Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Conflit en Ukraine : un accord fragile trouvé à Minsk

Après 16 heures de négociations à Minsk, Vladimir Poutine, Petro Porochenko, Angela Merkel et François Hollande ont approuvé un plan de paix résolvant le conflit ukrainien.

Les deux rencontres (chefs d’État et émissaires, et groupes de contact Russie/OCSE/séparatistes/représentants de Kiev) se sont déroulées à deux endroits différents de la capitale Biélorusse.

L’accord en 13 points prévoit :

- un cessez-le-feu à partir du dimanche 15 février à minuit ;
- le retrait des pièces d’artillerie, qui devra se faire selon des distances variant suivant le calibre et sous le regard de l’OSCE ;
- à J+ 1 après le cessez-le-feu, démarrage du dialogue en vue d’élections locales ;
- une amnistie de tous les participants au conflit ;
- un échange de prisonniers ;
- un libre accès sécurisé à l’aide humanitaire ;
- rétablissement par Kiev de l’assistance financière au Donbass ;
- le contrôle des frontières sera assuré par l’OSCE puis par Kiev ;
- l’OSCE assurera le contrôle du cessez-le-feu et du retrait des armes lourdes ;
- le retrait des troupes étrangères ;
- la mise en place d’une réforme constitutionnelle, prévoyant une large décentralisation pour les habitants du Donbass ;
- discussion des futures élections locales au sein de Groupe de contact ;
- le Groupe de contact devra être l’instrument principal du dialogue entre Kiev et les séparatistes.

L’accord, qui reprend les grandes lignes de celui déjà signé en septembre dernier, reste très formel, malgré le soutien des chefs d’État présents à Minsk. M. Poutine n’a rien signé et ses interlocuteurs européens et ukrainiens n’ont fait qu’une « déclaration de soutien » au texte, approuvé par les représentants de Kiev et ceux des territoires rebelles sous le patronage de la Russie et de l’OSCE.

Ces modestes avancées n’ont pas calmé l’agressivité de Kiev, qui poursuit ses accusations à l’encontre de Moscou. Selon un porte-parole du régime :

« Une cinquantaine de chars, 40 lance-roquettes multiples Grad, Ouragan et Smertch et autant de blindés ont pénétré en Ukraine depuis la Russie dans la nuit de mercredi à jeudi. »

Les différentes capitales restent prudentes sur la viabilité de l’accord. Pour Vladimir Poutine :

« On a réussi à trouver un accord sur l’essentiel. Cela n’a pas été ma meilleure nuit mais c’est une bonne matinée. »

Et d’évoquer le cas particulier de la ville de Debaltseve (où est « coincé » une groupe de 6 à 8 000 soldats de Kiev et qui constitue la zone le plus sensible à l’établissement d’un cessez-le-feu) et son doute sur la possibilité que cette partie du front connaisse une issue pacifique :

« Ils [les autorités de Kiev] ont, bien sûr, dans l’idée que ce groupe va déposer les armes et arrêter leur résistance. Les représentants des autorités ukrainiennes estiment que leurs troupes n’ont pas été encerclées et pensent que ce processus se poursuivra suffisamment en douceur. Si les troupes ont réellement été encerclées, alors, logiquement, elles vont essayer de se libérer, tandis que ceux qui sont à l’extérieur vont essayer de mettre en place un corridor pour leurs militaires piégés. Russes et Ukrainiens ont à demander à leurs experts d’établir ce qui se passe réellement là-bas. »

François Hollande, misant sur une succès à l’internationale pour redorer son image auprès du peuple français, s’est lancé dans des déclarations imprudemment optimistes :

« Toutes les questions ont été traitées par ce texte qui a été signé par le groupe de contact et les séparatistes. Même si tout n’est pas encore accompli, nous allons vers un règlement politique global. Nous avons espoir – bien que nous n’ayons pas encore réalisé tout – mais nous avons un espoir très sérieux pour l’Ukraine et donc aussi pour l’Europe. Nous avons une fois de plus montré que le tandem franco-allemand est capable de quelque chose pour la paix. »

Pour la chancelière Merkel :

« Nous avons maintenant une lueur d’espoir, nous avons convenu d’une mise en œuvre complète de Minsk. Mais les mesures concrètes doivent bien entendu être mises en place. Et il y a encore des obstacles majeurs à relever ».

Un point reste particulièrement délicat : Kiev souhaite accorder un statut spécial aux républiques séparatistes. Ces dernières n’en veulent pas et souhaitent organiser leurs propres élections législatives et présidentielles le 2 novembre, et sur cette base, demander leur rattachement à la Fédération de Russie. Inacceptable pour Kiev. Moscou se veut prudente à ce sujet, ne souhaitant pas donner des arguments à ses détracteurs, qui l’accusent d’expansionnisme.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Semer le chaos pour contrôler le monde, une logique impériale à découvrir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Munich bis ?


  • Et voilà, l’OTAN a obtenu ce qu’il voulait au moment même où les rebelles allaient infliger une défaite terrible aux forces de Kiev...


  • #1117798

    Et comme d’habitude, Kiev ne retirera pas ses armes lourdes. Les zétazunins ne sont pas d’accord pour la paix, fait pas rêver.

     

    • je veux pas paraitre pessimiste, mais je crains que ce ne soit que le calme avant la tempête, ce que j’y vois, les européens ont négocié pour permettre à Kiev de se refaire une santé, car ils étaient sur le point de s’effondrer, Poutine ne voulant pas la guerre accepte, derrière les USA réarme Kiev avec du matos ultra perfectionné, et dans quelques mois, rebelote, c est reparti, les troupes néo nazi arrivent et massacre les habitants du dombass, obligeant Poutine à intervenir, réaction de l otan qui intervient, combat aérien au dessus de l ’Ukraine, la mèche s’allume, l’été risque d etre chaud chaud chaud....


    • @jp,

      Votre scénario est probable et je pense que W.Poutine en a conscience. Croire ces interlocuteurs sur parole serait le signe d’une naïveté infinie (Ce qui ne doit pas être le cas du président russe vu sa longévité au pouvoir).


  • #1117828

    Au moment où chacun repart dans ses pénates, Poutine enfile son manteau tout seul, comme un grand. Dans une autre vidéo, on voit Hollande se le faire tenir par sa nounou garde du corps pour n’avoir plus qu’à glisser les bras. C’est un détail mais à force d’accumuler les détails on se fait une image de la personnalité de chacun.


  • #1117836
    le 12/02/2015 par Comprendre le pire
    Conflit en Ukraine : un accord fragile trouvé à Minsk

    Un accord en 13 points ça sent mauvais... Rien sur les livraisons d’armes.

    Porochenko sera prochainement - discrètement - être livré en armes. Ainsi, il pourra provoquer un premier incident militaire, auquel Poutine sera contraint de répondre. Cette réponse, occasionnera des morts, civils et militaires. Du coup tous les médias occidentaux (l’empire média de Ruppert Murdoch aux Etats-Unis et Bertelsmann en U.E, pour faire court) se précipiteront pour filmer les cadavres des deux camps, en affirmant que Poutine est responsable de « Krimcontrelumanité ». L’opinion publique occidentale étant très "Charlie", on peut s’attendre à des mouvements « d’1dignaSion » collectifs. Les sanctions vers la « carte bleue » de la Russie vont s’intensifier, et l’Otan pourra ainsi justifier une intervention, que Flamby 1er va naturellement et servilement accompagner.

    A partir de là, faites vos jeux rien ne va plus.

    Bonne chance à tous, mes très chers camarades de la réconciliation.


  • #1117845

    “Très” difficile de savoir si cela est sincère ou pas en tout cas le sourire de Poutine en dit long...
    Cela est peut-être sincère et il est tout à fait possible que l’ Europe commence à se désolidarisée des États-Unis,ils on enfin compris que l’ avenir de l’ Europe passer par la Russie .
    En plus d’être notre fournisseur en gaz et en pétrole la Russie nous apporte un soutien militaire contre les États-Unis qui fait en sorte que nous sommes presque intouchable .L’ Europe plus la Russie est imbattable.


