Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coluche et les socialistes

Chercher de nouvelles solutions politiques
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #783563
    le 10/04/2014 par trismus37
    Coluche et les socialistes

    Ou pourquoi Coluche est passé à la trappe...
    Enfin, que le camion l’a percuté !

     

    • #783860
      le 10/04/2014 par Antoine
      Coluche et les socialistes

      Balavoine, puis Coluche, puis Le Luron, puis Desproges... C’est fou comme des fois il y a des hasards qui se combinent.


  • #783565
    le 10/04/2014 par marlon branleux
    Coluche et les socialistes

    Le plus triste & le plus cauchemardesque c’est de noter qu’un homme de talent tel que lui se soit trompé à ce point !

    "La droite a fait de la m**** pendant 30 ans, maintenant ils s’aperçoivent que la gauche fait pareil...je vous l’dis, c’est la dernière fois qu’ils votent, là !"

    Une vidéo qui doit bien dater d’il y a 25-30 ans, et pourtant les gens votent toujours !

    C’est ignoble de savoir que ça sera pareil dans 30 ans.

     

    • #783630
      le 10/04/2014 par Alex
      Coluche et les socialistes

      Dans un certains sens il ne s’est pas trompé car entre ne pas voter et voter sans changement c’est comme ne pas voter


    • #783738
      le 10/04/2014 par chouardien
      Coluche et les socialistes

      N’oubliez pas que le record d’abstention a été dépassé avec la dernière élection, et d’autre part, qu’en 25-30 ans, le système a tout fait pour endormir et abêtir les gens et effacer les révoltes populaires en les déviant vers le sociétal... Malgré tout, une majorité de gens n’ont pas voté (38%), mais cet avis, les politiques s’en foutent, alors qu’à l’époque de Coluche, un score pareil aurait sonné l’alerte... Bref c’était une autre époque, et la question qu’il pose reste valable : quelqu’un a une idée de ce qu’il faut faire ? Aujourd’hui les collectifs citoyens s’organisent (grâce aussi à internet), beaucoup de solutions existent, mais pas à assez grande échelle, faute de volonté politique. Il faut créer des liens entre toutes ces unités...


    • #784262
      le 11/04/2014 par guigui
      Coluche et les socialistes

      J’ai pensé la même chose et ça m’a franchement déprimé....dans 30 ans il y a de grandes chance qu’on en soit là oui :(


  • #783569
    le 10/04/2014 par francky
    Coluche et les socialistes

    Ca n a guère changer sauf qu’ aujourd hui je vois mal Dieudo venir ds une unversité pour parler avec des etudiants... Il y aurait émeute et Valls (à mille temps) enverrait le 2eme REP pour interdire l’ entrée à notre comique préféré (trouble à l’odre public) ....

     

    • #783666
      le 10/04/2014 par saucecarp
      Coluche et les socialistes

      Oui mais aujourd’hui il y a une différence, ce serait Dieudo et Soral, et la donne est différente avec le net. Ce n’est pas si mal même si cela n’a pas beaucoup évolué...


  • #783573
    le 10/04/2014 par Iklaavatankar
    Coluche et les socialistes

    C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui. C’est un cercle sans fin. Les gens étaient déçus de la politique de l’UMP et ont voté PS en espérant un changement. Et aujourd’hui certains "seraient tentés de dire qu’ils font pire". C’était exactement la même chose qu’à l’époque, les gens n’ont pas d’avis et les gens s’en foutent de se faire marcher sur les pieds.
    Quoique, aujourd’hui les gens ont peut être un avis sur la politique mais ils ont l’illusion du choix en pensant agir contre le gouvernement et pour leurs intérêts en votant Front de Gauche, Ecologie, NPA et tout ce qui fait partie du décor. Une autre manière de garder le peuple sous contrôle !

     

    • #783640
      le 10/04/2014 par matrix le gaulois
      Coluche et les socialistes

      Il y a quand-même une petite différence par rapport à cette époque ... il n’y avait pas encore la menace de l’austérité qui pèse sur les têtes de chacun, en dépit de la crise pétrolière ; le niveau de vie à l’époque était croissant, ces étudiants qui sont présentés dans la vidéo : leurs diplômes leur servaient encore à quelque chose, il y avait encore de l’emploi ... maintenant...le réel se rappelle à tous (sauf aux journalopes).

      La dictature européenne restait encore une lointaine menace, voter communiste voulait encore dire quelque chose (c’était encore la guerre froide !) Maintenant, il y a beaucoup de choses qui ont changé (et il y a internet).


    • #783686
      le 10/04/2014 par frederic
      Coluche et les socialistes

      Bah oui les jeunes d’hier c’est moi, c’est soral et la génération qui a aujourd’hui la cinquantaire. On est dégouté, mais nos enfants n’ont pas encore compris et pensent qu’ils vont pouvoir changer le monde. Jusqu’au jour où il s’apercevront qu’ils sont pourris et ainsi de suite...


    • #783742
      le 10/04/2014 par Patriote
      Coluche et les socialistes

      @Matrix : tu as tout a fait raison, a l’epoque le pays se trouvait sur une courbe economique ascendante avec un fort potentiel de croissance donc les gens, avec ou sans diplomes, pouvaient encore esperer travailler pour devenir proprietaires d’un logement, epargner un peu, penser a une retraite decente ; or aujourd’hui, le pays etant en phase de declin, les gens en sont de plus en plus reduits a se battre pour obtenir un poste de travailleur pauvre dont la finalite est seulement survivre au quotidien. Malheureusement, il ne faut pas se leurrer, la generation du baby boom qui a profite des 30 glorieuses commence tout juste a partir a la retraite et le phenomene va encore s’etaler sur plus d’une decennie, cela associe a l’allongement de la duree de vie, de celle des etudes, de la masse des chomeurs et allocataires a entretenir, la population active va se retrouver de plus en plus soumise a une pression fiscale et economique intenable...
      D’ailleurs, une petite observation, au sujet de la promotion ouverte ou subliminale de l’euthanasie (a 65 ans pour Attali), n’est-ce pas la finalement un message qui nous montre que vraiment nous sommes a court de solutions pour redresser l’economie si on envisage d’en arriver a de telles mesures ?


  • #783575
    le 10/04/2014 par maryam
    Coluche et les socialistes

    c était super !!!

    merci e&r

     

    • #783677
      le 10/04/2014 par jean
      Coluche et les socialistes

      C’était même over-Didier super ! Et avec la bande à Attali comme potes, le pauvre bougre a fini dans un camion (à une jambe).


    • #783771
      le 10/04/2014 par késako
      Coluche et les socialistes

      1973, choc pétrolier
      1973, Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France (Banque centrale terminée, à plus, la France empreinte « Rothschild » (Ces dernières années, cette loi est au cœur d’un débat sur l’endettement public et la création monétaire.)
      1980, Coluche mange chez Jacques Attali en compagnie de François Mitterrand, avec en tête "du social", sinon les Restos du cœur dèjà en projet...
      1980, Coluche candidat aux élections présidentielles
      1981, Coluche se retire des Elections 7 avril 1981.
      1981, Election de François Mitterrand
      1981, la sidérurgie est nationalisée, 8000 emplois créés, mais le ton du discours change « Il faut gagner de l’argent ». La soumission à l’économie de marché pointe son nez. 8000 emplois sont supprimés aux Charbonnages de France. L’espoir des ouvriers de la sidérurgie avec l’arrivée de la gauche au pouvoir est mort.
      1983, Marche pour l’égalité et contre le racisme, surnommée par les médias Marche des « beurs »
      1984 : la crise de la sidérurgie… La situation économique se dégrade, c’est la rigueur, Le gouvernement socialiste abandonne les travailleurs de l’acier. Usinor annonce 21 000 emplois supprimés. La Lorraine fait grève, les syndicats organisent une marche pour sauver la sidérurgie.
      1984, SOS Racisme
      1986, mort de Coluche
      1988, Election de François Mitterrand.
      1989, Je me marie à la Mairie (...)
      1992, Je me marie à l’église (...)
      2014, Election Européenne
      2014, On fêtera nos 25 ans de vie commune
      2014, J’investis dans l’or, j’offre un stérilet en Or pour madame !
      Pour la petite blague, quand je fais l’amour, j’aime rentrer dans mon argent…
      2015, L’euro meurt
      2015, (retour à la banque centrale ?)
      2015, Création de la Quenelle d’Or Etalon
      2016, Début de la Chasse aux traitres de la Nation

      Y con mouah, Je sors


  • #783581
    le 10/04/2014 par popoyopo
    Coluche et les socialistes

    Et pourtant si !!! Ça vote encore et ils sont toujours aussi cons. "Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?!"
    A ta mémoire mon pote !


  • #783590
    le 10/04/2014 par damoines
    Coluche et les socialistes

    Rien à changer ! Les veaux sont toujours aussi veaux, les socialos sont toujours aussi ...enfin bref, j’me compreeeeends !

     

    • #783876
      le 10/04/2014 par sabderrazak@gmail.com
      Coluche et les socialistes

      L’orthographe mon ami, l’orthographe ! Rien à changer ou rien n’a changé  ? 2 choses trés différentes ...


  • #783603
    le 10/04/2014 par neribu
    Coluche et les socialistes

    que dirait-il aujourd’hui ???


  • #783612
    le 10/04/2014 par niko
    Coluche et les socialistes

    Coluche avait pigé le truc y’a plus de 20 ans et aujourduis en 2014 y’en a encore qui ce demande si faut voté droite ou gauche

     

    • #783777
      le 10/04/2014 par chouardien
      Coluche et les socialistes

      Oui alors qu’il faut voter FN ! Dans cette vidéo, il n’en parle pas, peut-être parce que le FN avait une trop sale image...


    • #783936
      le 10/04/2014 par un Chouan
      Coluche et les socialistes

      Je ne pense pas qu’il sous-entend "votez FN" dans cette vidéo ; Je ne pense pas qu’il sous-entend quoi que ce soit d’ailleurs.
      Il est aussi paumé que nous, il le dit lui même :
      " Faut se démerder soit, individuellement." à 1:30
      Après ce n’est que mon avis. ^^


    • #784113
      le 11/04/2014 par Jeff patriote
      Coluche et les socialistes

      Faut peut être arrêter de compter sur les partis politiques, FN compris et prendre notre destin en main,Étienne Chouard a raison,c’est bon quoi,il y en a marre,FN pareil,j’attends pas après pour la France,moi c’est les gens,l’avenir de nos enfants,nos familles.
      Arrêter de vous branlez sur le FN ou autres,reprenons notre souveraineté et notre destin en main.
      Démocratie direct,autogestion voilà notre avenir,et Coluche a raison sur faut se débrouiller soit même,Dieudonné et Soral avec E&R le prouve chaque jour,ils ont pas attendu les partis politiques pour agir
      J’enmerde les politiques de droite,gauche,FN
      Vive la nation française, mort aux cons.


    • #784272
      le 11/04/2014 par mop
      Coluche et les socialistes

      "Oui alors qu’il faut voter FN " : étonnante remarque pour un chouardien ! Voter fait partie de la matrice franc-mac, voter ne sert qu’à légitimer le système de domination basé sur l’argent dette.Le FN pas plus que le PS ou l’UMP ne possède la planche à billets . L’état est "obligé" d’emprunter sur les marchés.Alors si le FN passe les oligarques du cartel bancaire augmenteront les taux d’intérêts obligeant le FN a faire des coupes dans le budget, alimentant le cycle misère/violence.

      Voter FN procède de la même illusion que ceux qui en votant Miterrand en 81 pensaient que les choses changeraient.


  • #783618
    le 10/04/2014 par Ravenor
    Coluche et les socialistes

    Il faisait partie de cette minorité d’entre nous qui ne cultive pas les illusions mais les dissipent en posant un regard juste ou presque juste sur les obstacles du bon sens et de la Vérité. Il n’avait pas compris qu’il faisait partie d’une minorité et que les français étaient encore et pour longtemps... enclins à rêver que les choses s’arrangent d’elles-même. Comment aurait il pu admettre ne serait-ce qu’une seconde que des décennies plus tard nous continuerions à nous faire enfiler sans rien dire, votant un coup Ps, un coup UMP, que des dizaine de millions continueraient à jouer au ping pong UMPS en oubliant les trahisons du passé pour croire aux nouveaux mensonge. Il est venu ensemencé la conscience populaire avec des germes qui n’ont pas donné de fruit, à cultiver un désert on ne récolte que des cailloux.


  • #783634
    le 10/04/2014 par seber
    Coluche et les socialistes

    C’était y’ a vingt ans. Le changement c’était y’a longtemps. Rendez-vous dans vingt ans…Youpi.

     

    • #783937
      le 10/04/2014 par Alceste
      Coluche et les socialistes

      C’était il y a trente et un, trente deux ans, durant le tournage de Tchao Pantin, 1982-83 envion. Coluche nous a quitté en 1986, cela fera 28 ans le 19 juin prochain.

