Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Criminaliser la "chienlit" syndicale

Les vidéos antilibérales du collectif NADA

Tir groupé des éditorialistes pro-libéraux de nos médias contre les luttes sociales à Air France. Et ailleurs.
La vidéo est réalisée par le Collectif NADA (Nous Avons Des Armes), qui cherche à produire une« information alternative à cette propagande parée de neutralité et d’objectivité ». C’est un peu Acrimed (Action Critique Média) en images.

 

Fidèle à sa ligne Gauche du travail (et Droite des valeurs), E&R relaye ce petit travail, même si les gauchistes ne manqueront pas de nous en vouloir, tout en cherchant à toucher le plus de monde possible afin de financer leurs vidéos de contre-propagande.

 

Partie 1 :

 

 

Partie 2 :

 

Pourquoi la gauche traditionnelle est-elle menottée face au libéralisme, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1312541
    le 08/11/2015 par Alceste
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Puisque nous sommes dans la "gauche du travail", je vais pour commenter ces deux vidéos laisser la parole à l’un de ses plus grands représentants :
    « Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, ils décident que le salaire raisonnable sera refusé aux ouvriers ; ils décident que les ouvriers qui continuent la lutte seront exclus, seront chassés, seront désignés par des marques imperceptibles, mais connues des autres patrons, à l’universelle vindicte patronale. [...] Ainsi, tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, est toujours défini, toujours aisément frappé, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité.  »

    Jean Jaurès, discours devant la Chambre des députés, séance du 19 juin 1906

     

    • #1312605
      le 08/11/2015 par Slavon
      Criminaliser la "chienlit" syndicale

      Malheureusement et malgré les pseudos évolutions de nos meurs, nous en sommes toujours là... Triste record pour notre humanité. Et tous ces lèches culs de journalistes éduqués sur une fonction binaire ne relèverons pas le niveau dans ce type de débat.


    • #1313046
      le 09/11/2015 par Thierry
      Criminaliser la "chienlit" syndicale

      Merci pour ce rappel Alceste ! Tous ces trouffions du Capital qui nous "gouvernent" ou "représentent" et se disent héritiers du fondateur de l’Huma devraient le lire au-lieu de profiter d’une rente historique devenue illégitime...


  • #1312570
    le 08/11/2015 par walislam9394
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    C’est dingue cette neutralité quasi-nul dans les médias !!! Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. C’est incroyable qu’il n’y n ait pas un pour défendre les salariés d’AIR FRANCE !!! Salariés qu’on n’hésite pas à insulter (délinquants, voyous et j’en passe) alors que le seul but est de pouvoir nourrir leur famille. Il faut dire que les journalistes doivent leurs cracher à la gueule étant donné qu’ils sont gracieusement payés pour le faire. Comme qui dirait "un journaliste, c’est une p**** ou un chômeur"


  • #1312579
    le 08/11/2015 par Rahan Abitbol
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Quand le système chie dans son froc, ça s’entend d’abord et ça pue bien ensuite !


  • #1312602
    le 08/11/2015 par The Shoavengers, le réveil de la Farce
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Trop drôle ces médias qui passent leur temps à protéger les racailles et autres clandestins venir jouer les justiciers.
    Vive la vie sans télé !


  • #1312604

    Le type de la partie 1/2 à 1.47 et 1.48 si tu le regarde, lui il est content de ce qui s’est passé,
    Il à l’oeil qui pétille à l’idée de l’instrumentalisation.


  • #1312612
    le 08/11/2015 par The Shoavengers, le réveil de la Farce
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Thomas Legrand à 2’05 de la deuxième vidéo : "préparer les grandes mutations des entreprises de cette nature". Ah bon ? Qui ? Quoi ? Comment ? Où ? Pourquoi ?
    Petite phrase d’initié. Il est bien informé le bougre…On aimerait en savoir plus. Mais non.


  • #1312617
    le 08/11/2015 par 100 Bon
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Et derrière la détresse sociale et le rideau de fumée.
    Record de bénèf à Air France
    Air France a annoncé un bénéfice de 898 millions d’euros au troisième trimestre au 2015, record historique.
    Impressionnant la manipulation, ça m’étonne pas que les oligarques investissent les "médias".
    Même si on condamne les violences on ne peut pas exclure la violence sociale.
    On va assister de plus en plus à ce genre de phénomène, le capitalisme sauvage en crise, on va voir si ils vont faire dans la dentelle.
    Dans la société du spectacle les images créent le réel, la preuve une fois que cette vidéo sera passée, le réel aura disparu et les victimes rendues à leur propre solitude et on commentera la vidéo suivante, jusqu’au jour où l’on comprendra qu’il faut se rencontrer physiquement.
    La force du système repose sur la zombification du peuple.


  • #1312633
    le 08/11/2015 par front noir
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Très bonne vidéo qui met bien en lumière le discours ultra libéral dominant . Ces pantins stipendiés par le pouvoir ne cessent de nous faire la leçon en permanence et veulent étouffer toute contestation sociale .


  • #1312642
    le 08/11/2015 par front noir
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Pour ceux que ça intéresse , lire ou relire Georges Sorel , Réflexions sur la violence .


  • #1312671
    le 08/11/2015 par letroudanslatete
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    De nos jours les groupes d’investissement suivent un schéma précis : acheter, restructurer, augmenter les marges et revendre. Tout ceci donne une réussite de plus au CV et les mecs peuvent dire : "Nous avons améliorer la compétitivité de cette entreprise". Les syndicats, aussi soumis soit-ils diront : "Ils ont dégradé les conditions de travail !". Fin de la conversation. Que voulez vous ? Ces mecs sont compétitif dans des domaines quantifiable : le bonheur des employés ne l’étant pas...

     

  • #1312672
    le 08/11/2015 par Pamfli
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Ces mêmes patrons qui parlent de « chienlit » syndicale et qui se prennent en photo sous les affiches de la CGT lors des congrès pour se foutrent d’eux, sorte de performance ultralibérale.


  • #1312691
    le 08/11/2015 par stephanedu49
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Pour INFO : au 3ième trimestre 2015 ,AIR FRANCE a fait des bénéfices (voir la vidéo de Pierre.Jovanovic et le syndicaliste FO d’AIR FRANCE ,désolé j’ai oublié son nom) ,c’est pour ça qu’ils défendent leur gagne pain.
    Donc messieurs les collabos de journaleux (payés à enfoncer toutes entreprises FRANCAISE qui marche ,mais vendues par l’état aux étrangers et payeés en PQ dollar),à bon entendeur salut...


  • #1312701
    le 08/11/2015 par bayard
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Et les violences économiques c’est combien ?


  • #1312713
    le 08/11/2015 par rémi
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Une telle unanimité chez les médias dominant me réconcilie avec le syndicalisme ! ....

     

  • #1312821
    le 08/11/2015 par goy pride
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Ne regardant pas les médias français en dehors de quelques extraits fournis par ER je n’avais pas réalisé à quel point ils étaient aux ordres dans leur réaction suite au chahutage de ces responsables d’Air France. Dingue les airs outrés et ces simagrées pour quelques chemises arrachées ! L’annonce d’un enfant violé et assassiné suscite moins d’indignation !

     

    • #1319178
      le 15/11/2015 par Dakodak
      Criminaliser la "chienlit" syndicale

      Bah écoute, tu viens de m’enlever les mots de la bouche, j’allais dire exactement la même chose !

      Je rajoute juste que j’ai trouvé ça très bien fait et déjà que ces s........ de journalistes m’horripilaient mais là je crois qu’il ne leur reste plus une seule once de dignité !

      Le problème c’est que ça fonctionne bien leur manège, pour exemple le seul collègue qui est enclin à croire à des manipulations éventuelles est adepte de l’émission "C dans l’air".......

      À sa décharge je l’étais un peu jusqu’à m’apercevoir que cette émission n’est qu’une vaste escroquerie de plus !


  • #1313380
    le 09/11/2015 par Bruno
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Il n’y a personne qui se dit que tout ça est peut être que du cinéma pour nous distraire, faire croire à certain que les syndicats existent vraiment en tant que contre pouvoir, et scandaliser d’autres sur cette attitude " honteuse" ?
    Moi, un patron qui ne me respecte pas, je me barre !


  • #1314552
    le 11/11/2015 par Barker
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    La moindre forme de violence physique et c’ est l’ ensemble du monde pacifisto-parisiano-médiatique qui sort les dents, car ce monde fiotasse n’ a pas le moindre courage physique, la contagion les terrifient, il leur faut tuer dans l’ oeuf l’ idée meme de la jacquerie... Par le sophisme, l’ abrutissement télévisuel, la drogue et la solitude dépressive... mais si ça ne suffit pas ils sauront s’ entourer de CRS ou de vigiles privés (question de loyauté ...)
    Ce microcosme bourgeois par essence,son arme de prédilection est la violence indirecte. Celle-ci ayant l’ avantage incommensurable d’ être extrêmement difficile a prouver. Établir les preuves matérielles que les suicidés, sdf et alcooliques sont des victimes directes des plans sociaux , arrivent bien moins fréquemment que de trouver l’ auteur d’ une chemise déchirée ... avoir les mains bien propre ... et surtout ne rien payer !


  • #1332167
    le 27/11/2015 par inference.deductive
    Criminaliser la "chienlit" syndicale

    Tant que les syndicalistes Français passeront à coté de la besogne d’avenir qui fait d’eux des syndicalistes, ils seront les grand perdants de la lutte des classes.

    L’amélioration des conditions de travail, (moins d’heures, plus de salaires, de congés) ne représente qu’une partie de leur devoir, la partie la plus importante étant l’émancipation de la lutte des classes, résidant dans la reprise en main des moyen de productions, qui passe par l’emploi du syndicat comme base de réorganisation sociale qui ne peut se faire qu’en utilisant l’EXPROPRIATION CAPITALISTE.

    Pour l’heure, je ne vois que des hommes à bout de nerf protestant contre le raccourcissement de leur chaines...

    Il serait peut être temps pour l’esprit du syndicalisme Français de refaire surface !


Commentaires suivants