Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Clément Méric, victime d’un coup monté ?

« Le fascisme reviendra sous le nom de l’antifascisme. »
Attribué à Huey P. Long, sénateur américain (1893-1935).

 

Un certain nombre d’indices convergents semble attester que l’affaire « Clément Méric » serait bien un coup monté, planifié à l’avance avec la complicité de la police et de ses services de Renseignement intérieur. La thèse, qui n’est pour l’instant qu’une hypothèse, semble énorme. Pour l’étayer, il nous faut répondre à plusieurs questions : Pourquoi ? Comment ? Quels sont les faits ? À qui profite le crime ?

Pourquoi organiser médiatiquement la mort de Clément Méric ?

Une constante sociologique bien connue, notamment en histoire des religions mais aussi des courants politiques, stipule que la fabrication d’une martyrologie est un passage obligé pour lancer un mouvement idéologique à partir de rien. Il est entendu que les mouvements d’idées ne naissent pas tous de rien, ex nihilo : certains expriment une vraie nécessité populaire ancrée dans le réel et leur émergence est spontanée. Ils se diffusent ainsi de façon quasi naturelle, mémétique, par le bouche-à-oreille, et leur succès est indépendant du Pouvoir en place. À l’opposé, « l’antifascisme » spectaculaire qui essaye d’exister dans les médias dominants depuis quelques mois est un phénomène hors sol, sans ancrage dans la population et sans référent objectif dans le réel ; cet « antifascisme » ne relève que d’une bulle spéculative virtuelle, celle des « remue méninges » et des brainstormings des salles de rédaction et des think tanks de consultants où s’élaborent les scénarios et les virus mentaux que l’on tente ensuite d’inoculer au peuple (le storytelling). Lionel Jospin interviewé par Alain Finkielkraut avouait un jour que la « menace fasciste » dont on nous cause en France depuis les années 1980 était entièrement fictive et que l’antifascisme n’était que du théâtre. Notre ex-premier ministre sait de quoi il parle, ayant été lui-même un acteur de premier rang de cette mise en scène étalée sur des décennies. Dans ces conditions, il n’est guère étonnant que le couple « menace fasciste + antifascisme » ne rencontre aucun écho dans la population française. Mais le Pouvoir dispose de gros moyens et ne ménage pas ses efforts pour répondre à la question : « Comment faire exister en représentations quelque chose qui n’existe pas dans le monde réel ? »

Par exemple, le samedi 7 avril 2012 était organisé le « 1er forum social antifasciste » à la Bourse du travail de Saint-Denis, en banlieue nord de Paris (93). La mention « 1er » dans le titre sous-entendait qu’il était prévu d’en organiser d’autres, mais l’affluence ne fut pas au rendez-vous et l’événement fut un échec. Bien que le journal Le Monde soit le parrain de l’événement (présence de Dominique Vidal) et qu’une vingtaine d’organisations en soient signataires dont le NPA, le Parti de gauche (Front de gauche), les syndicats SUD et CNT, et diverses associations libérales-libertaires, seulement 200 à 250 personnes assistèrent à la rencontre entre 13h30 et 21h, d’après les organisateurs ; moins de 100 d’après nos sources, ce qui, dans les deux cas, rapporté au nombre des organisateurs et au bassin démographique de 10 millions d’habitants de l’agglomération parisienne, reste insignifiant. La Fédération anarchiste de Montreuil commentait ainsi : « Espérons que la (relative) réussite de ce forum relancera la création d’autres événements afin de mener la (re)construction d’un mouvement antifasciste aujourd’hui mal au point. » (sic)

Le bilan du fiasco et l’analyse de ses raisons mit en évidence qu’il manquait à « l’antifascisme » en France un mythe fondateur pour le lancer. Tout mouvement ambitieux a besoin d’un mythe fondateur et d’icônes à vénérer pour amorcer et mettre en branle les dynamiques émotionnelles et comportementales de ses adeptes. Si ce mythe ne vient pas tout seul, alors il faut le construire. Les concepteurs d’opérations psychologiques dans le Renseignement savent en outre que le mythe fondateur doit être de préférence traumatique et violent. On se rappellera le Rav Ron Chaya soulignant dans une vidéo le « bienfait immense » que la Shoah fut pour l’entité sioniste, ou les attentats sous « faux drapeau » du 11 Septembre qui ont semblé attester un temps de la réalité du « choc des civilisations », jusqu’à ce qu’il soit démontré que ce n’étaient pas des musulmans qui les avaient organisés. Dans le jargon, une « psyop » sert généralement à « visibiliser » quelque chose, par exemple un counter-gang de diversion. Ce genre d’opération permet dans un premier temps, non pas d’accroître, mais déjà de créer la visibilité d’un mouvement qui n’en a pas. La réponse à la question : « Pourquoi assassiner Clément Méric ? » est donc : « Pour fabriquer un martyre et faire exister médiatiquement le mouvement dit antifasciste, car il n’y arrive pas tout seul si l’on en reste aux faits. »

En l’occurrence, la manœuvre politico-médiatique étant un peu grossière, elle n’a pas trompé grand monde : même les « antifas » crièrent à la récupération politique et huèrent Alexis Corbière, du Front de gauche, à la manifestation du 06/06/13 en mémoire de leur ami décédé. Le stratagème apparut en toute transparence quand le quotidien de la banque Rothschild, Libération, titra dans son édition du 25/06/13 : « Clément Méric, antifa devenu icône. » Le marketing de l’affaire ne décollant pas, les effets de suggestion médiatique étant insuffisants, le journal en était réduit à mâcher le travail à ses lecteurs et à leur inculquer explicitement ce qu’il fallait penser et répéter. Il semble donc que la Matrice virtualisante ait atteint ses limites. Pour mémoire, rappelons les chiffres désastreux en termes de fréquentation des dernières manifestations de l’extrême gauche du Capital : 40 000 personnes dans toute la France sur deux jours les 15 et 16 décembre 2012 pour le « mariage homo » ; 50 000 personnes à Paris le 5 mai 2013 pour le Front de gauche ; 15 000 personnes dans toute la France le 6 juin 2013 pour Méric ; 6 000 personnes à Paris le 23 juin 2013 contre le « fascisme » ; 35 000 personnes à Paris le 29 juin 2013 pour la Gay Pride ; 150 personnes à Paris sur deux jours les 22 et 23 juin 2013 pour le premier Salon du « mariage gay ». (Chiffres que nous laissons le lecteur vérifier par lui-même sur un moteur de recherches pour ne pas rallonger la liste des notes [1].)

Comment fabriquer un kamikaze ?

Le deuxième problème à résoudre pour étayer l’hypothèse d’un coup monté est méthodologique et doit répondre à la question : « Comment s’y prendre pour provoquer un comportement violent à distance ? » ou « Comment planifier des faits divers violents pour les récupérer ensuite ? » La réponse est : en façonnant un environnement et un climat favorables, donc en appliquant une stratégie indirecte, puis, si possible, en essayant de téléguider directement des individus. On se souvient de la méthode employée par Zbigniew Brzezinski pour engager l’URSS à intervenir en Afghanistan, qu’il dévoilait dans sa fameuse interview du 15/01/98 avec Vincent Jauvert pour Le Nouvel Observateur n°1732. Selon ses propres termes : « Nous n’avons pas poussé les Russes à intervenir, mais nous avons sciemment augmenté la probabilité qu’ils le fassent. » Non pas provoquer directement la violence, mais augmenter intentionnellement la possibilité qu’elle advienne : les traces de culpabilité sont ainsi pratiquement inexistantes. Mettre en place toutes les conditions pour un passage à l’acte, configurer le contexte pour favoriser la réalisation d’un potentiel de violence, ce sont là des techniques bien connues des services de Renseignement pour fabriquer des terroristes ou des faits divers à récupérer politiquement. Sun-Tzu les décrivait déjà dans son Art de la guerre quand il parlait de détecter le potentiel d’une situation, puis de le façonner et de l’orienter dans un sens ou dans un autre.

Sur cette base contextuelle, travaillée pour devenir une pente glissante, il est ensuite possible de préciser le mode opératoire en ciblant un individu chargé de catalyser la violence et de focaliser l’attention des médias. Il faut construire un « candidat Mandchou », un patsy, une sorte de « Mohamed Merah », entièrement façonné, tutoré et piloté à distance par les psychologues des services de Renseignement et dressé pour être sacrifié à un moment ou à un autre. Il faut choisir quelqu’un de jeune, très jeune, donc très influençable, vingt ans ou vingt-cinq au maximum, donc presque un enfant, malléable et crédule. Pour maximiser les chances de réussite de l’opération, le profilage de la personnalité doit s’orienter sur quelqu’un de fragile, tant au plan psychologique que physique.

Du point de vue psychologique, les étudiants de « Sciences Po », dont Clément Méric faisait partie, sont les recrues idéales car ils se préparent à devenir les futurs cadres du capitalisme mondialisé. Ils offrent donc un profil psychologique de type « conformiste » et « soumis à l’autorité », à l’opposé du « révolté » ou du « curieux ». Comme toutes les grandes écoles oligarchiques, Sciences Po exige de ses élèves une soumission totale aux dogmes néolibéraux, soit l’idéologie du Pouvoir, sans quoi la sanction tombera au moment des examens. Pour occuper efficacement leur place dans la hiérarchie des dominants, les étudiants de Sciences Po sont donc élevés dans la haine des peuples et des nations qu’ils auront à écraser sous leur botte. Ce profil de personnalité suggestible présente les caractéristiques recherchées chez tout kamikaze : immaturité, plasticité, docilité, ainsi que des tendances sadomasochistes et suicidaires prononcées. Le caractère autodestructeur de la psychologie de Méric apparaît encore mieux dans ses idéologies de référence, le véganisme et l’antispécisme, deux branches voisines de la deep ecology, ou écologie radicale, dont les fondements malthusiens ont été définis dès les années 1960 avec le soutien de banques et de fondations (Iron Mountain, rapport Meadows du club de Rome, cybernétique sociale), et que l’on peut résumer en une phrase : « La Vie est au-dessus de tout, sauf celle des humains. » Négation des différences entre les espèces vivantes, droits des animaux supérieurs à ceux des humains, culte de Gaïa dont l’humain serait le parasite, réduction de population, décroissance générale, contrôle des naissances, légitimation de l’euthanasie, bref l’antispécisme exprime un vrai fond de haine de soi maladive et une tendance génocidaire appliquée à sa propre espèce. La cohérence mentale et la logique n’étant pas au rendez-vous, les antispécistes et les véganistes militent donc pour le respect de la Vie et de la Nature, mais n’objectent rien contre l’avortement, ni contre l’eugénisme (PMA, GPA) ou la dénaturation et la destruction de l’humain (« mariage homo », confusion des genres, transhumanisme), ce qui les associe donc davantage à une secte morbide en pleine bouffée délirante qu’à un mouvement rationnel et empiriste.

