Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bruno Gollnisch répond sans fard aux questions de E&R Midi-Pyrénées

Le numéro 2 du RN, qui a toujours incarné une ligne fidèle à Jean-Marie Le Pen et qui n’a jamais dévié d’un iota, est interrogé le 12 septembre 2019 par E&R Midi-Pyrénées sur l’orientation nouvelle du mouvement national et plus généralement sur tous les sujets qui fâchent.

« La convention de la droite, quelle droite ? Moi, il y a une droite qui m’est sympathique c’est la droite nationale, sociale, populaire. Il y a une droite qui ne m’est pas sympathique, c’est la droite des intérêts acquis de la bourgeoisie, la droite faussement libérale, la droite conservatrice qui n’a rien conservé des véritables valeurs qu’elle aurait dû précisément protéger, la droite mondialiste... »

Même si Bruno Gollnisch n’a jamais été aux affaires du pays, il n’est pas beaucoup d’hommes politiques incarnant comme lui le courage politique. En toute occasion, le vice-président du RN garde son franc-parler, sa droiture et sa cohérence. On peut dire que dans une époque sujette à toutes les dérives idéologiques, il est le dernier menhir du mouvement national.

E&R Midi-Pyrénées : « Vous informez-vous sur le site d’Égalité & réconciliation ? »

Gollnisch  : « Oui, je vais souvent sur le site, d’ailleurs, et je trouve qu’il y a beaucoup de choses intéressantes même si je ne partage pas toujours forcément tout ce qui s’y dit, mais je pense que c’est un média alternatif parmi d’ailleurs beaucoup d’autres, c’est un des plus importants comme vous le dites et j’espère que ces médias alternatifs ne seront pas bridés par le Système, poursuivis, pourchassés, placés hors antenne, dénoncés comme propagateurs de fake news, et je vois bien quels sont tous les artifices que le Système essaye de mettre en œuvre pour supprimer ces médias dont les excès éventuels me gênent beaucoup moins que les excès de la censure. »

Le sommaire de cet entretien

00’21 : briguer la présidence du RN
01’12 : le RN et la conquête du pouvoir
02’20 : s’informer sur le site d’E&R
03’15 : les relations avec les autres partis souverainistes
05’18 : la « sionisation » du RN
06’21 : la Convention de la droite
07’32 : le cas Florian Philippot
08’41 : l’opposition des Gilets jaunes

 

 

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

Voir ou revoir la dernière conférence organisée par E&R Midi-Pyrénées :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une inquietude me traverse l’esprit, B Gollnisch a beaucoup maigris, serait il malade ???? Esperons que non et que de longues années l’attendent encore...

     

  • J’aime beaucoup M. GOLLNISCH et son honnêteté depuis des années. Mais là force est de constater qu’il a gentiment botté en touche sur la question du sionisme au sein de son mouvement. Dommage.


  • Si je vote FN au prochain coup, c’est juste pour lui.

    Effectivement, sur le gaulisme, il y aurait beaucoup à dire, voir Roger Holeindre pour explications.

     

    • Mais, mon Ami, vous ne voterez pas FN mais RN, ça fait une sacrée différence. Je viens de découper et foutre en l’air ma vieille carte de militant FN retrouvée dans des vieux papelards...
      Je ne ferai pas barrage, mais bon je voterai « souverain », hors tous ceux-là, à quelques merdes pour cent, pas grave...


