Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Brésil : une incroyable (et énorme) erreur géopolitique

Une des conséquences les plus inattendue de la crise dans les relations entre le Brésil et les États-Unis, la même qui fut à l’origine du dur discours de la présidente Dilma Roussef à l’Assemblée générale de l’ONU et de l’abandon de la « visite d’État » à Washington – programmée pour octobre de cette année – s’est répercutée directement sur un sujet qui tournait sur les bureaux officiels de Brasilia depuis 2005 et qui, jusqu’à il y a quelques jours, restait irrésolu : la très controversée rénovation de la flotte de 36 avions de chasse dont le Brésil a besoin pour contrôler son espace aérien, et principalement celui de l’énorme corne amazonienne et sub-amazonienne.

Selon l’opinion des experts brésiliens, la flotte dont dispose actuellement le Brésil est obsolète ou, au meilleur des cas, insuffisante et la nécessité de son urgente rénovation ne peut être différée. Cependant, après des années d’études, de rapports et d’épreuves aucun accord n’a pu être obtenu entre les acteurs concernés par la décision.

Les propositions retenues par l’appel d’offre lancé en 2001 par le gouvernement brésilien étaient au nombre de trois : le Boeing F/A-18 E/F Super Hornet (originellement fabriqué par la firme nord-américaine McDonnell Douglas, postérieurement acquise par la Boeing) les Rafale de Dassault de France et le SAAB Gripen-NG suédois. Une alternative, écartée depuis le début, pour des raisons qui n’ont jamais été éclaircies mais indubitablement politiques, est le Sukhai Su-35, de fabrication russe.

Les choses se passèrent ainsi : dans un premier temps le haut commandement des Forces Aériennes Brésiliennes (FAB) et différents secteurs penchaient pour acquérir les nouveaux équipements aux États-Unis, alors que d’autres préféraient les Rafale français et un secteur nettement minoritaire les Gripen-NG suédois. Le différent mena à la paralysie et Lula, malgré son indiscutable autorité, dut se résoudre à terminer son mandat sans avoir réussi à sortir de l’impasse, bien qu’il ait été connu de tous qu’il penchait en faveur des Rafale.

L’indécision a pris fin il y a quelques jours, avec une décision malheureuse – le moindre mal, mais bien loin d’être la meilleure – comme nous le verrons plus loin : acquérir les Gripen-NG suédois.

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

Sur l’émergence d’un monde multipolaire, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #653069
    le 31/12/2013 par The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet
    Brésil : une incroyable (et énorme) erreur géopolitique

    La seule chose incompréhensible est : Comment le Brésil a t-il pu passer à côté du Sukhoi 35 ?

    Incompréhensible ! Mauvais calcul ( aussi bien technique que géopolitique ) de Brasilia que de Choisir entre le F-18, le Rafale et le Grippen : Les 3 pays producteurs de ces avions sont entièrement soumis aux États-Unies et comme l’explique très bien l’article, un Oukaze de Washington suffirait à stopper le ravitaillement en pièces de rechange des appareils ( en dépit de la promesse de transfert de technologies )
    Elle aurait très bien pu acheter Chinois, vu que ce sont les Russes qui transfèrent leur technologie à la Chine pour qu’elle reproduise elle même les appareils ( comme le MiG-21 ou le Ilyushin 76 ) ou en concoivent de nouveaux.

    Cette décision du Brésil est du même acabit de l’Irak qui s’annonce défenseur de l’Iran en cas d’attaque d’Israel/États-Unies avec ses F-16, alors que tout le Monde sait que personne au Monde ne maîtrise mieux le F-16 et toutes ses variantes que Israël ( interessez vous au IAI Lavi poir vous rendrez compte de leur niveau de maîtrise )

    Certes, elle à choisi le moins pire des 3 appareils ( sur un point de vue géopolitique ) mais cependant ça reste en effet une mauvaise décision.

    The Slender-Man
    Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion. ( Informez-Vous )
    Fly Douglas Jets.

     

    • La Juive Dilma Roussef a acheter le Gripen pour acheter Juif ! Saab appartient à Marcus Wallenberg , elle a préféré le Gripen au Sukhoi pourtant deux fois moins cher pour ne pas faire de cadeau à l’antisioniste (?) Poutine .


    • @ ghost

      erreur, ne pas se fier au patronyme, qui est typiquement nordique, ce sont des luthériens, la famille est la plus riche de suède, un peu les ben ali de la haut, ils ont les mains partout. ceci dit la suède est un petit pays.


