Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Congrès « Paroles d’hommes » à Bruxelles les 17 et 18 octobre 2008

Qui sont les hommes aujourd’hui ? Quelle est leur place dans la société, dans la famille, dans le couple ?


La condition masculine a évolué. Les étiquettes d’hier ne tiennent plus. Quelles sont les questions et les défis qui se posent aux hommes aujourd’hui ? L’image des hommes est-elle un cliché, un raccourci ou ajustée ? Prenons le temps d’en parler et d’écouter diverses paroles : des témoignages de citoyens ordinaires, des observations de praticiens, des analyses de chercheurs, des visions de cinéastes et gens de théâtre.

Depuis trois ans l’asbl Relais-Hommes ouvre le débat sur la condition masculine. On part très souvent de l’à-priori que les hommes sont puissants, résistants, inoxydables et de la situation inverse où ils sont abuseurs, fainéants dans les soins aux enfants et au ménage.
Ces clichés cachent bien souvent la multiplicité des situations réelles des hommes et de leurs besoins et aspirations. Au-delà de ces images, des structures importantes de notre société ont bougé et demandent des adaptations. Ces changements ont des impacts sur les rôles et fonctions de l’homme mais aussi sur sa dynamique intérieure.

Dans les transformations de la condition masculine nous voyons se manifester de la créativité, de l’aisance et du bien être.
RELAIS HOMMES veut être attentif à ces pratiques heureuses, les connaître, les partager, les comprendre.

Il est aujourd’hui parfois malaisé d’être homme. Oh, ce malaise dure un instant ! Mais parfois aussi le temps d’une crise causée par le corps, le cœur, la tête, les enfants, le porte-monnaie. Comment rebondir, s’ajuster avec soi, son bagage, les attentes de la société, du conjoint, des enfants, des collègues ? Comment s’ajuster et pas s’imposer dans un machisme primaire ou une féminisation outrancière ?

RELAIS HOMMES met ces questions à l’agenda, et l’association pense que tout mieux pour les hommes est un mieux pour la société.
L’asbl veut en finir avec une certaine guerre des sexes et inciter chacun à trouver les voies qui lui convient. Elle a rassemblé pour cela une brochette de témoins privilégiés.


UN CONGRES POUR QUI ?

Ce congrès bilingue en traduction simultanée Néerlandais/Français intéressera les hommes et les femmes mais inspirera aussi les intervenants sociaux, les responsables publics, les prestataires de soins médicaux et psychologiques, le monde associatif, judiciaire, les média, les chercheurs et étudiants en sciences humaines.

Les participants, HOMMES et FEMMES auront l’occasion de découvrir des éléments du cadre socio-culturel dans lequel se trace leurs parcours et leurs interactions de citoyen(ne)s ; d’amoureux, de parents, d’acteurs créateurs et agents économiques. Ils entendront aussi le versant masculin des changements induits par les mouvements féministes ; ils découvriront des témoignages de certaines situations singulières créatives, heureuses ou douloureuses vécues par des hommes. Ils pourront entendre que de nombreux hommes cherchent modestement à ajuster leur vie, leurs relations à leurs idéaux personnels, hors des clichés et des préjugés, dans un équilibre réconcilié avec les femmes et les hommes. Les participants pourront laisser résonner en eux des témoignages.
Enfin, dans l’après-midi du samedi l’occasion sera donnée d’entamer soit par le débat en cercle restreint soit par des ateliers une démarche d’expression ou de découverte de soi. Les participants pourront découvrir ainsi certaines pistes ou thématiques qui demandent autre chose qu’un abord par l’esprit.

Les Intervenants sociaux, professionnels, responsables publics, journalistes, chercheurs auront l’occasion de découvrir des regards et des analyses pour mettre en perspective des composantes de leur expérience professionnelle. Ils prolongeront l’analyse d’autres praticiens dans leur propre spécialité et découvrirons peut-être tout simplement que la dimension de genre a aussi un pôle masculin. Sa diversité, ses ressorts et ses enjeux sont plus complexes qu’il n’y paraît et sources de nouveaux leviers d’interprétation et d’action. Ces trouvailles, espérons nous, mettront progressivement en route de nouvelles pratiques, de nouvelles politiques, de nouvelles idées, des nouveaux rapports sociaux et apporteront aux citoyen(ne)s et collectivités concernées un supplément de qualité de vie ou des bienfaits économiques.

Source : http://www.relais-hommes.org