Si l’on ajoute à ce masochisme intellectuel l’extrême fragilité physique du personnage et son état de santé précaire, on peut pratiquement dire qu’il s’est suicidé. Pesant 60 kilos, non-entraîné pour le combat rapproché, se relevant d’un cancer leucémique, donc engagé dans un suivi thérapeutique de cinq années pendant lesquelles une rechute mortelle est possible, Clément Méric risquait gros en provoquant une bagarre de rue. Une personne lucide et en possession de ses moyens ne cherche pas les coups au sortir d’une chimiothérapie. Une telle irresponsabilité vis-à-vis de soi-même révèle donc chez le sujet un esprit sous influence, absent du principe de réalité, ainsi qu’une tendance autodestructrice profonde, évidemment stimulée et renforcée par les individus qui l’ont poussé à s’exposer et à prendre des risques pour sa vie [2].

L’agression sur Esteban Morillo préméditée

Après avoir analysé les méthodes employées, la question à laquelle répondre est : « Quels sont les faits qui attestent d’une opération préméditée ? » Pour avancer dans la démonstration du coup monté, il faut mettre en évidence que la succession des faits n’est pas spontanée et ne doit rien au hasard, ou du moins pas seulement. Vu de l’extérieur et si l’on s’en tient à la version officielle médiatique, le fait divers, qui eut lieu à l’occasion d’une vente privée de vêtements de mode, fait penser à une rencontre fortuite entre fashion victims qui aurait mal tourné, une sorte de crêpage de chignons entre donzelles autour d’un maillot de bain en solde. Or, on sait aujourd’hui que l’agression sur Esteban Morillo par Clément Méric obéissait à une préméditation, comme le prouve la liste de photos de Morillo et de ses amis sur le site « Vigilance Végane Antifasciste » avec la mention « Besoin d’identification please » en date du 1er décembre 2012. Esteban Morillo était donc l’objet d’une surveillance et d’une traque, activement recherché depuis plusieurs mois par le groupe « végan antifa » auquel était relié Méric. Le vigile témoin de l’altercation fut d’ailleurs formel : « Clément Méric voulait vraiment en découdre. » Un article du Huffington Post nous apprend : « Par ailleurs, Clément Méric était, selon une source policière citée par l’AFP, connu des services spécialisés comme appartenant à un groupe de militants d’extrême-gauche “qui recherchent la confrontation” avec ceux d’extrême-droite, notamment la vingtaine de skins constituant le noyau dur des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR). »

L’intention et la préméditation des coups et blessures de la part de Méric sont donc des acquis de l’enquête, encore renforcés par des précédents à l’agression sur Morillo. En effet, de nombreux documents accessibles en ligne attestent de la participation plus ou moins agressive de Clément Méric à diverses manifestations, notamment pour le « mariage homo » et la location du ventre des femmes, ainsi qu’à des opérations « coup de poing », dont l’une avait dévasté le bar La Cantada à Paris le 26/01/13, et l’autre l’avait déjà envoyé à l’hôpital le 01/05/13 [3].

Une chronologie des faits problématique

D’autres éléments prêchent en faveur d’une implication de certains membres du personnel politique ainsi que de médias du Pouvoir. Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche (composante du Front de gauche) et principal adjoint à la mairie du 12ème arrondissement de Paris, était le premier à rapporter le soir même du mercredi 05/06/13 sur son blog la rixe ayant conduit à l’hospitalisation de Clément Méric en état de « mort cérébrale ». Bizarrement, Alexis Corbière ne donne pas ses sources. On imagine mal qu’elles émanent des militants proches de Méric, compte tenu de l’accueil écœuré aux cris de « Récupération ! » que les amis de la victime ont réservé au politicien à la manifestation du lendemain sur la place Saint-Michel. Donc, comment a-t-il pu être informé aussi vite d’un fait divers commun du point de vue juridique et se déroulant dans d’autres quartiers que ceux dont il a la charge administrative ? Par quel réseau l’information lui est-elle parvenue ?

En outre, si nous essayons d’établir une chronologie, nous voyons que des étrangetés apparaissent. L’heure du billet d’Alexis Corbière n’est pas mentionnée, mais le premier commentaire est à 23h16. Le texte de Corbière :

« Aujourd’hui à 18h, C., militant de 19 ans connu pour son engagement contre l’extrême droite, a été lâchement agressé à Paris dans le quartier de la gare Saint-Lazare. Violemment frappé au sol par un groupe de plusieurs militants d’extrême droite, manifestement selon des premiers témoignages du groupe JNR (Jeune nationaliste révolutionnaire), laissé inanimé, il a été déclaré ce soir en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpêtrière. Le Parti de gauche s’incline avec beaucoup de tristesse et de colère devant la mémoire de notre camarade C., que nous connaissions. Il adresse ses condoléances à sa famille et ses proches qui militaient à ses cotés. Le Parti de Gauche interpelle le ministre de l’Intérieur et exige que les forces de police agissent dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux. Le PG exige également la dissolution des groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines. »

Puis le premier commentaire :

« Le mercredi, 5 juin 2013, 23:16 par oorlynck. nous demandons la dissolution de ces extrémistes, sinon nous brulerons leurs bâtiments et nous les passerons à tabac, nous devons réagir au plus vite. » (sic)

À 23h15 au plus tard, Alexis Corbière était donc en mesure d’affirmer avec certitude la mort cérébrale de Méric, ce qui l’autorisait à présenter immédiatement ses condoléances à la famille et aux amis. Une telle assurance exposée publiquement sur l’état clinique du jeune homme suppose des informations sûres, donc un diagnostic médical achevé et confirmé. Or, quels sont les critères médico-légaux pour porter un diagnostic de mort cérébrale, ou mort encéphalique ? Voyons le texte de loi sur Légifrance :

« Article R671-7-2. Créé par Décret n°96-1041 du 2 décembre 1996 - art. 1 JORF 4 décembre 1996. Abrogé par Décret 2003-462 2003-05-21 art. 4 2° JORF 27 mai 2003.

Si la personne, dont le décès est constaté cliniquement, est assistée par ventilation mécanique et conserve une fonction hémodynamique, l’absence de ventilation spontanée est vérifiée par une épreuve d’hypercapnie. De plus, en complément des trois critères cliniques mentionnés à l’article R. 671-7-1, il doit être recouru pour attester du caractère irréversible de la destruction encéphalique :

1° Soit à deux électroencéphalogrammes nuls et aréactifs effectués à un intervalle minimal de quatre heures, réalisés avec amplification maximale sur une durée d’enregistrement de trente minutes et dont le résultat doit être immédiatement consigné par le médecin qui en fait l’interprétation ;

2° Soit à une angiographie objectivant l’arrêt de la circulation encéphalique et dont le résultat doit être immédiatement consigné par le radiologue qui en fait l’interprétation. »

Clément Méric a-t-il subi un double électroencéphalogramme (EEG) ou une angiographie pour confirmer sa mort cérébrale ? Le protocole EEG dure 5 heures et l’angiographie, selon des sources médicales, entre 1 et 2 heures. Deux types différents de questions se posent selon que Méric est entré dans l’un ou l’autre protocole.

Première option : l’EEG. Si la rixe a bien eu lieu à 18h dans le quartier de la gare Saint-Lazare, le temps d’appeler un véhicule, qu’il arrive sur place, que l’on charge le corps, puis qu’on arrive aux urgences de la Pitié-Salpêtrière avec le blessé et compte tenu de la circulation dans le centre de Paris à ce moment de la journée, il était 18h30 au plus tôt. Dans le cas d’un protocole EEG d’une durée de 5 heures au total, le diagnostic de mort cérébrale ne pouvait pas être porté avant 23h30. Sachant que le premier commentaire au billet d’Alexis Corbière date de 23h16, le double EEG était encore en cours. Corbière a donc rédigé son billet et adressé ses condoléances avant même toute conclusion médicale officielle par un spécialiste sur l’état de Méric !

Ou alors, deuxième option, Méric a subi une angiographie, achevée à 19h30 au plus tôt. Si tel est le cas, le problème de la chronologie est résolu, Corbière a disposé d’un temps raisonnable pour rédiger son billet, mais la question des sources se pose toujours : de quel radiologue a-t-il obtenu l’information du diagnostic par angiographie de mort cérébrale de Clément Méric, compte tenu du secret médical, renforcé par le secret de l’instruction quand le décès relève de coups et blessures ? Des fuites ? Oui, mais de qui ? Nos regards ne peuvent s’empêcher de se porter vers ces réseaux transversaux « fraternels » profondément infiltrés dans l’administration française, travaillant en synergie dans les diverses fonctions publiques, notamment la police et l’hôpital, capables de planifier des événements en leur donnant l’apparence de la spontanéité ou de l’imprévu, et auxquels Alexis Corbière est notoirement affilié, de même que son comparse Jean-Luc Mélenchon.

Ajoutons que Clément Méric n’était pas encore décédé le mercredi 05/06/13 au soir, ce qu’Alexis Corbière précise lui-même en parlant de « mort cérébrale ». Qu’est-ce que la mort cérébrale ? Il s’agit d’un type de coma très profond, également appelé coma de type IV, ou « coma dépassé », souvent considéré comme irréversible, mais dont certaines personnes sont revenues malgré tout, notamment les témoins d’expériences de mort imminente (EMI). Du point de vue organique, le corps n’est plus autonome et a besoin d’être branché en permanence aux appareils de réanimation, d’hydratation et d’alimentation par perfusion. Il faut débrancher le comateux pour que le cœur cesse de battre et les poumons de respirer. Qui prend la décision de « débrancher », autrement dit d’achever ? En principe, selon la loi, la famille. Mais quelle famille accepterait de donner le coup de grâce à son enfant après seulement 24 heures de coma et sans lui accorder plus de temps et de chance de survie, l’autopsie de Clément Méric ayant bien eu lieu le vendredi 07/06/13 au matin ?

De fait, la première annonce officielle dans les médias du décès définitif de Clément Méric est une brève de l’AFP avec le Figaro.fr, du jeudi 06/06/13 à 17h21 (puis l’AFP sur Twitter à 17h30). Sur cette base, on notera encore une fois la chronologie des événements pour le moins intrigante que nous rapporte Le Nouvel Observateur. Dans un article créé le jeudi 06/06/13 à 11h29, mis à jour à 22h31, et titré « Mort de Clément Méric : tous les événements », on apprend que l’annonce officielle du décès de la victime est prononcée en fin d’après-midi, donc après la mise en ligne de l’article (!), mais aussi que les manifestations en hommage au mort, avec les banderoles et les t-shirts imprimés, étaient organisées à partir de midi, donc en fait dès le matin, voire la veille :

« Mercredi soir, en plein cœur de Paris, un jeune homme de 18 ans, Clément Méric, a été laissé en état de mort cérébrale après avoir été agressé par un groupe de skinheads. Clément Méric était étudiant à Sciences-Po et était connu pour ses engagements antifascistes. Le jeune homme est officiellement décédé jeudi en fin d’après-midi. Plusieurs hommages ont eu lieu dans la journée : à 12 heures devant Sciences Po Paris, à 17 heures au Passage du Havre à Paris (9e arrondissement) et à 18h30 place Saint-Michel (6e arrondissement) où des milliers de personnes se sont rassemblées pour rendre hommage à Clément Méric. »

Un tel empressement à enterrer quelqu’un, une telle rapidité à médiatiser sa mort sur une échelle maximale, alors que des faits divers bien pires se produisent chaque jour, et un tel degré de préparation du matériel et de l’agenda des manifestations laissent fortement à penser que l’événement n’était peut-être pas inattendu pour tout le monde [4]...

Cui bono ?

On attend toujours que l’extrême gauche du Capital dénonce le vrai fascisme ou le vrai néonazisme, évidemment pas celui du prolétariat souverainiste inoffensif d’Esteban Morillo, mais celui du capitalisme tout-puissant, formé par la collusion des banques, des lobbies industriels et des minorités actives qui les pilotent depuis l’Union européenne et les diverses instances supranationales au bénéfice d’un agenda eugéniste fondé sur l’artificialisation du vivant par le « mariage homo », la théorie de la confusion des genres, la PMA, la GPA, l’euthanasie et la surveillance cybernétique pour tous. Las ! Cette extrême gauche sans-frontièriste, antiprotectionniste et libérale-libertaire ne mordra jamais la main qui la nourrit, ou alors pas trop fort, juste pour donner l’illusion qu’on est tout de même encore un peu du côté du peuple et pas seulement des « minorités ». En vérité, c’est bien le Parti socialiste qui définit l’idéologie profonde de toute la Gauche française (centriste comme ultra-), parce que c’est ce parti, adoubé par le Capital, qui en a les moyens financiers. Or, la trahison intentionnelle des classes populaires pour se mettre à l’heure des « minorités » est bien la stratégie préconisée explicitement par la fondation Terra Nova, le laboratoire d’idées du PS, qui organise ainsi sans complexe le « grand remplacement » de la démocratie, quand la loi est l’expression de la majorité, par l’oligarchie, quand la loi est l’expression des minorités…

La dernière question que l’on peut se poser est : « À qui profite le crime ? » On le sait, les groupes militants soi-disant antifascistes ne s’attaquent jamais sérieusement au vrai fascisme, celui de Bruxelles, de Washington ou de Tel-Aviv. Leurs efforts pour « taper à côté » du vrai fascisme révèlent la stratégie de leurs vrais maîtres, de même qu’Al Qaïda et les groupes djihadistes ne s’attaquent bizarrement jamais à Israël. La question de savoir qui est derrière les « antifascistes » trouve une réponse claire dans les slogans des manifestations « antifascistes » en Allemagne : Antifa means solidarity with Israel ! (Antifa signifie solidarité avec Israël !) ; Deutschland abschaffen (Supprimer l’Allemagne) ; Für Israel, gegen old Europe (Pour Israël, contre la vieille Europe) ; Antiamerikanismus angreifen (Attaquer l’antiaméricanisme) ; Imagine there is no Deutschland (Imagine qu’il n’y a pas d’Allemagne) ; Deutschland verraten ! (Trahir l’Allemagne !) ; Nieder mit dem Regime im Iran (À bas le régime en Iran).

Soyons clairs : l’extrême gauche allemande, ou « antiallemande », comme le revendiquent les anti-Deutschen, est aujourd’hui passée à 90 % sous le contrôle de Tel-Aviv et de Washington, et l’extrême gauche française est en train de subir le même sort, à tel point que l’expression « antifrançais » devrait bientôt apparaître dans ses éléments de langage. On en voudra pour preuves supplémentaires le soutien indéfectible de notre extrême gauche hexagonale aux opérations coloniales de l’OTAN, des États-Unis et de l’entité sioniste en Libye et en Syrie, par djihadistes interposés. Sans oublier le slogan « Ni oubli, ni pardon » sur les affiches et dans les manifestations autour de Clément Méric, qui répètent avec un mimétisme appliqué le slogan des associations pour la commémoration de la Shoah.

Récapitulons. La méthode est connue des services de Renseignements. Les faits prouvent la préméditation et leur chronologie est étrange. Le crime profite à des réseaux d’influence extrêmement puissants. Alors, au final, quel scénario ? Clément Méric, un militant ultralibéral, est repéré puis manipulé pendant plusieurs mois comme de la chair à canon par les réseaux d’influence du Capital qui lui mettent en tête de provoquer une bagarre alors qu’il sort d’une leucémie. Il attaque par derrière mais perd quand même et se retrouve à l’hôpital dans un état critique, comme prévu. L’adolescent a été victime d’une opération psychologique montée par les réseaux atlanto-sionistes infiltrés au plus haut niveau de l’État français, Manuel Valls en tête, brillamment secondé par Alexis Corbière et ses « frères », consistant à augmenter sciemment la possibilité d’une mort parmi leurs marionnettes « antifas » pour leur donner une visibilité médiatique et lancer un mouvement populaire sur une base émotionnelle. À notre plus grande horreur, il faut pouvoir également envisager l’hypothèse que l’ordre ait été donné dans certains réseaux dormants de l’institution hospitalière de « débrancher » la victime plongée dans le coma pour finir le boulot. Le but général de l’opération consisterait à aligner par identification compassionnelle l’opinion publique française sur la mouvance antinationale et mondialiste des « antifascistes », et à participer au pinkwashing initié par l’entité sioniste pour créer des clivages géopolitiques fondés sur la confusion des genres (gay-friendly or not). Ce n’est qu’un scénario, donc une hypothèse à confirmer, mais qui permet de mettre en cohérence des faits qui, sinon, en sont dépourvus. Pour finir, essayons d’être charitables et inversons la sentence « Ni oubli, ni pardon ». Donc pardonnons à Clément Méric d’avoir été manipulé pour se suicider, puis oublions-le et laissons sa famille faire son deuil [5].

Sur l’antifascisme, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #482606

    EXCELLENT article, merci !!!

    L’idée d’un montage m’avait traversé l’esprit à l’époque des faits, une fois que l’on a su que Méric venait de "guérir" d’une leucémie. Je m’étais dit "Peut-être qu’on l’a poussé, qu’on l’a manipulé en espérant qu’il en crève"...

    Personnellement j’ai du mal à y croire : comme l’expliquait Paul Craig Roberts dans un article, les gens "normaux" peuvent concevoir les petites entourloupes, mais ont énormément de mal à imaginer qu’on puisse se livrer à des coups tordus aussi abjects

    Hélas, nous savons que nous vivons dans un monde dont la monstruosité dépasse l’imagination. Donc finalement... il faut accepter que le montage avec sacrifice prémédité est une possibilité. Hélas. Trois fois hélas.


  • #482610

    Très bon article qui pose les bonne questions. Moi je me demande d’où venais les "témoins" de la scène qui affirmait sans hésitation et en pleure avoir vue les "fascistes" lyncher au sol Clément Méric. La vidéo a démontrée qu’il n’en était rien et que Estébanne part immédiatement après avoir frappé Méric au visage pour échapper à la troupe qui l’assaillait.
    Qui étaient ces "témoins" en pleure devant les caméra de France 2 ? Avaient-ils vraiment assisté à la scène ? Pourquoi ce jeu d’acteur ?

     

    • #483029

      Tu sais ça fait une bonne dizaine d’année où j’ai pu remarquer que lors de coup monté les faciès les expressions sont comme celles d’acteurs (Roger Dommergue dit bcp de chose sur les réactions de sa communauté) ... ça me rappelle récemment un mec qui réagissait sur le train qui avait déraillé à bretigny...
      Le gars avait l’air sous le choc le journaliste lui pose la question ipso-facto : "Vous avez vu quelque chose", le gars réponds non en état de choc... Ou encore comme les pseudos témoin de l’avion autour du pentagone des employés maison...
      Dans un montage l’apparition de témoins mystères, de faux témoins (comme BHL qui va faire une déclaration devant le juge il ya quelques années pour une affaire qui ne le concerne même pas), d’acteurs complices, de témoin téléphone arabe (pour l’expression). Est quelque chose qui est pris en compte... Et si ces gens sont capables d’organisés des montages comme l’affaire Tévenot, Vincent/Maillaud, Mérah, 11 Septembre, pousser aux crimes un gamin c’est pas une première ... C’es gens là sont la lie et la lie c’est pas un déchet ça se recycle perso je les enterre vivants comme engrais pour mon jardin...
      Et dire que nos RG, DST, maintenant DCRI doivent vérolés par cette vermine et influencer par la CIA et cie, et que cela même doivent être au courant de quelque chose, en ce qui concerne cette affaire, si vous me lisez vous n’êtes qu’une bande de lâche et de fils de ... je vous laisse imaginer le genre de mère qui vous ont mis au monde ... Complice d’espionner les braves gens, et de créer le terrorisme. A ma décharge je vous mets pas tous dans le même panier.


  • #482629

    "... il faut pouvoir également envisager l’hypothèse que l’ordre ait été donné dans certains réseaux dormants de l’institution hospitalière de « débrancher » la victime plongée dans le coma pour finir le boulot"

    Merveilleuse phrase qui permet d’envisager très sérieusement que vous ne connaissez rien aux protocoles de réanimation dans les hôpitaux français.

    Que vous n’ayez pas vérifié les procédures hospitalières pour cet aspect de votre "démonstration" me laisse un peu dubitatif pour le reste de votre argumentation.

     

    • #482772
      le 03/08/2013 par Michel Drac
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Pouvez-vous préciser ? En quoi le protocole en question rendrait-il absurde l’hypothèse évoquée dans l’article ?

      Je précise que la question est sérieuse. Il est tout à fait possible que le camarade qui a rédigé ce texte se plante complètement, mais si c’est le cas, il serait très utile d’en être certain. Merci de nous éclairer.


    • #482778
      le 03/08/2013 par seb le renoi
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Pourrais tu expliciter tes propos ? (La contradiction n’est intéressante que ssi elle est constructive)


    • #482837

      réseaux dormants
      Cela semble etre au-dessus du protocole non ?
      vérifier les procédures hospitalières ne servirait strictement a rien dans ce cas de figure il me semble, je n’ai pas le niveau intellectuel requis pour ce site donc je n’affirme rien car je ne sais probablement pas lire du tout.


    • #482908

      Extrait de la page Wikipédia sur la mort cérébrale.
      "La mort cérébrale mène inéluctablement à la mort des autres organes lorsque les mesures de réanimation sont suspendues, entraînant l’arrêt respiratoire, puis l’arrêt cardiaque, et enfin la mort de tous les tissus et organes par défaut d’apport en oxygène et nutriments."


    • #482910

      Vas-y balance de l’info utile, Aster.


    • #482945
      le 03/08/2013 par Anonyme de passage
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      En effet.
      - De plus votre texte relatif à la confirmation de la mort cérébrale date, de nos jours c’est le plus souvent un angioscanner qui est pratiqué car plus rapide et réalisable dans tout les centre, contrairement à l’angiographie cérébrale.
      - le coma "dépassé" est un terme qui n’est plus employé car justement porteur de fausse espérance pour les proche. Personne n’est jamais revenue d’une mort cérébrale confirmée ... (Peut être il y en a bien un, mais pas des masse de document pour l’époque )

      Quoiqu’il en soit, les événements ont pu se dérouler comme suit :
      Le type arrive au urgence mais a déjà fait des arrêts cardiaque pendant le transport ( du à un déplacement du cerveau du a l’hématome et comprimant les structure vitale du tronc cerebral), a son arrivé il passe un scanner simple qui confirme l’étendue des dégâts et le caractère " au delà de toute ressource thérapeutique" du patient.

      Mais même dans ce genre de cas dramatique, on attend un peu avant d’annoncer officiellement le décès au proche.
      Aussi oui cela fait court pour un tweet de politicards, oui quelqu’un a ouvert sa gueule alors qu’il n’aurait pas du et oui ce tweet est profondément indécent.

      Cela ne veut pas dire opération monté de toute pièce ( mise à part le côté médiatique) et cela ne vous dispense pas de connaître un minimum les sujets sur lesquels vous vous exprimez.
      Aucune agressivité dans mon propos mais c’est dommage de dénoncer à juste titre les journalopes si c’est pour être aussi peu rigoureux qu’eux.

      Bonne continuation, on apprend de ses erreurs.


    • #482953
      le 03/08/2013 par Jean Valjean
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Quand on veut s’opposer à certains arguments d’un texte bien construit, le mieux est d’en amener soi-même.

      Ou de se taire.


    • #483044

      aster : merci de nous eclairer sur les protocoles


    • #483089
      le 04/08/2013 par Gerard John Schaefer
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Bel essai de décrédibilisation, bien tenté, pourquoi pas, après tout.... "Les procédures hospitalières", il suffit juste de fréquenter un tant soit peu les hôpitaux pour se rendre compte que tout est possible...
      Tu comptais faire peur à qui ? On a plus peur... et encore moins que toi, qui n’a jamais eu, toujours prompt à entuber, alors imagine...

      Les procédures hospitalières, mais putain ! J’viens juste de me réveiller en repensant à ton message lu hier soir, et là, si je t’avais devant moi maintenant, je te dérouillerais, sans procédure.
      Du vrai, du concret, du vécu, de ce que j’ai vu comme foutage de gueule, incompétence, règles élémentaires d’hygiène bafouées, haines entre collègues et services, putain ! un moment ils ont même essayé de m’endormir une chemise... C’est mon escorte policière qui m’a dit : "au fait, votre chemise ?"

      C’est cet aspect que tu viens de "démontrer" qui dissipe effectivement les derniers nuages du doute... Merci, à bientôt.


    • #483173
      le 04/08/2013 par Anonyme de passage
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Le passage sur le calcul du temps avec les examens pour confirmer la mort laisse songeur...
      Personne n’arrive a l’hôpital et subit d’emblée un examen pour voir si il est mort !!!!
      On fait d’abord tous ce qu’il faut pour tenter de sauver le type, puis il va en réanimation, puis si on constate une mort cérébral (de manière clinique) dans le cas du prélèvement d’organe, il faut une confirmation par un examens (EEG/angiographie/angioscanner)
      Le prélèvement d’organe est le seul cas ou cette confirmation est obligatoire et est une option d’emblée exclu et de toute façon interdite en cas de cadre médicolégal comme ce fut le cas pour Meric...

      Juste ces petits points sur le versant médical de "l’argumentaire" de l’auteur montre qu’il n’y connaît rien. Quid pour le reste ??

      Quant au type qui va débrancher un gars dans une réa dans un CHU parisien, avec les flic à l’entrée, sérieux arrêtez de regarder la TV les gars... Ça ce voit que vous avez jamais foutue les pieds dans un service de réanimation chirurgicale lourde. Allez y faite le test...tu vas débrancher quoi ? T’appuie sur le bouton on/off ?? Non mais sérieux...


    • #483177
      le 04/08/2013 par matrix le gaulois
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      @ John Schaefer

      Vous avez le droit d’être énervé, mais vous n’êtes pas obligé de proférer des menaces d’agressions physiques.


    • #495273
      le 17/08/2013 par Crylovitch
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Ce n’est qu’une hypothése chere parabole d’Aster.Ceci dit quand un pouvoir sait destabiliser des pays entiers alors je me dit que passer outre des " protocoles d’hopitaux francais ( même si j’ y connais rien )" doit largement être dans leur domaine de compétence, n’est ce pas ?


  • #482639

    L’emploi du conditionnel n’a jamais empêché le ridicule, et Dieu merci, le ridicule ne tue pas, sans quoi vous auriez peut-être rejoint Clément Méric à l’heure qu’il est.

    Je sais que le monde est dure, complexe et qu’il est difficile d’y voir clair. Mais à quoi bon foncer tête baissée dans le piège que vous tendent ceux qui veulent rajouter à la confusion ?

     

    • #482852

      Bah quand on est franc-macaque le monde n’est pas si complexe que ça...il ya ceux qui passent par la porte et ceux qui passent par la fenêtre.. : Avec cet article z’avez du boulot les petits trolls FM


    • #482903

      Ahahah procédure ? sachant que dans la plupart des hôpitaux où j’ai pu aller tu rentres comme dans un moulin et je peux même rajouter les cliniques ... De là à faire les mafiosi façon la scène de l’hosto dans les Incorruptibles le pas est mince maintenant ... ici on parle d’une autre histoire !


  • #482642
    le 03/08/2013 par maitre Jean Marie
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Encore un article faisant appel à la logique, refusant l’émotionnel qui éclaire à froid cette sinistre histoire basé sur l’effet "Buzz", c’est à dire faite pour mobiliser/indigner vite et fort et disparaitre avant que les gens se posent des questions trop gênantes.

    J’imagine les "antifafs" devant leurs écrans en train de hurler au retour de la bête immonde en voyant cet article, qui ne manqueront pas d’attaquer Soral et le site (le messager) sans être capables d’argumenter une seule seconde sur le texte (le message), c’est à ca que je repère les gens de mauvaises foi.
    Je me fous de la tronche du mec qui me dit la vérité, tant que son message est juste, cohérent et bien articulé.

    beau démontage en règle de la logique sous-jacente de l’affaire, et même si cela peut donner de nous une image de gens insensibles et sans cœur, il faut continuer sur cette ligne de "logique avant tout".

    Quand on sombre dans l’émotionnel, on a vite les fils qui se touchent et on ne "pense" plus, merci a E&R pour ce types d’articles et aux auteurs en question.

    longue vie au site et bonne vacances au patron


  • #482649

    "Pourquoi organiser médiatiquement la mort de Clément Méric de Bellefon ?"

    Désinformation dès le départ, manipulation, diffamation, malhonnêteté intellectuelle, voilà comment une rumeur lancée sur novopress dans un commentaire anonyme finit dans les articles des crétins quelques mois après...
    Combien de fois faudra le dire et le répéter, Clément Méric de Bretagne n’est pas lié à la famille Méric de Bellefon de qui sont des aristocrates de Lyon dont la famille est connue dans les mouvements royalistes.
    Vérifiez vos sources bon sang !!!

     

    • #482869
      le 03/08/2013 par Gerard John Schaefer
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      En français, ça dit quoi ? Pour en arriver où ?


    • #482902

      S’il s’agit d’une erreur sur la personne, il n’y a ni désinformation, ni manipulation, ni diffamation, ni malhonnêteté intellectuelle, parce qu’il n’y a pas intentionnalité. Il y a juste erreur. Vérifiez le dictionnaire, bon sang !!!


  • #482658

    Excellent mais comment faire pour que cet article fasse la une du 20 heure ???? Bon je plaisante...

     

    • #482859
      le 03/08/2013 par GuillaumeM
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Sans même penser à l’article, on ne peut plus imaginer - depuis longtemps - un journaliste poser ou reprendre des questions, et tâcher d’y apporter une réponse après investigation.

      Il est vrai qu’occuper la moitié (au moins) d’un journal télévisé sur la chaleur en été, le froid en hiver, et le reste sur la promotion de produits ou services, laisse peu de place à des enquêtes, ou à des informations remettant en cause celles qui ont été martelées auparavant.


    • #482913
      le 03/08/2013 par lorenzo Histonia
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Bien c’est simple le diffuser massivement sur les réseaux type France-info, Libé etc...

      Mais je le trouve un peu tiré par les cheveux d’autant que peu de gens seront dupes de la supercherie,
      nul besoin d’inventer une nouvelle conspiration à une grossièrement inventée par Valls lui-même.
      vu :

      1/ l’ultra-connection des français au net

      2/ le ras-le-bol de voir ces thématiques du racisme et de l’anti-racisme prendre le pas sur la Crise
      qui est une réalité beaucoup plus cruelle, une mort lente ...


    • #483441

      @francky..........ouf, tu m’as fait peur !.......... ;)


  • #482667

    j’ai rarement lu une analyse aussi parfaite, bravo.


  • #482668

    Je me sens globalement en accord avec l’analyse. Autant sur les arrière-plans politiques et géopolitiques, que sur la partie manipulation "indirecte".

    Dès le premier jour, j’avais tiqué sur l’incroyable déferlement médiatique qui nous vendait une histoire manifestement trop commode, les antifa déjà équipés avec des maillots au nom de Clément, les banderoles, etc., les médias et toute la classe politique réagissant comme un seul homme pour se refaire une virginité "antifasciste". L’orchestration par les réseaux crevait les yeux.

    C’était trop gros.


  • #482670

    Article magistral. Un peu long mais à lire absolument.


  • #482703
    le 03/08/2013 par Substance2004
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Un truc me plait dans ce texte :
    Manipuler pour faire des victimes. Je suis tout à fait d’accord !
    Des imbéciles manipulables comme ça, prêts à se battre et à être des victimes pour un feuilleton médiatique bien orchestré, pour être le témoin d’un certain niveau, il y en a pléthore dans les grandes villes socialistes comme Lille.
    Certains pourrait aussi rêver d’une fin à la Méric, avec tous ces politiciens, ces artistes, ces journalistes qui se partagent leur cadavre, les copains qui en profitent pour les railler, une grande manifestation pleurant leur souvenir d’humaniste mort pour la cause juste. Il faut être bien dépressif, en quête de reconnaissance et/ou d’affection en se disant qu’on meurt dignement au combat. Ce type de personnes existent.

    Ça peut susciter des vocations. Martyre ! Quelle belle fin quand on a finalement rien fait de grand dans sa vie : un beau travail, un beau couple, un enfant bien élevé. L’argent n’achète pas tout non plus. Plutôt que de prendre un micro, Méric a préféré les poings.

    Je suis prêt à mourir intelligemment pour la France mais je n’ai nullement besoin d’avoir le quart d’heure de gloire d’Andy Warhol. C’est la gloire de la France que je souhaite. C’est pas la même chose. Jean Moulin est mort dans un silence médiatique.

    En revanche, à moins de ne pas avoir entièrement compris les événements heure par heure, je reste réservé sur le débranchement de Méric.

    Même si événements sur la vidéo ont été révélés tardivement, ils auraient bien pu mentir, voir la falsifier de bout en bout comme pour la manif pour tous.


  • #482704

    Une précision qui a son importance : Clément Méric de Bellefon n’a jamais manifesté pour le mariage homo. Par contre il a bel et bien manifesté contre les manifestants opposés à la loi Taubira. Ce qui n’est pas la même chose. Antifa, LDJ comme Femen sont, les uns comme les autres, des milices proches, pour ne pas dire complices, du pouvoir, qui ne sont jamais poursuivies pour leurs actes délictueux. Elles peuvent commettre toutes les provocations, toutes les violences possibles et imaginables, jamais elles ne sont inquiétées.


  • Y’a pas plus autoritaire et intransigeant qu’un "antifasciste",...le simple fait de ne pas être d’accord avec eux peut vous valoir un passage à tabac...Les "antifas" sont souvent bien blanc, bien bourgeois, les cheveux court, avec un habillement rappelant celui des skinheads !

    Etre "antifa" pour un bourgeois, c’est une manière légitime de s’encanailler, de jouer au dur(toujours en groupe !), avec l’aval et l’aide du système.

    Ils sont capable de tout quand ils sont en meute, et quand ils frappent, c’est sans distinction, homme, femmes et enfants, tout y passe, et de nombreux exemple passés pourraient ici illustrer mon propos !

    Les "antifas" sont très à cheval sur l’"antinazisme" et l’"anti-mussolignisme", dont les politiques n’existent plus depuis des lustres, mais sont totalement aveugles aux fascismes et totalitarismes d’aujourd’hui, comme celui de l’argent, de la société de consommation,...etc...

    Pour un antifa, Pasolini, Ezra Pound, sont de dangereux personnages, pour un antifa, Daniel Cohn Bendit, Barak Obama sont des icônes...

    Il est à remarquer que parmi les figures "antifa", "chasseurs de skin", "antiracistes",des années 80, TOUS se sont mariés avec des femmes bien blanches...et cela s’explique que la grande majorité de ces gens sont issus d’un milieu bourgeois fort aisé !(et dont les parents ont des "principes"), exactement comme TOUS les responsables "blancs" de Sos racisme ! (Très facile à vérifier).

    Un "antifa" doit savoir qu’il ne doit pas s’intéresser, ni se poser des questions sur l’origine du financement de son groupuscule, de son idéologie !

    Le "combat" des "antifas" est souvent très proche de celui du CRIF, représentation du gouvernement israélien sur le sol français...Comme chacun sait, ce "pays" et un modèle de tolérance, de gentillesse, de compréhension de l’autre...

    Un "antifa" est souvent "pro-palestinien", mais tout en défendant la "légitimité d’Israël"...un peu comme la ligue arabe est elle aussi "pro-palestinienne" !

    Que ajouter à cela ?A part dire ce que tout le monde sait, que ces gens sont quasiment tous indicateurs de police, et que c’est pour cela que les flics les protègent systématiquement !

    Les "antifas" sont bel et bien les agents, ou les idiots utiles du système, recrutés pour l’essentiel, dans la petite et grande bourgeoisie française...

    La même chose pourrait s’appliquer à...Greenpeace...sont pas mal ceux là aussi !!!


  • #482725

    Il est vrai que depuis l’affaire Merah,on peut s’attendre à tout !
    Et il est vrai,aussi,que le coup du tee shirt déjà imprimé le lendemain même avec tout le tremblement d’affiches,banderolles etc...sonne bizarrement aux oreilles !

    Je me demande ce qu’en pense sa famille !!


  • #482763
    le 03/08/2013 par fanfan1926
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Une analyse très pertinente, sur un coup raté, un pétard mouillé ! La mèche n’a pas pris, mais beaucoup de dégâts : Méric le pion qui ne deviendra pas un Saint laïque et républicain, Esteban la cible, plus Samuel en dommage collatéral pour bien marquer le coup - puis Caprices et Mensonges, suivis de Pieds dans le Tapis, puis Silences de la classe politique française, UMPS, Front de Gauche et compagnie. Les politiques et leurs journalopes sont des traitres à la France, soit. Les sympathisants et encartés ne mouftent pas d’un cil, se sont des corniauds et connasses qui se réveilleront quand ? Quand à ceux qui n’ont pas d’opinion, car ils n’aiment pas la politique, qu’ils sachent qu’ils font de la politique quand même, en étant témoins et ne portant pas secours aux innocents.


  • #482769

    Merci pour cet article excellent et très bien écrit. L’hypothèse d’un suicide organisé très est intéressante et l’argumentation convaincante. Notamment la partie "Comment fabriquer un kamikaze ?" très instructive sur la manipulation par les services secrets d’un "potentiel" de violence plutôt que de la violence elle-même directement, ainsi que la mise en route ultra-réactive des réseaux de pouvoir gauchistes.

    J’ai envie de dire que même s’il n’y a pas eu volonté de provoquer le suicide de Méric, il y a une responsabilité morale qui, à la lumière de cet article, est sans doute même à l’origine de cette réaction démesurée. Lorsque l’accident se produit, le groupuscule gauchiste tient forcément informé sa hiérarchie qu’il y a eu un problème, un des leurs est tombé au combat, le petit Méric leucémique est dans un très sale état et pourrait y rester. Affolement des chefs qui se disent : attention, cette histoire risque de nous retomber dessus si on s’aperçoit qu’il était leucémique, on va nous demander ce qu’il faisait là à provoquer des rixes. Pour masquer leur responsabilité, il leur faut organiser de toute urgence une action d’occupation du terrain médiatique. Tirer le premier. La meilleure défense c’est l’attaque. L’attaque de l’extrême droite, de la haine etc... Les recettes toutes faites existent déjà, il suffit de mettre en marche les réseaux. Et d’espérer que les journalistes feront bien leur travail de perroquet et de prostituées et évitent de poser les questions qui pourraient déranger voire mettre en cause des élus (dans n’importe quel sens du terme).


  • #482771
    le 03/08/2013 par matrix le gaulois
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Le caractère autodestructeur de la psychologie de Méric apparaît encore mieux dans ses idéologies de référence, le véganisme et l’antispécisme, deux branches voisines de la deep ecology, ou écologie radicale, dont les fondements malthusiens ont été définis dès les années 1960 avec le soutien de banques et de fondations (Iron Mountain, rapport Meadows du club de Rome, cybernétique sociale), et que l’on peut résumer en une phrase : « La Vie est au-dessus de tout, sauf celle des humains. » Négation des différences entre les espèces vivantes, droits des animaux supérieurs à ceux des humains, culte de Gaïa dont l’humain serait le parasite, réduction de population, décroissance générale, contrôle des naissances, légitimation de l’euthanasie, bref l’antispécisme exprime un vrai fond de haine de soi maladive et une tendance génocidaire appliquée à sa propre espèce. La cohérence mentale et la logique n’étant pas au rendez-vous, les antispécistes et les véganistes militent donc pour le respect de la Vie et de la Nature, mais n’objectent rien contre l’avortement, ni contre l’eugénisme (PMA, GPA) ou la dénaturation et la destruction de l’humain (« mariage homo », confusion des genres, transhumanisme), ce qui les associe donc davantage à une secte morbide en pleine bouffée délirante qu’à un mouvement rationnel et empiriste.



