Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Autour de Comprendre l’Époque – Intervention de Pierre de Brague à Lyon

Une intervention de Pierre de Brague consacrée à Comprendre l’Époque, le livre événement d’Alain Soral.

 

Soutenez E&R avec odysee.com

 

 

Nouveau :
Comprendre Bergson avec Pierre de Brague et Kontre Kulture

 

Formez-vous avec Alain Soral et Pierre de Brague !

 

Alain Soral et Pierre de Brague, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Très pertinent, comme d’habitude !

    C’est vrai que notre réseau, et ce depuis le début, fait office de laboratoire pour faire fermenter cet esprit de synthèse française entre gauche socialiste et droite traditionnelle. Et que de ce fait, on garde encore aujourd’hui un aspect "armée de Spartacus" avec des sensibilités assez variées.
    Or c’est effectivement, entre autres, en (re)lisant les mêmes fondamentaux de "philosophie de combat" que nous parviendront à former un ensemble plus unitaire et idéologiquement solide. Les listes de lecture à l’attention des adhérents et militants ne cesseront pas d’être toujours plus nécessaires.

     

    Répondre à ce message

    • Donc vous placez les philosophes avant le Christ ? Nan c’est juste une question, mais les plus colossales oeuvres artistiques ont été bâties ensemble par des gens qui ne savaient pas lire, où l’oralité était première... Est-ce que plus on lit, plus on risque de créer des divergences d’opinion ? Est-ce que ce n’est pas l’esprit français la question ? Comment le raviver ?

       
  • Excellent Pierre ! Tu tapes toujours juste !

     

    Répondre à ce message

  • MERCI pour le travail effectué par l’ensemble de l’effectif ER.....
    Ne changez SURTOUT rien, vous êtes divinement bien inspirés et cela se révèle dans les faits et les actes ! Le temps ainsi que les événements vous donneront raison !??! Comprendra qui veut. Sincèrement vôtre. Emmanuel

     

    Répondre à ce message

  • Excellente intervention, merci pour ce balisage philosophique de l’esprit français.

    Et merci pour cette évocation rapide mais très intéressante de Bergson, un auteur trop peu utilisé dans la pensée politique contemporaine.
    Je n’ai lu que le début de son œuvre mais j’avais été frappé par sa capacité à partir dans des profondeurs inédites tout en restant très proche du réel et du concret.
    Ses textes fourmillent d’illustrations très terre-à-terre et pleines de bon sens quotidien, qui viennent étayer les concepts et les rendent immédiatement fonctionnels. Bergson parle à la fois de la conscience et de la matière, de l’esprit et du corps, c’est un penseur de la totalité humaine, et son concept d’intuition essaie précisément d’intégrer toutes les facettes du rapport humain au monde. Et je n’avais jamais fait le rapprochement avec la politique, mais à la lumière de cette intervention de Pierre, il me semble que c’est en effet un outil très pertinent pour penser la France. Bravo et merci !

     

    Répondre à ce message

  • De Brague excellentissime. C’est important de se rappeler l’honneur d’être français.

     

    Répondre à ce message

  • Un vrai régal cette conférence, merci PdB !

     

    Répondre à ce message

  • Merci pour cette vidéo. Pierre De Brague a l’air sportif.

     

    Répondre à ce message

  • Une question naïve par rapport au passage sur le libéralisme. Je suis d’accord avec ce qui est dit par Pierre sur le libéralisme et l’entreprenariat. En revanche, je ne sais pas quelle place a une personne qui participe financièrement au développement d’une entreprise. J’imagine que ces pratiques devaient exister il y a plusieurs siècles. Par exemple, en finançant une expédition.

    Si quelqu’un pouvait m’éclairer.

    Merci d’avance.

     

    Répondre à ce message

  • Merci Pierre De Brague pour cette conf revigorante.
    Mais oui, les GJ dans l’ensemble n’avaient pas de perspectives, c’est tout à fait juste. Ou alors à la marge.
    L oligarchie a bien repris la main, pour l heure...chez nous.
    Pourtant, comme le dit Pierre, ça fait au moins dix ans que le pays bouillonne (Mpt, Bonnets Rouges, Loi Travail etc)

     

    Répondre à ce message

  • Pierre est venu parler du dernier livre d’Alain Soral, en le rattachant au génie français, vu par lui en Descartes et Pascal, soit la révolution par l’intuition, savoir utiliser l’instrument approprié avec souplesse et justesse.

    Le mythe mobilisateur de Sorel c’est l’action. Pourtant, à la question Que faire, Pierre nous dit "Attendons la brèche." J’imagine un dessin avec cette phrase dans la bouche d’un manifestant goy hagard, le crâne fracassé par un CRS (Copains des Républicains Sionistes). N’est-ce pas définir sa valeur par la résolution des problèmes causés par les autres, n’être que sur la défensive ?. " S’en sortir petit à petit ", pour résoudre une situation que nous avons laissé se dégrader petit à petit. Cela donne l’image d’un porteur de solutions, que les autres pourraient suivre.

    L’adversité libère l’excellence de notre créativité intérieure. Dit autrement : être dans la merde nous stimule. Notre foi dans la vie doit parfois être testée quand nos modèles de pensées sont trop usés. Nous nous pensons piégés et bloqués. Peut-être qu’il nous manque un libérateur ou l’avis d’un sage. Les dangers sont des opportunités d’ouverture. Nous devons réfléchir au delà du bien et du mal et approfondir les aspects inconnus de cette situation, sinon nous n’avancerons pas. Il faut du temps pour tester d’autres modes et arriver à un résultat. Une brèche s’est ouverte, en eux et en nous. Il va falloir agir, sortir de la paralysie.

    Nous imaginons devant nous, une obstruction immense alors qu’elle est irréelle. N’alimentons pas leur opposition par nos propres peurs. Ne renforçons pas leur pouvoir par des pensées négatives. Ne résistons pas, agissons plutôt dans le calme. Le détachement nous apprend beaucoup. Vous avez vu, en 1 an et demi, leur spectacle s’est cassé la gueule, découvrant leur solitude, leur injustice, leurs mensonges, leurs massacres. Ils ont voulu briser notre confiance sur laquelle repose tout leur système. En nous éloignant les uns des autres ils nous ont fait revenir à l’intérieur. Le résultat a été la réflexion, la prise de conscience, la libération de la parole. Vous avez vu le pragmatisme serein des russes, le développement discret des chinois. Sachons contourner les obstacles comme ils le font. Composer, s’imposer et être prêts au combat. Les discussions philosophiques c’est bien, la philosophie pratique c’est mieux.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents