Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Communiqué d’Égalité & Réconciliation concernant le dernier clip de BDH Music

Par ce communiqué, Égalité & Réconciliation tient à se dissocier publiquement du clip de Zirko (SKS Crew) récemment mis en ligne par BDH Music sous le titre de « Coup de pression Vol.1 ».

En effet, ce clip et ses paroles véhiculent un message de violence qui se situe aux antipodes des valeurs de réconciliation défendues par Alain Soral et Dieudonné M’Bala M’Bala et de la ligne politique du nouveau mouvement Réconciliation nationale.

Égalité & Réconciliation vous invite fortement à vous inscrire sur les listes électorales en vue des élections futures, à commencer par les départementales des 22 et 29 mars 2015.

 

Dieudonné et Alain Soral présentent le parti Réconciliation nationale :

Soutenir la réconciliation nationale en rejoignant
le nouveau parti d’Alain Soral et Dieudonné :

Suivre Réconciliation nationale sur Facebook et Twitter :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ah oui, je viens de voir le clip pour la première fois et la prise de distance est logique.

    Sans juger l’œuvre bien entendu, le message véhiculé est aux antipodes de celui de E&R et de M. SORAL

     

  • Désobéissance civile !


  • Bonjour, le clip dont ER dit se dissocier semble être sorti il y a des mois.

    Si c’est bien celui-là je viens de l’écouter je trouve ça absolument inécoutable.

    En effet BDH tente de récupérer le style Trap mais n’y arrive pas du tout (caractère épique manquant dans une instru répétitive au possible, rimes plus pauvres que celles des rappeurs du système) et en plus c’est pour véhiculer des idées de victimisation "noire" et une vision caricaturale du Front National.

    Par contre pourriez-vous donner plus de précisions sur la raison qui pousse le nouveau parti RC à ce dissocier ?

    Merci.

     

  • Pas d’accord ! Nous n’arriverons à rien si on ne fait pas le grand ménage avant.A quoi bon se battre avec des règles qu’ils changent dès que celles-ci ne les arrangent plus.

    C’est comme si le banquier du monopoly rentrait dans le jeux avec la banque.

     

    • Pas faux, regardez ce qui arrive à la Russie, quelques spéculations et c’est tout parterre, refuge à la Datcha pour bouffer si tu te plies pas.

      C’est une tache énorme pour les faiblards que nous sommes !
      Qui est encore hors OMC ? La Chine est dedans comme la Russie !
      Il reste quoi en dehors ?
      quelques dictateurs musulmanoïde en perfusion à l’hopital Val de Grace et en voie de liquidation douce par des révolutions colorées.
      Le monde est bientôt plié.


    • C’est pas faux ! C’est meme vrai ! Mais cette "desobeissance civile" devrait intervenir comme ultime recours.
      Si le parti a ete fonde, c’est justement pour nous donner une vraie alternative republicaine.
      Donc, avant de ceder a la pression, essayons au moins de voir ce qu’on est capable de realiser en respectant les regles du jeu.
      Apres, s’il y a maldonne, effectivement.... On ne pourra pas se laisser faire eternellement.
      Cependant une petite question : outre le fait que ce titre me fasse penser a du mauvais NTM, dans le clip, il brule sa carte d’electeur ?!
      A partir de quel taux d’abstention peut on considerer que le vote est annule ??? Je pose cette question, parce que j’ai l’impression que peu importe le taux d’abstention qui depasse souvent la barre des 50%, le vote a quand meme lieu et est valide. Donc, encore une fois, bruler sa carte d’electeur n’est pas ce qui nous rendra notre souverainete, bien au contraire !
      Tous aux urnes !!!!


    • Pas d’accord non plus, le message est différent de celui d’E&R certe mais BDH est indépendant à ce que je sache ? Je précise que je n’aime pas le rap mais si je dois porter un jugement, je dirais que c’est du vrai rap bien couillu !


  • Je croyais que BDH avait été lancé par Alain Soral. Pourquoi ce retournement concernant un artiste ? A moins que j’ai loupé un épisode.

     

    • Parce que la violence n’est pas la vision du parti.
      Liberté d’expression pour tous, chacun ses combats. La violence n’est pas celui de RecNat. (voir plutot vers l’extreme gauche pour ca).
      Un CRS reste un patriote au smic avec des primes de risque. Il n’est pas l’ennemi, mais notre frere.


    • BDH n’a pas été lancé mais soutenu et encouragé par Soral. Comme une sorte de parrainage. Ses initiateurs sont le très bon Matthias Cardet ainsi que Stéphane Pérone.
      Ce que je comprends de cet article, c’est qu’E&R souhaite marquer un désaccord de fond avec une production précise et non d’avec le projet dans son ensemble, sans quoi il ne l’aurait évidemment pas soutenu à l’origine. Ici en l’occurence un clip où l’on voit quelqu’un brûler sa pièce d’identité francaise. Ce qui n’est effectivement pas très raccord avec la ligne E&R :-)


    • Regardez la video, c’est un appel à la guerre civile !
      Depuis toujours E&R cherche justement à l’éviter avec une sortie par le haut, autrement dit par la culture et la raison, pas l’animosité.
      Appeler à la guerre civile ce n’est rien d’autre que faire le jeu !
      Cdt


    • C’est parce que ta croyance est erronée : disons que Soral a appuyé le projet de son aura, de son nom, histoire d’attirer de l’audience vers BDH, mais si BDH se met à faire ce genre de truc c’est pas terrible : on est en guerre les mecs, il s’agit pas de refaire du NTM !
      Et puis, on ne peut pas appeler çà de l’art, beugler dans un micro sur deux-trois samples, pour moi c’est niet.
      Et pour aller jusqu’au bout, c’est le problème des mecs qui ne lisent pas mais qui veulent tout de suite produire quelque chose, bah non, çà demande un peu de travail et de patience, de créativité et de sens critique, sinon l’ignorance amenant la soumission, on reproduit forcément les mêmes erreurs, la preuve avec ce clip.


    • Il ne brûle pas sa pièce d’identité mais sa carte électorale !


    • Autant pour moi Perdu, vous avez raison. Même si ce n’est tout de même pas malin, cela n’a en effet rien à voir.


    • Tu n’as rien loupé, camarade. Ou, si : le lancement de BDH, dès le départ ça sentait le soufre (pet foireux)

      A force de vouloir "rassembler" de fait on s’acoquine. Pour ma part je n’aurais jamais des accointances avec les rappeurs dont je trouve les dons artistiques très limités, mais c’est une question d’âge. Puis il y a cette violence verbale et sonre qui ne font que remplacer une véritable création artistique. De fait ils veulent aller dans le sens du vent pour faire le moindre effort, tout cela n’est qu’une compil du site E&R vu par des dérappeurs un peu légers de la jugeotte.

      Personnellement je l’avais pressenti, mais alors s’il faut passer son temps à se justifier de pourquoi on n’en veut plus, ça ne sera pas fini...


    • @ protag à aucun moment il ne prône la haine des corps constitués . A 3mn20 il dit "crs pose ton casque et ton bouclier... Avec nous avec nous..." Bref cela n’engage que moi mais je valide son discours. Si on veut changer réellement le système ça ne se fera pas dans la quiétude. Dans une pièce de théâtre si on change les acteurs la pièce reste la même...


  • décidément, les emmerdes volent en escadrilles ces derniers temps...
    le système ne veut pas entendre parler de réconciliation nationale, c’est clair...


  • Difficile à écouter, qui plus est ... péteux, merdeux, musicalement.

    Incapable d’en comprendre les paroles faisant semblant de se rebeller contre papa/maman ...


  • Le rap étant une musique intrinsèquement violente, je ne suis vraiment pas étonné. Quand sortiront-ils enfin de ces clichés éculés ?


  • Si l’existence de BDH permet à ce rappeur non pas simplement de s’exprimer, mais de le faire par la production artistique ; la nature de son message doit clairement être dissociée de la forme qu’il emploie. Effectivement le style ostentatoirement violent est surement un parti pris de l’artiste qui a choisi cette approche. La critique serait ici plutôt de nature artistique.
    Pour revenir à l’essence de son message, après visionnage j’était mesurément heureux (Car oui, le style ne m’enthousiasme guerre plus que ça, mais reste supportable quand le français n’est pas trop écorché.) d’entendre un morceau auquel on ne peut pas reprocher d’amalgamer les valeurs refuges de la contestations ; et qui les balaie de manière quasi exhaustive. Une performance sympa !
    Si BDH a cet avantage de démontrer au public français qu’il existe des rappeurs qui composent lourd avec le registre soutenu de la langue, il est facilement constatable que les visées de l’un et de l’autre ne sont pas assez opposées pour y voir un conflit entre elles. Comme un steak tartare c’est cru mais c’est bon !
    L’art est un concept intéressant en ce qu’il permet de recevoir les émotions et réactions humaines, la violence en fait bougrement partie, mais ça reste le seul catalyseur où il en ressortirait quelque chose de positif ; MAKE ART NOT WAR ! Bon allez j’arrête ça tourne démago’ ...

