Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Course à la dévaluation et guerre des monnaies

Après le déclenchement de la crise économique et financière mondiale, les principales banques centrales et les gouvernements ont essayé par tous les moyens de trouver une solution appropriée.

La première étape a été la mise en oeuvre de mesures d’urgence pour sauver les banques et les compagnies d’assurance. La deuxième étape a été le lancement d’une politique monétaire expansive. La troisième étape a consisté à créer quantité de programmes de relance économique, tous financés à crédit. Comme cela n’a pas suffi, on est passé à une quatrième étape : une politique monétaire ultra-expansive jamais vue, avec l’assouplissement quantitatif et le recours sans limite à la dette publique. Tout cela étant resté sans succès véritable, on est rentré dans une cinquième étape consistant, pour les pays, à utiliser sanctions et mesures protectionnistes. Inévitablement commence maintenant une sixième étape : course à la dévaluation et guerre des monnaies.

Sur les marchés des devises, la dévaluation est déjà en cours. La BCE et la Banque du Japon (BoJ) sont en train d’affaiblir leur monnaie respective, l’euro et le yen. La Banque populaire de Chine (PboC) veut éviter une réévaluation du yuan. Le rouble est sous une pression considérable à cause de l’Ukraine. Les devises des matières premières, les dollars australien, canadien et néo-zélandais souffrent de la faiblesse des marchés à terme.

La Banque nationale suisse (BSF) fait tout ce qu’elle peut pour empêcher une appréciation du franc suisse, et la Banque d’Angleterre est loin d’être heureuse de la montée de la livre sterling. Les spéculateurs à travers le monde sont déjà presque tous long en dollar US. Les États-Unis ne veulent pas du tout une réévaluation du dollar qui aggraverait encore plus les déficits de leur commerce extérieur. L’économie mondiale et le système monétaire mondial sont en pleine mutation.

Lire l’intégralité de l’article sur la-chronique-agora.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1033798

    Un jour un de mes employés chinois sonne à ma porte. Il a fait le constat que les rouleaux de PQ avec lesquels je l’ai payé pendant 30 ans ne lui serviraient plus à rien, car des rumeurs préconisaient une nouvelle technique pour se torcher basée sur l’eau. En plus il s’est rendu compte qu’effectivement le PQ lui irritait les fesses et vu la quantité de bouffe qu’il ingurgite, les 1% de réserve en eau qu’il détient ne sera jamais suffisant pour bien faire les choses. Il ma demandé de convertir ses resserves de PQ en eau, mais le problème c’est qu’il ne pleut plus des masses et l’eau est devenue très prisée. Déçu il repart voir ses voisins, si quelqu’un veut bien le dépanner en eau et qu’il est prêt à payer le prix fort car il est très riche en PQ. Résultat des courses, rien, personne ne veut de son PQ. J’ai appris qu’en ce moment qu’il passe son temps à la mosquée ou l’eau coule à flot et qu’il en profite pour prier Dieu à ce qu’il pleuve.

     

    • Si seulement je pouvait être très riche en PQ moi aussi, cela me suffirait...
      Je n’ai ni PQ (Bon du trésor US), ni eau (Or)
      Résultat comme la majorité silencieuse de ce pays, je me torche avec un cailloux, que je finirai par jeter a la gueule des bourgeois qui nous réduisent a l’esclavage.


  • #1033853

    Article très intéressant car il met bien en perspective la disparité des réserves monétaires $ et € mondiales contre la part des pays émetteurs desdites devises dans le PIB mondial. L’or effectivement semble être le moyen d’éviction de ces devises affaiblies pour consolider les dotations des banques centrales des pays tiers. Dommage qu’il ne soit pas fait mention de la création par les BRICS d’un FMI et d’une banque mondiale bis pour contourner les instruments dominés par les USA afin d’imposer le dollar et les politiques destructives des économies qui passent sous leurs fourches caudines. Concernant les réserves d’or supposées de la FED, il faudrait rappeler les nombreux doutes quant aux quantités affichées au regard de leur refus de restituer l’or de l’Allemagne. Rappeler aussi que au moment de la signature des accord de Bretton-Wood qui régissent toujours le système monétaire actuel alors que le dollar n’est plus convertible en or depuis 1971, que les USA représentait 75% du PIB et des réserves mondiales d’or (je cite de mémoire). Comparé à la situation actuelle, on comprend bien que Bretton-Wood est en déclin complet, seule la canonnière sert d’argument pour continuer à imposer ce système obsolète. Mais ces jours semblent compter.


  • #1033940
    le 19/11/2014 par Veritas Liberabit Vos
    Course à la dévaluation et guerre des monnaies

    Le problème est, que lorsque le Tsunami nous atteindra, il sera apocalyptique ou de dimension biblique, comme dirait Pierre Jovanovic...
    Les premières vagues et remous ont déjà touché la plage.

     

  • #1034649
    le 20/11/2014 par Nicolas Tesla
    Course à la dévaluation et guerre des monnaies

    Le Yen entame sa descente aux enfers :
    Il a touché 119/1 hier, alors que le déficit commercial est négatif depuis le 44 ème mois consécutif et le Nikkei commence à décrocher...
    Un Yen à 130/1 à Noël est tout à fait possible !

    Le Japon se fait un Hiroshima monétaire.
    Le "Weimar" des temps modernes sera le Japon !


  • #1034863
    le 20/11/2014 par france en marche
    Course à la dévaluation et guerre des monnaies

    Bien et cher tous cette fois, il va falloir regarder et à deux fois à qui nous confierons les manettes en 2017. Le bal masqué à assez duré.