  • Toute société est hiérarchique en bien ou en mal, mais si on veut aller vers le bien, quel est le type au sommet de celle-ci ? C’est le Christ !
    Je n’entends jamais aucun politique parler du Sauveur. Normal, ils sont tous républicains. Le partisianisme est un leurre, relisez Simone Weil.
    La solution ne peut pas être uniquement humaine, mais d’abord supra-naturelle, c’est l’ordre, c’est comme ça, et il vient d’en-haut, du Très-Haut.
    Aidons-nous et le Ciel nous aidera, mais il faut d’abord faire le premier pas et croire.
    Gollnisch est sensé mais il est dans son paradigme humaniste, naturaliste.
    Les juifs croient très fort en leur dieu, alors pourquoi pas nous ? Pourquoi on croit en cette République, pourquoi on respecte ses règles au fait ?
    La décision ne peut venir que de nous, donc soit on suit tous la même voie - celle-même qui a fait la France, c’est pas rien ! - soit on tergiverse en blabla politicien et ça peut durer encore 100 ans pendant que les autres continuent à nous taillader en pièces !
    Car si on n’avance pas (on avance mais on voit bien que ça bloque) c’est bien parce qu’il y a sans cesse confusion, rivalités d’égos, puisque précisément nous n’avons pas ou plus d’objectif supérieur à la République. On commence à tourner en rond.
    Dépassons celle-ci grâce au Saint-Esprit et à ses symboles, parlons-en, et n’oublions pas que le gardien de la France c’est l’archange Saint-Michel, pas Attali.
    En attendant je vais reprendre du Saint-Amour. Cheers ! +

     

    • Cheers ? Vous voulez montrer votre attach••, euh soumission à l’empire ? Dites « santé », Merde !


    • Le "Dieu des Juifs" ne les a pas sortis des camps,c’est les soviétiques athées qui pour la plupart les ont délivré...
      Il paraitrait aussi que selon une étude 80% des Juifs rescapés des camps ont cessé de croire.
      Et quand la vie du Christ fut sur la balance,leurs ancêtres ont choisi massivement "l’autre Jésus" à la place du fils de Jéhovah !!!
      Si vous vous faites égorger demains dans la rue,votre Dieu qui est aussi celui des Juifs tel que nous l’enseigne l’ancien testament ne vous sauvera pas plus,à moins que vous ne parliez du salut de votre âme et là nous sortons du concret pour rentrer dans le domaine de l’immanence...
      Et puis le Christ n’a-il pas dit :"Il faut rendre à César ce qui est à César" et "Mon royaume n’est pas de ce monde".
      Après il parait que la foi soulève des montagnes,mais ne vous attendez pas pour autant à un miracle,et puis même le haut clergé catholique n’y croit plus aux miracles,ils préfèrent nettement pour la plupart les nourritures terrestres aux spirituelles.


  • Quand Soral sera en prison, l’injustice sera tellement patente que les gens s’autoriseront à parler, même ceux qui ne sont pas d’accord... et là faudra bien tout avaler, surtout sa pseudo "monomanie" comme ils disent... La bonne blague ! Soral a raison, rien de neuf sous le soleil. Merci M.Gollnisch, super interview, joli format.


  • Sa ligne n’est pas tout à fait celle de JM Le Pen, elle mieux, plus juste. C’est un intellectuel au bon sens.

     

  • La droite nationale perdante dans toute sa splendeur... Bruno Gollnisch ne semble pas connaitre le paysage politique français.
    Ou bien Asselineau n’est pas souverainiste pour les euro-députés du RN ? Mystère... D’ailleurs il "envisagerait favorablement" de réintégrer le frexiter Philippot, voila une belle démonstration d’incohérence.
    Mais après tout on peut très bien critiquer la mondialisation en parole tout en siégeant dans l’une de ses plus puissantes émanation physique et idéologique, l’Union européenne.

     

    • Hahaha, Dieu sait que je suis abstentionniste, il n’y a rien à attendre de la République ! Je ne suis donc pas un votant RN (européiste "autrement")... Mais classifier l’UPR "on verra plus tard pour ce qui fâche" de parti souverainiste me paraît tout de même osé. J’imagine que si FA avait été élu il aurait refusé de siéger au Parlement Européen, non ? xD


  • " Les gilets jaunes récusent la politique " : ils se présentent dans la rue car ils ne sont pas représentés à l’Assemblée Nationale . Ils y seraient représentés s’ils créaient un parti, mais à la condition que la Proportionnelle soit rétablie : ils ne leur vient même pas à l’esprit de réclamer son retour ! Il faut ajouter aussi que les Gilets Jaunes ont été décrédibilisés adroitement par les médias, tous macronistes : ils n’ont tendu le micro qu’aux plus primaires, à des gens sans aucune culture politique, alors qu’il y avait certainement des gens compétents parmi eux .

