Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cuba : le nouveau code de la famille approuvé par référendum inclut mariage homosexuel et GPA

Cuba se dote d’un nouveau code de la famille et celui-ci inclut le mariage homosexuel et la gestation pour autrui. L’autorité électorale cubaine indique, ce lundi, que ce nouveau code a été « approuvé » par référendum, précisant que les résultats partiels donnant 66 % de suffrages favorables étaient « irréversibles ».

 

[…]

Le texte, qui remplace désormais l’ancien code de la famille datant de 1975, est un des plus progressistes d’Amérique latine en matière de droits sociétaux.

Il définit le mariage comme l’union de « deux personnes », légalisant ainsi le mariage homosexuel, et autorise l’adoption homoparentale. Il renforce les droits des enfants, des personnes âgées et des handicapés, et introduit la possibilité de reconnaître légalement plusieurs pères et mères, outre les parents biologiques. Il autorise enfin la gestation pour autrui « solidaire », à savoir sans fins lucratives.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

 

Pendant ce temps, en Russie :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ma version sur cette phrase de l’article :
    "Il autorise enfin la gestation pour autrui « solidaire », à savoir sans fins officiellement lucratives."
    En effet, il m’est impossible de croire qu’il n’y aura pas un p’tit business qui va se monter sur ce sujet...piloté par un autre pays situé au nord de l’intéressé si vous suivez mon regard...m’voyez ?

     

    Répondre à ce message

  • Dès le moment où j’ai constaté qu’ils avaient largement endossé le narratif covidien allant jusqu’à être le 1er pays au monde à vacciner les enfants à partir de 2 ans, j’ai compris qu’ils étaient tombés dans le giron des satano-mondialistes.
    Pour moi l’acceptation pleine et entière, du narratif covidien, de la religion covidiste devrais-je dire, est un marqueur net qui sépare les damnés des éveillés.

     

    Répondre à ce message

  • La GPA "solidaire" est autorisée, à la condition que le bébé ne soit pas acheté . Mais aucune loi ne semble interdire l’achat . Ca va être beau...

     

    Répondre à ce message

  • En résumé, c’est le manque d’écoute ou de rappels des paroles christiques, islamiques ou philosophiques de base qui égare un peuple, à moins que le vote ait été truqué, surtout que la proposition de cette loi à Cuba est déjà bizarre

     

    Répondre à ce message

  • C’est sûr que s’ils ont mis dans ce code plus de droits aux enfants, personnes âgées, handicapés, qui peut être contre ? Donc, facile de manipuler le choix.

    D’un côté, il y a plein d’orphelins qui attendent une famille et de l’autre, on "fabrique" des humains sur commande.

    Conclusion : deux métiers qui ont de l’avenir : Généalogie et psy !

     

    Répondre à ce message

  • Fidel Castro aurait sans doute été contre cette déviation !

     

    Répondre à ce message

    • #3037985

      En 2008, Mariela Castro, nièce de Fidel et fille de Raul, a permis aux Cubains d’avoir le droit de changer de sexe dans leur pays sans payer aucune charge. Elle milite également pour le mariage homosexuel. (tiré de sa page Wikipedia).

      Une nation sans Dieu sera toujours soumise au satano-mondialisme.

       
  • Soit le référendum est l’ULTIME autorité, soit pas.

    Je pense qu’il l’est. Sous réserve de triche, le peuple cubain a choisi. Ils sont libre de se bonoboïser après tout.
    Les vaccins à 2 ans ? Bah là aussi, nous ne sommes pas en moyen de les en empêcher ni en droit de décider pour eux de croire ou pas aux labos américains.

    Entre les jeunes mariés qui vont s’enculer des années et finir par consulter pour savoir pourquoi ils n’arrivent pas à tomber enceints et le vaccin des enfants, va pas en rester beaucoup des cubains dans quelques années... Ils ont voté le suicide, grand bien leur fasse, c’est leur droit.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’ils s’occupent de rétablir l’électricité d’abord. C’est du pipeau ce pays, même leur soi-disant médecins, c’est du pipeau aussi. Ce n’est qu’un effet d’annonce. Ils en sont à essayer de ramasser leur froc ces laïcards.

     

    Répondre à ce message

  • #3038942
    Le 30 septembre à 09:00 par faux, tu vis dans une grotte ou quoi ?
    Cuba : le nouveau code de la famille approuvé par référendum inclut mariage (...)

    Rien d’étonnant, ils sont communistes. Le marxisme suppose déjà un très fort sentiment matérialiste, un rapport au réel très fort (invasif pourrait-on dire) et un refus de la spiritualité pour l’idéologie et la solidarité.
    Dans le communisme, il n’y a pas de dieu ni de communauté dans les cieux, il y a un peuple d’animaux civilisés sur cette terre, point barre.

    Dès lors, toutes les règles religieuses doivent courber devant les désirs matérialistes, puisque la seule vie qui compte à leurs yeux, c’est celle d’ici-bas et, surtout, celle que l’on peut palper. Et au nom du bonheur personnel, tout peut-être autorisé tant que ça ne perturbe pas le reste de la masse (dont les avis sont très facilement manipulables via la propagande ou des sondages).
    ils vous diraient : à quoi bon se poser des contraintes pour une vie éternelle qui n’est qu’un mensonge ?

    Quand aux caractères victimaires dont le marxisme use et réuse à l’infini, ça s’accorde parfaitement avec le discours woke, à croire que le premier n’était que la couveuse du second (relire ce que j’ai écris plus haut sur le matérialisme, et la boucle sera bouclé, on pourra changer de séquence les enfants).

     

    Répondre à ce message

  • Cuba c’est un grand pays plantation entre les mains d’un seul consortium, la famille Castro. Cette entreprise monopolistique au suprême degré vit du tourisme. Sans contact, et sexuel de préférence, avec le secteur économique du tourisme, c’est la misère noire pour la population. Ce pays et sa population n’ont pas les moyens de se payer le moindre soupçon de puritanisme au pouvoir, car en ce moment le gros des touristes même à bon marché qui peut se payer des séjours tout compris porte le drapeau de la diversité sexuelle même si c’est souvent à titre non pratiquant.

    Les pays africains qui interdisent le passage en force des défilés de la Pride sur leur territoire sont boycottés par l’ensemble de la communauté des agences de voyage et de rencontre et pas besoin de vous faire un dessin à quel genre de chandelier s’éclaire cette communauté dont la volonté prévaut en ce secteur, au point que par prudence on renonce à permettre à Dieudonné de se produire jusqu’en Thaïlande.

    Pour le régime comme pour la population s’ouvrir à l’arc en ciel de la diversité est une question de survie. Épouser un touriste en mariage gay a l’avantage pour le peuple de ne vouloir rien dire du tout sur le plan moral vrai, à part de participer à un carnaval de plus, mais de lui donner une possibilité supplémentaire de passer au nord en toute tranquillité en brisant le moins possible les relations conjugales régulières locales qui restent assez saines et conventionnelles.

    Le régime féodal monopoleur d’état du clan Castro doit de ne pas avoir subi de "regime change" en faveur du retour des gens de la bande à Meyer Lansky (qui régnait sous Batista) aux entrées toutes particulières qu’il a dans le milieu ultra politically correct et ultra cancel culture des vedettes et des entrepreneurs de Hollywood, comme c’est à ce milieu en guerre contre l’humanité commune que Che Guevara doit d’être toujours bien vu en effigie sur un T-shirt. Car Che Guevara en plus d’être un communiste était aussi comme plusieurs leaders rouges de très haut niveau un sataniste mystique.

    Enfin Cuba a dû sur le plan culturel suivre de très près les goûts de la bourgeoisie culturelle parisienne passée du marxisme totalitaire au mondialisme totalitaire ne serait-ce que pour permettre à ses artistes de vivre et de publier sous l’étiquette World Circuit.

    Cuba, il ne faut pas se leurrer, a joué un rôle pour l’état profond US de disposer pour terroriser sa population d’un danger communiste réel et à la porte.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents