Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Catalogne : Mas favorable à des élections anticipées centrées sur la question de l’indépendance

Le président régional catalan Artur Mas s’est dit prêt mardi soir à organiser des élections régionales anticipées centrées sur la seule question de l’indépendance, estimant qu’il s’agit de l’unique voie encore possible permettant aux Catalans de s’exprimer.

M. Mas, qui ne s’était pas encore prononcé clairement sur ce sujet depuis la consultation symbolique du 9 novembre, a proposé un plan détaillé en ce sens devant quelque 3 000 personnes lors d’une conférence à Barcelone, mais n’a pas fixé de date.

Avant d’annoncer la tenue de ces élections, il souhaite mettre sur pied une liste transversale et forte impliquant l’ensemble des partis favorables à l’autodétermination, ainsi que des représentants de la société civile et des politiques.

Appelant à l’unité les partis favorables à l’autodétermination, M. Mas a estimé qu’il fallait laisser de côté les discussions éternelles sur des sujets secondaires.

Cette plateforme, si elle emportait la majorité absolue, disposerait alors d’un mandat de 18 mois pour lancer un processus qui pourrait déboucher sur la création d’un Etat catalan indépendant.

M. Mas, qui s’est ainsi rapproché mardi soir du programme de la gauche indépendantiste, a expliqué que ses élus devraient proposer l’ouverture de négociations formelles si nécessaire avec une médiation extérieure, préparer des institutions (...) afin d’assurer la transition efficace vers la création d’un nouvel État, préparer les bases d’une future Constitution catalane, le tout pour organiser en fin de compte des élections en vue d’une assemblée constituante.

La décision finale appartient au peuple catalan, a lancé le leader nationaliste, considérant que les 2,3 millions de Catalans qui ont participé à la consultation du 9 novembre avaient mérité cette option.

M. Mas, du parti Convergencia i Unio (droite nationaliste), qui devra au minimum compter sur le soutien d’Esquerra Republicana de Catalunya (ERC, gauche indépendantiste) pour une telle feuille de route, a en outre indiqué qu’il ne serait pas obligatoirement le chef d’une telle coalition.

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur le régionalisme en Europe chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Lorsque le Régionalisme uni et transpolitique démontre qu’il peut s’opposer aux Etats et aux forces mondialistes.
    N’en déplaise à nos amis Hillardien : "La meilleure option pour s’opposer au mondialisme ce n’est pas la taille des Etats mais l’unité de son peuple"

     

  • La vision d’Hillard est pour moi inattaquable...des mini nations fragmentés , morcellées ,possèdent une capacité de contrepoids inexistante, moins de population, de PIB, une armée à taille variable etc... donc moins à même de négocier ou refuser une politique de tyrannie de la dette, d’immigration massive et de libéralisme délirant ( à moins qu’Artur Mas soit un adepte des idées de Soral...mmm...) Ainsi ,les catalans pourront danser la sardane, parler leur langue et manger du thon à la catalane librement dans un enfer d’insécurité avec 35% de chomage..... N’oubliez pas que le concept de régionalisme est autant manipulable par l’empire qu’un autre concept....

     

    • Les catalans parlent catalan, donc ils sont soudés par une culture, et donc ont droit a leur independance s ils la souhaitent , n en deplaise aux jacobins. La population de la Catalogne est plus importante que la Bulgarie, l Irlande, le Danemark, la Slovaquie, la Serbie, etc
      La tentation de l independance vient aux regions qui ont une culture authentique, donc une langue, lorsqu elles sont flouees par l etat central.


    • @jules



      Les catalans parlent catalan, donc ils sont soudés par une culture, et donc ont droit a leur independance s ils la souhaitent , n en deplaise aux jacobins.



      Le peuple Juif parle l’Hébreu, ils sont ultra-souder par une culture ("tribalisme" total !) et donc, si on suit ton raisonnement, ils ont droit à leur indépendance sur ce qu’ils considèrent être "la terre de leurs ancêtres" (sic) ?


  • OUI au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, NON au droit des Juifs à disposer des peuples .