     

    • Merci Julian,

      Enfin une critique construite qui se tourne vers le côté artistique et non vers le clip et ça globalité.
      Je comprends la réaction de E&R au vue de la création de RecNat.
      Je ne m’étendrai pas sur son que j’adore car il ose crier haut et fort ce que les dissidents pensent tout bas ou sur internet.
      Je terminerai par préciser que le message aux CRS, c’est cessons de se battre poser vos casques et rejoignez notre lutte.

      Bien sur chacun interprète à sa sauce et ne permet donc pas d’avoir une pensée uniforme sur ce morceau. Ce qui m’inquiète c’est si les ignorants qui ne réfléchisse pas vont boire cette musique et devenir violent.

      L’art est subversif.


  • En général, musique et politique ne font pas bon ménage. La musique doit nous permettre de nous libérer du concept. Soral l’explique très bien dans son interview mélomane. C’est pourquoi je ne comprends toujours pas très bien le but de BDH.

     

    • La politique, ou plus généralement l’actualité sociale, est depuis longtemps l’une des sources d’inspiration de la jeunesse musicale. Depuis les protest-singers façon Bob Dylan jusqu’au rock’n’roll plus ou moins ancré dans son temps ( Trust ou même Noir Désir en France par exemple )
      Ça n’est qu’un des aspects de la scène musicale populaire, rien de vraiment nouveau.

      BDH se présente comme une plate-forme de distribution alternative au système dominant.
      Système qui ne fait plus aucune place à quoique ce soit d’autre qu’au marketing de station-service.

      La révolte est un facteur créatif comme un autre, on aime ou pas, mais avant de tout rejeter en bloc, il convient d’apprécier le travail de celles et ceux qui agissent avec leurs moyens ( rap, chanson, rock…) et tentent d’exprimer une colère légitime devant l’apathie musicale ambiante.


  • J’approuve totalement la décision d’ER, même si j’aime bien Zirko


  • Bravo E&R, c’est le chaos civil qu’ils proposent et non la reprise du pouvoir par le peuple..


  • Se dissocier sans pour autant empêcher ou censurer (liberté d’expression), c’est çà ?


  • je viens également de voir le clip et en effet la prise de distance est logique dans la mesure où Soral veut faire de la politique. Je sais que c’est facile de critiquer derrière son ordi mais je pense que cette dissociation du clip de Zirko est typiquement de la bassesse politicienne. Ou alors vous nous dites clairement pourquoi vous tenez à vous désolidariser du clip. Zirko ne fait que dire ce que ER, Dieudo et d’autres disent depuis des années. Alors oui il y a de la violence et cette dissociation est une manière de se protéger contre d’éventuels procès, de ce point de vue je le comprend. Mais à force de se dissocier, ça peut légitimement facher certaines personnes. Peu de chance que mon commentaire passe les filtres modérateurs ; à bon entendeur.
    Vive Dieudo, Soral, et vive nous !

     

    • salut camarade ! je n’ai pas encore écouté ce morceau mais ce que je peux comprendre de la part de Soral et Dieudo c’est qu’ils préfèrent se dissocier de ces mecs et de leur morceau dont les paroles sont violentes d’après ce qu’ont pu m’en dire des potes et ils ont raison !! et au cas où il serait hélas encore besoin de te l’expliquer :

      Ni Soral ni Dieudo ne comptent faire de "la politique" !! ils veulent juste aider des gens à se présenter dans leur région, leur département, leur commune pour porter le message de Réconciliation Nationale !!


  • C’est un morceau très faible musicalement et très limité au niveau du texte... Il n’y a rien d’artistique dans cette démarche... Du son vaguement underground trap de floride, un flow de film d’horreur doublé en français, seule une ou deux phrases sont sympas... Je précise que je suis bon public, ouvert d’esprit et soutient la "dissidence" dans son ensemble.

