Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cancer : l’approche Beljanski

Entretien avec Monique Beljanski – Propos recueillis par E&R Île-de-France

Pour E&R Île-de-France, Monique Beljanski, femme de Mirko Beljanski, revient sur les méthodes inédites de son mari pour soigner et parfois guérir le cancer. Elle nous parle également de la tumultueuse histoire qui entoure cette recherche : diabolisation médiatique mais soutien de François Mitterrand, condamnation judiciaire mais défense par la Cour européenne des Droits de l’Homme...

 

 

Plus d’informations sur beljanski.info

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #960441
    le 09/09/2014 par jovis31
    Cancer : l’approche Beljanski

    le GIGN,pourquoi pas le 11eme choc et le 13 eme dragons paras !

    suspect toutes ces morts naturelles............


  • #960491
    le 09/09/2014 par loki
    Cancer : l’approche Beljanski

    Très beau sujet. C’est Serge de Beketch (décédé en 2007) qui m’avait fait découvrir l’histoire de Beljanski dans son Libre Journal de radio courtoisie. Il est rapidement évoqué dans l’interview. Il a beaucoup contribué au soutien de Beljanski et du Ciris. On espère tous que le système craque de plus en plus (s’effondre ?) pour faire de la place aux thérapies QUI MARCHENT.


  • #960513
    le 09/09/2014 par Le Comte de Laval
    Cancer : l’approche Beljanski

    Merci ER de me faire découvrir toutes ces personnes et leur travail qui mériterait un peu plus d’attention et d’intérêt : Mirko Beljanski, André Gernez, Nicole Delépine et j’en passe. Travaillant moi-même dans le médical en France, j’ai honte de voir le traitement qu’ont subi et subissent encore ces professionnels dévoués et leur entourage. J’essaie de ne pas virer parano avec les années, mais je ne peux m’empêcher de penser que certains ont tout intérêt à continuer d’éviter que lumière soit faite sur le SIDA/VIH, le cancer, les médecines alternatives etc. Il s’agit pourtant de sauver des vies et d’améliorer celles de millions de personnes !

     

  • #960524
    le 09/09/2014 par VosgienVolant
    Cancer : l’approche Beljanski

    Bon, Mitterrand est quand même mort de son cancer de la prostate....
    Beaucoup de sujets de médecine alternatives sur E&R en ce moment. C’est bien de s’ouvrir aux différentes théories, mais dans le domaine de la santé, c’est un puis sans fond qui vous aspire, vous amène de théories en théories, pompe votre temps et vos efforts au quotidien pour au final mourir comme tout le monde :).
    Plus je me penche sur ces sujet, plus je pense que l’émergence de ces thématiques va de paire avec la crise du monde moderne (en référence à la pensée de René Guénon). Pourquoi des êtres complets devraient davantage se consacrer au quotidien à la prolongation de leur existence qu’à la réalisation de son existence et à son élévation spirituelle. J’en viens de plus en plus à la certitude que cette obsession de la santé est un des modes de la dégénérescence actuelle (toujours pour faire mon guénonien ;)...).

     

    • #960564
      le 09/09/2014 par temet.nosce
      Cancer : l’approche Beljanski

      Bon, Mitterrand est quand même mort de son cancer de la prostate....




      Toi tu n’as pas regardé ni même écouté la vidéo en entier


    • #960600
      le 09/09/2014 par Torcos92
      Cancer : l’approche Beljanski

      D’accord avec vous, je vais me contenter d’appliquer le jeûne de Gernez, de manger un peu plus de légumes et un peu moins de viande. Si le système s’écroule dans moins de 20 ans, le cancer sera une préoccupation secondaire, pour moi il l’est déjà.


    • #960602
      le 09/09/2014 par Alan1
      Cancer : l’approche Beljanski

      Salut, tu remarquera qu’il s’agit le plus souvent de cancer,
      je ne pense pas que tu sois bien au fait de cette maladie
      sinon tu ne ferais pas des déclarations aussi approximative ,
      le cancer tue des enfants et anéantis des familles et justement
      pour les cancéreux il ne s’agit pas au"final de mourrir comme
      tout le monde" mais plus rapidement et dans un final horrible.
      Personnes n’en fera jamais assez sur le cancer et les abus et
      scandales qui lui sont lié.
      Cancer et médecine alternative sujets au combien sérieux et
      vitale, comme d’habitude ER au top.
      Je te souhaite de garder ton insouciance et de n’avoir jamais affaire
      avec le crabe.


    • #960636
      le 09/09/2014 par Oliv’
      Cancer : l’approche Beljanski

      Tout à fait d’accord.
      Je pense que la perte de confiance dans les sources officielles d’informations constitue une brèche dans laquelle peuvent s’engouffrer une tripoté de mystiques, d’illuminés et de charlatans. Bon, pour l’instant E&R ne relaye pas de barbus cinglés ayant inventé le mouvement perpétuel dans leur garage...

      Mais de la même manière que Soral enjoint son public à se cultiver politiquement en lisant des auteurs ayant fait montre de leur esprit d’analyse, j’enjoindrais quiconque se pose des questions sur des domaines scientifiques à ouvrir un livre de science ! Vous n’avez plus aucune excuse à l’ignorance.


    • #960662
      le 09/09/2014 par Centre
      Cancer : l’approche Beljanski

      Oui mais une thérapie plus naturelle et moins lourde (et probablement plus efficace au passage) peut justement annuler l’obsession malsaine et déshumanisante.
      Par ailleurs, l’élévation spirituelle est proportionnelle à l’ancrage dans la matière, donc il n’est pas du tout question de négliger son corps.


    • #960997
      le 09/09/2014 par JFC
      Cancer : l’approche Beljanski

      @ vosgienvolant
      Premièrement,les oeuvres de Guénon ou d’Évola s’inspirent des philosophies égyptiennes ou Indiennes. Or, la plupart des écoles de pensée de ces civilisations considère qu’une bonne hygiène de vie est un prérequis pour toute élévation spirituelle (Yoga indien/égyptien).

      Deuxièmement, la plupart des théories alternatives sur le cancer se base sur la théorie métabolique d’Otto Warburg. Bien qu’elle n’explique pas tous les cas de cancer, cette théorie n’a jamais été vraiment réfutée. Elle a été mis de côté, car elle ne rejoint pas le paradigme néo-darwiniste dominant, que sous-tend à bien des égards la médecine allopathique. Des chercheurs plus ou moins marginaux travaillent encore avec cette théorie (Laurent Schwartz, en France notamment). L’ouvrage majeur pour comprendre le triomphe de la médecine allopathique n’a, hélas, jamais été traduit en français. Pour ceux qui lisent l’anglais, Rockefeller Medicine Men de E.Richard Brown est disponible gratuitement sur internet.


    • #961009
      le 09/09/2014 par Emmanuelle
      Cancer : l’approche Beljanski

      Guénon, il me semble que c’est un gnostique. D’ailleurs, ce vocabulaire : "êtres complets, réalisation, élévation spirituelle" sonnent très gnostique. On se croirait dans le new age.... Dommage... !
      Je souhaite à VosgienVolant de ne jamais tomber gravement malade, car alors, il s’apercevrait qu’il ne peut plus réaliser grand chose. Etre malade, ça n’est pas mourir : c’est souffrir des années, à ne plus pouvoir rien faire de sa vie, même pas prier parcequ’on est tellement fatigué qu’on n’arrive pas à se concentrer.
      Si des plantes peuvent faire avancer le schmilblick, alors, c’est quoi le problème de s’occuper de sa santé quand on est malade ?
      Pour ceux qui n’arrive pas à guérir, reste d’être à l’imitation du Christ lors de Sa Passion ; offrir ses souffrances à Dieu pour sauver les âmes par amour.


    • #961014
      le 09/09/2014 par VosgienVolant
      Cancer : l’approche Beljanski

      @Alan1
      Je pense que tu n’as pas saisi le sens de mon propos. Je ne vois pas du tout le lien avec le cancer que tu fais...évidemment que c’est une terrible maladie, qui va en s’augmentant avec le mode de vie et l’environnement actuel. Mais déjà quand mes parents étaient enfants, c’était une hécatombe autour d’eux.
      Je n’ai pas dit non plus que c’était mal de faire connaitre des théories alternatives. Mais je dis juste que beaucoup de personnes qui sont obsédées par tout ça, le sont pour de mauvaises raisons. Et je maintiens que s’inquiéter de sa santé au quotidien n’est pas souhaitable et à l’encontre de toute existence accomplie.
      Personne ne connait le fonctionnement du corps humain, on va toujours de spéculations en spéculations. Vous n’avez qu’à voir un médecin atteint de cancer, il est aussi perdu dans ces recherches d’une solution qui le sauvera que les autres.