     

  • Je rappelle simplement que la participation lors de la dernière consultation n’a pas vraiment mobilisé l’électorat. C’est d’ailleurs l’argument sur lequel rebondit l’État Espagnol pour empêcher le référendum. Il semblerait que les Catalans n’en ai rien à foutre de leur indépendance, mais évidement ce désistement sert la cause des indépendantistes !
    Un paradoxe de plus dans le bordel Bipartite du Républicanisme. L’absentéisme étant rarement une gêne pour atteindre ses buts, il serait peut être enfin temps d’en prendre la mesure !!!


  • C’est pas une question identitaire ni culturelle, le problème est simple la catalogne pèse 1/5 du pib espagnol, les types en ont ras le bol de payer pour les branleurs d’Andalousie et tous les autres


  • Je suis d’accord avec ceux qui pensent que la régionalisation des états est leur plus grande faiblesse cf pierre hillard....


  • La casse de l’Europe des nations aussi est avancée


  • Personnellement, je suis Arverne et je milite pour une Arvernie libre et indépendante. Je suis atterré par le manque de "mobilité" intellectuelle des défenseurs des états nations. Le centralisme détruit tout ce qu’il touche. C’est une leçon de l’histoire. Les esprits sont tellement sclérosés dans leurs schémas de prêt à penser qu’ils sont incapables de voir autre chose que ce qu’ils connaissent. Est-ce la peur de la l’inconnu, de la liberté ? Il est si réconfortant et sécurisant d’avoir un état qui vous enchaîne ! Quand bien même ces chaînes seraient en or, elles n’en restent pas moins des chaînes.
    Je vais essayer donner de la mobilité aux esprits étriqués et en manque d’imagination : mon projet est l’autonomie et l’indépendance des régions sur la base de leurs racines celtiques, considérant que les solutions économiques à mettre en oeuvre en Armorique ne sont pas les mêmes qu’il faut en Arvernie, ni que celles qu’il faut en Séquanie, en Bellovaquie etc. ... etc. Et ça, un état central ne le comprendra jamais et voudra édicter une règle économique unique, valable partout sur le territoire, ce qui est absurde !
    Ensuite, par amour de la liberté dans tous les domaines, rien n’empêche ces régions autonomes de se fédérer, sur la base de valeurs communes et pour résister aux agresseurs mondialistes. Là, entendez-moi bien, peuvent se fédérer entre-elles des nations complètement différentes de couleur de peau ou de racines territoriales. Seules comptent les valeurs fondamentales contre les destructeurs de l’humanité. Au diable les tracés imposés des frontières actuelles, vestiges d’un âge révolu et archaïque.
    Celtes de tous continents réunissez-vous, vous êtes les initiateurs des libertés fondamentales de l’être humain. Une Celtie unie des Galédoniens (Ecosse) jusqu’aux Galates d’Asie Mineure, en passant pas les Boïens de Pragues, par les Galiciens de la péninsule ibérique, par la Gaule éternelle (France), sans oublier le Portugal (Portugalète = port galate), les Helvètes, Galatz en Roumanie, Galitch en Russie européenne, la Galilée au Moyen-Orient.
    Oui, la première grande nation humaniste et européenne (et même au delà !) fut la nation celte, amoureuse des libertés individuelles et des autonomies locales. C’est pour cela que la barbarie étatique romaine c’est acharnée à la détruire, les hommes soumis ne pouvant supporter, sous leurs yeux, des hommes libres. Le régionalisme fédéré est LA SOLUTION.
    Que celui qui a des oreilles entende.
    Toutatis


  • Merci M. Mas d’avoir révélé ainsi les véritables motivations de la bourgeoisie indépendantiste catalane. Ils proposent l’union sacrée droite-gauche pour obtenir l’indépendance et poser les bases d’une constitution. C’est à dire instaurer une constitution sur les bases de l’empire. Mais non ! On va encore dire que c’est la vieille Espagne monarchique et réactionnaire dont Rajoy serait le représentant qui "opresse" le peuple de Catalogne...