    Ce morceau est d’autant plus médiocre, que Mathias Cardet avait bien spécifié lors du lancement de BDH, que leur but n’était pas forcément de faire du Rap "contestataire de base"... or ce morceau n’est qu’un petit "résumé" de la situation actuelle, on y apprend rien de spécial, ni dans le fond ni dans la forme... Juste une insitation à la violence très mal inspirée... ce n’est pas de la subversion c’est du très banal... Ce n’est pas du rap, mais regardez du coté de Marie Cherrier, la petite toute seule avec sa gratte y est bien plus subversive que Zirko... C’est triste mais j’ai bien peur que BDH "n’ai pas le niveau", comme dirait notre gourou préféré ;-)

     

    • Avec le recul, ce qu’on peut reprocher à Mathias Cardet c’est de ne pas avoir été franc et ferme sur ses positions. J’aime bien Soral, mais je ne l’aime pas et je n’ai rien à voir avec lui, mais je fais des conférences avec lui et son réseau. Maintenant espérons pour lui qu’il n’ai pas pris trop le melon façon Laïbi ou Moualek, parce qu’on sait où ça mène.

      Je me dis que tout ces mecs qui ont profité de la structure E&R montée par Soral pour se faire connaitre ou assoir une certaine respectabilité n’ont pas compris que tourner le dos à Soral et aux équipes d’E&R c’est la pire stratégie à adopter.

      Mathias Cardet serait resté un illustre inconnu célèbre s’il n’avait pas bénéficier du propulseur Soral. Au moins Farida Belghoul a été honnête de dire que la vidéo qui l’a fait connaitre et l’a lancé n’aurait jamais connu un tel succès.

      En réalité, tout ces projets auraient dû être menés par des sous-structures d’E&R de base militante, sans prétention, à la façon dessin de la semaine, la chanson du mois. Ce n’est pas parce qu’on a écrit un bouquin pour dénoncer tel ou tel chose qu’on est en mesure de rivaliser contre une telle machinerie. Forcément, pour lancer le business, on fait des concessions et on tape dans ce qui "marche", quitte à produire de la merde.

      Malgré la bonne volonté de Mathias et son associé, lorsqu’ils prétendaient "savoir" faire tout ce qui est à faire pour produire "comme" les compagnies majeures, il était évident que c’était pas gagné. Même en maitrisant les outils numérique à la perfection, il faut aussi être graphiste, designer, réalisateur, cadreur, preneur de son, ingénieur du son, booker, tourneur et j’en passe. 2 personnes, même douées, ne peuvent maitriser tout ces domaines. Sans compter qu’il faut un site Internet parfait et intuitif, avec la possibilité de livrer quelque chose de palpable, donc gestion de la logistique de gravure pro, de livraison, de facturation.

      BDH, a peut être eu les yeux plus gros que le ventre.


  • Il est certain qu’un clip où le chanteur brûle sa carte d’électeur, peut nuire lorsque l’on monte un parti politique.
    Dans le fond, le message n’a rien de choquant, ni de spécialement violent (cf. l’éternel retour au concret), mais si l’on choisit les urnes, mieux vaut indiquer que l’on se dissocie de ce genre d’action (même si j’espère que Zirko, Cardet, etc. auront été préalablement prévenus du pourquoi du comment de la démarche).


  • Ah !
    je n’ai pas vu le bon clip apparemment...
    effectivement, violent !!


  • Les dates retenues pour les élections départementales (ex-cantonales) sont le dimanche 22 mars 2015 pour le premier tour et le dimanche 29 mars 2015 pour le second tour. Un décret publié au Journal officiel du dimanche 30 novembre 2014 vient de confirmer ces dates.

    Attention : L’inscription sur les listes électorales est possible à tout moment de l’année mais la personne qui s’inscrit ne pourra voter qu’à partir du 1er mars de l’année suivante (après révision annuelle des listes électorales). Pour pouvoir voter en 2015, il faut donc s’inscrire avant le 31 décembre 2014.

    Malin le manu, il ne reste que 13 jours pour s’inscrire !!


  • J’ai demandé ma carte électorale avant hier ! :)

    En ce qui concerne la partie politique RN, je trouve que c’est une bonne idée et je vous soutiens.
    Par contre, j’ai une petite question, en ce qui concerne les questions d’économie, d’éducation et les autres domaines très importants pour une nation, avez-vous élaboré un projet politique ?
    Est-ce que l’on peut savoir un petit peu plus sur les actions que vous comptez prendre pour régler ces problèmes et remonter la pente ?


  • Je trouve ce clip complètement contradictoire avec les propos de Mathias Cardet.Il me semble qu’il dénonçait la manipulation par le rap et notamment l’idéologie ultra-libérale qui l’accompagne ainsi que le non respect des institutions républicaines et familiales (Nique la France, Nique la police, nique la mère) .Appeler à la désobéissance civile par la violence c’est aller dans le même sens que ceux qu’il désigne comme l’ennemi.La désobéissance civile c’est avant tout une stratégie "du chaos" pour justifier la mise en place d’une dictature bien plus totalitaire. D’ailleurs la désobéissance civile n’a à la base rien à voir avec la violence, c’est le refus de se soumettre à une loi de manière pacifique par exemple en refusant de payer une taxe.De toute façon un rappeur n’est pas un leader , ce n’est pas quelqu’un qui versera son sang au nom des valeurs qu’il défend.Le rap d’ou qu’il vienne n’est que du buziness.Pour moi, c’est tout à fait logique de se désolidariser de tels propos.

     

  • Cela dit ce n’est pas son seul son. Ca serait bien un morceau de rap sur toute l’Histoire de France. :)


  • Toujours aussi bon zirko.
    Que RN ne cautionne pas un appel à l’émeute est normal.
    Sinon ils sont tous en taule demain et E&R fermé.

    Mais bravo BDH et Zirko.


  • Quand l’anti rap game copie le rap game sur toute la ligne...

    Rap nouvelle génération, concentré de haine et d’agressivité, le tout d’une médiocrité musicale inouie...

    C’est ça l’avenir du rap ?


  • Franchement je m’attendais mieux de la part de BDH.

    Là c’est du rap contestataire de base, qui vise mieux que ceux de sky, certes, mais qui reste totalement ridicule dans sa forme comme son fond.

    Bruler sa carte d’électeur en tant que rappeur hors game ça revient exactement au même que Joey Starr qui la brandissait à la Star Ac en 2007 pour lutter contre sarko.

    Aucun intérêt !!!


  • J’adore le rap et notamment Mysa et Zirko mais sur ce morceau j’avoue n’avoir quasiment rien compris au texte, tout à fait inaudible.


  • Moi qui suis auditeur de rap depuis assez longtemps, il faut reconnaitre que c’est un bon morceau. Il y a une voix intéressante, des rimes subtiles et riches, un bon jeu d’acteur, un clip bien réalisé, une grosse prod et surtout un discours qui est censé être le notre chez E&R.. Certes, nous n’apprenons pas grand chose, cependant cela permet d’éduquer un public rap ne connaissant pas les vérités de ce monde. Je trouve que ce morceau est une bonne vitrine, il peut amener à faire des recherches plus poussés. Bravo à Zirko.


  • Je trouve dommage d’en avoir fait un communiqué...

    C’est un très bon son, et je trouve les paroles plutôt justes.

    De plus c’est violent, certes, mais violent envers nos élites.

    Avant RN (je suis à fond derrière Dieudo et Soral pour ce projet politique !) on n’avait rien d’autre qu’un espoir d’insurrection (ce que suggère les paroles et le clip).

    Je peux comprendre la désolidarisation, mais je trouve dommage d’en avoir fait un communiqué.


  • J’étais en train d’écouter un album de Freddie King quand je suis tombé sur cet article, j’ai coupé l’album 2 minutes pour regarder le clip ... Bref ... Ho, c’est pas plus nul que le reste du rap, mais plus j’écoute de la musique, plus je me dis que le rap n’en est pas.


  • C’est marrent ces gens qui veulent donner des leçons de morales à nos élites, mais qui n’ont qu’une envie, c’est de foutre le bordel dans la rue.


  • Je ne vois pas trop l’utilité de se dissocier, c’est pas comme si zirko faisait un " big up " à Soral dans le clip ...
    Pour ma part je suis un peu déçu de ce son, zirko a déjà fait mieux ! C’est franchement pas très technique ...


  • Communiqué salutaire ! Comment ne pas prendre ses distances avec ce genre de "performance" incitant ouvertement à la violence de rue. Si le but était de soutenir Soral et Dieudo (cf les multiples références à ce dernier) c’est vraiment contre-productif.
    (ps hors-sujet : certaines rimes sont vraiment d’une pauvreté affligeante)


  • Dissident ou pas, que c’est laid le rap. Un rapeur dissident, c’est comme si djamel deux bouses devenait soralien. Deux bouses, il est tellement répugnant qu’il ne peut être que dans le système. Un rapeur, c’est pareil.
    La première chose qu’un rapeur devrait faire c’est d’abord fermer sa gueule. Le silence, c’est déjà un début de dissidence. Ensuite, prendre des cours de solfège, de chant, de piano, de guitare...Ensuite on verra.

     

    • Euh ... non !
      Ok t’aimes pas le rap et tu considères à juste titre que la grande majorité du rap actuel est soumise au système. Mais pour autant, le rap reste un moyen d’expression comme un autre et beaucoup de gens l’apprécie d’un point de vue esthétique (surtout à cause de l’énergie qu’il peut dégager à mon avis, à l’image du métal).
      Bref le fait que tu trouves ça laid n’implique pas qu’il soit intrinsèquement contre tes idéaux !


    • Certains ont pas compris que les intonations données dans le rap servaient à déformer la langue français orale en signe de rejet de la France.


    • il est bon d’être critique, mais dangereux et contre productif de porter des jugements....


    • Certains ont pas compris que les intonations données dans le rap servaient à déformer la langue français orale en signe de rejet de la France.

      Très juste. Je préfère éviter la critique car ça serait sanglant, mais je te rejoins sur ce point qui me semble fondamental. Parler correctement, c’est être un boloss - « gros nul, ringard, bouffon, pigeon, victime ». Et c’est bien ça le problème. Et par là même on ne demande pas qu’ils jouent les Abd al Malik (de son vrai nom Régis Fayette-Mikano) avec une sorte de langage faussement châtié pour délivrer un message de merde.

      Rappelons juste qu’on peut faire du bon rap avec un français adéquat et une intonation musicale, ça s’appelle par exemple Mc Solar. Le premier quasiment à faire du rap commercial et le seul à avoir su toucher le grand public même ceux qui n’aiment pas le rap. Comme quoi, on peut rapper, être correct dans son expression, et ramasser la maille au passage, parce que le Mc, à l’époque où il turbinait, ça chiffrait encore. Du style à 6 à 7 chiffres.

      Bref, un bon rappeur devrait se réconcilier avec : le Français, l’expression orale (1/3 de dialectique 2/3 de rhétorique), et aussi avec la musique. Cela lui permettra d’apprendre à écrire des mélodies, des riffs, et savoir structurer un morceau. Un break ou un pont, c’est pas la mère à boire. On ne vous demande pas de composer en modale, ni de taper dans l’hyper-diatonisme, mais un minimum quand même.

      Ça c’est quand on est pas un génie et qu’on a pas l’oreille musicale. Le minimum. Pour les plus courageux, le conservatoire est ouvert à tout le monde. A oui, mais ça pour un lascar rappeur, c’est boloss c’est vrai ! (c’est surtout qu’il faut bosser, et c’est ça le fond du problème)


  • le rap n’a pas lieu de citer au sein de l’univers E&R.

    C’est minable.

    BDH, c’est minable.


  • c’est pas ecoutable.
    c’est anxiogene,
    ramassis de démagogie qui n’apporte aucune solution,
    taillage à la serpe, jeu de mots du la shoa.
    bref c’est naze.
    Chez MetaTv, on me dit que les harmonies soignent les vignes.
    Zirko soigne mon esprit avec ses disharmonies ?

    je me pose la question du beau.

    Soral

    produis du beau ou ne fais rien.

    Produis un discours émancipateur du rap.

    Produire du rap est stupide.

     


    • Chez MetaTv, on me dit que les harmonies soignent les vignes.



      C’est vrai, a condition de mettre du Mozart, du Bach, du Chopin, etc, etc. Bref, tout cela pour dire qu’on ne peut comparer du Rap avec du Classique, ni même du Jazz...
      Le génie de la musique (du moins la musique Occidentale) étant la musique classique dite "musique savante" : allant du Baroque jusqu’au Romantisme (et certaines œuvres post-Romantiques et "Modernes"). Et la je sais de quoi je parle, ayant plus de 12 ans de conservatoire en piano classique...


  • ça reste une chanson, ces cris d’orfraie doivent bien faire rigoler Ferré, Brassens, Brel et Bruant, plus vous vous excuserez et plierez l’échine plus ils cogneront fort.


