Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aux sources d’Olivier Delamarche

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #69696
    le 29/11/2011 par Jasmin Indien
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Pourquoi laisse t’on des poissons rouges jouer les journalistes. Comme disent les corses, il faudrait les tuer à coup de figues molles et de bruccio.


  • #69703
    le 29/11/2011 par decodeur
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    C’est du divertissement financier ce reportage.

    Si vous souhaitez de l’analyse je vous conseille :
    - Pascal Roussel
    - François Asselineau
    - Aymeric Chauprade
    - Alain Soral
    - Etienne Chouard
    - Webster Tarpley
    - Pierre Hillard
    - Le président Chavez
    - Dieudo
    - Jorion

    Et tant d’Hommes de cœur qui sont en train d’émerger sur Internet. On peut ne pas être d’accord sur tout, MAIS on ne doit pas écouter la pollution intellectuelle, elle vous tue le raisonnement, vous fait perdre le fil.

    Si l’intervenant ne parvient pas à expliquer très simplement la situation (même complexe) et la thèse qu’il défend, c’est : 1 Soit qu’il est médiocre, 2 Soit qu’il ne veut surtout pas que vous compreniez.

    Écouter celle "liste à la Prévert" de sujets financiers et politiques évoqués par M.Delamarche truffée de métaphores et des blagues moyennes, vous EMBROUILLE le cerveau.

    N’écoutez pas les magiciens débilitants.

     

    • #69759
      le 29/11/2011 par Dementii Veen
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      C’est que son puzzle terminologique demande une certaine culture en économie et en finance ; comme beaucoup de français, tu en manques. D’ailleurs de tous le noms de ta liste, aucun n’est financier dans le privé - Dieudo, soyons sérieux ; triste assurance de l’ignorance ; bêtise je te tiens. Sinon ne t’était il pas trop fastidieux pour répondre à la question de contrôle ?


  • #69704
    le 29/11/2011 par thomas norris
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Sympa la journaliste (mignonne quand même), avec ses yeux globuleux et ses questions accessibles, olivier a du bien se marrer. Les travaux, çà doit le début de l’acharnement contre platinum (vérifier qu’arte n’a déposé de micro ;-) ).
    Elle aurait du insister sur la fed, sur le fait que si c’est pas les politiques qui prennent les décisions alors c’est qui, sur les pays qui vont bien ainsi que sur la livre sterling,la city, l’islande et le prochain pays qui va souffrir(portugal, spain, france). et pis goldwoman Sachs, ils auraient mérité 5 minutes ceux là.

    J’espère qu’on la reverra, elle a l’air sincère.

     

    • #69873

      Sympa la journaliste ?

      Ce n’est qu’une débile mentale qui présente des émissions pro-européenne sur Arte.
      Il est absolument évident qu’elle n’a rien compris à rien.
      Ca se vérifie vu les questions merdiques qu’elle pose...
      J’en ai vraiment marre de ces incompétents-idiots-collabo omniprésent...

      Quand à dire qu’elle est mignonne............au secours ! Bref, ne soyons pas méchants et ne critiquons pas le physique.....


  • #69710
    le 29/11/2011 par Jean-Luc Gautier
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Je ne suis pas économiste et ma culture dans ce domaine est plutôt mince, pour ne pas dire plus, mais j’ai tout de même un instinct assez sûr je pense, et mon instinct me dit que ce M.Delamarche n’est pas très franc du collier.Pourquoi ? en fait, ce monsieur raisonne en termes purement mercantilistes, pour lui le (ou les) marché(s) ont la science infuse et déterminent inéluctablement notre avenir.En fait, il n’y a plus rien à faire, il faut passer à la caisse ou crever.Il a peut-être raison mais il m’agace avec ses prédictions apocalyptiques.Je veux bien crever mais pas sous les ricanements sardoniques de ces enfoirés de marchés.

     

    • #69824
      le 29/11/2011 par Strato
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Bonjour,

      Des fois l’instinct peut être plus utile que toutes les connaissances économiques que l’on croit avoir.
      Ainsi moi aussi comme certains je ne marche pas dans la combine de Delamarche.

      En gros qu’est-ce qu’il nous dit ?.... Que cela va pêter grave et que quoi qu’on fasse on va être baiser  !!!

      On peut s’estimer content toutefois que l’on sait cela avant les autres pour pouvoir acheter 10 kilos de sucres et 20 kg de pommes de terres car les autres ils ne pourront même plus en acheter quand cela va pêter.
      De toute façon on peut rien faire si ce n’est qu’attendre 10 ans avec sa kalachnikov pour que les "marchés" estiment que les sacrifices ont été suffisants et repartent à la hausse ...