    • @ christian en effet je ne pense pas que Dilma Roussef soit juive mais il me semble qu’elle est d’origine bulgare et non suedoise.


    • #653534

      bien analysé.

      En effet, la Suède est autant soumise aux USA que la France et donc ce choix n’apporte rien en tant qu’autonomie ou indépendance au Brésil…

      oui, le Su-34, ça aurait fait plus "sérieux" comme choix…. encore que vu la position géostratégique du Brésil et son vaste territoire, et les forces armées de ses voisins potentiellement hostiles (argentine ? vénézuela ? colombie ?) il n’y a pas besoin d’aller sur le plus perfectionné et cher…. un avion a long rayon d’action et simple de maintenance aurait suffi..

      PS. les Wallenberg ne sont pas juifs…. vieille famille noble suédoise, luthérienne, etc.


    • #653552

      @Christian, la Suède dis-tu ?

      Extrait de Wikipédia :

      Dilma Rousseff est la fille de Dilma Jane Silva et de l’avocat et homme d’affaires bulgare Pedro Rousseff (en bulgare Петър Русев [pɛtɤr rusɛf]), sympathisant du mouvement communiste bulgare, qui a émigré en France en 1929, où il vécut jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est pour cette raison que le nom de famille est transcrit à la française. Il s’installa ensuite en Argentine en 1944, et peu après au Brésil, où il épousa Dilma Jane da Silva avec qui il eut trois enfants : Igor, Dilma et Zana1.
      Lors de sa campagne présidentielle en 2010 elle laissa entendre, devant la Confédération israélite du Brésil, que sa grand-mère maternelle était, d’après elle, juive



    • #653691

      c’est beaucoup plus simple : les brésiliens n’ont pas un sou vaillant en poche, et il eut été impossible pour eux de se payer le Rafale français- plus de 100 millions d’euros l’unité, tout de même...les fameux pays émergents sont destinés à le rester( les seuls à mériter cette réputation sont les pays créatifs sur le plan technologique, telle la Corée du sud...)


    • calmez vous, je parle des Wallenberg. pas de Dilma Roussef


    • @Christian
      J’ai des pantalons a vendre, premiere qualité ! Tu fais une affaire.


  • Cela dit, ça leur sert à quoi d’acheter des avions de chasse ? Ils sont menacés par qui ? L’Uruguay ?


  • Encore une conséquence économique de l’alignement de Paris sur Washington !!
    Apres Peugeot en Iran,ça commence a coté cher ce lobby pro-israelien.


  • Les Gripen sont des Saab, et Saab appartient à ...Marcus Wallenberg, de la "grande" famille juive des Wallenberg qui contrôlent...1/3 du PIB suédois, oui Madame ! Ils sont à la fois les Rothschild (banque) et les Dassault de la Suède ! Si les Brésiliens avaient choisis le Rafale (DEUX fois plus cher), leur pèze aurait été dans la poche de l’Israélite Bloch-Dassault, oui Monsieur ! Et s’ils avaient choisi le Hornet de Boeing leur pèze aurait atterri dans la poche de grandes banques et fonds de placements israélites, principaux actionnaires de Boeing . Leur gouvernement de traitres sionistes (Dilma Roussef a une grand mère maternelle juive et son papa était un Juif communiste bulgare...) a écarté bien sur l’hypothèse d’acheter des Sukhoi pourtant bien moins chers , car Sukhoi appartient à l’Etat Russe, on n’allait pas faire ce cadeau à l’immonde Poutine... Ceux qui se sont fait "baiser" dans l’aventure, ce sont les contribuables Brésiliens, qui sont traités probablement comme nous le sommes...


  • Super article sur la position du brésil sur la scène géopolitique, belle analyse de l’auteur qui met en perspective la dangerosité d’acheter du matériel militaire sensible à l’empire occidental régit par Washington, il fallait savoir que le Brésil est entouré par 26 bases américaine et ou de l’Otan sans que cela soit le fruit du hasard ... Le brésil s’est trop rapproché des USA durant cette dernière décénie, il a baissé son froc pour plaire aux voraces américains et ceux-ci lorgnent méchament sur le potentiel amazonien ... Il est clairement évident à la lecture de cet article que le brésil aurait dû passer commande aux russes et rester maître de leur "autodertimination" militaire aérienne.


  • On voit là encore que la servilité politique envers l’empire ne nous rapporte rien d’autre que de n’être pas encore un obstacle gênant pour lui. Pitoyable situation dont la France pourrait se dégager puisqu’il existe maintenant une Russie sur laquelle il faudrait bien évidemment s’appuyer en partie.


  • Il parait que les Russes sont durs à la détente question rétro-commission, c’est sans doute pour cela que l’Israélite Dilma Roussef a choisi le Gripen plutôt que le Sukhoi DEUX fois moins cher, et puis elle a sans doute préféré donner l’argent des brésiliens au juif Marcus Wallenberg (Wallberg) plutôt qu’au goye oh combien bien suspect Poutine .


  • #653539

    très intéressant article à lire intégralement sur le site officiel.

    Et très intéressant d’apprendre grasse aux commentaires des lecteurs d’E&R que Roussef est d’origine juive.

    Mintenant la question serait de savoir si elle est une juive du quotidien et donc pas de problème ou une juive activiste, aveuglée et communautariste qui prend ses décisions sur cette base (et là, il y a prblm).

     

    • #653807

      Un juif du quotidien non communautariste avec du pouvoir ça n’existe pas. Tous les juifs haut placés sont contactés (voire harcelés) par le mossad pour qu’ils apportent leur contribution à israel. Sans compter leur système mafieux de cooptation communautaire qui fait qu’ils sont devenus majoritaires dans les merdias français par exemple.


  • Je ne sais pas si les Brésiliens le savent mais seul le prototype F-22, quand il arrive a voler rivalise avec le Rafale (les dogfight donnent égalité)

    Tout autre appareil volant, F-18- F-16, Gripen, Eurofighter, etc, se font littéralement décapiter par le Rafale.

    Cela dit, un avion de combat n’est rien sans le pilote. Les pilotes français sont incontestablement les meilleurs pilotes au monde.

    Rafale/F-22, victoire Rafale (1/0) : http://www.youtube.com/watch?v=KOsw...

    Rafale/F-16, victoire Rafale (6/2) : http://www.youtube.com/watch?v=wXtQ...

    Rafale/ ? , victoire Rafale (7/1), la gueule des pilotes adverses après l’exercice est assez marrante, ils ont l’air terrorisé : http://www.youtube.com/watch?v=Rn9R...

    Joli clip IndiaDefense : http://www.youtube.com/watch?v=6kqR...

     

    • Alors pourquoi ces ploucs n’achètent-ils pas notre "bijou technologique" ? Parce qu’il est 4 fois plus cher que le Sukhoi (les algériens en ont acheté 44) et deux fois plus cher que le Gripen . Ce sont les pigeons de contribuables Français qui SURPAYENT le Rafale à Bloch-Dassault, qui nous a donc VOLE 7 milliards d’Euros (sa fortune) ... Si les gouvernements successifs annoncent à son de trompe que l’on va vendre des Rafales à tel ou tel pays, c’est uniquement pour faire croire à ces dupes de Français que le Rafale est compétitif et qu’ils ne le SURPAYENT pas . Comédie . Ah on ne racontera pas ça dans le Figaro, propriété du meme escroc Bloch-Dassault, et qui a reçu pour son torchon, en 2012, 18 millions d’euros de subventions de l’Etat, "vous comprenez Dassault est si pauvre..." !!


    • Parce que comme pour le Concorde et tout le reste, tout ce qui Français est torpillé par les EtatsUnis d’Israel, dont l’Algérie fait partie.

      Ensuite :

      1 - La technologie coute chère au départ
      2 - Le fait d’empêcher les ventes ne peuvent pas rentabiliser et baisser les coûts.
      3 - Si t’es pas content de l’indépendance de la France tu peux toujours te barrer, car crois moi bien qu’on va la défendre par tous les moyens. Tous les moyens sous entends bien ce qu’il faut sous entendre.


  • excellent article
    à lire absolument !!


  • Bon, il faut savoir que Bloch est maintenant complètement dépassé par la technologie d’aujourd’hui, ce n’est plus qu’un profiteur de subventions qui se remplit les poches et c’est pour ça et seulement ça que cet avion ne se vend pas.

    Mettez-vous une seconde à la place des acheteurs, à vous aussi ça vous ferait mal de lui donner de l’argent.

    Pour faire court le Rafale est deux avions en un, chasseur et bombardier de précision.

    Ce qui coute le plus cher, ce n’est pas l’avion en lui meme , c’est la formation des pilotes.

    Pour faire ce que fait le Rafale, il faut que les pays achètent deux avions et donc multiplier la formation des pilotes par deux.

    Sans compter l’entretien de deux types d’avions au lieu d’un.

    En supprimant les rétrocommissions l’avion devraient être 20 % moins cher.


Afficher les commentaires suivants