     

    • " Ils y seraient représentés s’ils créaient un parti, mais à la condition que la Proportionnelle soit rétablie : ils ne leur vient même pas à l’esprit de réclamer son retour !"@Louis.
      N’importe quoi...
      Le retour du scrutin proportionnel était l’une des revendications majeure des GJ,juste après le RIC,la fin du matraquage fiscal,l’augmentation des salaires et la baisse du prix des carburants !!
      Encore faut-il avoir des yeux pour voir ou des oreilles pour entendre,trop facile de se réfugier dans l’autisme et ensuite raconter tout et son contraire...
      Certains merdias ont tendu leur micros à des gens comme Bouleau ou Branco,qui,qu’on les aime ou pas sont loin d’être primaires ou incultes...
      Mais si vous attendez que France Un faux ou BFM WC interviewent des gens comme Soral,Michel Drac,Lucien Cerise ou Jovanovic vous pouvez toujours vous lever de bonne heure !!
      Pourquoi le système donnerait-il la parole à des dissidents rodés à la dialectique dont les arguments pourraient se révéler audibles pour toute une partie de la population hexagonale endormie ???
      Les chiens de garde du système font exprès d’interviewer les plus incultes et les plus primaires pour pouvoir ensuite les caricaturer comme les abrutis et même leur exceptions ils les choisissent les plus lisses ou les plus à gauche possible pour dénaturer le mouvement et diviser l’opinion.
      Si vous croyez que vous êtes en démocratie alors que nous sommes entrés sous l’ère Macron dans une espèce de crypto-fascisme 2_0 au service des banques,des loges et des lobbies industriels et communautaires,c’est que vous êtes encore un grand crédule !!!
      Il n’y a rien à attendre de ce système décadent et corrompu jusqu’à la moelle et encore moins de la part de ses relais médiatiques !!!!


    • @ snake.

      Des gens mènent une guerre contre nous pour nous détruire, il faut se battre, passer de la dissidence à la résistance, comme en 40.

      Tout a déjà été découvert et dit, le temps des mots est terminé, ou devrait l’être, normalement.


    • @Adéon:aujourd’hui personne en France n’est vraiment prêt pour à faire la guerre,sauf l’armée,et encore,surtout des unités spéciales ou la Légion.
      Bref avant de guerroyer il faudrait commencer à s’organiser,recréer du lien social,armer la population et faire des alliances avec des gens qui idéologiquement et même culturellement ne nous ressemblent pas car la dissidence est aujourd’hui plus que divisée par le système !!!


    • Pliskenn, j’avais penser a une autre approche :

      Une ideologie simple : une personne notifie a un agent du système ou un collabo que son action sur la france est terminée.

      Surtout ne pas se connaitre en nous ni n’avoir de réseau, pour éviter infiltration obligatoire et trahison.

      Au lieu de se mettre a 200 000 en groupe compact prêt a se faire démonter par les crs, etre 200 000 dans son coin a se charger de sa petite tâche... ça implique un lourd sacrifice pour chaque personne mais bon :/ la terreur changerais vite de camp car la cible sera atteinte. Personne ne saura qui frappera ni ou ni qui ni comment. Etre partout et nul part.

      Les gens sont pas prêt oui hélas... mais le capital va nous tuer, il est en train de le faire... les gens doivent comprendre qu’on doit résister ou disparaitre, j’aimerais tant que l’idéologie se répande... bref voila voila...


  • Il a totalement contourné la question sur la sionisation du RN.

     

    • C’est évident.
      Le mot sionisme ne veut plus rien dire maintenant, il est mis à toute les sauces.
      Et voir le complot juif partout est absurde et devient une nuisance pour la dissidence qui se voit divisée artificiellement.


    • Il a clairement botté en touche, hélas. Il est toujours dans l’appareil RN... Alors motus.


    • Jay

      Parler de sionisme en ces temps est comme parler du nazisme en 40. Ça n’est pas dénué de sens... quand le problème est trouvé se concentrer dessus n’est pas une monomanie, c’est juste réfléchir à comment s’en sortir.


    • Adeon
      Je serais vraiment curieux de connaitre votre définition de ce terme dont on parle tant de nos jours et qui est comme vous le dîtes un problème.


    • Hello Amny,
      En effet, et disons que c’est un peu comme la Liberté d’Expression qui doit être « TOTALE », mais... dans certaines limites. Là, c’est sans fard, mais idem.
      Bon Dimanche


    • « Et voir le complot juif partout est absurde et devient une nuisance pour la dissidence qui se voit divisée artificiellement. »
      Vous pouvez être rassuré par avance car comme toujours ce sera la lâcheté, couplée à la préservation d’intérêts bien compris, qui finiront par l’emporter comme c’est d’usage « à droite ». Quant à la division évoquée, elle n’est pas artificielle mais fondamentale, ce que là tout le monde devrait être a minima capable de percevoir et d’admettre, et que seule une certaine lâcheté (on y revient toujours) peut amener à nier. Je passe sur le « complot juif » qui serait vu partout, on aura compris. Même plus besoin d’allumer la télé ni même de s’en débarrasser, elle vient à nous par tous les moyens pour continuer de nous farcir avec ça.


    • Jay, ma réponse n’est pas passée, je vais la tenter plus light, on verra.

      Par sionisme j’entend l’idéologie aujourd’hui au pouvoir en france, dont la ligne tracée à suivre est celle de notre destruction et mise en esclavage.

      En gros ça dépasse le fait que les juifs aient droit a un état, le soucis est l’infiltration des gouvernements étranger pour les diriger de loin.

      Voila, j’ai enlevé un peu de trucs, j’espère que le message sera posté.


  • Droite et gaullisme, c’est l’union impossible, ce n’était qu’un pion des anglo-saxons, qui a bénéficié des trente glorieuses sans y apporter quoi que ce soit. Sa biographie réelle parle d’elle-même.
    Sinon, les élections étant truquées, impossible de prendre le pouvoir par les urnes et en cas de coup d’état non-atlantiste, arrivée directe de l’oncle sam.


  • La force des GJ c’est justement pas de structure, pas de hiérarchie et surtout pas de doctrine. Sinon ils deviennent contrôlables et manipulables, et surtout ils deviendront comme toutes les autres formations. Comment créer du changement en faisant la même chose ?

    Là au moins personne ne sait ce qu’ils vont faire ou devenir, c’est ce qui déstabiliser les élites.

    Maintenant c’est vrai que les manifestations sont contre productives et dangereuses. Il y plus efficace pour faire basculer les choses.

    Arrêter de payer les impôts, arrêter d’utiliser les services bancaires, arrêter d’acheter dans les multinationales et utiliser des monnaies alternatives.

    Si tous les GJ faisaient ça, en un mois tout change.

     

    • Couillon, tu viens dire qu’il ne faut surtout pas de doctrine, et deux lignes plus tard tu rédiges la tienne : arrêter de payer les impôts, services bancaires, multinationales, monnaies locales..
      C’est justement le propre d’une doctrine. Structurer autour d’idées, de valeurs claires et d’action, pour justement éviter le gloubi glouba gauchisant qu’est devenu ce mouvement. Un vrai leader bien entouré et un mouvement hiérarchisé peut faire changer les choses. On reste dans le marginal sinon.


    • Utopie ! Comment faites-vous pour ne pas payer vos impôts, dites-moi, ça m’intéresse. Les Gilets Jaunes « incontrôlables » ? Vous rigolez ! Vous voulez qu’on parle des « leaders » bouffés par la gauche et le profit personnel ? Quand le Peuple aura tondu ces guignols et autres syndicalistes, avant même les sangsues au pouvoir, peut-être... Revenez en parler ensuite. Ça n’arrivera pas ? Alors, tout ça...


