Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Coupe du monde 2018 : le Royaume-Uni compare Poutine à Hitler

La diplomatie britannique se ridiculise

Sur fond de crise diplomatique liée à l’affaire Skripal, la guerre des mots entre la Russie et le Royaume-Uni a atteint un niveau inédit. Pour le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson, la Russie est comparable... à l’Allemagne nazie !

 

Quand on manque d’arguments, on prend le risque de recourir à des énormités, et par là-même de franchir des lignes rouges en matière diplomatique. Ce 21 mars, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johson a ainsi marqué un point Godwin. « Oui, je pense que la comparaison avec 1936 est juste », a-t-il ainsi lancé en réponse à un parlementaire qui estimait que le président russe Vladimir Poutine allait mettre à profit la Coupe du monde en Russie (en juin et juillet 2018), « comme Hitler a utilisé les Jeux olympiques de 1936 ».

 

 

Sur fond de crise diplomatique déclenchée par l’empoisonnement de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia le 4 mars dernier, qui a gravement détérioré l’état des relations russo-britanniques au moment de la présidentielle russe, l’escalade verbale ne semble pas avoir de limites pour le bouillonnant Boris Johnson, habitué des déclarations iconoclastes et des dérapages. « Franchement, c’est à vomir de penser à Poutine en train de se glorifier lors de cet événement sportif », a-t-il même ajouté, quitte à envenimer un peu plus la crise entre la Russie et le Royaume-Uni.

 

« De tels parallèles sont inacceptables », réagit Moscou

À Moscou, la réponse ne s’est pas fait attendre. Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, est montée au créneau pour dénoncer la comparaison avec l’Allemagne nazie. « De tels parallèles sont inacceptables et ne sont pas du niveau d’un corps diplomatique d’un État européen », a-t-elle déclaré.

L’empoisonnement de Sergueï Skripal le 4 mars dernier à Salisbury a été le point de départ d’une crise diplomatique parmi les plus aiguës de ces dernières années entre Londres et Moscou. D’emblée, les autorités britanniques ont pointé le doigt la Russie au motif que l’agent chimique qui aurait été utilisé, le novitchok, avait été conçu, naguère, du temps de l’Union soviétique. La formulation du produit mortel a d’ailleurs été rendue publique en 1992. Or, depuis ce 4 mars, Londres n’a apporté aucune preuve pour étayer ses accusations, Theresa May se contentant d’avancer que l’implication de la Russie dans cet empoisonnement était « hautement probable ». Boris Johnson était même allé jusqu’à déclarer « très probable » que l’utilisation de l’agent innervant sur le sol britannique était « la décision de Vladimir Poutine ».

Ce 21 mars, toutefois, à l’occasion d’une réunion consacrée à l’affaire et ouverte à tous les diplomates en poste à Moscou, le ministère russe de la Défense a estimé que l’empoisonnement chimique n’avait que deux explications possibles. « Soit les autorités britanniques sont dans l’incapacité d’assurer la protection, disons, d’une attaque terroriste sur leur sol, ou bien, que ce soit directement ou indirectement, je n’accuse personne, elles ont mis en scène une attaque contre un citoyen russe », a déclaré Vladimir Ermakov, chef du département de non-prolifération des armes chimiques du ministère russe de la Défense. « N’importe quelle substance toxique militaire aurait fait de multiples victimes sur le lieu de l’empoisonnement. Mais à Salisbury, ce n’était pas du tout le cas », a-t-il ajouté.

La crise Royaume-Uni/Russie, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils s’enfoncent tout seul. Y a de moins en moins à pousser, c’est un peu moins exténuant pour nous. Par contre, c’est long comme processus...

     

  • Les rosbeefs oublient juste les 20 millions de morts laissés par l’empire russe dans la lutte contre une armée allemande disciplinée et bien équipée. La diplomatie anglaise est à l’image de sa "con soeur" française, pitoyable de malhonnêteté.

     

    • Hitler a été trop gentil avec les Anglais..IL aurait pu tous les massacrer dans la poche de Dunkerque en 40.Il a juste fait semblant ... pensant qu’en retour les beefs négocierait la paix avec lui. Les Anglais ne renvoie jamais l’ascenseur ! Hitler aurait dû le savoir.


    • Ils oublient même de dire que les développeurs ( pas les inventeurs ) du principe de camp de concentration, c’est à dire les Britanniques eux-mêmes, on bien éprouvé ce procédé lors de la guerre des Boers. Ils n’ont plus de leçons à donner depuis bien longtemps, nos meilleurs ennemis.