      Mais Monsieur Delamarche c’est qui les "marchés" ? Ce ne sont pas de gros sionards ?

      Les sionards ,vous savez ceux qui veulent foutre le bordel et s’en tirer comme si de rien n’était pendant que le peuple passa à la casserole.

      Ce qui me semble de plus en plus évident toutefois c’est que des sionards financiers actifs s’attaquent aux autres sionards financiers rentiers qui perçoivent les intérêts illégaux que l’ont peut éliminer en 10 secondes (loi Pompidou-Rothschild) si l’on prend la peine de prendre le problème à la source.

      Combien d’entre nous comprennent le système de la vente à découvert ?....
      Combien d’entre nous savent que des fonds de pension ou d’assurances qui gèrent le patrimoine de monsieur tout le monde en bon père de famille prêtent sans que vous le sachiez des obligations ou actions aux requins de la finance spéculative d’Hedge funds (du genre Soros) ?
      Ces requins ventent à découvert ces titres en prêt qui appartiennent à Monsieur tout le monde que l’assurance ou le fond de pension est sensé géré en bon père de famille et se couvre en même temps avec une option contre la baisse de ce même titre.
      Résultat des courses en utilisant un effet de levier et les actions de Monsieur tout le monde les Hedge funds se font du fric car o nété couverts à la baisse par une option et le gestionnaire touche a peu près 1 % pour avoir prêter aux requins tandis que monsieur tout le monde se fait entuber une fois de plus ....

      Georges Soros a-t-il shorter sur la Grèce en 2008 ?


  • #69713
    le 29/11/2011 par Daniel Dunkel
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Très bonne vidéo, et l’intervention de ce jour (29.11.2011) de Olivier Delamarche sur BFM Business est une merveille, à mette sans faute sur le tout aussi merveilleux site E&R.


  • #69714
    le 29/11/2011 par richy
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    la dame n’a pas posé la question qui fache :
    à savoir :
    que pense Olivier Delamarche de la loi du 03 01 1973 .......

     

    • #69781
      le 29/11/2011 par Wary
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Dans le mille, 1h30 pour ne rien dire


    • #69795
      le 29/11/2011 par fred fed
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Au vu de l’interview je suppose que Olivier Delamarche en veut plus aux politiques qui ont jeté de l’argent par les fenêtres en s’endettant à mort qu’au système seul et à la loi de 1973. Remettre uniquement en cause la loi de 1973 c’est oublier 30 ans de gestion catastrophique des états. Certes la loi de 1973 a largement surendetté la France mais vu ce qu’il pense du quantitative-easing il ne devrait pas être favorable non plus à un abus d’emprunt aux banques centrales.


    • #69848
      le 29/11/2011 par Régis
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Ça fâche pas tant que ça. Sans cette lois vu la politique menée depuis 74 on aurait eu de l’inflation quand même, mais effectivement la dette serait nulle. Ce qu’il faut comprendre c’est que l’inflation aussi à un coût. Rien n’est gratuit, ce n’est pas une question de modèle de société mais de consommation de ressources et de production de richesse. Deux choses qui n’ont totalement rien à voir avec la monnaie. Ce n’est pas parce qu’on a plus de monnaie qu’on est plus riche.

      Quoiqu’on fasse il faut le payer d’une manière ou d’une autre, c’est une loi physique, naturelle.

      Personnellement je suis contre la loi de 1973 puisqu’elle induit un monopole et un profit pour certaines personnes indus, soit l’antithèse du libéralisme. Mais ce qu’il ne faut pas oublier c’est de croire que sans cette loi notre mode de vie depuis 73 ne nous aurait rien coûté. Globalement on consomme plus que de richesse que l’on créer, on vie au-dessus de nos moyens (en partie à cause des délocalisations). Ce qu’il faut absolument garder en tête c’est que la loi de 73 n’est pas responsable à elle seule, il y a tout un tas de dysfonctionnement dans nos (les pays occidentaux en général) économies.

      Si on veut changer les choses il faut penser qu’il faudra changer plein d’autres choses en plus de la loi de 73.


    • #69891

      @Regis
      - Oui bien sûr, croire que la loi ’73 est le responsable attitré de tous les malheurs c’est ridicule au même titre que "les sionistes sont responsables de tout". Mais faut pas oublier qu’il y a une grosse part de vrai et que souvent trop nuancer tue l’essence même de contestation, à se perdre dans des argument qui se révèlent au final plausibles mais d’une idéologie néfaste.

