine. Ensuite les compétences des ingénieurs dépendent pas mal de leurs études mais aussi et surtout du nombre d’années qu’ils passent ensuite à travailler dans un domaine : c’est bien là qu’ils apprennent en détail leur métier : Or Jancovici a bien du travailler 15 / 20 ans sinon plus dans l’énergie. Revenons sur ses études : ce monsieur Jancovici a fait une classe prépa (2 ans), puis l’école polytechnique (3 ans+ 1 an de service militaire), puis Télécom Paris (2 ans pour ceux qui sortent de l’X) ; alors je crois qu’en termes d’études il est "en dehors du cadre" pour des petits forumeurs d’E&R dans votre genre si je puis me permettre. Alors s’il vous plaît, vos pseudo-quenelles à 2 balles, vous pouvez vous les enfilez là où je pense....


    • @ordequestion
      Je pense que vous n’avez pas visionné la vidéo car en l’occurence il ne parle absolument pas réchauffement climatique.
      Il s’exprime uniquement sur les ressources énergétiques limités dans un monde qui clâme sans cesse la croissance.
      Il leur explique que nous allons vers la décroissance du fait de ces limites et que la vision politique doit l’intégrer dans son raisonnement sinon nous allons dans le mur. En gros, si vous avez lu "Survivre à l’effondrement économique", il est totalemnt raccord avec la thèse de Piéro.


    • Piero a découvert Janco sur le tard :

      Piero San Giorgio à Jancovici : C’est étonnant que je ne vous connaissait pas jusqu’a present…(surement mon cote anglo-saxon)….pourtant nos recherches disent la meme chose ! Bravo !!

      http://directoirecccpp.tumblr.com/p...


  • Concernant son obsession pour le carbone il faut rappeller que le poids de l’activité humaine sur les émissions de CO2 est de l’ordre de 5 à 6%. Qu’il y a eu des époques ou le taux de CO2 était 40 fois supèrieur à celui que l’on connait aujourd’hui, et que pour autant la temperature moyenne était bien inférieure à celle que l’on connait actuellement. Et que la pseudo lutte contre le CO2 sert avant tout autre chose à : créer de nouvelles taxes - créer de nouveaux débouchés en terme de business (ex : l’entreprise très lucrative d’Al Gore, ou dans une moindre mesure celle de Jancovici carbone4 - servir les intérêts de puissants lobbies, comme celui du nucléaire par exemple - imposer des normes planétaires et renforcer l’idée que le Monde d’aujourd’hui au vu des problèmes écologiques majeurs a besoin d’un Gouvernement Mondial et donc que les Etats doivent lui abandonner leur souveraineté nationale - freiner le développement de certains pays qu’ils n’ont pas envie de voir se développer (et la liste est non exhaustive). J’espère qu’AREVA n’a pas oublié de lui virer son chèque pour ses années de bons et loyaux services (dernièrement Moishe Levy Jancovici défendait encore le nucléaire en précisant que Fukushima n’avait pas fait un seul mort. On en reparle dans 20 ans pour voir, Jean-Marc ?)
    ps : je vous invite à vous renseigner sur qui finance et soutient Jancovici, au delà du fait que le climat est son gagne-pain (carbone4).

     

  • Jancovici le pur mondialiste malthusien.

    J.M. Jancovici livre une analyse sur les conséquences de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl : « À ce jour, aucune étude épidémiologique n’a pu mettre en évidence un quelconque surcroît de mortalité par cancer dû à cet accident, mis à part les quelques dizaines de décès […] que personne ne conteste. » Et « il faut savoir que la résistance d’un organisme aux radiations est d’autant plus élevée qu’il se situe au bas de l’échelle de l’évolution : l’homme est l’animal le plus fragile aux rayonnements, et une dose létale pour notre espèce n’incommodera même pas un arbre, un insecte ou même un oiseau. […] Pour en revenir aux arbres, par exemple, ils ont maintenant retrouvé un aspect parfaitement normal, et les prélèvements de rats effectués dans la zone très fortement soumise aux radiations après l’accident ne montrent pas de dommages majeurs. Encore plus étonnant, les environs de Tchernobyl sont maintenant plutôt plus abondamment fournis en faune sauvage qu’avant l’accident, car le fait que les hommes aient été évacués des abords de l’ex-centrale (il est interdit de résider à moins de 30 km de Tchernobyl) a supprimé le premier facteur de pression pour la vie animale (bien avant les rayonnements) : notre espèce ! L’évacuation du prédateur universel que nous constituons contrebalance, et bien au-delà, les dommages engendrés par les radiations supplémentaires. »

    Et il en pense autant concernant Fukushima....

     

    • ce qu’il dit n’est pas faux puisqu’ils ont découvert prés du corium de Tchernobyl une espèce de champignon qui ne se développe que grâce à la radio-activité du corium un peu comme les plantes utilisent la photo synthèse.. la vie a des capacités d’adaptation étonnantes !


    • #341872

      Jancovici est pro nucléaire, certes, et il le dit ouvertement.

      Ceci dit cela n’enlève en rien l’intérêt de son exposé qui montre très clairement que la "croissance" économique
      est proportionnelle à la quantité d’énergie consommée (pétrole, gaz, charbon, uranium, bois, ...)

      Et que, donc, si on consomme pas plus d’énergie il n’y a plus de croissance, ou très peu.
      La quantité d’énergie disponible diminue, donc plus de croissance mais la récession.

      Fini la mascarade, et la mise en accusation des travailleurs pas assez "flexibles", et autres arguments et théories
      à la con.
      Croissance = Énergie Basta. ! tout est là.

      Au passage il explique pourquoi l’esclave existait et pourquoi il a été aboli.
      Cette conférence explique pas mal de choses et les remet en place.

      Jancovici est pro nucléaire, oui,
      il est plutôt pour un fédéralisme européen, oui
      mais il apporte des éléments solides et matière à réflexion, qui permettent d’y voir plus clair.


    • Tout à fait d’accord avec Arnaud de Nîmes.

      Et je constate en plus que les contradicteurs font les mêmes fautes que les "élus" présents à l’exposé, à savoir se concentrer sur l’émotionnel ou le détail pour (tenter de) balayer les inévitables conclusions.

      Mr Jancovici dépouille la société humaine de ses oripeaux pour ne montrer que le squelette, et démontre avec clarté que si celui-ci est défaillant, le reste le sera aussi. Le fait de se demander pourquoi il y a autant d’inégalité revient à se demander pourquoi le bras droit fait tout le boulot pendant que le gauche reste dans la poche, mais n’a rien à voir avec l’état du squelette

      Repousser le nucléaire à cause des accidents et risques (liés la plupart du temps à l’inaction du bras gauche), revient à jeter la tasse avec laquelle on s’est ébouillanté, et ne sucer que des glaçons tout le reste sa vie parce qu’on s’est brulé une fois... mais n’a toujours rien à voir avec l’état du squelette...

      Il faut garder à l’esprit tout les fondamentaux exposés ici, car ils sont l’ossature de la société future.


  • Bonjour tout le monde.

    Je connais E&R depuis 6 mois, mais ma démarche pour ma réinformation et ma lutte contre la pensée unique date de 2007, année où j’ai commencé à m’intéresser au problème du réchauffement climatique.

    A l’époque, Al Gore, candidat à la présidentielle américaine en 2000, avait largement promu un film "Une Vérité Qui Dérange" (qui lui a valu le prix Nobel) qui était sensé être l’élément déclencheur pour réveiller la conscience écologique du spectateur, prêt à être "sensibilisé" (politique de l’émotion) pour pouvoir gober toutes les taxes qui s’ensuivirent : taxe carbone, quotas d’émission CO2, bonus/malus écologique, déductions d’impôts sur l’installation de panneaux solaires, j’en passe et d’autres opérations de greenwashing avec un petit billet à l’arrivée.

    En gros, non en plus on allait être taxé, mais on allait remercier nos politiques pour cela.

    Cette période est très importante. A l’époque, je faisais mes études d’ingénieur en Matériaux. En 2008, Valérie Pécresse prépare une réforme sur l’autonomie des universités. A la rentrée, la commission des titres d’ingénieur modifie le contenu de notre programme, supprime des matières très techniques et scientifiques du genre chimie des polymères, mécanique des matériaux, piézoélectricité et photoélectricité pour les remplacer par des cours "mous & doux" comme "polymères biosourcés", "énergie ?" et surtout "Analyse du Cycle de Vie" et autres "bilans carbone", domaine dans lequel Jancovici est un précurseur.

    Qu’est-ce qu’un bilan carbone (ou Analyse du Cycle de Vie) ?
    C’est un bilan qui exprime la totalité de CO2 qui a été consommé durant tout le cycle de vie d’un produit manufacturé, ou même d’un service. Ce bilan est réglementé, ce réglement a été rédigé par JANCOVICI lui-même !
    Rappelons que le premier bilan carbone a été command(it)é par l’entreprise COCA COLA dans les années 70. (Souvenez-vous de la pub télévisée avec l’ours blanc)
    Rappelons que M. Jancovici a fondé l’entreprise "Carbone 4", entreprise spécialisée dans le "conseil carbone" pour les entreprises, et faisant PAYER des bilans carbone pour les entreprises.

    Résumons : une personne qui à la fois édicte des normes et est à la tête d’un cabinet qui se sert de ces normes pour faire son beurre, on appelle ça comment ?
    Un conflit d’intérêt

    Bref... j’aimerai bien qu’E&R s’attaque une bonne fois pour toutes à ce problème de "bien-pensance écologiste"

     

    • #341934

      Je ne connaissait pas le conflit d’intérêt que tu dénonce, mais
      L’intérêt de cet exposé n’est pas la question du réchauffement à cause du carbone ou pas.

      L’intérêt de son exposé est qu’il montre très clairement que la "croissance" économique
      est proportionnelle à la quantité d’énergie consommée (pétrole, gaz, charbon, uranium, bois, ...)

      Et que, donc, si on consomme pas plus d’énergie il n’y a plus de croissance, ou très peu.
      La quantité d’énergie disponible diminue, donc plus de croissance mais la récession.

      Fini la mascarade, et la mise en accusation des travailleurs pas assez "flexibles", et autres arguments et théories
      à la con.
      Croissance = Énergie Basta. ! tout est là.

      Au passage il explique pourquoi l’esclave existait et pourquoi il a été aboli,
      l’énergie fournie par le pétrole et autes est plus efficace et coûte moins cher,
      l’abolition ne serait pas dûe à une noblesse d’âme.
      Cette conférence explique pas mal de choses et les remet en perspective.

      Jancovici est pro nucléaire, oui,
      il est plutôt pour un fédéralisme européen, oui
      mais il apporte des éléments solides et matière à réflexion, qui permettent d’y voir plus clair.


    • Je ne sais pas si c est des chimeres mais sur certaines videos on parle d energie electromagnetique (les travaux de nicolas Tesla) qui pourrait aisement remplacer les energies fossiles et ainsi demonter les argument de ce monsieur .As tu entendu parler de cette forme d energie et est elle reellement utilisable dans nos vies de tous les jours ? Merci


    • J’ai regardé la conférence, et je vais m’appesantir sur quelques points :

      Tout d’abord, je déplore le manque de conscience du réalisateur de cette vidéo (encore un fonctionnaire) qui ne montre pas les diapos, ou les montre au mauvais moment.

      Ensuite, comme cetains l’ont remarqué, ça fait plaisir de voir quelqu’un expliquer qu’un accroissement correspond au signe de la dérivée seconde d’une fonction (on nous parle sans cesse de croissance sans en connaitre la définition) ou encore parler de machines de Carnot.

      Ce que nous raconte Jancovici en 1h est facilement résumable en 3 phrases : la mécanisation de l’agriculture puis de l’industrie a progressivement fait glisser les secteurs de l’emploi de l’agriculture au tertiaire. Ce qui permet cela est l’abondance de l’énergie. Moins d’énergie, moins d’emploi dans le tertiaire donc dans notre société moderne et à fortiori baisse du PIB.

      Pour appuyer son raisonnement, il montre diverses corrélations entre consommation d’énergie et PIB.

      Le raisonnement semble relativement juste, et ce qu’il préconise imparable : augmenter l’efficacité énergétique (dépenser moins d’énergie pour faire la même chose) et en donne quelques exemples :
      - isolation thermique des bâtiments, utilisation de pompes à chaleur
      - restructuration de la société de consommation (alimentaire) pour limiter les transports inutiles de nourriture
      - décarboner notre mode de vie

      Tout ceci me semble fort logique, excepté le dernier point qui sent beaucoup le placement marketing (ou la phrase idéologique bobo qui n’a pas grand chose à faire dans son raisonnement) à mon humble avis.
      En effet, où est l’intérêt de, comme il le préconise, manger moins de viande ? (il explique à la fin que c’est pour réduire notre "bilan carbone" ; on pourrait extrapoler quand il parle de la Suède que c’est pour produire de la biomasse végétale là où on produit du bétail et de la volaille...). D’ailleurs, la production d’énergie au bois produit plus de CO2 par kWh que la production d’énergie au pétrole.

      Enfin, et ce qui me plait beaucoup, c’est qu’il dit que faire des panneaux solaires est une connerie, construire des éoliennes un problème de stockage d’énergie et que le nucléaire est une bonne solution à court terme.

      Je ne partage pas son engouement pour le néocolonialisme du projet "desertech" qui est une régression sociale pour les marocains : ils sont en ce moment de la main d’oeuvre pour l’industrie, ils deviennent des producteurs d’énergie.


    • L’esclavage a servi a produire du sucre (entre autres denrées non nécéssaires) pour faire marcher un commerce florissant en Europe... mais à quel prix ? Aujourd’hui, on ne peut pas considérer que la situation soit meilleur, sachant que le principal intérêt de l’agriculture de masse bourré de pesticide empoisonnant de plein gré les populations les plus pauvres d’Amérique latine notamment pour produire des céréales destinés à produire de la viande outre mesure à des insatiables occidentaux qui s’en gavent matin, midi et soir alors que cela n’est pas nécessaire à leur survie ou à leur bien-être (avant le prix de la viande empêchait une consommation de la viande aussi effrénée), monopolisant ainsi les terres agricoles et laissant les populations pauvres mourir de faim. Je me suis toujours poser la question "en quoi la gourmandise est un défaut". La réponse est là.... Se nourrir au détriment des autres et garder les yeux fermés, de la gloutonnerie en vérité.
      Après le problème de la croissance est encore autre chose... En quoi produire plus pour gagner plus d’argent est-il une bonne chose ? Sachant qu’en général ce sont les grandes entreprises qui produisent en masse au détriment de la population. Produire, dépenser, jeter... Belle idée de la vie. Ne peut-on pas produire raisonnablement, selon les besoins ? Certes le consommateur se verrait priver du choix énorme qu’il a maintenant mais n’aurait-il pas aussi plus de chances d’avoir un produit de qualité. La richesse est le fait de pouvoir vivre bien et décemment, le reste c’est de la gloutonnerie qui nourrit tous les autres vices.
      (Je réponds juste au commentaire qui m’a interloqué mais je n’ai pas eu le temps de visionner la vidéo)


    • Je relis le commentaire et je m’apercois avoir réagi trop vite...
      Désolée pour ce hors-sujet, mais ce que je dis n’est pas faux pour autant. Il faut je pense ralentir le rythme non pas opter pour plus de croissance, un moment on n’aura plus de ressources, autant tout réduire par nous-même et en conscience...


    • @pidm

      votre exposé est bourré de fautes :
      - Je vous cite "un accroissement correspond au signe de la dérivé seconde d’une fonction" : faux . Le signe de la dérivé seconde nous indique si une fontion est concave ou convexe, sans rien nous dire sur sa croissance/ décroissance. (c’est la dérivé première qui est impliquée pour cela)
      - je vous cite "Moins d’énergie, moins d’emploi dans le tertiaire donc dans notre société moderne" : faux.
      Déjà Jancovici critique la nomenclature en vigueur en affirmant que bien des emplois du tertiaire sont en fait des emplois du primaire ou du secteur secondaire cachés, ensuite au contraire il fait un lien entre l’énergie abondante et l’existence de chômage (en gros l’énergie sert à mécaniser des tâches autrefois artisanales, donc on a moins besoin de travail humain). La baisse de ressources énergétiques (si elle n’est pas compensée par l’efficacité énergétique de notre économie) devrait faire baisser drastiquement la consommation, le PIB, mais à long terme devrait faire baisser le chômage !
      - " D’ailleurs, la production d’énergie au bois produit plus de CO2 par kWh que la production d’énergie au pétrole. " faux. La production d’énergie au bois ne produit pas de CO2 en bilan global ... à condition bien sûr que l’on gère bien les stocks forestiers et en particulier que l’on replante les arbres, i.e. que le rapport "biomasse coupée et brûlée chaque année" / "biomasse qui pousse dans le stock forestier géré" soit egale à 1 : ainsi le CO2 émis par la combustion est compensé par le CO2 "capturé" dans la masse des arbres qui poussent.
      - "En effet, où est l’intérêt de, comme il le préconise, manger moins de viande ?" Là je vous répond. Pour élever des animaux (boeufs, porcs, etc...) il faut des céréales ou de la nourriture en grande quantité (une très importante proportion des céréales cultivées en France ou ailleurs sert en fait à nourrir les animaux d’élevage et non l’homme). Or ces cultures ont une empreinte carbone non négligeable (carburants pour les tracteurs mais aussi et surtout épandage des engrais), et si l’on fait le bilan global, la viande est de loin l’aliment qui a une empreinte carbone la plus importante.

      Quand à votre conclusion sur le desertech qui serait du néocolonialisme, là vous étes dans la plus pure spéculation... vraiment bof


  • J’en ais ecouté 4.35mn,ça ma suffit pour comprendre que les biens etaient figé jusqu’a la nuit des temps.
    Donc la propriété,les richesses ect...
    Pour ceux qui sont maintenant riche:ils font alors partie de la caste dominante,de fait.. et pour l’eternité.
    Et les autres des soumis jusqu’a la nuit des temps...reste 3 milliards d’années.

    Donc :"le meilleur des mondes".

    Ou :"reduction drastique de la population".
    Ou"un monde responsable qui reduit sa population de lui meme".

    Qu’elle solution ?

     

    • Pour essayer de vous répondre.
      ZE SOLUTION IS :
      1- pour les mondialistes pour qui effectivement la meilleure solution POUR EUX sans toucher au modèle économique est bien la réduction de la population comme çà on réajuste les niveaux (c’est pas très chevaleresque) ;
      2- POUR NOUS le camp d’en face, celui du peuple soumis à ces maîtres, la solution d’une vraie démocratie : c’est le peuple qui vote et qui décide de son avenir, tout en matant les riches.

      Dans un cas une minorité qui sait parfaitement ce qu’elle fait et qui est déterminée, dans l’autre une vaste majorité qui est dans la confusion totale et qui ne connaît pas encore E&R

      Je pense plutôt que c’est Dieu qui a la solution : sous forme de tempête solaire il se manifestera, ou alors une météorite qui se planterait malencontreusement sur Wall Street ou sur le cul de BHL, et là ils seraient obligés de revoir leurs plans... Comme dit Hillard il faut aussi penser à sauver son âme.


    • Un grand merci à Chouardien : un exposé très clair en deux points, que je résume ici :
      " Y A les RICHES et Y A Les Pauvres. ET Y fo Que Les Pauvres et ben Qu’Y S’unissent Cont les Rich (imaginez vous le tout avec un accent bien du fond de l’auvergne ), pacqu’Y faut les Niquer les Rich..Moa J’vou l’dit !!! "
      Merci pour cet exposé ChouardeRien, je crois que vous aurez le prix nobel de la paix et d’éco (enfin de tout quoi) dans 30 ans quand on aura appliqué vos méthodes. MAis bordel, comment çà se fait qu’on y a pas pensé avant ?? Peut-être parce que c’est trop CON ???


  • Le réchauffement climatique est un hoax, quelqu’un devrait les mettrent au courant.

    http://www.dreuz.info/2011/09/grand...

    http://lesmoutonsenrages.fr/2011/09...

    etc etc

    sinon j’ai bien aimé le chomage qui n’existe pas avant 1974, les ressources énergetique comme seule raison du chomage ? c’est une blague ?

    Bref il a redecouvert que la croissance moderne repose sur la disponibilité d’energie mais ses avis politiques ou autres il peut se les carrer ou je pense.

     

    • Tout à fait d’accord.
      Le site le plus complet et sérieux sur cette question :
      http://www.pensee-unique.fr

      En climatologie, M. Jancovici se classe parmi les charlatans malthusiens.


    • Ah ouais c’est vrai le réchauffement climatique c’est un hoax...
      Il y a juste une agence, le GIEC, qui rassemble des scientifiques et ceux-ci font le résumé des publications de milliers ou dizaines de milliers de chercheurs de part le monde, des données en provenance de très nombreux laboratoires issus de nombreux pays. Ces gens-là publient un rapport, le rapport du GIEC, qui doit faire plusieurs dizaines de millier de pages et qui conclue à un très probable réchauffement climatique.... Mais bon les quinze pseudo-scientifiques qui alimentent les cites que tu mets en avant, ainsi que les milliers de vrais moutons qui les consultent sont sans aucun doute beaucoup plus crédibles que tous ces braves chercheurs.... Personne n’est plus sourd que celui qui ne veut entendre.


    • @saGr
      Je ne pense pas que vous ayez lu les articles sur :
      http://www.pensee-unique.fr/
      qu’une personne à posté juste avant. Il y en a pour une bonne dizaine d’heure de lecture
      pour en absorber la quintessence. Chose que vous n’avez pas faite, je pense.
      Les études du GIEC ne sont basées QUE sur un modèle informatique. Pas du tout sur de la recherche empirique.
      De plus, les scientifiques qui n’adhèrent pas au modèle du GIEC sont plutôt un millier qu’une dizaine.
      Donc, ne pas dire n’importe quoi, s’informer réellement d’abord me parait primordial.


    • @Yvo
      Bon d’abord je vais mettre un peu les choses au point car apparement vous n’y connaissez rien en modélisation et simulation physique : perso j’ai réalisé professionellement des simulations physiques quelques années même si ce n’était pas pile dans le domaine climatique. D’abord une bonne part des simulations climatiques sont des simulations d’évolutions de l’atmosphère basées sur des calculs de mécanique des fluides (l’atmosphère c’est de l’air qui est un fluide) qui consistent à résoudre des équations aux dérivées partielles.Les équation de mécanique des fluides sont généralement des équations dites de conservation (conservation de la masse, de la quantité de mouvement,...) au sein desquelles peuvent intervenir différentes moyennes des grandeurs suivant quelle modélisation on choisit (quel phénomène est étudié, quel est l’ordre de grandeur de la taille des phénomène de convection ou autre examinés, comment on prend en compte la turbulence,...). Au sein de ces équations interviennent des termes de fermeture permettant d’évaluer des phénomènes physiques : échanges d’énergie, transmission de chaleur, frottements, radiations, etc... Ces termes de fermetures sont principalement basés sur des corrélations physiques : ils sont estimées au moyen de résultats d’expériences ou d’observation et sont donc bien évaluées de manière empirique. Quand on lance des simulations basés sur des "modéles mathématiques" comme vous le dites, et bien au sein de ces calculs de trés nombreux termes proviennent d’évaluations empiriques !! Ensuite un code de calcul (bref un programme qui fait des simulations) est sensé être validé (avec des marges d’incertitudes à estimer et à valider) par sa capacité à reproduire des phénomènes observés (en mettant les mêmes conditions initiales.) Des codes de calcul non validés ne sont jamais utilisés pour tirer des conclusions !
      Ensuite voici un lien vers un commentaire sur Jacques Duran (l’auteur de votre site www.pensee-unique.fr)
      http://www.energie-crise.fr/spip.ph...
      Apparemment votre "mentor" ne sait plus faire un bilan radiatif (rédhibitoire pour un scientifique du climat) !! Je ne vous fais pas dire ce que je pense alors du reste de ce qu’il affirme...
      Je vous retourne le commentaire : essayez de vous informer de façon large et sans orienter vos sources avant de répéter des choses que vous ne semblez pas comprendre. (voire pas comprendre du tout)
      Cordialement.


  • Moi j aime bien janvovici, c est un ingénieur à la française, avec un bel esprit.


  • Jancovici etes vous au courant qu’au 8e siecles les vikings avaient appelé le Groenland:Greenland la terre verte.
    Il y poussé du blé.
    Et un peu plus loin a terre neuve c’etait vinland:le pays du vin..

    Ce que je me demande a propos de la caste dominante qu’impose Jancovici de part ses exposés surement tres juste,mais enfonçant des portes ouvertes.
    Bas oui parceque apparement il faut etre deputé pour ne pas etre au courant.

    Avez vous une maison a partager et le binocleux qui est sur la droite qui a l’air tres fiere de presenter son poulain tu as une maison ou des propriétées a partager ?

    C’est drole parceque je me suis arrété a 4.35mn pour connaitre la suite depuis dix ans qu’on nous rabat les oreilles:ON A COMPRIS !!!

    Apparement les deputé n’etaient pas encore au courant..(sic !).
    Exposé aprés exposé mes amis,bien au chaud dans une ambiance convivial avec des hotesses pour vous amener des verres d’eau,nous mourrons mon ami.
    A petit feu et tu ne vas rien nous apporter.

    D’autant plus que actuellement c’est la guerre un peu partout dans le monde pour le petrole et le gaz.

    Question:Pourquoi tes copains ,Jancovici, n’ont pas laissé les brevets d’energie renouvable ,la voiture a air comprimé (une idée bete..) etres deposé il y a 50 ans ?

    pour sans mettre plein la fouille et maintenant tu viens nous faire la leçons avec tes copains qui ont l’air rassuré d’une t’elle intelligence visionnaire et condescendant par la meme.

    L’avantage avec des gus comme vous c’est que quand je vais acheter chez vous vos affaires de famille je vous retourne comme qui rigole tellement vous pensez etre sortit de la cuisse de jupiter.

    ça rassure pas sur l’intelligence de nos parlementaire,hein ?


  • Excellent ! Des conférenciers comme ça, on en prendrait d’autres.
    merci.


  • Très bonne adresse ce Jankovici, on dirait. Merci E&R.
    Pour ce qui est du pick-oil, ça confirme ; ça a déjà commencé.
    Par contre j’ai de sérieux doute sur l’impact de l’émission de CO2 sur le climat pour deux raisons : la climatologie n’est pas une science exacte puisqu’on découvre tous les jours de nouveaux paramètres. Deuxième raison : le réchauffement solaire ( et pas qu’un peu) est dûment constaté et il est curieusement toujours occulté. Les dernières études sur le rôle des nuages pollués qui réfléchissent davantage les rayons solaires montrent qu’il est très difficile de quantifier quoi que ce soit. La lutte contre les gaz à effet de serre est une supercherie un peu ;ça permet d’empocher des taxes et ça permet de rendrer absent des débats et décisions des problèmes tout aussi vitaux que sont l’empoisonnement des sols et des mers pour ne citer que celui-là et qui sont, eux,d’origine certifiée 100% humaine.
    J’ai pas encore regardé la video que le site propose sur la fusion froide. Faut que j’aille voir si y’a de l’espoir de ce côté là .


  • très interessant de voir une commission en action :
    1-stupéfiant contraste entre le langage de Jancovici et celui des politiques.
    2-stupidité et incompétence des politiques et fainéantise (ils n’ont pas préparé le sujet ???)
    3-je ne connais pas Jancovici : quel est son cv ? et qui le paye ? Il a l’air intelligent : qu’est ce qu’il fout là ? appréciation positive a priori : Il fait preuve de recul par rapport aux chiffres et essaie de dégager les paramètres déterminants. espérons qu’il ne soit pas trop orienté.
    4-Méthode des graphes et des chiffres : trop de données à gérer en une seule écoute. Trop de questions sur la "nomenclature" et les conventions menant à ces chiffres. Jancovici met en garde mais pas assez à mon goût.
    5-du 4, une légitime question surgit : quels sont les députés qui ont compris ce que ce monsieur disait ?

    merci E&R
    Voilà de quoi promouvoir le tirage au sort de Etienne Chouard quand on voit la médiocrité des députés.
    Voilà enfin un mec qui dit ce que je pense : la technologie est l’arme ultime de domination. J’ai appris une histoire des hommes sans qu’on me parle d’argent alors que tous les jours, on me disait que l’argent régissait le monde. Puis est venu le père Soral et sa bibliothèque.
    J’ai appris une histoire des hommes n’évoquant que brièvement la science et la technologie alors que j’ai vu les changements des pc, portables et internet sur le monde. Il manque 2 mecs : celui qui fait de l’histoire avec la science et celui qui fera la synthèse : histoire avec argent et science. cette dernière version m’intéressera car prenant en compte au moins 2 paramètres super importants : elle aura une chance d’être cohérente et d’éclairer l’avenir.

     

    • Je vous cite :
      "1-stupéfiant contraste entre le langage de Jancovici et celui des politiques. "
      "2-stupidité et incompétence des politiques et fainéantise (ils n’ont pas préparé le sujet ???) "

      Effectivement il y a très peu de députés qui sont de formation scientifique. Jancovici en étant un, le décalage de langage est complet.

      "3-je ne connais pas Jancovici : quel est son cv ? ""
      Vous connaissez Wikipédia ?

      " appréciation positive a priori : Il fait preuve de recul par rapport aux chiffres et essaie de dégager les paramètres déterminants. espérons qu’il ne soit pas trop orienté. "
      Ben comme tout scientifique il analyse les chiffres qu’il a collecté quoi, ce n’est pas un cas particulier. Vous n’avez jamais assisté à une conférence scientifique ? Ce qu’il dit est ultra connu de plein de gens parmi la communauté ingénieure et scientifique, mais pour que çà filtre en direction du grand public ou des médias, cela prendra vraiment du temps. (Mais on entend parler du "bonhomme" Jancovici assez souvent quand même)


  • Exposé très intéressant, Jancovici est un spécialiste qui remet les choses dans le contexte qu’il connait. Beaucoup de chose à apprendre de cette vidéo. La conclusion qu’il donne me convient, il faut (et il est temps) urgemment penser à une transition sur les 40 prochaines années et non réfléchir uniquement aux prochaines élections...