      Ce dont je parlais dans mon commentaire, c’est de cette catégorie de gens qui pullulent à notre époque et dont la principale activité semble être de scruter son trou de balle et le moindre signe de "son corps qui lui parle". Des gens qui vivent dans une anxiété permanente ou une obsession de la santé, des attaques que leur santé et leur rectum subissent de l’extérieur...il faut arrêter un moment. Moi non plus, je ne veut pas respirer, manger et boire des saloperies, personne ne veut, mais ce sera toujours le cas tant qu’on sera dans le monde du commerce et de la croissance. Donc inutile de se focaliser sur des effets.


    • #961119
      le 10/09/2014 par goy pride
      Cancer : l’approche Beljanski

      L’obsession de la santé est effectivement une pathologie mentale moderne, toutefois se soucier de sa santé et agir afin de rester fonctionnel le plus longtemps possible ou de ne pas partir prématurément ce n’est pas plus pathologique que de se soucier de son intellect et le cultiver ! C’est une nécessité imposée par la modernité. Définirais-tu quelqu’un comme dégénéré parce qu’il n’a pas de téléviseur afin d’éviter de polluer son esprit avec des émissions pourries, parce qu’il s’efforce tous les jours de lire des livres intelligents... ? Probablement pas, alors pourquoi quelqu’un qui cultiverait son corps afin de le protéger des agressions du monde moderne (pollution, malbouffe, sédentarité...) serait un dégénéré ? Le corps tout comme l’esprit doit être protégé et cultivé.
      Toutefois il est vrai que comme pour toute chose cela peut dévier vers l’excès et l’obsession...mais ceci est un autre sujet...
      Pour qu’un traitement soit considéré comme efficace il n’y a pas une exigence d’efficacité de 100%. Même un traitement efficace à 80% connaîtra 2 morts sur 10...or ces 2 décès n’invalident pas l’efficacité du traitement !


  • #960528
    le 09/09/2014 par Joshy
    Cancer : l’approche Beljanski

    Je connais les produits Beljanski mais ils sont beaucoup trop chers. Pas abordable pour le commun des mortels et à part le Ginseng dedans, il n’y a pas assez d’évidences scientifiques sur pour les autres éléments naturels. Mais ce sont tout de même des bons produits.

     

  • #960555
    le 09/09/2014 par L
    Cancer : l’approche Beljanski

    Cette histoire triste, on peut la coller-copier sur tout les sujets de société, micro, macrocosme, sur un individus, sur un pays, sur la planète. La société maçonnique emploie tout les moyens, pour empêcher le bien de s’épanouir.

     

    • #960798
      le 09/09/2014 par abyss
      Cancer : l’approche Beljanski

      Je vous invite tous à essayer ceci.
      Jeuner et éviter absolument le sucre (seul et unique carburant du cancer)
      Boire deux cuillères à soupe d’huile de nigelle noire (booste jusqu’à 200% le système immunitaire à un tel point que les cheveux ne tombent pas pendant la chimio...vérifié par mes soins)...attention la choisir Bio parce que celle qui arrive des pays arabes est coupée avec ....on sait pas trop quoi.
      et enfin avaler au moins 5 pépins d’abricot par jour....allez voir ce qu’il y a dedans qui explose littéralement la cellule cancéreuse....vérifié par mes soins....régression de 30% d’une tumeur de l’estomac après deux semaines de prise. Bon pour le doc c’était la chimio.....sauf que jla prenais pas.....

      Le cancer va prendre une claque .mais bon on parle pas de ça en France ni ailleurs d’ailleurs.
      Sinon y a internet pour voir un peu tout ça.


  • #960574
    le 09/09/2014 par Igor Meiev
    Cancer : l’approche Beljanski

    Synergie, synergie… c’est pas déjà de la merde les chimiothérapie classiques à la base ? j’ai plus l’impression honnêtement d’un discours commercial qu’autre chose, du genre "ne vous inquiétez pas industries pharma, nos produits sont compatibles avec les vôtre, ils ne leur font pas concurrence".
    L’approche du docteur Gernez m’apparaît plus radicale en prenant le mal à la source, c’est à dire l’alimentation.