      - Quant à savoir si l’inflation subie, plus élevée, d’une France qui "s’emprunte" de l’argent vaut mieux que l’inflation à retardement et mécanisme de dette-infini. Je pense que c’est une fausse question. A dessein. Autant payer cash l’inflation. Surtout si l’on indexe. Car elle coûte plus au soi disant "pouvoir d’achat" qu’à la capacité de croissance. C’est un choix de mécanisme économique important de favoriser l’essor ou la préservation des liquidités (riches, rentiers, usufruitiers..) face aux gens communs (qui n’a pas cette masse monétaire). Quel est le gain ? Par ex : les prêteurs de la dette n’ont pas intérêt à voir une once d’inflation.

      - Et puis on se réfère à l’avant ’73, cela garantie t-il des taux élevés qui y seraient comparable aujourd’hui ? Vu les politiques jouant avec les balances budgétaires, consciemment, un résultat tel que l’inflation se payerait en opinion publique. Mais il faut bien sûr réguler l’accès à la création monétaire par l’Etat. Car il faut quand même réguler l’inflation, mais seulement si elle est très élevé (pas 2%), sinon cela se paye en chômage. C’est pas l’ennemi que l’on croit. Après on peut décider façon Allais de combattre l’inflation, mais ici il faut aussi combattre spéculation, l’ouverture des capitaux...

      - Évidemment, Delamarche protège son activité et s’inscrit donc dans un certain mode de pensée qui est intrinsèquement vrai (avec ses précautions Glass Steagall, interdiction de prédation aux mat. 1e...) mais pas unique.
      Par contre, attribuer au politique et à l’incapacité de certains les causes reste toujours un peu "simple", vu les enjeux et intérêts.


    • #69978
      le 30/11/2011 par Régis
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      @KS Ben Delamarche ne veut pas tomber dans le commentaire politique, il ne dit pas clairement qu’ils mentent.
      Il reste vague même si parfois il a laissé entendre qu’il y avait autre chose que de l’incompétence.
      En tout cas dans plusieurs vidéos notamment avec Jovanovic il a dit clairement que les banques sont aux manettes aux côtés des politiques et font ce qu’elles veulent.


    • #70128

      @Régis
      Ah, ok, ça me rassure qu’il le pense. Mais bon y’a beaucoup d’omission qui laisse la place aux menteurs ou bonimenteurs.


  • #69717

    Delamarche est prisonnier des dogmes économiques, ce qui l’amène à dire des conneries. Par exemple, il compare les agences de notations à des instruments de mesure, à des étalons.
    Or, ces agences de notations sont dans les mains des anglo-saxons et des sionistes. Suffit de voir la composition de ces agences pour comprendre l’arnaque ....
    Alors quand il compare une agence de notations à un thermomètre, il fait une grosse erreur. Un thermomètre est un instrument de mesure pour lequel il existe un consensus mondial et le thermomètre est lié à tous les autres par un étalon reconnu comme base de consensus. ( via le COFRAC et/ou le Bureau national de métrologie)
    Il n’y a pas de consensus de cette sorte au niveau des agences de notations puisque ce sont des agences privées. Les Chinois ont leur agence, les rosbifs et sionistes ont les leurs, ... Pourquoi n’avons nous pas la notre ?
    .
    => Les agences de notation sont des escroqueries, elles font partie de l’appareil institutionnel et illusoire servant à justifier l’iniquité du système financier et monétaire. Delarmarche devrait insister sur ce point au lieu de donner du crédit aux escroqueries.


  • #69726
    le 29/11/2011 par Marcel Vincent
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    A certains commentaires... Du calme ! Olivier Delamarche n’est PAS un homme politique, ni un philosophe, ni un polémiste, ni un journaliste, ni un essayiste.

    Il est financier, et il est normal qu’il parle depuis ce point de vue, c’est son domaine et il ne prétend pas faire autre chose. Et de ce point de vue, il a tout de même une vision acérée du monde qu’il voit.

    D’autre part, concernant les agences de notation, lors de son intervention de la semaine passée il rappelle que les agences de notation ont des réactions qui rappellent qu’on "ne mord pas la main qui nous nourrit, ou pas trop rapidement". Donc conscience que même si d’un côté elles sont un thermomètre, de l’autre il y a une part de faux.