  • la ER me deçoit .je ne voit pas le coté ultra violent ..sinon dans la forme qui est hardcore mais ça sonne bien ...

     

  • je retire mon commentaire précédent ! effectivement je viens de voire le clip, il est affreux ! Moi qui trouvais zirko très bon (notamment dans 1789, ou le loup dans la bergerie), je suis un peu déçu.
    C’est quoi ces wesh ?! il régresse clairement !


  • Le problème de Mathias Cardet, c’est qu’il a l’air de manquer d’humour.


  • La plume serait donc pus forte que l’épée ?.... ou le contraire peut-être.


  • Le texte de ce morceau de rap n’incite nullement à la violence mais à la désobéissance civile. Est ce en contradiction avec la ligne ER ?
    J’approuve totalement le fait qu’ils disent que le FN est une escroquerie et qu’il faille brûler sa carte de vote. Merci de ne pas modérer ce message qui ne manque de respect à personne.


  • Il était bon de se dissocier de ce clip, et ceci pour deux raisons : la première étant que le nouveau parti de Soral et Dieudo va être-que dis-je- : est déjà passé au crible sourcilleux des membres (et affiliés) de "l’avant-garde de la république", la deuxième étant d’ordre purement esthétique et musical : je sais bien que certains prisent le rap, moi, je trouve ce genre musical gueulard tout-à-fait imbuvable. Il faut se défaire de ces importations culturelles US et renouer avec la longue tradition française de la chanson contestataire.
    Les paroles, au moins, seraient intelligibles.

    Salut à tous !

     

    • Exactement. Il faut comprendre qu’aussitôt qu’une organisation politique fraye avec la violence, elle tombe sous le coup de la loi et peut être dissolue instantanément. Ce serait un trop beau cadeau de noël à faire à El Blanco.

      Pour le rap, je seconde : Plusieurs aime çà ok, je respecte cela mais dites vous que c’est pas parce qu’on francise de la merde qu’elle devient soudainement de l’or. Cessez d’importer naïvement cette insignifiance, étudiez la musique et apprenez à maitriser un vrai instrument de musique plutôt que de pitonner sur des machines. Après, on verra.


  • Et puis le problème, c’est que les mecs n’arrivent pas à trouver leur créneau, leur place dans la dissidence ou plus largement dans la société, donc ils font de la merde.


  • Simone Weil avait raison .... les partis politiques n’amènent qu’aux compromissions ... triste.

     

  • Oh ! du rap "Antifa" !

    Comment tu laisses passer ça, Mathias ?
    Vous faites quoi, les gars ?

    MaCarteAPointsFessée.Com
    bienvenue...


  • Pour commencer le son est pas si mauvais, c’est un son violent mais c’est l’effet recherché, Zirko n’est pas comme ça d’habitude. Niveau technique/flow c’est pas mauvais non plus faut pas abuser.
    Pour le message il faut préciser que Dieudonné prône la désobéissance civile aussi, et j’ai déjà entendu Soral le prôner aussi.
    Puis y a pas besoin de se dissocier, quand on sait que Bruel fait un feat avec La fouine qui prône le massacre des blancs ... Zirko et E&R peuvent dormir tranquille sérieux.

    Pour finir ceux qui disent "en espérant ne pas être modéré", arrêtez vos conneries, vous faites passer E&R pour des censeurs, ce qui est faux.

    Peace

     

    • On peut faire la désobéissance civile sans être violent : ne pas payer ses impôts (ne pas faire ça seul car c’est risqué, ici il faut beaucoup de monde : du style plusieurs centaines de milliers de personnes), sortir du système, survivalisme, autonomie, BAD, travail au black.
      Sinon une autre option mais moins patriote : voter avec ses pieds : (foutre le camp dans un autre pays, c’est d’autant moins d’impôt que l’Etat perçois !)
      C’est faisable sans appeler a taper sur les CRS (de toute façon ça sert a rien ils sont armés jusqu’aux dents), ou encore casser le mobilier urbain comme dans les manifs avec antifas.


  • La vraie désobéissance serait de sortir de ce moule qu’on nous impose, d’exiger ce qui nous revient : une vraie démocratie par le référendum systématique et le respect de celui-ci, la réécriture de notre constitution, (et la suppression des partis politiques ?).
    La question est de savoir si on peut éviter la violence pour obtenir ce qui nous est dû.


  • On imagine très bien, et assurément, que les journalistes feront un montage précis de ce clip (extraction d’images symboliques telles une carte d’électeur brûlé, extraction paroles concernent le crif, name bahsing ...) en y associant RN, Soral et Dieudonné pour effrayer la plèbe déjà docile à moindre cout.
    Ca doit être déjà fait même.
    Dès lors,
    se dissocier apparaît naturel dans une perspective politique pacifiée, mais,
    BDH et ER sont liés, et par extension Soral, donc Dieudonné donc RN, forcément - donc la manoeuvre est déjà vaine,
    dès lors, pourquoi ne pas se taire et préparer une riposte à cette malhonnêteté anticipée ?

     

  • On aura beau dire ce qu’on veut , ces jeunes ont raison . Les morpions qui nous gouvernent devront monter les gens contre les autres ( race Vs race , classe Vs classe , religion Vs religion , sexe vs sexe , jeune vs vieux , ect .............. ) , leur seul moyen de prolonger leur main mise , fomenter du chaos éternellement .
    Bref , on les laisse en place => on aboutira a un cataclysme
    Pour les jerter => il faudra aussi un cataclysme .

    Ils sont trop bien enracinés .


  • Pour pouvoir réellement changer les choses, nous devons faire l’union sacré contre l’ennemi commun, cet ennemi c’est un petit 10% d’homme qui nous gouverne.
    Tous les "mouvements de dissidence" passent leur temps à se désolidariser les uns des autres de peur d’être montré du doigt par les médias mainstream.
    Nous devrions construire une grande table ronde et nous assoir autour plutôt que de jouer les chevaliers solitaires.
    Avec ce genre d’attitude, l’oligarchie a de beaux jours devant elle…


  • BDH s’annonce de plus en plus comme une déception mais bon, je tombe pas des nues...

    J’ai compris que ça commençait sérieusement à puer le jour où j’ai vu Cardet expliquer en entrevue que BDH ne signifiait plus "bras d’honneur" parce que l’idée venait de Soral et qu’il fallait s’en dissocier maintenant qu’il lançait son parti politique. La bouche en cœur il disait donc qu’ils gardaient quand même les initiales pour garder le public, et que du coup ces initiales chacun y mettait un peu ce qu’il voulait... Officiellement leur développement devenait "bras d’humeur" (ce qui ne veut strictement rien dire, c’est creux, c’est d’la merde, mais c’est pas grave), mais on pouvait aussi imaginer "bravoure, droiture et honneur", "borne de divertissement honnête" et mille autres possibilités merveilleuses...

    Bref. J’avais honte pour lui. Encore, s’il avait eu l’intégrité de se dissocier réellement, changer de nom, revoir toute l’optique du projet...etc. Mais non, pas question. Renier Soral oui, mais renier ses sympathisants et l’affiliation implicite et symbolique à E&R, ah non surtout pas, ce serait se priver du statut de référence que le parrainage de Soral a apporté à lui tout seul d’entrée de jeu...

    Euh non Mathias, non merci. Ton histoire chlingue le renoncement et le détournement qui ne disent pas leur nom. Pour ma part je me contenterai de Brassens et Shoananas, saupoudrés au besoin de quelques chants de la Wehrmacht, sait-on jamais... Ça reste autrement plus sympathique que la merde pseudo-contestataire style Zirko, désespérément incapable de s’émanciper des codes et limitations culturels, esthétiques et idéologiques du système qu’elle veut combattre.

     

  • Au début je me demandais pourquoi ce communiqué, mais en y réflechissant c’est peut être du à la création du parti politique égalité et réconciliation car dans ce clip on voit ce monsieur bruler sa carte d’electeur alors que sur le site on nous rappelle qu’il faut s’inscrire sur les listes électorales. Je dis ça car je pense que si ce clip avait été réalisé il y a quelques mois il n’y aurait pas eu de communiqué, mais je peux me tromper..


  • Ce groupe ne fait que suivre la ligne directrice qu’il a toujours suivi : message non censuré aussi violent que les procédés de notre société et de nos maitres.
    Rappelez vous de leur clip "la loi du silence".
    Sinon, j’aime bien le flow et le clip. Tant pis si je suis le seul sur ce site.


  • Et est ce que vous validez le dernier clip de Lino - Suicide Commercial ?


  • Que ceux qui pensent que le rap c’est de la merde levent la main !!


Afficher les commentaires suivants