      Ca passe vite les gars...


    • #784052
      le 10/04/2014 par STEF de MARS
      Coluche et les socialistes

      Le changement, c’est dans ton cul !


  • #783646
    le 10/04/2014 par B-A
    Coluche et les socialistes

    Tout réside dans ce point crucial !
    Tant que les gens votent, le système continue son massacre.
    S’il y a des millions de votants c’est que le monde dans lequel on vit leur plait bien.
    Il y a de quoi être révolté de voir qu’il y toujours autant d’électeurs.

    Si Coluche pensait que les gens seraient assez clairvoyant pour ne plus voter, alors 30 ans après on sait qu’il s’est trompé.

    Et dans 30 ans ?

     

    • #784865
      le 11/04/2014 par Rahan Abitbol
      Coluche et les socialistes

      @ B-A

      Parce que vous pensez que si vraiment personne ne votait, le système disparaitrait et laisserait la place à un autre ?


  • #783659
    le 10/04/2014 par Stev
    Coluche et les socialistes

    Je pense que je vais être à contre-courant, mais la "sanctification" de Coluche est un truc qui me gonfle au plus haut point !

    Le type tenait des discours populistes (et pour moi, le terme n’est pas péjoratif) pour s’attirer une clientèle jeune et révolté en leur donnant du "tous pourris". Mais ça ne l’empêchait pas de passer ses soirées avec Jack Lang, Attali, et même Mitterrand ! Un type "subversif" qui avait son rond de serviette chez tous les barons du PAF, Drucker, Guy Lux, Denisot et toute la fine équipe ! Et tous les matins sur Europe 1, radio bien connue pour sa subversion !.

    C’était en plus un opportuniste qui n’hésitait à piller les idées de ses camarades... Demandez donc à Romain Bouteille ce qu’il en pense !

    Enfin, les dernières années de sa vie, rongé par l’alcool, les pétards, la came, il se contentaient de réciter de grosses blagues de cul, à se déguiser en travelo, le tout dénué de la moindre créativité artistique. Il se sentait tellement merdeux qu’il s’est donné bonne conscience avec ses restos du cœur, qui n’est que de la charité de dame-patronnesse ! Je ne sais plus qui a dit "Les Enfoirés, ce sont des riches qui culpabilisent les smicards pour qu’ils donnent aux chômeurs". Il faut bien dire que c’était ça dés le départ, avec Coluche. Pierre Desproges l’avait d’ailleurs dénoncé à l’époque...

    Coluche a été intéressant, il avait du talent à ses débuts, il a changé les codes de l’humour en faisant passer le langage de la rue dans les médias, à la TV, comme son copain Renaud dans la chanson. Mais au final, le présenter comme un grand rebelle révolutionnaire subversif que le pouvoir a voulu faire taire, quand on se renseigne un peu sur le personnage, ça c’est à mourir de rire !

    Donc assez de consensus cul-cul la praline autour de Coluche... C’est juste l’histoire d’un mec qui à fait 2 ou 3 sketchs rigolos, et qu’on aurait peut-être oublié s’il ne s’était pas planté en moto après un repas bien arrosé ! Il serait peut-être actuellement en tournée avec Bernard Mabille !

     

    • #783824
      le 10/04/2014 par redsnipper06
      Coluche et les socialistes

      Je trouve que tu es un peu hard avec Coluche !!! ...... Certes ce mec s’est fait baiser par le système mais ce n’est malheureusement pas le seul et je pense qu’a l’époque le petit peuple n’était pas prêt non plus a recevoir des informations de "Résistance", comme nous avons aujourd’hui avec ER, SORAL, ou DIEUDO !!!........


    • #783831
      le 10/04/2014 par Dex
      Coluche et les socialistes

      Et aussi un mec qui fait des blagues bien grasses sur les noirs et les arabes, mais qui se joint volontiers à la meute de la gauche bobo pour aboyer « LE PEN facho ! ».
      Même chose pour Desproges qui va chercher une caution morale bienpensante à Gôche pour faire de l’humour de Droite franchouillarde.

      Cela dit, comme à toute époque de grande confusion, chacun fait de la merde, et exceptionnellement des trucs biens.

      Je pense que Coluche est un homme foncièrement de bon sens, mais il est perverti par ce qu’il y a de pire à notre époque : la pensée unique.


    • #783836
      le 10/04/2014 par karimbaud
      Coluche et les socialistes

      où as-tu vu la sanctification ?...évidemment qu’avoir un " ami " comme attaloche ne plaide pas pour vous, mais si vous prenez Dieudo aujourd’hui, serait-il ce qu’il est sans la persécution du système ?...assurément non, il se vautrerait peut-être dans un " communautarisme " nunuche...trop facile de juger et pour certains de cracher sur des tombes...perso çà n’est pas le " tous pourris " il est vrai facile que j’ai retenu de Coluche mais des sketches fins, distillés avec un immense talent et frisant même quelques fois l’émotion avec un E !...après sur le pillage des idées (les preuves ?), mot abusif, je crois que tout humoriste (mais c’est vrai aussi pour d’autres activités) met ses pas dans ceux d’un autre en défrichant toujours plus le terrain miné de la société (Dieudo fait çà très bien et il est d’une certaine manière, le digne continuateur de Coluche ou Desproges)...enfin puisque vous êtes dans la tête de Coluche comme d’autres sont dans celle d’un tueur...je ne crois pas qu’il fut un rebelle révolutionnaire ni même que c’était son but, par contre il aura été un génial agitateur de consciences et n’est pas près de cesser de nous faire marrer...Coluche, c’est vrai c’est l’histoire d’un mec...qui a fait un peu plus que 2 ou 3 choses rigolotes et dont la mort brutale n’a rien a voir avec le fait qu’on ne l’a pas oublié...çà n’est ni un sketch bidon ni 2 ou 3 boites de conserves distribuées à des pauvres qui vous donnent le charisme qu’il avait ainsi que la proximité familière qu’il entretenait avec les gens.


    • #783910
      le 10/04/2014 par dudule
      Coluche et les socialistes

      Bien vu.... c’est ce que disait Desproges à la mort de ce "personnage", quand il s’insurgeait contre la "sacralisation" ...


    • #783922
      le 10/04/2014 par pff
      Coluche et les socialistes

      Heureusement que t’es là pour penser pour nous. Désormais je "sanctifierai"..., euh, merde, tu l’as pas dit.