    Il ne faut pas perpétuellement s’enfermer dans un manteau de Grand Résistant Immaculé Contre le Monde.
    Sinon, comme Asselineau, on finit dans une bulle où l’on accepte que ceux ayant le même schéma mental, et à la moindre déviance c’est à jeter.

     

    • #69776
      le 29/11/2011 par Daniel Dunkel
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      J’adhère totalement à votre intervention pleine de lucidité et de sagesse, merci.


    • #69791
      le 29/11/2011 par BrancaLéone
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Olivier Delamarche est il au courant de la diffusion régulière de ses interventions sur E&R ? car pour l’instant, il représente ,selon moi, l’économiste "bien pensant" à diffuser et, selon moi il s’engage un peu comme Attali qui nous explique SA vision du futur de la France, OD constate l’accident droit dans le mur, sans parler des éffets pervers de cette orientation...qui es tu Olivier Delamarche ?


    • #69823
      le 29/11/2011 par MaxC
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Commentaire raisonnable, juste et bien écrit. J’adhère.


    • #69843
      le 29/11/2011 par Rokkfeller
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      La journaliste lui en a parlé dans l’interview a la fin en citant Alain Soral donc oui.
      Remaquez qu’il ne critique par ER mais plutot les partis politiques.


    • #69870

      Marcel Vincent... Tu permets qu’on s’exprime ? Ca va cinq minutes le fanatisme et l’adoration puérile... Comme tu peux le voir, nous sommes encore lucides et capables d’apporter des critiques argumentées, tout aussi légitimes que celles de Delamarche.
      Alors si t’es pas d’accord avec les critiques, à toi de les démonter. Mais j’avais compris qu’ici, la clientèle n’était pas du genre à subir les sophistes sans rechigner.
      Le système financier étant basé sur des escroqueries, il est normal que nous les dénoncions. C’est pas de notre faute si Delamarche est spécialisé dans la finance à tel point qu’il nous livre parfois des énormités...
      .
      Delarmarche donne trop de crédit aux agences de notations, c’est un fait ! En faisant cela, il se range du coté des sionistes et des anglo-ricains.
      .
      ( NB : Et tes leçons de vie du genre " il ne faut pas ..." c’est de trop. On fait ce qu’on veut selon notre sensibilité. Alors t’es gentil, mais tes manières de kapo, tu te les gardes. )


  • #69729
    le 29/11/2011 par jeff
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    il n’a pas tout a fait tort,mais ne dit pas tout,oui les marchés sont une machine a donnait un prix a un actif, il n’approfondit pas sur le role de la FED,BCE.l’euro et mort,sarko et merkel veulent sauvé l’impossible et les intérets des banques affaires,mais pas les pays et peuple qui sont pris par endettement.les financiers ont plus de valeurs que nos vies.


  • #69733
    le 29/11/2011 par electron
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Le respect de "l’intelligence" depuis sa premiere intervention inspire le meme.Il est d’ailleurs surprenant qu’ON le laisse s’exprimer sans pour autant relayer la verite !


  • #69753
    le 29/11/2011 par maraboo666
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Olivier Delamarche se démarque des "économistes de plateaux " habituels par son franc-parler, ses prévisions assez catastrophistes (et sans doute pertinentes dans le cadre du "système") et sa méthodologie plus rigoureuse.
    Il avance quelques pions "hors-normes", tels que des rapports accablants sur les bilans des grandes banques et sa proposition (pas vraiment originale) de revenir sur l’abandon de la loi "roosevelt"-répandue depuis partout- et permettant aux banques d’investissement de s’adosser sur les banques commerciales pour spéculer sur des produits dérivés de plus en plus sophistiqués et déconnectés de l’économie réelle !
    En effet, on retrouve bien là une cause "juridique" du phénomène de "virtualisation" de l’économie libérale mondialisée, enclanchée aux USa à partir de fin 1999 (éclatement de la bulle internet), ayant abouti à la fameuse crise financiere (ou coup d’état ?> M. drac) que l’on sait en septembre 2008...

    Cela dit, O. Delamarche est finalement l’un des meilleurs défenseurs de l’ordre libéral, malmené d’après lui depuis quelques temps par l’incompétence des politiques et des économistes des 2 côtés de l’atlantique !
    Tout juste admet-il du bout des lèvres que la FED déséquilibre cette belle mécanique naturelle par l’impression massive de billets$$$ loool
    Rien qui ne remette en cause le pouvoir bancaire, l’escroquerie implacable du dollar, l’exportation de la crise US par la titrisation...encore moins les manipulations des taux directeurs opérés par la Fed entre 2001 et 2oo7 aboutissant à la crise des subprimes et la ruine de millions d’américains !

