Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le retour de la récession au Japon et la mise en place d’un assouplissement quantitatif en Europe

Olivier Delamarche sur BFM Business

Les causes de la récession au Japon et les solutions dont dispose le gouvernement japonais pour y faire face :

 

La possible mise en place d’un quantitative easing (QE) par la BCE après l’échec de celui du Japon ?

Pourquoi nous allons vers une banqueroute mondiale
chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aime bien Delamarche, il est évangélique et il me fait penser à Jésus : "Laissez venir à moi les petits épargnants" .


  • Il dit toujours la même chose.

     

  • Pas d’accord avec Delamarche dans ce débat.

    Il fustige l’utilisation de la planche à billets au japon en se gardant bien d’expliquer qu’elle est utilisée afin de soutenir les marchés financiers (sur ordre des USA pour les remonter au crick comme le dit Jovanovic).

    Delamarche devient l’idiot utile de BFM-Business.

     

    • « (...) afin de soutenir les marchés financiers (...) Delamarche devient l’idiot utile de BFM-Business. »

      Ne soyez pas trop sûr de vous, et condescendant en plus...
      Soutenir les marchés financiers ça ne veut rien dire, le Japon soutient surtout le Dollars (Une devise), pas « les marchés financiers ». C’est un peu comme dire "Soutenir la bourse", ça ne veut rien dire. Il y a bien des choses qu’O.Delamarche n’a pas pu dire... (Faute de temps)


    • je crois surtout que certins economistes ont pour ordre de pas trop en dire sinon bannis des medias comme certains


    • Non, il a parfaitement raison : la planche à billet dans un contexte mondial, sans etalon monetaire precis ne sert à rien sauf à permettre aux marché de faire mumuse, tout ceci sans aucun impact sur la bonne ou mauvaise santé de l’economie réelle.

      Ce qu’omet de dire O. Delamarche de manière consciente, c’est que la planche à billet est effectivement saine dans le cadre d’un protectionnisme economique, industriel et social (immigration controlée j’entends) et le tout bien evidemment pas avec une monnaie supranationale. Mais il ne le dit pas car ce serait soutenir le programme economique du FN ce qui lui vaudrait de perdre sa tribune sur BFM et donc de ne plus beneficier de la formidable promotion pour sa boite de gestion.

      N’oubliez pas qu’Olivier Delamarche est avant tout un patron, et qu’il est sans doute plus rentable pour sa boite de dire 80% de verité chaque semaine sur le plateau de BFM que 100% une fois et ne plus jamais repasser ensuite.


    • L’idiot utile ? Les japonais en sont à leur 13e QE ... Au bout de 3 tu te dis que ça marche pas, le gros problème est que les banques japonaises avec leur yen qui s’appauvrit avec ces QE successifs on prêté et sont redevables de banques américaines et françaises entre autres , que ces mêmes japonais détiennent une grosse partie de la dette américaine et sont redevables de dettes en euro dollar, qu’il va falloir rembourser, avec un yen qui ne vaudra même pas une feuille de papier toilettes comment vont ils rembourser ? En gros le Japon est l’épicentre d’une nouvelle crise économique, c’est ce que delamarche répète depuis des mois et des mois, il se contente pas de faire le pitre a la télé il nous prévient d’une catastrophe imminente ...



    • Ce qu’omet de dire O. Delamarche de manière consciente, c’est que la planche à billet est effectivement saine dans le cadre d’un protectionnisme economique, industriel et social (immigration controlée j’entends) et le tout bien evidemment pas avec une monnaie supranationale.



      Sérieux tu crois vraiment ce que tu écris la ? La France était championne des dévaluations même avec ses programmes protectionnistes, bref les épargnants se font en**ler par l’Etat au lieu des banques, beau programme en effet.
      Désoler mais descendre la monnaie ce ne marche pas mis a part quelques cas spéciaux comme la Russie ayant beaucoup de ressources naturelles et encore elle cherche dédollariser ses échanges pour soutenir le Rouble.