     

    • #960860
      le 09/09/2014 par Izual Rhenius
      Cancer : l’approche Beljanski

      Le mal à sa source n’est pas seulement l’alimentation. Sans vouloir en rajouter une couche pseudo-spirituelle, l’état de délabrement de notre individu moral, psychologique et social fabrique à lui seul la mal-a-dit. Alors pour rejoindre l’aficionado de Guénon, je dirais que si l’on se complait à vouloir travailler sur sa santé, la moindre des choses est de commencer par assainir ces trois premiers domaines. C’est encore plus essentiel que de faire gaffe à ce qu’on bouffe. Parce que des végétariens qui écument les magasins bio et se ruinent en compléments alimentaires tout en cultivant des relations sociales pourries, un boulot qui les asphyxie, une sédentarité stressée, des mœurs sexuelles déplorables, des névroses à peine conscientisées et j’en passe et des meilleurs, y’en a à la pelle !


    • #961181
      le 10/09/2014 par jojuart
      Cancer : l’approche Beljanski

      @Izual Rhenius.
      Bravo ! Je n’aurais pas su mieux dire !


  • #960578
    le 09/09/2014 par leon
    Cancer : l’approche Beljanski

    C’est grave cette histoire..., c’est la première fois que j’en entend parler !
    L’industrie pharmaceutique c’est vraiment n’importe quoi.


  • #960585
    le 09/09/2014 par dolf
    Cancer : l’approche Beljanski

    L’affaire Beljanski

    Jean-Marie ABGRALL in Les charlatans de la santé.
    La révélation du cancer dont souffrait François Mittérand est venue alimenter une polémique qui avait pris naissance prés de quinze ans plus tôt. Le président aurait été l’un des bénéficiaires d’un médicament miracle produit par Mirkos Beljanski. Vérité ou rumeur ? Il y a fort à parier que nul ne le saura jamais réellement.

    À la fin des années 1980, un holding financier, Abraxas, confiait au professeur Jean Cahn un produit dont on lui demandait de vérifier l’efficacité sur le virus du sida. L’expertise, confiée au professeur Andrieu, directeur du laboratoire d’immunologie des tumeurs à l’hôpital Laennec de Paris, donnait des résultats "remarquables", selon les expérimentateurs, en inhibant in vitro la libération d’interleukine-6 par des globules blancs provenant de malades séropositifs. Malgré ces résultats prometteurs, les produits Beljanski n’obtinrent jamais d’AMM (autorisation de mise sur le marché) nécessaire à leur commercialisation. Au contraire, Beljanski se refusa à toute étude susceptible d’aboutir à une véritable reconnaissance de ses produits.

    Né en 1923, Mirkos Beljanski obtient en 1948 un doctorat de biologie. Il intègre l’Institut Pasteur, où il travaille dans le laboratoire du professeur Lépine sur le vaccin de la poliomyélite. Quelques années plus tard, il devient le collaborateur du professeur Monod et axe ses recherches sur l’ADN et sa fonction. Après l’obtention du prix Nobel de médecine en 1965 par Monod, Lwoff et Jacob, Beljanski se fâche avec son ancien collègue et quitte l’Institut Pasteur. Il occupe alors un poste de directeur de recherche à la faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry. C’est à cette époque qu’il se consacre à des recherches appliquées, en particulier sur le cancer, puis sur le sida.

    En 1983, Beljanski fait parler de lui en commercialisant un produit destiné à restaurer le taux des globules blancs dans le sang. Ce produit est présenté par la presse patamédicale comme le médicament miracle destiné aux cas désespérés, tel celui de la jeune Valérie, âgée de onze ans, guérie d’aplasie médullaire après traitement par le RLB (Remote Leucocyte de Beljanski). Quinze ans plus tard, le RLB n’a pas à notre connaissance eu de retombées médicales - ce qui est pour le moins étonnant s’agissant d’un médicament d’une telle portée !

    en 1988, Beljanski se réfugie à Ivry-sur-Seine, dans un garage qu’il baptise du nom pompeux de Centre de recherche


  • #960697
    le 09/09/2014 par BOUKRANNA Mounire
    Cancer : l’approche Beljanski

    Au nom de Dieu , le Clément , le Miséricordieux ,

    Ces travaux sont très intéressants et il est dommage qu’ils ont été saboté en France par le lobby médicale qui impose les médicaments qui pourrons être remboursés.
    Il est sure que le fait d’avoir démontré le lien entre environnement et cancer a été fatale pour ces études et notamment à une époque pendant laquelle le développement de l’industrie nucléaire et donc de ses lobbys a débuté sa progression.
    Enfin ,dans le domaine de la prévention contre les cancers , sachez qu’il a été démontré que le port de la barbe est très efficace voici le lien http://www.slate.fr/lien/71183/barb...

    Cordialement.


  • #960723
    le 09/09/2014 par Strato
    Cancer : l’approche Beljanski

    @ Le comte de Laval

    "J’essaie de ne pas virer parano avec les années, mais je ne peux m’empêcher de penser que certains ont tout intérêt à continuer d’éviter que lumière soit faite sur le SIDA/VIH, le cancer, les médecines alternatives etc. Il s’agit pourtant de sauver des vies et d’améliorer celles de millions de personnes !"

    Exact mais il faut toujours rester prudent et rester le plus crédible possible.

    Ainsi dans le cas du HIV/SIDA , j’ai malheureusement constaté que la veuve de Mirko Beljanski soutient la version officielle consistant à dire que le virus HIV existe alors que rien, je dis bien rien ne prouve son existence puisqu’il n’a jamais été isolé de manière scientifique.

    Elle précise néanmoins que l’AZT est un poison mais ne remet pas en cause les trithérapies qui bien qu’étant moins nuisible que l’AZT sont encore dangereuses et surtout ne peuvent guérir d’un virus qui n’existe pas !!!

    Je dirais même que l’imposteur Montagnier ,qui a senti le vent tourné, adopte une position plus dissidente que la veuve Beljanski sur ce point.

    En effet dans le document House of Numbers il affirme que l’on peut guérir du "virus" du Sida même sans trithérapie avec des antioxydants (de type papaille verte) et une bonne alimentation.

    http://www.dailymotion.com/video/xb...

    Soyons précis et prudents en toute occasion.

     

    • #961020
      le 09/09/2014 par leon
      Cancer : l’approche Beljanski

      Oui mais quand un "savant" s’exprime, il ne peut pas dire tout ce qu’il veut !
      Si quelqu’un de compétent dit que la trithérapie ou la chimio ca sert à rien du tout... après ca peut être catastrophique pour certains malades.

      C’est peut être pas des méthodes très efficaces/saines..., mais ca sauve quand même des vies.
      l’industrie n’a rien à gagner à un reméde trop efficace ou trop bon marché...même si ca peut sauver des millions de gens,ils ne le produiront pas,et s’y opposeront....c’est ignoble mais c’est comme ca.
      Et puis les humains c’est pas ce qui manque sur terre....si on veut être encore plus cynique.


    • #961236
      le 10/09/2014 par Sev
      Cancer : l’approche Beljanski

      Il n’y a pas de "virus du SIDA" et ce, pour les raisons de simple bon sens suivantes :
      1/ le SIDA est le nom donné à un ensemble de symptômes qui se manifestent à plusieurs niveaux de l’organisme
      2/ l’ensemble de ces symptômes traduisent avant tout une déficience grave du système immunitaire (d’où le nom de Syndrôme Immuno Déficitaire Acquis = SIDA)
      3/ la manifestation des multiples bobos (pneunopathologie, sarcôme de Kapozi, eczémas massifs, maladies dites "opportunes"..) vient de l’effondrement du système immunitaire, donc...
      4/ on trouve obligatoirement des virus circulant dans le sang des malades et ces virus, attribués maladroitement au "virus du SIDA" sont ceux générés par les attaques multiples de l’organisme par divers bactéries et virus qui, en temps normal, sont combattus efficacement par le système immunitaire.

      Cela signifie que la "lutte contre le SIDA" qui, depuis des années vise majoritairement la lutte contre le(s) "virus" observés dans le sang des malades est obligatoirement vouée à un échec répété. Car pour vraiment soigner le SIDA il faudrait comprendre ce qui effondre le système immunitaire. Tout est là et comme le milieu scientifique semble toujours incapable de comprendre ce qui effondre et détruit le système immunitaire, il continue donc à ne combattre que les multiples virus et bactéries des maladies opportunes, c’est-à-dire des maladies courantes qui, chez n’importe quelle personne saine, sont éradiquées rapidement par un système immunitaire normalement actif.

      Voilà pourquoi ce syndrôme dure depuis des années car il a permit au final à beaucoup de laboratoires multinationaux de mettre sur le marché des tas de molécules ciblant uniquement les maladies opportunes mais jamais la cause originelle de l’effondrement du système immunitaire. Est-ce par incompétence ou pragmatisme machiavélique ? A vous de déduire...

      Ce qui certain, c’est que tant qu’on ne s’attaquera qu’aux virus provenant des conséquences de l’effondrement on ne fera que tenter désespérément de lutter contre des symptômes mais jamais la cause originelle. Donc, ça peut continuer ainsi pendant des années et rapporter beaucoup beaucoup d’argent aux labos...

      Pourquoi croyez-vous que Montagnier soit parti travailler sur un tout autre sujet (la mémoire de l’eau de l’autre chercheur banni par la France : Benveniste, lequel avait lui-même repris à son époque les travaux d’un chercheur franco vietnamien) et qu’il se soit installé en Chine ?


  • #960735
    le 09/09/2014 par Billy
    Cancer : l’approche Beljanski

    Bon, tout le monde ne sera pas d’accord...
    Mais, à partir du moment où la médecine "admet" de plus en plus les soins "collatéraux" (genre magnétiseurs et autres) au cri de "si çà ne fait pas de bien çà peut pas faire de mal", je ne vois pas pourquoi les médecines de Beljanski seraient à rejeter.
    Beljanski a sans doute trouvé une "voie", mais comme çà faisait de l’ombre à Monod (au lieu de travailler ensemble, les cons)...
    Ca me rappelle les articles parus un moment sur E&R concernant le SIDA qui n’existe pas (un débat se rapprochant du thème "le hasard n’existe pas") avec des tas de commentaires, alors que c’est en fait, seulement, un professeur français qui revendique la "trouvaille" du Sida et qui s’est fait couper l’herbe sous le pied par des amer-loques (une histoire similaire à celle de Beljanski en fait car si la découverte était restée française, probable que pour ces types le Sida existerait...). On a le même principe pour Facebook (revendiqué par d’autres). Le fric ! Et je ne vous parle pas du médiator... Bon en même temps, ces médications et protocoles, quelque part, c’est aussi des trucs pour sans-dents...
    Non, la seule analyse convenable c’est :
    https://www.youtube.com/watch?v=If3...


  • #961090
    le 10/09/2014 par Markovitch
    Cancer : l’approche Beljanski

    Je sais que suite à son cancer Serge de Beketch était un chaud partisan des méthodes Beljanski et surtout déplorait que la médecine "officielle" avec la justice et police persécutent les Beljanski ...

    Je ne sais pas ce que Serge en dirait aujourd’hui puisqu’il est décédé, mais au moins il m’aura fait connaître Beljanski ainsi qu’Egalité & Réconciliation.

    Que Dieu protège les plus faibles !

     

    • #972338
      le 20/09/2014 par Jojuald
      Cancer : l’approche Beljanski

      Les plus faibles sont déjà protégés : "heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés", "heureux les simples d’esprit, le Royaume des Cieux leur appartient". Je sais qu’il est très difficile de comprendre le pourquoi de tant de souffrance sur terre, mais si notre existence sur terre n’était pas la finalité mais juste une préparation, une longue initiation à un Ailleurs "où rien se sera plus pareil" ?


  • #961124
    le 10/09/2014 par dauphin
    Cancer : l’approche Beljanski

    Très intéressant et surtout cela confirme l’état de notre société ou l’intérêt commun n’est plus...ou n’a jamais été, on peu en parallèle se questionner sur moult sujets et comprendre la perte de confiance globale vis a vi des élites de tout ordre...je parle de ceux qui décident pour leur peuple...
    on nous mentirait ?
    envie de sourire...mais nous n’en sommes plus la !


  • #961153
    le 10/09/2014 par Ista Man
    Cancer : l’approche Beljanski

    Merci à vous de nous faire découvrir ces personnes exceptionnelles .