    Le racket bancaire via la dette publique imposée aux états par la force n’est pas dénonçé : il est même légitimé implicitement par le rôle de "thermometre neutre" (sic !) attribué aux "marchés et aux fameuses agences de notation...
    J’avais l’habitude de suivre les "analyses" du gérant de "platinium gestion" sur BFM TV, mais dorénavant, je m’abstiendrai car au final, il ne vaut pas mieux que la plupart de ses collègues qu’il critique !
    Cettte vidéo de M Delamarche (dont j’espere que ce sera la dernière publiée sur ce site...) aura au moins servi à CA.

     

    • #69892
      le 29/11/2011 par Partyboy
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Il explique clairement qu’il ne veut pas faire de politique et tu lui reproches de ne pas s’engager davantage ? Doucement peut être sinon on aura plus que des vidéos de Soral sur ce site à la fin.


  • #69772
    le 29/11/2011 par thihen42
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Je ne comprends pas pourquoi E&R relaie les vidéos de ce gugus qui, sous couvert de dénonciation des dérives de la haute finance internationale, passe son temps à pleurnicher sur son propre sort de boursicoteur et la dégringolade de son portefeuille d’actions mais qui demain, j’en suis sûr, courra ventre à terre chez Goldman Sachs pour peu que ces derniers le sifflent.


  • #69775
    le 29/11/2011 par Wary
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    J’ai arrêté "arrêt sur image" depuis les accusassions d’antisémitisme envers Pierre Péan et Paul Grignon de la part de Daniel Schneidermann, a gerber...


  • #69817
    le 29/11/2011 par Pharaoh
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Y’en a qui ont l’air de vouloir que Delamarche soit anti-marché...

    C’est comme demander à Nigel Farage de devenir collectiviste :/

    Contentons-nous de prendre les informations importantes, celles qui ouvrent l’esprit de nos compatriotes. Les réflexions de Delamarche peuvent être une bonne introduction à des analyses poussées et réellement subversives : il y a beaucoup de gens qui seront rebutés si on les invite à lire, comme première approche, Eustace Mullins, Jean de Maillard, Alain Soral (même si Soral est plus accessible de part son écriture et ses transitions dynamiques, avec un découpage très vivant), Thierry Meyssan sur d’autres sujets, et j’en passe...

    Ne serait-ce que de par leur réputation, certains auteurs effraient le grand public.

    Essayez de parler à quelqu’un d’Égalité et Réconciliation comme ça : "ils sont forts, ils ont diffusé le documentaire de Blanrue sur Faurisson, où il explique de A à Z que les chambres à gaz, c’est du bidon et de la pleurniche de la part d’un lobby ultra-puissant qui n’existe pas !" Votre interlocuteur sera effrayé et rebuté. Si vous lui dites : "Tu devrais jeter un oeil sur ce site, c’est le site d’une association qui oeuvre à la réconciliation entre les Français "de base" et les Français "issus de l’immigration", ça revisite un peu l’actualité avec des sources un peu plus sérieuses que TF1, et en plus y’a des vidéos de Delamarche, le gros nounours sur BFM Business qui parle de la crise depuis 2 ans..." Là votre interlocuteur va pas s’enfuir en courant et sera ptet curieux.


  • #69820
    le 29/11/2011 par Jeremy
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Voir les commentaires hostiles à Delamarche parce qu’il ne va pas assez loin ... C’est soit de l’incompréhension ou de la bêtise ....Parce que lorsque l’on regarde l’ensemble des interventions qu’il fait, on constate qu’ il dit les mêmes choses que A. Soral ...
    A savoir que les agences de notations ne mordent pas la main de leur maitre (et qu’elles ne sont pour rien dans la crise qui arrivent, ce qui est vrai)... Que l’Europe et l’Euro sont mal montés depuis l’origine ... Que la crise qui arrive est la plus grande jamais connue ...et qu’elle va se solder par une liquidation de la société (sur sa dernière intervention il a carrement dit la guerre) que les responsables de la crise sont les instances économiques (essentiellement les banquiers)... De plus, qu’ils trichent sur leur bilan pour ce payer des bonus exhorbitans... Il a meme souhaite que ça finissent mal pour le patron de SG ... et souligner que leur méthodes relèvent du pénal ...
    Et que les politiques sont des lâches ou des incompétents qui laissent faire .....
    Certes il le dit avec ses mots de "trader" mais au niveau du glissage de quenelle qui fait mieux que lui toutes les semaines ?? PERSONNE..
    Et la quenelle épaulé qu’il glisse à la journaliste en lui expliquant que globalement la presse dit n’importe quoi sur l’économie et doit faire probablement faire la même chose dans tous le reste, bref encore une fois l’air de rien et en finisse, il sous entend l’idée que la presse actuelle n’est que propagande... Que voulez vous qu’il dise de plus ... Qu’il beugle qu’il faut tous les tuer pour que l’on coupe le micro ...
    La seule chose qui devrait choquer dans ce reportage de 1 h 30 c’est, encore une fois la médiocrité de la journaliste qui ne pose pas les questions les plus pertinentes....