    • @ Nicolas Tesla.

      Que tu le veuilles ou non ils utiliseront la planche à billet.
      Autant que cela serve à irriguer l’économie réelle et non pas à racheter les bons du trésor US ou les actions détenues par les hedge-funds.



    • L’idiot utile ? Les japonais en sont à leur 13e QE ... Au bout de 3 tu te dis que ça marche pas, le gros problème est que les banques japonaises avec leur yen qui s’appauvrit avec ces QE successifs on prêté et sont redevables de banques américaines et françaises entre autres



      Les Japonais en sont à leur 13e QE certes, mais ils les font parce que depuis tout ce temps ils pataugent dans la déflation, c’est à dire que le prix du Yen s’apprécie et que la valeur des produits de consommation baissent à l’intérieur du pays. Malheureusement pour eux, les japonnais consomment peu parce qu’ils sont très vieux, l’état touche donc peu de recettes de TVA et comme les entreprises voit leurs exportations diminuer, face à la concurrences coréenne et chinoise et la fameuse faiblesse (sous évaluation) du Yuan, les impôts sur les sociétés baissent également et l’état s’endette beaucoup en empruntant l’épargne des japonnais (qui en ont beaucoup parce qu’ils sont vieux).
      D’autre part, la compétitivité japonaise à sévèrement morflé suite à l’effet Fukushima qui a provoqué le renchérissement des couts de l’énergie, donc de fabrication des produits.
      C’est donc faux de dire que la planche à billet provoque automatiquement et rapidement l’hyper-inflation, les japonnais ont obtenu ce qu’ils souhaitaient, faire diminuer le cour du Yen, ça a marché et leurs exportations ont augmenté malgré la baisse de la compétitivité japonaise.
      Maintenant, l’augmentation du cout de la vie peut-être un problème si elle force les japonais à taper trop dans leur épargne, parce que dans ce cas le Japon doit emprunter à l’étranger pour se refinancer (et on sait les problèmes de dépendance que ça engendre) ou si les japonais diminue encore plus leur consommation, ce qui augmente le déficit de l’état.
      C’est pour cela qu’ils envisagent d’augmenter la TVA et d’augmenter aussi les salaires en parallèle.

      Dans la zone Euro, la monnaie est surévaluée pour pratiquement tout les pays, ça saccage l’industrie et fait exploser le chômage et ça dure depuis 20 ans, depuis qu’on on mis en place la libre-circulation des capitaux et la politique du Francfort.
      Si on ne fait rien, on aura plus un seul emploi industriel et le Qatar et les USA rachèteront tout notre patrimoine avec de la monnaie de singe.



    • Que tu le veuilles ou non ils utiliseront la planche à billet.
      Autant que cela serve à irriguer l’économie réelle et non pas à racheter les bons du trésor US ou les actions détenues par les hedge-funds.



      Donc l’utilisation de la planche par l’Etat résout la chose ? Malheureusement non, même causes même effets.



      C’est donc faux de dire que la planche à billet provoque automatiquement et rapidement l’hyper-inflation, les japonnais ont obtenu ce qu’ils souhaitaient, faire diminuer le cour du Yen, ça a marché et leurs exportations ont augmenté malgré la baisse de la compétitivité japonaise.



      L’hyperinflation ça ne vient pas progressivement ça t’expose a la figure comme un grenade que tu n’as pas le temps de dire ouf !
      Quand la confiance dans la monnaie se perds c’est mort, les Japonais se font seppuku.

      Ensuite les exportations ont peut-être augmentées en nominal (et encore j’aimerais voir les chiffres) mais en réel j’en suis pas si sur.
      Vos beaux programmes inflationnistes et de QE on fait augmenter l’énergie et la bouffe de 50 à 70 % (dixit O.Delamarche).
      Même si les salaires augmentaient ça ne suffirait pas.
      Bref continuons l’orgie de l’argent créé a partir de rien dans la joie et la bonne humeur...