  • Attention, Jean-Marc Jancovici est un Young leader du très mondialiste think-tank "French American Foundation" depuis 2002. Cette information est irréfutable. Vous pouvez vérifier très facilement cette information sur leur site officiel ici !!! http://www.french-american.org/files/liste-ylfr-depuis1981.pdf .Téléchargez vite ce fichier avant qu’il ne soit plus en ligne. D’après moi, Jean-Marc Jancovici œuvre malheureusement pour le nouvel ordre mondial sous couvert "d’écologie". Un imposteur de plus. Par ailleurs il est co-président de la société Carbone4. La société Carbone 4 conseille les entités publiques ou privées, afin de les aider dans la transition vers une économie bas carbone. Bref, le conflit d’intérêt est évident. Il a tout intérêt à nous vendre le mythe du réchauffement climatique pour gagner de l’argent avec sa société. Personnellement, je préfère les scientifiques réellement indépendants qui font de la vraie science (ils sont très rares). Je déteste les imposteurs comme Jean-Marc Jancovici qui dit des choses intéressantes certes, mais pour être crédible il faut toujours mélanger le vrai et le faux ce qu’il fait avec brio.

     

    • #342017

      Ca commence a puer a partir du moment ou il commence, des le début, a exposer sa premiere conclusion :
      "Il n’y a pas assez d’énergie pour que le smicard français continue de consommer comme il consomme. Il ne s’agit pas de vous et moi qui sommes dans les catégories supérieures", dit-il en s’adressant à la creme brûlées de notre république. Un mediocre sophiste, enfermé dans ses statistiques, comme sait en produire la "French American Foundation"


    • Bien vu !

      Ce que j’apprécie dans ce forum c’est que ceux qui y écrivent donnent souvent des informations en plus de leurs avis polis.


    • Eh bien voilà. CQFD
      Quand je pense que quelqu’un l’a comparé à l’Alain Soral du réchauffement climatique. La honte.


    • Moi j’aimerais bien savoir qui vous êtes, vous, pour vous croire possible de donner votre avis sur "Qui est scientifique" et "Qui ne l’est pas". Vous avez fait une quelconque formation en sciences dans votre existence ?


    • #343684

      @ sagr
      son exposé est sans aucun doute technique mais pas (ou faiblement) scientifique (on ne peut pas faire de science sérieuse en se limitant à la regle de trois).

      Sinon, qui nous sommes n’a pas d’importance. Ici c’est un forum pour discuter, échanger des informations et soumettre des points de vues à la critique, nul besoin de fiches des RG pour confronter/réfuter des arguments.

      Ce monsieur affirme que la politique (=interet commun) ne peut pas proposer une alternative à la perspective qu’il nous présente. Or, il ne le demontre pas et admet donc que le domaine énergétique reste soumis au marche (interet privé). Et c’est le noeud du désaccord. La politique peut évidement évidemment relever les défis les plus inouïs, sauf que la politique s’attachera à préserver l’intérêt commun (c’est a dire l’intérêt des "smicard") et non pas l’intérêt privé (l’intérêt de ses copains d’école).

      C’est un polytechnicien, donc c’est d’abord un militaire avant d’être un ingénieur. Il n’est ni professeur, ni chercheur.


    • Merci bertrand,

      A l’instinct ça senté le réchauffé.
      Franchement tous ce temps,cet argent, cet energie pour du vent.

      C’est pas serieux,vraimment pas sérieux.
      Du bluff,du cinema tout ça.

      Comme quoi sur un sujet aussi fondamentale de nos jours,plus ils en etalent moins ils en feront.
      Allé messieurs les parlementaires (sans jeu de mot !!)un peu courage de l’aplomb,laissé de coté les malettes de papiers avec des images deçus.
      Pensez a vos petits enfants si vous y arrivé,plutot qu’a vos maitresses si belles et si sexy soient elles.


    • @tshussdelamort
      Je vous cite :
      "son exposé est sans aucun doute technique mais pas (ou faiblement) scientifique (on ne peut pas faire de science sérieuse en se limitant à la regle de trois)."

      Ben là il s’adresse à des parlementaires, il n’est pas en train de faire une conférence dans un séminaire de chercheurs, donc evidemment il ne va pas faire un exposé hyper théorique ou bourré d’équations : faire de la pédagogie, se mettre à la portée de son auditoire, vous savez ce que cela signifie ?

      Je vous cite : "Ce monsieur affirme que la politique (=interet commun) ne peut pas proposer une alternative à la perspective qu’il nous présente. Or, il ne le demontre pas et admet donc que le domaine énergétique reste soumis au marche (interet privé). Et c’est le noeud du désaccord. La politique peut évidement évidemment relever les défis les plus inouïs, sauf que la politique s’attachera à préserver l’intérêt commun (c’est a dire l’intérêt des "smicard") et non pas l’intérêt privé (l’intérêt de ses copains d’école)."

      Quelle confusion complète ! Jancovici ne parle presque jamais d’intérêts privés, ni que le domaine énergétique soit soumis au marché. Il parle principalement de constatations physiques concernant l’énergie et que certaines de leurs limitations vont particulièrement contraindre nos économies (que celles-ci soient libérales ou dirigées) et nos consommations individuelles dans les décennies qui viennent. Rien à voir avec le privé/public !!

      (D’ailleurs au niveau mondial ce constat de marché énergétique soumis aux intérêts privés est complètement faux : les grandes réserves de gaz, de pétrole sont principalement contrôlées par des états (Russie, Etats de l’Opep, Venezuela,...), sans que l’intérêt général ne soit d’autre part vraiment pris en compte.)

      Vous devriez vous concentrer quand vous visualiser des vidéos et essayer de les comprendre.

      "C’est un polytechnicien, donc c’est d’abord un militaire avant d’être un ingénieur. Il n’est ni professeur, ni chercheur."

      Apparemment vous ne connaissez rien à l’enseignement supérieur en France : les polytechniciens passent presque toutes leurs études en classe sur des bancs d’études, dans des stages en labo ou en entreprise. Très peu parmi eux se destinent à une carrière militaire !!


  • Beaucoup de commentaires ratent un point important. Ces quelques minutes à l’assemblée sont incroyablement claires sur un point : préparez-vous à entendre beaucoup parler de "croissance responsable", de la vie saine à la campagne et d’"arbeit macht frei" ans les 1 à 2 ans qui viennent. On nous prépare un beau projet de vie...

    Sa vision de la "décroissance" est très réaliste. Alors il se fait peut-être de la maille sur l’empreinte carbone, en attendant il explique quelques vérités fondamentales a des dizaines de milliers de personnes. J’aimerais bien que les internautes qui lui crachent à la gueule nous expliquent de quelle façon ils ont aidés autant de monde, comment ils ont glissés quenelle sur quenelle à une salle remplie de députés, et ce qu’ils ont fait récemment pour diminuer l’empreinte carbone d’entreprises ?
    En gros : êtes-vous aussi utiles que lui ?

     

    • Je partage totalement ce commentaire ultra-pertinent.

      Si nos parlementaires ont intégré un tant soi peu de son discours, on va tous avancer - un peu- vers ce qu’on souhaite. Heureusement qu’il y a des gars de ce niveau qui bousculent notre système politique.


  • Je découvre ce gars, Jean-Marc Jancovici, que je ne connaissait pas, il est clair et ne pratique pas la langue de bois ...


  • #342023
    le 26/02/2013 par Très cultivant tant économiquement que philosifiquement (...)
    Audition de Jean-Marc Jancovici sur le changement climatique

    C’est gravissime ce qu’il analyse et énnonce ce bonhomme : que les etres humains sont eux -memes , par leurs consomations aussi réduites soit-elles , producteurs de leur propre asphixie économique in fine et ruine environnementale par interaction avec les ressources naturelles .
    On assiste là à un tournant et unquestionnement sur le mouvement et les élans du progrès industriel voir artificiel moderne !


  • Il est chouette, ce mec... merci à ER de me le faire découvrir...
    Ca fait vraiment du bien un mec qui pense avec le sens des réalités...ce que certains ici ont du mal à comprendre. Penser sérieusement, ce n’est pas refuser un raisonnement parce que les conclusion ne nous plaisent pas, ou parce que l’auteur est en contact avec les autorités.... ou parce qu’au fond, on se dit "merde, comment je vais faire sans téléphone portable ?". La science, cela consiste à comprendre la réalité. Que la réalité colle avec vos rêves ou non, c’est vraiment le cadet des soucis d’une discussion qui se veut scientifique. Il serait bon de commencer à l’intégrer...
    Pour ma part, je trouve que le raisonnement est très pertinent, même s’il est vrai que souvent, il enfonce des portes ouvertes... mais là aussi, ne pas oublier à qui il s’adresse : des politicards mi cyniques, mi imbéciles, qui se sont souvent fait retourné le cerveau par DSK, Langlet, Attali, ... et compagnie.
    Là, c’est quand même plus sérieux... et comme pour le 11/09 : il suffit d’avoir un peu de bon sens pour comprendre que le discours est plutôt cohérent...


  • La prémière phrase de la vidéo est faite pour ceux qui "savent"
    "Votre réaction à la première planche....."

    Ceci indique que ce monsieur est franc maçon en plus d’être youg leader.
    Dans le milieu des consultants quand on fait une présentation on parle de "diapo", de "slide" mais pas de planche. On parle de "planche" quand on fait un exposé dans une "loge".


  • Merci a bertrand et a pierre1 entre autres d’apporter leur analyse de cette vidéo, c’est pour ces raisons que je m’attarde toujours sur les commentaires sur E&R, on y trouve souvent des éléments supplémentaires qui permettent une meilleure compréhension des sujets abordés.

    Merci encore.

     

  • Le CO2 et le changement climatique sont de belles impostures faites pour faire peur aux gens pour les rendre corvéables à merci. Les idées "écolo" développées par Jancovici sont la source même du mondialisme, de la Trilatérale et probablement aussi de Bilderberg. Ce qui signifie que les décisions sont certainement déjà prises depuis longtemps - Trilatérale=années 70=choc pétrolier, cf la vidéo de Sheikh Imram Hossein sur de Gaulle - Jancovici ne dit pas un mot sur les Américains, ni sur le $$$, ni sur l’OPEP - hormis un tout petit passage. Ils ont fait main basse sur le monde à partir de 1971, pour ne pas dire avant.

    La teneur en CO2 de l’air risque de doubler d’ici 2100 - c’est la thèse de Christian Gérondot -, puis elle diminuera quand les ressources fossiles seront épuisées ou quand les pays auront fait leur transition démographique, sans que ça change quoi que ce soit en termes climatiques. Depuis 15 ans, la température moyenne globale ne varie plus, alors qu’elle n’a fait que monter - légèrement - depuis les années 70, malgré 73 et le ralentissement économique.
    Je rappelle que le moteur Diesel doit son nom à son inventeur, et qu’il l’avait conçu pour recevoir de l’huile de palme et non du gas-oil.

    Depuis 1850, la teneur en CO2 est passée de 0,03% à 0,04%. Vraiment là, il y a de quoi s’offusquer ! Tout ce pataquès pour ça. Je redis, ça fait 15 ans que la température ne bouge plus. Alors à quoi peuvent bien servir toutes ces taxes - carbone, droit à polluer and co ?

    Eoliennes + photovoltaïque (PV)=peanuts. C’est normal, ce sont des énergies aléatoires, qui dépendent du soleil et du vent, mais qui coûtent même quand il n’y a pas de soleil ou de vent - c’est à dire 70% du temps pour le vent et la moitié de l’année pour le soleil au moins cause alternance jour/nuit. Ca fait sacrément monter le prix de la facture étant donné qu’EDF rachète l’énergie photovoltaïque 31 centimes d’€ le KWh alors que la production nucléaire coûte 7 centimes le KWh. Et croyez-vous qu’EDF a vocation à être débitrice de courant ? Certaines entreprises espagnoles ont dû fermer à cause de ça. Les Allemands l’ont compris. Ils en reviennent, après avoir dépensé 100 milliards. Mais ils ne veulent pas du nucléaire. Du coup, quand on leur demande ce qu’ils vont faire en matière énergétique, la réponse officielle c’est : "Woß nich"
    Eoliennes et EPV vont dégager. Mais aussi ceux qui se sont enrichis avec sur le dos des contribuables et des communes.

    Hervé

     

    • Aaah je savais que j’avais oublié quelque chose : il n’a pas dit un mot non plus sur le GIEC - Groupement Intergouvernemental des Experts sur le Climat -. Là aussi ça se passe de commentaires. Jancovici a cessé d’être un scientifique et est devenu une sorte d’économiste, plus ou moins un politique probablement appelé à diriger dans le futur.

      Sur le climat, les livres de Christian Gérondeau, polytechnicien lui aussi, - qui s’appelle Christian - sont éloquents. Il explicite à quel point les éoliennes et l’EPV sont une arnaque pure et simple. Secteur qui pourtant compte dans ses rangs de grosses fortunes françaises. Pas de vent, pas d’énergie donc charbon pour compenser dans la grande majorité des pays. Comme dans la "verte" Allemagne, par exemple. C’est simple et c’est 70% du temps minimum. Et quand il y en a, si ça souffle trop c’est accident, dégats, réparations et compagnie. Pure arnaque ! Le simple bon sens.
      Arnaque aussi dans les transports, secteur initial de Christian Gérondeau, au sujet de nombre de lignes SNCF qui n’ont personne ou presque pour les emprunter mais qui pourtant... fonctionnent, donc quasiment à vide, alors qu’une simple navette ferait tout aussi bien l’affaire. Mais pas touche à la SNCF ! Alors on maintient des trains vides, qui coûtent cher.
      Enfin les gens préfèreront toujours l’indépendance à la servitude, donc la voiture au reste.
      Enfin c’est le smicard qui va morfler, pas eux.

      Hervé


  • Jancovici a de la gouaille et un style non-conformiste. Mais il y a des sujets dont il ne parle pas et qu’il devrait pourtant évoquer vu sa position.
    Je rejoins certains commentaires qui font ressortir des doutes sur les intentions cachées de ce monsieur. Je ne veux pas croire qu’il croit à l’arnaque du réchauffement climatique !
    Quid du nucléaire ? Le sujet est adroitement évité.
    A suivre...

     

    • Pour ce qui est du nucléaire, il explique dans son autre vidéo (voir le lien proposer à la fin de celle-ci) que le nucléaire évite à moyen terme plus de problème qu’il n’en crée et que les déchets et problèmes collatéraux ne l’empêche pas de dormir.
      Ce à quoi je suis partiellement d’accord, mes parents ayant travailler longtemps dans le nucléaire, il faut tout de même savoir que les déchet son pas trop mal traité en France et son dans des quantités assez petites et son majoritairement recyclée, que quelqu’un me corrige si je dit une bourde mais il me semble que 96% de l’uranium utilisé est recyclé pour redonné de la matière fissible.

      A mon avis le problème se situe dans le bâtiment lui même et dans la façon de gérer les installations. Le bâtiment réacteur à terme étant un déchet, à priori, non recyclable. Je prend une anecdote pour illustrer la suite de mon propos : A Nogent-Sur-Seine (10), vers 2006-2007, la centrale avait de soucis dans l’un des circuits de refroidissement, les techniciens pensaient que le buses de circulation d’eau étaient en mauvais état, le patronat repoussant les travaux pour de raisons économiques (merci la privatisation) les buses ont lâchée et ont inondé les deux tranche et ont privée la tranche 2 d’électricité (c’est un comble) et ont privé cette tranche de toutes les sécurités et de tout moyen de contrôle et de visuel sur le réacteur. Si personne n’avait réussi a remettre en route les sécurité, sûrement avec un groupe électrogène de secours, j’ai pas tout les détail, on aurait vécu quelque chose d’assez similaire à Tchernobyl, et je peu vous dire que ça arrive plus souvent qu’on ne le pense.

      Mais il faut avoué, même si on est pas pour le nucléaire "bien géré", comparer au reste (pétrole, gaz, charbon, éolien, photo-voltaïque...), il est difficile de trouver une énergie plus propre et en quantité, compte tenu de ce que l’on sait officiellement faire.


  • Les raisons du canular du réchauffement climatique d’origine anthropique sont simples. La caste oligarchique cherchent à monopoliser les dernières ressources encore disponibles à son usage exclusif, or elle ne peut pas dire à la face du monde son objectif réel en des termes du genre "Bon il ne reste plus assez de gâteau pour tout le monde, vous les métèques et autres goyim allez vous faire foutre ! On se garde pour nous ce qui reste !" Il leur fallait trouver une idée subtile pour tenter d’entraver le développement industriel des pays émergents mais aussi de ralentir la consommation en énergie des pays déjà industrialisés. Il y a une volonté de désindustrialisation et de paupérisation monde entier afin qu’in fine il ne reste plus qu’une super oligarchie disposant de toute l’énergie qu’elle souhaite avec en face d’elle une masse grouillante de goyim desquels on éliminera le surplus pour ensuite réduire en esclavage ceux qui resteront.
    A vrai dire la volonté de réduire la consommation en énergie et de désindustrialiser nos sociétés en raison de la raréfaction grandissante des ressources est parfaitement rationnelle et la seule voie de salut, le problème est que le projet s’accompli de manière occulte et s’accompagne de velléités de tout puissance, de contrôle total, d’extermination, de réduction en esclavage...


  • Voila qui donne du grain à moudre à Piero san giorgio... Il lui donne completement raison. C’est aussi halucinant de voir qu’aucun de ces bouffons de députés n’ont compris que jamais on aura autant d’avantage avec d’autres énergies qu’avec le pétrole ! Et encore il a pas parlé des textiles synthétiques que nous portons (pétrole) des différents plastiques qui sont présents dans notre quotidien (pétrole) etc... Ils se branlent à deux mains en se disant que c’est possible de trouver une parade alors que, objectivement, non.


  • "Au Maroc, en Tunisie, mais pas en Algérie, et en Libye...maintenant." Il fait allusion aux projets de mégacentrales dans le désert, conçus pour que les gens restent esclaves d’EDF ! Une production décentralisée et locale est une liberté qu’il ne faut pas accorder à la population, et qu’elle reste captive. Ce type roule en sous-main pour areva edf total etc. !!!
    Mépris du renouvelable : l’éolien ? c’est nul, le photovolataïque ? c’est nul (évidemment c’est produit par les Chinois), le gaz naturel ? c’est nul (évidemment c’est produit par les Russes). Par contre le nucléaire c’est pas terrible, mais tout comptes faits c’est infiniment mieux... Ce type, par ailleurs brillant, est quand même un peu louche à mes yeux.


  • Plusieurs commentaires lucides. M. Jancovici (qui sonne étrangement comme Moscovici, un autre membre de la Communauté ?), Young Leader à ses heures perdues, dit des choses justes, mais il trompe également, il déforme et il ne propose rien de valable.

    Dans ce qu’il dit de juste, c’est vrai qu’il faut arrêter d’espérer en de nouvelles technologies qui sont plus qu’incertaines. Sur le bois de chauffage et sur la limite physique des énergies fossiles. Sur l’impossibilité de la croissance et sur la finitude des ressources.

    Adepte de la taxe carbone, par contre, il nous vend le nucléaire et un rêve délirant, en totale contradiction avec son "arrêter d’espérer en de nouvelles technologies". J’ai vu que E&R avait eu la lucidité de mettre les livres de Piero en relation. Je pense que Piero est beaucoup plus performant dans ses analyses que ce clown universitaire.

    Nucléaire : que fait-on des déchets et des autres inconvénients, risque de cancer augmenté à proximité, etc.
    Photovoltaïque : largement performant pour une BAD, pas pour produire à la chaine, qui soit dit en passant, requiert des "esclaves" qui bossent peut-être 35 heures mais qui bosseraient moins au Moyen-Age, où ils se passeraient de biens inutiles.
    Espérance de vie : il oublie de parler de tous les polluants, de la contamination qu’induit le gaz de schiste et de la radioactivité. De la baisse que ça va induire et des régions qui seront inutilisables. L’espérance de vie, c’est l’hygiène et les outils de diagnostic. point.

    Il n’y a pas de société idéale avec des usines partout et une planification à l’échelle mondiale. L’écologisme pour pousser au mondialisme et à la REDUCTION DE LA POPULATION, voici le projet réel de M.Jancovici. Alors, je ne comprends pas pourquoi certains sont bluffés au premier technocrate qui remet quelques politiciens incompétents en place, sans penser que, peut-être, on peut également le remettre en place.

    La BAD n’est pas la seule solution, mais l’idée de faire local pour pallier aux problèmes d’une société globalisée est l’alternative réelle, non le mondialisme qu’il prône au nom de l’écologie, tout en faisant l’apologie du gaz de schiste, du nucléaire et implicitement de la pollution induite par l’industrie, par l’agriculture type "Monsanto" et par toute la merde qu’il omet curieusement.

    Il faut faire très attention. Ce n’est pas parce que quelqu’un dit des choses justes que son raisonnement est correct, cohérent, et non manipulateur.

     

    • #342341

      c’est parfaitement résumé, j’espère que certains en prendront de la graine avec cet esprit critique et très juste.


    • #342738

      Commentaire critique, certes, mais pour la justesse faudra repasser !

      Les 2 seules choses justes dites c’est que jancovici est pour le nucléaire, à moyen terme du moins,
      et qu’il est partisant du réchauffement climatique à cause du carbone émis par l’activité humaine.

      pour le reste :

      Les propositions : il en fait plein. (cf la video et autres conférences)

      Nucléaire : il n’a jamais dit que c’est la panacée !!! il dit très clairement que l’energie propre ça n’existe pas,
      aucune ne l’est.

      Photovoltaïque : il n’est pas contre, il dit juste que c’est adapté à certaines régions et pas à d’autres.
      il dit aussi que les panneaux actuels sont principalement fabriqués en chine et que leur rendement n’est pas terrible et que sur la durée de vie de ces panneaux au final on ne s’y retrouve pas compte tenu des coûts de fabrication.

      Gaz de schiste : il dit que ça serait plus de problèmes que de solutions.

      Les "biens inutiles" : Il en fait la critique contrairement à ce que tu dis.

      Les intrants (pesticides, engrais, ...) : il dit clairement que ces procédés de production agricole sont très consommateur d’énergie (pétrole) et comme il annonce la raréfaction du pétrole ...

      en substance il dit aussi que le PIB est un indice obsolète et donc que le calcul de la,
      disons performance (au lieu de croissance) nationale devrait être repensée.

      Avant de commenter, il faudrait prendre connaissance du document et comprendre ce qui y est dit,
      ça éviterait de dire n’importe quoi.
      le clown c’est plutôt toi, et universitaire si tu l’es c’est que le niveau a gravement chuté,
      jancovici lui n’est ni clown, ni universitaire puisqu’il a dû passer par une école de formation des ingénieurs,
      il est prof aux mines pour indication, et il a présenté son exposé à l’ENS (école normale supérieur)
      le lien est plus haut dans les commentaires.

      Ton commentaire montre ta parano :
      - M. Jancovici (qui sonne étrangement comme Moscovici, un autre membre de la Communauté ?)
      - Young Leader
      - REDUCTION DE LA POPULATION
      - manipulateur

      j’en oublie d’autres sans doute :-)
      Au lieu de te branler les neurones sers t’en pour réfléchir.


    • #342956

      oui et dire que le nucléaire civile n’est pas plus dangereux que les mines de charbon c’est aussi très marrant (est-ce pire que l’uranium ?) j’en parlerais à nos petits gabonais et nigériens.
      ainsi que dire que le CO2 est responsable du réchauffement climatique (théorie très contesté qui reste toujours à vérifier sachant que ça fait plus de 16 ans que les températures sont stable d’après le Met Office)
      il prône le nucléaire en se basant avant tout sur cette théorie. Et ce n’est pas innocent quand ce monsieur est fondateur de l’entreprise Carbone 4. il n’y a effectivement pas de conflits d’intérêt et une parfaite honnêteté dans sa démarche me direz-vous.

      Et ben ce monsieur Jancovici je le croirai quand il ira faire du camping à Tchernobyl vu que la radioactivité n’a pas l’air de lui faire peur.


    • dans cette chaine de l’Uranium, beaucoup de frais ne sont pas pris en charge par les producteurs d’énergie. Ces coûts cachés rendent le nucléaire effectif plus cher qu’un solaire photovoltaïque sans subvention et sans compter une installation possiblement mieux réfléchie et à moindre coût (faire soi-même).

      Par ailleurs, les techniques peuvent s’améliorer, la production peut aussi devenir locale. La recherche sur le solaire photoélectrique, si elle avait été stimulée il y a 30 ans pourrait atteindre des rendements 10% supérieurs à coût similaire, au minimum. On peut le prouver.

      On parle de stockage ? C’est vrai, mais la belle blague, le nucléaire doit être exporté car une centrale ne peut être arrêtée. Qu’en sera-t-il quand la situation géopolitique se ternira ? Le seul avantage du nucléaire, c’est pour l’hiver, mais comme cela a été très justement souligné par quelqu’un, une rationalisation des activités et une installation électrique fondamentalement différente nous donnent largement assez d’énergie pour s’éclairer et lire un livre le soir, même faire tourner un ordinateur portable, avec une installation raisonnable.

      Ce monsieur arrive à la conclusion qu’avec quelques normes et pressions financières, on arrive gentiment à implémenter son plan. C’est possible, je ne le nie pas, mais ce n’est pas possible de le mettre en pratique, car dépendant du fédéralisme européen (Oh, changeons l’Europe !) Et je ne suis pas prêt de payer le prix de son rationnement - et c’est bien là le problème , le fait qu’il énonce les problèmes le rendant donc plus mauvais que naïf !- : déchets radioactifs en plus pour des millions d’années, pollution des eaux, agriculture Monsanto, etc. Oui, c’est le détail qui blesse, il n’est jamais question d’exclure certaines pratiques et son programme passe nécessairement par la réduction de population, si vous calculez et étudiez la causalité, mais ça, il ne le dit pas.

      Sous couvert d’être "scientifique" ou "chiffré", il séduit (comme le Diable) par l’étendue de sa parole, mais il dissimule le Mal dans les détails. Il dit tout pour être incriticable, mais le Tout qu’il énonce ne mène pas à la mène pas à la conclusion qu’il suggère et arrondit sur les bords. J’ai étudié les sciences : physique, maths et biologie, mais j’ai justement jeté la moitié de ce que j’avais appris, contrairement à ce monsieur, que je me permets donc de traiter d’universitaire (sans expérience) puisqu’il n’a qu’une connaissance économique et figée du solaire PV.


    • Première partie du message supprimée, je passe déjà pas mal de temps ici, alors ne sabordez pas mon travail, svp ! J’ai insulté ce gentilhomme, car il a fait pareil, si vous ne savez pas lire et que vous laissez passer son message et non le mien. Cet écervelé qui n’a pas compris une chose : ce n’est pas parce qu’il (Jancovici) dit des choses juste que son raisonnement est juste ou qu’elles l’appuient.

      Ce monsieur parle des inconvénients du gaz de schiste ou du nucléaire, mais il envisage quand même de les utiliser. Posez-vous la question ? Pas le temps de réécrire le reste, relisez, réécoutez et réfléchissez par vous-même, merci à la modération. Et achetez-vous un cerveau si raisonner devient trop dûr.

      J’en profite aussi pour dire que j’ai visité son site. Ce n’est qu’une compilation de données et de raisonnements qu’on trouve un peu partout. Rien de nouveau, rien d’extraordinaire, aucun calcul effectif. C’est de l’approximation et de la spéculation, qui serviront plus tard à légitimer la décroissance sous la dictature des banques plutôt que par le bas.


    • #343329

      @ Thomas M.

      Jancovici, dans ce document et les autres proposés,
      ne focalise pas sur le nucléaire,
      il fait un état des lieux et un historique de toutes les sources effectives d’énergie.

      Vous diabolisez l’homme,



      il séduit (comme le Diable)




      je ne suis pas prêt de payer le prix de son rationnement




      la quantité de pétrole (gaz, ...) diminue par la volonté de Jancovici ?
      C’est lui qui décide d’un rationnement ou pas ?
      Vous rendez compte que c’est débile ce que vous dites ?

      Vous dites aussi :



      J’ai étudié les sciences : physique, maths et biologie, mais j’ai justement jeté la moitié de ce que j’avais appris




      Et vous semblez en être fier ...
      Vu la moitié restante le tout ne pesait forcément que très peu,
      ceci explique vos erreurs d’analyse.

      Au sujet du gaz de schiste, il dit très clairement que son extraction transformerait le sol des régions concernées
      en passoire car il faudrait forer tous les 100 mètre, et il ne présente pas ça comme une bonne idée,
      alors il met les politiques face à leur responsabilité.

      Enfin,
      les commentaires sont limités à 2500 caractères,
      si vous dépassez ce nombre, une partie du message est effacé,
      ceci explique votre commentaire tronqué.


  • Attention avec ce fascisme labellisé Polytechnique. Il n’y a rien de pire que le raisonnement de ces individus.

    C’est la dictature des experts. On ne discute pas "c’est une règle de 3 et tu fermes ta gueule".

    Or tout son propos est complètement faussé. Car jamais il ne remet en question le besoin énergétique des hommes et de la société. C’est la même rhétorique que celle ne notre ami Bush : "Le niveau de vie des américains n’est pas négociable".

    Or la seule solution à la crise énergétique, ce n’est sûrement pas le nucléaire (comme le pense ce bonhomme), et effectivement pas non plus les énergies renouvelables. La solution, c’est la réduction massive de la consommation énergétique qui implique un autre modèle économique qui ne soit plus basé sur la production et la croissance. rien que par l’arrêt du gaspillage (obsolescence programmée, emballages, etc etc), on réduirait la consommation énergétique de 30%... Mais ce n’est pas une question scientifique ou énergétique Mr Jancovici, c’est une question politique.

    L’enjeu n’est pas quantitatif mais qualitatif. Il faut cesser de continuer à produire toute la merde inutile qu’on produit, le modèle de la voiture individuelle n’est plus viable, il faut cesser de prendre l’avion tous les 4 matins, il faut cesser de manger du boeuf tous les 2 repas, etc.... Et contrairement à ce que la plupart pense, cela ne rime pas avec restriction mais avec libération, meilleur santé, épanouissement, etc...

    Autre biais dans le raisonnement fermé de ce mathématicien, la source d’énergie est directement en lien avec l’utilisation finale de l’énergie. C’est à dire que, par exemple, les énergies renouvelables sont parfaitement adaptées à l’autonomie énergétique du bâtiment (solaire thermique, bois énergie, géothermie, éolien, etc...). Les secteurs qui demandent une énergie fossile ou nucléaire non remplaçable par des énergies fossiles sont des secteurs de production inutiles, voire nuisibles.

    Il faut s’intéresser à tout ce qui se dit dans les milieux de la décroissance. Sur le plan économique, il n’y a que là qu’il y a des solutions sérieuses aux enjeux qui se posent aujourd’hui. Et ces solutions dépassent l’économique et permettent significativement d’améliorer le social (chomage, etc..), le culturel (libération de la créativité et de l’inventivité) et même le spirituel...

    Vous faites un croisement entre les travaux des décroissants et les travaux de Soral, et vous êtes sur la ligne de l’avenir.

     

    • #342347
      le 27/02/2013 par Qui pourra refaire une contre thèse à ce MR ?!
      Audition de Jean-Marc Jancovici sur le changement climatique

      ""Attention avec ce fascisme labellisé Polytechnique. Il n’y a rien de pire que le raisonnement de ces individus""
      C’est vrai ce ne sont que des considérations de sientistes calées ou calibrées sur leurs siences au final çà peut devenir mortel pareilles éculubrations très sciences physiques .


    • Voilà très précisément ce qu’est une dictature. Au sens premier du mot. Un "expert" qui dicte "ce qu’il faut faire ou ne pas faire" et des gens qui écoutent. Quand ils peuvent parler, c’est très très peu, très très vite, y a pas le temps. bref le contraire de l’isegoria.

      Ecologie + réchauffement climatique + shoatisme = Culpabilisation forcenée de l’homme afin de transformer le monde en dictature mondiale au service d’une infime minorité d’oligarques pendant que la masse sera réduite en esclavage ou crèvera après avoir été ilotifiée et condamnée à rester sur place. Ce qui moi me fait bien rire, c’est que beaucoup d’esclaves futurs le seront de leur propre chef, ils croiront "évoluer". Il faut parler "anglais globbish". Il faut abandonner le français c’est ringard. Et métissage obligatoire. Sinon on est un "facho". Ce système mondialiste le leur aura dit dès l’école. Ils croiront ressembler à l’élite. Ils voudront certains. Mais celle-ci leur fermera la porte à la gueule en disant : c’est la démocratie. Voilà pourquoi le national est préférable au mondial. Ce qui ne veut pas dire que connaitre d’autres langues serait un mal.
      Et puis de toute façon, dans cette vision mondialiste, s’il n’y a plus d’énergie, ça va coincer aussi.

      Hervé


    • Quand je te lis, je me demande si on a vu la même vidéo ????


  • Le type fait un rapport excellent et il se fait insulte par le premier imbécile de politique qui prend la parole, j’ai oublié le mon de ce connard mais pas sa tête !

     

    • Le premier "politique" qui l’interpelle s’appelle Arnaud Leroy. Un type de mon coin que j’ai connu il y a une dizaine, nous avions des amis en commun. Il commencé sa carrière en temps qu’affilié d’un petit groupe écolo local prônant le multiculti. Ce groupuscule voulait faire fermer la petite usine de produits chimique du coin sans avoir rien d’autre à proposer aux ouvriers que des idéaux à la con. Finalement il est parti faire carrière à Bruxelles et à troqué le parti des verts pour celui du PS (je ne fais pas un dessin Jack Lang, Fabius, Emmanuelli, DSKetc..). Un pur produit de la gauche pluriel. De le voir avachi, bedonnant avec sa couperose à 36 ans me fait doucement rigoler.

      Je ne suis pas d’accord sur tout avec Jancovici mais celui-ci lui explique que la ressource naturelle à la base d’une économie mondiale est sur le point de se tarir et qu’on n’a rien de sérieux pour la remplacer et la seule chose que ce politicard trouve à faire c’est d’ergoter sur le photovoltaïque... Quand je vois ce ramassis d’incompétents palabrer, j’espère simplement que le chaos qu’ils tentent vainement de commenter comme on commente un match de football entre deux bières finira par les rattraper brutalement...


  • L’exposé de Jancovici est très intéressant car majoritairement scientifique. Or, en science, vous ne pouvez pas tricher, sinon ça se voit très vite. En politique ou en économie, on peut enfumer les gens toute sa vie ; pas avec les lois de la physique et la logique scientifique, ce qui en fait des armes redoutables !

    L’approche de l’ingénieur me semble très précieuse pour aider à comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons. Moi-même ingénieur de formation, je comprends très bien le discours de Jancovici et le trouve très pragmatique et techniquement pertinent. Infiniment plus crédible que tous ces soit disant experts en économie... Jancovici est "bien câblé", c’est un polytechnicien, donc très solide scientifiquement.

    J’aimerais bien l’entendre sur la fusion froide, ça en décevrait plus d’un ici à mon avis !!

    Par contre, la réponse des politiciens est consternante de bêtise, ce qui fait de la seconde partie de cette vidéo une illustration du fait qu’on soit vraiment dirigés par des gros nuls, complètement ignares en sciences, alors que le monde actuel a énormément besoin de sciences pour fonctionner.

    Le raisonnement de Jancovici devrait nous amener à réfléchir, plutôt que de laisser notre paresse intellectuelle prendre le dessus et se donner bonne conscience en pointant d’hypothétiques conflits d’intérêt du bonhomme, et donc en le rangeant dans une boîte et en ne faisant pas l’effort de simplement entendre ce qu’il nous dit. Un vrai débat est un débat d’idées, peu importe celui qui les expose. On avancerait beaucoup plus vite si on comprenait ça...

     

    • " Or, en science, vous ne pouvez pas tricher, sinon ça se voit très vite. En politique ou en économie, on peut enfumer les gens toute sa vie ; pas avec les lois de la physique et la logique scientifique, ce qui en fait des armes redoutables !"
      Ah bon et bien je te conseil de regrder la video sur les arnaques du SIDA.... On fait crore au monde entier que le sida se transmet, alors qu un retro virus ne peut se transmettre.... Mais sous un discours apparement scientifique on peut faire n importe quoi et dans ce domaine Jancovici est un maitre en illusion... Tout ce qu il dit n est qu enfumage et c est d autant plus dommage qu il est polytehnicien....


    • @ francky

      J’attends tes arguments scientifiques qui réfuteront ceux de Jancovici... Le SIDA tel qu’il est présenté au grand public n’a rien de scientifique. Faut pas confondre journaliste et scientifique. Les seules lois qu’on ne puisse enfreindre sont les lois naturelles, les lois de la physique. Tout le reste n’est que bavardage...


  • Bonjour
    Quand on entend ce débit mathématique dénué d’âme, il ne faut pas s’étonner que le monde tourne aussi mal. Aucun sentiment dit humain, des chiffres + des chiffres = des chiffres.
    Dire que le smicard devra baisser son niveau de vie, mais les gentils comme eux au service de la ju…., non pas du tout, en clair les esclaves ils en ont encore besoin et ils se servent des goy les plus instruit pour exploiter le reste. L’homme est en résumé un nombre de KWatt/heure/an. Ce genre de comparaison serait ridicule si ce n’était pas aussi grave, car ces gens nous gouvernent. Comment voulez-vous que ces gugusses nous sortent par le haut ?
    Dire que la volonté politique ne peut rien contre la physique, c’est oublier un peu vite que c’est l’homme après Dieu, qui « joue » avec pour avancer. C’est oublié que l’homme à la maîtrise de sa pioche et qu’il a une certaine maîtrise de son destin.
    En bref car je pourrais en écrire un roman sur ce qu’il dit. Même si mathématiquement il a raison sur certaine corrélation, nous savons que tout est enchevêtré, le battement d’aile d’un papillon à Hongkong peut provoquer un ouragan à New-York et que l’effet boomerang, fait que même après des années il revient, et si ce n’est celui qui l’a lancé qui le récupérer ce sera l’un de ces enfants.
    J’en reviens sur leur mentalité, l’éducation fabrique des scientifiques dénués d’âme, des politiques à leur service, l’école laïque, l’école des lumières, l’école luciférienne.
    Dire qu’il n’y a plus assez d’énergie pour faire de la croissance, mais de qui se moque-t-on ?
    L’eau en est saturée ! Le vide en est plein !!
    HHO, fusion froide, etc… et en + elles sont propre. Mais il est vrai que le jour où ses énergies seront mise sur le marché, adieu veaux, vaches, cochons, ils n’auront plus le pouvoir, plus la main mise sur l’argent pétrodollar. Adieu le rêve du NOM…… et puis le terreau de leur politique depuis tout longtemps c’est la misère, alors la supprimer pensez donc.....

     

    • Je suis désolé mais un raisonnement (d’autant plus mathématique) ne laisse pas place au sentiment. Comme le dit très bien Alain Soral quand on raisonne on est dans le domaine du logos il n’y a pas de place pour le sentimental sinon on est dans le pathos et ce n’est plus du raisonnement, c’est de l’eau de rose !!
      Je suis d’accord, cela fait un peu "machine" mais il ne fait qu’un constat... un constat est par définition dénué de toute émotion.... après sur la question sociale (smicard... etc) il faudrait un autre débat !


  • j’ai tenu 3 min 30. Insupportable de connerie et de suffisance (les smicards ne pourront plus consommer comme maintenant, pas nous, nous on appartient aux gens supérieurs, insupportable). Le problème ce n’est pas les smicards qui sont utiles mais tous ces ploucs qui nous bassinent de conneries qui s’avèrent fausses. Les csp++++ véritables parasites. Comment s’en débarasser et les plonger dans le chômage très longue durée.

     

    • #343268

      Le smicard n’épargne pas !!!

      Les catégories supérieures baisseront leur épargne,
      mais continueront à consommer comme avant, à peu près.

      Le smicard lui si il gagne moins,
      il consomme moins.


  • A :)
    Pour évaluer Jancovici il faut passer un bon bout de temps à lire et à vérifier ici www.pensee-unique.fr et ici www.skyfall.fr

    où l’on apprend par exemple que dans le modèle mathémathico-informatique du GIEC, "par hypothèse" l’influence du soleil et plus largement les radiations cosmiques sont exclues…

    question bête : dans une serre il n’y a pas de vents, de tornades insurmontables, de typhons destructeurs ni d’océans ni de courants marins chauds ou froids… comment peut-on comparer la Terre (bénie soit-elle !) à une serre ?!...

    Question bête & complotement insidieuse :
    la taxe carbone "pour" l’industrie et les machines pourrait-elle "évoluer" vers une taxe universelle de sauvetage de planète calculée sur la production de CO2 humain de chaque instant ?
    Voilà une idée qu’elle est bonne !?…

    B :)
    Pour évaluer le "pic pétrolier" (pique-oil in globish) il y a quelques questions de base à se poser ?

    1) Quelle est la quantité de matière organique, végétale & animale, nécessaire pour produire une tonne de pétrole ?

    2) la Terre aidée des p’tites bêtes et du soleil et du "composteur naturel" ( comment a-t-il fonctionné c’lui-là ? si bien et si longtemps ?… ) a-t-elle pu produire et comment ces milliards de tonnes de brut… ?

    3) "Du latin médiéval petroleum, de petra (« pierre ») et oleum (« huile »), proprement « huile de pierre »."…

    http://fr.wiktionary.org/wiki/p%C3%...

    Par quels miracles l’huile de pierre s’est-elle transformée en huile de bio-dinosaure ?

    "(…) Je fais partie de ceux qui ne croient pas à la raréfaction du pétrole.(…) mais, au-delà, parce que je suis très convaincu par la thèse dite abiotique de l’origine du pétrole, c’est-à-dire que le pétrole n’a pas pour origine la décomposition des dinosaures dans les fosses sédimentaires mais qu’il est un liquide abondant qui coule sous le manteau de la terre(…)"

    http://www.realpolitik.tv/2012/11/a...
    Aymeric Chauprade n’est pas n’importe qui.

    Pour les vraiment curieux et partageurs ( bénis soient-ils ! ), un début de recherche :

    http://resistance71.wordpress.com/2...

    C) tout ceci n’invalide en rien la très pragmatique démarche d’autonomie de penser, d’action du premier couteau suisse Piero San Giorgio qui aboutit pour être efficace à un réseau de fraternité

    Bon déformatage !
    _ :)

     

    • Merci pour ce message, et ces quelques informations.
      J’ai eut l’occasion, tout à fait par hasard d’ailleurs, de parler un avec un employé d’une banque (suisse) de matières premières. Alors les infos valent ce qu’elles valent, je suis d’accord, mais à ce que j’ai compris : les nouvelles technologies d’extractions du pétrole pourrait assurer aux pays nord américains une autonomie de 40 ans... en ne forant que chez eux. Bref, ne jamais hésiter à écouter plusieurs sons de cloche !

      Et tout à fait d’accord concernant les "recommandations" du camarade Piero San Giorgio : si les causes "pétrolières" de l’effondrement sont discutables, nous voyons très bien que ledit effondrement menace toujours plus. Et que la solution de la BAD (dans toutes ces versions : ferme campagne, communauté civil à la Casapound, etc.) reste amplement d’actualité !


    • Bonjour,
      Je me permet de commenter votre message où l’on sent la confusion la plus complète se mélanger à un brin de comique.
      Je vous cite
      "où l’on apprend par exemple que dans le modèle mathémathico-informatique du GIEC, "par hypothèse" l’influence du soleil et plus largement les radiations cosmiques sont exclues…"

      Pour info le GIEC n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques faites par de très nombreux laboratoires et chercheurs à travers la planète et dont la valeur scientifique est largement reconnue.
      Le GIEC n’a donc pas son modèle mathématico-informatique comme vous le dites : il base son rapport et ses avis sur des modèles développés par des labos de tous les pays.

      "question bête : dans une serre il n’y a pas de vents, de tornades insurmontables, de typhons destructeurs ni d’océans ni de courants marins chauds ou froids… comment peut-on comparer la Terre (bénie soit-elle !) à une serre ?!..."
      Effectivement, c’est vraiment une question complètement bête. Je vous laisse essayer de comprendre.

      "2) la Terre aidée des p’tites bêtes et du soleil et du "composteur naturel" ( comment a-t-il fonctionné c’lui-là ? si bien et si longtemps ?… ) a-t-elle pu produire et comment ces milliards de tonnes de brut… ?"
      Posez donc la question à un chimiste ou un géologue.

      "Par quels miracles l’huile de pierre s’est-elle transformée en huile de bio-dinosaure ?"
      Huile de bio-dinosaure ??? Quelle confusion grotesque !!

      "Bon déformatage !"
      Comme vous le dites, mais certainement par grâce à votre message, ni à vos remarques.


  • Ce mec est un enfumeur. Sa manière de balancer les idées et les chiffres est gerbante : c’est juste fait pour son égo, pour qu’on pense qu’il est un grand scientifique éclairé, mais au final : 2h de blabla et rien à part deux trois chiffres qu’il ressort toutes les 10 minutes...
    Il donne des chiffres qui n’ont rien à voir avec son sujet toutes les deux secondes, change de sujet toutes les dix secondes, n’apprend rien à son public au final. C’est typique des gens dont le but n’est pas d’informer mais de se la péter en se la jouant prophète... Tout expliquer -la crise, le chomâge, la faim dans le monde, mon cul sur la commode - par un problème de "volume" comme il dit, c’est du foutage de gueule.

     


    • Tout expliquer -la crise, le chomâge, la faim dans le monde, mon cul sur la commode - par un problème de "volume" comme il dit, c’est du foutage de gueule.




      Sans être aussi catégorique, je crois qu’à court terme la croissance économique ne peut pas s’expliquer uniquement par la contrainte énergétique en volume (sa thèse principale). Le prix de l’énergie joue de façon évidente ainsi que d’autres facteurs classiques qui jouent côté demande comme côté offre.

      Par contre, à long terme et sauf découverte scientifique et technique majeure (?), lorsque l’on aura dépassé le pic global des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) je pense la contrainte énergétique en volume deviendra effectivement prépondérante.

      Quant à savoir si il est partie liée avec le lobby du nucléaire ce n’est pas impossible mais je n’en sais rien et d’ailleurs ça n’a beaucoup d’importance. Il ne tiens qu’à vous d’avoir une lecture critique et non mystique de son travail pour prendre les éléments qui vous paraissent intéressants et pertinents tout en écartant le reste.


    • Et sinon,... quels sont vos arguments ?
      On peut difficilement débattre si on reste dans le registre émotionnel.


  • le réchauffement climatique global s’est arrêté dans les années 70 !
    les mesures prises actuellement sont des tests pour voir à quel point nous sommes prets à nous soumettre.

    ils vous font trier vos déchets, moins vous chauffer !

    ce monsieur devra aussi m’expliquer comment il fait pour avoir une croissance infinie dans un monde fini !

     


    • ce monsieur devra aussi m’expliquer comment il fait pour avoir une croissance infinie dans un monde fini !



      Euh... Vous avez vu la vidéo ? Il explique pendant 1 heure que c’est un concept à oublier !


    • #342749

      @ YannVM

      Bien dit !
      ça fait du bien de voir qu’il y a des gens avec un cerveau ici,
      qui prennent connaissance des documents proposés et de les comprendre.

      Juste écouter devrait suffire pour comprendre ce qui est dit , en l’occurrence.


  • #342298

    Je n’ai pas perdu de temps à écouter les réponses aux commentaires, les idées politiques du types ne m’intéressent pas.
    Sa vision sociétale non plus...

    Pour ce qui concerne la plupart de ses constats scientifiques sur l’utilisation de l’énergie et ses retombées sur notre mode de vie... Comment ne pas comprendre que c’est la stricte vérité...

    Ce type n’est pas en train de vous dire de manière alléchante qu’il faut exterminer des populations, il vous explique simplement pourquoi cela va avoir lieu selon le mode de pensée dominant actuel...
    Les commentaires de rebutés me font bien rire... Si vous pensez qu’il suffit de pendre tous les satanistes pour régler le problème... Vous êtes loin du compte... Ils ne sont que l’une des conséquences pas la cause, si riches, puissants et organisés soient ils...

    De plus il est manifestement crédible selon moi que ce soit bien la "solution" de gens qui adhèrent à ce constat, qui risque de se voir appliquée en toile de fond...
    Je ne prétend pas que c’est la bonne, mais à nier l’évidence, on s’enlève nous même tout pouvoir d’anticipation...

    Les mots qu’il emploie sont ceux de sa catégorie socio-professionnelle, et peuvent heurter, je suis d’accord, mais son constat est véridique... Et il explique d’ailleurs la majorité des conflits/complots actuels...

    Il ne tient pas un discours très différent de celui de pierro San Giorgio...
    Il vous explique, en réalité, pourquoi les financiers créent des crises financières...


  • Quand on entend un scientifique parler et faire le lien entre l’histoire (des sociétés dans ce cas), l’économie et la physique, on comprend tout de suite pourquoi l’état isole les scientifiques dès le lycée dans des spécialités... des personnes capables de raisonner c’est dangereux...
    exposé extrêment intéressant, on voit des éléments qui rejoignent l’approche de Piero San Giorgio avec un rapport fort entre économie et énergie, et surtout l’arnaque faite sur la croissance actuellement (qui me fait un peu penser à l’Atlantide)...
    Un lien que ne fait toutefois pas Jancovici c’est ce qui se passerait si la population mondiale diminuait, la production d’énergie serait elle la même et excédentaire...
    on retombe donc sur ce que dit AS sur la possibilité d’une 3e guerre mondiale et le lien entre la production d’énergie et la croissance...

     

    • "exposé extrêment intéressant, on voit des éléments qui rejoignent l’approche de Piero San Giorgio avec un rapport fort entre économie et énergie, et surtout l’arnaque faite sur la croissance actuellement (qui me fait un peu penser à l’Atlantide)... "

      Lisez le un peu plus, et notamment son bouquin "trois ans pour sauver le monde" ou il y parlait de l’ile de pâques en faisant des comparaisons plus éclairantes.
      Sinon vous pouvez aller sur manicore.com, un site qui ne paye pas de mine mais qui vous aidera a comprendre le bonhomme et le plus souvent avec une utilisation de la simple règle de trois, sur un coin de table comme il dit.

      Tout est dans la compréhension des ordres de grandeurs et des unités utilisées + la règle de trois.


  • #342325

    Ce qui dit cet ingénieur est vrai, le monde n’est que transformation énergétique.
    Si il n’y pas de solution viable notamment dans l’énergie libre les scénari qu’il décrit se produiront, en gros on va retourner a la vie ancienne (est-ce vraiment un mal ?)
    La civilisation moderne est le résultat directe de la maîtrise de l’énergie et de ses transformations, au fil du temps l’homme a maîtrisé des transformations de plus en plus grandes et ayant de plus en plus d’impact sur la nature.
    La décadence et l’hédonisme du monde moderne que nous critiquons souvent ici vient de cette énergie abondante.
    Regardez ses 16 heures de cours en ligne pour ceux qui ont l’esprit un peu scientifique ou technique ça vaut le détour !

     

    • J’ai maté ses videos.
      C’est frappant a quel point ce type est un pro-nucléaire sans concessions.

      A chaque fois qu’il parle de solaire, éolien, hydraulique ou autre source non-nucléaire il insiste bien sur le fait qu’il faut produire les panneaux, miner les terres rares, fabriquer tout ca et l’acheminer et que c’est cher en énergie.

      Par un mot a ce sujet par contre lorsqu’il s’agit de construire une centrale nucléaire (ce qui prends des années)
      Elle tombe du ciel tout cuit ?
      Sans compter le bordel pour stocker les dechets et se débarrasser de la centrale une fois le tout obsolète.

      Par exemple Superphenix ne sert plus a rien depuis 1997 et on en est la :

      "En 2007, les travaux de démantèlement étaient prévus pour durer jusqu’en 2027. À cette date les quatorze tonnes de plutonium et les trente huit mille blocs de béton au sodium seraient encore conservés sur le site."

      Ca va faire combien de kilowatt-heure Monsieur Jancovici tout ça ??


  • Cet exposé me semble très bon, même si effectivement le mec se la pète un peu "je vous expose ma supériorité scientifique". Mais ce qu’il expose est malheureusement très vrai, réaliste... fataliste...

    Manque deux choses je pense :

    - La notion de rendement : la production d’énergie ("extraction" comme il dit) induit une perte ENORME d’énergie => on ne transforme pas 100 % de l’énergie existante en énergie utilisable. Exemple : casser un atome produit énormément d’énergie physique => on n’en récupère que très peu en chauffant de l’eau pour activer des turbines. Donc le rendement est minable => C’est encore plus effrayant ! Mais il aurait fallu comparer le rendement d’un panneau solaire (environ 10 à 30 % pour les meilleurs) et le rendement d’une centrale nucléaire ou à charbon. Je pense que le meilleur rendement se situe dans les barrages hydroélectriques (juste une intuition, je sais pas si c’est le cas).

    - Ensuite manque la fusion nucléaire (pour tenter d’être un peu moins fataliste et plus optimiste peut-être) : pourrait-elle résoudre les problèmes exposés ici ?

     

    • Bien vu sur les rendements :

      - hydroélectriques : 75% (soit 25% de pertes par frottements de l’eau sur la turbine et la conduite forcée évidemment). Les suisses le savent bien ! D’autres essayent de récupérer la chaleur due aux frottements...
      - Électronucléaire : 33 a 35% dans nos REP conçu par les états-uniens (Westinghouse). 38% et taux de charge de 95% espéré dans l’EPR made in AREVA. taux de charge des REP a peu près 80% jusqu’à 85% les meilleurs années.
      - panneau électrosolaire : pas de 30% ! Le max admis par la grande majorité est de ...25,xxx %, on en est a 23.5 récemment il me semble mais avec des combinaisons de technos ultra sophistiquée et chères.
      - Solaire thermique : 80% !!!! mais personne ne le développe alors que la majorité de nos consommations énergétiques son thermiques !
      - éolien 20% selon le mode de turbine et le lieu (donc le regime des vents)
      - Fusion : pas le temps en 45 minutes ! mais le web en regorge. N’hésiter pas a aller voir Étienne Klein sur le même sujet : http://www.cea.fr/jeunes/mediathequ...
      Conférence : De quoi l’énergie est-elle le nom ?
      Vous apprendrez notamment que nous cherchons a être meilleur que le soleil dans ITER !

      De toute façon, la fusion arrivera trop tard, les pic de pétrole et de gaz seront passé. Il faut s’y préparer.
      La fusion ce ne sera pas avant 2150 voir 2200 ...

      Les lois de la thermodynamiques ne sont pas bcp citées jusque là dans les commentaires. Dommage. Car les commentateurs devraient savoir que dans une machine de Carnot, le rendement maximum toujours vérifié est de ...50% !!!!!les 50% restants, c’est de l’entropie !


    • Si tu veux avoir des idées plus précises il y a les cours de Jancovici qui sont cités sur d’autres messages.
      Une remarque "technique" sur les rendements qui a son intérêt. Certains pensent souvent que l’on peut augmenter les rendements jusqu’à 100%, que ce n’est qu’une question de temps ou de recherche.
      Or ce n’est pas du tout vrai dans bien des cas. Exemple : le rendement d’une machine à vapeur (et donc d’une centrale à gaz, à charbon ou d’une centrale nucléaire puisque dans ces centrales le procédé consiste à faire bouillir de l’eau qui fait tourner une turbine en brûlant un combustible ou avec une réaction en chaîne), est donné par une formule physique : le rendement de Carnot qui est impossible à changer ( de l’ordre de 30 % dans les centrales).


    • Merci pour ces précisions atomicboy !

      Pour le solaire thermique, le projet Desertec de 560 milliards de dollars dans le Sahara semblait énorme. Mais Siemens a lâché le projet http://m.lesechos.fr/redirect_artic...


    • A l’école, on m’a appris que rendement = ce que j’obtiens / ce que je "paye".

      C’est la notion que tu avances. Voir cette superbe conférence qui évoque aussi le rendement dans la conversion d’énergie (on perd encore à ce niveau là !) :
      http://www.cerimes.fr/le-catalogue/la-thermodynamique-de-levolution-du-big-bang-aux-sciences-humaines.html

      Le calcul du "rendement" devient vite très complexe si on regarde le "rendement global", c’est à dire incluant TOUT le cycle de vie, depuis la fabrication, la maintenance, jusqu’au recyclage du procédé utilisé. Sachant en plus que ces coûts varient au fil du temps, en fonction des avancées scientifiques... et changent au gré des accidents possibles (Fukushima, Deepwater Horizon, etc.). En fait, on ne sait pas vraiment les calculer ces véritables rendements là... Pourtant, in fine, c’est ça qui "compte", non ?


  • +1 au commentaire précédent ; écoutez ces dizaines d’heures de cours aux Mines de Paris.
    Pour moi cette personne valide tout ce que l’on peut lire ici ou là y compris sur E&R. Il faut voir le fond et non la forme. J’ai vérifié certains calculs : combien de travail humain en temps équivaut 1l d’essence à1,5euros. Entre 1mois et ... un an. Vérifiez par vous même ! Vérifiez à quelle époque a disparu l’esclavage, l’origine de la guerre de sécession.

    Par contre un bémol : son discours sur le réchauffement climatique ; là cela me laisse plus que septique même dans ses cours : partir du postulat que c’est le CO2 qui est à l’origine du réchauffement.... et non l’inverse comme je le pense ;

    Bref gardez l’esprit critique toujours encore et encore.

    Une petite anecdote tout de même : durant mes études, en méca Quantique, un prof "s’amusait" à introduire des erreurs dans ses démos... si vous ne faisiez aucune vérif, c’était la bulle... Encore pire : même sur certains sujets d’examens il y avait des erreurs ; il fallait donc que l’étudiant prenne l’initiative de modifier le texte et de partir sur d’autres hypothèses ; cela oblige à réfléchir et à ne pas "gober" n’importe quoi et surtout les deux religions que l’on essaye de nous imposer pour nous culpabiliser ; je vous laisse trouver la seconde....


  • je vais faire comme lui, je vais direct aux conclusions (gain de temps et d’énergie : mon bilan kilowattheure personnel est un peu faible en ce moment)

    1) le ton de cet homme est tout en vantardise.
    2) cette affaire a lieu dans le temple de l’élitocratie.
    3) les réactions qui suivent son discours indiquent bien que l’élitocratie a passé un bon moment.
    4) derriere ses airs de "rebelle-franc-du-collier", il valide allègrement des théories fumeuses comme le réchauffement antropique, le pic pétrolier etc...

    je pourrais prolonger la liste à l’envie, mais ces quelques points me suffisent à voir que cet homme n’a pas de "vue"
    il est clairement là en service commandé pour un formatage des cervelles

    c’est un genre de Bernard Tapie scientifique, un "faisand" (entre homme d’affaire et escroc)
    point davantage
    avec mes excuses pour ceux qui ont apprécié sa prestation

     

    • #343375

      Tu ponces, puis lattes. (Ponce Pilate)
      J’ai bien l’impression que tu aurais fait tuer tous les nourrissons mâles toi aussi ...



      1) le ton de cet homme est tout en vantardise.




      le ton et l’expression de cet homme sont populaires, il n’est ni sibyllin ni élitiste.



      2) cette affaire a lieu dans le temple de l’élitocratie.




      ça aurait été mieux dans ta cuisine, évidemment.



      3) les réactions qui suivent son discours indiquent bien que l’élitocratie a passé un bon moment.




      les réactions montrent qu’il n’ont pas bien saisi l’exposé,
      et que donc on ne peut pas les ranger parmi les vraies élites.



      4) derriere ses airs de "rebelle-franc-du-collier", il valide allègrement des théories fumeuses comme le réchauffement antropique, le pic pétrolier etc..




      le réchauffement antropique est peut-être discutable, réfutable ou partiellement vrai.
      le pic pétrolier n’est qu’un constat d’une baisse des stocks des matières fossiles brûlées pour faire de l’énergie,
      et cette tendance se confirme malgré les quelques petits gisements que l’on découvre encore de ci de là.
      Ces théories et constats sont étayés, ton propos lui est fumeux.

      L’escroquerie ce sont les commentaires de la même veine que le tien,
      étayez vos propos au moins autant et aussi solidement que le fait Jancovici, après on verra.

      En attendant, si



      cet homme n’a pas de "vue"




      toi et ceux qui commentent dans le même esprit que le tien,
      vous y voyez comme des taupes.


  • un smicard ca consomme ?

     

    • #343265

      la phrase est :
      " il n’y a pas assez d’énergie pour que le smicard français continu à consommer comme il consomme,
      il ne s’agit pas de vous et moi qui sommes dans les catégories supérieures "

      Un smicard gagne relativement peu d’argent,
      donc il consomme tout son revenu,
      pas d’épargne ou d’investissement.

      Les catégories supérieures elles ne consomment pas tous leurs revenus,
      une partie est épargnée et investie,
      alors le jour où le smicard ne pourra plus consommer comme maintenant,
      les catégories supérieures épargneront et investiront moins,
      mais elles consommeront toujours autant.

      C’est un constat,
      Ce n’est pas un souhait de Jancovici.


  • Sur le sujet, je conseille, pour ceux qui ne le connaissent pas :
    Energie et Equité d’Ivan Illitch

    Autres bouquins passionnants :
    Catastrophisme et soumission durable de Jaime Semprun et René Riesel
    Le sens du vent d’Arnaud Michon

    Tous les deux publiés aux Encyclopédies des Nuisances


  • Et Nicolas Tesla, et les programmes de recherche sur l’énergie libre, et la planète terre qui spirale en suivant le soleil qui fonce à presque 300 km/seconde, tout en tournant sur elle-même ? L’électromagnétisme cosmique, y a qu’à capter ; imaginez une grosse raquette de tennis en cuivre levée en l’air.

    L’hybris déjecté ; pas un mot sur la SAFER, qui préempte le foncier agricole et le donne aux gros, à petits prix. Ce cadeau du gaullisme 45-47. Notre terre dont s’emparent les intérêts financiers de l’agro-industrie, qui font de nous des gens sans terre, des gens hors sol, éviscérés du libre échange.

    Nos 35000 communes, c’est un réseau, un sacré réseau, un réseau sacré, présent sur les cartes de Cassini. Chaque vallon avait son petit moulin.

    Rêvons de petits maraîchers bio, à la japonaise, comme Yamashita dans les Yvelines sur ses 3 000 mètres carrés, dans les interstices laissés, ces petits hectares en friche ou en natura 2000, rêvons d’un Cahier des Charges de constructions Bio en bois pour leur permettre de s’y installer et d’y mener une vie d’intellectuels paysans à la grelinette, pour recréer des marchés locaux, régionaux. Rêvons la Gaulle moderne. D’un trait de plume en créant une nouvelle catégorie du PLU réservée à ces nouvelles exploitations d’émules modernes d’Olivier de Serres, cela serait possible, facilement.

    Plus de 30000 communes, défrichées par les moines ! N’est-ce pas une force ? N’est-ce pas une donnée structurante de notre territoire avant les énergies fossiles ? Il suffit d’améliorer ce réseau qui est là, doucement, par capillarité. Or pas un mot sur les ressources intangibles du territoire, ses réseaux, la traction animale courte. Silence qualité, Jean Qu’aux comptes. Tête à brique.

    Quelques Hundegger K2 par canton, qui débitent le tout de la maison écolo en une demi-journée, des monteurs qui installent en une semaine, des méthodes pour exploiter, des financements longs, des outils efficaces et simples, des moyens de communication, des nouvelles ressources fiscales sur la revalorisation foncière et immobilière. Et voilà de nouveau la campagne vivante, réunie, qui marche, qui travaille, heureuse. Organisons l’exode urbain pour que les gens des villes et des campagnes puissent de nouveau manger sainement ce que le sol national produit, dans une richesse incomparablement supérieure.
    Faisons l’inventaire.

    Gardons-bien nos Stolypine !

    N’écoutons pas ce chantre, néo Babeuf/Carnot, de la vieille dépopulation.

    Portons plainte contre X.


  • "Il n’y a pas assez d’energie pour que le SMICard francais continue a consommer comme il consomme, il ne s’agit pas de vous et moi qui sommes dans des categories superieures [...] toute la question est de savoir comment ce genre de situation se gere sans que ca degenere en instabilite sociale."
    1/ Le SMICard consommerait plus, aurait il plus de pouvoir d’achat que les classes superieures ??
    2/ Il n’y a pas assez d’energie ? L’energie potentielle dans un seul atome est extremement importante : E=M.C2, rien que l’introduction est fausse, il base sa conference sur l’energie alors que c’est de rendement energetique dont il devrait parler.
    3/ Quel est le but reel de tout ca ? La question est de savoir comment on peut museler encore plus le SMICard, pendant que les classes superieures gere sa consommation : alimentaire, pharmaceutique, technologique.
    Bref, j’ai arrete a la fin de la 1ere minute.

     

  • #343179

    Beaucoup se méprennent ici sur le cas du smicard : en terme énergétique un smicard est l’équivalent d’un calife d’il y a 600 ans... Votre voiture de 70 Kw (90 Ch) une C3 par exemple, représente un attelage de 90 chevaux (même Louis XIV n’avait pas ce luxe !) ou encore 700 humains qui tire votre voiture !
    La ménagère de moins de 50 ans qui va bosser possède 700 esclaves qui tire sa voiture.
    Jancovici explique qu’en terme énergétique nous sommes tous des Pharaons !
    1 litre d’essence contient 10 Kw thermiques et 3 a 4 mécaniques dans un moteur a combustion.
    Son prix est dans les 1.60 environ ce qui fait 0.16/Kw !
    La vie d’un smicard est dure, ce n’est pas la peine de débattre la dessus, mais imaginez que deviendrait ce même smicard dans un monde sans énergie abondante (ce qui arrivera tôt ou tard si rien de nouveau est fait) un monde au XIX siècle !
    Autre exemple le moteur électrique d’une machine a laver fait environ 800 a 900 watts soit 1 Ch, votre perceuse électrique aussi (la simple perceuse du bricoleur hein pas du pro) vous tenez dans votre main avec un simple bouton la puissance d’un cheval oui l’animal !
    D’un point vue physique l’énergie est abondante et pas chère même pour un smicard !
    NT.
    Merci a Nicolas Tesla pour l’invention de l’électricité moderne et des centaines d’autres inventions qui ont littérairement construit le monde moderne...

     

    • L’energie developpee par des aborigene quand il font du feu pendant 5 seconde represente probablement plus d’energie developpee par 100 chevaux pendant 1 mois. Cela ne veut pas dire qu’ils ont une vie confortable comme s’ils possederaient 500 000 chevaux... > Ca ne veut pas dire qu’un moteur de 100 chevaux est equivalent a 100 chevaux a tous les points de vue mais seulement en terme energetique !!!
      Il faut plutot comprendre d’un point de vue physique ce qu’est l’energie et le rendement. Un moteur a explosion coute moins cher a fabriquer que d’acheter et de nourrir 100 chevaux pendant 3 ans pour qu’ils deviennent aussi energetique qu’un moteur de 100 chevaux, de meme 50cL d’huile de colza est assez facile a produire manuellement et on sait que cela peut faire tourner un moteur Diesel pendant deja temps.
      Ce qu’il faut savoir c’est que l’evolution technique apporte plus de rendement energetique et cela ne veut pas dire que les gens vivent de facon plus aisee ou vivent de facon plus confortable, c’est de la simple manipulation : Il n’y a qu’a sortir dehors pour voir les tour HLM en beton du milieu du 20e siecle pour s’en rendre compte.


    • "La vie d’un smicard est dure, ce n’est pas la peine de débattre la dessus, mais imaginez que deviendrait ce même smicard dans un monde sans énergie abondante (ce qui arrivera tôt ou tard si rien de nouveau est fait) un monde au XIX siècle !"
      Serieusement, la classe moyenne au 19e siecle n’etait jamais locatrice dans des cites HLM deshumanisantes. Si c’est ca le progres, effectivement il vaut mieux occulter l’histoire. On ne construit plus d’immeubles haussmanniens avec sculptures et ferroneries d’art mais des immeubles de type blocs, et pareil pour les maisons qui se montent actuellement en Kit.
      "La ménagère de moins de 50 ans qui va bosser possède 700 esclaves qui tire sa voiture. "
      Avec un tel raisonnement, elle possede aussi 10000 chiens de traineaux ou 10.000.000 de chats, ou 100 000 000 de vieillards, ou meme elle possede une ferrari qui tire sa voiture dans un sens et une lamborghini dans un autre...
      > Une personne qui allume une alumette possede l’humanite entiere, en energie thermique, Wooow, c’est beau les raccourcis rhetoriques.


    • @ Charles



      L’energie developpee par des aborigene quand il font du feu pendant 5 seconde represente probablement plus d’energie developpee par 100 chevaux pendant 1 mois.



      Arrêtez de raconter n’importe quoi sous prétexte de démonstration...

      1 Ch = 0,75 kW
      donc 1 cheval pendant 1 heure = 0,75 kWh
      et 100 chevaux pendant 1 mois = 54 000 kWh

      10 kg de bois sec (en brûlant entièrement) = ...40 kWh !

      Je ne sais pas avec quel bois se chauffent les aborigènes... mais putain c’est du bon !


    • @YannVM
      C’est a titre schematique que j’ai mis en evidence qu’on ne peut pas dire qu’on possede tant de chevaux sous pretexte d’avoir une voiture, c’est ca le mal du raisonnement. Si je reprends vos chiffres :
      1 cheval pendant 1 heure = 0,75 kWh
      10kg de bois sec = 40kWh
      Il faut deja 55 chevaux pendant 1 heure pour une equivalence en terme d’energie, et pourtant on ne va pas dire que c’est l’evolution de la technologie qui a remplace les chevaux par du bois.. ! Et que les aborigenes sont des gens privilegies du fait que personne ne pouvait se payer tant de chevaux pour se chauffer.
      (Petite parenthese : meme 100 000 chevaux n’ont jamais reussi a faire bouillir de l’eau... Donc on voit bien que ce n’est pas egal.)
      Ce que je regrette c’est que l’auteur utilise le terme de puissance des moteurs en chevaux pour argumenter. C’est jouer sur les mots et baser le raisonnement sur un tour de passe passe.
      Le probleme ne sont pas les chiffres mais le raisonnement qui est biaise.


    • @ Charles



      on ne peut pas dire qu’on possede tant de chevaux sous pretexte d’avoir une voiture, c’est ca le mal du raisonnement.




      Ce que je regrette c’est que l’auteur utilise le terme de puissance des moteurs en chevaux pour argumenter. C’est jouer sur les mots et baser le raisonnement sur un tour de passe passe.




      Le probleme ne sont pas les chiffres mais le raisonnement qui est biaise.



      Le raisonnement me paraît plutôt bien vu, au contraire : un cheval-vapeur représente réellement la puissance un cheval attelé en terme de consommation d’énergie. Vous m’accorderez qu’à l’époque où la "voiture pour tous" n’existait pas, seuls les personnes fortunées pouvaient disposer de l’énergie déployée par plusieurs chevaux pour se déplacer et/ou avoir une activité professionnelle nécessitant un tel travail mécanique (transport de charges,...). Or, un litre d’essence contient 10 kWh d’énergie thermique, qui fourniront 2 à 4 kWh d’énergie mécanique une fois passés dans un moteur. Cela signifie que le moindre smicard d’aujourd’hui peut se payer une petite voiture, soit l’équivalent du travail d’un attelage de 60 chevaux pour le prix de 6 à 8 mois de salaire, pour aller travailler plus loin, acheter sa nourriture plus loin, voyager plus loin, se divertir plus loin,... (j’admets volontiers qu’on puisse ne pas avoir conscience de tout ça aujourd’hui, quand on a vécu toute sa vie avec tant d’énergie à profusion). De même chez l’agriculteur, dont le tracteur de 70 kW (soit 100 ch) remplace le travail mécanique de 100 chevaux ou de 1000 ouvriers agricoles (ce qui au passage à vidé nos campagnes en quelques dizaines d’années pour envoyer tout le monde en ville - à l’usine ou au bureau - pour le plus grand bien de tous, il paraît... en tout cas celui des patrons, déjà !).



      meme 100 000 chevaux n’ont jamais reussi a faire bouillir de l’eau... Donc on voit bien que ce n’est pas egal.



      Ce n’est pas ce qu’on leur demande, à ce que je sache. Pourtant le travail mécanique d’un animal et la chaleur d’un combustible qui brûle ont bien en commun la même "monnaie d’échange" : l’énergie. Et vous n’êtes pas sans savoir que ces deux formes d’énergie se mesurent avec la même unité : le joule. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" comme dirait l’autre !
      Cordialement


    • @ Charles

      Plus précisément, si c’est la comparaison entre machines et êtres vivants qui vous gène, posez-vous simplement la question suivante : "Comment faisait-on AVANT le pétrole bon marché pour obtenir beaucoup d’énergie mécanique ?"
      Vous tomberez historiquement toujours sur 2 méthodes : la traction animale de la bestiole la plus puissante qu’on a sous la main (cheval, boeuf, âne, renne,...) et le travail humain d’un salarié (dans le meilleur des cas) ou d’un esclave.
      Jancovici ne fait qu’imaginer la DEMESURE de ce qu’il aurait fallu autrefois - avec les méthodes historiques et bien concrètes alors employées - pour obtenir la même énergie mécanique (et que personne n’aurait pu se payer de cette façon, on est bien d’accord).
      Illustrer la puissance des énergies fossiles en la comparant au travail humain est plutôt intéressant pédagogiquement, je trouve, dans nos sociétés où on perd très vite conscience du monde réel, en général, et des lois de la physique, en particulier.
      Cordialement


  • à titre informatif,

    Il faut savoir que certains contrats de sécurité des centrales nucléaires Françaises ne sont mêmes plus concédés aux ingénieurs Français.

    Pour des raisons purements financières, on préférera un contrat Roumain à un contrat Français. Je ne pensais pas les Roumains performants dans le milieu du nucléaire ...

    " L’enjeux stratégique " n’a plus aucun sens dans un monde libéral.


  • Vidéo sympa, mais ne pas voir les 3/4 des graphiques est un poil frustrant


  • On a vraiment l’impression que beaucoup n’ont pas fait l’effort de visionner ou alors n’ont rien compris à son exposé.
    Il fait un juste un constat pour réveiller les politiques sur les enjeux de demain, je dirais même d’aujourd’hui. C’est bien de préciser que c’est un young leader mais ça n’enlève absolument rien à l’objéctivité de son constat.
    PS : Arnaud de Nîmes, je te félicite d’avoir eu le courage de répondre si souvent :)
    Ce commentaire non argumenté se voulait plus comme un soutien à ton point de vue.


  • C est dans l’ensemble un discours manichéen ; car il ne pose pas le vrai problème de l’énergie ; toute énergie dans le monde pro-occident doit être facturée, taxée !
    L énergie libre est interdite. Seule l’élaboration de nouvelles taxes par l’intermédiaire d’une législation de plus en plus tatillonne, permettra la survie de l’Etat, bien évidemment au détriment de la population. Alors la véritable question dans un cadre de récession organisée et de savoir combien de temps le système va tenir.


