Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Darmanin en plein délire national-sioniste : "L’islamisme demeure le plus grand péril"

Au moment où l’exécutif évoque la fin de la pandémie et parle de déconfiner progressivement le pays, un attentat dit islamiste a lieu : une policière est égorgée en plein commissariat par un Tunisien régularisé depuis peu. La peur ne change pas de camp, puisque c’est le pouvoir qui joue avec ses curseurs ; elle change juste de nature : elle passe du sanitaire au terroriste, du virus à l’islamiste.

« L’hydre islamiste est toujours très présente » (Darmanin)

Les éléments de langage dans la gestion des crises terroriste et sanitaire sont si proches qu’on ne peut s’empêcher d’y voir un intérêt commun, voire une stratégie commune. Et alors que le duo Castex-Véran admet, la mort dans l’âme, que le virus (Covid) est en train de disparaître (heureusement, il reste les variants), malgré les hurlements d’un Gilles Pialoux, en retard d’une ingénierie, Darmanin reprend la main sur la gestion de la Peur et sort les grands mots, et les grands remèdes.

Remèdes qui datent d’il y a 15 ans, quand Sarkozy était au pouvoir, à la fois en tant que ministre de l’Intérieur sous Chirac et président sous lui-même. Décidément, quand les Français comprendront-ils qu’ils sont les employés d’une équipe qui pratique le management par la peur ?

« Dès que vous foutez la trouille aux gens, les gens sont incapables de raisonner, et ça, aujourd’hui, est démontré d’un point de vue neuroscientifique »

 

Si une partie de la presse, teintée d’anticapitalisme résiduel, dénonce dans ses colonnes économiques et sociales les agissements des grandes entreprises (Orange et ses suicidés, La Poste et sa restructuration brutale) qui manipulent ses cadres et employés en faisant monter pression et désorientation, dans le domaine politique, pas un mot ou presque. La peur, ça rapporte aussi à une presse qui n’a plus que ça pour surnager dans une faillite économique et morale généralisée.

« Notre main ne tremble pas », déclare le petit Sarko de Beauvau. On espère que ce n’est pas une allusion désobligeante à un autre petit Sarkozy, d’ex-gauche celui-là, dont la main tremblait durant ses discours curieusement sionistes à l’Assemblée nationale. Le Journal du dimanche a donc largement ouvert ses colonnes à un Gérald Darmanin qui explique aux Français qu’il faut avoir peur de l’islamisme, mais pas du chômage de masse et de la paupérisation provoqués par la politique économico-sanitaire destructrice du gouvernement. Dont Darmanin est le numéro 3 ou 4, soit dit en passant.

Chaque attentat est l’occasion d’une escalade dans le discours répressif. Darmanin se rapproche dangereusement des thèses d’un Zemmour, qui lui, ne cache pas son désir d’en découdre (mais pas personnellement) avec les islamistes, qui seraient protégés par la communauté musulmane de France. Une déclaration de guerre civilisationnelle qui pourrait avoir des conséquences inattendues pour les ingénieurs sociaux sionistes. Mais ne faisons pas de prospective, le présent est déjà tellement parlant...

Darmanin et Le JDD ont donc décidé, d’un commun accord fondé sur un sondage pour lequel nous n’avons pas été consultés (c’est le principe du sondage mainstream : on n’est jamais appelés, ce sont toujours les « autres » qui décident), que « l’islamisme demeure le plus grand péril ». Sarko 2 se vante que le pouvoir macronien a créé 10 000 postes de policiers depuis 2017. Certains diront : on avait plus besoin de personnel sanitaire que de personnel répressif. Malheureusement, Le JDD ne pose pas la question, qui semble incongrue aux agents du Système médiatico-politique.

Non, le pouvoir accroît les effectifs policiers car ils sont le dernier rempart contre la colère populaire, on l’a vu lors des manifestations très dures de décembre 2018, ce moment où l’exécutif a vacillé. Dernier rempart d’un pouvoir en perdition, qui tabasse les Gilets jaunes et laisse la racaille tranquille, qui fait pourtant chaque semaine des Sarah Halimi, ainsi peut-on résumer aujourd’hui le travail de la police. Les ordres sont les ordres : Macron a besoin du vote des banlieues pour se faire réélire en 2022 ; en revanche, il n’a pas besoin du vote populiste, celui de la France périphérique ou profonde. Ces voix-là ne lui seront jamais acquises, c’est l’ennemi intérieur, qui justifie toutes les violences d’État et toutes les censures de l’Internet.