    1-Ce que je ne comprends pas avec les "haineux-de-soit" c’est pourquoi ils restent ? Pourquoi ne se suicident-ils pas et foutent la paix à ceux qui veulent vivre.

    2-Ceci dit Esteban Morillo était lui aussi un défenseur des animaux...

     

    • #482954
      le 03/08/2013 par Jean Valjean
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Apparemment, Esteban n’était pas anti-spéciste mais un simple défenseur de la cause animale qui rejetait l’utilisation de la fourrure. Il s’opposait peut-être à d’autres choses, revendiquait peut-être pour d’autres causes, mais on n’en sait pas plus. Il faudrait lui demander.


    • #483171
      le 04/08/2013 par matrix le gaulois
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      @ Jean Valjean

      Merci de la précision.


    • #484817

      @matrix et jean valjean,

      Clément était vegetalien, pas vegan antispe. Esteban était vegan antispé, et donc forcement aussi vegetalien, ce qui n’arrange pas vos affaires quand il s’agit de taper sur les défenseurs de la cause animale que vous prenez vraiment tous pour des tarés.
      http://www.sectiondefenseanimale.fr...



      Ce que je ne comprends pas avec les "haineux-de-soit" c’est pourquoi ils restent ? Pourquoi ne se suicident-ils pas et foutent la paix à ceux qui veulent vivre.



      Les animaux aussi veulent vivre, et ça vous avez tous tendance à un peu trop l’oublier.


  • #482801

    Avoir débranché le petit Méric est fort probable ; l’avoir plongé dans de sérieux troubles juste après sa chute devient plus que probable.

    J’ajouterai que cet engeance n’a plus besoin de l’opinion publique aquise pour installer ses protocoles , l’un après l’autre. Il suffit que les faux semblant deviennent la version officielle médiatico-politique pour passer sans ambages à la phase suivante ; ça fait quand même un peu froid dans le dos.


  • #482805

    Je comprends les critiques faites sur cet article et peut être que les sources sont pas fiables à 2000% (qui peut être sûre à ce point), par contre il pose de bonne question.
    Même si "ils" ne poussent pas à un crime précis, des fdp comme Mélenchon sont des pousses aux crimes : SORAL ne s’est jamais senti mal à l’aise entouré de blonds aux yeux bleus, ou de crépus à la peu noire...
    FACISME d’hier = ANTIFASCIME d’aujourd’hui donc CRIMES hier = CRIMES aujourd’hui !!!
    Bravo à tous pour le travail.


  • #482815

    LA BOMBE CETTE ANALYSE !!!!
    Dieu que la banque capital est vicieuse et diabolique, tu m’étonnes qu’Adolph ne pouvait rien contre, ni au final Staline.
    Elle possède la force de frappe militaire des USA.
    Elle détruira aussi le peuple américain.
    Et finira seule sur un monde dévasté, les survivants vivront esclaves en crevant à petit feu dans un camp de concentration géant, son modèle miniature test étant à ce jour Gaza.
    Va falloir se battre, c’est inévitable.


  • #482817

    Un article de haut niveau !
    J’aime bien la forme,le fond et l’esprit de synthèse.
    Bravo à l’auteur.

    Certains essayent de le critiquer sur des détails mais on vous dit qu’on est en train de faire des hypothèses des spéculations, il se peut qu’il faille refaire des ajustement en cours de route ou est le problème ?

    A mon avis la thèse principale tiens la route et prolonge en quelque sorte ce que disait Soral dans son dernier entretien du mois.

    Moi aussi j’avais osé une spéculation mais plus osé il est vrai dans les commentaires ...

    J’avais remarqué que la date du décès était le 06-06-2013 à savoir le 666 ( puisque l’addition de 2013 fait 6)

    J’avais remarqué que les antifas avaient tagué ce chiffre satanique dans des églises suite à la mort de Méric.

    J’avais remarqué que l’oligarque christianophobe Pierre Bergé fut l’un des premiers à réagir à la mort de Méric en accusant la manif pour tous à demi-mots ...

    J’avais remarqué que Méric s’était fait incinéré , empêchant de facto une contre-autopsie alors que l’enquête n’était qu’à ses débuts et que des versions contradictoires existaient.

    Lady Di semble avoir été assassiné (selon certains) dans l’ambulance qui l’amenait à l’hopital :

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1530/Tet...

    Le groure des hôpitaux de la Pitié Salpêtrière accueillirent Méric (tout comme Lady Di )

    Ce serait intéressant de savoir effectivement dans quelles conditions Méric a été débranché et de lire le rapport d’autopsie ...

    J’avais remarqué que le procureur dans cette affaire était le même que dans l’affaire Merah ou on l’on affirme que des enfants juifs on été assassiné ;alors que rien de factuel le prouve ! (merci de me montrer les éléments factuels pour ceux qui les ont trouvé )

    Voila pour mes remarques qui ne prouvent absolument rien à ce stade.

    Si j’étais dans un film de fiction comme Columbo mon attention aurait quand même été attiré par le fait que Méric était proche d’un certain bar que fréqentait un certain Terzic. Ce même Terzic était très proche d’un Julien Dray qui lui même était très proche d’un Pierre Bergé puisque parrain de sa fille.
    Même si cette piste ne menait à rien j’aurais enquêté (dans le film) pour en avoir le coeur net

     

    • #483046

      - France télévision bonjour !
      - Bonjour, je voulais vous prévenir qu’une bombe vient d’être découverte au siège de TF1 ; la police est sur place.
      - Ne quittez pas, je vous passe les services.

      - David Pujadas, j’écoute.
      - heu... Bonjour, je voulais vous prévenir qu’...
      - Oui, on est au courant.
      - ... ?
      - Sauf que ce n’est pas du C4 que tu as acheté dimanche dernier mais du savon d’Alep ; comme quoi on a de l’humour. Bon ! Ne t’inquiètes pas on va venir te chercher et on va voir ce qu’on peut faire avec toi... ah ! Il a raccroché.

      Quelques heures plus tard, dans un bureau de la DCRI
      - Loin de nous l’envie de paraître méprisant envers ton travail ; on sait que ça t’as pris quelques mois, ça t’as coûté de l’argent... Néanmoins, les journalistes, même si c’est des putes, c’est difficile de les remplacer par des Ukrainiennes. Et suite à la dernière affaire, c’est encore trop tot ; les « théories du complot » sont encore crédibles.
      Ah ! voilà mon collègue. Je vais lui passer la main, il va te parler un peu d’antifascisme.

      Ce genre d’article peut s’avérer utile aux téléspectateurs qui ne se posent pas de question. Par contre, pour certains « jeunes hommes dissidents » ça peut être une source de surchauffe cérébrale. Françis Cousin résume assez bien ce qu’on est en droit de penser de ce genre d’affaire ; ce qui permet de passer à autre chose.


    • #483156

      Entièrement d’accord avec ton com. Le procureur en question s’appelle François Molins , franc-macaque évidemment, entièrement dévoué aux desideratae de ses supérieurs (il aprêté serment avec son pantalon à une jambe !) à qui l’on doit cette merveilleuse expression concernant Merah " Merah était un islamiste auto-radicalisé ", c’est pour ça qu’on lui a trouvé plein de complices qui avaient créé une filière de combattants islamistes, bref le blabla habituel pour les lobotomisés des merdias.

      C’est aussi cet énergumène qui a violé la loi en ne faisant pas autopsier les corps des soi-disant victimes de l’école Ozar Hatorah (réseau en redressement judiciaire 6mois avant les faits), ce qui est logique vu qu’il n’y avait rien à autopsier.Molins avait aussi fait un excès de zèle (mais monsieur est un familier des excès de zèle puisque c’est un ambitieux qui veut passer sa ceinture noire de franc-macaque) en racontant que Merah avait accroché une caméra go-pro autour du cou, puis autour de la poitrine pour filmer "ses crimes" qu’on a d’ailleurs jamais vus , bref Molins s’est emmêlé les pinceaux dans le scénario concocté dans les loges.

      Donc pas étonnant qu’on le retrouve dans une autre affaire qui pue la manip. Un coup sous la droite, un coup sous la gauche mais toujours au service du grand archi-secte .


    • #483813

      @GRR

      Je connaissais le nom de ce procureur présumé franc-mac.

      Je savais que la pleurnicheuse Nicole Yardeni CRIF avait demandé de limiter au maximum les actes d’autopsie non nécessaires sur les enfants pour le retour au pays.
      Je me doute également que ces autopsies n’ont pas été faites correctement ...(enfin je me comprends) mais à ce jour je n’ai pas encore la preuve formelle quand à leur inexistances.

      As-tu des sources fiables ?


  • #482819

    Cet article me semble particulièrement lucide et très bien documenté.
    La première chose qui nous vient à l’esprit dans cette affaire c’est : « Pourquoi cette levée de boucliers générale et sans aucune vérification ??? »
    Ca sent vraiment le coup monté ou, au moins, la récupération orchestrée.
    Pouquoi ?
    Hypothèse : Le Pouvoir a été particulièrement surpris par le nombre des opposants au mariage gay prêts à se mobiliser...Pour faire passer la GPA et PMA ça va coincer aux entournures et peut-être même devenir vraiment violent, alors il cherche à déplacer dès à présent le débat sur le plan des passions politiques : Cathos-Fachos contre Antifas, ou plutôt Anti-PMA et GPA contre Défenseurs des Valeurs de la Démocratie...
    Ca, c’est vraiment nauséabond !
    Pouahhhh


  • #482826

    Aux vues de l’extrême détermination du petit Méric à en découdre, l’auteur n’a pas mentioné l’hypothèse d’une préparation qui aurait été un piège dans lequel il serait entré de son plein gré tout en en ignorant l’issue fatale.

    Le briefing préalable en question aurait pu lui imposer l’idée de vaciller au premier coup de poing donné afin de provoquer une culpabilité à l’encontre des jeunes de ce mouvement mais tout en lui cachant qu’il subirait un ultime traitement dés lors qu’il serait embarqué dans l’ambulance de secours.

    Machiavélique !


  • #482889
    le 03/08/2013 par serbefrancophile
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    "La cohérence mentale et la logique n’étant pas au rendez-vous, les antispécistes et les véganistes militent donc pour le respect de la Vie et de la Nature, mais n’objectent rien contre l’avortement, ni contre l’eugénisme (PMA, GPA) ou la dénaturation et la destruction de l’humain (« mariage homo », confusion des genres, transhumanisme)"

    ça me fait penser en 2007 quand j’étais en Italie ils avez proposez au parlement de faire une loi pour castrer chimiquement les pédophiles et les violeurs, et a cette époque j’étais en Terminale donc il y a eu un débat au lycée et comme d’hab tous les bobos était contre la castration car ils considéraient que c’était immorale castrer un être humain même si c’était un pédophile, et moi un jour j’ai posé un question à mon prof d’Italien(un gauchiste mais qui était sympa):vous dites que ce n’est pas morale castrer un pédophile ou un violeur mais es que vous trouver morale avorter un fœtus de 3mois ? encore aujourd’hui j’attends la réponse.
    C’est comme par exemple quand on parle de viande hallal, tous les animaliste gauchiste se scandalisent de la façon dont ils sont abattu les animaux par contre ils ne se scandalisent pas de la façon dont les fœtus sont supprimé, et ce sont les même qu’ils ne veulent pas l’aéroport de Notre Dame des Landes parce que pour construire l’aéroport il faudra détruire une partie de la foret des Landes, donc cela veut dire qu’ils se soucient de l’environnement mais certainement pas de la vie humaine sauf celles des délinquants,violeurs et pédophiles ;il suffit de voire comment ils protègent tous les racaille et justifient leur comportement, par contre si un fds ou même un noir ou arabe se plains de la délinquance la on le traite facho raciste donc ce la veut dire qu’ils ne reconnaissent pas la souffrance du peuple honnête, on voit clairement que la gauche ne soutient pas le peuple, je demande clairement l’interdiction de la gauche car leur idéologie est dangereuse pour la France, ce sont des traitre a ce beau pays.
    VIVE LA FRANCE ET LE PEUPLE FRANÇAIS


  • #482896

    Clair, concis, précis, factuel, et je rajouterais éloquent !!
    Je partais en voyage le vendredi, c’est à dire le lendemain des "manifs" en sa "mémoire", je trouvais ça louche, j’étais sûr qu’il prendrait 3ème voie a parti les jours qui suiveraient , et en ayant pu lire un article le jeudi même (veille de mon départ) du même accabit que celui de Corbières (n2 ou bras droit de Vraimentcon) il faisait allusion de mort cérébrale... Quand j’ai pu lire qu’il était finalement mort... Là j’ai imaginé l’ignominie qu’on ait pu le débrancher, depuis le début de cette histoire j’ai cette intuition en tête.
    Le rédacteur de ScriptoBlog vient conforter cette intuition...
    ça reste malheureusement une intuition mais auquel cas je comprends pas comment un mec comme TERZIC ne peut pas comprendre ça (la chronologie, l’état de mort cérébral), ni les réseaux qui l’adoube en réalité... C’est pour ça qu’il fermera sa gueule ce mec sans couille, ce vendu, complice ...


  • #482904
    le 03/08/2013 par Acte patriote
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    La guerre a bien été déclarée au peuple de France par une oligarchie despote mentalement dégénérée !
    Je suis foncièrement d’accord, la résistance par la réconciliation nationale exige le respect pour la mémoire du jeune Clément tout autant que la solidarité pour Esteban !!!
    Quand un pouvoir trahit une nation jusqu’à assassiner sa jeunesse, il n’y a que le coup d’Etat militaire ou la révolution, ou les 2 mon futur Général !!!
    Nous atteignons le comble de l’horreur, comme il est si bien dit !
    Tous au combat qui s’avérera à sa portée et que vive la France libre !!!


  • #482920

    D’après ce que je lis dans les commentaires, il existe des gens mieux informés que l’auteur de cet article qui a le mérite d’exposer et d’analyser la situation.
    J’ aimerais donc bien qu’ils écrivent un contre-article digne de ce nom, ou mieux, se rendent à la police pour témoigner.


  • #482926
    le 03/08/2013 par lumpenproletariat
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Pour ce qui est du combat de la Gôôôôôôche, je vais vous faire part d’une anecdote.

    J’avais retrouvé, il y a quelques années, un pote d’enfance désormais CGTiste Front de gauchiste et qui, sans trop s’intéresser à ma situation personnelle, c’etait mis à me culpabiliser de mon inertie concernant la défense des sans papiers (en 2007 c’était sa mode). Hors, il s’avérait à l’époque que je galérais pour pouvoir payer mon loyer, mon EDF et mes factures d’hosto suite à un gros pépin de santé (trop riche pour la CMU pas assez pour une mutuelle).
    A l’époque, j’étais un peu con, la merdiacratie m’avait tellement bien frelaté le ciboulot, que putain malgré la merde dans laquelle j’étais, j’ai ressenti un gêne, une culpabilité !!!! (te fous pas de ma gueule toi qui me lit)

    Aujourd’hui, si c’était à refaire, je me ferais un devoir de cracher à la gueule de ce plouc.

    Plouc révolutionnaire qui a par ailleurs quitté le foyer de son papa et de sa maman à 30 ans ( moi à 17 ans)... C’est pour vous dire le niveau de vécu qu’ont ces guerrieros en charentaises ...

     

  • #482936
    le 03/08/2013 par Woo-Tong Pyjama
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Tout simplement magistral.


  • #482984
    le 04/08/2013 par Kenel Masta
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Belle analyse.

    On passerait donc de la manipulation et de la récupération politiques de la mort pourtant non préméditée d’un jeune militant dans le cadre d’une rixe (ce qui est déjà ignoble et dégueulasse mais pas spécialement étonnant de la part de nos politiciens) à carrément l’holocauste d’un jeune idiot utile par le système et au profit du système.

    Ce qu’il y a de terrible avec le système c’est qu’il est souvent encore bien plus criminel et vicieux qu’on se l’était figuré. Il démontre une étonnante capacité à surprendre même les plus blasés par une ingénierie de l’immonde toujours à la pointe. Il doit clairement y avoir une intelligence maléfique supérieure derrière vu le niveau. Au-d’ssus c’est le soleil... de Satan.


  • #483007

    Excellente analyse !

    Merci E&R


  • #483024
    le 04/08/2013 par en passant
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    "Sans oublier le slogan « Ni oubli, ni pardon » "
    Etrange slogan, alors que l’extrême-gauche prône un laxisme ultime à l’endroit des délinquants, réprouve toute répression des actes contraires à l’ordre social.
    Ni oubli, ni pardon, sans enquête, pour la mort de l’un des leurs alors même que le comportement de celui-ci est la cause principale de sa mort. Slogan d’une culture étrangère où le culot le dispute au fanatisme, sans intervention de la moindre petite once d’ honnêteté, de morale, d’humanité.
    Les antifas ne sont pas les idiots utiles du système, ils sont le système.


  • #483026

    Le pire c’est que comme dit l’article, tout le monde s’en branle, on est plus en 1980. Le FN, qui été visé par cette attaque a cartonné aux élections quelques semaines après l’affaire. Leurs vieilles méthodes moisies ne marchent plus, et ça les a vraiment saoulé.

    Clément Méric, tu es vraiment mort pour rien ...


  • #483092

    Cette affaire arrive comme du pain béni pour le gouvernement sa pue la manipulation à plein nez le mec le plus faible envoyé au casse pipe comme par hasard et l’affaire récupéré juste derrière par la Gauche la diabolisation du FN en période ou il monte tout cela commence à faire sens


  • #483105
    le 04/08/2013 par DJL 93VIDEO
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Cet article sent très bon l’odeur de la vérité. Je le trouve très bien écrit et très intéressant ... C long à lire, mais quand on arrive à la fin, on en voudrait un peu plus ...

    Merci du partage les fréros ^_^


  • #483187

    Il faut créer "SOS Fascistes", "SOS Sémites" et "SOS Capitalistes" comme ça tous les "anti" pourront se regrouper sous la même bannière "SOS Cons" avec Jean-Luc Cornichon d’un côté et Arlette Désir de l’autre...


  • #483212

    Excellent article !! Mais une chose m’intrigue : je n’ai remarqué aucune réaction ayant pour origine la famille de ce malheureux MERIC. Etrange !!

     

    • #484164
      le 05/08/2013 par Gerard John Schaefer
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Avant de te poser ce genre de question insinueuse, essaye simplement de réaliser que ces gens sont en deuil, et qu’ils souffrent sans doute énormément. Ajoute à cela le local poubelle médiatique... Le fait qu’ils se sont peut-être, dans leur souffrance, rendus compte d’un truc ou deux...
      Je crois que la coupe est pleine, et au-delà...

      Pendant ce temps, un innocent est toujours incarcéré.


    • #484486

      Deux innoncents. Esteban et Samuel , ce dernier n’étant même pas accusé d’avoir porté le moindre coup, si je ne me trompe..


  • #483258
    le 04/08/2013 par anti FA DOUCHE
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Il est clair que toute cette extreme gauche institutionnelle ne bluff plus grand monde, hormis chez les mondains, les petits étudiants bourgeois ou ceux qui veulent trouver un job à la mairie.
    Ces imbéciles manipulés font pitié.
    Ce qui les retient dans ce mouvement nauséabond c’est peut-être qu’ils aiment se faire taper dans la raie par tonton PACO.

    Pour l’intérêt général il faut se débarrasser de cette extreme gauche institutionnelle financée par les potes de George BUSH.
    Tirons la chasse d’eau pour nous débarrasser de tous ces excrement merdic.

     

    • #483894
      le 05/08/2013 par en passant
      Clément Méric, victime d’un coup monté ?

      Il n’y a pas d’extrême-gauche autre qu’institutionnelle, pour la simple raison que l’idéologie d’extrême-gauche est dénuée de tout lien avec le réel, le bon sens, la justice, la liberté ; ayant un simple objectif de destruction, elle ne peut prospérer qu’avec le soutien du pouvoir en place ou de forces qui tiennent en main le pouvoir.


