Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coup d’État en République centrafricaine

Le conseil national de transition de la République centrafricaine (RCA) a élu le chef de la coalition rebelle Séléka Michel Djotodia au poste de président de la République, rapportent dimanche les agences occidentales.

Selon les médias, M. Djotodia, unique candidat au poste, a été soutenu par tous les 105 membres du parlement de transition. Son mandat doit durer 18 mois.

La semaine dernière, les leaders des pays africains ont refusé de reconnaître le chef des rebelles centrafricains en tant que président de la RCA. Lundi 15 avril, les dirigeants des États frontaliers de la RCA se réuniront à Ndjamena (Tchad) pour évoquer la situation qui s’est créée dans la République.

Le 24 mars dernier, la coalition Séléka a pris la capitale centrafricaine Bangui et renversé le président François Bozizé, qui s’est réfugié au Cameroun. Le chef rebelle a ensuite suspendu la Constitution nationale, dissous le parlement et le gouvernement du pays en promettant d’organiser des "élections libres, crédibles et transparentes".

Le coup de force des rebelles centrafricains a été condamné par l’ensemble de la communauté internationale, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon ayant appelé au rétablissement rapide de l’ordre constitutionnel en RCA.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #383327

    " le coup de force des rebelles centrafricains a été condamné par l’ensemble de la communauté internationale...".........c’est à dire par ceux qui ont montré l’exemple et/ou ont laissé faire quand celà arrangeait leurs immondes calculs !


  • #383363

    Encore de la fumisterie merdiatique des médias impériaux...
    On nous fait croire que le Séléka sont des terroristes alors que les rebelles Syriens sont de gentils combattants de la libertés...
    Déja rappelons a ces impériaux que si il y’a rebelion en Afrique c’est a cause de la Françafrique et de la trahison des élites africaines qui vendent leur pays.
    A mon avis le Séléka sont sûrement les gentils, c’est du baratin mediatique encore comme les rebelles syriens ce sont eux les méchants, ils tuent,torturent viole et foutent la terreur dans leurs zones et je vous parle pas des alaouites et les chrétiens.
    Vive la résistance africaine aux puissances impériales...


  • #383400

    Un pourri succède à un pourri. Rien de nouveau sous le ciel de la RCA et de la France Afrique. Regardez bien longuement l’Afrique : cela permet de mieux voir le système français au delà des différences apparentes. Derrière la caricature du gros bouffeur en costard de prix se cache le portrait du politicien français amateur de diamants ou détrousseur de vieille dame ou fraudeur du fisc, ou menteur ( et j’en passe...) et celle de l’entrepreneur ou du financier rapace insatiable voleur des matières premières ( y compris la terre et l’eau) exploiteur du travail d’autrui...