  • #961192
    le 10/09/2014 par patrice
    Cancer : l’approche Beljanski

    Il faut avant tout se défaire de la pensée dominante reçue, avoir une approche holistique de l’existence, de sa psychologie et surtout apprendre à relativiser et à penser par soi même ...
    Malheureusement nous ne sommes pas égaux face à la maladie ni ne réagissons mêmement aux différents traitements !


  • #961280
    le 10/09/2014 par Toutatis
    Cancer : l’approche Beljanski

    Pour avoir une idée BIEN PRECISE des agissement de la mafia médicaliste en douce France je vous conseille ceci (ATTENTION, AMES SENSIBLES S’ABSTENIR) :
    "Savants maudits, chercheurs exclus", 4 volumes, de l’écrivain et directeur de publications Pierre LANCE.
    A lire sans modération et à partager au maximum

     

    • #961564
      le 10/09/2014 par VERITE
      Cancer : l’approche Beljanski

      Oui excellent, ainsi que les interviews de Jean Yves Bilien. Merci ER d’élargir l’horizon des "crédules" dans le domaine de la santé et sur les autres sujets qui se rejoignent somme toute dans le NOM :(


  • #961330
    le 10/09/2014 par Julot
    Cancer : l’approche Beljanski

    Pas grand chose sinon rien sur les causes des problèmes de santé qui sont pourtant bien connues pour qui a compris(voire vivre cru et la mouvance végétalienne en général) cancers inclus qui est le bout du bout de la toxicité rien de spécial, dommage car cela éviterait de le développer et même de le guérir la plupart du temps vu que le seul vrai remède est l’interruption des causes, a part ca elle nous dit que l’inflammation fait le lit du cancer sans nous dire d’où vient l’inflammation alors que c’est assez simple...c’est un processus de guérison(nettoyage et réparation d’une zone de l’organisme) par conséquent il ne faut surtout pas l’empêcher que ca soit avec des produits de synthèses comme la médecine officielle ou naturelle avec les plantes.

    Bref toutes ces mouvances alternatives symptomatiques la sont intéressantes pour aider mais elles ratent le coche au final, il faut se renseignez sur l’hygienisme naturel(pas pasteurien hein, mais plutôt Herbert shelton, Mosseri, Erhet, Robert Morse, Casasnovas qui reprend ca) pour la compréhension réelle globale mais ca demande des changements radicaux des mode de vie et c’est pour cela que ca repousse la plupart des gens, dommage car c’est le bout du bout de la compréhension des causes et par la même logiquement des solutions aux problèmes 

     

    • #972488
      le 20/09/2014 par janus
      Cancer : l’approche Beljanski

      Je suis bien d’accord. Toutes ces recherches sont importantes et c’est super de pouvoir guérir des cancers mais le plus important est d’aller à la source des maux...
      C’est fou ce qu’on ne s’écoute pas...car de loin, le régime végétalien crudivore est celui qui me rend léger et énergique... pas fatigué pour de sous tout en dormant moins... que des avantages !


  • #961504
    le 10/09/2014 par Joseph
    Cancer : l’approche Beljanski

    Ceci illustre à merveille les bienfaits du mandarinat à la française...
    Une affaire qui fait penser à l’ostracisme dont a pâti le docteur Gernez... mais encore d’autres !


  • #961512
    le 10/09/2014 par Махсуд Махкамов
    Cancer : l’approche Beljanski

    Ce qui me déçoit le plus dans cette affaire est l’attitude de Jacques Monod, qui était au panthéon de mes lecture durant mes études de biologie.


  • #961624
    le 10/09/2014 par Philippe
    Cancer : l’approche Beljanski

    On nous cacherait des choses alors ... pourtant je voyais nos élites et l’industrie pharmaceutique comme de grands bienfaiteurs de l’humanité ... désintéressés en plus ...


  • #961687
    le 10/09/2014 par coyoterevolte
    Cancer : l’approche Beljanski

    Par rapport au docteur Gernez : on passe de la cellule à l’intérieur de la cellule.

    la transcriptase inverse : ça colle bien avec la réalité.
    Je crois dans ce que dit Mme Beljanski puisque discours sensé et relayé par Serge de Beketch et E&R.

    J’étais pas du tout au courant. C’est passionnant (et aussi honteux). Merci.


Afficher les commentaires suivants