  • #1117847

    Étant pour l’égalité et réconciliation , je ne comprends pas votre poutinisme , j’habite dans ce pays et je peux vous dire que certes l’armée ukrainienne ne fait pas que des bonnes choses mais défend son territoire , le soutien militaire russe est flagrant car ils sont mieux équipés que l’armée régulière . Et pour infos les bataillons type aidar ou Donbass vouent un culte au Front national . Cette crise est idiote car des 2 cotés ce sont des amoureux de leur pays , la RF n’a fait que souffler sur les braises.
    Longue vie pour votre site , juste simplement pour une véritable EetR ,soyez plus nuancé et n’oubliez pas que le vote nazi en Ukraine a fait 1,8% aux dernières élections

     

  • Vladimir n’a rien signé, parce qu’il n’y a rien a signer, parce que ce sommet n’a rien donné. Vladimir n’a pas besoin de mentir pour perdurer aux manettes, ce dont les trois autres ne peuvent se dispenser(qui peut encore croire un hollande.. ?). Quand, une fois de plus, les putschistes auront reçu, depuis les USA, de quoi reprendre leur offensive, le conflit reprendra. Ils seront, malgré cela, encore plus vite mis en difficulté. Il n’est pas exclu que le Pays se retourne contre eux, et accompagne les dissidents jusqu’à Kiev. Il n’y a d’ailleurs pas d’autre solution.


  • pipeau que tout cela (et d’ailleurs Poutine est le seul à sourir sur les photos).
    les forces de Kiev de respecteront pas le cessez le feu histoire de pleurnicher auprès de leur commanditaires.
    et les séparatistes non plus car ils sont certains d’être les plus forts sur le terrain et qu’ils ont l’appui de tout le peuple Russe.
    tout ça se règlera plus tard quand les possédés de kiev auront mordu la poussière, il sera alors temps pour Poutine de faire le magnanime, avant ça, toute tentative d’apaisement venant du côté Russe sera considéré comme un aveu de faiblesse par l’Otan qui en profitera pour essayer de le niquer.


  • #1117869

    C’est le moment d’aiguiser votre sens critique en appliquant la méthode de Bob pour documensonges : 1. avec son et image, 2. sans le son, 3. audio uniquement, 4. nouvelle lecture son et image.

    Hollande semble pressé d’aller serrer la pogne à Vlad mais on voit que même si c’est lui qui emboite le pas à Merkel (on se souvient de ses sorties de pistes sur tapis rouge le lendemain de son investiture le 15 mai 2012 à Berlin), c’est Angelina qui donne le tempo et Hollande semble toujours définitivement perdu.

    Vlad... tranquille !
    Porochenko fait une sale gueule !

     

    • Hollande est le seul type que je connaisse qui à 60 ans entre encore dans son costume de première communion.Qui s’occupe de son accoutrement ? Il a toujours l’air coincé dans un costard trop serré , en plus on a l’impression qu’il rentre son ventre ...Ou alors , il porte un corset ?


  • De la Voix de la Russie :"Poutine : l’absence de contact Kiev-Donbass a freiné les négociations"...

    Qu’il n’a pas signé...’sommet’ inutile, mais il faut dire qu’ avec un porocheko et un hollande comme sherpas ça ne pouvait pas l’atteindre ; le ’sommet’. Même si mémère prenait son air méchant, retour du debriefing chez le nègre de maison (elle n’a pas le choix, l’or allemand est en amérique...). Quel trio ! Rencontre au sommet des impuissances européennes, cette entité porte flingue, aux mains des USA.


  • Le prétendu autiste Asperger qui arrive à tordre les atlanto européens après plus de 16H de négociations, c’est quand même comique.
    Le plus grand homme d’état du continent en a vu passer d’autres, rappelons que Vlad est au pouvoir depuis 2000 et ce n’est pas la marionnette et intermède Medvedev qui dira le contraire.

    Non seulement les €uropéens mettront la main à la poche pour reconstruire l’Ukraine mais de plus, ils auront l’obligation morale de la future bonne marche économique de tout le pays sous peine d’un renversement total de tendance au sein du peuple au profit de la Russie.

    Par conséquent, il faudra s’attendre à ce que Porochenko fasse tout pour pourrir la situation assez rapidement pour s’éviter un lynchage en règle de la part du peuple Ukrainien qui ne voudront pas finir comme en Grèce dans 10 ans.
    Il sera intéressant et à cet égard d’observer les manœuvres de BHL dans les prochains mois.