    • @rie
      De quels GJ parlez-vous ?
      Pour faire simple :
      - les Gilets Jaunes de "droite" ont initié le mouvement,
      - les Gilets Jaunes de "gauche" l’on dévié, pourri, discrédité et finalement vidé de sa substance,
      comme d’hab...


    • #2298069
      le 15/10/2019 par Du mépris, ma bite et mon couteau aussi !
      Bruno Gollnisch répond sans fard aux questions de E&R Midi-Pyrénées

      Et n’oublis pas de soutenir E&R.

      (Le seul “devoir” social qui en vaut encore la peine, en dehors de la famille réelle...)


  • Le mot sioniste est nul, il faut parler de pro-israel,
    Un langage compréhensible.

     

    • Dans ce cas il faut articuler le mot sionisme et le rendre compréhensible (historiquement, philosophiquement, politiquement, théologiquement etc.) parce que la politique pro israélienne n’est qu’un épiphénomène d’un processus historique.


    • "Pro Israël " est également trompeur ( C’est d’ailleurs toujours sur cet argument que les sionistes cherchent a tromper le monde , focalisant ainsi l’attention sur le prétendu "droit aux juifs d’ avoir leur terre" , droit que des méchants anti-sionistes (et donc antisémites) leur refuseraient .
      Le sionisme est un nationalisme, qui entend défendre sa culture et son homogénéité ethnique ok
      Le problème c’est qu’ils refusent ce droit à tout le reste de la planète.
      Être pro sioniste en France ne consiste pas seulement à être pro Israël , mais surtout a être anti France . il n’y a pour s’en convaincre qu’a écouter les plus farouches sionistes de France comme les BHL , Attali , Finkelkraut . Leur haine anti France n’est même pas dissimulée .
      Et ça, c’est quand même problématique quand on se présente comme le parti patriote Français .


  • Bruno Gollnisch est un bon intellectuel, cultivé mais ce n’est pas un combattant. Il me fait penser à François Xavier Bellamy...


  • C’est énervant quand tous bottent en touche quand on en vient a la sionisation... le mot d’ordre est de ne pas en parler, juste de l’accepter et de garder le secret.

    C’est dommage, la marque de la soumission... patriote en carton ?


  • Celui qui aurait dû tenir la barre du navire.
    Comme par hasard, on l’en a tenu éloigné...


  • Bruno Gollnish a titre privé aurait sans doute bien des remarques sur la sionisation du RN, mais membre du bureau, il est loyal. C’est un type bien et il n’y en a pas beaucoup. A son âge ce n’est plus un aventurier. Il ne va pas partir dans une sous-sous dissidence. Mais c’est quelqu’un qui sait ce que veulent dire les mots honneur et fidélité. Mégret avait tenté la, percée plus à droite. Philippot de rassembler plus à gauche. Le FN-RN ne changera pas. Il a fait son temps !


  • Comme d’hab quand je vois ce genre d’itw, je dis très bien MAIS... comment ce fait il qu’on peut rester dans le FN en décrivant ce que c’est devenu tout en pensant rigoureusement l’inverse sur quasi tout les sujets si ce n’est la gamelle d’élus de la RAIEpublique...

    Fin bref, sur la théorie le mec valide toute les cases qu’on aime bien, dans la pratique il roule dans le même parti que MARINE LE PEN la sioniste lèche cul d’une communauté qui lui chie à la gueule, bref pas ma tasse de thé.


  • Bruno Gollnisch est un homme du XXe siècle qui refuse de reconnaître que les Français en ont assez des partis politiques et que ces derniers divisent le peuple, ce dont profite l’oligarchie. Lorsque le RIC sera inscrit dans la Constitution tous les partis politiques s’étioleront progressivement et finiront par disparaître.

    Dans le cadre de l’opération Article 3 nous constituons progressivement une force populaire constituée de citoyens qui acceptent de mettre en sourdine leurs divergences politiques et leurs autres revendications pour se focaliser sur un objectif unificateur : obtenir l’inscription du RIC dans la Constitution de la Cinquième République française.