    • #783957
      le 10/04/2014 par Patriote
      Coluche et les socialistes

      Je ne suis pas d’accord, il faut replacer les choses dans leur contexte, c’etait il y a 30 ans et plus ; a cette epoque les "socialistes" n’etaient pas encore bien connus et encore moins demasques, les Attali, les Lang, les Drucker et co devaient representer par consequent l’espoir et le renouveau pour beaucoup de monde. Un peu comme maintenant avec le FN en fait, en partie par depit ils deviennent a la mode, s’ils passaient en 2017, on peut etre a peu pres sur que les futures generations finiront par leur cracher a la tronche...
      L’etre humain fonctionne malheureusement de la facon suivante : avant d’avoir le pouvoir et les privileges il est plutot humble, utopiste et petri de bonnes intentions, et quand il y arrive, y prenant progressivement gout, il s’y accroche envers et contre tout interet commun ; une sorte de drogue en somme...
      Cette attitude passe lorsque un pays continue a croitre meme faiblement, mais cela casse lorsque le pays est en declin et c’est ce a quoi nous commencons a assister helas ! Il va sans dire que cela n’a que peu a voir avec les partis politiques qui "dirigent" d’ailleurs de moins en moins, inscrits dans un contexte toujours davantage mondialise, plus spectateurs qu’acteurs.


    • #783979
      le 10/04/2014 par Christian 4TT4LI
      Coluche et les socialistes

      Pour Coluche, fils d’immigré pauvre, puis happé par le showbizz, il n’était pas plus évident qu’à beaucoup d’entre nous, surtout avant internet, de comprendre le monde politique et d’en percevoir tout le cynisme. Si longtemps il a eu ses entrées dans les merdias, c’est parce qu’il tapait, comme Renaud, sur le Français moyen. Puis la prise de conscience l’a rattrapé un peu tard, il commençait à réaliser le rôle d’accompagnement de la liquidation du pays que le système avait encouragé chez lui. C’était un humoriste talentueux blasé et paumé. Son parcours en témoigne. Rien à voir avec les qualités intellectuelles, morales et professionnelles de Dieudonné.


    • #784039
      le 10/04/2014 par Paul
      Coluche et les socialistes

      Bien vu, il a surtout participé à l’abrutissement d’une génération, une aubaine pour la fine équipe qui elle même s’est étonnée de l’efficacité du personnage. Ils n’avaient plus qu’à célébrer au champagne tous les soirs chez Castel en assistant à la destruction d’une conscience politique. Faire la fête et jouir sans entrave en compagnie de leurs "artistes", comme dans un rêve... Aucune subversion chez Coluche sinon celle de pervertir une jeunesse en la faisant rire de son malheur, goguenarde de sa situation d’esclave et rendant "branché" l’incompréhension de la politique avec le neutralisant "tous pourris". La réponse à toute question posée qui sortait de la bouche des jeunes de l’époque c’était "Bôf". Coluche a en effet fait passer le langage de la rue dans les médias... je ne pense pas que les téléspectateurs y aient gagné en structuration de pensée et en conceptualisation. Il était à l’humour et la politique ce que Téléphone était à la musique, même époque, même faiblesse et même effet appauvrissant voire dévastateur. La sacralisation est le piège de la nostalgie.


    • #784090
      le 11/04/2014 par Marguerite
      Coluche et les socialistes

      +1 Stev !

      Si ce n’est que... Renaud ? faisant passer le langage de la rue dans la chanson ? Personne ne parlait "dans la rue" (ni ailleurs) comme ce fils de CSP+ déguisé avec son foulard rouge et son blouson. Les expressions des paroliers de Renaud ont été balancées "du haut" ou plutôt du haut du media, et du reste n’ont pas fait long feu.

      D’ailleurs le "langage de la rue" c’est à soi seul une grosse mytho, mais c’est un autre sujet.

      @ tous,
      Donc du coup, quand on vous fait croire que Coluche était un "fils d’immigré pauvre", arrêtez de vous faire enfiler... Sa famille n’était pas pauvre. Pas millionnaire certes, mais CSP moyen, à l’époque le CSP moyen était très au dessus du CSP moyen actuel, et pas précaire.


    • #784123
      le 11/04/2014 par Substance2004
      Coluche et les socialistes

      Cher Stev,

      Je pense qu’il y a plus de quoi être écœuré pour ne pas dire révolté par tout le cirque qui est fait sur le cadavre de Coluche et les Restaurants du Cœur.

      Déjà la chanson de Goldman pour les Restos, elle est si vielle et a tellement été diffusée et chantée que j’ai l’impression d’entendre un chant populaire soviétique. C’est bien beau de faire un disque avec des grosses stars pour faire vivre une association comme ça, mais tous ces chanteurs qui y ont participé qui se sont engagés politiquement (souvent à gauche), que disent-ils de 30 ans d’alternance UMPS qui n’ a fait que faire monter le chômage, la précarité et donc le nombre de personnes qui y vont ?

      Charity business comme ont dit aux États-Unis.

      Je crois que toute cette merde en France, Coluche ne l’aurait pas voulu.

      De plus, il faut se remémorer que les systèmes de médiation il n’y a pas si longtemps que ça, à l’heure où aller internet est devenu presque aussi normal que d’ouvrir le robinet d’eau ou brancher un appareil à une prise de courant, n’étais pas les mêmes et le circuit de distribution primordial.

      Oui, il faisait peur au pouvoir. Mais le pouvoir est aussi une idéologie. Et il faut rappeler aux veaux orphelins de leur clown depuis bien longtemps que quand on applaudit au lynchage d’un clown par le pouvoir, ils sont susceptibles d’être bien devenus des beaufs à la con.


  • #783664
    le 10/04/2014 par Camille Rostand
    Coluche et les socialistes

    Le changement, le changement de société, il ne faut pas attendre tranquillement que la société ou le monde change, le changement est d’abord individuel, et commencer par ne rien attendre des autres et surtout pas des politiques ou des pistons éventuels, non, il faut appliquer le système D et c’est à chacun de bouger son cul pour changer son univers personnel ou son environnement direct.

    Individualiste ? Individualisme ? Pourquoi ce mot a t’il une consonance péjorative quand il faut passer par un changement d’abord individuel, c’est à dire indépendamment de son voisin ou de son compatriote qui choisira une autre voie que la vôtre ?

    Ce n’est pas être forcément égoïste d’être individualiste quand on a la chance de disposer d’une liberté de mouvement et d’un esprit d’entreprise, ce n’est pas une fatalité que de subir le conformisme troupier des masses lobotomisées par les sirènes des médias mainstreams qui commettent l’erreur pour ne pas être rejetées par leurs entourages, leurs camarades, les dictats de la mode ou les normes sociales imposées. A un moment quelqu’un d’en bonne ou plus ou moins bonne santé peut prendre son bâton de pèlerin et accomplir son chemin personnel et s’enrichir spirituellement pour s’extirper du matérialisme écrasant qui étouffe les cons sommateurs aveugles, rien ne l’y en empêche plutôt que passer ses journées à râler sur le net avec les déçus du système mais qui n’osent pas briser leurs chaînes de peur de la liberté que leur offrent leur libre arbitre et leur esprit critique en plus de faire chier les autres avec leurs sempiternelles lamentations victimaires presque shoatiques, car il n’y a de loin pas que des juifs qui usent des larmes de crocodiles et croient que tout leur est dû.

    Il n’y a pas de fatalité et apprendre à se servir de ce système pour s’en émanciper est accessible à bon nombre de gens. Si tous ceux qui en avaient les moyens physiques, intellectuels, le faisaient, déjà le nombre d’esclaves baisserait considérablement et on entendrait beaucoup moins la voix du pessimisme ambiant généralisé qui sert d’excuse à abandonner toute envie d’initiative personnelle, bien sûr le chemin est long pour y arriver à se défaire de nos carcans culturels et idéologiques, mais c’est à chacun de savoir ce qu’il veut, en définitive. Et ça, ni le b’nai brith, ni goldman sachs, ni Valls, ni le sionisme, ni aucun dogme ne peuvent enlever la liberté de pensée et d’actes d’individus vraiment libres et de bonne volonté.

     

    • #784274
      le 11/04/2014 par saucecarp
      Coluche et les socialistes

      @camille rostand. Bonjour et un grand merci à vous pour ce texte, si les gens prennent la peine de vous lire et d’y réfléchir, ce sera un grand pas. Prenons nous en main au lieu de nous plaindre, chacun. Ce qui ne veut pas dire chacun pour sois. En effet l’individualisme a été détourné de son origine par ceux qui ont peur, avant tout d’eux même, et préfèrent se fondre dans une masse informe se sentant relativement protégés, c’est plus pratique !


    • #784364
      le 11/04/2014 par karimbaud
      Coluche et les socialistes

      j’aime bien votre texte, pas manichéen et qui prend le temps de prendre le recul nécessaire pour nous faire prendre conscience que la première révolution c’est toujours d’abord en soi qu’elle prend racine, qu’elle doit s’accomplir...merci donc.


    • #785069
      le 12/04/2014 par Un cendy
      Coluche et les socialistes

      Dans une société saine les êtres humains établissent avec les autres des connexions liées au degré d’intimité. Avec qui sommes-nous plus intime qu’ avec nous-même ? Personne... Il me semble donc naturel que chacun s’interroge sur ses aspirations profondes et les moyens de les atteindre : l’introspection ne peut pas faire de mal à une époque où les sollicitations extérieures sont de nature d’abord marchandes, de cette nature donc qui en aucun cas ne peut satisfaire notre être profond.
      Un bémol toutefois concernant la condition bien particulière de mère : son instinct lui dictera le plus souvent de privilégier le bien-être de ses enfants, et d’agir en son âme et conscience, pour ne jamais leur nuire. Cela peut demander de composer avec les évènements mais l’être humain est doté d’un cerveau et d’un coeur. Pourquoi ne s’en servirait-il (elle) pas ?


  • #783672
    le 10/04/2014 par ducegabbana
    Coluche et les socialistes

    Les socialistes ? C’est bien Coluche, l’icône de leur décadence. C’est à partir de lui que tout a basculé. Un type vulgaire, la caution pipi caca de Cohn-Bendit et d’Attali, ce même Attali qui a prononcé son oraison funèbre au cimetière de Montrouge la concluant d’un nullissime "salut ma poule !". Le Sentier qui enterre le Rital ! Et les cathos ? Ils étaient où les cathos ? Ne pas comparer ce pervers ordurier au grand Dieudonné, ils ne jouent pas dans la catégorie.

     

    • #783857
      le 10/04/2014 par karimbaud
      Coluche et les socialistes

      ah ok, je ne pensais pas que Coluche était à l’origine du " tournant de la rigueur " , donc l’enfoiré pire que fabius et consorts !....par contre sur attali...no comment !......enfin,je dirai qu’il n’y a rien ni personne à comparer...Dieudo a dit récemment de ne pas le comparer à ces deux géants qu’étaient Coluche et Desproges et que lui était...vivant !...et prière de ne pas utiliser des mots dénués de sens parce que tout un tas de décérébrés les utilisent, pervers c’est autre chose...c’est grave, çà va loin...et je ne crois pas que Coluche fut le roi des manipulateurs (là faut voir son entourage de l’époque , attali mais aussi l’ignoble goupil reconverti en néo-con et dont personne ne mentionne jamais la trahison crasse) pas plus qu’il ne fut saint ni même exemple à suivre, l’a-t-il prétendu ?...cordialement.


    • #784117
      le 11/04/2014 par zuleya
      Coluche et les socialistes

      D accord avec ducegabana,
      Même si j ai une grande tendresse pour le bonhomme qui avait un talent énorme ( contrairement à tous ces zozos actuels-sauf dieudo)
      Il faut reconnaître que coluche à été la clé de voûte de l abandon de la politesse dans les médias ( avec Gainsbourg).
      Après ces deux lascars, on a pu avoir sans bippage la question : "est ce que sucer c est tromper ?" posée à des starlettes et même à un ex-premier ministre...
      Je trouve pas que ce soit une avancée civilisationelle...
      sans oublier la mascarade des restaus du coeur et ce charity business dégoulinant..
      D ailleurs j ai jamais compris la théorie du complot autour de sa mort...
      Il projetait de se représenter en 88 ? D abandonner les restaus du coeurs ?
      D arrêter de dire des gros mots ?
      Faire un sketch sur les poseurs de bombe, je sais pas, je suis pas convaincu...


  • #783693
    le 10/04/2014 par Etreounepas
    Coluche et les socialistes

    Coluche remarque que 99% de la population n’a pas de conscience politique, mais c’est bien normal, nous n’avons plus de conscience du tout. Le processus a été amorcé en amont pour faire de nous une masse de travail sacrificielle et aujourd’hui nous en subissons les conséquences. Les manifestations ne servent à rien comme le faisait remarqué Sarkozy, car nous ne sommes que des animaux et si nous ne sommes pas sage nous serons parqués, d’ailleurs nous le sommes déjà : "métro, boulot, dodo" ; donc nous serons punis dans la plus grande violence, car nous sommes la somme de rien. 99% de rien et de tout.