    Tout le monde bien informé l’aura compris, Poutine a incontestablement marqué des points ce soir, Merkel ne s’en cache plus, Hollande, lui, nous joue la carte de l’auto satisfaction pour des raisons électorales, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, c’est bien connu chez pavoisier 1er.


  • #1117890

    Quel théâtre... Au moment même ou Washington prévoit d’envoyer du matériel militaire. Je n’y crois pas à cette paix, pas une seule seconde, les US ne lâcheront jamais l’affaire.


  • Sourire quennelien sur le visage de Poutine !


  • Obama : "Angela, François, Poutine peut plus me blairer. Il me prend pour un petit roquet sans cervelle et me rabat le caquet dès que je lève le petit doigt. Aujourd’hui, je fais dans mes couches à la simple idée de le rencontrer. Vous pourriez essayer de faire le boulot à ma place ?"


  • #1117918

    Ok donc, cessez-le-feu à partir du 15 ce qui leur laisse 3 jours pour lancer n’importe quoi pouvant entraîner une guerre mondiale. Alors l’amnistie c’est comme les enfants ou le mariage, c’est pour tous, comme dans les loges en faite. Vu le nombre d’exactions j’imagine que sans cela beaucoup auraient du mal à dormir, difficile quand on a décimé des familles entières.
    Et l’avion abattu alors il est sur l’ardoise de qui ? pertes et profits peut-être ?.
    Je saurai pas dire pourquoi mais pour le moment tout cela me paraît complètement bidon.

     

  • Hollande / Merkel VS Poutine = 1 bisounours et une aristocrate contre un 8ème dan.


  • Chose qui m’a frappée : observez bien comment Poutine prend le micro, direct et sans bavure. Il n’a pas besoin de parler fort pour se faire entendre. Quand on voit Valls...Et il parait qu’on a les dirigeants qu’on mérite...Quels péchés tragiques avons-nous pu commettre pour se trimballer Flamby et Oui-Oui ?

     

    • Oui mais valls, c’est pas pareil, c’est la liquette et le coup de gueule ibériques, avec auréoles et postillons. Dès qu’il lève les bras, tu voyages... dès qu’il l’ouvre, t’es baptisé, mûr pour la ’transsubstantiation républicaine’. En plus, il est au registre du commerce, comme ses commanditaires. El huevon.


  • Les inclinaisons affectives de la mère Merkel à notre béat de l’Elysée servent à démontrer une pseudo entente entre Berlin et Paris, surtout imposer aux Français que notre Mr Bean endosse son habit de président. Cependant, notre Mr Bean ne deviendra jamais Charles de Gaulle (propos tenus par un député français qui m’a beaucoup amusés). L’objectif essentiel : gager en popularité auprès de l’opinion et remonter dans les sondages grâce à ses jeux factices de posture qu’il ne maîtrise pas.

     

    • 2 fautes laissées : [gagner ; amusé]. Je n’aime pas me relire avec de pareilles erreurs. Désolé pour le lecteur !!!


    • Pas besoin d’être CDG pour battre le FN pour 2017.

      Attention à ne pas se faire avoir par les sondeurs, la bulle spéculative charlie s’est estompée, certes, ce n’est pas une surprise, en revanche Hollande n’est pas redescendu au font du trou comme avant charlie.

      Il est incontestablement et actuellement dans une bonne séquence sur le plan médiatique, même BFM est obligé de l’admettre, Charlie, Minsk et les Rafales, une trilogie qui sera de toute manière interprétée par les marketeux comme un succès, il s’est représidentialisé , ce qui est l’objectif principal de l’intéressé depuis le come back foiré de Sarko qui rêvait de mettre en place un shadow cabinet pour singer Hollande et qui se trouve complètement à la ramasse dans cette stratégie depuis charlie, totalement pris de vitesse par les évènements et la réactivité de Hollande.

      Comme je l’avais expliqué sur d’autres sujets, le système a décidé de remettre en selle Hollande pour 2017, pas de manière brutale mais progressive, il reste le meilleur candidat des laïcistes, le plus à même à manipuler les communautarismes de manière subtile afin de battre le rappel de la laïcité, le plus à même à remporter un second tour face au FN en 2017 car il ne clivera jamais trop sur l’arc qui lui permettra de rassembler au plus large pour l’emporter au finish contrairement à d’autres, comme Valls par exemple.

      Et puis, même si ce n’est qu’une façade, il est en train de reformer un couple franco-Allemand qui n’a plus grand chose à envier à la Merkosy dans la tourmente de la crise bancaire et qui faisait des envieux sur le plan de l’image.


    • @goyband
      Cette embellie dans la côte de Hollande est trop prématurée pour en tirer une conclusion sur la prochaine échéance présidentielle.
      Deux ans c’est long en politique, une fracture européenne n’est pas à exclure.
      Bien malin celui qui pourrait anticiper l’évolution des différents conflits, sociaux, nationaux, économiques et géopolitiques.


    • @ Goyband

      Ne rêvez pas tout de même, notre honte élyséenne foire tout ce qu’il entreprend d’autant plus que si vous sondiez l’opinion notamment vos proches, ce chose est méprisé à un point tel que les gens s’en serviraient volontiers de punching ball juste pour calmer leurs nerfs. Le fossé entre ce chose et les sans-dents s’aggrave de jour en jour, je pense qu’en 2017 il passera son tour car trop incompétent à moins qu’il ordonne à ses vassaux de trafiquer les données statistiques du chômage ce qui lui permettrait de paraître aux yeux de l’opinion pour celui qui n’est pas : un winner. Il se vautre partout : en Chine il se prend les pieds dans un tapis, en Tunisie il se trompe de pays dans son discours, en Modalvie il se trompe dans le récit historique ; ce n’est pas une merde de pigeon qui le ridiculisera davantage : il est consternant de médiocrité.


    • Pas trop de difficulté de voir la difference de niveau entre Merkel et Hollande : Il suffit de lire leur discours respectifs.
      Hollande fait du vent, Merkel reste précise et courte : "Un lueur d’espoir". Bien dit. Rien à ajouter !


    • Ajax et pmart, ne sous estimez pas les lobbies dominants en tant qu’architectes du système dont l’oligarchie politique ne sont que les agents de la matrice.

      Ca ne vous rappelle pas un film ?

      Sauf que nous sommes dans la réalité, la mécanique des lobbies explique en grande partie le fonctionnement des sociétés dites démocratiques dans le monde prétendument libre.
      Deux ans, c’est à la fois long et court, mais le quinquennat est désormais devenu un sprint pour la réélection et ce, dès le premier jour de l’élu.

      Gayet-Trierweiler, Cahuzac, les affaires, le catastrophique gouvernement Ayrault, Leonarda, l’amateurisme des trois premières années Hollande, les couacs en terme de com’, bref, l’impréparation globale des socialos pour gouverner, c’est du passé et surtout ce fut un formidable paravent pour occuper le terrain médiatique tout en attendant des jours meilleurs qui ont démarré quelque part entre la nomination de Valls et maintenant.

      La bulle spéculative de charlie n’a d’égale que la chute sondagière inédite pour un président sous la Vème, il n’en demeure pas moins que ce qui compte en terme d’image et d’impression, ce sont les deux dernières années du quinquennat.

      Toute la stratégie Hollande est axée sur ses deux dernières années de son CV, avec en sus, l’espoir de voir son meilleur ennemi commettre la faute d’orgueil d’un come back en tant que chef de parti.
      Tout se goupille donc suivant le plan prévu, la montée du FN, parfaitement encadrée, pour couper les pattes de l’UMP, il ne reste plus qu’un petit bol d’oxygène en terme de reprise et d’emploi pour pouvoir terminer le quinquennat en tant que président qui a fait mieux que son prédécesseur et qui reste le meilleur rempart au FN.

      Que vous et moi ne soyons pas dupes, c’est une chose, mais ne nous représentons pas la majorité des électeurs sur un second tour de type 2002 inversé.

      Hélas.


    • @goyband
      Le système n’est pas infaillible, son arrogance et sa certitude d’impunité le conduit chaque jour à dévoiler un peu plus son jeu.
      Quand les manipulations se répètent, elles perdent en vigueur et crédibilité.
      La propagande sert le pouvoir mais l’use également.
      La mondialisation soustrait une bonne partie de la gouvernance à nos dirigeants, presque plus personne n’en est dupe.
      Le peuple est méprisé, bafoué, appauvri, divisé mais il n’est pas stupide.
      On peut le tromper mais il peut se rebeller, sans même comprendre en profondeur les responsables de sa colère.