  • "Oublier" F. Asselineau dans la liste des souverainistes c’est à moindre mal un mauvais tour de sa mémoire...l’âge sans doute ou bien un oubli circonstancié afin de se ranger dans la longue liste de tous les hommes politiques et journalistes qui ont tout simplement peur de débattre avec F.Asselineau.
    Quand à la réponse sur le sionisme elle est exemplaire.....

     

    • #2297443

      Je vois pas pourquoi ils auraient peur de débattre avec asselineau, il n’existe juste pas. A par en conférence, c’est lui l’agent du système tant qu’il ne rejoindra pas le RN ou ER


    • Il faudrait juste d’entendre sur le terme "exister". S’il s’agit d’avoir l’aide ou à minima l’écho des médias alors oui F. Asselineau n’existe pas. À ce compte là ER "n’existe" pas non plus..... ! Les commentaires sur le site qui mettent à jour certaines analyses de Bruno G. (auquel je trouve par ailleurs beaucoup de qualités) montrent bien pourquoi il "existe" ;
      Tous les politiques qui "existent" clament haut et fort tout le mal qu’ils pensent de l’Europe, qui rappelons le n’est ni modifiable ni réformable ; tout est décidé par un groupe de technocrates bien installés, agrippés à leur fromage et complètement noyautés et/ou corrompus par les lobbies (cherchez les infos elles existent) Chacun a pu voir comment ça se passe si le peuple ne vote pas (quand par hasard on lui demande son avis) dans le "bon sens". Asselineau est le seul qui annonce clairement qu’il sortirait immédiatement la France de ce piège honteux qui joue à fond le jeu de la mondialisation et de la disparition totale de la souveraineté, de la culture et bientôt pourquoi pas de l’intégrité du sol de la France.
      Si quelqu’un connait un autre candidat qui propose clairement la sortie de l’Europe (et de l’Otan) qu’il me communique son nom. Pour finir nous attendons toujours l’effondrement de l’Angleterre de l’après Brexit.


  • Il manque aux GJ les millions qui permettent à d’autres de planifier des soulèvements colorés (printemps arabes, etc).
    Il manque une propagande positive via les médias de masse.
    Il manque une armée d’avocats.
    Il manque une armée de mercenaires d’élite.

    Il leur manque tout ce qu’ils n’auront jamais, car ces moyens sont les biens propres du système qui s’en sert pour jouer au Monopoly mondial (les histoires de structures, de doctrines ou de porte-parole, ça n’ira pas plus loin qu’importe quel parti politique marginal).

     

    • Constat effrayant mais lucide que voilà,j’y ajouterais que même pas 1/1000 % de la population française serait demain prête à se sacrifier pour ce pays et ses habitants.
      Les Français se rebelleront contre l’état le jour où ils se retrouveront massivement SDF et/ou n’auront plus rien à bouffer,le peuple castré attend tout de l’état même en sachant que celui-ci le méprise et l’a trahi depuis trente ans,la plupart des gens en France sont prêts à accepter les pires humiliations,les pires sévices et même l’esclavagisme pour un semblant de confort et de sécurité.


  • "est interrogé sur tous les sujets qui fâchent"... et pas une seule question sur l’UE et la nécessité d’en sortir ?!? à croire que ce sujet est autrement plus sensible que celui du "sionisme" !!..
    ceci-dit quand on voit sa réponse concernant la "sionisation" du RN a-t-on vraiment envie de l’interroger sur le brexit ou le frexit ?...
    et dans sa réponse sur les GJ je vois un homme bien loin de nous et qui nous juge de haut ("ils ont tord !") sans parler une seule fois de la répression.
    a-t-on vraiment besoin de ce genre "d’encouragements" ??...


  • #2298343
    le 15/10/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Bruno Gollnisch répond sans fard aux questions de E&R Midi-Pyrénées

    Bruno Gollnisch,
    c’est un bon gars
    un bon papy gâteau

    mais niveau politique,
    il est un peu dépassé

    il a des bonnes valeurs,
    avec lesquelles on est d’accord

    mais c’est un monde de chien
    lol, il est complètement à l’ouest, papy


Commentaires suivants