  • #483271

    que la mort de clément soit une aubaine pour l’oligarchie et l’utiliser à des fin manipulatoire ok. Mais que les comploteurs aient monté une opération en sachant que la rixe allait aboutir à la mort de clément (avec deux pauvres coups de poings) c’est tiré par les cheveux. A la limite ils auraient engagé un faux skins pour le descendre et être sûr du succès de l’opération. Mais bon !

     

    • #484114

      Bonjour à tous,
      Florian, je suis d’accord avec toi.
      Récupérées par les mass-médias et la classe politique, oui, pourquoi pas. çà existe depuis toujours.
      Mais arrêtez de voir des complots derrière chaque fait divers tragique.
      Une baston qui tourne mal. Point final.
      Paix à son âme et condoléances à la famille.


    • #484205

      Il me semble que l’article parle de complot indirect : sans provoquer directement la violence, on crée toutefois toutes les conditions nécessaire pour en augmenter la probabilité d’apparition...
      C’est sur qu’en poussant un ex-leucémique de 60 kg a participer a des manifestations violentes, des rixes, des agressions, les probabilité qu’il lui arrive des bricoles étaient très élevées : il suffisait juste d’attendre !


  • #483321

    quand le quotidien de la banque Rothschild, Libération, titra dans son édition du 25/06/13 : « Clément Méric, antifa devenu icône. »

    Ca a fuité dans ce journal :) trop proche des poches de la banque :)

    P’tain, suivant le Galou, le richistan au sens restreint ils sont 1500 en large 6000, c’est moins simple que dans Yacht People, ou faudrait couler le bateau ...


  • #483353
    le 04/08/2013 par Vince Cube
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Le passage sur le véganisme est vraiment à chier, un concentré d’amalgames et de clichés. L’auteur aurait du éviter d’aborder cet aspect du problème en le caricaturant de la sorte. Et la gauche n’a pas le monopole de la protection animale.


  • #483468

    excellent article !........la vérité complète, nous ne l’auront jamais, on ne peut que s’en approcher et je trouve que là, m’est avis que nous en sommes tout proche...........nous savons que nos élites sont capables du pire, et quant bien même il peut exister des réserves relatives à l’épisode hospitalier par exemple, la seule question qui vaille c’est : à qui profite le crime ?.......j’irai plus loin, ces gens-là sont tellement crades dans leurs têtes que quoique vous ayez imaginé en terme de saloperies et de perversités, eux iront toujours plus loin.....hypothèse : il n’y a pas eu complot, ok, mais tout ce qui peut les aider à désinformer le peuple et à le faire basculer dans leur paradigme pour installer plus profond leur dictature est bon à prendre....et cette affaire Méric, c’est bon pour...au fond, avec ces salopards, l’intention vaut l’action (comme au foot) et va, en fait, tellement au delà !...et dire que nous n’en sommes qu’aux prémices.


  • #483513

    Vas-y petit, Le merluchon et Botul te regardent. Les fachos ne doivent pas vivre, à nos enfants de la patrie, le jour de gloire c’est devant, mets ton protège dents. Embrigadement d’étudiant bourgeois disponible.


  • #483809
    le 04/08/2013 par Le Nettoyeur
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    De toutes façons, quels que soient les détails techniques, le fait de galvaniser des jeunes pour aller taper d’autres jeunes pour le profit de certains adultes c’est déjà un coup monté en soi, comme dans toutes guerres.


  • #484122

    Tout ça pour ça...

    L’échec est tout aussi cuisant aujourd’hui... il y a deux victimes (qu’il ne faut pas placer sur le même niveau) l’un est mort, l’autre en prison.

    La dissolution de deux ou trois mouvements dits "fascisto-racistes-antisémites" ne règle rien et même, ont donné une médiatisation inespérée à ces ex-mouvements qui sont suivis par des milliers d’internautes aujourd’hui sur Facemachin et twitter...

    La seule chose qui pourrait leur rapporter c’est de voter encore des lois plus liberticides que celles qui existent déjà ou faire des attentats sous faux-drapeaux en accusant l’ext.droââââte... il n’est même pas sûr que le français lambda y croirait...

    Bref des manipulateurs de bacs à sable.

    Je me suis tout de même posé la question suivante : habituellement, quelle que ce soit la victime surtout lorsqu’elle est jeune on voit les parents, certains parlent même aux médias.
    Pourquoi n’a t-on jamais vu ni entendu les parents de Méric ? ils sont totalement absents et personne n’en parle (on sait seulement qu’ils ont un nom à rallonge et que le père est enseignant)...

    quelqu’un peut-il m’éclairer sur le sujet... bizarre non ?


  • #484134

    on en est arrivé a un tel point de fracture et de trahison de cette gauche immonde dans notre pays, que ce qui est deprimant, c’est que cet article decrit un scenario.....tout a fait plausible.
    pauvre peuple de france, on echapera pas malgres les efforts de braves et courageux individus tel alain soral a une guerre civile car ces gens la ne renonceront pas au demantelement de notre patrie et a la destruction de son peuple.seul la force les y contraindra...


  • #485009

    Le délire médiatique sur cette affaire a été tel...
    Article intéressant, qui aurait du néanmoins évoquer la responsabilité des cadres de ces groupes antifa : qui sont-ils ? de quoi vivent-ils ? quelles sont leurs connexions réelles avec les hautes instances ?

    Mais je préfère rester prudent, tout ça fait scénar d’une banale série TF1, ou alors c’est que je ne suis pas (encore) prêt à accepter que le cynisme des "élites" puisse atteindre un tel niveau. A mon avis les réseaux sont sur les dents pour exploiter n’importe quel fait divers qui servirait leurs intérêts, il y a toute une machine qui se met en route et utilise tous les rouages du système. Pour résumer il leur suffit de créer un climat dégueulasse à l’échelle d’une société, faire monter la sauce, et attendre pour déployer tout le cinéma.


  • #485362

    je tente un repost de commentaire puisque il est une fois de plus passé à la trappe. Je vais m’attarder sur le passage délirant sur le veganisme puisque c’est un sujet que je connais plutôt bien. Je croyais que sur ce site les gens étaient plutôt aguerri au fait que les lobbys récupèrent des idéologies ou des mouvements pour mieux les discréditer.

    Il n’a jamais été question de nier les différences entre les espèces, mais de montrer les similitudes entre les espèces sentientes, ce qui est une sacrée nuance quand on daigne s’instruire sur le sujet.

    Les mêmes qui applaudissent les analyses de Pierro San Giorgio qui dit qu’avec le développement exponentiel démographique il sera impossible de nourrir les milliards d’animaux humains et non humains, fustigent ceux qui défendent les droits des animaux qui tiennent le même discourt en les traitant de malthusiens. C’est vraiment curieux comme retournement de veste. En quoi avoir une politique de limitation des naissances pour permettre à ceux qui sont déjà sur terre de vivre décemment est-il si condamnable ? Et le plus dingue, c’est que cette politique, ce sont les specistes qui en sont les coupables à cause de leur mode alimentaire (entre autre) qui demande des rendements intensifs à nul autres pareils.

    Je n’ai jamais entendu parler de légitimation de l’euthanasie depuis 10 ans que je côtoie activement les milieux animalistes. Ni de droits des animaux supérieurs aux humains. Je ne vois pas en quoi respecter le droit à la vie d’une être sentient enlève quelque chose dans les droits fondamentaux des humains.

    Quand on veut parler de veganisme et d’antispecisme, comme pour le reste on fait l’effort de s’instruire sérieusement sur le sujet au lieu de raconter ce qui vous arrange pour défendre vos intérêts. Les analyses d’intellectuels compétents ce n’est pas ce qui manque, mais peut-être que comme pour beaucoup, il vaut mieux que vous vous voiliez la face plutôt que de découvrir des vérités qui vous dérangent, n’est il pas vrai ?
    Je remets la video de Gary Yourofsky qu’on ne peut pas soupçonner d’etre un suicidaire sous l’emprise de bouffées délirantes.
    Si seulement les vegans philosophes, avocats, chercheurs, etc pouvaient lire vos commentaires ...
    www.youtube.com/watch ?v=9ivP...
    www.youtube.com/watch ?featur... (Q&R)

    Et je le répète, Clément Méric n’était "que" vegetalien, et Esteban était bien vegan antispéciste :) Il suffit d’aller sur son site section défense animale pour le comprendre.


  • #494347

    Peut-être une piste : Lors de la contre-manif du 17 avril (dont est tirée la photo de Méric), on peut voir à ses côtés, une jeune fille masquée d’un foulard noir et qui malgré cet accessoire, fait furieusement penser à Clémentine Autain membre du FDG et qui a ses entrées à science Po. On peut la voir sans masque mais hélas de trop loin sur cette vidéo : http://www.contre-info.com/clement-.... Son vêtement est d’un joli bleu-vert, couleur que semble affectionnée cette Clémentine. Quoi de mieux qu’une jolie égérie pour envoyer un couillon au casse-pipe ?
    Peut-être avez vous les moyens de l’identifier vraiment.
    Salutations


  • #495415

    Des gens capables de monter de tels scénarios ( ils sont capables de mettre en œuvre des meurtres "domestiques" comme des crimes beaucoup plus graves coûtant la vie à des milliers de Syriens en ce moment donc je ne doute pas que de tels projets naissent dans leurs cerveaux malades ) ne lâcheront pas l’affaire facilement. Leur idéologie est telle qu’ils en deviennent fanatiques. Comment les arrêter si ce n’est par des actions bien structurées .


  • #500986
    le 24/08/2013 par Pegeen Mike
    Clément Méric, victime d’un coup monté ?

    Moi j’ai tiqué lorsque je suis tombée sur le Grand Journal de Canal + quelques heures seulement après la mort de Méric. Ses "amis", invités à cette émission arboraient déjà des T.Shirts avec son nom imprimé dessus... Certes, ce n’est pas très long de confectionner des transferts et les imprimer sur des vêtements mais tout de même.... Si vous perdez un grand ami, est-ce que votre réaction immédiates va être d’arborer un t.shirt avec son nom dessus ?

    Je n’arrive malheureusement pas à retrouver le lien de ce passage à la télé y compris sur le site de Canal.... Mais en tout cas, il m’avait fait tiquer et j’ai compris sans trop y croire que quelque chose de louche était caché derrière ce fait divers.


Afficher les commentaires suivants