  • la Paix et l’Amour mènent à l’Harmonie.

    J’ai trouvé cet exposé trés instructif.
    Je pense qu’il faudrait vivre d’une manière bien plus simple.
    Quitte à jetter nombre de nos objet...sss concrêtement inutile.

    Revenir vers l’éssentiel d’une façon progressive en procédant par étape et non par choc.
    Là devrait-être je pense le rôle des politiciens,
    Nous dirigé, Nous amener vers un nouvel horizon.

    Les politiques sont et doivent être les premiers à orienter le cheptel humain.
    (pardonné moi l’expréssion mais c’est ce que nous sommes à cette instand T)

    Tout cela nous parait bien compliqué,
    Mais,
    si nous allons TREs sérieusement TOUS vers une reflextion individuel
    qui tant à nous re-centrer sur l’éssentiel de nos existences collectives,

    je pense que la femme en afrique avec son pilon malgré sa condition ""méprisé" par nos société,
    (occidentalo-capitaliste évolué... troublé et dupé par l’égaux, l’envie et la possession matériel).

    je pense que cette femme vie concêtement dans le réel aussi dur soit-il.

    Associer ce réel avec les technologies modernes.
    les combiner à la conscience de nos limites et de nos faiblesses.

    peut être que ce serait une bonne idée,
    pour un avenir meilleur,
    pour l’humanité toute entière ?

    Pour finir :
    L’argent, le conditionnement, le parcage, le pouvoir, l’individualisme, l’envie, la posséssion à outrance,
    ne nous mèneront cas notre malheur continuelle.

    Nous devons agir tous...
    Je dois Agir.

    Respect à vous.


  • Un SMICard, ça consomme comment, d’après lui ??? Et une personne issue d’une "catégorie supérieure ", ça consomme comment par rapport à un SMICard ? Parce que la, il vient de dire une CONNERIE sans nom !
    Les gens PLUS riche achètent des voitures qui consomment PLUS ( les gros 4X4 et autres grosses cylindrées ) , ils prennent PLUS souvent l’avion, ils voyagent PLUS, ils achètent PLUS, bref, ce sont eux qui polluent et qui détruisent le PLUS, donc, avant d’aller plus loin dans sa pseudo analyse, rien que le début en dit long sur sa mentalité et QUI il vise dans ses théories qui pour moi ne valent pas grand-chose.....

    De plus, un esprit scientifique ouvert n’affirme jamais, il reste ouvert au dialogue, à la critique, il ne cesse d’affirmer, ça ne lui donne en rien raison, et par dessus le marché, malgré que ces commentaires se veulent "étayés", il oublie énormément de paramètres d’ordre sociaux et culturels ..... Bye Bye mon cher Monsieur, pour moi, c’était horrible comme analyse et pathétique, même .....

     

    • @ Mon Nom,

      Manifestement, vous n’avez entendu que ce que vous vouliez entendre et le message de Jancovici vous aura échappé. Je vais tenter de vous le résumer en quelques lignes :
      - Dans toutes ses conférences et interviews (et il y en a un paquet sur le web, dont 16h de cours à l’Ecole des Mines), Jancovici ne fait qu’exposer les conclusions sur lesquelles s’accordent la majorité des acteurs scientifiques (chercheurs, experts,...) et civils (industriels de l’énergie,...).
      - De là il remet en place les ordres de grandeur pour démontrer 1°) que le croissance économique des pays "développés" dépend de celle de leur consommation d’énergie - c-à-d surtout les hydrocarbures qui ont, en +, la fâcheuse tendance à produire du CO2 en brûlant et donc (à priori) d’augmenter le réchauffement climatique - et 2°) que les réserves d’hydrocarbures étant limitées et non renouvelables à l’échelle de temps humaine, il faut dire adieu à un PIB en croissance perpétuelle. Le problème est que 99% de son auditoire du jour en est totalement inconscient (ou ne veut pas le savoir car c’est invendable aux électeurs) alors que c’est ce même auditoire qui est censé organiser notre avenir !
      - Non seulement il rappelle à tous le FAIT que les députés et les ingénieurs FONT partie de ce que l’on nomme la "classe supérieure" dans l’échelle des revenus (et vu ce les vannes qu’il balance régulièrement aux élus de tous bords dans d’autres interventions (cf. fin de la vidéo à l’ENS) ça m’étonnerait qu’il considère les politiques comme des élites en autre chose qu’en revenus !), mais il signale aussi que même les habitants les moins fortunés des pays "riches" consomment déjà TROP d’énergie et de ressources naturelles pour une humanité véritablement durable. Est-ce si inconcevable ?
      - Après ce constat, il évoque des pistes de réflexion et surtout d’action à faire (subventionner l’isolation thermique des batîments,...) et ne pas faire (subventionner le photovoltaîque chinois,...) pour économiser de l’énergie et préserver les emplois en France.

      Pour autant, j’admets volontiers qu’on puisse trouver à redire sur Jancovici (par exemple, d’être naîf sur le pouvoir réel des élus, de "se la péter" un peu, d’être à la limite du conflit d’intérêt,...). Par contre, c’est le seul expert qui parle aussi crûment - peu importe qui il a en face - et qui présente des démonstrations ultra-sourcées et complètes (voir son site), avec une pointe d’humour en plus.


    • Mon très cher YannVM,

      Quand vous dîtes ce que j’ai bien voulu entendre ce que je voulais, il a bien parlé des SMICards qui doivent arrêter de consommer comme ils le font, sous entendu " ils font n’importe quoi, c’est de leur faute, nous autres, les riches, on a rien à voir avec tout ça "..... Je l’invente ?

      Dans presque tous les commentaires sa fameuse phrase du début à été reprise tellement , je n’ai pas vraiment l’impression d’entendre ce que je veux bien entendre..... Dans votre réponse, il y a tout un baratin pour me répondre quelque chose de pourtant simple à comprendre, pas besoin de faire St-Cyr.....
      Quand on est qu’un pauvre SMICard, on achète du diesel ou de la petite voiture qui consomme PEU, contrairement aux "autres" qui eux en on plus que rien à foutre de savoir la dépense CO2 et bla bla et bla bla..... Ca va, vous suivez toujours ?

      Ensuite, votre phrase :

      que même les habitants les moins fortunés des pays "riches" consomment déjà TROP d’énergie et de ressources naturelles pour une humanité véritablement durable. Est-ce si inconcevable ?

      C’est marrant, les riches EUX ne font rien de tout ça ? Alors qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour comprendre qu’ils font tout..... EN PIRE !

      L’exposé de ce monsieur est clair : Stigmatiser encore et toujours les gens, les autres, les pauvres, qui n’ont rien à voir avec les riches, les bons..... Il va nous expliquer comment faire, lui, comment consommer, comment vivre, et heureusement qu’il est la, lui, pour remettre de l’ordre ! Et les politiques qui l’écoutent ( et qui n’ont pas compris grand chose, ça se voit, tellement c’est brouillon, long et chiant, avec pleins de baratin ) vont quand même en prendre bonne note pour nous inventer des lois de plus en plus contraignantes, mais bon, c’est pour notre bien ( à nous, hein, toujours pareil, pas le leur ) .....

      Voyez-vous, après quelques années d’expérience, dans quelques domaines et avec ce que j’ai vu, entendu et subi, bref, à mon petit niveau, le fait comme vous dîtes " qu’ il évoque des pistes de réflexion " me fait presque rire. Ce qu’il faut faire et pas faire, alors que ces sont ceux-la même qui nous on mis la ou en est en ce moment, parce que ne vous faîtes pas d’illusions, ils ne cessent de dire que c’est de notre faute, nous, les SMICards, sans jamais EUX se remettent en cause.....

      Alors continuez à le défendre lui et tous ceux qui accusent les SMICards d’avoir trop consommer pendant toutes ces années, et surtout..... Allez voter !!!


    • #345636

      La phrase sur les smicards
      est expliquée au moins 2 fois dans ce fil de discussion

      LE SMICARD N’ÉPARGNE PAS !!!!

      Ce n’est pas méchant de le dire, c’est la vérité.
      Quand les revenus baissent,
      le smicard est contraint de moins consommer,
      le "riche" épargne moins ou ne le fait plus mais peut continuer à consommer.

      oh la la quel salaud ce jancovici ;-)


    • @ Mon Nom

      Apparemment le malentendu continue, mais ce n’est pas grave, je vais essayer de reformuler ma pensée :

      - Jancovici considère qu’il fait partie des gens qui gagnent bien leur vie et rappelle aux députés qu’ils font aussi partie de cette catégorie sur-prévilégiée. On est d’accord.

      - De là, vous en déduisez qu’il n’est pas concerné par les économies d’énergie. Désolé, mais OUI vous inventez des propos qu’il ne tient pas. Il indique lui-même faire régulièrement son propre bilan carbone, ne pas avoir de téléphone portable, utiliser les transports en commun, et travailler à distance, etc.

      - De même, si vous exploriez son travail (et son site notamment), vous verriez que s’il ne parle que des SMICards quand il n’a qu’une heure pour parler, c’est parce que le fait que les plus fortunés consomment BEAUCOUP TROP n’est même plus à débattre tellement c’est EVIDENT et qu’il veut faire comprendre que ceux que l’on considère chez nous comme "pauvres" consomment trop aussi ! Façon de dire que les "pauvres" des pays riches sont 1. bien plus riches qu’avant l’avénement de l’énergie mécanique pas cher, et 2. aussi parmi les plus riches en moyenne mondiale. Chiffres officiels à l’appui.

      - Vous dites qu’il stigmatise les pauvres en épargnant les riches. Moi je dis qu’il démontre que nous (les occidentaux) sommes TOUS riches ! D’ailleurs il dit bien que "tout le monde doit faire sa part d’effort". Chez moi, ça inclut les ultra-riches.

      - Vous dites aussi que ce sont "ceux-la" même qui nous on mis là ou en est en ce moment. Je crois que là c’est vous qui stigmatisez. Pour une fois qu’un ingénieur explique que nous sommes TOUS en train de scier la branche où nous sommes assis et que nous devons être plus sobres volontairement et de façon organisée avant de le devenir brutalement sous les lois de la physique (épuisement des ressources = guerres), ça vaut peut-être le coup de l’écouter.

      - Je répète que je ne défends pas tout ce qu’il dit, ce n’est pas un saint. Par ex, je le trouve encore trop convaincu par la bienveillance de la pseudo-démocratie "représentative" qui nous mène par le bout du nez depuis 200 ans (et encore pire avec l’EU). Et pour votre information, je ne vote plus depuis longtemps.

      - Enfin, ne vous en déplaise, je continuerai à dire que les SMICards ET LES AUTRES ont trop et TROP MAL consommé pendant toutes ces années (parce que c’est un FAIT). Et je m’inclus dedans !


  • Qu’est-ce qu’on en a à foutre qu’il épargne ou pas ? Depuis quand épargner consomme les ressources naturelles ? C’est bien de ça dont il s’agit, non ?

    Ensuite, le pauvre smicard consomme toujours pareil , c’est à dire au raz des pâquerettes. Il fait dans la survie. Ce sont les couches moyennes qui font l’économie d’un pays, pas vraiment le smicard.

    Si le riche continue de consommer ( et donc de consommer les ressources naturelles), alors, le discours de Joncovici est faux. CQFD

     

    • #346212

      1) la raréfaction des ressources naturelles fera monter leurs prix.
      c’est le principe de l’offre et la demande, qui lui sera encore en vigueur.

      2) Par conséquence, les prix des biens de consommation augmenterons.

      3) les "riches" réduiront la part de leurs revenus qui était épargnée,
      et cette part ira à la consommation pour maintenir leurs niveaux de vie.

      4) Que les "riches" continuent de consommer n’invalide en rien le discours de Jancovici,
      puisque les "riches" sont beaucoup moins nombreux que le reste de la population ;

      ce que tu dis toi même en écrivant que : « Ce sont les couches moyennes qui font l’économie d’un pays »

      eh oui, parce qu’elles sont une population bien plus nombreuse que celle des riches.
      Ceci dit cette phrase est réductrice,
      car bien que très importants, le travail et la consommation des "couches moyennes"
      ne sont pas seuls à faire l’économie d’un pays.

      En conclusion,
      ton intervention relève du sophisme,
      involontaire pour certains, volontaire pour d’autres,
      je pense, considérant ta présence ici, qu’il s’agit de la première catégorie,
      mais je fais peut-être erreur .... ;-)


  • Encore un mec qui nous explique que le smicard ne pourra plus consommer comme avant. C’est dommage, il était si heureux, poutant. Ne pas finir ses fins de mois, ne pas pouvoir aller vacances et j’en passe. Ça me fait penser que ce genre de mec t’explique aussi que le smicard ( tiens, encore lui ) il faut qu’il arrête de consommer de l’électricité, GRANDS CALCULS à l’appui ( ben oui, quoi, il a fait des études, il est ingénieur ). Par contre, les parkings vides, dans les supermarchés, mais qui sont éclairés toutes la nuit, pour rien, il a oublié dans ses calculs... Des dizaines d’ampoules de plus de 500W chacune, avec les milliers de supermarchés en France, il a oublié, que c’est connnnn..... Évidemment, je ne parle pas des rayons surgelés qui étalent leurs produits sans vitre de protection et ou tout le froid s’en va comme ça. La non plus, il ne le compte pas, il a "oublié" C’est bizarre, un mec qui affirme autant et si sur de lui 0 :)
    Non, le problème, voyez-vous, c’est ce con de smicard. Mr Jancovici on vous paye pour dire des conneries pareilles ???

     

    • #347510

      Prenez connaissance du document,
      et autres documents en liens ici plus haut,
      ainsi que des commentaires qui précèdent le vôtre, ça vous évitera de dire n’importe quoi.

      Si vous avez vu, écouté et lu,
      et que votre commentaire est ce que vous en retirez ...

      Alors vous êtes une "lumière" (de 500W) :-)


  • #346427

    J’ai eu la chance d’assister récemment à une conférence de Jean-Marc Jancovici, et de m’entretenir avec lui quelques minutes, et je peux dire que cet homme (et ceux comme lui) incarnent l’espoir, il est évident qu’il croit absolument à tout ce qu’il dit (c’est évident quand on lui parle face à face). L’idée de freiner la gloutonnerie chinoise est pertinente du point de vue d’un occidental (effet d’éviction de la Chine sur les ressources diminuantes), j’ai pu voir à quel point Jancovici est charismatique, absolument décoiffant, surtout quand il a remis à sa place publiquement un spéculateur financier sur le marché des énergies, c’était comme on dit en novlangue "priceless". Son excellence scientifique sur le sujet est indiscutable (sauf sur le thème du réchauffement climatique auquel il semble croire).
    J’ai glissé ce soir là un petit message "Soralien" en lui suggérant de sortir une "vidéo du mois" où il ferait le point énergético-économico-industriel de la période écoulée, et à ma grande surprise il m’a répondu "c’est une excellente idée...vraiment une très bonne idée, j’y ai jamais pensé" de même j’ai pu apprendre que pas mal de capitaines d’industrie français ont regardé ses dernières interventions et l’ont contacté, donc qui sait les choses bougent peut-être mais à un autre niveau (concret, le seul qui compte) ?


Afficher les commentaires suivants