  • Les sushis sont QE.

    Le Japon est engagé vers une fuite en avant irrésistible. Et la formule est bien huilée :

    « Si le QE (planche à billet) n’a pas relancé l’économie, c’est parce qu’il en faut d’avantage. »

    Cette île dépend beaucoup des importations (un peu comme la Grande Bretagne, qui pratique aussi le QE) - et les assouplissements quantitatifs (QE) servent au moins à régler les importations avec de la monnaie créée ex nihilo.
    L’inflation, la recession sont des hors-d’œuvres à côté des problématiques qui vont se poser, s’ajouter et même s’aggraver dans les prochaines années :

    - Vieillissement de la population (Quid des retraites et prises en charge sanitaire)
    - Répercussion à venir de la catastrophe de Fukushima sur la population Japonaise (Augmentation massive des cancers), dont les médias ne parlent plus, mais qui est loin, très loin d’être terminée, ça ne fait que commencer.


  • C’est bien gentil de dire que tels ou tels politique, qe ou autre sont néfastes etc. Cependant pour en venir aux solutions, M. Delamarche doit préférer les garder pour ses clients. Et les conseils ça se paie. C’est pas demain que ça changera, la troisième c’est pour bientôt.


  • Vivement que tout se casse la tronche. Je suis prêt.

    Delamarche est un oracle qu’il faut écouter . Il n’y a pas beaucoup d’économiste crédible comme lui, je pense à Jacques Sapir et Olivier Berruyer . Les autres vivent dans le déni.

    Mais, de toute façon, il faut que le monde change. Ça ne continuera pas comme ça éternellement.


  • le japon a sa propre banque.

     

    • La banque du Japon est à proprement parler une succursale de la Fed. Le Japon est encore un pays sous occupation étasunienne. Tant et aussi longtemps que les japonais ne les auront pas foutu dehors à coup de pieds au cul ils seront dans la merde. En achetant les bons du trésor étasunien les japonais financent par leur dur labeur les guerres impérialistes de cet état voyou.


  • Il est bien mal à l’aise le gars Hivert qui vient mentir sans aucune conviction ! Il lui faudrait peut-être un stage chez les vendeurs de pantalons à une jambe...


  • bonne remarque de O.D. :
    Pourquoi les présidents, (à part Poutine et Xi jin) sont-ils incompétents ?
    R : Les banquiers qui les ont mis en place veulent avoir les mains libres.
    Et tout retour à la démocratie est sanctionné par des attentats ou des guerres.
    Nous sommes bien dans une dictature mondiale de banquiers mafieux.
    Il n’y aura pas de retour de la croissance car il n’y a plus de confiance.
    Les peuples ont pris conscience de l’avènement de l’Empire du mensonge.
    Cet empire n’en a plus pour longtemps avant que de s’effondrer.
    Continuons notre travail de ré information et de survivalisme.
    Et préparons-nous à des violences de grande ampleur.

    Les entreprises n’investissent plus, pourquoi ?
    Parce qu’il n’y a aucun retour sur investissement à trois ans
    Les pays en guerre empêchent le commerce ou les transports.
    Les gouvernements préparent leurs armées à des révoltes citoyennes
    Les pays sont ruinés et ne peuvent se défendre.
    Le secteur énergétique commence à être touché.

    Mais que font les militaires ?


  • L’analyse de Delamarche semble identique à celle de l’école autrichienne d’économie.
    Voir notamment cette courte émission d’hier sur France Culture, où l’intervenante explique pourquoi la politique menée par les banques centrales est hautement toxique.
    http://www.franceculture.fr/player/...


  • Le livre de Jovanovic "666" est une bombe !!


  • Bon comment se fait-il que personne ne semble comprendre que pour relancer l’économie il faut payer les producteurs/consommateurs (patrons et employés) !
    En tout cas il faut de l’argent en circulation à la base....


Afficher les commentaires suivants