    Si nous ne travaillons pas ou ne participons pas au système, ou pire, si nous le défions, nous ne le servons plus au système et devrons être éliminés : "travaille ou crève" ! La guerre contre les peuples n’est pas déclarée par le capitalisme, elle est déjà gagnée ! C’est bien pour cela que Alain SORAL dit que nous sommes des résistants, car le terrain et les esprits sont déjà occupés.

    Il sera toujours plus facile de collaborer, mais ne croyez pas en tirer du bonheur ou vivre un rêve comme celui de l’américain ... Vous ne serez toujours que des serviteurs, à vous de choisir qui vous voulez servir : le système, vous, Dieu, la Nature ? Quelle est votre essence pure ? Saint-Just disait "L’indépendance et l’égalité doivent gouverner l’homme, enfant de la nature et destiné par essence pure à la vertu et à la liberté." ; ce n’est que son avis, mais il est temps que vous ayez le vôtre propre, arrêtez de bouffer le prêt-à -penser télévisuel ou autres, sondez votre âme et sachez que le vrai bonheur n’est pas matériel, mais d’être en accord parfait avec soi-même.

    Finalement, au fond de nous, il y a la force et le courage d’être meilleur, nous sommes bons. Aimez-vous vous-mêmes car si vous êtes, c’est que vous êtes parfait et si vous n’êtes plus, vous serez jugés sur vos faits …
    Dis-moi qui tu es, je te dirai que tu dois l’être.


  • #783770
    le 10/04/2014 par MaxC
    Coluche et les socialistes

    Il faut quand même reconnaître que depuis la tornade Dieudonné, tout ces subversifs (ou si peu) d’il y a 20 ans font pâle figure.

    Coluche et Thierry Le Luron furent les premiers à "promouvoir" le mariage gay en quelque sorte, le petite écharpe rose avec le pétard et les lunettes noirs ça fait quand même très kitch et j’aurais même tendance à dire que ça fait carrément idiot utile.

    D’ailleurs ses interventions politiques étaient toujours très pauvres. La seule chose qu’il avait réussi à faire c’est de prouver aux politiciens qu’en se sortant les doigts du cul ont pouvait faire des choses (restos du coeurs), mais même là-dessus il s’est fait rattraper par le système.

    Il est clair que si Coluche a chatouillé le système en dessous des bras, Dieudonné lui a mis son doigt directement sur son appendicite.


  • #783773
    le 10/04/2014 par Godefroi de Javron
    Coluche et les socialistes

    Et 30 ans plus tard .."Le changement c’est maintenant ! "

    De Gaulle a eu cet éclair de lucidité le jour où il a trouvé un nom pour authentifier les peuplades errantes sur les herbages de notre hexagone.. LES VEAUX !

     

    • #783975
      le 10/04/2014 par redsnipper06
      Coluche et les socialistes

      Les veaux qui vont a l’abattoir en votant UMPS pensent toujours que le changement c’est maintenant !!!......depuis 30 ans il est vrai...........mais là je chipote........en attendant le changement c’est vraiment maintenant avec le Messie (du Diable) el Blancos Sionardos Manouel !!!..........


    • #783987
      le 10/04/2014 par Christian 4TT4LI
      Coluche et les socialistes

      Ne jamais oublier que le peuple est incapable de réaliser à quel point le système de domination est cynique, mortifère et dégénéré. C’est tragique mais tout à son honneur, car les valeurs morales qu’il conserve l’empêche de simplement concevoir que d’autres peuvent en être totalement dépourvus.


  • #783833
    le 10/04/2014 par Poison rose
    Coluche et les socialistes

    L’espoir, la vertu première de l’esclave... C’est l’histoire d’un mec alcoolique, défoncé, esclave du fric, tombé entre les mains de producteurs orduriers qui, une fois le bien percé, le citron bien pressé, particulièrement bien cuit, ont fini par le jeté sous un camion direction l’oubli. Arrêtez de chialer, le mondialisme nous fait apparaitre comme par magie des millions d’enc, d’alcooliques et de défoncés tous les jours. Soit nous en rions soit nous partons à la nage... comme dirait l’autre notre ami donné.

    Nous n’en sommes qu’aux balbutiements d’une préhistoire humaine, aujourd’hui acculée à se frayer un chemin parmi les séismes de la civilisation marchande en chute libre, fuyant tant bien que mal les prédateurs assassins et du même coup leurs responsabilités d’homme et de femme. Toute fois, quand les digues ne suffisent plus à empêcher les inondations, il est nécessaire de modifier le cours du fleuve. En attendant nageons !

     

    • #784189
      le 11/04/2014 par Leïla
      Coluche et les socialistes

      IL n’y a qu’en France que les gens sont endormis où je me trompe ? ! Bon COLUCHE était visionnaire, une pointure ! Mais aujourd’hui avec ce flots d’informations qu’est internet, des sites comme E&R etc, pourquoi le peuple ne se soulève pas ? C’est très angoissant ça ! est-ce la téloche, le control mind ?, les armes invisibles, tout le fatras du système ?. Ou alors l’inconscience qui anesthésie le peuple ?!. en exemple Coluche ! il explique parfaitement que ce n’est pas l’argent qui le motive puisqu’il en avait à l’époque, c’est ce dégout de la politique, il avait déjà compris le jeux des politiques spoliateurs, et ça c’était insupportable pour lui. Putain de camion.


  • #783848
    le 10/04/2014 par Dex
    Coluche et les socialistes

    Comme le général De Gaulle : je n’aime pas les socialistes, parce qu’ils ne sont pas socialistes.

    La Gôche est le repère des plus grands hypocrites du monde politique.
    Il suffit de voir d’où viennent tous ces socialo du moment : de la bourgeoisie voltairienne, celle qui s’est enrichie sur les colonies, sur les guerres, et autres saloperies innommables.
    Mais actuellement ce sont les socialo qui nous font constamment la morale, parce que les Français sont des fachos, antisémites, misogynes, homophobes, xénophobes, racistes, qui mangent trop gras, trop salé, trop sucré, trop alcoolisé, trop fumé, ect. Et le pire de tout, selon la banque Goldman Sachs-à-merde, leur salaire est trop élevé d’au moins 30%...

     

    • #784628
      le 11/04/2014 par mandrake
      Coluche et les socialistes

      Tout-à-fait. Le Général réglait ses factures de consommation électrique et autres sur ses deniers personnels, rien à voir avec Flambouille la fripouille qui prend des avions d’Etat à plusieurs centaines de milliers d’euros le voyage pour aller voter où dilapide le patrimoine des français à travers les scènes de ménage avec ses maîtresses (3 millions d’euros de casse du mobilier de l’Elysée). Je n’aime définitivement pas ces socialos de merde.