     

    • #69852
      le 29/11/2011 par Jean-Luc Gautier
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      M.Delamarche est sans doute très compétent en matière de finances et d’économie mais il est aussi très méprisant et condescendant vis à vis des non-spécialistes.Pourquoi ne pas dire les choses simplement et clairement au lieu d’employer des termes compréhensibles uniquement par des initiés.Le site Egalité et Réconciliation se fait un devoir de faire comprendre aux personnes de condition modeste, les arcanes du monde hypercomplexe dans lequel nous vivons.Je crois qu’il est inutile d’ajouter de la confusion et du stress là où les médias officiels s’entendent si bien à le faire.Je ne crois pas que les internautes fréquentant assidûment le site d’Alain Soral, dont je suis, aient besoin de s’agenouiller devant la science infuse des masters ès-finances du système bancaire mondial pour s’entendre dire qu’ils n’ont qu’à attendre le Krach suprême qui les emportera comme des feuilles mortes dans le vent mauvais sans pouvoir rien y faire.J’ai lu le livre d’Alain Soral "Comprendre l’Empire", et je dois ici rendre hommage à son talent pédagogique et à sa lucidité peu commune et assez surprenante je dois dire, si on veut bien considérer l’abjection et la crapulerie du monde dans lequel nous vivons.Bref, pour en finir je demanderai simplement à M.Delamarche de dire les choses simplement, précisément et avec passion, et pas comme un "membre de la communauté que l’on ne peut nommer".Courage, M.Delamarche, le peuple français (dont je suis de tout coeur) a besoin de vous et de vos lumières.


    • #70352
      le 30/11/2011 par Victor H.
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      M.Gautier, je pense qu’il faut resituer les choses dans leur contexte. M.Delamarche semble participer à un entretien un peu à l’improviste avec une jeune dame étant supposée avoir quelques bases en économie , il passe toutes les semaines à la télé en s’adressant à de jeunes personnes soi-disant spécialisées sur le sujet (mais apparemment surtout très naïves), il fait son boulot et il en discute avec des "pros" et au pire des néophytes.
      Bien, maintenant venons dans la vie d’Alain Soral :
      Il est écrivain, sociologue, etc. Il a un parcours particulier, il a 53 ans, l’objectif de son travail est l’élévation des consciences... Vous commencez à comprendre ?
      Olivier Delamarche a-t-il jamais prétendu aux mêmes ambitions ? Non (en tout cas pas pour l’instant).
      Je le pense ouvert aux critiques, et on peut toujours dire des choses, mais je ne pense pas qu’il mérite d’être jugé "méprisant" et "condescendant" parce qu’il se trouve qu’il fait son boulot, et qu’il ne s’adapte pas à la tradition pédagogique d’E&R (dont j’ignore même s’il connait l’existence ou s’il fait l’objet d’un relais) , comme vous et moi l’auriez sans doute souhaité.
      J’ai cherché, j’ai trouvé, j’ai compris, et c’est très bien comme ça, cela ne me semble vraiment pas hors-de-portée pour vous qui, du moment que vous êtes en mesure de comprendre les règles élémentaires d’orthographe et de grammaire, serez en quelques clics et recherches vous aussi à même de rivaliser avec les soi-disants spécialistes de la télévision. Il suffit d’avoir envie. Passez une bonne journée (ou soirée).


  • #69838
    le 29/11/2011 par MadMax
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Les gens aiment se faire peur...LoL
    Delamarche, c’est l’épouvantail de service. A sa place j’aurais depuis longtemps rendu mon tablier chez BFM, tant le mardi ça ressemble de + en + à la "minute de Monsieur Cyclopéde" !
    Il ressasse sa prédiction habituelle "on va dans le mur et il faut se préparer à 10 ans de potager" et je pense qu’il perd de + en + sa crédibilité. D’autant que ses analyses, pas besoins d’être une star en macroéconomie pour les faire. Par contre tout le monde n’a pas sa faconde je le concède...

