Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ces Juifs de France qui ont collaboré, de Jean-Claude Valla

Article issu de l’avant-propos de Jean-Claude Valla publié dans son livre Ces Juifs de France qui ont collaboré, « Cahiers Libres d’Histoire n°8 », éditions Dualpha.

 

Des Juifs ont-ils réellement collaboré durant la Seconde Guerre mondiale ?

Les sionistes ont flirté avec l’antisémitisme, qu’ils considéraient volontiers comme leur meilleur allié contre l’assimilationnisme. Dans un discours prononcé en 1960 à l’ouverture du Congrès juif mondial, le Dr Nahum Goldmann, son président, semblait encore regretter que « la disparition de l’antisémitisme classique » ait eu « un effet très fâcheux » sur le comportement des juifs. Pourtant, ce sont surtout des juifs assimilés et très attachés à leur citoyenneté française qui vont mettre le doigt dans l’engrenage d’une collaboration avec les autorités de Vichy et, en zone occupée, avec le service antijuif de la SIPO-SD.

Paradoxalement, des antisémites ont choisi la Résistance ou la France libre ?

Oui, tandis que des juifs ont reconnu la légitimité du gouvernement de Vichy et fait preuve d’une totale loyauté à l’égard du Maréchal. Il s’en est même trouvé quelques-uns, comme Kadmi Cohen, pour collaborer avec le Commissariat général aux Questions juives et apporter une contribution à la législation antisémite, en attendant que soient réunies les conditions d’un retour en Palestine. Kadmi Cohen était un sioniste intégral, parfaitement logique avec lui-même.

Une large part de ce cahier est précisément consacrée à l’Union générale des israélites de France (UGIF) ?

C’est un organisme où des juifs ont accepté, bon gré mal gré, d’exercer des responsabilités. Les lecteurs ne seront pas surpris que Jean-Claude Valla se soit abstenu de tout manichéisme pour étudier un sujet aussi complexe. Il aurait pu reprendre à son compte les graves accusations portées contre les dirigeants de l’UGIF par Maurice Rajsfus dans plusieurs de ses livres et relancer ainsi la polémique. Fils de déportés juifs, Rajsfus n’était pas suspect d’antisémitisme. S’il avait mis les pieds dans le plat, c’était sûrement à bon escient.

Ces juifs qui ont collaboré ont-ils été inquiétés à la fin de la guerre ?

Aucun rapport avec les condamnations qui ont frappé les goyim engagés dans le même combat. Combien de Français qui n’étaient pas de confession ou de culture israélite ont été fusillés, abattus comme des chiens, lourdement sanctionnés ou mis au ban de la société pour avoir voulu, eux aussi, ruser avec l’ennemi et sauver ce qui pouvait l’être ? Or, à l’exception de Joseph Joinovici qui a bénéficié d’un traitement de faveur et d’un supplétif de la Gestapo, moins chanceux, qui a été condamné à mort et exécuté, aucun juif suspecté de collaboration n’a été traduit devant la justice. Ce sont des jurys d’honneur mis en place par le Conseil représentatif des juifs de France qui ont jugé les suspects en catimini et les ont systématiquement acquittés. Ainsi furent soustraits aux lois communes de la République les ressortissants d’une communauté qui ne cesse d’en invoquer les mânes.

 

Jean-Claude Valla, (1944-2010) a été le premier directeur de la rédaction du Figaro Magazine et l’auteur de nombreux livres d’histoire. De même, il fut le directeur de Magazine Hebdo (1983-1985) avant de diriger La Lettre de Magazine Hebdo. Ancien collaborateur d’Historia, d’Historama, du Miroir de l’histoire et d’Enquête sur l’histoire, il collaborait depuis 2002 à la Nouvelle Revue d’Histoire de Dominique Venner. Il fut président d’honneur du Comité français des fils et filles de victimes des bombardements de la Seconde Guerre mondiale (2001-2005). Ses « Cahiers Libres d’Histoire » ont, dès leur parution, rencontré un énorme succès qui ne se dément pas et sont sans cesse réédités.

Pour commander l’ouvrage, rendez-vous sur francephi.com.

 

Voir aussi, sur E&R : L’incroyable pacte entre sionistes et nazis dans l’entre-deux-guerres

Sur la Seconde Guerre mondiale, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vous voulez dire que les juifs ne sont pas que des victimes  ???

    Sans déc’ !


  • "Ce sont des jurys d’honneur mis en place par le Conseil représentatif des juifs de France qui ont jugé les suspects en catimini et les ont systématiquement acquittés. Ainsi furent soustraits aux lois communes de la République les ressortissants d’une communauté qui ne cesse d’en invoquer les mânes."
    Il est indispensable de désigner nommément les juges et leurs ’accusés ainsi que les verdicts. Il faut amener au grand jour preuves à l’appui ces escroqueries et ces inqualifiables façons d’agir. Si c’est vrai c’est ignoble.


  • Céline, qui était aux premières loges, n’a jamais accusé les Juifs d’avoir collaboré, ni dans sa correspondance - qui est un chef d’œuvre en elle meme - ni dans ses livres . Bien sur il fait allusion à quelques magouilleurs juifs, comme Joanovici, mais ça ne va pas plus loin . Par contre il reproche aux Allemands leur servilité à l’égard de certaines personnalités juives pendant l’Occupation, et à Hitler d’en avoir placé pas mal dans des postes où on ne s’attendait pas à les trouver, par exemple dans ce passage de "D’un château l’autre" : "... l’Hitler, semi-tout, mage du Brandebourg, batard de César, hémi-peintre, hémi-brichanteau, crédule con marle, semi-pédé, et gaffeur comme !... avait tout de meme le petit génie qu’il avait saisi les hybrides, qu’il en avait tout plein autour, qu’il les bombardait facilement : colonels ci ! colonels ça !... généraux, ministres, conseillers intimes ! d’où vous trouviez beaucoup de peaux bistres où vous les attendiez pas du tout... "


  • Si on peut envoyer un exemplaire dédicacé pour Haziza...


  • #778846

    Je ne prédis pas le meilleur avenir pour ce livre (voir celui de Blanrue) car l’auteur ne s’appelle pas Simon Epstein...et fait donc partie des races inférieures goy ; donc soupçonnable de manque de respect vis-à-vis de la nouvelle race des seigneurs élue par Dieu...paraît-il.


  • #778854

    Plus cynique que tout ce qui pouvait être craint des fanatico-sionisto-talmudistes qui écrivent actuellement les heures les plus noires de notre histoire.
    Le nomadisme, cher à attali, crée intrinsèquement les conditions de la prédation et de la rapine. L’histoire nous l’enseigne, la réalité le vérifie.


  • Curieux de nos jours ils collaborent quasi tous a l Etat français ? serait-ce En héritage ?


  • Oui, bon, alors là, je crois que l’on dépasse les limites de la démocratie. Il faut faire fermer ce site. ( Je plaisante, j’imite nos "observateurs" ). Merci à vous, on rigole bien sur E&R !


  • Le livre de Maurice Rajsfus sur l’UGIF est disponible en torrent sous format PDF. C’est pour moi un livre historique très important qui en étant bien utilisé permettrait de clouer le bec au CRIF voire de faire disparaître le CRIF et ses pleureuses collabos. Je pense à mon arrière grand oncle résistant, mort en 1944 sous les balles des allemands (mort au combat), qui fut décoré de trois médailles et qualifié pat Debré de "Magnifique patriote" en 1959. S’il avait su à l’époque, il serait monté à Paris tuer un par un ces sales balances sionistes et antisémites de l’UGIF protégés par la suite par le CRIF à la libération.

     

    • Serait t’il possible qu’ER publie le livre de Maurice Rajsfus. Cela serait d’utilité public !Peut être qu’Alain Soral y’a déjà pensé ou peut être va t’il le faire !

      Je conseille également le livre de Simon Epstein ! "Un paradoxe français, Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance".


    • ...L’histoire des collaborateurs comme l’UGIF ancêtre du CRIF qui était directement reliée à la Gestapo et qui établissait des listes des juifs à rafler et à déporter en distinguant les juifs Français des juifs étrangers mais aussi des soldats juifs qui avaient délibérément choisi de servir Hitler ne fait évidemment pas partie du récit romancé de l’histoire de la seconde guerre mondiale étudié dans nos écoles...de 120 000 à 160 000 quand même...pourtant plusieurs ont pu accéder aux plus hauts grades et aux plus hautes récompenses de l’armée par leurs faits d’armes et leur dévouement envers le IIIème Reich (feld-maréchaux, amiraux, généraux)...


    • Le livre de Rajsfus n’a été édité qu’une fois et l’éditeur a vu son imprimerie visée par un attentat, d’après ce que je compris c’est ça qui a mis fin à l’édition du livre. C’est un sujet extrêmement chaud !

      En tout cas merci de me l’avoir fait connaitre, mon grand-père juif polonais été sur la liste des gens à déporter, pendant l’occupation il n’a pas été inquiété uniquement parce qu’il s’est sauvé en zone libre, après l’occupation il a complétement arrêté de pratiquer et de fréquenter ses anciens co-religionnaires et il a toujours refusé de parler de la guerre à ses enfants jusqu’à sa mort.


  • On parle du père de Michel Drucker là ?

     

    • Oui le père à durker était medcin à la médecine du travail de l époque (lol il appliquais aussi le Talmud ce raciste il soigner que ces frère juifs ) ce dernier validerais l apititute


    • #779350

      @Katapugon
      Effectivement, on pouvait à juste titre se poser la question de l’amnistie incompréhensible dans le contexte "épuratoire" de l’époque qui a protégé et préservé des personnages aussi sulfureux en terme de collaboration effective et intensive que le père de Michel Drucker.
      En général est avancé "qu’ils n’avaient pas le choix", argument douteux qui fait l’impasse sur les accusations envers le petit peuple Français qui lui aurait du faire le choix d’exposer sa poitrine aux mitrailleuses et luger des Allemands pour protéger ceux qui faisaient le choix de se soumettre et qui étaient directement concernés. Sémantique douteuse et culpabilisante dont botulenri lévi et consorts se sont fait les champions alors que le petit peuple de France et son clergé prenait des risques courageux pour protéger la population juive concernée par les mesures de Vichy.


  • ’’Ce sont des jurys d’honneur mis en place par le Conseil représentatif des juifs de France qui ont jugé les suspects en catimini et les ont systématiquement acquittés.’’

    Encore une belle saloperie tenue bien cachée jusque là, à l’instar du contrat de transfert de 1933. L’histoire officielle n’est que mensonges, mensonges, mensonges !

     

  • A liege c’est la ligue juive qui recensait les juifs de liege et ils ont communiqué cette liste aux boches vous ne vous êtes jamais demandé comment ces boches savaient qui étaient Les juifs que je sache ce n’était pas écrit sur le visage


  • #779160
    le 05/04/2014 par Aiguiseur de guillotines
    Ces Juifs de France qui ont collaboré, de Jean-Claude Valla

    C’est d’la bombe cet article... ;-)


  • On comprends mieux l’acharnement de Valls à faire de la manipulation de l’anti-sémitisme sa raison principale de survie politique dans notre France chrétienne !

     

  • Bon article. Hé oui au bout de cinquante ans les archives ressortent, mais pas complètement... Il faut attendre un siècle, et nous serons bien étonné de ce que l’on apprendra... hazzzizza, vas tu rebondir là-dessus ? On t’attend.


  • Je pense mais je ne le dis pas : Pour un sioniste juiffisé à mort (comprendre homme d’affaire de la Shoah) si un juif avait versé le Zyklon B dans les chambres il ne serait pas coupable ! J’en ai marre, mais marre.

     

  • INSTRUCTIF ENCORE et comme toujours......

    aucun juif suspecté de collaboration n’a été traduit devant la justice. Ce sont des jurys d’honneur mis en place par le Conseil représentatif des juifs de France qui ont jugé les suspects en catimini et les ont systématiquement acquittés. Ainsi furent soustraits aux lois communes de la République les ressortissants d’une communauté qui ne cesse d’en invoquer les mânes.

    LA JUSTICE MACONIQUE ne fonctionne elle pas toujours comme tel ??????

    what else ?


  • #779615

    voir aussi ces sujets :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Haganah
    et
    http://en.wikipedia.org/wiki/Lehi_(group)
    2 unités israeliennes sionistes combattantes, Haganah pour chasser les anglais de Palestine pour laisser place aux juifs, notamment.

    Et d’ailleurs dans la saison 2 de danger man (destination danger)_1964_, épisode "Fish on the hook" (Le mystérieux agent) , il est question d’une agente d’Haganah qui se mariera jeune avec un futur politicien Egyptien pour le trahir sans cesse et que devra exfiltrer l’agent de l’OTAN Drake. Révélation dans les 3 dernières minutes de l’épisode.


  • INFOS instructives CIRCULANTS...sur la toile...

    Eva Braun, l’épouse d’Adolf Hitler, aurait eu des origines juives, selon de nouvelles analyses ADN effectuées pour un documentaire qui sera diffusé mercredi prochain par la chaîne britannique Channel 4.

    Cette thèse s’appuie sur l’analyse de cheveux provenant d’une brosse retrouvée à Berghof, la résidence de Hitler en Bavière où Eva Braun a passé l’essentiel de son temps pendant la deuxième guerre mondiale. Sur ces cheveux, les chercheurs ont trouvé une séquence spécifique d’ADN "fortement associée" au juifs ashkénazes, qui représentent environ 80% de la population juive.
    En Allemagne, beaucoup de juifs ashkénazes se sont convertis au catholicisme au 19e siècle.

    "C’est une découverte troublante. Je n’aurais jamais pu rêver trouver un résultat potentiellement aussi extraordinaire", a commenté Mark Evans, le présentateur de "The Dead Famous DNA" sur Channel 4. Selon les réalisateurs du documentaire, tout indique que les cheveux analysés proviennent bien d’Eva Braun. Mais le seul moyen de le prouver formellement serait de les comparer à l’ADN de ses deux descendantes vivantes. Or celles-ci ont refusé de se soumettre au test.

    Eva Braun a été la maîtresse pendant de longues années de Hitler avant que le couple ne se marie le 29 avril 1945, la veille de leur suicide commun dans le bunker du führer à Berlin.

    mais alors si sa filiation génétique est exacte, et celle aussi d hitler lui même le serait.....C EST DONC UNE OPERATION QUI NE CONCERNE QUE LA COMMUNAUTE ENTRE ELLE PAR ELLE ,POUR ELLE et AVEC ELLE ,,,,,,,,, ????

    pourquoi donc emmerder et culpabiliser ces pauvres goyims...qui n ont donc pas le moindre gène , ni ADN : a la barbarie, au sang , au mesonge et aux guerres de masses...., ????

    question de base ....

    what else ?


  • Il faut absolument amener au grand jour ces informations absolument capitales afin de sortir des manipulations et des dissimulations. La France a besoin d’une Histoire qui reflète toute la réalité et doit déverrouiller le carcan mou des désinformateurs institutionnels, des lobbys et des terroristes de la pensée, qui lui font scandaleusement violence depuis beaucoup trop longtemps. L’époque de l’acharnement psychologique et des récriminations perpétuelles est terminée, d’abord parce que plus personne n’est directement concerné ou impliqué par ce qui c’est produit lors de la seconde guerre mondiale, ensuite parce que cette période de l’histoire de la Nation a été délibérément trafiquée et déformée afin d’exploitation à outrance.


  • Bien que l’ article me paraisse intéressant, je veux surtout critiquer une formule que je trouve fausse et dangereuse : un fils de déportés ne peut être suspecté d’ "antisémitisme" ? En quel honneur ? Les autres peuvent donc l’ être , ce ne sont pas des citoyens ordinaires devant bénéficier de la présomption d’ innocence ? Je suppose que ce n’ est pas çà que l’ auteur voulait dire, mais son expression est irréfléchie et véhicule une culpabilité déplacée ( la "culpabilité" sans délit, tellement commode pour déstabiliser le citoyen ordinaire avant même qu’ il ait fait la moindre critique).


Afficher les commentaires suivants