    • pmart, je vous trouve excessivement optimiste.
      A mon tour de faire mon Ajax et de vous conseiller de sonder au delà du votre cercle habituel de relations, ce que vous énoncer sera au mieux qualifié de troubles paranoïaques au pire, de raisonnement populiste à tendance faschiste.

      Vous sous estimez la puissance du système, tout ce que vous énoncez est absolument connu et traité en tant que tel par ceux qui réfléchissent sur 10 ou 20 ans et qui œuvrent pour que les lobbies dominants continuent leur entreprise de déstructuration sociétale au service de la globalisation.

      Certes, ils ne sont pas infaillibles et peuvent se tromper, mais toujours à court terme ou à moyen terme, erreurs qu’ils parviennent à lisser sur leur stratégie à long terme.
      Ce qu’ils redoutent le plus est le soulèvement populaire de type violent, mais ce dernier est une chimère dans l’équilibre des forces actuelles et le système ne le sait que trop bien et en profite.


    • @goyband
      Ne vous méprenez pas, j’approuve la majeure partie de votre discours.
      Mais les manœuvres des élites financières et politiques pour conserver le fonctionnement exsangue de leur système ne sont même plus maîtrisées par leurs acteurs.
      J’ignore, comme vous, comme tout le monde, la chronologie des futurs événements.
      Je ne suis même pas certain que Hollande ira au bout de son mandat, le chaos peut très bien se produire auparavant.
      Les pays sont pillés, leur or est dérobé, leurs industries bradées.
      Tôt ou tard (peut-être trop tard) les gens comprendront, non pas toutes les finesses des gestes adroits des grands marionnettistes mais leur existence.
      Je ne suis ni optimiste ni pessimiste.
      Wait and see...


  • Un cessez-le-feu qui arrive à point nommé pour l’armée ukrainienne qui aura ainsi le temps d’être formée par les Etats-Unis et de s’équiper en armes modernes. Tout comme Gaza est toujours emmerdée malgré les promesses d’Israel, je doûte que l’Ukraine laisse le Dombass semi-indépendant.


  • Bon courage les ukrainien


  • Les US et leur toutous savent qu’ils ont déjà perdus, ils tentent juste de gagner un peu de temps avant la débacle (final ???)


  • On ne ressort pas indemne de ce genre d’entretiens (16 heures apparemment )
    Il est clair que le couple Hollande-Merkel ne veulent pas d’une guerre en Europe malgré les coups de coudes des Américains.J’ai entendu dire qu’ils n’avaient pas prévenus Washington avant d’aller voir Poutine m’ai j’imagine que c’est des conneries.Quoi qu’il en soit, pour en revenir sur un plan humain, tout présidents qu’ils sont, ils ont du se dire énormément de choses qui changera forcément la donne . Je suis de tout coeur avec Poutine(ХОРОШО), qui n’est pas agrésseur, au contraire je pourrais presque le comparer à un Kennedy gérant le crise des missiles de Cuba . J’éspere qu’il ne finira pas comme lui .спасибо et мужество


  • une photo tout aussi parlante :

    https://pbs.twimg.com/media/B9o7_Xx...

    ça se passe de tout commentaire.

     

  • La Merkel, à chaque fois qu’elle regarde cette tête de nœud présidentielle, on peut lire sur son visage tout le mépris et l’exaspération que ce pauvre type suscite chez elle... Et il s’arrange toujours pour avoir la tronche du neuneu fini, toujours.


  • Pourquoi n’y avait-il pas de chefs "pro russe" lors de cette rencontre ??? Poutine et la Russie justifie ainsi ce que les occidentaux disent depuis le début, c’est une insurrection de la Russie et non un soulévement populaire ! Pauvre peuple de l’est ukrainien prit en otage dans un jeux géopolitique...

     

  • #1118760

    Comment Porochenko a utilisé les accords de paix de Minsk 1 pour réarmer ses forces militaires.

    De la bouche du loup : https://www.youtube.com/watch?v=a5_...


Afficher les commentaires suivants