Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Belgique : saisie d’un laboratoire d’ecstasy sur une base de l’OTAN

La police belge a fait une descente sur la base de l’OTAN de Kleine-Brogel. Elle a saisi un laboratoire d’ecstasy.

 

Plusieurs personnes ont été arrêtées, puis relâchées en vertu de leur immunité diplomatique.

Cette base abrite des armes nucléaires états-uniennes.

À lire, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2984953

    Action antizuno-antimite s’ il en est.....les belges subiront la vengeance au moins pendant 100 ans.

     

    Répondre à ce message

  • Si c’etait vraiment du mdma, ce dont je doute fort, ça serait pas forcément une mauvaise chose en soi, comme pour le lsd, pour tout ceux qui connaissent les bienfaits à cours terme pour les relations humaines et les soins entre autres à la glande pinéale et à l’éveil spirituel de l’humanité que permettent ces deux drogues spécifiquement, tant qu’il n’y a pas d’abus.
    Sans ces types de drogues, notre humanité actuelle serait encore dans une situation bien plus chaotique, j’en suis persuadé.
    Non ça doit plutôt être un laboratoire de dérivés amphetaminiques style captagon, les voilà les drogues efficaces pour les barbares de l’Otan.
    Quelqu’un sous mdma ou sous lsd ne sera jamais un tueur efficace, au contraire même, cela a été déjà largement documenté.

     

    Répondre à ce message

    • "Tant qu’il n’y a pas d’abus."...Et qui dit drogue DIT abus.
      Et c’est vrai que ça ne crée pas de tueurs sanguinaires. Ça crée des zombies émotifs qui préfèrent oublier leurs soucis quotidiens que les régler...c’est pas beaucoup mieux.
      Depuis que je sais le nombre d’expérimentations qu’a fait la CIA avec ces saloperies, je sais à quoi m’en tenir.
      Il y a de très bonnes plantes dans la nature qui font aussi bien que ces précipités chimiques de synthèse...et la CIA ne possèdera jamais la nature.

       
  • Ce que l’on a nommé exctasy dans les années 80-90 etait a la base uniquement le mdma, principalement pour ses effets empathogènes et entactogènes, voilà pourquoi ce dérivé amphétaminique très atypique a été utilisé avec succès pour soigner la dépression et guérir des gens de stress post traumatique.
    Avant d’être finalement interdit par la psychiatrie car finalement ça dérangeait trop leur paradigme mortifère de toute guérison réele de l’esprit et du corps, tout comme à tout hasard le lsd même si le fonctionnement n’est pas du tout le même.
    Comme il y a une grande ignorance sur ces molécule souvent dans les commentaires, suivant la piste du complot de la Cia qui aurait filé du lsd à la population pour les tendres débiles et malléables, choses encore une fois impossible, autant avec le lsd qu’avec le mdma.
    Je me permet de le rappeler car ces deux drogues m’ont permis comme à beaucoup d’autres de pouvoir commencer un véritable travail sur soi, soit un début d’éveil à la connaissance de soi, et au bien être dans l’empathie avec autrui.
    Si les types de daesh avaient déjà prit une de ces deux substances ne serait ce qu’une fois dans leur vie, nul doute qu’ils auraient commencé à remmettre en question leur barbarie.
    Quand on aime tout le monde on tue personne c’est aussi con et simple que ça.
    Après ça ne réussit pas à tout le monde, comme tout le reste, plantes ou anthéogenes synthetiques, ça peut même amener en psychiatrie... Ce qui ne veut pas dire non plus que ça a été uniquement mauvais pour ceux qui en ont fait l’expérience.

     

    Répondre à ce message

    • #2985494

      les gens qui ont une mauvaise expérience avec le LSD l’ont toujours à cause d’ un refus de déposer les armes, un refus de laisser faire, la peur de se laisser aller. le LSD permet à un cerveau individuel de se connecter avec l’universel mais pour cela il faut accepter de couper (momentanément) toute attache, de simplement jouir de ce moment. ce sont nos reliquats personnels et culturels qui nous empêchent de nous libérer totalement, d’être mis à nu
      Cette mollécule n’a pas encore livré le dixième de ses possibilités. En fait très vite l’armée US ne s’est plus interessé au projet (on ne peut pas controler des civils sous LSD), ils l’ont donc abandonné et ce sont des psychiatres universitaires civils qui ont expérimenté ses propriétés sur le cerveau.
      Par contre c’est une drogue qui peut faire passer un mauvais moment si l’expérience n’est pas accompagnée par des personnes compétentes (qui savent de quoi il s’agit et qui donneront un valium en cas de mauvais trip qui s’éternise). c’est un voyage qui peut s’averer dangereux pour certains , mieux vaut donc avoir un guide car le (faux) danger s’estompe avec l’expérience.

       
  • C’était également le but des US en Afghanistan, reprendre le trafic d’héroïne que les Talibans avaient fortement ralenti, en passant par les bases du Kosovo.
    Résultat le marché à été inondé durant plusieurs années à tel point que la poudre était très peu coupée ce qui a provoqué de nombreuses overdoses.

     

    Répondre à ce message

  • #2985024

    U.S. army Connection
    Opium en Afghanistan
    Coke en Colombie/Pérou/Bolivie
    Captagon en Iraq/Syrie
    Haschich au Maroc

    et pour info les terroristes Belgo-Bruxellois de Molenbeek
    du Bataclan s’étaient shootés à mort au Captagon
    et il y a de fortes probabilités que leurs dealers-fournisseurs soient
    ces soldats narcotrafiquants Américains de cette base US en Belgique

     

    Répondre à ce message

  • #2985082

    Alors , comme ça, la police belge a pu pénétrer sur une base de l’OTAN... Y’a quelque chose qui me chiffonne. Pas vous ?

     

    Répondre à ce message

  • La Belgique le royaume de la délinquance internationale, partout où le sionisme domine la délinquance se développe à grande échelle. Comment pensez vous qu’ils ont eut Pablo Escobar. Ils sont à la tête de tous les trafics.

     

    Répondre à ce message

  • #2985233
    Le 1er juillet à 06:30 par Fautquecachange
    Belgique : saisie d’un laboratoire d’ecstasy sur une base de l’OTAN

    l’OTAN ne se refuse rien en industrie de guerre.

     

    Répondre à ce message

  • #2985310
    Le 1er juillet à 09:09 par Ben Gourion (terroriste totalement amnistié)
    Belgique : saisie d’un laboratoire d’ecstasy sur une base de l’OTAN

    Ce n’est pas en France que l’on a perquisitionné au ministère de la justice ?

     

    Répondre à ce message

  • #2985374

    Si il y a des laboratoires de drogue sur les sites officiels, je n’ose même pas imaginer ce qu’il y a sur les sites secrets.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents