Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

1) Que pensez vous des événements qui se déroulent actuellement en Ukraine ?

Les événements en Ukraine sont une réplique de la tentative de révolution colorée de 2004. A l’époque, déjà, les forces euro-atlantistes avaient tenté de détacher l’Ukraine de son partenariat avec la Russie. C’était au moment de la succession de Leonid Koutchma lequel avait accepté un an avant, en 2003, un partenariat étroit avec Moscou. Les Américains, en utilisant des officines comme Freedom House ou les subsides de Georges Soros, en s’appuyant sur les méthodes de « révolution pacifique » mises au point par Gene Sharp (qui faisait des stages de formation pour les étudiants serbes, géorgiens, ukrainiens aux États-Unis au début des années 2000), tentaient de tourner l’Ukraine vers l’OTAN et l’Union européenne, les deux processus d’intégration allant de paire.

En 2010 la parenthèse otanienne s’était achevée par un retour vers la Russie avec l’élection de Vicktor Ianoukovitch. Nous sommes donc dans une nouvelle tentative aujourd’hui. Les force euro-atlantiques constatent que Poutine parvient à reconstruire la zone d’influence russe grâce à l’Union douanière qu’il propose et que l’Arménie vient d’accepter. Il faut dire que les arguments russes sont concrets : une énergie à prix préférentiel, un commerce bilatéral réel et qui représente plus du tiers du commerce ukrainien aujourd’hui. En face, il n’y a que mirage et illusion. Pour l’Ukraine intégrer l’Union européenne cela reviendrait à choisir l’Union soviétique en 1989 ! L’Union européenne est en crise, peut-être en train de disparaître. Qu’a-t-elle à proposer à l’Ukraine, un pays de 45 millions d’habitants ? C’est la perspective d’un effondrement mutuel accéléré, sans doute souhaitée par Washington.

2) Comment interprétez vous la résistance des institutions ukrainiennes aux forces de l’unipolarité ?

Le président ukrainien, soutenu par le parti des régions pro-russe, qui peut s’appuyer au moins sur une Ukraine orientale qui représente les 2/3 du PIB du pays n’est certainement pas une marionnette de la Russie comme veulent le faire croire nos médias. Sinon pourquoi aurait-il eu des relations tendues avec Moscou à plusieurs reprises, à propos du gaz notamment ? Ce président a essayé de défendre l’intérêt ukrainien à plusieurs reprises dans le dossier énergétique et cherchait à trouver un équilibre entre l’Union européenne et la Russie. Son approche n’était pas dogmatique mais réaliste. Seulement il s’est rendu compte que les Européens, inféodés aux Etats-Unis n’avaient qu’un seul objectif obsessionnel : couper Kiev de Moscou et créer une fracture entre les deux pays. Il a pesé le pour et le contre et s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas prendre le risque d’une sécession de l’Est qui aurait résulté d’un retournement unilatéral vers l’Union européenne.

3) Comment jugez vous la retranscription médiatique de ces événements ?

Aussi caricaturale qu’elle le fut en 2004 ! On présente les gentils Ukrainiens pro-Europe que l’on oppose aux méchants pro-russes. Comme d’habitude c’est de la propagande du Financial Times recopiée mot à mot dans les journaux français. C’est désolant. On ne voit par, par exemple, les médias s’intéresser aux mouvements d’extrême-droite qui constituent, dans des proportions au moins aussi fortes que les islamistes radicaux dans l’opposition syrienne, une large part des manifestants. Dans ce cas là, il y a tout à coup la « bonne extrême droite », celle qui est rendue invisible aux yeux du grand public français. Le traitement de cette crise révèle une fois de plus la pauvreté du journalisme français, sa misère intellectuelle et sa soumission aux schémas transatlantiques. Moi qui lit beaucoup la presse anglo-saxonne, je suis atterré d’y trouver davantage d’esprit critique que dans nos propres médias.

Comprendre la géopolitique avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #622228
    le 09/12/2013 par Elric de Melniboné
    Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

    Gene Sharp (qui faisait des stages de formation pour les étudiants serbes, géorgiens, ukrainiens aux États-Unis au début des années 2000)



    ...via les NGOs Canvas et OTPOR.

    Faut pas oublier de les nommer...


  • #622290
    le 09/12/2013 par gros vilain
    Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

    France, pays le plus enjuivé d’Europe et celui dont l’information est forcément la plus mensongère .


  • #622353

    Toujours un tas de scoops chez les "géo-politiciens":révolutions colorées-manipulées(on ne le savait pas),l’union douanière de poutine face au bloc Europe-USA(on ne le savait pas non-plus,on n’a jamais entendu parler de Pierre Hillard)...sans rire,il y a un camarade,dont j’ai oublié malheureusement le pseudonyme,qui a posté un commentaire de haute volée sur l’Ukraine en nous parlant notamment des ethnies en présence(en plus de la tectonique des blocs),c’était autrement plus intéressant et instructif que Chauprade,contre qui je ne ressens aucune animosité mais qui ne nous apprend pas grand-chose au final...Féthi

     

    • #622840
      le 09/12/2013 par lamortdudébat
      Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

      Qui parlé de scoop ? Je pense que la major partie des personnes qui visitent E&R ne sont pas tous des géopolitologues initiés.. Si chauprade manque de discernement ou est incomplet dans son analyse, encore aurait-il fallu apporter votre pierre à l’édifice ?

      "il y a un camarade,dont j’ai oublié malheureusement le pseudonyme,qui a posté un commentaire de haute volée sur l’Ukraine en nous parlant notamment des ethnies en présence (en plus de la tectonique des blocs) c’était autrement plus intéressant et instructif que Chauprade contre qui je ne ressens aucune animosité mais qui ne nous apprend pas grand-chose au final..."

      Vous vous gargarisez de votre savoir, sans vraiment en faire profiter la communautée.. c’est dommage car c’était plutôt intéressant.

      Je pense qu’on en apprend d’avantage de Chauprade, que d’un commentaire narcissique de cinq lignes "au final"...


    • #624305

      @lamortdudébat Quelle narcissisme ?où ai-je dit que j’étais "géo-politicien" et que j’allais t"expliquer la vie ?je suis maçon et je casse des briques dans la vie pour bouffer si tu veux savoir ;c’est interdit aussi de dire que Chauprade ne nous apprend rien-lis d’abord Pierre Hillard,ensuite lis Chauprade et dis moi à quoi servent les analyses de ce dernier-et qu’il y avait un commentaire de haut niveau qui trainait sur le forum ?c’est ton commentaire qui est inutile,excuse-moi mais relis donc mon message,contrairement à ce que tu suggères je ne manque de respect à personne,surtout pas caché derrière un clavier,c’est vraiment pas mon genre...Féthi


  • #622393

    A LA POUBELLE LES MERDIAS.... je n’achète plus de journaux, une voisine me les donne gratos, et je les mets dans le bac à chat.....LOL

     

  • #622683

    Syrie, Chypre et maintenant Ukraine...On essaye par tous les moyens (militaires, politiques, économiques) d’asphyxier la Russie et d’affaiblir sa politique étrangère. L’Occident a peur de l’émergence de la Russie sur le plan politique, économique et géostratégique. Comme elle a peur de la montée de la Chine. C’est une nouvelle guerre froide. Les États-Unis essaient d’avancer ses pions en Asie avec le Japon et la Corée du Sud, face à la Chine, comme ils essaient d’avancer leurs pions avec les anciennes républiques communistes d’Europe, face à la Russie.


  • #623089
    le 10/12/2013 par norteligare
    Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

    "Moi qui lit beaucoup la presse anglo-saxonne, je suis atterré d’y trouver davantage d’esprit critique que dans nos propres médias".

    Et moi qui ne suis pas Français je ne suis absolument pas surpris : ils n’y a que les Français qui ne savent pas qu’ils sont considérés partout comme chauvins, grandes gueules qui chantent sur un tas de fumier (symbole national du coq) en osant se prétendre "Grande Nation" ou "Patrie des Droits de l’Homme".

    Alors qu’ils ne sont qu’un peuple parmi les autres, mais certainement parmi les plus arrogants, refusant souvent d’apprendre une autre langue que la leur par sentiment de supériorité.

    C’est bien pour cette raison qu’il ne faut compter que sur vous-mêmes car les autres peuples ont trop souffert de vos brimades (les Français sont considérés comme les touristes les plus détestables) pour envisager de vous aider.

     

    • #629678

      Oui la fameuse détestation des Français qu’on nous vend tellement souvent c’est temps ci pour conditionner la population à avoir honte d’elle-même et accepter le démembrement de la "petite nation" en 15 entité territoriale plus petites. Pas mal quand même qu’on puisse envisager de démembrer une si petite nation en autant d’entités territoriales différentes !

      Bientôt ce sera finit, on tournera le dos au gens qui nous détestent et on se rapprochera des gens qui nous aiment bien comme les Russes figurez-vous et on tuera les trolls internet qui venaient uniquement armé de leur poncif éculés pour semer le chaos et la confusion. Et on hésitera pas à vitrifier tous les nazis qui auraient un problème avec ça.

      Les Français ne se font pas égorger par bus entier quand ils vont visiter les pyramides égyptiennes, c’est le sort réservé aux gentils Allemands qui sont appréciés partout.