Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Comprendre ce qui se passe dans le Donbass

 

 

 

 

L’écrivain russe Zakhar Prilepine donne un témoignage exclusif sur la guerre dans le Donbass au cours du Salon du livre russe du 30 janvier 2015.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1121243

    Ben dis donc, c’est un sacré merdier.
    C’est bien ce que j’avais compris que l’Ukraine n’est pas vraiment un pays mais un patchwork, comme l’étais la Yougoslavie. Et j’ai l’impression que son destin est le même, finir démantelé en une série de micro-etats. Par rapport a Poutine, c’était aussi mon sentiment qu’il ne contrôlait pas grand chose sur le terrain, que tout ça était fait essentiellement pour le déstabiliser lui en l’obligeant a intervenir et que cette situation générait l’apparition de chefs de guerres locaux incontrôlables. Au final, j’espère que ces états renteront dans la fédération russe ne serait que pour éviter ces micro-monarchie despotiques.
    Je me demande si j’aurais le courage de prendre les armes et me battre, ou de me cacher dans un trou. Je crois qu’on ne peux pas le savoir avant d’y être vraiment confronter.
    C’est quand même assez monstrueux tous ces gens qui manipulent par idéologie ou intérêt personnel ou géopolitique et qui se servent et attisent cette situation abominable.
    Toutes mes prières à ceux qui souffrent sur le terrain et aux familles.
    J’espère que le situation se stabilisera bientôt et que Kiev cessera le massacre.


  • #1121407
    le 17/02/2015 par Russie Sujet Géopolitique
    Comprendre ce qui se passe dans le Donbass

    Juste pour rappeler que Zakhar Prilepine, en plus d’être engagé politiquement, est un excellent écrivain, traduit en français. Si vous avez l’occasion de lire "Je viens de Russie", faites-le, je vous assure que vous ne le regretterez pas.


  • #1125242

    J’ai écouté attentivement cette interview, et cela me laisse assez perplexe.
    Mr Prilepine y dit que Mr Poutine n’arrive absolument pas à contrôler les dirigeants séparatistes, et que ceux-ci en font finalement qu’à leurs têtes. Je répondrai à cela que Mr Poutine n’a plus qu’à fermer sa frontière avec l’Ukraine correctement et stopper les camions "humanitaires", et il verra alors la différence ! car si les séparatistes se retrouvent dans un chaudron (bloquer entre la frontière russe et les forces gouvernementales), il n’auront plus "qu’à se rendre ou mourir", pour reprendre leurs paroles !!
    Ensuite, il dit que le nom "Novorossia", a été choisi par les séparatistes. Je suis les évènements d’Ukraine depuis février-mars 2014, la première fois que j’ai entendu et lu le nom "Novorossia" c’était durant une interview de Mr Poutine ! puis, seulement, les séparatistes on commencer à utiliser ce terme.
    Il dénonce que le pouvoir de Kiev ne paye plus les pensions, les salaires des fonctionnaires, qu’il ne s’occupe plus des infrastructures des villes, des écoles. Je crois, qu’aussi bien Donetsk que Lougansk ont déclarer leur indépendance de Kiev, et on un "pseudo" gouvernement ! Eh bien, Messieurs de ces gouvernement autoproclamer, faites votre travail, et n’attendez pas que quelqu’un d’autre le face à votre place ! Il ne suffit pas de s’auto déclarer ministre et dire que cette région est indépendante du reste du pays ! ensuite, il faut s’en occuper !
    Pour finir, il dit que d’ici quelques mois, les forces de Kiev n’auront plus de munitions pour poursuivre cette "guerre". Comment explique-t-il que les séparatistes ne sont toujours pas à cours de munitions, et ne le seront, apparemment et certainement pas avant que les forces de Kiev ne le soient ! on peut donc en conclure que les séparatistes sont approvisionnés par un "voisin" !!