Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pakistan : une émission de télé offre des bébés à ses candidats

Voitures, voyages, électroménager et autres lots à gagner à la télévision semblent trop banals pour la télévision pakistanaise.

En effet, en cette période de Ramadan, la course à l’audimat bat son plein. Pour s’assurer de bonnes audiences, Aamir Liaquat Hussain (photo ci-dessus), grande star de la télévision au Pakistan a décidé de taper fort en offrant comme cadeau, des bébés en chair et en os.

« Arriver en couple, repartir parents », telle pourrait-être la devise de l’animateur télé Aamir Liaquat Hussain. Tantôt personnalité de la télévision Pakistanaise, tantôt religieux il présente « Amaan Ramazan » programme diffusé sept heures par jour durant le mois de Ramadan.

C’est en partenariat avec l’association non gouvernementale Chhipa Welfare que le présentateur vedette remet désormais des nourrissons en cadeau à des couples sans enfants. Ce geste vivement condamné par de nombreuses personnes via les réseaux sociaux n’a pourtant pas arrêté l’animateur qui a remis successivement une petite fille puis un garçon à deux couples candidats de l’émission.

Ces enfants seraient apparemment retrouvés, abandonnés dans les rues pakistanaises selon les dires du présentateur au cours de l’émission : « Cette jolie petite fille a été abandonnée sur un tas d’ordures. Regardez comme elle est jolie et innocente ».

C’est donc à ce moment que Chhipa Welfare intervient : « Notre équipe trouve des bébés abandonnés dans la rue, dans des poubelles – certains sont morts, d’autres blessés par des animaux. Alors pourquoi ne pas s’assurer que ces bébés restent en vie et trouvent un foyer  ? » S’est défendu Ramzan Chhipa, gérant de l’association.

En effet, plusieurs enfants sont abandonnés au Pakistan chaque jour. Les naissances hors mariage et l’adultère étant vivement réprimandés, des nourrissons sont souvent livrés à eux-mêmes, et doivent survivre dans des conditions hautement condamnables. Bon nombre de ces nouveau-nés sont des petites filles puisqu’elles sont parfois considérées comme une lourde charge par leurs familles.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • toujours plus loin dans l’horreur


  • Monde de dégénéré...


  • Que le seigneur pardonne mes péchés, je ne suis pas de cette planète. Mon vaisseau s’est écrasé sur terre, les pannes arrivent je n’y peux rien.

     

  • Ben, pour une fois que l’abominable vient d’ailleurs que d’USraël, de GB, du Japon ou d’Arabie Saoudite...

    [mode ironie : ON]
    Heureusement que cela n’arrivera jamais dans nos contrées !
    [mode ironie : OFF]

    Je me souviens des émissions de TV de TF1, France 2 ou M6 vers 1999 qui fustigeaient l’émission Hollandaise Big Brothers, qui estimaient que cela violait l’intimité des gens & que c’était vulgaire...aujourd’hui il n’y a plus que ça à la T.V. française ! Joie !


  • Une ONG est un business très lucratif, et pas seulement au Pakistan...


  • Dans la Rome antique patricienne, le Pater Familias avait droit de vie ou de mort sur sa maisonnée. Il avait le droit "d’exposer" les enfants non désirés : chétifs, illégitimes (bâtards), ou petites filles indésirables (cadettes)… qu’il abandonnait à la décharge publique. Bien que théoriquement interdit dans l’islam, cette Patria Potestas semble toujours vivace au Pakistan. Lire le droit patriarcal romain.


  • Quand je vois la plupart des programmes télé qu’il y a dans le monde, je me dit que Secret Story c’est finalement bien propre.


  • La décadence n’a pas de frontières. D’ailleurs, je n’ai jamais compris que l’on ait pu croire que les musulmans consitutaient le dernier rempart contre le mondialisme : impossible au vu de la déferlante des crises, conflits, décadence dans ces contrées que l’on observe comme partout ailleurs. Les pouvoirs sont sclérosés, pourris jusqu’à la moelle : la division est exploitée comme jamais par des recrues d’hommes "musulmans" bouchers de leur état, pour accélérer l’explosion dans ces régions. Ca se bouffe entre eux, et on en retrouve même sur les forums qui s’affrontent de leur point de vue "islamique", ce qui est le symptôme de la fin des fins.

    Je crois que la messe est dite : d’autant qu’il suffit d’observer l’extrême corruption, la déchéance morale, les complicités, les coups de couteaux dans le dos entre "frères" de même religion, incapacité à s’entendre, les faux problèmes, une population analphabète et miséreuse, pas de sursaut même lorsque qu’en Arabie Saoudite il est su de certains qu’une maison de leur prophète est détruite avec, pour remplacement, des chiottes publiques. Les chiottes, vous voyez, c’est finalement symbolique, c’est ce qui reste de ces pays arabo-musulman. Plus d’honneur, plus de morale, prositution, pédophilie comme en Afghanistan, Maroc, A. Saoudite, gêole pour dissidents et poètes au Qatar. Mais tout va bien, on nous dit que l’Islam est la dernière carte à abattre : que nenni, ça n’a jamais été aussi simple de le faire, ils se sont toujours bouffé entre eux, la division et les massacres entre gens de même religion est un sport.

    Le monde arabo-musulman est mort depuis belle lurette. Beaucoup de ces payx font déjà partie des pays intégrants du mondialisme. La majorité, des pleutres, des incapables. Faire le Ramadan tout en sachant que ces pays sont déjà pour certains de véritables bordels, de véritables dictatures décandentes, des charniers d’enfants et de dissidents, des bidonvilles, des gamins qui se prostituent abandonnés de leur mère, plus rien, il n’y plus rien qui ne laisse l’ombre d’un espoir.

    Beacoup prient pour le salut de leur âme : c’est tout ce qu’il reste. Ce qui fait pitié est l’attitude de certains croyants encore persuadés qu’ils peuvent renverser la donne en soutenant des mercenaires, la destruction de mausolées pour cause d’association, renversement des chiites, ennemis irréductibles, alors que tout s’écroule et qu’ils y contribuent dans leur parfaite ignorance. Pauvre monde.

     

    • Pauvre Missile autant de pessimisme, jai pitié pour toi sincèrement.
      C’est sur que de ton point de vue tout est joue d’avance et donc il n’y a plus rien a faire.
      Mais sache que le monde musulman ne se résume pas a ca que tu peut voir a la télé ou a ce que tu peux lire dans les journaux. C’est sur qu’il y a bcp d’egares mais bcp ne veut pas dire tous et avec l’islamisation galopante du monde entier la preuve en est que l’humanite tend naturellement vers l’Islam. Et donc tu trouveras toujours un groupe de personne prêt a soulever des montagnes pour parvenir a leur fin, celui de vaincre le Mal.
      Et ces gens auront le meilleur allié qui soit:Dieu Tout-Puissant. Apres ce qui se perd chez l’être humain de nos jours c’est la patience et l’endurance,deux principales qualités necessaire a l’homme et apprécié de Dieu.
      Alors garde ESPOIR !!!


  • que c’est glauque et malsain, j’aurais jamais crû une telle chose possible dans un pays comme le Pakistan


  • Inutile de faire semblant d’être choqué.
    La marchandisation de l’être humain n’as pas d’age.
    Et dans l’élan ou nous allons, je ne serai pas surpris non plus d’entendre que dans un avenir proche, la pédophilie soit rendu légale.