  • #1925995

    Un type aussi peu intelligent ne devrait pas accéder à une telle fonction.
    Le monde en a soupé des imbéciles.

     

    • Dans un sens c’est bon signe, cela signifie que les plus intelligents sont de plus en plus nombreux à être hors systeme et attendent bien sagement leur heure...
      Qd un empire est "obligé" de mettre à sa tête des types de cet acabits c’est qu’il et au bord du précipice et un petit coup de pouce le fera basculer dans le néant...
      Soyons patient !!!


  • " Nous avons participé aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936, nous ne commettrons pas la même erreur en participant à la coupe du monde en 2018 " . Ah mais !


  • Les Russes qui utiliseraient un produit d’"origine" russe pour liquider des citoyens Russes vivant en Angleterre, cela rappelle les "terroristes" qui "oublient" leurs passeports ou c.n.i. sur les lieux de leurs crimes.

     

  • #1926069
    le 22/03/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Coupe du monde 2018 : le Royaume-Uni compare Poutine à Hitler

    Je suis au Royaume Unis aujourd’hui. La presse ici c’est du anti-Poutine anti-Russes à fond la caisse. Tous les jours c’est au moins 3 où 4 articles dans différents journaux. C’est du lavage de cerveau.

     

  • Le ton outrancier de ces attaques ne doit pas faire oublier que les Anglais , par cette affaire, cherche surtout à diviser l’Europe et à empêcher son unité, comme elle le fait depuis 500 ans !!!
    Albion cherche aussi à attirer la France dans son orbite et à poser un pied en Normandie...

     

    • T’occupe pythie ; tant que l’Allemagne sera à la tête de l’europe, les pays européens seront unis...contre elle et ses mesures d’austérité. Ils sont nos meilleurs ennemis. Les anglais eux cherchent juste à faire cavalier seul, comme d’habitude.
      Note ennemi, ça reste l’Allemagne : tous les français qui ont eu un ou plusieurs parent mort à Verdun sauront se le rappeler.


    • On dit que l’histoire porte ses leçons, souvenons nous de comment et du pourquoi de 14/18


  • Des fins de races. Ils sont encore plus asservis que nous. Dur à croire.


  • Ces pitres sont-ils tous dépourvus d’esprit critique et de culture historique pour n’avoir que comme seul référent ce point godwin usé jusqu’à la corde "sensible" ? De plus, aller se mettre à dos un ours brun quand on est un saumon, faut quand même être sacrément con.


  • Ces gesticulations sont aussi à usage interne.

    Les Anglais doivent aussi faire rapidement oublier le piètre résultat du "XV de la rose" au tournoi des 6 nations qui viens de s’achever :

    - Ils ont perdu face à la France
    - Ils ont perdu face à l’Écosse
    - Ils ont perdu face à l’Irlande
    - Ils finissent avant dernier du tournoi

    Le tout sur fond de Brexit et référundum d’indépendance Écossaise.

    God save the queen.


  • #1926112

    Ma parole, ils sirotent leur five o’clock tea avec de la beuh, ces anglais ! Ca devient complètement délirant... Est ce qu’ils réalisent au moins qu’en matière de coups tordus, la Perfide Albion est peut-être championne du monde ?

    Tout ce patacaisse finalement n’aura servi qu’à faire réélire Poutine, et je pense de plus en plus que c’était le but de l’opération... Bien joué Vladimir ! N’oublions pas qu’il est ancien officier du KGB...


  • #1926135

    Pertes humaines russes durant la 2ème guerre mondiale (celle contre Hitler, hein ? Quand les russes avaient comme chef un Staline largement moins cool que Poutine) :

    26 600 000 de morts.

    Total des pertes Britanniques (+ Commonwealth (donc Inde, Australie, Canada...)) :

    580 497 morts. Soit 1/45 des pertes russes !

    Voilà, le débat est clos ! L’Angleterre devrait "la fermer" comme on le dit si bien. Quand on a aussi peu lutté et souffert contre le nazisme, comme l’Angleterre, on s’abstient de comparer le président russe à Hitler. Sans les russes, les britanniques parleraient tous allemand à l’heure actuelle et seraient traité comme les grecs ou dépecés et insultés comme les serbes.
    Et puis quitte à parler de la Shoah que nos chefs ramènent tout le temps sur le tapis : les russes ont plus libérés de juifs des camp de la mort que ne l’ont fait les anglais ! De ce fait, en tant que pays ayant eu une potentielle attitude antisémite pendant la guerre : l’Angleterre aurait une autre bonne raison de se taire surtout face à une Russie qui s’est montrée bien plus philo-sémite du fait du sauvetage de tous ces juifs.

    A mon avis, les anglais font tout ça pour 3 raisons.

    1) Assurer aux tenants de l’oligarchie que le brexit ne va pas précipiter la GB hors du camp occidental.

    2) Ils l’ont mauvaise parce que l’opération syrienne est en train de foirer dans les grandes lignes et que pas mal de "conseillers militaires" britanniques (mais aussi français hélas...tombés pour les beaux yeux d’un Fabius) gisent à l’heure actuelle dans le sable syrien ou doivent être retenus prisonniers et sans doute "interrogés" par les russes. Et voilà, quand on joue, il faut savoir perdre !

    3) L’oligarchie aimerait désespéramment déclencher une 3ème guerre mondiale pour cacher ses petits soucis financiers ... mais c’est le principal problème quand on est qu’un voleur et un lâche : on est assez courageux pour frapper un petit pays sans défenses (Libye), mais face à un trop gros ennemi, on se doit de la fermer et le seul moyen de l’éliminer serait alors d’appuyer sur le bouton rouge...et de se confronter ainsi à la mort. Chose que peuvent faire le guerrier ou le prêtre mais pas le voleur embourgeoisé et perdu dans ses intérêts et ses possessions matérielles. L’occident matérialiste est de plus en plus bloqué on dirait. Un russe ou un syrien peuvent mourir pour leur pays, mais un français ou un anglais préfèreront sauver leur peau et fuir. Vive la déchristiannisation !

     

    • J’aime beaucoup votre message.


    • Mais arrêtez avec ces nombres extravagants de morts Russe pendant la seconde guerre mondiale. Même Staline parlait à Yalta d’environ 5 millions, alors qu’il n’avait aucune raison de minimiser les chiffres, au contraire. Même 5 millions c’est déjà énormissime, pas besoin d’en rajouter.

       

      • Tes "5 millions" sont très probablement les 6 750 000 de soldats russes morts sur le front. Sauf qu’il y a aussi 7 200 000 de civils russes qui ont été tués, soit un total de 13 950 000 juste pour la Russie.

        Si on ajoute les militaires et civils des autres pays de l’Union Soviétique (Notamment la Biélorussie et l’Ukraine qui en ont également pris plein la tronche, mais aussi Kazakhstan, Ouzbékistan et autres), on arrive aux 26 600 000.


    • Très bien dit


    • Excellente analyse.
      Je rajoute que c’est le phénomène de mode de tout sioniste qui se respecte l’Arabie Saoudite a également accusé l’Iran d’être équivalente au régime d’Hitler et d’avoir organisé le terrorisme de la région..... oui je sais c’est aussi gros que l’Angleterre avec la Russie. Inversion accusatoire.


    • @Marlon Branleux "L’oligarchie aimerait désespéramment déclencher une 3ème guerre mondiale pour cacher ses petits soucis financiers ..." Les mêmes causes amèneront aux mêmes conséquences.


  • Cela commence avec Hitler pour finir avec des bombardements.Cela me rappelle Saddam Hussein a qui également on n’avait coller l’étiquette de hitlérien mais avec les russes la fin du film sera violemment différente.