    Bien sur ses vidéos font le tour de la planète internet. Celles de Courreges avec sa fin du monde cartonnaient en leur temps...Vous me concederez que pour autant ,ce n’était pas du culturel !

    Et puis surtout, Delamarche botte systématiquement en touche, lorsqu’on lui pose une question précise et factuelle. Par ex. dans l’itw, la nana lui demande ce qu’elle doit faire pour protéger son pécule : pas de réponse, mais une raillerie. J’ai remarqué que ses réponses sont soit "venez chez Platinium" ou " C trop tard mais maintenant vous le savez, fallait poser la question avant" !

    Tout ceci ne veut pas dire que ce qu’il annonce ne repose pas sur du tangible, sur des fondamentaux qui vacillent. Malgré Delamarche me rappelle cette maxime :
    "Lorsque nous ne maîtrisons pas les événements, feignons d’en être les instigateurs"...
    Au final, en effet : un clown tristounet qui défend son job, à la botte de L’Empire.
    Rien de plus...

     

    • #69924
      le 29/11/2011 par KaEL
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Beaucoup de pseudo-experts en économie par-ici, Olivier Delamarche expose effectivement les mêmes idée depuis 2 ans sans préciser quand est-ce qu’elles se réaliseront. Il ne le fait pas car il ne le sait pas, personne ne peux anticiper les marchés. Si on savait le jour ou la Grèce ferait défaut alors on sortirait avant l’heure pour ne rien perdre mais en vérité beaucoup perdront gros dans la crise de la dette souveraine. Comment Delamarche peut le clamer avec certitude, c’est que d’un point de vue structurel tous les ingrédients sont présents pour qu’une dépression de grande ampleur finit par arriver. C’est comme mettre une casserole d’eau sur le feu et attendre qu’elle se mettent à bouillir. Pour l’instant elle ne bouille pas encore alors qu’elle le devrait cela en partie à cause des gouvernements qui font tous leur efforts pour que la croissance dans les pays occidentaux ne faiblit pas à coup d’endettement et d’énième plan de relance.

      Un exemple de pays qui est dans cette situation depuis 25 ans, c’est le Japon. Le gouvernement lutte depuis 25 ans contre la déflation et la contraction de la croissance à coup de plan de relance. Mais plus les années passent et moins il a des cartouches pour y résister, la situation s’annonce explosive. Nous sommes dans un situation similaire depuis les années 2007 où nos gouvernements cherchent à repousser les échéances mais eux également sont limité et ne sauront s’endetter indéfiniment.
      Or si les gouvernements, les entreprises et les particuliers sont tous surendettés et remboursent leur dettes qui pour financer la croissance ? Personne. C’est alors que commencera la Grande Depression que nous parle Olivier Delamarche qui pourrait arriver dans 5, 10, 15 ans. Personne ne le sait et si les gens le savaient il s’y prépareraient.

      De toutes façon à partir du moment où les économies occidentales ont arrêté la production de biens et services pour la délocaliser, ils ont signé leur arrêt de mort économique.


  • #69845
    le 29/11/2011 par plouf60
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    il a dit la vérité . Mais la seul solution pour en finir avec cette crise et d’arrêter l’intérêt . bannir ce mot et économie reprendra ,pas directement mais les gens ne l’endetterons plus et rembourserons petit à petit . voila la solution . mais apparemment certains sont attaché aux interet et aime se faire de l’argent de cette maniere . tant qu’il y aura de l’intérêt , on s’enfoncera toujours . Sans intérêt , on sera encore tres bas mais on arrêtera de s’enfoncer et on remontera la pente doucement et lentement mais surement .Mais bon le jour ou ils vont interdire l’intérêt, les poules auront des dent comme on dit , mais on peut toujours rêver .


  • #69853
    le 29/11/2011 par captain contest
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    salut,
    je vois pas mal de com’ sur le cloisonnement de Delamarche sur ses explications, mais je pense que ca vient du fait qu’il soit surtout un pur technicien de la finance et pas un politique.
    Donc analyse en dehors des orientation, confessions etc ce n’est pas son sujet.

     

    • #69874
      le 29/11/2011 par Strato
      Aux sources d’Olivier Delamarche

      Rebonsoir,

      Non je crois que Delamarche n’est simplement pas avec nous.
      Dans sa longue interview il reparle de la Grèce et il nous dit que maintenant c’est trop tard pour faire quoi qe ce soit et qu’il fallait l’écouter deux ans auparavant quant il nous disait que la Grèce devait sortir de l’euro !!!

      Ah oui ? et cela change quoi concrètement ? Il reprend l’argument bidon des "marchés" comme quoi la Grèce est responsable de la crise !!!

      La dette de la Grèce est de 300 milliards d’euros et son économie moins de 2 % de l’euro.
      Peut on m’expliquer comment un pays qui fait moins de 2% de l’économie européenne peut foutre en l’air toute l’europe ?
      Maintenant on nous dit que l’Allemagne et la France risque de tomber à cause de quoi ... la Grèce ?

      Bref ce sont des fumisteries qui ont l’apparence de la logique pour que le téléspectateur lobotomisé par "Secret Story"( que produit Endemol dont l’actionnaire principal est Goldman Sachs  !) l’ingurgite facilement.

      A quand une série de "fiction" nous expliquant le système des banques centrales,la vente à découvert,les hedges funds,les révoltes colorées et la Finance,Wall Street et les bolchéviques, Wall Street et Hitler etc... etc....

      Lorsque la Grèce connu des révoltes "spontanées" après la mort d’un jeune par la police Thierry Meyssan nous apprit qu’un noyeau dur des révoltés étaient des mercenaires kossovars venu foutre le bordel en Grèce pour la déstabiliser.

      Etait-ce encore Georges Soros qui était derrière cela ? il est vrai que quand on peut se faire de milliards de fric en pariant sur des difficultés futures d’un pays on peut être tenté de distribuer quelques billets pour que la prophétie devienne réalité !!!...

      http://www.quebecogres.info/article...


  • #69858

    des delamarche il en manque tout de méme (sur les ondes et les "plateaux d’experts"), il permet quand méme aux gens qui doute de l’info officielle , d’oser aller chercher d’autres infos. sur ce point là ça roule bien ,pour le reste comme il le dit c’est chacun son domaine...en tout cas dans sa position ,il est plutot honnéte dans sa "catégorie médiatique".


  • #69860
    le 29/11/2011 par Dizee
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    17 pourcent de chomage aux etats-unis ?

     

  • #69879
    le 29/11/2011 par Dac
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Jacques Cheminade invité du Grand débat sur Africa 1
    http://www.youtube.com/watch?v=7mMb...

    Je crois que cette interview est très intéressante ! Avis aux modérateurs de communiquer le lien aux responsables de la publication de vidéos du site !
    merci


  • #69889
    le 29/11/2011 par Protis
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Je remarque que beaucoup de gens ici critiquent olivier DELAMARCHE je ne comprend pas pourquoi . Depuis cet été j’écoute avec attention tout ce qu’il dit ainsi que pierre JOVANOVIC et ça m’a permis de comprendre un peut mieux les enjeux politiques actuels , je ne trouve pas chez lui de langue de bois bien au contraire d’ailleur il est de longue en train de remettre à leur place les guignols de BFMTV qui sont perssuadé que l’Euro sera sauvé ...


  • #69913
    le 29/11/2011 par nabo
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    J’aime bien delamarche mais je trouve regrettable qu’il baisse son froc dès qu’on prononce fn.Mais bon tout le monde ne peut pas être Soral.

    Bonnes fêtes à tous !


  • #69967
    le 30/11/2011 par Alilapointe
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Incomprehensible , avec Steven PasClaire et Monica Complikey, bientot sur vos écran cinema


  • #70716
    le 01/12/2011 par ni ho salud
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Vous avez remarqué qu’il ne dit jamais rien sur Sarkozy ? c’est le pauvre Baroin qui trinque .... mais jamais Sarkozy !


  • #71059
    le 02/12/2011 par Turenne
    Aux sources d’Olivier Delamarche

    Regardez la performance de son fond d’investissement :

    http://www.bloomberg.com/apps/quote...

    performance a 3 mois, 6mois , 3 ans etc ...

    Il ne fait pas beaucoup mieux que les autres fonds. Contrairement a Jovanovic il ne conseille pas l’investissement dans les metaux precieux.

    Son fond investit dans des actifs papiers. BFM ne le paierait pas s’il se mettait a dire que la masse des francais devraient liquider leur epargne et tout mettre dans l’argent physique ...

    Delamarche est plus un Zemmour qu’un Soral.... Il prend peu de risques en realite.