  • #783945
    le 10/04/2014 par liz
    Coluche et les socialistes

    Bon après cela on comprend mieux pourquoi on en est toujours à l’umps... sous produit marketing de la puissance...qui nous gouverne..


  • #783968
    le 10/04/2014 par omerre
    Coluche et les socialistes

    Couche profitait du régime corrompu Dieudonné le dénonce et le combat à mains ou bouche nus sans s aider des médias


  • #784023
    le 10/04/2014 par MrVeeshan
    Coluche et les socialistes

    Bonjour

    Décidément ce Coluche n’y connait rien ... Il faut demander à Taghmaoui ce qu’il faut faire !!!

     

  • #784050
    le 10/04/2014 par vomito
    Coluche et les socialistes

    Je pense honnêtement que si Coluche etait toujours en vie, il serait probablement comme Farida Belghoul aujourd’hui, peut etre meme qui soutiendrai Marine.


  • #784055
    le 10/04/2014 par STEF de MARS
    Coluche et les socialistes

    Si COLUCHE était toujours parmi nous, il siègerait entre SORAL et DIEUDONNÉ.

     

    • #784268
      le 11/04/2014 par al bundy
      Coluche et les socialistes

      je sais pas si coluche défendrait soral et dieudo ! mais en tout cas je pense qu’il leur cracherai pas à la gueule


    • #784809
      le 11/04/2014 par thomas
      Coluche et les socialistes

      J’aime beaucoup Coluche et Dieudonné....Mais je n’aime pas qu’on fasse parler un mort...Personne ne sait ce que ferait Coluche aujourd’hui !.


    • #785183
      le 12/04/2014 par Stev
      Coluche et les socialistes

      Coluche aurait 70 ans aujourd’hui. On ne sait pas comment sa carrière et son état d’esprit auraient évolués. Quand il est mort, il était sur Canal+ tous les soirs, il faisait l’andouille avec Denisot, et rien ne dit qu’il aurait pas continué sur cette voie royale jusqu’à la ringardisation définitive...


  • #784094
    le 11/04/2014 par phild-j
    Coluche et les socialistes

    Pour la défense de Coluche je précise qu’en 1985 il a fait passer un message fort dans une chanson "rester dans le noir" https://www.youtube.com/watch?v=pfa... en disant merde à la franc-ma connerie. Ce qui lui a probablement valu la vie l’année suivante. Il s’était rendu compte de ses grossières erreurs de gauchiste tout comme beaucoup d’autres (Farida Belghoul, Marion Sigaut et puis .... ). Je doute que ceux qui salissent Coluche içi même auraient le courage d’affronter la Franconnerie aussi ouvertement qu’il l’a fait.

     

    • #784127
      le 11/04/2014 par MaxC
      Coluche et les socialistes

      Effectivement, symbolique troublante mais de la à théoriser sur un pseudo meurtre rituel pour refus de "la lumière" c’est un raccourcis qu’il est trop facile de faire. Une présomption sur de la symbolique ne tient pas juridiquement, il faut des preuves concrètes et au moins être sur que Coluche fut approché par la maçonnerie en son temps.

      La théorie de l’assassinat politique peut sembler lui aussi assez crédible vu les menaces qu’il subissait, mais là encore, même s’il y a des paramètres troublants, aucune preuve solide en vue.

      Personnellement, je ne penses pas à l’assassinat politique, il n’y avait pas réellement de motifs d’autant qu’il s’était retiré de la politique. Et puis ça implique forcément le chauffeur de camion et certains vont même jusqu’à accuser les gendarmes locaux de complicité, alors qu’une petite bombe aurait suffit, voir une bastos dans la poire par un barbouze en loucedé.

      Une théorie plus simple serait que Coluche était déchiré (défoncé ou cuité) et s’est emplâtré dans le camion à cause d’un moment d’égarement ou tout simplement il ne regardait plus la route - problème mécanique qui le faisait regarder sa bécane plus que la route.

      Principe de parcimonie : En science et en philosophie, la parcimonie est un principe consistant à n’utiliser que le minimum de causes élémentaires pour expliquer un phénomène. (cf.wikipédia)


    • #784169
      le 11/04/2014 par Alceste
      Coluche et les socialistes

      Cette vidéo ne date pas de 1985, mais de la fin des années 70.

      Pour ce qui est de la mise en scène de la gestuelle et des paroles, c’est troublant. C’est d’autan plus troublant qu’elle se situe bien avant la prise de conscience de Coluche qui date de 1985-86…


    • #784422
      le 11/04/2014 par phild-j
      Coluche et les socialistes

      Bonjour MaxC,
      Je comprends votre scepticisme mais c’est aussi par manque de précisions de ma part. Dans cette chanson, il dit ceci « je veux chevaucher une dernière fois ma monture de fer vers la mort ». On trouve aussi cette aberration lors de la contre-enquête : la route a été barrée avant que l’accident ait eu lieu. Voir l’interview de Antoine Casubulo https://www.youtube.com/watch?v=gtS.... Tout ceci est fort de café.


    • #785436
      le 12/04/2014 par MaxC
      Coluche et les socialistes

      @ phild-j

      Salut camarade, détrompe toi, je ne suis pas contre la théorie de l’assassinat, je dis juste que faute de preuves (pas de simples présupposés ou alignements d’éléments étranges), je me rabat sur la théorie la plus simple. Mais je reste ouvert à toute nouvelle information sur le sujet et je me ferais un plaisir de regarde ton lien tantôt.

      Ce que je veux dire dans mon message, c’est qu’avec les théories du complot il faut être prudent. Il y a tellement d’évidences sur certains sujets qu’on en perdrait son pragmatisme sur d’autres - en gros tout devient complot et manigance. Psychiquement c’est pas vraiment le top, et la parano finit par roder comme la faucheuse.


  • #784105
    le 11/04/2014 par ehculoc
    Coluche et les socialistes

    C’est facile de juger 30 ou 35 ans plus tard..
    Faut remettre les choses dans leurs contexte,et dans l’époque !
    Ok,ce n’est pas "saint Coluche",il à fait des erreurs, et il à surement ete victime de manipulations. mais il ne faut pas lui enlever non plus tout mérite.

    Il à pris des risques une bonne partie de sa vie.. et il a tenu bon...il n’est pas mort d’overdose dans un palace ou dans un hotel miteux..alors ne le traitez pas de "camé,alcoolo,etc"
    Il est mort clean et avec un nouveau spectacle,un courage intact et des projets.

    Les années 1980 ont des côtés assez sordides,il fallait bien faire avec.
    Il s’en est sorti par le haut (même s il est mort peu après)


  • #784153
    le 11/04/2014 par shabb
    Coluche et les socialistes

    il a quand même fait ça :

    http://www.youtube.com/watch?v=9hcE...

    et sinon avez vous remarqué que le sketch des inconnus "des chiffres et des lettres version juive" est introuvable sur le net, je ne sais pas depuis quand mais je l’ai remarqué hier. INTROUVABLE en streaming. là je me suis dit les sionistes n’ont vraiment aucune auto dérision, s’en est à pleurer, alors rions. ><

     

    • #784285
      le 11/04/2014 par Pascal
      Coluche et les socialistes

      Je l’ai trouvé pourtant en 3 secondes :
      http://www.youtube.com/watch?v=fAPh...
      Tourne pas autour du pot, dans ce sketch ce sont les juifs traditionnels du sentier (confection textile et tailleurs) qui sont brocardés pas des "sionistes".
      Tant qu’au retrait massif du tube des vidéos libres des inconnus, voit plutôt la reformation du trio et la sortie du film qui a été l’occasion d’un ménage....


    • #784296
      le 11/04/2014 par yvon
      Coluche et les socialistes

      Le sketch des inconnus évoqué ci-dessus est facilement trouvable sur youtube ou dailymotion
      il est accessible directement à partir de la requète "des chiffres et des lettres version juif" sur google.
      La lecture est possible sans problème avec internet explorer ou google chrome.
      Il est exact qu’il faut passer par une extension de type youtube unblocker pour le voir dans firefox.
      Je n’ai pas testé avec safari (apple).
      Cordialement


    • #784314
      le 11/04/2014 par karimbaud
      Coluche et les socialistes

      oui et çà, les insulteurs/salisseurs du Net planqués derrière leur écran se gardent bien de le mentionner...j’avais 14 ou 15 ans quand j’ai vu çà en direct (JT de 12h45 d’Antenne 2 présenté par Patrick Le Coq, dont on reconnait la voix) et je peux vous dire que quand vous entendez çà à cet âge vous ne voyez plus les choses pareilles..çà décrasse aussi....merci pour l’extrait.


    • #785326
      le 12/04/2014 par shabb
      Coluche et les socialistes

      je suis sous firefox, autant pour moi.

      et euh pardon, googeliser tout le monde sait le faire, faut pas me prendre pour un abruti non plus merci.


  • #784234
    le 11/04/2014 par niko
    Coluche et les socialistes

    Balavoine, Coluche, Le Luron, puis Desproges tous mort entre 86 et 88 sous la présidence mitterant

    accident maladie bizarre bien la dictature socialiste hein

     

  • #784294
    le 11/04/2014 par LEPAGE
    Coluche et les socialistes

    C’était ii y a 30 ans, que de chemin parcouru ! nous étions au bord du gouffre depuis nous avons fait un grand pas en avant. quant aux étudiants de l’époque, beaucoup sont devenus bobos de maintenant.
    Leur opinion politique ? un bon compte bancaire.


  • #784309
    le 11/04/2014 par Rocketman92
    Coluche et les socialistes

    Coluche venait du peuple et il l’a toujours revendiqué non pas pour le tromper comme S.O.S racisme et autres saloperies du même genre,mais pour les dénoncer ,lui aussi c’est fait avoir par le connard socialo bobo de Goupil !Coluche prophétisait qu’en 2012 avec les socialistes,ce serait le goulag pour les travailleurs !!


  • #784310
    le 11/04/2014 par bullit
    Coluche et les socialistes

    Coluche était un poil à gratter talentueux 70/80 à l’image d’Elie et Dieudonné 90.

    De plus, ses manières un peu beauf rangeaient sa critique plus près du ressenti que du concept et discreditait l’intention subversive. Je ne pense pas qu’il fut une vraie menace pour le système, n’en déplaise à son fanclub.

    S’il n’était pas mort prématurément, on peut imaginer que son humour aurait évolué vers plus de finesse et de maturité.

    Mais il était franc et aurait sans aucun doute soutenu Dieudo 2000 contre la meute. (comme l’a fait Prévost, et l’eût certainement fait Desproges.)

     

    • #784813
      le 11/04/2014 par thomas
      Coluche et les socialistes

      Il est vrai que Daniel Prévost à soutenu courageusement jusqu’en 2005 Dieudonné...Depuis Daniel ne s’est plus exprimé...Car soutenir Dieudonné c’est prendre le risque d’être ostracisé (voir Anelka)...Pour mémoire Prévost était un partenaire dans l’humour de Desproges...


  • #784345
    le 11/04/2014 par karimbaud
    Coluche et les socialistes

    contrairement à ce que dit un " poster " la video ne date et ne peut dater de la fin des 70 ’s...physiquement et vestimentairement parlant et avec sa fine moustache, c’est bien du Coluche plus bad boy au look de Lambert (Tchao Pantin) qu’il s’agit donc période 83/85 !


  • #784640
    le 11/04/2014 par Soda
    Coluche et les socialistes

    ..Au lendemain de sa mort, François Léotard déclarait : "Celui qui dérangeait n’est plus"...
    ...pour moi c’est signé...


  • #785288
    le 12/04/2014 par pierre
    Coluche et les socialistes

    nul depuis 30ans , misère noire... en 83 la france n’était pas si pauvre , et De Gaule pas si nul vu que c’était 15 ans avant...


  • #786606
    le 13/04/2014 par Gérard Joseph
    Coluche et les socialistes

    Bernanos disait une chose simple : "Les authentiques artistes sont une race ingouvernable.", donc irrécupérable à quelque niveau que ce soit.

    Lorsque l’on dérange les tenants d’un système global ainsi que ses soi-disant "opposants" et/ou "ennemis", on devient alors le véritable ennemi.

     

    • #786941
      le 14/04/2014 par L.
      Coluche et les socialistes

      Coluche dit à juste titre "on dirait qu’il n’ont pas d’avis", c’est exactement l’effet que me font les gens lambdas, les moutons endormis que je croise dans la rue, souvent tout content de leur sort, ne comprenons pas ce qui se trame, et pire la plupart obéissent les yeux fermés au système. C’est effrayant. Coluche était visionnaire et éveillé. Putain de camion.


  • Afficher les commentaires suivants