  • Ce politicien britannique n’est qu’un épiphénomène au même titre que ces stupides propos.Ça fait du " buzz " ;ça fait de la diversion.Le véritable mouvement de fond se situe ailleurs : dans le fait que la société,le peuple russe ( des grandes villes tout au moins pour le peu que j’en sais... ) ,sont imprégnés de culture occidentale et plus particulièrement de " l’American way of life ".Cette culture devient la culture dominante partout dans le monde,charriant tous les travers,tous les vices,tous les coups tordus effarants qu’illustre surabondamment l’actualité quotidienne des USA.
    Il ne faut pas s’en tenir à l’écume des choses mais voir plus loin et plus profond.Au moins quelques-uns parmi nous en France assistons,impuissants,à un bouleversement anthropologique d’une incalculable portée et dont les effets délétères ne sont pas endigués puissamment par les Cultures Nationales.Alors arrive un moment où il faut se demander si les " Sirènes " culturelles des USA ne seraient pas authentiquement l’expression profonde d’une écrasante majorité d’humains.Une modalité " matérialiste " parmi d’autres mais,de toute façon,du même acabit.Car enfin un pareil mouvement de fond ne saurait être le résultat du hasard.Il est l’expression d’une aspiration à un bien-être matériel promu et revendiqué par les pays occidentaux.
    Alors pourquoi ne pas l’accélérer par tous les moyens ! Dont certains pour occuper la galerie,qu’il y ait ou non mort d’homme... La logique du " Système " consiste à bouleverser tous les rapports entre tous,qu’ils soient individuels,collectifs,nationaux.Une emprise sûre d’elle-même et de ces attendus puisqu’elle a prouvé son efficacité à l’ouest du mur de Berlin avant sa chute.
    Imposer une " culture " souriante,délicieusement attentive à vos besoins,naturellement renforcée par des frustrations individuelles qui ne demandent qu’à s’extraire de leurs divers carcans,et vous obtenez un bulldozer écrasant tout sur son passage.
    Poutine en a-t-il conscience ? Là j’ai un sérieux doute.Big Brother a fait des progrès : de nos jours il a mille visages,dispensant au cas par cas la carotte ou le bâton,au gré des circonstances.J’ai lu quelque part que Poutine est excellent au jeu des échecs.
    Question : pions & figures se trouvent-ils tous sur le damier ? L’avenir le dira...


  • L’Angleterre devrait plutôt s’occuper de ses gangs de pakis violeurs d’enfants. ....

     

  • La comparaison entre Hitler et Poutine est justement très juste.

    - La déchéance des années 20 en Allemagne et des années 90 en Russie. Les deux leaders ont redressé leur pays sur le plan économique.
    - L’Allemagne et la Russie ont défendu la famille traditionnelle.
    - Anschluss de l’Autriche, retour de la Crimée.
    - La crise des Sudètes et du couloir de Dantizg (massacre des minorités allemandes) est le même stratagème qu’on tend aujourd’hui à la Russie (conflit du Donbass).
    - On nous force à croire que ces leaders sont mauvais, mais ils jouissent d’une grande popularité dans les pays dits du tiers-monde. Parce qu’ils défendent l’indépendance des peuples contre le colonialisme occidental.

    Alors certes, tout n’est pas parfait, etc. Mais on nous prépare la 3ème Guerre mondiale exactement de la même façon qu’on nous a préparé la 2ème...

     

  • Pourquoi personne ne rappelle que F. Hollande, dans son livre, dévoile l’utilisation de drones pour "traiter" des ennemis de la France ? Je crois avoir lu quelque part que le tableau de chasse de OBAMA était de 2500 personnes.


  • Tout cela n’est qu’écran de fumée de la part des Anglais...dans la mesure ou l’on peut parler, et ou il faut parler de tout, même avec une exagération qui frôle le ridicule, parle de tout sauf ...du brexit...


  • #1926409

    Personne ne croie plus en Dieu mais tous croient au diable Adolphe.......

     

  • Est-ce que ces perfides anglais ne pourraient pas cesser d’être arrogants avec le monde entier ?
    S’ils s’occupaient un peu de leurs fesses, et notamment de leurs pédophiles, nous en serions ravis, depuis le temps qu’il ennuient tout le monde.


  • Ce n’est vraiment pas un bon signe pour l’équipe de foot d’Angleterre , a chaque fois qu’une équipe de foot mélange sport et politique en pleine compétition , cela se traduit par des résultats pitoyables pour l’équipe .

     

  • #1926834

    L’impérialisme Anglo-Américain-Sioniste approche de sa fin ! Logique que les caniches de l’OTAN deviennent hargneux ! Un caniche peut mordre, mais l’ours n’en fera qu’une bouchée !
    Vive la sainte Russie ! OTAN hors d’Eurasie !


  • lorsque le coq veut rivaliser avec l OURS !


  • Soit les saxons sont cons par nature, soit ils
    le font exprès. Surtout faut être fortement bourré pour oser sortir ça à un pays qui faisait partie des forces alliées et qui a donné sa vie pour libérer l’Europe quand les anglais faisaient dans leurs pantalons rien qu’à l’idée d’affronter l’Allemagne.
    Remarque : si on suit le cours des événements, cela veut dire que la troisième guerre mondiale est proche.


Commentaires suivants