« Désordre sanitaire, désordre social, désordre sécuritaire, désordre migratoire : ce qui est en train d’infuser dans l’opinion est très dangereux pour Macron » (Brice Hortefeux, ancien ministre de l’Intérieur du président Sarkozy)

La fabrication de l’ennemi

Les catégories dénoncées par le ministre de la Répression, par extension, regroupent tous les Français qui ne rentrent pas dans la cage macroniste. Et c’est une majorité. Macron, élu sur un programme socialo-sioniste, veut se faire réélire, par opportunisme et goût du pouvoir, sur un programme national-sioniste. Ce qui compte, au fond, c’est que ses sponsors (les multinationales et les réseaux de pouvoir occultes) ne soient pas floués et qu’ils continuent à gagner beaucoup d’argent et d’influence, le reste compte peu.

Darmanin voit des ennemis partout : islamistes, musulmans, gauchistes, droitistes... Et et si c’était son propre camp, l’ennemi ? Pour Darmanin les catégories dangereuses – selon sa définition – le sont pour la République. Mais quelle République ? Dès qu’un Français réclame justice, ou manifeste pour ses droits, il se fait tabasser, au sens propre et au sens figuré : au sens propre par la police du pouvoir, devenue malgré elle politique, et au sens figuré par une presse aux ordres, dont l’agressivité augmente avec l’affaiblissement. Tous ceux qui ne sont pas Macron sont jetés dans le camp du Mal et aux oubliettes médiatiques. La France, dominée par une poignée d’oligarques, cette tyrannie de la minorité, a perdu la tête.

 

Darmanin défend l’hydre mondialiste

C’est sa tête qui s’est perdue, et Darmanin a beau dénoncer la consommation de drogues, on a surtout l’impression que c’est la gouvernance qui est durement droguée, ivre de sa propre dictature, droguée à la rapacité économique et à la répression sociale. Tout se déglingue dans cette République vermoulue par les réseaux occultes, ces personnalités non élues qui font la loi, et la défont quand elle ne les arrange pas. Le politique (visible), bon chien, suit, mord qui on (le politique profond) lui dit de mordre et pisse sur qui on lui dit de pisser.
Darmanin mord les Français qui refusent la macronisation, cette soumission à l’ordre mondialiste ravageur, et pisse sur la France qu’on aime, la France éternelle, celle des hommes et des femmes épris de liberté, dont celle de penser.

Notre Histoire, qui pèse 1000 ans, comme Notre-Dame, chassera ces imposteurs.

 

Bonus pour Darmanin : quand Sarkozy défendait le métissage
(par l’immigration de masse)

 

 

Darmanin ne voit-il pas le discours à double sens ? Pour le métissage, donc pour l’immigration, donc pour l’antiracisme à la Julien Dray, et contre le terrorisme dit islamiste, qui recrute dans les rangs de l’immigration non contrôlée ?

 

La dictature des médiocres

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • mais on interdit génération identitaire, et on surveille les survivalistes......injonctions contadictoires quand tu nous tiens...

     

    Répondre à ce message

  • Ils veulent tuer la parole de Dieu à travers l’ISLAM ...

     

    Répondre à ce message

  • Oui enfin à côté de ça il dissout génération identitaires, et il fait aussi souvent des courbettes en faveur de nos amis musulmans. Et sinon oui il y a un péril islamiste et un choc civilisationnel avec les musulmans. 1500 ans d’histoire et de lutte, ce n’est pas nouveau... l’identité Française ça existe, et elle n’est pas musulmane.

     

    Répondre à ce message

    • 1500 ans de lutte contre les musulmans ? Racontez nous tous ça, j’ai du louper un épisode.

       
    • Contre l’islam, pas d’amalgame. Effectivement le chiffre est exact, et pas qu’un épisode.

       
    • @ Mat, d’ailleurs Moussa s’agenouille aussi, en direction du mec de l’Elysee.

       
    • T’es pas sérieux mat..
      1500 ans de partage de connaissances et de sciences appliquées, médecines, mathématiques, astronomie ect ect..
      De culture et de commerce..
      La renaissance, l’occident la doit a l’islam, aux musulmans..
      Et bien d’autres vertus encore..
      Faut arrêter bfm et Zemmour TV l’ami,..
      Lis des bouquins sur contre culture..
      Ça te cultivera le cerveau justement, camarade !

       
    • Poitiers, les Croisades, Constantinople, Vienne, la piraterie barbaresque, les razzias
      Ça va comme exemples ou il en faut d’autres ?

       
    • Voir rencontre Le Pen avec les locataires musulmans des HLM... Initiative que l’on doit à Alain Soral. Rencontre d’où on peut toujours tirer des enseignements.

      Le reste, dépourvu de tout sens historique, c’est de l’historiographie de bistrot ou pire : de salons prétentieux.
      Muhammad et les Califes bien guidés, comme disent les musulmans, n’ont eu pour interlocuteurs du côté chrétien que les orthodoxes, les Byzantins... On peut comprendre l’invité chez E&R, le Sheikh Imran Hosein, lorsqu’il s’emportait contre ces Ottomans qui ont fait l’erreur de prendre Constantinople. Bref. Ce que vous dites, c’est aussi du roman national. Tout est faux !

      Les Croisades ? Comme l’a si bien démontré, avec humour, Herodot’com sur Youtube - c’est E&R qui me l’a fait connaître - les Arabes à Bagdad en avait absolument rien à foutre... Ce sont des tribus turcs, des Kurdes et autres,... qui vont principalement combattre ces chrétiens tardifs. Une piraterie de grande envergure, et rien de plus ! écrivait déjà Nietzsche. Il y a quelques mois, AldoSterone faisait remarquer, et il demandait aux auditeurs de l’aider à comprendre, que les Syriens présentaient les djihadistes francophones (France, Belgique centre et sud) comme les plus cruels et les plus barbares de tous... Comme les Francs vus par les Turcs et les Syriens pendant les Croisades ! Ce sont bien nos conditions de vie qui posent nos valeurs. Le reste, avec des " je suis bouddhiste à Paris ", " je suis hétéro musulman à Paris ", " je suis un identitaire catholique, latin* ", c’est du vent, du bla bla...

      Il reste Soral. Désarmant. Il se présente comme helléno-chrétien... Inattaquable. De Belgique, c’est le plus intéressant de tous les auteurs français aujourd’hui.

      * Saint-Augustin, Tertullien l’emmerdeur, Cyprien de Carthage... De quoi bondir, quand on connait leur appartenance raciale !

       
  • Mais du coup c’est pas le covid ?

     

    Répondre à ce message

  • L’islamisme, c’est d’abord un terrorisme d’Etat. Qui finance ? On le sait, c’est l’Arabie Saoudite au travers de La Ligue Islamique Mondiale soutenue par la CIA !

    Et ce sont bien les USA qui veulent réduire l’UE et notamment la France à l’état de vassal-client ! Macron n’a t-il pas été financé en partie par KKR, l’OTAN ? Ne facilite t-il pas le travail de BlackRock ? N’est-ce pas lui qui a bradé Alstom et nos autres joyaux ?

    Le terrorisme, la dictature sanitaire, le chaos économique, le changement climatique et bientôt les soucoupes volantes ???

    Quant à la radicalisation expresse du Tunisien, facile : MK-Ultra ! Sinon, pourquoi ne pas l’avoir neutralisé, il n’avait qu’un couteau ! Et puis, c’est curieux tous ces attentats dans le même département... Qui était le tireur, le même que pour le Tchéchène ?

     

    Répondre à ce message

    • Pour aller dans votre sens, la question est :
      Avons nous les moyens scientifiques pour fabriquer des monstres de la sorte, et les guider ensuite ?
      Je ne vois que cette possibilité, sans aucune certitude de ma part, mais je suis bien obligé de me trouver une explication à tout ce merdier.

       
  • Soit, il n’empêche que certains musulmans devenant "islamistes" représentent un danger pour la France. L’islamisme a remplacé le marxisme de combat des années 70.

     

    Répondre à ce message

  • l’invasion islamique touche toute l’Europe sous le regard complaisant d’une élite politico-culturelle tétanisée par sa mauvaise conscience et sa lâcheté, et qui semble accepter la mort programmée de notre civilisation. La France, la Suisse, la Belgique, la Suède, le Danemark, la Grande-Bretagne et la Norvège... sont aujourd’hui dans la gueule du loup, refusant de comprendre que l’islam ne cherche jamais à enrichir une culture ou s’intégrer à une civilisation. Son but final c’est de les supplanter avant de les éradiquer.

     

    Répondre à ce message

  • Cherlock holmes :
    À qui profite le crime ?
    À qui profite le covid ?

    Pas besoin de long discours.

     

    Répondre à ce message

  • #2714609

    Préoccupation des "français" : la "santé" et la "sécurité" !!! C’est à dire tout ce qui permet au Pouvoir de limiter leur liberté ! Avec un troupeau de moutons pareil on n’est pas sorti de la dictature !
    Si on demandait aux moutons leur avis ils répondraient aussi "la santé" et la "sécurité" d’abord !

     

    Répondre à ce message

  • Il n’ y a pas longtemps un gars sur les réseaux sociaux (enfin y’en a toujours pleins) me faisait tout un discours sur le danger de l’islam en France.
    Bon je lui ai demandé de me désigner où est l’islam qui prend le pouvoir. car il me semble qu’aucun délinquant ne demande à ce qu’on lui coupe la main. Et aucun islam dans les instances dirigeantes (députés ministres ect).
    Le gars m’a quand même cité Darmanin. Genre l’islam conquérant c’est darmanin.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents